Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 septembre 2007

des bénévoles pour la maison relais de la rue de la Gaité

La Maison Relais de la rue de la Gaité ouvriraà la fin de l'année. Elle est destinée aux personnes de plus de 50 ans, souffrant d'exclusion ou d'isolement. Elle sera gérée par les Petits Frères de Pauvres. Ceux-ci recherchent des bénévoles pour accueillir ces personnes dans ce nouveau lieu de vie. La mission des bénévoles sera d'animer les temps collectifs et de mettre enl iaison les résidents entre eux et avec  le quartier.

Si vous êtes intéréssés, vous pouvez contacter Houria BRIEZ, qui est chargée de ce recrutement, soit par courriel houria.briez@petitsfreres.asso.fr , soit par téléphone au 01 45 44 44 30, soit par courrier: petits frèresdesPauvres, 2bis, place Bienvenue, Paris.

Pour plus d'info sur l'association, consultez leur web www.petitsfreres.asso.fr

18 juillet 2007

Secours Catholique - Communiqué de presse

Être bénévole au Secours Catholique : Une expérience humaine pour lutter contre la pauvreté

Le bénévolat est la richesse première du Secours Catholique : du temps précieux pour l'accompagnement de personnes en difficulté. La relation avec ces personnes est au cœur de notre mission de solidarité.
Ceux et celles qui souhaitent s'associer au projet de notre association peuvent rejoindre un réseau ouvert à tous sans distinction de religion, de sexe ou de culture.

Être bénévole au Secours Catholique, c'est mener des actions centrées sur l'écoute, la rencontre, l'accompagnement. C'est conduire des missions à responsabilités autant que donner des coups de mains ponctuels, apporter un appui ou des conseils techniques. Les actions se déroulent dans la journée, le soir ou le week-end. Les bénévoles du Secours Catholique initient des projets et des actions innovantes pour lutter contre la pauvreté.
Au Secours Catholique, les bénévoles trouvent une réelle convivialité, se sentent utiles, bénéficient d'un soutien moral et de formations et peuvent initier des projets et de nouvelles actions.

Nos bénévoles témoignent :

Michel, bénévole auprès des jeunes de18 à 25 ans.
" Je m'occupe de ma remise à niveau de jeunes en leur consacrant 1 à 2 heures par semaine, individuellement. L'objectif étant de voir avec eux leur niveau, leurs envies, leurs projets de formation et de les aider à s'y consacrer, si c'est réalisable. Il s'agit de les aider à réveiller leurs motivations. J'y ai trouvé beaucoup de satisfaction. Un des jeune a maintenant un emploi à la ville de Paris, une autre a passé son BPJEP. C'est un bénévolat très valorisant car j'ai rencontré des personnes formidables qui se battent. J'ai acquis la conviction très forte qu'on aide les jeunes à prendre confiance en eux, à se réaliser, à faire en sorte qu'ils reprennent espoir dans une possible réussite. Plus qu'un diplôme ou une formation, ils acquièrent une méthode de travail qui leur servira toute leur vie. "

Anne, bénévole à l'Amicale des Mamans
" Ce sont des femmes que l'on a d'abord rencontrées parce que nous accompagnions leurs enfants scolairement. Un jour elles ont émis le désir de se retrouver entre elles, hors de chez elles pour papoter et prendre du temps pour elles. Nous nous retrouvons donc le dimanche, parce que certaines travaillent. Nous discutons de leur rôle de mère, visitons Paris…Nous sommes devenues de vraies amies. Ce qui est intéressant c'est qu'elles se sont ouvertes aux problèmes des autres qui sont plus ou moins similaires aux leurs, il est né une véritable complicité dans ce groupe, elles font très attention les unes aux autres."

En IDF plus de 5 000 bénévoles répartis dans 300 accueils

Vous voulez en savoir plus sur le bénévolat, vous engager, rejoignez nous sur
http://www.secours-catholique.asso.fr ou au 01 48 07 58 21

Contact presse : Servane de Bouard- Resp Communication  Paris : 06 82 36 57 76

 

04 juillet 2007

«Relais d’Amitié et de Prière.» Origine et buts du mouvement

Dans un article précédent, le Pèlerinage à Lourdes du mouvement bational « Relais d’amitié et de prière » vous a été raconté. Aujourdhui La Voix présente son origine et ses buts.

