Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 janvier 2010

Le coin du râleur

Vous êtes un citoyen modèle. Vous faîtes le tri de vos déchets ménagers. Vous disposez dans un conteneur approprié, le plastique ainsi que les journaux et les cartons. Dans un autre conteneur, vous y  déposez le verre. Vous mettez les autres déchets dans un troisième conteneur. Parfait. Vous respectez ainsi l'environnement et par là même celui de vos concitoyens. Vous avez un sens aigu d'appartenir à ce qu'on appelle  la catégorie des gens civilisés, et c'est bien. Vous donnez le bon exemple. Vous méritez de recevoir une belle médaille en récompense.

Mais... car il y a un mais. Lorsque vous circulez dans la rue, sur les trottoirs parisiens, c'est une autre histoire : canettes de bière brisées, emballages métalliques, sacs en plastique, croûtes de pain, divers reliefs de nourriture abandonnée, sans oublier les sempiternels excréments de la gent canine. Et je ne parle pas de divers vêtements, chandails, chemises, pull-overs, jouets en plastique, éléments de meubles de cuisine abandonnés, frigidaires naufragés, postes de télévision agonisants ou ordinateurs orphelins... j'arrête ici cet inventaire que Prévert n'aurait pas renié.

Je constate ainsi qu'il y a plusieurs catégories de citoyens. Ceux qui respectent les autres et quelques uns parmi ceux-là qui ne respectent pas les premiers.

L'égalité devant la loi n'est pas la licence que nous offre la liberté. Quant à la fraternité, aucun décret ne peut en garantir l'application sauf, peut-être, l'éducation du citoyen !

Voilà un chantier qui ne demande qu'un excellent maître d'œuvre ! Affaire à suivre...

R.R.

Le 14e, notre quartier, nous l'aimons. Et parce que nous l'aimons, des situations, des événements nous irritent, nous désolent ou nous scandalisent. Encombrements, propreté oubliée, voirie en mauvais état, décisions publiques étonnantes... les causes ne manquent pas. N'hésitez donc pas à alimenter ce « coin des râleurs » en écrivant ici ou en laissant un commentaire!

17 janvier 2010

Vous avez moins de 30 ans, vous résidez dans le 14ème, participez au festival de musique, danse, et humour « Start 14! »

Le Conseil de la jeunesse du 14e et l'association CASDAL 14 organisent la 2ème édition du festival « Start 14 » du 1er au 6 mars. Un festival de musique, de danse et d'humour qui met en avant les jeunes talents de l'arrondissement.

Si vous avez moins de 30 ans et que vous résidez dans le 14e, le festival « Start 14 » vous donne l'opportunité de vous produire dans différentes salles du 14e.
Vous pouvez vous produire selon les trois catégories suivantes :

musique : soul, funk R'n'B, reggae, ragga ou dance hall.

danse : break danse - hip-hop

humour

Pour participer au festival, vous devez remplir le formulaire ci-joint et adresser une maquette ou un lien internet (Myspace, skyrock music, Dailymotion...) d'ici le mercredi 20 janvier à minuit à l'adresse suivant :

Mairie du 14e arrondissement- Conseil de la Jeunesse- 2 Place Ferdinand Brunot 75014 Paris
Par mail à http://fr.mc265.mail.yahoo.com/mc/compose?to=vincent.jaro....

Les groupes seront ensuite sélectionnés par un jury composé de professionnels et de jeunes issus du conseil de la jeunesse du 14e.

06 janvier 2010

Transports à Paris: le bilan

Paris est doté d'un observatoire de la mobilité, destiné à suivre l'évolution des transports, métro, bus, deux-roues et voitures. Cet observatoire rend un rapport annuel, d'autant plus intéressant à consulter, qu'en 2001, année où B.Delanoë est devenu maire, il avait été annoncé que les transports en commun allaient connaître un essor sans précédent. Quel bilan? Aujourd'hui, celui des transports de surface.

Les bus inchangés

Les bus, transport de surface, allaient être désenglués des embouteillages et trouver leur vraie place. Les statistiques de l'observatoire, sur cette période, ne montrent pas un tel résultat : En 2001, il y avait 582 kilomètres de lignes dont 180 dans des couloirs protégés et 357 millions d'utilisateurs. En 2008, ces chiffres sont passés à 597 kilomètres de lignes dont 189 dans des couloirs protégés et 363 millions d'utilisateurs ( + 1,6% !).

76.000 places en moins pour les voitures

Car, pour améliorer la circulation des bus, les transports individuels, voitures et deux-roues ont  vécu beaucoup de changements :

En 2001, il y a à Paris 235.000 places de stationnement sur la voie publique pour les 4 roues et 9.000 zones de livraison. Ce nombre inclut 3.960 places de taxis et 697 de cars. 90.000 places sont alors gratuites.

En 2008, le nombre total de places sur la voie publique pour les 4 roues a chuté à 158.700 ( -33% !) et les places gratuites ont quasiment disparu: 2.700 ! Le nombre de zones de livraison est resté à 9.000 comme les véhicules spécifiques: 6.650 taxis, cars, police, pompiers, etc.

3 fois plus de deux-roues

La part des deux-roues dans les transports parisiens, entre 2001 et 2008, passe de 6% à 17% : 3 fois plus. Mais le vélo reste marginal, puisqu'il ne représente que 2%. Le Velib n'a pas été la révolution annoncée.

La seule conséquence réelle de la politique de circulation menée depuis 2001, est la croissance explosive des deux-roues motorisés, essentiellement des scooters, qui sont devenus le mode de déplacement rapide à Paris.

Mais où stationnent-ils ?

Le nombre de places de stationnement deux-roues est passé de 13.280 à 36.000, dans la même période, gagnant 23.000 places, ce qui reste insuffisant ; voir l'encombrement de nos trottoirs, qui n'est pas du qu'à l'indiscipline de leurs conducteurs : il est aussi la conséquence de mauvais emplacements. Mais si c'est pour supprimer encore d'autres places voitures, non merci. La voiture n'est pas le seul mal de la ville.

Encore faut-il que l'offre de transports en commun soit à la hauteur des enjeux !

A.C.

