Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mars 2018

La Galerie du Montparnasse présente

La Galerie du Montparnasse, 55, rue du Montparnasse ( métro Montparnasse- Bienvenue) présentera du 3 avril jusqu'au 14 avril les artistes-peintres : 

                                                       Françoise AUBRY et Heman JARA. 

Le vernissage de l'exposition aura lieu le jeudi 5 avril à 18/h 30

21 mars 2018

Les spectacles du Théâtre 14 ( Saison 2018)

hamlet au theatre-14  9 mars au 21 avril 2018.jpgLa saison 2017/2018 du Théâtre 14 est aujourd'hui animée par la pièce de Shakespeare : HAMLET produite par la compagnie Les Larrons, Atelier-Théâtre Actuel, le Théâtre André Malraux de Rueil Malmaison et Romeo Drive Production. Cette pièce sera jouée jusqu'au 21 avril 2018.

Dans la limite des places disponibles, une lecture spectacle sera présentée le lundi 26 mars de 12 heures à 0 heure, dans une production : DE MIDI A MINUIT, par des membres des EAT. Réservations au : 01 42 29 78 64. Par ailleurs, le mercredi 28 mars à 14 heures, sera présenté : LE ROI ARTHUR (réservations par mail : jeanphilippebeche@gmail.com

Du 26 avril au 5 mai sera présenté : le Printemps de la création théâtrale.

Les 7, 8 et 9 mai, aura lieu l'Université Populaire du Théâtre qui évoquera la longue marche des droits de la femme, de l'enfant et de l'homme.

Théâtre 14 : 20 avenue Marc Sangnier; Paris 14e.

Location 01 45 45 49 77. email : contact@thatre14.fr

19 mars 2018

La galerie Camera Obscura présente les œuvres de Josef Nadj

Camera Obscura mars-avril 2018. expo Joseph Nadj jpg.jpgLa Galerie Camera Obscura présentera du 22 mars au 19 mai 2018 les œuvres de Josef Nadj intitulées : "Miraculorum" comprenant des dessins, des cyanotypes et des photographies.

Le vernissage en présence de l'artiste aura lieu le mercredi 21 mars de 17 heures à 21 heures.

268 boulevard Raspail - 75014 - www.galeriecameraobscura.fr ; heures d'ouverture de la galerie : du mardi au vendredi de 12 heures à 19 heures et le samedi de 11 heures à 19 heures.

18 mars 2018

Entrées de métro d’Hector Guimard

guimard métro écusson.jpgDe la fonte, des libellules et des fleursguimard motif à mouton-duvernet.JPG

De la fonte ouvragée en courbes à la symbolique florale, des auvents, des verrières aériennes…Que sait-on des décorations de certaines bouches de métro ? Leur créateur, l’architecte Hector Guimard, est un peu oublié. Il reste quatre de ses ouvrages dans le 14e.

1899, Paris se prépare pour la grande Exposition Universelle de 1900. La Compagnie des chemins de fer métropolitains de Paris (CMP) envisage la création des premières lignes de métro. Elle y voit l’occasion de mettre en avant le savoir-faire et le prestige à la française. Elle lance donc un appel d’offres pour la réalisation, esthétique et fonctionnelle, d’ouvrages couvrant les futurs accès au métro. Ces édifices devront respecter des normes et critères précis : Ils devront être vitrés “sur la plus grande hauteur possible, à partir de un mètre environ du sol ”, ils seront “ ornés d’une frise pouvant recevoir des caractères très apparents, éclairés par transparence pendant la nuit, portant l’inscription : « Chemin de fer métropolitain » ”

Les propositions de tous ceux qui répondent à cet appel d’offres sont refusées. Adrien Bénard, Président de la CPM, adepte de l’Art Nouveau, choisit alors un architecte connu pour être le “pape” de ce nouveau mouvement artistique, Hector Guimard. Originaire de Lyon, il a alors 32 ans. Il dessine deux types d’entrées : des édicules (ouvrages avec toiture) de simples entourages (sans toiture)

Lire la suite

Galerie du Montparnasse

les artistes du marché de la Création Edgar Quinet exposition à La Galerie du Montparnasse du 18 au 29 mars 2018.jpgLa Galerie du Montparnasse exposera les artistes du marché de la Création Edgar Quinet. L'exposition aura lieu du 18 mars au 29 mars, tous les jours de 11 heures à 19 heures 30,

Le vernissage de l'exposition aura lieu le mardi 20 mars à 18 heures 30.

 55 rue du Montparnasse 75014

métro : Montparnasse Bienvenue ou Edgar Quinet . 

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

07 mars 2018

Geneviève Barthomeuf-Vidal et de François Acloque à la Galerie du Montparnasse

expo galerie Montparnasse du 3 au 15 mars 2018  GBV.JPGExposition  à la Galerie du Montparnasse, 55 rue du Montparnasse, pour la présentation des œuvres de Geneviève Barthomeuf-Vidal et de François Acloque, du 3 au 15 mars. 