Vocation de RELAIS D’AMITIE ET DE PRIERE

Relais d’Amitié et de Prière a pour but l’entraide humaine et spirituelle des familles et amis de personnes souffrant de maladie psychique ou de troubles psychiques graves. Le handicap qui frappe ces personnes se manifeste dans  le domaine social. Les capacités relationnelles sont considérablement perturbées. Les capacités intellectuelles sont , elles , intactes et même souvent développées; la liste des diplômes est parfois impressionnante chez ces personnes….

Face au comportement de la personne malade psychique, l’entourage ressent souvent un sentiment de honte qui va l’amener à dissimuler le problème et à se couper du monde extérieur. Relais réunit tous les 2/3 mois les parents proches ou de la famille éloignée et les amis , en groupes de prière et d’amitié qui partagent leurs difficultés à la lumière d’un passage d’Evangile ou de l’Ancien Testament. Chaque groupe est accompagné d’un conseiller spirituel.

Un bulletin, Le Lien, est édité 2 fois par an. Il fait une grande place au témoignage des familles.

Les fondateurs

Relais a été fondé en 1982 par des proches et des amis de malades avec le soutien de l’Office Chrétien des Handicapés ( OCH) et du Secours Catholique. Il est en lien avec la Conférence des Evêques de  France, aux questions familiales.  A l’origine, c’est un membre de l’UNAFAM, version laïque de RELAIS, qui réclama  en 1979 à Marie-Hélène Mathieu, fondatrice de l’OCH , un soutien spirituel pour les familles de personnes malades psychiques. Et c’est peu après que deux mouvements naissaient parallèlement: Relais d’Amitié et de Prière pour les parents et amis et Amitié-Espérance,  pour les malades .

Prière 

Relais a une prière qui est récitée par ses membres le jeudi , c’est le psaume 85.

 «  Ecoute , Seigneur, réponds-moi

Car je suis pauvre et malheureux.

Veille sur moi qui suis fidèle,

O mon Dieu,

Sauve ton serviteur qui s’appuie

Sur toi…… »

 Le mouvement Relais  a un sous-titre qui est parlant:

 « Une lumière dans la nuit ». Et c’est vrai, la lumière brille tellement plus vivement dans la nuit, vous avez remarqué ?

                                                                              MJCarita

 Contacts:

"Relais d’amitié et de prière"

90 avenue de Suffren

75738 Paris Cedex 15

Tel:01 44 49 07 17

UNAFAM

12 villa Compoint

75017 Paris

Tel:01 42 63 03 03

 Amitié-Espérance

BP 62095

14102 Lisieux

03 mai 2007

Ciné-ma différence

Cinéma différence : On s'y retrouve en famille
Dimanche 6 mai à 11 heures

au Cinéma Majestic Passy
18 rue de Passy, Paris 16ème
Métro Passy / Parking en face du cinéma
Entrée 4 €
 

Demandez la permission aux enfants !
Film de Eric Civanyan (2007), durée 1h 35
avec notre marraine : Sandrine Bonnaire, Pascal Légitimus, Anne Parillaud

Enfants rois et parents rebelles, une comédie tout public pour rire en famille 

Infos et programmes sur le site Internet : www.cinemadifference.com ou au 06 24 78 57 25.
La séance suivante aura lieu samedi 26 mai à 11h à l'Entrepôt (14ème)

Attention : pas de séance en juin au Majestic : Ciné-ma différence est invité au Festival de Cabourg !
 

L'Apaema organise des séances bimensuelles de cinéma ouvertes à tous mais destinées en priorité à des enfants, des jeunes ou des adultes handicapés mentaux, autistes ou polyhandicapés. L'objectif est de "profiter comme tout le monde de la possibilité d'aller à une séance de cinéma dans sa ville avec son enfant/ son parent [et] pouvoir exprimer son plaisir, son intérêt, son inquiétude, son ennui, par des mouvements, des paroles, des bruits... sans déclencher regards furibonds et remarques désagréables", et de se familiariser avec le cadre et les usages d'une salle de spectacle.
 

______________________________________

29 avril 2007

Asthmatiques, bougez, c'est possible...

