Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 septembre 2011

« Pierre Seghers » et Les Journées du Patrimoine à la librairie ancienne et moderne .

En écho de l’exposition du musée du Montparnasse, la librairie place en vitrine des publications des éditions Pierre Seghers :

Le Livre d’or de la poésie française, 1967

La France à livre ouvert, choix de textes, 1967

Aragon, « La Diane française » et Pierre Emmanuel, « Combats avec tes défenseurs », Collection Poésie ; 45.

Ainsi qu’une biographie, abondamment  illustrée publiée à l’occasion de cette exposition:

Doucey, Bruno .- Pierre Seghers : poésie, la vie entière : résister, éditer, écrire , 2011

Une autre vitrine illustre le thème des Journées du Patrimoine 2011, « Le Voyage du patrimoine » :

André, J.-M. et Baslez, M.-F., Voyager dans l’Antiquité, 1999

Exposition : Paris vu par les peintres, 1978

Exposition : Le Temps des gares, 1978

Librairie Bernard FAURE 3 rue de l’abbé Carton 75014 PARIS .Tel : 01 45 41 27 39,                           Courriel : liberfaure@orange.fr

16 septembre 2011

Journées Européennes du Patrimoine 2011 dans le 14ème samedi 17 et dimanche 18 septembre dans le 14ème

patrimoine,paris 14e,lavoixdu14e.info,observatoire,chana orloff,coupoleDes  nouveautés sont proposées comme un rallye pédestre, des découvertes à thème comme le centre hospitalier Sainte Anne avec des conférences..., la Cité Internationale Universitaire et en particulier le collège d' Espagne, puis des visites exceptionnelles comme l' hôtel de Massa- Société des gens de Lettres « folie »XVIIIème siècle transportée des  Champs- Elysées  qui présente aussi une tapisserie étonnante représentant de grands patrimoine,paris 14e,lavoixdu14e.info,observatoire,chana orloff,coupoleécivains français du 19ème siècle et une collection de meubles art déco..., l'Observatoire de Paris (visite qui a  un grand intérêt scientifique), les ateliers de Chana- Orloff (Atelier-résidence en béton armé du sculpteur Chana Orloff (1888-1968) dans la Villa Seurat marqué par la présence de cette grande artiste), la Coupole, célèbre restaurant des années folles, la maison du Fontainier, l'Entrepôt (bâtiment industriel transformé en lieu culturel), le cimetière Montparnasse, les églises Notre -Dame du Travail, Saint Pierre de Montrouge et Notre-Dame du Rosaire et la chapelle du couvent des Franciscains...

Cliquez sur les photos pour les voir en plus grand . Pour avoir le programme détaillé des visites, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

14 septembre 2011

"Bons Baisers d'Île-de-France", jeu-concours du 14 au 24 septembre 2011

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2011, la DRAC Île-de-France lance le jeu-concours "Bons Baisers d'Île-de-France" du 14 au 24 septembre 2011.

bonsbaisers-idf_banniere.JPG

Les 17 & 18 septembre, 1500 lieux d’Île-de-France seront à l’honneur lors des Journées européennes du patrimoine. A l’occasion de cette 28e édition placée sous le signe du Voyage, un jeu-concours intitulé «Bons baisers d’Île-de-France» invite le public à composer des cartes postales virtuelles relatant un point de vue singulier , une perspective inédite , un souvenir, une anecdote insolite autour d’un lieu patrimonial francilien.
Une photo d’un édifice francilien vu sous un angle personnel, associée à quelques lignes évocatrices composeront la carte postale envoyée sur www.bonsbaisers-idf.fr ou sur l’application iPhone Patryst.
Ce concours a pour objectif d’apporter un regard renouvelé et inattendu sur le patrimoine tel qu’il est vécu par les franciliens.
Trois lots sont à gagner :
• Un iPad : décerné par le jury récompensant la carte la plus singulière, originale et personnelle (prix du jury);
• Un iPod Touch : offert suite à un tirage au sort;
• Un abonnement de 6 mois au Parisien : attribué à la carte postale « coup de coeur » des
internautes (prix du public).
Concours organisé pour la Direction régionale des affaires culturelles d’ Île-de-France/Préfecture de la région d’Île-de-France, par Patryst et l’agence Hexagramm.