Du lundi au vendredi, de 13 heures 30 à 19 heures et le samedi/dimanche de 11 heures à 20 heures.

Le vernissage aura lieu le 7 mars à 18 heures 30.

04 mars 2018

Illustrations de l'identité de notre arrondissement

Chaque ville et  chaque village de France ont leur identité. Notre 14ème arrondissement issu de l'annexion des territoires compris entre le mur des Fermiers Généraux inauguré sous Louis XVI, et les anciennes fortifications de Louis Philippe construites de 1840 à 1844, n'échappe pas à cette règle.

Le grand axe historique nord-sud reliant la Germanie à l'Espagne (rue du Faubourg Saint Jacques, rue de la Tombe Issoire et au-delà) ainsi que l'ancienne route d'Orléans qui lui est parallèle, ont structuré ce territoire. On peut signaler aussi l'intervention du duc du Maine qui pour se rendre au château de Sceaux, créa une grande avenue débouchant au carrefour dit : la Croix des Sages, actuelle place Victor Basch. Le Second Empire a fait le reste, en complétant et prolongeant la plupart des rocades et des rues rayonnantes, tels les boulevard saint Jacques, Arago, Raspail, de Port-Royal, ceux des Maréchaux, l'avenue René Coty et la rue d'Alésia. Il faut signaler que le démarrage des travaux du boulevard périphérique a commencé dans les années 1950, sur la partie dite de la "zone" des anciennes fortifications. Le 14ème est rattaché à la grande histoire en Hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris.jpgprésentant la plus forte densité d'établissements hospitaliers issus eux-mêmes de communautés ou institutions religieuses fort anciennes ou d'initiatives charitables ou humanitaires privées.

Mais le 14ème possède un nombre important de monuments etl'observatoire de Paris.jpg de sites qui se rattachent aux 17ème et 18ème siècles. Ainsi, l'Observatoire (1667) où le savant danois Olaüs Roemer découvrit en 1675 la vitesse de propagation de la lumière. Nous voyons aussi la statue du lion de Belfort rappelant la défense héroïque de cette ville en 1871. Les anciennes carrières souterraines sont devenues le plus gigantesque ossuaire qui soit (6 millions de nos ancêtres parisiens y reposent). N'oublions pas lepavillon ledoux place Denfert-Rochreau.jpegs deux pavillons d'octroi du mur des Fermiers Généraux situés place Denfert Rochereau et qui sont dus à l'architecte visionnaire Ledoux. Construits en 1787, ce sont les seuls témoins du fameux mur des Fermiers Généraux, ( le mur murant Paris, rend Paris murmurant).

Le Second Empire végétalisa la capitale à travers  et enparc Montsouris lac.2 jpg.jpg particulier avec le parc Montsouris, créé sur d'anciennes carrières. 15 hectares  sont offerts ainsi  à la promenade et à la détente.

Cité Internationale Universitaire MIfacadeNord-625x300.jpgA une époque plus récente, à partir de 1919, on voit s'édifier la Cité Internationale Universitaire, sur 43 hectares et dont le développement aujourd'hui est relancé par la création d'autres bâtiments.

cimetière Montparnasse.jpgCitons enfin le cimetière Montparnasse qui réunit depuis 160 années des personnages illustres, de Baudelaire à Sartre, de Dumont-Durville à Maryse Bastié et récemment, Simone Weill.

On pourrait citer d'importants hommes célèbres qui ont vécu dans l'arrondissement : Chateaubriand, Balzac, Proudhon, Rude, Raspail, Lénine, Mermoz, Jean Moulin, sans oublier Picasso, Modigliani, Giacometti, Alain Fournier.

Nous mentionnerons encore se référant au passé, une maison datant de Louis XIII devenue demeure du fontainier avenue Denfert Rochereau  ; le cloître de Port-Royal de Paris ; la maison de retraite hopital la Rochefoucauld façade Rné Coty.JPGde La Rochefoucauld avenue du Général Leclerc qui sont des témoins des 17ème et 18ème siècles, préservés de toute atteinte importante. Ainsi, notre 14ème est à plus d'un titre, un livre d'histoire ouvert sur les heures du passé éclairant les évolutions urbaines du présent.

Documentation extraite du n° 32 de la SHA du 14ème-

Cliquez sur les photos pour les voir en grand.

26 février 2018

Art, Culture et Foi

 La semaine du Marais Chrétien du 9 au 18 mars prochain sur le thème de la « Lumière » dans les églises et les mairies du Marais pour une cinquantaine de manifestations  artistiques : conférences, expositions, concerts, visites dans les mairies et lieux de culte des diverses confessions religieuses des 3e et 4e arrondissements.
Renseignements sur : www.artculturefoi-paris.fr ou maraischretien.free.fr 
 
·         Les sessions de formation des guides bénévoles ouvertes à tous sur inscriptions pour 4 séances le samedi matin.
 