Forum d'information et de mesure du souffle
mercredi 2 mai 2007, de 10h00 à 15h00
ouvert à tous

Hall d'accueil - groupe hospitalier Paris Saint-Joseph

185 rue Raymond Losserand Paris 14ème - métro Plaisance - bus 62

Les médecins et les infirmières spécialisés de " l'Espace pour l'asthme ", centre d'information, de dépistage et de traitement de l'asthme seront à la disposition des visiteurs pour les informer et les aider à s'orienter si nécessaire. Un atelier de mesure du souffle permettra de dépister ou de contrôler la maladie asthmatique. Brochures d'information, questionnaires d'évaluation et conseils des professionnels de santé seront accessibles à tous.   Les équipes de pneumologie du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph s'associent à la journée mondiale de l'asthme 2007, organisée en collaboration avec l'association Asthme et Allergies.  

Groupe hospitalier ParisSaint-Joseph
 
ESPACE POUR L'ASTHME :Dr Marcela Sanmiguel
Renseignements et RV : 01 44 12 71 77
Du lundi au vendredi de 9h à17h
 
Service de pneumologie, allergologie- Chef de service : Dr Sergio Salmeron Secrétariat :01 44 12 3717

22 mars 2007

Home sweet home

  - CITOYENNETE : du 28 mars au 22 avril

Aujourd'hui, la ségrégation communautariste et les replis identitaires dressent des barrières nouvelles entre les hommes. Le projet culturel du FIAP Jean Monnet, intitulé HOME, SWEET HOME, décliné en trois parties,
RACINES, EXILS et CITOYENNETES, se propose de participer au renouement du dialogue.
Le Premier projet, RACINES, allait à la rencontre d'une jeunesse aux origines diverses, née en France et qui se bat au quotidien pour se réaliser et se faire entendre. Le second, EXILS parlait de ces femmes et hommes qui ont quitté leur pays natal, et tentent de reconstruire leur vie en France loin de leurs racines. CITOYENNETES tentera de donner des réponses à la question " Comment vivre ensemble ? Comment s'organiser pour construire un avenir commun au sein de notre société? ".

 - EXPOSITION : " J'y suis, j'y vote ",
Marion Poussier (photos), Lucie Geffroy (textes), en partenariat avec Picturetank (www.picturetank.com)

Exposition du 28 mars au 22 avril 2007 / Ouverte tous les jours de 10h à 20h

Le droit de vote des étrangers aux élections locales c'est l'histoire d'un débat sans cesse relancé. Alors que plus de la moitié des pays européens ont accordé ce droit à leurs ressortissants étrangers non-européens, la France fait aujourd'hui figure de mouton noir. L'exposition " J'y suis, j'y vote " donne la parole à Roger, Nassima, Ahmad, Rodolfo, Marc, et Yingxiao, qui siègent ou ont siégé au conseil de la citoyenneté de la mairie du 20ème, et aspirent à être reconnus comme des citoyens à part entière.
Marion Poussier, 26 ans, est photographe indépendante membre de l'association Picture Tank. Elle collabore avec la presse et développe en parallèle un travail personnel qui reflète sa sensibilité et ses interrogations.
Pour Lucie Geffroy, 27 ans, le travail journalistique inclut nécessairement une démarche militante. Il s'agit de montrer une réalité sociale tout en questionnant les enjeux qui y sont liés, donner la parole aux personnes que l'on entend peu ou pas assez, rétablir leur mémoire et restituer leur dignité.

 - Vernissage le jeudi 29 mars 2007, à partir de 19h

Suivi, à 20h30 d'une Slam Session : carte blanche à Delphine II

Delphine Nyobé naît à Paris en 1976 d'un père camerounais et d'une mère guadeloupéenne : deux cultures d'origines plus une d'accueil, triple difficulté pour se sentir à son aise. Elle découvre le slam en 2001. Aujourd'hui elle porte un One Woman Show qui mélange slam et comédie, ainsi qu'un autre spectacle en duo " Slam me(ti)ssage " et donne de la voix dans son groupe d'Afrobit …

Pour la soirée de vernissage, Delphine 2 animera cette " slam session ", avec une vraie belle scène composée de personnages bigarrés ayant tous un mot citoyen à clamer. www.delphine2.fr

- REBONDIR (les évènements annexes)

Jeudi 5 avril, 20h : Théâtre-forum avec l'association NAJE (Nous n'Abandonnerons Jamais l'Espoir)
" Un spectacle de théâtre-forum, c'est un acte à commettre ensemble, c'est une assemblée d'hommes, de femmes, de citoyens qui délibèrent sur le sens de leur vie au sein de notre société. "

- Mercredi 11 avril, 20h : Projection " Rêves de France à Marseille " de Jean-Louis Comolli et Michel Samson
Le thème principal du film traite " de la difficulté de faire de la politique, quand on est d'origine maghrébine… "
Projection suivie d'un débat avec Gérald Collas producteur du film.