05 janvier 2010

Le coin des râleurs

Il y a de plus en plus de deux roues à moteur à Paris. Ça se comprend, quand on voit qu'on peut plus avoir de voiture. Problème de parking : si on n'habite pas dans un immeuble récent ou dans un immeuble social, il reste que la rue ou des parkings super chers. Et les embouteillages.

Mais certains  deux roues ont un comportement insupportable, stationnement sur les trottoirs n'importe comment, circulation sur les trottoirs, vite, avec de grands bruits de moteur  pour faire peur. Et dès que ça devient trop encombré sur le chaussée, hop sur le trottoir et plein pot.

Et si tu fais mine de râler, tu te fais insulter.

El les livreurs de pizza, à contresens, sur les trottoirs, à contresens dans les giratoires.

Si tu veux traverser dans les clous faut bien regarder : ceux qui déboulent dans le couloir de bus, et après ceux qui remontent la file de bagnoles après la ligne jaune.

D'accord, faut pas oublier que c'est pas le cas de tous. Il y a aussi des motards corrects.

L.R.C.

Le 14e, notre quartier, nous l'aimons. Et parce que nous l'aimons, des situations, des événements nous irritent, nous désolent ou nous scandalisent. Encombrements, propreté oubliée, voirie en mauvais état, décisions publiques étonnantes... les causes ne manquent pas. N'hésitez donc pas à alimenter ce « coin des râleurs » en écrivant ici ou en laissant un commentaire!

31 décembre 2009

Déposez votre sapin de Noël...

 

Déposez votre sapin de Noël du 26 décembre 2009 au 24 janvier 2010 dans les points de collecte pour participer à son recyclage.

95 points de collecte, dont 6 dans le 14e arrondissement, sont mis à la disposition des Parisiens dans les jardins de Paris afin qu'ils y déposent leur sapin du 26 décembre 2009 au 24 janvier 2010.

Cette opération de recyclage a pour objectifs :

-De valoriser les déchets verts : les sapins sont en effet transformés en broyat. Celui-ci est utilisé comme paillage sur les massifs des jardins parisiens ou bien comme élément de compost.

-D'inciter les Parisiens à ne pas déposer leur sapin sur la voie publique ;

-D'améliorer le bilan carbone de la Ville en évitant des transports inutiles.

Il est indispensable d'enlever toutes les décorations du sapin de Noël. Les sapins floqués ou décorés ne sont pas collectés. Ne mettez pas de sac.

En 2007, 15 000 sapins ont été collectés et valorisés et près de 25 000 en 2008 !

Points de collecte dans le 14e :

Parc Montsouris. Boulevard Jourdan

Square du Cardinal-Wysinski. 72 rue Vercingétorix

Square Lamarque. 1 rue Froidevaux

Square Alésia - Ridder. 209 rue d'Alésia

Square du Serment de Koufra. 30 rue Ernest-Reyer

Square Ferdinand-Brunot. 24 ter rue Mouton-Duvernet

Les autres points de collecte à Paris

 

21 décembre 2009

Marchés de Noël dans le 14ème et ses environs

Montparnasse

Tout le mois de décembre, au pied de la tour Montparnasse, les chalets du marché de Noël regorgent de bonnes idées de cadeaux sur le thème " pour noël consommer malin ". Artisanat et gastronomie du monde entier.
Place Raoul Dautry, avenue du Maine, 75014 antes.

Place Saint-Sulpice D'authentiques chalets en bois sur le parvis de l'église Saint-Sulpice.

Artisanat, gastronomie, dans un décor de rêve tout en bleu et argent sur une place chargée d'histoire en plein coeur du 6e arrondissement. Du 10 au 24 décembre 2009

Tous les jours à de 10h00 à 20h00
1, place Saint-Sulpice - 75006 PARIS
Métro : Saint Sulpice

Place Saint Germain des Prés

Village du Père Noël : 25 chalets authentiques idéalement implantés en face du café Les Deux Magots et à proximité du Café de Flore...

Du 28 novembre 2009 au 31 décembre 2009 Du lundi au dimanche de 10h à 20h - Place Saint Germain des Prés - 75006 PARIS -Métro : Saint Germain des Prés

19 décembre 2009

Michel Marullaz

Michel Marullaz-2718.jpgLa Voix a appris le décès de Michel Marullaz, diacre à la paroisse saint Pierre de Montrouge, survenu dans la nuit du 17 au 18 décembre, des suites de sa maladie.

Toute l'équipe du journal adresse à Martine, son épouse, et à toute sa famille, l'expression de son affection, de sa tristesse et de son soutien. Elle s'associe à tous ceux qui, dans la paroisse ou l'arrondissement, ont partagé avec lui, ses nombreuses activités caritatives et sociales, depuis de très nombreuses années.

Beaucoup d'entre vous se souviendront toujours de son extrême dévouement à tous, de son écoute attentive à toutes les souffrances et de ses chaleureuses homélies.

La Voix

17 décembre 2009

Atelier de cuisine berbère autour du blé avec Tamazgha, le samedi 19 décembre 2009, 14h, à Paris 14ème

Affiche atelier de cuisine berbère 19 décembre 09 copie.jpgL'association Tamazgha organise un atelier de cuisine berbère autour du blé, aliment diététique authentique. Lors de cet Atelier, trois recettes seront proposées aux participants par Sally et Liza. Le rendez-vous est fixé pour le samedi 19 décembre à 14h à Paris. Pour participer à l'atelier, l'inscription est obligatoire (bulletin d'inscription à télécharger).

Cuisine berbère à l'origine de la diététique

Alliant tradition et modernité, cette cuisine simple et naturelle utilise des produits de saison, des légumes secs et des céréales. Peu onéreuse, elle nécessite une préparation facile d'aliments de base. Elle est donc adaptée à notre vie moderne. Les céréales y jouent un grand rôle, notre choix pour ce premier atelier s'est tout naturellement porté sur le blé.
Nous vous proposons donc de réaliser ensemble trois recettes typiques à base de blé. Nos cuisinières vous présenteront les ingrédients essentiels et la composition des plats (fiches recettes fournies). Grâce à leurs explications avisées, elles vous dévoileront recettes et astuces pour découvrir ou parfaire votre culture culinaire berbère.