·         Les conférences à Notre-Dame d’Espérance (11e ) sur l’art contemporain et  spiritualité : un mardi soir par mois.
 
> artculturefoi@diocese-paris.net
   www.artculturefoi-paris.fr

22 février 2018

Expositions à la Galerie du Montparnasse

Deux expositions sont prévues à la Galerie du Montparnasse, 55 rue du Montparnasse, pour la présentation des œuvres de Geneviève Barthomeuf-Vidal et de François Acloque, du 3 au 15 mars, du lundi au vendredi, de 13 heures 30 à 19 heures et le samedi/dimanche de 11 heures à 20 heures. Le vernissage aura lieu le 7 mars à 18 heures 30.

Nous rappelons l'exposition des œuvres de Patrizia Pic de Donno et de Jean-Pierre Avonts-Saint Lager jusqu'au 28 février, tous les jours de 14 heures à 20 heures et le samedi/dimanche de 11 heures à 20 heures.

expo patrizia pic de donno et et jean- Pierre avont jusqu'au 27 fév 2018.png

19 février 2018

Une soirée de découverte de l'opéra

la Table des matières soirée découverte de l'opera 23fev 2018.jpgLe chanteur lyrique Christophe Ménager vous fera découvrir lors d'une soirée le vendredi 23 février à 20 heures quelques extraits des grands d'airs d'opéra, à travers les œuvres de Rameau, Haendel, Mozart, Rossini, Bellini, Berlioz, Verdi, Gounod, Bizet et Puccini.

Cette soirée aura lieu à LA TABLE DES MATIERES : 51 rue de l'Abbé Carton - 75014-

Participation libre-

www.latabledesmatieres.org

Art Culture et Foi présente

expo aucun de ses os ne sera brisé.jpgMyriam Mihindou présentera l'ensemble de ses œuvres sous le titre : "Aucun de ses os ne sera brisé".
L'exposition aura lieu du 22 février au 26 avril 2018, exposition visible jour et nuit. Le vernissage aura lieu le 22 février, de 18 heures à 21 heures, à la galerie Saint Séverin : 4 rue des Prêtres Saint Séverin - 75005 - Paris-

12 février 2018

La Fondation Henri Cartier-Bresson déménage

la Fondation Henri Cartier Bresson le-lieu-facadeFondation_FRM-.jpgLa Fondation Henri Cartier-Bresson, domiciliée depuis sa création en 2003 au 2 Impasse Lebouis va déménager au cœur du Marais. Un immeuble de 700 mètres carrés sur deux niveaux accueillera à l'automne prochain le public. Ainsi la surface des murs d'exposition sera triplée. Cela faisait longtemps que la Fondation cherchait à s'installer dans le Marais, où les lieux consacrés aux arts plastiques sont nombreux : Louvre, Fondation Pineau, Centre Pompidou. La Fondation Henri Cartier-Bresson continuera à conserver et à faire vivre le fonds de 100 000 références laissées par le fondateur de l'agence Magnum décédé en 2004 et son épouse la photographe Martine Franck disparue en 2012.

Jusqu'au 29 avril, la Fondation présente une exposition consacrée au photographe polonais Zbigniew Dlubak.

Le Parisien du 2 février

07 février 2018

Bach Cantus: dernier concert à Saint Pierre de Montrouge, dimanche 11 février

bach cantus,bach,concert,75014;paris 14e

Le 11 Février 2018 à 16H 45 aura lieu le dernier Concert du cycle  Bach Cantus en l’Église Saint Pierre de Montrouge

Place Victor et Hélène Basch  Paris 14è (métro Alésia)

Vous y entendrez la Cantate BWV46 « SCHAUET DOCH UND SEHET » (« Regarde donc s’il est douleur »)

Les solistes, le Chœur BACH COLLEGIUM PARIS, l’ensemble instrumental Bach Cantus seront placés sous la direction de  Patrizia Metzler.

Venez nombreux participer à ce concert qui clôture 10 ans de célébration de la musique de Jean-Sébastien Bach.

La bibliothèque de la Cité Universitaire

cité internationale universitaire bibliothèque.jpgLa Cité Internationale Universitaire de Paris, 17 boulevard Jourdan possède une bibliothèque très riche de collections axées qui sont sur la culture française et composées de 50 000 livres, 360 000 sur tablettes, 8600 périodiques et 57 bases de données. D'autre part, l'ESPACE LANGUES permet de se perfectionner en français et d'apprendre vingt six autres langues en participant à des groupes de conversation.