En partenariat avec le Parisien et ICLG.
Dépôt des contributions : www.bonsbaisers-idf.fr ou sur l’application iPhone Patryst.
Une seule contribution par participant sera acceptée, la photo devra respecter les droits à l’image.

10 septembre 2011

Visite des Catacombes balade souterraine présentant l'histoire des carrières à Paris : Mardi 13 septembre 2011 à 9h40.


Catacombes.jpg
Comment Paris a-t-il été construit ? Découvrez le négatif de Paris, son empreinte, le lieu où, depuis le Moyen- Age, on est aller chercher la pierre à bâtir. Comprenez comment cette pierre a été extraite des sous-sols de Paris. Redécouvrez l'histoire de France, devant les restes notamment de Molière ou de Robespierre.

Rendez-vous devant l'entrée des Catacombes (1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, 75014, M° Denfert-Rochereau) à 9h40, le guide vous attend dans la queue il est reconnaissable au béret basque qu'il porte.
4 euros + l'entrée des Catacombes (8 euros).

09 septembre 2011

« Citizen Kane » Film d' Orson Welles à l'affiche du Ciné-philo dimanche 11 septembre 14h20 à l'Entrepôt

citizen-kane-03.jpgVenez participer au débat animé par Daniel Ramirez autour du film d' Orson Welles "A la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu'il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire". Film sorti en salles en 1941

Daniel Ramirez, autant philosophe que cinéphile, et inventeur de la formule, présente les films choisis pour son intérêt philosophique et anime les débats dans l’espace café-forum; d’une façon conviviale mais sérieuse. Les films ont une vie après la projection ; ils nous aident à nous connaître nous-mêmes et à comprendre la vie contemporaine.

Entrée 8 €, L' Entrepôt 7 rue Francis de Pressensé 75014 - M° Pernety- Bus 62- Tel 01 45 40 07 50

07 septembre 2011

Pierre Seghers au musée du Montparnasse : soirées littéraires dès le 8 septembre

Musée du Montparnasse.jpgUne série de rencontres, de lectures, des projections d’archives et de films autour de l’oeuvre et de la personnalité de Pierre Seghers se dérouleront en septembre 2011 au Musée du Montparnasse

Le jeudi 8 septembre 2011 à 19h : Soirée « Résistance » avec Bruno DOUCEY, présentation du livre « Comme une main qui se referme » de Pierre SEGHERS.

Le jeudi 15 septembre à 19h30 : Soirée « poétique » avec Lucienne Deschamps, Jean-Claude Bourbault et Ophélie Orecchia dans des textes de Jacques Prévert, Robert Desnos, Blaise Cendrars, René Char, Pierre Mac Orlan… (textes dits et chantés). (En collaboration avec Edwige Avice Présidente des « Ateliers de Mai » et Jacqueline Zana-Victor secrétaire général).

Le mercredi 21 septembre 2011 à 19h : Soirée « littéraire » avec le parcours de Jean-Marie Drot et la présentation du livre « Artisan d’une télévision citoyenne » par Claude Carrez.

Musée du Montparnasse · 21 avenue du Maine · 75015 Paris | Tél. : 01 42 22 91 96 · Fax : 01 42 22 91 00- Métro : Montparnasse-Bienvenüe (lignes 4, 6, 12, 13)

Renseignements : 01 42 22 91 96

Rappel sur l'exposition « Pierre Seghers – Poésie, la vie entière »

Lire la suite

02 septembre 2011

Visite architecturale de la Cité internationale universitaire le dimanche 4 septembre à 14h30

 Les promenades architecturales font leur rentrée dès le 4 septembre à 14h30  pour à nouveau transformer la Cité internationale en lieu de découverte. Antonin Desprairies, conférencier architecte, vous guidera à travers le parc et ses maisons, pour un tour du monde architectural.Visite guidee de la Cité U 4 sept 2011.jpg

Rendez-vous à la Maison des étudiants de l'Asie du Sud-Est. Réservation indispensable auprès du Centre de valorisation du patrimoine avant le vendredi 2 septembre à midi au  01 40 78 50 06 ou à   valorisationdupatrimoine@ciup.fr 
Le  dimanche 4 septembre 2011 à 14h30 

Plein tarif 10 € - Tarif réduit 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite)
Tarif réduit 3 € (étudiants)
Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans.