Déroulement de l'Atelier :

Présentation de l'Association, par Masin, Présentation de l'Atelier, par Hélène,

Préparation de trois plats caractéristiques : - Soupe de blé vert, dite Askif, avec Liza
- Couscous aux 9 légumes vapeurs, dit Ameqful, avec Sally
- Crêpes aux mille trous, dites Tighrifin, avec Liza.
A l'issue de cet atelier, vous sera proposée une petite dégustation des mets préparés ensemble.

Participation : 10 euros
P.S. : Prévoir votre tablier, un couteau et un épluche-légume/économe.

Pour toute information complémentaire, adressez votre message à Hélène : helene@tamazgha.fr

TAMAZGHA 47, rue Bénard - 75014 Paris Tel : 01.45.45.72.44. http://www.tamazgha.fr/

S'inscrire à la liste de diffusion

16 décembre 2009

le coin des râleurs

La circulation automobile entre la place Victor Basch et la porte d'Orléans devient un enfer pour les riverains, les piétons  et... les automobilistes ! Cela dure depuis des années et cela empire un peu plus chaque année. Que faire ?

Tout d'abord, le blocage quasi permanent de la place V. Basch est dû  au fait que les feux tricolores ne tiennent aucunement compte des véhicules qui ne peuvent plus avancer vers la porte d'Orléans ou vers la porte de Châtillon, ceux-ci créant un bouchon central au milieu de la place ; celle-ci ne peut plus être traversée par les véhicules débouchant de l'avenue du Maine ou de la rue d'Alésia !

Une solution ? Faire en sorte que les feux tricolores deviennent  « enfin intelligents ». C'est-à-dire ? Que les feux n'autorisent les véhicules à pénétrer sur la place que lorsque celle-ci est dégagée de tout véhicule et que les voies sortantes de Paris vers la porte d'Orléans et la porte de Châtillon puissent absorber un nombre compatible de  voitures, en fonction du débit d'écoulement que peuvent supporter au maximum les avenues du Général Leclerc et de Châtillon.

Le positionnement de caméras  placées en «  amont », c'est-à-dire vers Mouton Duvernet d'une part et  à quelques centaine de mètres sur l'avenue du Maine,  ainsi que sur la section V. Basch - porte d'Orléans pourrait offrir une solution satisfaisante dans l'analyse et la programmation globale de l'ouverture ou de la fermeture des feux de circulation sur la place V. Basch. ainsi que sur les rues avoisinantes. Cela implique une analyse fine d'un périmère élargi de circulation d'au moins cinq cent mètres aux alentours de la place, ainsi qu'une coordination parfaite entre tous les feux de ce même périmètre.

D'autre part, il est remarquable  que les deux voies réservées à la circulation en direction de la porte d'Orléans ne correspondent plus à la densité du trafic ; cela ajoute à ceci un handicap supplémentaire pour la fluidité  générale : le carrefour porte d'Orléans, boulevard Brune devenant, lui aussi une source de bouchons, se répercutant en "amont" sur la place V.Basch...

La question est posée. Qui donnera la réponse ?

R.Rillot

Le 14e, notre quartier, nous l'aimons. Et parce que nous l'aimons, des situations, des événements nous irritent, nous désolent ou nous scandalisent. Encombrements, propreté oubliée, voirie en mauvais état, décisions publiques étonnantes... les causes ne manquent pas. N'hésitez donc pas à alimenter ce « coin des râleurs » en écrivant ici ou en laissant un commentaire!

14 décembre 2009

Prochaine séance du ciné-quartier Mouton-Duvernet mardi 15 décembre, 19h30 au cinéma Le Denfert- Entrée 4€

Le conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier mardi prochain à la prochaine séance de son ciné-quartier autour du film "Indiscrétions" réalisé par George Cukor avec Katherine Hepburn, Cary Grant, James Stewart.

indiscrétions au ciné de quartier 15 déc 09.jpg« Tracy Samantha Lord, aristocrate de Philadelphie, (Katharine Hepburn) doit épouser en secondes noces George Kittredge, un homme d'affaires en vue, plébéien enrichi (John Howard). Son premier mari, Dexter Haven, (Gary Grant) s'ingénie à faire échouer le projet en proposant ses services au directeur d'un journal à scandales. Et la veille du mariage, Mike, journaliste (James Stewart) et Liz, photographe, sont introduits dans la somptueuse demeure des Lord, grâce à la complicité de Dexter... »

C'est une très amusante comédie sur le thème de la presse « People » toujours à l'affût de scandales. Il y a une distribution exceptionnelle, un rythme allègre et des dialogues amusants.

Ne vous refusez pas le plaisir de passer une excellente soirée avec vos voisins et vos amis en venant voir « Indiscrétions » au cinéma Le Denfert.

Cette séance est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 15 décembre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est seulement de 4 euros, le film est suivi d'un débat.


Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la prochaine séance est prévue le 19 janvier 2010 avec le film de Fritz Lang "La 5ème victime")

13 décembre 2009

Le coin des râleurs

La "zone" avenue du Général Leclerc ?

Mais que fait la mairie ?

avenue general leclerc.jpgDepuis plusieurs années, les petits bâtiments et leurs boutiques, de l'avenue du Général Leclerc, sur le tracé de l'ancien chemin de fer de ceinture, sont à l'abandon. Ils sont squattés, depuis longtemps inoccupés. De simples dépôts à ordures.

Ces bâtiments, en face de l'ancienne gare, elle aussi en triste état, appartiennent à Réseau Ferré de France, issu de la division de l'ancienne SNCF.  Un accord a été signé entre la mairie et RFF., il y a quelques années. Et depuis, plus rien.

Si vous, simple particulier, aviez ainsi laissé à l'abandon un local, il y a longtemps que vous auriez été remis dans le droit chemin !

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Le 14e, notre quartier, nous l'aimons. Et parce que nous l'aimons, des situations, des événements nous irritent, nous désolent ou nous scandalisent. Encombrements, propreté oubliée, voirie en mauvais état, décisions publiques étonnantes... les causes ne manquent pas. N'hésitez donc pas à alimenter ce « coin des râleurs » en écrivant ici ou en laissant un commentaire!