La consultation peut se faire sur place pour les documents non conservés par les bibliothèques parisiennes. Un service de reprographie est également prévu. 

Services proposés : la pratique des langues est remarquable car il est possible de se former en de nombreuses langues en dehors du français, de l'anglais, de l'espagnol, de l'italien et de l'allemand. Plus de cent méthodes de langue sont proposées. D'autre part, des bibliothèques existent dans les maisons de l'Argentine, des collèges d'Espagne et du Portugal, des fondations hellénique, italienne, japonaise et mexicaine.

Horaires : de mi-octobre à mi-juin : ouverture du lundi au vendredi de 10 heures à 22 heures, le samedi et le dimanche de 13 heures à 19 heures.

de mi-juin à mi-octobre : lundi à vendredi : de 10 heures à 19 heures.

La bibliothèque centrale et l'espace langues sont accessibles à tous les publics.

www.ciup.fr/bibliotheque 

06 février 2018

Cité Internationale Universitaire : promenade architecturale 10 février 2018 14h30

cité internationale universitaire 17  boulevard jourdan  75014,fondation deutsch de la meurthe,le collège néerlandais,la maison du brésilPromenade architecturale proposée par la Fondation Le Corbusier et L’OBLIQUE : Samedi 10 février 2018 14h30 – 16h30. Inscriptions

 https://www.weezevent.com/visite-promenade-architecturale... 
Contacter l'organisateur 

Visite guidée de trois bâtiments de la Cité internationale : la Fondation Deutsch de la Meurthe, le Collège Néerlandais et la Maison du Brésil.

Voyagez à travers l’architecture du monde entier et découvrez l’exceptionnelle diversité de styles présents à la Cité Internationale. Ce parcours vous permettra de pénétrer à l’intérieur de la Fondation Deutsch de la Meurthe, du Collège Néerlandais dessiné par Dudok et de la Maison du Brésil réalisée par Le Corbusier.

La visite débute par la Fondation Deutsch de la Meurthe. Première résidence inaugurée sur le site en 1925, cet ensemble architectural composé de sept pavillons regroupés autour d’un jardin s’inspire du modèle des cités-jardins. Lieu d’expérimentation des théories hygiénistes chères aux pères fondateurs, elle fait figure de cellule mère de la Cité internationale.

Lire la suite

27 janvier 2018

La figure de la Piéta dans la musique et les Beaux-arts au XIXe siècle, conférence à Saint Pierre de Montrouge lundi 29 janvier à 20h30

Art Culture et Foi 29 janv 2018 la pieta delacroix Saint Denys du Saint Sacrement -paris.jpgLundi 29 janvier à 20h30, est organisée la prochaine conférence Art Culture et Foi / Paris 14 sur le thème : Marie, mère de douleurs, la figure de la Piéta dans la musique et les Beaux-arts au XIXe siècle.

Cette conférence originale mêlera, sur une même thématique, musique et beaux-arts. Elle sera assurée par Camille Villanove, musicologue et médiatrice de la musique. 

Marie, mère de douleurs : la figure de la Piéta dans la musique et les Beaux-arts au XIXe siècle : « Stabat Mater dolorosa » : « debout se tenait la mère de douleurs ». Ainsi commence la longue prière médiévale, d’après le récit de la Passion selon St Jean,  qui a donné lieu à de très nombreuses mises en musique : Vivaldi, Pergolèse, Rossini, Liszt, Poulenc. La représentation de la Vierge au pied de la croix a autant inspiré sculpteurs et peintres, de la Piéta de Michel-Ange aux toiles de Gustave Moreau. 

Images et extraits audio à l’appui, cette conférence mettra les arts en regard en s’attachant au XIXe siècle, une époque de grande piété mariale. Quel visage de la Piéta donnent à contempler les artistes ? Comment font-ils résonner cet épisode de la Passion du Christ ?

La conférence aura lieu le lundi 29 janvier à 20h30 au centre paroissial de Saint-Pierre-de-Montrouge 9 passage Rimbaut Paris 14ème

(Métro Alésia - Bus : 28, 38, 62 et 68)

Entrée gratuite, participation libre

Photo : Delacroix, Pièta, Eglise Saint Denys du Saint Sacrement, Paris, 1844

20 janvier 2018

L'Echange des princesses

Un film de Marc Dugain, avec Lambert Wilson, Igor Van Dessel, Anamaria Vartolomei, Juliane Lepoureau et Catherine Mouchet, images de Gilles Porte.

Plongée dans le passé : nous sommes en 1721 et Louis XV a 11 ans. C’est donc encore la Régence de Philippe d’Orléans. Celui-ci, obsédé par les alliances, à l’idée d’un double mariage qui permettrait, selon lui, d’assurer une paix durable entre la France et l’Espagne, épuisées par des années de guerre, responsables de centaines de milliers de morts.

marc dugain,echange,princesses

Mais ces projets d’alliances concernent des enfants : le jeune Louis XV et l’infante d’Espagne, Ana Maria Victoria, âgée de 4 ans, et, la fille du Régent adolescente, Louise Élisabeth avec le prince héritier de la couronne d’Espagne, Don Luis à peine plus âgé.