- Mercredi 18 avril,  20h rencontre débat sur le thème de " la votation citoyenne, la représentativité politique et l'action associative "
En présence de représentants de  " La ligue des Droits de l'homme " et " AC le feu " (Association Collectif Liberté Egalité Fraternité Ensemble Unis)

ENTREE LIBRE ET GRATUITE A TOUS LES EVENEMENTS

Vous pouvez accéder aux photographies sur le site : www.fiap.asso.fr / Rubrique communiqué presse

Contact : Lisa EINHORN FIAP Jean Monnet -  30,  rue Cabanis -  75014 PARIS  - 01 43 13 17 05/06 - einhorn@fiap.asso.frwww.fiap.asso.fr

 

01 février 2007

Aujourd'hui 1er février, à 19 h 55 ...

Les Français sont invités à se plonger dans le noir.

" L'opération "5 minutes de répit pour la planète" milite pour une action symbolique en faveur de la lutte contre le changement climatique. (...)

" L'Alliance, qui rassemble 72 associations ( dont Greenpeace, le WWF, les Amis de la Terre, France nature environnement, la fondation Nicolas Hulot ... ) invite les citoyens à se mobiliser en éteignant ses lumières et en mettant ses appareils en veille pendant cinq minutes. L'idée est de manifester symboliquement contre les surconsommations et le gaspillage énergétique, au moment où 500 scientifiques experts achèvent la rédaction du quatrième rapport mondial sur le changement climatique." (d'après le Journal La Croix du 31 janvier 2007)

fr Bernard M.

26 janvier 2007

Le C.C.F.D.

Changer notre regard sur la richesse d'une société.

medium_fdm217.jpgEn France, on produit 60% de ''richesses'' de plus qu'il y a 20 ans, le CAC 40 se porte bien….mais la pauvreté et la précarité s'étendent.
La "croissance" est-elle la solution de nos problèmes ? Ou bien ne faut-il pas construire de nouvelles boussoles, se préoccupant certes du pouvoir d'achat, mais aussi de l'accès au savoir, à la santé, de l'environnement,… de la possibilité de se réaliser pleinement ?

Venez en débattre avec

Patrick Viveret, philosophe, conseiller à la Cour des Comptes, Auteur de ''Reconsidérer la richesse'', et ''Pourquoi ça ne va pas plus mal ?''

            Jeudi 8 février 2007 à 20h

au siège des Scouts et Guides de France
65, rue de la Glacière
Paris 13e - métro Glacière

Cette soirée est organisée par les équipes CCFD du sud parisien, et les Scouts et Guides de France.

Contact : Claudio Bardes 01 45 65 49 01

29 décembre 2006

Le bénévolat à l'hopital Saint Joseph (2)

Suite de l'article précédent du 27 Décembre 2006 

Comment devenir bénévole de l'hôpital ?

Toute personne peut devenir bénévole de l'hôpital. Il est cependant nécessaire de suivre une formation pour assurer sa mission d'accueil et d'information. Cette formation est dispensée par l'hôpital et est assurée par un tuteur (i.e un bénévole expérimenté qui prend en charge le nouvel arrivant). Sa durée varie de 3 à 6 mois.   La formation regroupe 3 phases :

 1ère phase : la connaissance de l'hôpital.
Le bénévole doit se repérer dans l'espace et comprendre le fonctionnement de l'hôpital pour mieux maîtriser les différents parcours hospitaliers des patients (hospitalisations, consultations externes, enregistrements des entrées et sorties... Il doit savoir différencier les personnels de soins et savoir lire les documents remis au patient pour mieux l'orienter.

2ème phase : l'aide au patient

Le bénévole doit apporter au patient un service personnalisé et adapté à ses besoins ou son niveau de dépendance. Il doit connaître les différents services mis à la disposition du patient et, le cas échéant, les mettre en œuvre lui-même (fauteuil roulant, télévision, bibliothèque…).