09 décembre 2009

Les artistes s’exposent et vous proposent des cadeaux originaux à des prix raisonnables dans le 14ème

Du 8 au 11 décembre, de 10h à 19h : Exposition de peintures haïtiennes à la Mairie du 14ème.
Exposition de peintures haïtiennes. Mairie. 2 place Ferdinand Brunot. M° Mouton Duvernet. Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Du 1er au 31 décembre, Opération « Une boutique/une œuvre » dans le quartier Pernety
Opération « Une boutique/une œuvre » organisée par le conseil de quartier Pernety : exposition des œuvres des artistes du quartier Pernety dans les boutiques de la rue Raymond Losserand et aux alentours.

Du 27 novembre au 20 décembre 2009-Exposition collective d'œuvres petits formats GALERIE EXPRESSION LIBRE, 41 rue Hipollyte Maindron

Tous les jours de 12 h à 19 h 30

Pensez à offrir une oeuvre originale !Un grand choix et des prix raisonnables

Galerie internationale Expression Libre 41 rue Hippolyte Maindron 75014 PARIS  Tél : 01 45 42 36 99

http://artexpressionlibre.free.fr/sitepage1.html

Du mercredi 2 décembre 2009 au dimanche 3 janvier 2010 : La Galerie de l'Entrepôt présente pour Noël le mois des Créateurs. Exposition - Vente. 7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris

Des idées cadeaux à partir de 5 €
-- Bijoux : Myrielle Rever
-- Editions : Patrice Serres, Philippe Brizon, Pierrick Bourgault
--  Sculptures  :  Karl-Hugo Mars,  Elisabeth  Gérony, Emmanuel Debarre, Jean-Philippe Delacour,
Pauline Couble, Lambert
--  Céramiques  :  Pierre  Guilloteau,  Isabelle de Margerie, Géraldine Le Moal, Michel Téqui
-- Encres : Kherfi Chahnaz
-- Tableaux, gravures et  photographies : Brigitte Camus, Philippe Brizon, Jean-François Lesenfans,
Leo Scalpel, Elisabeth Gérony

Exposition Le Mois des Créateurs L'entrepôt, lieu des cultures- 7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris - Métro Pernety - tél 01 45 40 07 50- Contact : www.lentrepot.fr

Dimanche, 19h : une bonne heure

pour un vaccin

Y aller ou ne pas y aller ? A la maison, au bureau, entre amis, l'interrogation est quotidienne. Mais pour ceux qui ont décidé de se faire vacciner conte la grippe A H1N1 dans le 14e, rien n'était plus facile dimanche 6 décembre. Le centre de vaccination installé au gymnase du 1 square Auguste Renoir accueillait les candidats à bras ouverts jusqu'à 22 heures.

A 19h, on ne faisait franchement pas la queue. Et contrairement à ce qui était affirmé ces derniers jours, il était possible de se faire vacciner même sans avoir reçu le fameux bon de la Caisse d'assurance maladie. Mais, dans ce cas, attention ! Prière de se munir de sa carte vitale et d'une pièce d'identité.

Ensuite, c'est une succession de formalités administratives : accueil, rédaction d'un mini questionnaire sur l'état de santé , passage devant le médecin, vaccination, et de nouveau des papiers à faire tamponner et à récupérer : un certificat indiquant le vaccin reçu. Au total, montre en main, la procédure a duré vingt-cinq minutes.

Plus d'hésitation donc, on peut y aller sans crainte, avec le sourire. L'infirmier qui m'a piqué a même pris le temps de me féliciter pour mon geste civique!

Gérard Desmedt

Vaccination Grippe Ah1N1 : jusqu'à 22h, même le dimanche

Lire la suite

06 décembre 2009

Conseils de quartier dans le 14ème : Trois réunions publiques du 8 au 10 décembre 2009

1) Mardi 8 décembre, 19h30 Réunion publique du conseil de quartier Didot - Porte de Vanves. Ecole 28 rue Pierre Larousse.

Ordre du jour :

-          Les projets d'investissements : choix proposés.

-          Etat des lieux des concertations : aménagement du site de Broussais

-          Présentation du vœu et vote

-          Questions d'actualité et informations diverses

Vous avez la parole, le conseil de quartier est ouvert à tous ceux qui habitent, travaillent, exercent une activité associative dans le quartier. Il est un lieu de dialogue, d'information de consultation, une instance d'élaboration de propositions pour des projets collectifs sur des sujets concernant la vie du quartier.

 

2) Mercredi 9 décembre, 20h : Réunion publique du conseil de quartier Pernety. 105 rue Raymond Losserand, salle Marius Magnin

Ordre du jour

- Questions des habitants

- Débat : les services publics dans notre quartier

- Compte-rendu  du travail des différentes commissions du Conseil de quartier.

Renseignements : http://quartier.pernety.free.fr pour écrire conseil_pernety@yahoo.fr

3) Conseil Jean Moulin - Porte d'Orléans : Réunion publique jeudi 10 décembre de 19h30 à 22h00 au stade Elisabeth

Ordre du jour :

- Résultats détaillés de l'enquête « réouverture de la bretelle de l'A6 »

- Porte d'Orléans et avenue du Général Leclerc : avancée des discussions avec les élus et les services concernés

- L'état de nos dossiers ... dont celui du marché du bd Jourdan

- Quels projets pour l'avenir ? (Réveillon de fin d'année, commission jeunesse et investissements divers)

Le stade Elisabeth est accessible aux personnes à mobilité réduite, entrée 11 avenue Paul Appel (face à la rue Monticelli, entrée des voitures).

Conseil d'arrondissement lundi 7 décembre, 19h, à la Mairie du 14ème

Quinze projets de délibération sont inscrits à l'ordre du jour, parmi lesquels :

- Six nouveaux programmes de logements sociaux, soit 153 logements.
- La réhabilitation d'un ensemble de 160 logements rue Auguste Renoir. Le projet s'inscrit dans les objectifs du plan Climat de la ville. Il prévoit d'améliorer l'isolation des bâtiments et d'installer un système de récupération de chaleur, ce qui permettra de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments.
- La charte parisienne de la participation.
- L'attribution de subventions aux jardins partagés de l'arrondissement.
- Un vœu sur les échanges de logements entre locataires du parc social.