Lire la suite

12 janvier 2018

Le Street art à l'hôpital

Street art à l'insitut mutualiste de montsouris.jpg

L'Institut Mutualiste Montsouris, 42 boulevard Jourdan 75014, présente à compter du 10 janvier une exposition originale concernant le "Street art". On pourra ainsi découvrir gratuitement les œuvres d'une trentaine d'artistes issus de deux collectifs réputés : Bitume Street Art et Art Visuel et Contemporain. 

Cette exposition gratuite sera ouverte au public pendant quatre mois. 

Le Parisien du 9 janvier

11 janvier 2018

Le théâtre de marionnettes Compagnie Blin à Montrouge

compagnie Blin théâtre de marionettes kastalia ou les pêcheurs de lune..jpgLa Compagnie Blin des marionnettes à fil présentera à partir du 17 janvier le spectacle : "Kastalia ou les pêcheurs de lune".

A Corfou, sous la treille du café, les villageois devisent tranquillement autour du pope Photis. La vieille Katina survient terrorisée : elle a vu le diable au fond du jardin. Un jeune étranger se propose pour l'accompagner. Vite adopté par la communauté, il est témoin des innombrables bévues commises par les villageois, qui ont bien des soucis avec la lune.
Les costumes sont inspirés directement des tenues de fête à Corfou. Le choix musical offre un éventail de sonorités folkloriques de l'Epire et des thèmes populaires encore vivants aujourd'hui en Grèce.

Renseignements et réservations : tél: 01 42 53 23 24- www.compagnieblin.fr - theatredemarionnettes@wanadoo.fr

Le Beffroi- place Emile Cresp-92120- Montrouge

10 janvier 2018

La galerie Camera Obscura présente "PaperWorks" exposition de Sarah Moon et Ilona Suschitzky

Pour débuter en beauté l'année 2018, nous sommes heureux de vous présenter "PaperWorks", une exposition réunissant Sarah Moon (photographies) et Ilona Suschitzky (peintures)

Deux artistes, Sarah Moon et Llona Suschitzky, l'une photographe l'autre peintre, ont en commun une sensibilité particulière aux fables, à la création comme ouverture vers un monde intérieur. Il s'agit d'une traversée des apparences où se révèle une matière neuve réenchantée par l'image.

Vernissage en présence des artistes le jeudi 11 janvier de 17h à 21h

Exposition du vendredi 12 janvier au samedi 17 mars 2018. (mardi - vendredi 12h - 19h / samedi 11 - 19h)

Galerie Camera Obscura 268 Boulevard Raspail, 75014camera obscura expo jan-fev 2018 Ilona Suschitzky Heuchra 2017 acrylique sur papier.jpg

https://www.galeriecameraobscura.fr-  Tel :01 45 45 67 08

camera obscura expo sarah moon janv-fev 2018 coquelicot.jpg

1) Coquelicot. Sarah Moon, 1998

(Tirage charbon couleur 58 x 44 cm.)

2) Heuchera, 2017. Ilona Suschitzky

(Acrilyque sur papier, technique mixte. 148 x 64 cm.)

Cliquez sur les images pour les voir en grand

Lire la suite

04 janvier 2018

Paris14 - Territoire de cinéma : projections dans nos Ciné-clubs en janvier 2018

l'effet aquatique film.jpg- Lundi 8 janvier 18h30

Club des cinéphiles de la Poste et de France Telecom

Studio Raspail 216 bvd Raspail

Passeport 4 séances 24 € ou adhésion annuelle 60 € (15 séances) 44 € Poste et FT

Site internet : cinefil-lpft.com    06 63 21 65 64

« L’effet aquatique »  de Solveig Anspach

 

guerre et paix king vidor.jpg- Vendredi 12 janvier 20h00

Maison Heinrich Heine Cité internationale

 5 € (plein tarif) /2,50 € (tarif étudiant)  https://maison-heinrich-heine.org/

«  Guerre et paix  » de King Vidor

 

 

 

l'assassin habite au 21.jpg- Mardi 16 janvier 20h15

Ciné-Quartier Mouton-Duvernet

Au Chaplin Denfert  24 place Denfert Rochereau entrée 5 €

cmoutonduvernet@gmail.com  www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet

« L’assassin habite au 21 »  de  H.G. Clouzot

Lire la suite

29 décembre 2017

Vente du cinéma l'Entrepôt

l' entrepôt photo de nuit.jpg

La salle d'art et d'essai, fondée par Frédéric Mitterrand en 1975, vient d'être vendue. On connaissait l'Entrepôt, rue Francis-de-Pressensé, comme un établissement culturel  important du 14ème arrondissement. On sait qu'une petite salle de spectacle accueillait des animations culturelles tous publics. Un espace d'exposition, un bar restaurant auquel s'ajoutait un petit jardin ombragé accueillaient les visiteurs. Aujourd'hui, l'ancien propriétaire Philippe Brizon, 68 ans, tire sa révérence. C'est la société des Lumières, animée par Charles Gillibert producteur de cinéma et Arnaud Friche, l'un des rois de la nuit parisienne qui se porte acquéreur du lieu. On s'attend donc à un changement profond de l'utilisation des lieux. Philippe Brizon songe à créer un autre petit lieu culturel qui reste à inventer.

On peut regretter la disparition de cet établissement qui fut un lieu de rendez-vous très actif pour le quartier et qui permettait à de nombreux artistes, tant amateurs que professionnels, de pouvoir s'exprimer librement. On peut espérer que l'animation culturelle ne disparaîtra pas complètement après ce changement de Direction.

Le Parisien du 22 décembre-

L’Entrepôt change de direction (suite)

l'entrepôt au solstice d'hiver 2017.jpgVoici la lettre envoyée par Philippe Brizon, propriétaire de  L’ Entrepôt* depuis  2002, aux habitués de ce lieu culturel : il y annonce la vente du site et son départ (partiel en 2018, puisqu'il continuera à assurer la programmation des conférences et  des lectures.)

"Le solstice à L’Entrepôt

Chères amies, chers amis,
     2002 rachat de l’Entrepôt où j’avais rêvé de construire une biosphère culturelle ouverte, authentique, multiple, porteuse de sens, génératrice de rencontres et créatrice de liens. Je suis fier de ce qu’elle est devenue; son âme s’est étayée autour du cinéma, de la Musique, du restaurant, des expositions, conférences, lectures, ateliers d’écriture… et de l'indicible, avec le concours de l’Équipe de l’Entrepôt et de chacun de vous.
     Le  21 décembre 2017, solstice d’hiver, naissance d’une nouvelle Lumière, je vous annonce, avec une grande émotion que je cède l’Entrepôt à une équipe dont l’ambition est d’œuvrer dans la continuité et d’y apporter tout leur savoir-être. Leur société porte un nom qui me fait un clin d’œil , "Les Lumières", animée par Charles Gillibert  et Arnaud Frisch*.
     2018 j’assurerai la programmation des conférences et des lectures tout en préparant l’avènement d’un lieu de taille plus modeste, autour du Sens, de la mutation, de la transmutation, un « Entrepôt hors les murs » en relation avec « nôtre » Entrepôt.
    Que ce Nouvel Hélios nous accompagne dans un joyeux Noël et je vous souhaite une bonne fin d’année."
     Philippe Brizon  

*Le patron de l’Entrepôt a cédé le site à la société des Lumières, animée par un duo «branché» : Charles Gillibert, 40 ans, producteur de cinéma et Arnaud Frisch, 43 ans, l’un des rois de la nuit parisienne, patron du Silencio et surtout du Wanderlust à la Cité de la mode (XIIIe). Le protocole de vente a été signé jeudi 21 décembre 2017.

14 décembre 2017

Etienne Pottier -Arcanae Manifestia-

exposition Etienne Pottier  a la galerie Saint Séverin.jpgL'exposition d'Etienne Pottier sera visible jour et nuit à la galerie Saint Séverin du 15 décembre 2017 au 18 février 2018.

Un ossuaire et un personnage hiératique à la place des guirlandes de Noël : une œuvre au noir, entre art populaire et art savant, une installation expressionniste dont la beauté étrange fascine.

Le vernissage de cette exposition aura lieu le jeudi 14 décembre, à partir de 19 heures.

Galerie Saint Séverin, 4 rue des Prêtres Saint Séverin - 75005 - Métro : Cluny - Saint Michel-