30 août 2011

Le Musée du Montparnasse présente Pierre Seghers, un poète

Pierre_Seghers_expo_au musée du Montparnasse.jpgLe Musée du Montparnasse vous invite à l'exposition :
« Pierre Seghers – Poésie, la vie entière » (7 juillet > 7 octobre 2011)
21 avenue du Maine - 75015 Paris - Tel 01 42 22 91 96- site Internet:   www.museedumontparnasse.net/

Pierre Seghers fut assurément l’éditeur de poésie le plus célèbre du XXème siècle.
Editeur, mais aussi poète, parolier, essayiste, scénariste, Pierre Seghers consacra sa vie entière à la poésie sous toutes ses formes. Ami intime des figures incontournables de la poésie contemporaine (Eluard, Aragon, Cocteau, Cendrars…) et de ses interprètes (Juliette Gréco, Léo Ferré, Jacques Douai…), il ne cessa de leur offrir des espaces d’expression et de révéler des jeunes poètes en France et autour du monde.

Un itinéraire exceptionnel que retrace l’exposition du Musée du Montparnasse, lieu emblématique où se sont côtoyés artistes, intellectuels et écrivains tout au long du XXème siècle. Et, au-delà, une plongée dans cet esprit de résistance qui anima Pierre Seghers et qui nourrit les racines du présent.

Commissariat de l’exposition : Albert Dichy, directeur littéraire de l’IMEC, en étroite collaboration avec Virginie Seghers
Scénographie : Pauline Nuñez
Ouvrage : Bruno Doucey
Une exposition présentée par le Musée du Montparnasse en partenariat avec l’IMEC, et avec le soutien du Fonds d’Action Sacem et de l’INA

museedumontparnasse@wanadoo.fr

29 août 2011

Coucher de soleil sur le clocher de Saint Pierre de Montrouge

Le clocher de Saint Pierre de Montrouge  photo Marie Belin.JPGIl y a eu du soleil en juillet 2011, cette magnifique photo de Marie Belin vous le prouve ! La photographe a-t-elle choisi un instant particulièrement favorable? Cela correspondrait bien à son tempérament optimiste...

Cette vue surprenante est prise des immeubles proches de la gare Montparnasse. Elle souligne le côté exotique de ce clocher et ...son pansement de plus en plus visible car il est sali par la pollution. Cet immense  "bonnet"  a été posé après les travaux de restauration du clocher et de ses soubassements qui ont eu lieu en 2008 et 2009. Il  permet d'éviter les chutes de pierres avant une consolidation complète du sommet de l'édifice.

Ce clocher de style néo-roman, haut de 58 mètres, est construit en pierres dures pour les fondations (meulière et ciment) et les soubassements du clocher (roche de Crouy, calcaire très dur), pierre tendre pour les parties supérieures du clocher. L'église a été construite entre 1863 et 1872. (Voir la série d'articles d'Isabelle Loutrel intitulés « Visite architecturale de l' église Saint Pierre de Montrouge  parue du 21 mai au 8 juillet 2007» dans "Toutes les archives")

M.G.V.

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

11 août 2011

Les rues de nos quartiers : les allées Verhaeren et Rodenbach

Beaucoup d'écrivains vécurent dans nos quartiers. Certaines de nos voies sont situées dans des sites discrets et peu visibles de la rue.  Ainsi, deux allées ont reçu les noms de deux poètes bleges : Emile Verhaeren et son ami Georges Rodenbach.  Ces écrivains contribuèrent à leur manière à faire connaître au public français la littérature flamande d'expression française, à la fin du 19e siècle.

On connaît de Verheren : les Campagnes hallucinées, et les Cités tentaculaires. De Rodenbach : La jeunesse blanche et le Règne du silence. Mais une oeuvre est restée célèbre entre toutes pour Rodenbach. il s'agit de Bruges la Morte.

Les patronymes de ces deux  écrivains ont été réunis dans deux voies privées qui se rejoignennt derrière les façades des immeubles des numéros 23ter et 25 de la rue Jean Dolent. Ici, le site est verdoyant et nous apparaît un peu comme étant hors du temps.

Rappelons que Rodenbach mourut en 1898 à quarante trois ans et Verheren à soixante et un ans en 1916.

N.D.L.R Documentation extraite de la Revue Historique N° 44 de la S.H.A du 14e.

10 août 2011

Certains artistes préféraient vivre dans le 14e...