3ème phase : la gestion de sa mission
En milieu hospitalier, le bénévole doit être attentif aux règles de fonctionnement et d'hygiène inhérents à son action auprès du patient. La charte du bénévole du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph est un document qu'il doit signer et respecter tout au long de sa mission. Le respect des règles de confidentialité et de discrétion est un point majeur de cette charte. Par ailleurs, le bénévole doit connaître et observer les règles d'hygiène minimales, afin de ne pas prendre et faire prendre de risques inutiles. Cet aspect de la formation est pris en charge par les personnels soignants de l'hôpital.   Cette formation est le gage d'une collaboration efficace et enrichissante entre l'hôpital et le bénévole au service du patient.


Le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph c'est :

  • un hôpital privé sans but lucratif, participant au service public hospitalier
  • dirigé par Yves Barrault
  • accrédité par la Haute Autorité de Santé (HAS)en 2000 et en 2006
  • un hôpital qui réunit 2100 personnes, plus de 700 lits
  • organisé en 9 pôles cliniques et médico-techniques,depuis 2004
  • une offre de soins large : du nouveau-né à la personneâgée et un service d'urgences
  • 43550 entrées d'hospitalisation et 192 800 consultations, réparties sur 3 sites de l'hôpital: st Michel(15e), st Joseph(14e) et Notre-Dame de Bon Secours(14e).
Contacts presse : Guénola de La Seiglière : 06 64 39 30 56 / Caroline de Poix : 06 11 70 83 57

28 décembre 2006

Le bénévolat à l'hôpital St Joseph (1)

L'action bénévole au sein du Groupe hospitalier Paris Saint -Joseph ?

En 2003, il a été créé un poste de coordonnateur du bénévolat directement rattaché au directeur de l'hôpital. Ce poste n'est pas rémunéré. Il a également été mis en place un bureau d'accueil et d'information permanent au sein de l'hôpital. Son fonctionnement est assuré 7j/7 par une équipe de 8 à 10 bénévoles, encadrés par le coordonnateur.  

Aux côtés des équipes bénévoles de l'hôpital, un certain nombre d'associations de bénévoles interviennent, chaque jour, pour apporter une aide précise aux patients : Association de lutte contre le sida (AIDES), Animation loisirs à l'hôpital (les blouses roses), Association pour le développement des Soins Palliatifs, Aumônerie, Bibliothèque pour tous, Ecole à l'hôpital, Visite des Malades dans les Etablissements Hospitaliers (VMEH).


Quelle est la mission des bénévoles de l'hôpital ?  
La mission générale des bénévoles du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph est :

  • d'accueillir et d'aider les patients et leurs familles lors de leur entrée, de leur séjour et de leur sortie de l'hôpital.
  • d'apporter concrètement le service utile au patient, à sa demande ou bien à la demande de la famille ou des soignants (expliquer le fonctionnement de l'hôpital, transmettre un message, apporter un journal, déclencher l'intervention d'une association,…).

L'action bénévole est une composante essentielle de la politique d'accueil et de soins de l'hôpital. Elle propose au patient une écoute à la fois différente et complémentaire de celle que pratiquent les professionnels de santé. Elle vise à rendre service au patient et contribue activement à donner une image positive, rassurante et efficace de l'hôpital.   Le regard des bénévoles, par sa différence même, est recherché par les équipes soignantes. A titre d'exemple, lors de la démarche de certification de l'hôpital en 2005, l'équipe de bénévoles a participé, aux côtés du personnel, à l'auto-évaluation des pratiques et du fonctionnement de l'hôpital. Les bénévoles sont régulièrement associés aux travaux du groupe d'amélioration de la qualité, notamment au regard de l'élaboration, de la distribution et du recueil de " l'enquête satisfaction auprès des patients ".

 

Deuxième partie (Comment devenir bénévole), demain 28 Décembre 2006. 

Contacts presse : Guénola de La Seiglière : 06 64 39 30 56 / Caroline de Poix : 06 11 70 83 57

17 décembre 2006

E.S.A.T.: Un anniversaire important dans le 14ème.