12 décembre 2017

L'histoire de nos rues

La rue Antoine Chantin

Rue Antoine Chantin vue est.jpg

Cette rue (cliché Wikipédia) d'une longueur de 250 mètres, a été ouverte en 1904, sur les terrains de l'horticulteur et pépiniériste Antoine Chantin (1815-1893), qui fut l'un des plus grands spécialistes de sa branche et un savant botaniste. La sépulture familiale se trouve au cimetière de Montrouge. Le numéro 8 de cette rue a vu le passage de Lénine, qui habitait à cette époque de 1909 à 1912 au 4 rue Marie Rose et qui dans une cave de cet immeuble, composait des tracts qui étaient imprimés ailleurs. Le numéro 3 est un immeuble  construit en 1933 par l'architecte André Chatelin, premier Grand Prix de Rome. Les numéros 5 et 5bis forment un ensemble immobilier construit en 1929 par l'architecte et sculpteur Jean Boucher, qui habita 37 avenue René Coty. Le numéro 7 voit un immeuble typiquement Arts Décoratifs (1925) avec quelques ateliers d'artistes. Les Editions Populaire Ferenczy occupèrent le numéro 9. Le numéro 19 voit l'accès à un vaste ensemble d'habitations de la Ville de Paris débouchant au n° 44 de l'avenue Jean Moulin et au n° 53 de la rue des Plantes. Il faut préciser que cet ensemble d'habitat HLM a été construit sur les terrains d'une immense usine fabriquant de la menuiserie industrielle jusque dans les années 60. Au n° 19 existait l'hôpital Chantin, annexe de l'hôpital Broussais, qui a été remplacé par l'hôtel Ibis. Au n° 36, on voit un immeuble d'habitations sociales, fondé par A. et J. Weill.

- Documentation extraite du N° 35 de la S.H.A du 14e.

 

29 novembre 2017

APAM : « Haïti à Paris XIVe » à la mairie du 14ème jusqu'au 1er décembre

Exposition APAM HAITI Mairie du 14ème 28 nov au 1er déc 2017.jpgL'Exposition- vente APAM : « Haïti à Paris XIVe » se tiendra  du mardi 28 novembre au vendredi 1er décembre, à la mairie du 14ème.

Depuis plus de 30 ans l’Association Pour les Arts du Monde marie l’œuvre culturelle et l’œuvre humanitaire. Une fois par an, ses membres se rendent en Haïti pour acheter aux peintres et aux galeristes des tableaux et des sculptures en fer qui sont ensuite rapportés en France et proposés dans plus de 150 expositions, dont celles du 14e arrondissement.

Les fonds récoltés permettent à l’association de faire parvenir entre 40 000 et 50 000 euros chaque année à l’école St-Alphonse de la Cité Soleil et au Centre culturel Alcibiade Pommayrac à Jacmel, qui rassemblent à eux deux 1  700 écoliers et élèves.

Salle polyvalente de la Mairie du 14e arrondissement de Paris,

2 place Ferdinand Brunot 75014 Métro Denfert- Rochereau ou Mouton-Duvenet- Bus 28

26 novembre 2017

Conférence Art Culture et Foi « Quelques femmes de la Bible dans l’art » 27 novembre à Saint-Pierre de Montrouge.

Art culture et Foi  27 novembre 2017 Béatrice Bustarret femmes ds la  bible 2.jpgLundi 27 novembre, à 20h30, Béatrice Bustarret anime une conférence Art, Culture et Foi dont a thématique est la suivante: «Que tu es belle, ma bien aimée ! Quelques femmes de la Bible dans l’art.» 

La Bible, une histoire d'hommes? On le dirait à première vue: Adam, Abraham, Jacob, les prophètes...

Et pourtant toute l'histoire du salut est traversée de paroles prononcées par des femmes, la parole de doute d'Eve, la parole de confiance de Marie, la parole croyante de Marthe et l'auteur inspiré s'émerveille "Que tu es belle, ma bien-aimée, que tu est belle!" (Ct 1, 15)

Nous nous proposons de contempler des figures féminines tirées de la Bible. Porteuses de vie, elles jouent des rôles décisifs dans l'histoire d'Israël, qu'elles soient prophétesses, reines ou prostituées.

Au centre paroissial de Saint-Pierre-de-Montrouge, 9 passage Rimbaut, Paris 14e. M° Alésia. 
Entrée libre, libre participation aux frais.

21 novembre 2017

Les rues de nos quartiers

rue Remy Dumoncel.jpgLa rue Rémy Dumoncel est un bel exemple dans l'appellation successive de nos rues. Au XVIIème siècle, elle est le prolongement du chemin de l'Ourcine qui à l'époque, était hors de Paris. Au début du 19ème siècle, elle devient la Voie Creuse, la rue des Cavées, puis la rue des Catacombes, liée à la présence ancienne de carrières abandonnées.

En 1858, elle devient la rue Dareau, du nom du maire de Montrouge, qui deviendra maire du 14ème arrondissement en 1860 jusqu'à son décès en 1866. En 1946, la portion comprise entre l'avenue du Général Leclerc et l'avenue René Coty devient la rue Rémy Dumoncel, éditeur résistant (1888-1945), mort en déportation.

La rue Georges-de-Porto-Riche.

C'est en 1932, sur l 'emplacement d'un ancien bastion des fortifications de Louis Philippe, que cette rue fut inaugurée en commémoration d'une célébrité vite oubliée à notre époque : Georges-de-Porto-Riche (1859-1930). Il s'agit d'un auteur dramatique élu à l'Académie Française, qui de 1873 à 1929 écrivit des pièces de théâtre dans lesquelles il analysait les conflits psychologiques et les amours envoûtantes. IL fait partie de la génération des dramaturges : Bataille, Bernstein, Hervieu et Brieux.