Notre arrondissemtent a toujours été privilégié pour devenir la ruche où des artistes, après avoir vécu des "vaches maigres", sont devenus célèbres par la suite. Les  rues suivantes ont vu déambuler pendant la période de l'entre-deux guerres, des noms  connus universellement.  Ainsi :

Maïakovski Vladimir : 29, rue Campagne Première ( Hôtel Istria).

Man Ray :29 rue Campagne Première.

Masson André : rue Campagne Première.

Matisse Henri : 132 bd. Montparnasse et 37 bis Villa d'Alésia.

Joan Miro : 39, rue Delambre ( hôtel Apollinaire).

Modigliani Amédeo : 216 bd Raspail, 3 rue Campagne premirère et 16, rue du Saint Gothard.

Piet Mondrian : 5, et 26 rue du Départ, rue de Coulmiers, 278 bd Raspail.

Edxard Munch :32, rue de la Santé.

Ozanfant  Amédée :  53, avenue Reille, 16,  rue Campagne Premirèe et 16 rue Boissonnade

Piacasso Pablo :5bis rue Victor Schoelcher, 242Bd Raspail ( cité Nicolas Poussin).

Picabia Francis : 29, rue Campagne première ( hôtel Istria).

Rousseau ( dit le Douanier) :36 rue Gassendi, 2bis rue Perrel, 3, rue Vercingétorix, 44, avenue du Maine, impasse du Rouet et 44, rue Daguerre.

Soutine Chaïm :25, avenue du Général lecler, 35 avenue du président Coty, 26-28 Bd Edgar Quinet, 26, rue des Plantes, rue de l'Aude, 18 villa Seurat, 8 rue du Saint Gothard.

Nicolas de Staël :7, rue Gauguet.

Tal Coat  Pierre :7, rue Brézin.

Tanguy Yves : 54, rue du Château, rue du Moulin Vert.

Utrillo Maurice :42 rue des Plantes et 1, rue Cabanis.

Vlaminck Maurice de : 26 rue du Départ.

Zao-Wouki :51  bis rue du Moulin Vert et 19 bis rue Jonquoy.

On pourrait compléter  cette liste par des noms d'artistes moins connus, mais nous pouvons affirmer que notre quartorzième est  une plaine fertile où fleurisent et continuent de fleurir  un grand nombre d'artistes sans doute inspirés par le bon air qui souffle sur les Trois Monts : Montparnasse, Montsouris et Monrouge. Allez savoir ...

04 août 2011

Les visites organisées par Secrets de Paris en août 2011

Toutes ces visites peuvent être organisées en dehors des dates programmées, sur demande et sur devis par courriel.

Renseignements http://secretsdeparis.blogspirit.com/
Vendredi 5 août 2011 : Ancien village d'Orléans. Promenade dans un village créé à l'époque du romantisme et absorbé par Paris seulement en 1860.
Rendez-vous devant le cinéma Gaumont Alésia (73, avenue du Général Leclerc, 75014, M° Alésia), à 15h.Tarif : 10 euros.

Samedi 6 août 2011 :Plaisance secret. Ses artistes et leurs ateliers depuis le XIXe siècle (Gauguin, le Douanier Rousseau, Cézanne...)
Rendez-vous à la sortie du M° Gaité (côté des numéros pairs de l'avenue du Maine), devant le centre commercial Gaité (75014), à 15h.
Tarif : 10 euros.

Dimanche 7 août 2011 :Quartier Montsouris. Evocation des principaux peintres et sculpteurs ayant œuvré dans le quartier.
Rendez-vous à l'angle des rues Sarrette, Alésia et Tombe-Issoire (75014, M° Alésia) devant la fontaine Wallace, à 15h.
Tarif : 10 euros

Samedi 13 août 2011 : Saint-Germain des prés, une histoire exceptionnelle du XVIIe siècle à nos jours.
Rendez-vous devant la librairie L'Ecume des pages (174, bd Saint-Germain, M° Saint-Germain des prés 75006), à 15h.Tarif : 10 euros.

Dimanche 14 août 2011 :L'Ile Saint-Louis. L'île a été miraculeusement préservée par le temps.
Rendez-vous à l'angle du pont Saint-Louis, des quais de Bourbon et d'Orléans et de la rue Jean du Bellay (75004), à 15h.
Tarif : 10 euros.