Rendez-vous à 18h dans la salle des fêtes de la Mairie du 14ème. Sur la scène, un décor poétique composé d’un magnifique pommier d’où pendent de jolis fruits verts entouré de massifs de vraies fleurs…et derrière sur un grand écran, se succèdent des photos réjouissantes où il est question de cuisine, de voyages, de fêtes.

Quel est donc cet événement qui rassemble à la fois une centaine de jeunes et des personnalités de la Ville de Paris: Monsieur Bouakkaz, adjoint de Bertrand Delanoë, chargé des personnes handicapées, Monsieur Castagnou, Maire du 14ème, Monsieur Wessels, Président de l’Entraide Universitaire et d’autres responsables… L’ambiance est très amicale, familiale, tous se connaissent…se tapent sur l’épaule, on n’entend que des rires ! Mais bien sûr !

C’est ce soir, 24 novembre 2006 qu’on fête le 20ème anniversaire de l’E.S. A.T. (Etablissement et Service d’Aide au Travail. Si l’on vous dit que c’est l’association d’où émane le C.A.T.C. Jean Moulin qui lui-même a donné naissance au Café Signes, tout s’explique !

medium_la_soiree_du_CATC_Jean_Moulin_jpg.jpg

photo André HEIMLER 

D’ailleurs, sur la scène, Martine Lejeau -Perry, la directrice, raconte le long cheminement pour parvenir à l’intégration de personnes sourdes avec des troubles associés dans le monde de la restauration. Quelle persévérance de toute l’équipe: il aura fallu 15 ans pour donner corps à ce merveilleux concept qui a fait des émules dans le monde entier. Bientôt, un Café-Signes… en Pologne ! Mais attention ! Voici un accordéoniste  accompagné d’un dessinateur : en quelques traits le Petit Prince est là, « Dessine-moi le foyer Jean Moulin », puis deux mains ouvertes entre lesquelles jaillit une petite flamme : belle introduction aux interventions de chacun ! Puis vient l’heure de se régaler autour d’un délicieux buffet. La soirée s’est prolongée dans une excellente ambiance avec de la musique et des numéros mimés et chantés.

Et les mots : innovation, intelligence, égalité, accessibilité …de résonner encore… Si vous êtes concernés par cette déficience, vous serez maintenant accueillis à la Mairie de Paris par une personne qui connaît le langage des Signes en français.

 Pour plus de renseignements : http://www.catcjeanmoulin.org

 B.Barthélemy 

12 novembre 2006

Les petits Frères de Pauvres

Les petits Frères de Pauvres
 
L'association fête ses 60 ans… L'implantation RIVE GAUCHE de l'Association des PETITS FRERES DES PAUVRES recherche, sur les 5e, 6e, 7e, 13e, 14e et 15e arrondissements, des bénévoles habitant ces quartiers pour son action NOEL  auprès des personnes âgées isolées ou en situation de précarité.
A savoir :
- Des bénévoles pour visiter et porter des réveillons à domicile le 24 décembre chez les personnes qui ne peuvent plus sortir,
- Des bénévoles pour participer activement à un réveillon le 24 décembre ou à un déjeuner le 25 décembre ;
- Des bénévoles pour prendre la responsabilité de l'organisation d'un réveillon ou une partie si besoin ;
- Des bénévoles chauffeurs avec voitures pour ces temps forts.
Contact : les Petits Frères des Pauvres Paris-Sud (à partir du 25 novembre) au 01.45.48.34.46.

06 novembre 2006

Collecte de la "Banque alimentaire"

COLLECTE ANNUELLE DE LA " BANQUE ALIMENTAIRE"

Un groupe de bénévoles de la Paroisse de St-Pierre-de-Montrouge distribue tous les jeudis des colis alimentaires à des familles ou des personnes en grande difficulté et sert des repas à des personnes sans domicile.

Ses principales ressources proviennent de la "Banque alimentaire" qui nous fournit 25 000 kg de marchandises par an.

Notre groupe s'est engagé à collecter le vendredi 24 novembre et le samedi 25 novembre, dans les trois magasins suivants :
Champion, 102 avenue du Gal Leclerc
Monoprix, 129 rue d'Alésia
Franprix, 21, rue Sarrette.