La séance du conseil d'arrondissement est publique. Les citoyens peuvent prendre la parole sur les sujets inscrits à l'ordre du jour.

L'ordre du jour complet http://www.mairie14.paris.fr/mairie14/jsp/site/Portal.jsp

04 décembre 2009

Musique pour petits et grands samedi 5 décembre

Samedi 5 novembre, 10h30, lecture musicale pour les tout-petits
« Méli-mélo, bruissements d'images » : lecture musicale par Marie Favreau et Pascale Heinisch, pour les enfants de 18 mois à 3 ans sur inscription au 01 53 90 30 30.

Bibliothèque Georges Brassens, 38 rue Gassendi. M° Denfert Rochereau. Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Samedi 5 décembre, 20h « L'âme russe » Concert violon et piano
Concert des professeurs et artistes invités du conservatoire. Jean-Luc Richardoz, violon et Geneviève Richard, piano. Au programme : Pièces pour enfants de Tchaïkovsky, Quatre Préludes de Chostakovitch, Sonate n° 3 de Valéry Arzoumanov.

Entrée libre dans la mesure des places disponibles. Renseignements 01 58 14 20 90. Auditorium du conservatoire Darius Milhaud, 26 rue Mouton Duvernet. M° Mouton Duvernet.

Le coin des râleurs

Le 14e, notre quartier, nous l'aimons. Et parce que nous l'aimons, des situations, des événements nous irritent, nous désolent ou nous scandalisent. Encombrements, propreté oubliée, voirie en mauvais état, décisions publiques étonnantes... les causes ne manquent pas. N'hésitez donc pas à alimenter ce « coin des râleurs » !

Attention aux nouveaux horaires de certains bureaux de poste de Paris.

Exemple : Bureau de la rue d'Alésia.
Il est indiqué à l'entrée du bureau que ce dernier est ouvert jusqu'à 20h.
C'est exact, mais uniquement pour le SERVICE POSTAL (courrier). Pour tout ce qui concerne les opérations FINANCIÈRES les guichets sont fermés à 19h car ils dépendent de la BANQUE POSTALE. Nuance.
Donc si vous désirez par exemple déposer de l'argent vous ne le pourrez plus après 19h.
Ma rouspétance est celle-ci : Rien n'est indiqué pour informer les consommateurs de cette distinction d'horaire selon l'opération que vous avez à effectuer.

Piednoir

03 décembre 2009

Les courses en mer suivies par la Caisse des Ecoles du 14ème

La caisse des Ecoles du 14ème suit traditionnellement La Route du Rhum et le Vendée Globe. Deux navigateurs, Jean Le Cam et Samantha Davies, sont venus dans une école de notre arrondissement...

Mais La Transat Jacques Vabre est aussi messagère de la Protection de l'environnement. Elle a édité un kit pédagogique très poussé à ce sujet. Le Costa Rica est un pays qui a été soucieux de l'environnement bien avant la mode écolo ... C'est aussi un test pour les plus grandes courses.

transat jacques Vabre09 Marc Guillemotphoto Marie Belin.JPGLa transat Jacques Vabre ou «  Route du Café» a été créée en 1993. Au départ,  elle avait pour destination la Colombie, puis le Brésil et depuis cette année le Costa Rica... Des monocoques et des multicoques y participent. La Transat Jacques Vabre se déroule tous les 2 ans. (photo: le vainqueur, Marc Guillemot) Paul VATINE, un navigateur havrais très sympathique, a gagné la 1ère édition qui se faisait alors en solitaire. ...Il a gagné, ensuite,  l'édition de 95. Il a trouvé la mort à l'édition de 1999. Un hommage lui a été rendu cette année, 10 ans qu'il a disparu. Citons une belle phrase de Paul VATINE : « Là où l'on va on est toléré. Seul l'Océan décide »...

La course se fait désormais en double... : Yves PARLIER, avait fait équipe avec Eric TABARLY pour cette course en 1997.

(L'église Saint Joseph, qui veille sur les marins est l'œuvre de l'architecte Auguste Perret, comme les bâtiments dont il a  créé ce style particulier.  C'est tout son quartier qui a été classé au Patrimoine de l'Unesco.)

Marie Belin

Voir l'album de photos au départ de la Jacques Vabre: http://lavoixdu14e.blogspirit.com/album/transat-jacques-v...

Voir l'album de photos de la Solidaire du chocolat: http://lavoixdu14e.blogspirit.com/album/solidaire-du-choc...

29 novembre 2009

Le coin des râleurs

Le 14e, notre quartier, nous l'aimons. Et parce que nous l'aimons, des situations, des événements nous irritent, nous désolent ou nous scandalisent. Encombrements, propreté oubliée, voirie en mauvais état, décisions publiques étonnantes... les causes ne manquent pas. N'hésitez donc pas à alimenter ce « coin des râleurs » !

 

Feu mal placé, Porte d'Orléans

Vous est-il arrivé de vouloir, aux heures de pointe, entrer en voiture dans Paris par la Porte d'Orléans, ou au contraire, de vouloir prendre l'autoroute ou le périphérique en arrivant de l'avenue Paul Appell ? Bouchon garanti ! Pourquoi ? Parce que le feu tricolore situé place du 25 août, en arrivant de l'extérieur de Paris, implanté une quinzaine de mètres avant l'avenue Paul Appell, est mal placé. Ayant passé le feu, les véhicules s'engagent, alors que le feu situé sur cette avenue est déjà passé au vert. Résultat, un embouteillage constant, des voitures qui forcent le passage. Et jamais un agent pour réguler la circulation !