Lundi 15 août 2011 : Nicolas Flamel Promenade sur les traces de Flamel et de l'alchimie dans les quartiers du Châtelet et du Marais.
Rendez-vous rue Berger, devant la sortie RER "Les Halles", côté rue Berger, à l'angle du passage des Lingères (75001), à 15h. Tarif : 10 euros.

Mardi 16 août 2011 :Quartier Montsouris. Evocation des principaux peintres et sculpteurs ayant œuvré dans le quartier.
Rendez-vous à l'angle des rues Sarrette, Alésia et Tombe-Issoire (75014, M° Alésia) devant la fontaine Wallace, à 15h.
Tarif : 10 euros.

Lire la suite

26 juillet 2011

Rembrandt et son cercle à l'Institut Néerlandais, 121 rue de Lille 75007

"Rembrandt et son cercle": 30 juin - 2 octobre 2011

Expo  Rembrandt à l' Institut Néerlandais.JPGL'exposition "Rembrandt et son cercle" est un florilège des dessins réalisés par l'artiste et son entourage, provenant de la Collection Frits Lugt. Pour l’occasion, les œuvres qui viennent d’être exposées à la Frick Collection à New York sont présentées dans des cadres du XVIIe siècle.

Frits Lugt (1884-1970) a montré dès son plus jeune âge une prédilection pour Rembrandt. Durant sa longue vie de collectionneur, il a su assembler un ensemble splendide de dessins du maître hollandais et de feuilles d’artistes de son cercle, élèves, amis et suiveurs. Cette collection a fait l’objet d’une étude approfondie par Peter Schatborn, ancien conservateur en chef du Rijksprentenkabinet d’Amsterdam et éminent connaisseur de l’art du dessin du XVII ème siècle et de Rembrandt en particulier. À l’occasion de la publication du catalogue raisonné – résultat de ses recherches qui ont donné lieu à de nombreuses nouvelles attributions.

Pour télécharger les images de l'exposition, cliquez iciRembrandt et son cercle 2.jpg

http://www.offi.fr/expositions-musees/fiche-programme/institut-neerlandais-3773/rembrandt-et-son-cercle-68238.html#horaires
Horaires du lieu : Tlj (sf lun) 13h-19

Adresse : Institut Néerlandais
121 rue de Lille Paris 7e (75007)
01 53 59 12 4

Cette exposition nous a été signalée par des lectrices,voici leurs commentaires :Vraiment très bien ! "Si vous êtes encore à Paris, c'est un bon moment en perspective ! Nous avons été enthousiasmées ! Et ce qui ne gâte rien, il n’y a pas de file d’attente et des gardiens très agréables, chaleureux et accueillants. C’est vraiment de grande qualité, stimulant, sans que le plaisir soit gâché par une affluence étouffante ni le fait qu’on a les jambes qui se rappellent à nous !"

15 juillet 2011

American Power, Mitch Epstein à la Fondation H.C.B.

La Fondation H.C.B., présente les photos de Mitch Epstein. Sur le thème du pouvoir, ce photographe américain aborde les différents aspects de celui-ci : pouvoir de l'argent, du capitalisme, pouvoir politique, pouvoir des entreprises et in fine le pouvoir de l'énergie, caractéristique de la civilisation moderne...

mitch_epstein.jpg

Les photos présentées, essentiellement prises sur le continent Nord-américain, montrent l'impact visuel et destructeur de la civilisation industrielle sur notre environnement. L'homme devient l'agent essentiel de son "pouvoir" sur la nature, mais modifie celle-ci dans ce qu'elle a d'éternel et d'essentiel pour la vie ; il devient alors le mauvais génie qui oeuvre contre sa propre survie.

 Chacun trouvera dans cette exposition et selon sa propre sensibilité, l'écho que prolongeront une réflexion et une prise de conscience, nécessaires à une remise en cause de ce "pouvoir" omniprésent, propre à une civilisation industrielle née au  cours du 19e siècle et qui s'affirmera triomphante au cours du 20e siècle, mais qui est déjà sur le chemin de son déclin face aux défis énergétiques qui nous attendent pour les prochaines décennies.  R.R

jusqu'au 24 juillet 2011 Fondation H.C.B. 2 Impasse Lebouis - 75 014

14 juillet 2011

Chateaubriand, de la rue d'Enfer au boulevard d'Enfer

Infirmerie marietherese.jpgDans ses mémoires d’outre-tombe, Chateaubriand ( livre  III) se plaît à décrire sa nouvelle résidence, rue d’Enfer, où sa femme administre une infirmerie : « l’Infirmerie Marie-Thérèse », créée en 1819 avec l’aide de la duchesse d’Angoulême, Marie-Thérèse, fille de Louis XVI. A la lecture des lignes qui vont suivre, nous pouvons facilement revisiter les lieux qui pour l’essentiel du domaine ont peu changé, ainsi :