Nous avons besoin de nombreux volontaires pour nous aider. Vous pouvez également remettre vos dons dans nos cartons ces jour-là. Nous vous en remercions par avance.
Si vous désirez participer à cette opération, veuillez prendre contact avec M. Gaillledrat , par courriel, en laissant vos  coordonnées : gailledrat.françois@wanadoo.fr

Horaires proposésVendredi 28 novembre et samedi 29 novembre, de 9h à 12h - de 12h à 14h - de 14h à 17h - et de 17h à 20h. selon vos disponibilités et préférences.

Vous pouvez également laisser vos coordonnées au Centre paroissial, 9, passage Rimbaut - 75 014- à l'attention de M. Gailledrat,  ou envoyer un courriel au journal qui transmettra : spm.la.voix@free.fr
                                                                                     

09 octobre 2006

associations du 14e, réunion du CICA

La dernière réunion du CICA (Comité d'initiative et de consultation d'arrondissement qui regroupe les associations agissant dans le 14e) s'est tenue à la mairie le 5 octobre dernier.

Au programme, "la votation citoyenne sur le droit de vote des étrangers" et les loisirs des jeunes. Disons le tout de suite, le CICA n'est pas tout à fait un grand moment de démocratie. On est plutôt là pour entendre tout le bien qu'il faut penser de l'action de la mairie, qui a tendance à monopoliser la parole.

Droit de vote des étrangers
La "votation citoyenne" a pour but d'organiser un vote des français, sur le droit ou non de vote des étrangers, notamment non issus de la Communauté Européenne. La ligue des droits de l'homme, et dans le quatorzième son association locale, assure le secrétariat de l'organisation des votes, qui doivent avoir lieu avant la fin de l'année. Une  "votation" avait eu lieu en 2005, avec une très faible participation, en raison d'un petit nombre de lieux de vote. La position de la mairie est très favorable au vote des étrangers. M. Castagnou a rappelé qu'il s'agissait des résidents etrangers, qui paient des impôts, et qu'il ne faut pas confondre citoyenneté et nationalité. Par exemple, nous sommes de nationalité française, mais citoyens européens. En France, les résidents étrangers ont "la citoyenneté sociale": ils votent aux élections prudhommales, syndicales.

"l'action sportive de proximité"
Les loisirs des jeunes, vus par la mairie, ce sont principalement les sports et la culture. Le grand thème actuel de la mairie de Paris, est "l'action sportive de proximité". Elle implique une politique d'équipements (restauration et construction), du personnel qualifié en nombre suffisant (les 3 centres d'animation du 14e -qui existaient sous l'ancienne municipalité- doivent avoir 5 permanents), une aide à partir en vacances (150€ pour 200 jeunes), le développement du partenariat avec les associations, des vacances sportives (payées en fonction  du quotient familial pour les plus âgés).

Des questions ont été posées sur les âges concernés, sur une offre jugée inégale en fonction de l'âge et sur une information du public estimée insuffisante.

un conservatoire et 3 bibliothèques
Pour la culture, le maître mot est "démocratiser la culture"; d'une part, il y le Conservatoire, qui "éclate dans ses murs" avec 1200 personnes par an, passées elles aussi au quotient familial (qui compense le manque à gagner? on éspère que ça ne se traduira pas par une augmentation du plein tarif).
Et d'autre part, le 14e est bien pourvu avec trois bibliothèques, disposant chacune d'un département enfant jeunesse. Des actions sont ciblées vers les jeunes, en accompagnement de manifestations, comme les portes ouvertes des atelers d'artistes.
Pour ce qui est du compte rendu, soyez patients, le dernier date du 16 juin 2005.

A.C. 

04 octobre 2006

Guy Aurenche: Conférence à l'A.C.A.T

L'ACAT du 14e vous convie à une conférence de GUY AURENCHE

Avocat, président d'honneur de l'ACAT,

 "Agir pour les droits de l'Homme :
 Et si ça marchait ?"

 mardi 10 octobre 2006 à 20h30

 Centre paroissial Saint-Pierre de Montrouge
 9 passage Rimbaut 75014 Paris

 ACAT : Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture et des exécutions capitales

 

26 septembre 2006

Une belle exposition pour les 30 ans de Personimages

DERNIERE MINUTE! 