Gérard Desmedt

25 novembre 2009

Conseils de quartier, CICA, réunions de concertation : Agenda des réunions de vie politique locale : du 26 novembre au 2 décembre 2009

1) Le conseil de quartier Mouton Duvernet se réunit le jeudi 26 novembre à 19h30 à l'école élémentaire 46, rue Boulard.

jardin Pte Vanves.jpg2) Vendredi 27 novembre. 19h. Jardin de la Porte de Vanves : présentation des esquisses
Le cabinet de paysagistes, chargé de concevoir l'aménagement du jardin public prévu sur la dalle de couverture du périphérique Porte de Vanves, présente ses esquisses au cours d'une réunion publique, vendredi 27 novembre à 19h, à la Maison de la vie associative de Malakoff.

3) « Les associations et la communication » Lundi 30 novembre, 19h Assistez au CICA à la mairie du 14ème

4) Rencontrez Bertrand Delanoë : Réunion publique de compte rendu de mandat du Maire de Paris, mardi 1er décembre, à 18h30 au gymnase Alice Milliat, 11 ter rue d'Alésia

5) Le conseil de quartier Montsouris Dareau se réunit le mercredi 2 décembre à 19h30 à l'école élémentaire 12-14, rue d'Alésia.

Pour voir les ordres du jour, cliquez sur "lire la suite"

Lire la suite

19 novembre 2009

Informez vous sur vos conseils de quartier grâce au bus des conseils qui stationnera devant la gare RER, place Denfert-Rochereau : Samedi 21 novembre, 9h-13h.

Voici un message est adressé aux habitants du 14ème par Frédéric VUILLOD, maire-adjoint du 14e chargé de la Démocratie locale, de la Vie associative et de l'Economie sociale et solidaire :

Un bus d'information sur la démocratie locale va sillonner Paris durant deux semaines, pour aller à la rencontre des Parisiens et leur faire connaître les Conseils de quartier.

Ce bus des conseils de quartier stationnera place Denfert Rochereau samedi prochain, 21 novembre, de 9h à 13h si vous voulez rencontrer les élus chargés de la Démocratie locale Frédéric Vuillod (pour le 14ème) sera présent de 9 à 11h ainsi que Hamou BOUAKKAZ, adjoint au maire de Paris chargé de la Démocratie locale et de la Vie associative, entre 9h30 et 10h30.

Ce bus sera donc situé à l'intersection de 3 conseils de quartier du 14e... mais les 6 conseils de quartier sont bien sûr vivement invités à rencontrer les habitants. L'idée est de donner une visibilité à vos conseils, d'accueillir les passants qui témoigneraient leur intérêt et, avec votre aide si vous êtes disponibles, d'enclencher une discussion sur les travaux que vous réalisez et sur les projets que vous envisagez.

Nous avons prévu un accueil convival de type "café-croissants" pour vous et pour les passants.

Si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas à soumettre vos propositions d'animations à Françoise Jegou, ou à l'aider à construire quelques supports d'information rapides à fabriquer.  Jegou, Françoise" Francoise.Jegou@paris.fr

18 novembre 2009

Quoi de neuf Porte d’Orléans ?

La Porte d'Orléans bat certainement des records en matière de travaux de voirie et de gène pour les riverains et tous ceux qui la traversent jour et nuit. Après l'interminable chantier du tramway T3 qui a duré plusieurs années, on est passé à la prolongation de la ligne 4 du métro, qui, depuis 2006, et jusqu'en 2013, parsème le quartier de panneaux bleus  et verts, marque de fabrique des travaux parisiens. Il s'ensuit un embouteillage permanent, qui s'ajoute à ceux créés par les sens et contresens concoctés par nos fins stratèges écologistes et leurs amis de la mairie.

le_chantier_5sites.Article.0006.Image.gif.jpgEntre le square du Serment de Koufra et la mairie de Montrouge, on procède au percement de 460 mètres du tunnel voûté du prolongement. Les travaux se font en souterrain depuis l'emprise située dans le square. (Ci-contre, le schéma de raccordement des voies existantes en violet avec les nouvelles en jaune)

La station de métro Porte d'Orléans, qui accueille près de 30.000 voyageurs entrants par jour, en liaison avec les 14 lignes de bus qui y passent, va recevoir à cette occasion quelques aménagements. Terminus historique de la ligne 4 depuis sa mise en service en 1901, Porte d'Orléans devient l'avant-dernière station, avant le nouveau terminus, Mairie de Montrouge. Au nord, avenue du général Leclerc, en face de la rue Poirier de Narçay, devant le terminus des bus 28 et 36,une nouvelle entrée piétons va être aménagée. Deux ascenseurs pour handicapés vont être installés, l'un à l'angle du boulevard Jourdan et de la place du 25 août 1944, pour l'ascenseur desservant le quai direction Porte de Clignancourt, et à l'angle du boulevard Brune et de l'avenue du Général Leclerc pour l'ascenseur desservant le quai direction Mairie de Montrouge.

A.C.

17 novembre 2009

Emmaus Alternatives : Vente de maroquinerie et de vêtements de marque le mercredi 18 novembre 2009 191 rue d’Alésia Paris 14ème

La boutique Emmaüs-Alternatives organise une vente de maroquinerie et vêtements de marque mercredi 18 novembre, de 11h à 14h et de 15h à 19h, 191 rue d'Alésia. M° Plaisance.75014 Paris- Téléphone : 01.45.43.77.34

L'activité de ce magasin c'est la friperie: vente à bon marché de vêtements remis en état. Cette boutique est créée depuis environ un an et demi c'est la cinquième des boutiques de la région parisienne

Le projet d'Emmaüs Alternatives : répondre à d'autres populations et proposer une activité d'insertion pour des personnes qui ont des difficultés à trouver du travail.

Créée en 1991, l'association Emmaüs Alternatives mène dans l'Est parisien une action d'insertion de publics fragilisés grâce à un éventail de services : activité économique centrée sur la fripe (ramassage, tri, remise en état, vente), hébergement santé, accueil de jour, hébergement social et dispositif d'accompagnement (instruction et suivi du RMI...). Au total, Emmaüs Alternatives gérait en 2002 sept dispositifs d'une valeur de 1,93 million d'euros, financés pour tout ou partie par les Pouvoirs publics.