« … Une fois ma maison achetée, ce que j’avais de mieux à faire était de l’habiter : je l’ai arrangée telle qu’elle est. Des fenêtres du salon on aperçoit d’abord ce que les Anglais appellent pleasure-ground ( pelouse de jeu) avant-scène formée d’un gazon et de massifs d’arbustes. Au-delà de ce pourpris, par-dessus un mur d’appui que surmonte une barrière blanche losangée, est un champ variant de cultures et consacré à la nourriture des bestiaux de l’Infirmerie. Au-delà de ce champ vient un autre terrain séparé du champ par un autre mur d’appui à claire-voie vert entrelacée de viornes et de rosiers du Bengale…. Mes arbres sont de mille sortes. J’ai planté vingt-trois cèdres de Salomon et deux chênes de druides…. Un mail, double allée de marronniers, conduit du jardin supérieur au jardin inférieur ; le long du champ intermédiaire la déclivité du sol est rapide. Ces arbres, je ne les ai pas choisis comme à la  « Vallée aux Loups » en mémoire des lieux que j’ai parcourus… Ils croissent chaque jour, du jour que je décrois : ils se marient à ceux de l’enclos des Enfants trouvés et du boulevard d’Enfer, qui m’enveloppent. Je n’aperçois pas une maison ; à deux cents lieues de Paris, je serais moins séparé du monde. J’entends bêler les chèvres qui nourrissent les orphelins délaissés…. Je vois de ma fenêtre un calvaire qui s’élève entre un noyer et un sureau : des vaches, des poules, des pigeons et des abeilles…

paris 14e,lavoixdu14e,chateaubriand,infirmerie marie-thereseBelle évocation d’un lieu qui a gardé, en dépit de l’urbanisation progressive, une nostalgie bucolique. Ici, c’était encore la campagne ; la route d’Orléans prenant son départ à la barrière d’Enfer, ne s’appelait pas encore l’avenue du Général Leclerc !     R.R

(Vue actuelle du parc de la maison de retraite - cliquer pour agrandir) - N.D.L.R  Documentation extraite du numéro 21 de la revue de la S.H.A. du 14e.


06 juillet 2011

La Coupole et les artistes, le quartier Montparnasse et la bohème, visites « Secrets de Paris » les 9 et 10 juillet

Visites organisées par Secrets de Paris les 9 et le 10 juillet

Samedi 9 juillet 2011 à 16h : La Coupole et les artistes de Montparnasse

La Coupole, née en 1927, fut un haut lieu des années folles. Bien des histoires d'amour si sont nouées, tandis que quelques tables plus loin s'élaboraient de loufoques canulars. La Coupole est un résumé, à elle seule, de l'histoire de Montparnasse. Son décor Art Déco a été inscrit à l'inventaire des monuments historiques
Thomas Dufresne qui propose cette visite guidée est un des auteurs de l'
Abécédaire de La Coupole aux éditions du Cherche Midi

A 16h.-Rendez-vous à l'intérieur de La Coupole (102, bd du Montparnasse, 75014, M° Vavin) à gauche de l'escalier.-Tarif : 7 euros + une consommation (café ou bière par exemple).
Accessible aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite.
Réservation par
courriel.

Lire la suite

01 juillet 2011

Eté 2011 au Moulin à Café

Moulin à Café samedi 2 juillet.JPGEn juillet, une programmation un peu plus légère, un nouveau cuisinier (bienvenue à Mustapha). Profitons-en pour faire des repas conviviaux, des jeux collectifs en terrasse, du troc entre nous, des activités manuelles et créatives ou encore  des soirées festives.

Et relevons tous ensemble le défi de passer un joli mois de juillet, même coincés à Paris ! Cet été, le Moulin à Café vous propose plusieurs choses en après-midi, en apéro et en soirée ! 