A la galerie d’art située 55 rue du Montparnasse, se tient une exposition de peintures réalisées dans les ateliers de l’association Personimages. Ces oeuvres sont très intéressantes et variées : collages, peintures, techniques mixtes. Les sujets, aussi, sont divers : vierges à l’enfant, paysages, nus, animaux… Le choix a été fait parmi un grand nombre de réalisations puisque l’association a maintenant 30 ans et que les ateliers sont très nombreux en région parisienne et sur tout le territoire français.

Ces ateliers, animés par des artistes professionnels, sont destinés à des personnes handicapées mentales qui y réalisent grâce à une sensibilité très vive, et à une grande imagination des œuvres magnifiques : naïves comme ces vierges à l’enfant, colorées et  joyeuses (paysages, danse) vivantes (scène de bar), angoissantes (évocation de la guerre et des tortures), pleines de mouvement (vol d’oiseaux)… intrigantes (visage à demi masqué pour souligner le regard…).

medium_Hamila-personimages.jpg

REGARD, Hichem Hamila 

Allez-y c’est tout près de chez vous et vous découvrirez (de 14 à 20h) les réalisations de cette magnifique association implantée dans notre quartier (91 rue de Vercingétorix 75014 Paris) Personimages couvre tous les domaines de la création artistique : peinture, sculpture, art dramatique, musique…

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, consultez le site : www.personimages.org

Jusqu’au 1er octobre, 55 rue du Montparnasse 75014

Monique Garrigue

 

17 juin 2006

Paris 14e ce week-end

 

18 mai 2006

Les Petis Frères des Pauvres

1946-1-2006: soixantième anniversaire des petits frères des pauvres

 

medium_pt_freres_pauvres.jpg
60 ans de fraternité: Ensemble vers les plus pauvres

Fête du voisinage – Fleurs relais

Le mardi 30 mai 2006, dans la journée de la fête du voisinage – immeubles en fête, les bénévoles des petits frères des Pauvres Paris-Sud se mobilisent pour offrir des roses à 2 000 personnes de plus de 50 ans, isolées ou en situation de précarité, grâce au concours d’une cinquantaine de commerçants de proximité.

Ainsi, boulangers, pharmaciens, vendeurs de journaux, épiciers, libraires des 5ème, 6ème, 7ème, 13ème, 14ème et 15ème arrondissements de Paris, recevront chacun une trentaine de fleurs, qu’ils offriront à des personnes qu’ils connaissent et qu’ils ont repérées comme étant isolées ou démunies.

Depuis sept ans, la soirée Immeubles en fête offre l’occasion de créer un temps de convivialité important pour des personnes âgées isolées. Les petits frères des Pauvres Paris-Sud y participent chaque année davantage. En 2006, deux immeubles du 15ème arrondissement, les 71 rue de la Convention et 90 rue Cambronne où logent plusieurs personnes accompagnées par l’association seront particulièrement fêtés. Au cours de ces soirées, une rose sera offerte à chacun des participants (voisins, concierges, résidants, bénévoles).

L’association, qui lutte depuis soixante ans contre l’isolement et la pauvreté des personnes âgées ou en précarité, a décidé d’initier l’opération des 2 000 fleurs relais qui constituera un temps fort de son soixantième anniversaire. A compter du 21 avril, une nouvelle campagne de communication des petits frères de Pauvres sera lancée.


Les petits frères des Pauvres Paris-Sud
2 bis, Place Bienvenüe
75015 Paris
Métro : 4, 6, 12 et 13 : Montparnasse Bienvenüe / Bus : 91, 92, 95 et 96 : Gare Montparnasse

Contact presse : Emilie Lebarbier / 06 63 68 33 81 / elebarbier@yahoo.fr
Contact petits frères : Myriam Briez / 01 45 44 44 30 / myriam.briez@petitsfreres.asso.fr

15 mai 2006

Offre d'emploi : Les Petits Frères des Pauvres

Paris 15ème Recherche bénévole(s) cuisinier (es)

Mission :

Confection de repas pour une vingtaine de personnes

Dressage et débarrassage de la table, vaisselle et nettoyage cuisine

Connaissances nécessaires

Formation cuisinier (ère) Connaissance des règles d’hygiène et sécurité alimentaires (formation par l’association possible)

Disponibilité nécessaire :

2 demies journées par semaine (les mardis et jeudis jusqu’à 14 h) Contact: Catherine au 01.45.44.44.30 Mail : catherine.bocklandt@petitsfreres.asso.fr