Lire la suite

16 novembre 2009

« L'Horloger de Saint-Paul » , film de Bertrand Tavernier (1974) présenté au ciné de quartier Mouton Duvernet, mardi 17 novembre 2009 à 19h30 au cinéma le Denfert. 4€ l’entrée et le débat.

l'horloger de saint paul,affiche.jpg« Michel Descombes vit paisiblement dans le quartier Saint-Paul à Lyon où il est horloger et élève seul son fils Bernard depuis le départ de sa femme. Un jour des policiers font irruption chez lui et le questionnent sur son fils. Le commissaire Guiboud (Jean Rochefort), lui apprend ensuite que Bernard est accusé du meurtre d'un vigile de l'usine où travaillait sa petite amie. Après l'arrestation, Michel prend la défense de ce fils dont il réalise qu'il ignorait tout... »

Ce film, réalisé en 1974, est le 1er long-métrage de Bertrand Tavernier qui a adapté un roman de Simenon, et l'a situé à Lyon, sa ville natale. Il s'agit également de la 1ère collaboration entre Tavernier et Philippe Noiret avec qui il fera 5 autres films.

Tavernier fait une critique très virulente de la France des années Pompidou. C'est un film qui reflète les idées politiques très « post-soixante huitardes » de son auteur.

Cette séance, organisée par le conseil de quartier Mouton-Duvernet, est ouverte à tous. Elle a lieu le mardi 17 novembre à partir de 19h30 au cinéma Le Denfert (24, place Denfert Rochereau). Le prix d'entrée est de 4 euros, le film est suivi d'un débat.
+ Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr

(Prochaine séance le mardi 15 décembre)

13 novembre 2009

Logement social: important Conseil d’arrondissement lundi 16 novembre à 19h à la mairie du 14ème

Plusieurs projets de logements sociaux sont à l'ordre du jour
Les élus se prononceront sur plusieurs opérations d'acquisition conventionnement d'immeubles anciens. Dans un contexte de rareté des terrains disponibles, les opérations d'acquisition - conventionnement permettent de produire tout de même des logements et de mieux répartir l'habitat social sur l'ensemble du territoire. 
Paris Habitat ou des sociétés d'économie mixte de la Ville vont ainsi acquérir 7 immeubles privés pour les transformer en logements sociaux. Ces acquisitions permettront de réaliser au total plus d'une centaine d'appartements. Plusieurs opérations concernent des secteurs dépourvus d'habitat social comme les quartiers Denfert Rochereau et Alésia.
Les élus débattront par ailleurs de la poursuite d'une procédure d'expropriation pour acquérir un immeuble pittoresque laissé à l'abandon, 130 rue du Château. La mairie souhaite le réhabiliter afin de réaliser une vingtaine de logements sociaux. 
Egalement à l'ordre du jour :
L'adoption de l'état spécial de la mairie du 14e. Le budget de l'arrondissement
, qui couvre les frais de fonctionnement des équipements de proximité (crèches, écoles, gymnases, bibliothèques, squares...) s'établit à 6,5 millions d'euros.
La séance du conseil d'arrondissement est publique, elle se tient à la salle des Mariages de la mairie du 14ème. Les citoyens peuvent prendre la parole sur les sujets inscrits à l'ordre du jour.

Pour  plus de renseignements : Ordre du jour complet - 0.06 Mo http://www.mairie14.paris.fr/mairie14/jsp/site/Portal.jsp...

09 novembre 2009

Le mur de Berlin et la réunification allemande à la Cité Internationale Universitaire (Maison Heinrich Heine) 17 boulevard Jourdan 75014 Jusqu’au 13 novembre 2009

Voici quelques événements :

Expositions

1) ART-MUR DE BERLIN : PEINTURES DISPARUES DU MUR DE BERLIN - PHOTOGRAPHIES de Jean-Luc FABY jusqu'au 13 novembre 2009

Exposition organisée en coopération avec Hachette Tourisme à l'occasion de la sortie du livre Art/Mur de Berlin (« Beton betont Berlin »)

Jean-Luc FABY était à Berlin quand les Allemands et le monde entier ont réalisé que le Mur de Berlin allait disparaître. Il a arpenté ce mur sur des kilomètres et l'a photographié sans relâche. Les images qu'il nous livre auraient pu passer inaperçues. Ces superbes « tableaux » inédits donnent une vie nouvelle à des peintures maintenant disparues.

Thierry NOIR est un « artiste à qui l'on doit la plus longue toile en béton du monde ». Ses peintures, avec les couleurs vives et leur poésie mélancolique, sont parmi les plus représentatives de l'art du Mur de Berlin.

A la Maison Heinrich Heine, dans la grande salle : entrée libre.

2) LAND DER ARBEIT - PAYS DU TRAVAIL, photos Niels BOLBRINKER sur l'industrie en Allemagne de l'Est

La RDA ne fut pas simplement un système politique qui s'est effondré, mais bien une société de travail. La vie quotidienne a été imprégnée par les codes de la production industrielle, par la dureté d'une vie dominée par le travail et par un environnement dégradé et pollué.
L'exposition sur la région de Dessau, Wolfen et Bitterfeld, photographiée par l'artiste Niels BOLBRINKER, retrace l'histoire de son industrialisation.

Exposition à la grande salle de la Maison Heinrich Heine, entée libre.

Cinéma : un documentaire sur les conséquences de la réunification allemande

FROHE ZUKUNFT (AVENIR RADIEUX), DE BIANCA BODAU jeudi 12 novembre 19h00
(All., 2008, 90 min., vost. angl.) Projection en présence de la réalisatrice, débat animé par Anne-Marie PAILHES (Paris 10) et Jean MORTIER. (Paris 8)

Ce film est le premier documentaire de Bianca BODAU, née en 1965 dans le Brandebourg. A partir de l'expérience vécue dans sa propre famille, elle a voulu montrer les conséquences de la réunification allemande, 20 ans plus tard, sur les relations à l'intérieur des familles.
Sans porter de jugement, elle observe de l'intérieur les bouleversements sociaux intervenus en RDA. Très bien accueilli par la presse, le film est montré en France pour la première fois.
Dans le cadre du « Mois du film documentaire 2009 », en collaboration avec la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), soutenue par le CRMG (Centre de Recherche sur le Monde Germanique, Université de Paris 10) et le service audiovisuel de la BDIC.