Au numéro 8 de cette rue, une plaque commémorative rappelle la mort du lieutenant Etienne Laurent, abattu par les Allemands, alors que surpris en train d'émettre les messages pour la Résistance, il venait de réussir à détruire son poste émetteur.

- Documentation extraite de la Revue N° 33 de la S.H.A. DU 14e.

18 novembre 2017

Bach Cantus : 10 ans de partage et d’amitié autour de Bach

Voilà 10 ans, qu’au cours de deux dimanches par an, l’Église St Pierre de Montrouge propose au public de découvrir une des 300 cantates écrites par Jean Sébastien Bach et de chanter lui-même le choral final. Un peu avant le début du concert, le public apprend le choral qu’il chantera sous la baguette du chef. L’assistance est toujours nombreuse et beaucoup se lèvent pour chanter, visiblement heureux de prendre part à la célébration de cette musique avec l’ensemble des musiciens.

bach,florence bellonC’est Florence Bellon, artiste flûtiste et professeur titulaire au Conservatoire depuis de nombreuses années qui a créé le concept de « Bach Cantus » et qui l’a mis en œuvre. Rappelons que son projet a aussitôt reçu le soutien enthousiaste du Père Philippe Marsset, ancien curé de Saint Pierre de Montrouge et que le Père Marc Lambret, curé actuel de la paroisse, l’a encouragée à persévérer.

Pour Florence, qui y fut initiée dès l’enfance par son père organiste, le choix de la musique de Bach relève d’une évidence : « C’est la musique de l’âme. Ce qui est extraordinaire chez Bach, c’est que tous s’y retrouvent, croyants ou incroyants. Car cette musique fait appel à ce qu’il y a de plus profond en nous. Elle a une dimension spirituelle à laquelle personne n’est insensible. »

Quant aux cantates, ce choix a été dicté par le désir de faire découvrir au public des œuvres de Bach d’une grande beauté mais peu connues. Du temps du compositeur, elles étaient destinées à accompagner les lectures de l’office et à en favoriser la méditation.  Les récitatifs chantés par les solistes, sont des commentaires des textes, écrits parfois par Bach mais souvent empruntés à Luther. « C’est pourquoi, dit Florence, je voulais qu’elles soient jouées le dimanche et à l’église pour rester dans une tonalité religieuse. »

Organiser chaque année deux concerts représente un lourd travail que Florence entreprend   au printemps pour bach,florence bellonpréparer la saison suivante Même si elle peut compter sur un petit noyau d’amis fidèles, c’est chaque fois une expérience nouvelle de solliciter des professionnels ou des amateurs de très bon niveau pour le prochain concert. 

  Ayant toujours pratiqué la musique de chambre dans différents ensembles, elle connait de nombreux professionnels : « S’ils acceptent de donner bénévolement de leur temps et de leur talent, c’est par amitié mais aussi à cause de Bach. Sa musique, à la fois rigoureuse et généreuse, équilibrée entre rythme et mélodie, est d’un grand attrait. Pendant nos répétitions nous avons vécu des moments de partage intense et même de communion. »

Bach Cantus prendra fin en 2018 après 10 ans. C’est le challenge que s’était donné Florence Bellon qui souhaite que la dernière saison soit célébrée par tous comme une fête : « Venez chanter avec nous ! »

Isabelle Constans

Cliquez sur les photos pour les voir en grand

16 novembre 2017

La galerie CAMERA OBSCURA : exposition de Patrick Taberna

galerie camera obscura du 17 nov au 30 déc 2017.jpgLa Galerie Camera Obscura présente du 17 novembre au 30 décembre 2017, des photographies de Patrick Taberna :"L'arrière-saison".

Le vernissage aura lieu le jeudi 16 novembre de 17 heures à 20 heures, en présence de l'artiste.

Patrick Taberna construit peu à peu une œuvre qui se confond avec une vie qui serait ordinaire si elle n'était tissée de voyages et de photographie. C'est avec les voyages de jeunesse qu'a débuté cette longue suite de photographies qui suivent en douceur l'histoire familiale : la naissance des enfants, leur apparition dans les images aux cotés de sa compagne, pour venir enfin, dans cette arrière-saison, aborder les rivages de la cinquantaine,avec l'inévitable inquiétude du futur, de l'âge qui avance et referme les possibles, mais aussi la découverte d'une beauté automnale, celle qu'amène la maturité. (Didier Brousse)

http://www.galeriecameraobscura.fr/

Camera Obscura : 268 boulevard Raspail 75014- Tél : 01 45 45 67 08

Du mardi au vendredi de 12h à 19h, samedi de 11 à 19h ou sur RDV