Jeudi 12 novembre 19h00 : Entrée libre, dans la limite des places disponibles Maison Heinrich HEINE.

La maison Heinrich Heine se situe au fond du parc de la Cité Universitaire près du boulevard périphérique : L'entrée se fait par le 17 ou 27 boulevard Jourdan.

05 novembre 2009

Réunion de consultation sur l’emplacement des stations AUTOLIB’ : lundi 9 novembre à 19h à la mairie du 14ème

La mairie de Paris a décidé d'implanter un dispositif de voitures électriques en libre-service AUTOLIB'. Ce dispositif auquel des communes voisines ont décidé de participer suppose un maillage de stations cohérent.

autolib.JPG

Une réunion de consultation sur l'implantation des stations AUTOLIB aura lieu le lundi 9 novembre à 19h en salle des mariages de la Mairie du 14ème. 2 place Ferdinand Brunot 75014

31 octobre 2009

Les liens de la course « Solidaire du Chocolat » avec les enfants des écoles du 14ème

C'est un prolongement des animations de la Semaine du Goût organisées par la Caisse des Ecoles du 14ème qui avait mis en vedette le chocolat.

Lors de la semaine du goût on avait mis en évidence le rôle des pays producteurs du cacao Madagascar et le Mexique avec le Yucatan, en particulier qui sont les lieux d'origine du chocolat. Il y avait eu, durant les 2 jours d'animation, un stand sur le Mexique, et le jeudi nous avons mangé la sauce « mole » recette non seulement au chocolat mais aussi originaire du Mexique.

Il y a eu, comme à chaque manifestation de ce style, un lien « équitable ». Connaissant bien « Alter Eco », O N G créée par Tristan Lecomte,  nous avons acheté pour les enfants qui mangent à la cantine du chocolat noir à la vraie vanille, au sucre de canne et sans lécithine de soja de chez « Alter Eco ». De plus, la course «  la Solidaire du chocolat » partait juste à la fin de la semaine du goût, et elle a pour principe que chaque voilier supporte une organisation « équitable ». Le village équitable, installé à Saint-Nazaire à l'occasion du départ de la course, était très riche, il apportait beaucoup d'informations sur le chocolat, mais aussi sur les pays et les peuples producteurs de cacao. Suivre la course Solidaire offre une nouvelle occasion de parler du Mexique et de cette aventure équitable et... chocolatée.

départ de la Solidaire du chocolat à Saint Nazaire avec des Mexicains du Yucatan photo Marie Belin.JPG

Les enfants de certains centres de loisirs du 14ème suivront donc la Solidaire et Victor, un skipper mexicain, leur enverra des messages pendant la course et à l'arrivée au Yucatan. Il viendra aussi dans une école. Le jeudi 27  novembre,  il y aura dans les écoles du 14ème un repas mexicain et une exposition sur le Mexique, avec tous les documents rapportés de Saint-Nazaire. Si Victor est remis de ses émotions après la course Solidaire du Chocolat...il viendra nous voir ce jour là....L'arrivée est prévue à Progreso  dans le Yucatan, entre le 15 et 20 novembre...Mais attention il peut y avoir des surprises dans une partie inédite de la course, de Saint Barthélemy à Progreso...cyclones...

Avec le Vendée Globe et la Route du Rhum....voici une nouvelle course à dimension équitable que nous suivrons...elle aura lieu tous les 2 ans...

Marie Belin

Voir l'album photos de Marie Belin

18 octobre 2009

« A nos amours » à l’affiche du Ciné-quartier Mouton Duvernet; mardi 20 octobre à 19h30, au cinéma "Le Denfert"(4€ l’entrée film et débat).

A nos amours Sandrine Bonnaire.JPGCette fois-ci le ciné de quartier Mouton Duvernet présente un film sur les problèmes de l'adolescence face à l'amour et aux relations familiales conflictuelles. Maurice Pialat illustre la difficulté de se construire et de nouer des relations durables.

A nos amours, film de Maurice Pialat, 1983

Suzanne, (Sandrine Bonnaire) quinze ans, découvre avec lucidité et une certaine amertume qu'elle préfère les aventures sans lendemain à l'amour que lui porte Luc. Ce dernier la quitte définitivement au moment où la famille de Sandrine entre dans une crise très grave.

Son père (Maurice Pialat) abandonne le foyer en la laissant aux prises avec une mère hystérique (Evelyne Ker) et un frère aîné protecteur et volontiers violent (Dominique Besnehard), Suzanne tente de trouver une consolation ailleurs chez les garçons au travers de rencontres passagères.

« À nos amours » a remporté en 1983 le prix Louis-Delluc et le César du Meilleur Film tandis que la performance de Sandrine Bonnaire lui a valu le César du meilleur espoir féminin.

Cette séance est ouverte à tous  - Prix d'entrée : 4 €- Le film est suivi d'un débat.

Au cinéma "Le Denfert"24 place Denfert Rochereau Paris 14ème

Pour être informé(e) régulièrement des séances mensuelles, vous pouvez vous inscrire à l'adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr (la séance de novembre est prévue le 17 novembre avec le film de Bertrand Tavernier "L'horloger de Saint-Paul" avec Philippe Noiret).

 

17 octobre 2009

La Ville de Paris recrute des jeunes

La Mairie de Paris propose aux jeunes de 18 à 25 ans, sans qualification et jusqu'à bac+5, de s'inscrire au service civil volontaire.

Le service civil permet aux jeunes d'effectuer une mission au service de la ville et de l'intérêt général. Les missions sont diverses et variées : accompagnement d'écoliers, de personnes âgées ou handicapées, visite dans les maisons de retraire, développement de projets au sein des conseils de la jeunesse ou des antennes jeunes, portage de livre, accueil du public dans les espaces verts,...

Les volontaires, quelques soient leurs qualifications, s'engagent pour une durée de 9 mois et sont indemnisés 662 € par mois.

Envoyez vos candidatures avant le 15 décembre ! Les candidatures (CV, lettre de motivation et attestation mentionnant le numéro d'identifiant défense délivré lors de la journée d'appel) sont à adresser à :
DDEE - Pôle service civil volontaire
8 rue de Citeaux 75012 Paris