Quelques journées à thèmes vont être organisées. Journée culture Terre-terre (Samedi 2 Juillet), Journée Greenpeace (Mercredi 6 Juillet), Journée festive et populaire (Mercredi 13 Juillet) ou encore Journée Crêpes party (Vendredi 15 Juillet). Ces journées ne sont à manquer sous aucun prétexte ! 

Cliquez sur la photo pour la voir en grand. Pour plus de renseignements : http://moulin.cafe.free.fr    Coordonnées : le Moulin à café 9, place de la Garenne 75014 Paris- 01.40.44.87.55

Lire la suite

Promenade architecturale dans la Cité Internationale Universitaire le 3 juillet à 15h

promenade architecturale de la Cité Internationale Universitaire.jpgTous les premiers dimanches de chaque mois, une visite guidée de la Cité internationale est organisée. Destinée à tous les curieux d’architecture, d’urbanisme et d’histoire de Paris, ainsi qu’aux résidents et riverains, cette visite permet de découvrir cette exceptionnelle « ville dans la ville » et accéder à des endroits habituellement fermés au public.

La prochaine visite  aura lieu le dimanche 3 juillet à 15h. Rendez-vous à la Maison des Etudiants de l' Asie du Sud- Est : 59 B, boulevard JOURDAN, 75014 Paris  

Réservation indispensable à valorisationdupatrimoine@ciup.fr-ou 01 40 78 50 06 -Tarifs:10 €- 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite)-3 € (étudiants)- Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans

Lire la suite

30 juin 2011

Visites organisées par Secrets de Paris : Picasso à Montparnasse le 2 juillet et Plaisance Secret le 3 juillet à 15h


Samedi 2 juillet 2011, 15h  : Dans les pas de Picasso à Montparnasse,   nous revivrons le cubisme, mais également ses amitiés et ses amours, du boulevard Montparnasse à la rue Campagne première. Une promenade originale sur les lieux fréquentés par Picasso( qui aurait eu 130 ans cette année) et ses amis.

Rendez-vous à 15h. à l'angle du boulevard Montparnasse et de l'avenue de l'Observatoire (RER Port-Royal), au pied de la statue du Maréchal Ney (75006), Durée : environ 2h.- Tarif : 10 euros.
Accessible aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite.
Réservation par courriel


Dimanche 3 juillet 2011, 15h : Plaisance secret.

Ses artistes et leurs ateliers depuis le XIXe siècle (Gauguin, le Douanier Rousseau, Cézanne...).. et évocation de l'histoire du château du Maine.
Rendez-vous à 15h à la sortie du métro Gaité (côté des numéros pairs de l'avenue du Maine, devant le centre commercial Gaité 75014).
Durée : environ 1h30.
Tarif : 10 euros.

Réservation par courriel

15 juin 2011

A «  l' Atelier du Verbe » : Satie, le 16 juin , Liszt et Beethoven , le 19 juin

Jeudi 16 juin  à 20h :  « La Passion SATIE » à l' Atelier du Verbe

Biographie musicale d’Erik Satie illustrée par des projections « Un homme et un artiste plein d’humour et de bonté, que l’on découvre avec  étonnement et ravissement… »

Joëlle Brun-Cosme (chant), Dong-Jun Kim (piano), René Bonnet (récitant), Didier Thibault (projections)

Dimanche 19 juin  à 17h  « Liszt et Beethoven » Concert-conférence par Alexandre Javaud

Exposé avec photos et extraits musicaux joués par Alexandre Javaud. La conférence sera illustrée de nombreux extraits musicaux des deux compositeurs

Lire la suite

11 juin 2011

Au soufle de l'Esprit

LE MESSAGE DU TYMPAN DE VÉZELAY

"Il est des lieux où souffle l'Esprit…" disait Maurice Barrès en parlant de la colline de Sion dans sa Lorraine natale, mais la phrase peut facilement s'appliquer à la basilique bourguignonne de Vézelay.

saint pierre de monrouge,vezelay,bustarret,conférence

La colline de Vézelay connaît une présence monastique depuis dix siècles, saint Bernard y prêcha la seconde croisade, des foules y viennent vénérer les reliques de sainte Marie-Madeleine, des pèlerins en font le point de départ de leur marche vers Saint Jacques de Compostelle, des visiteurs de tous âges y admirent la basilique …

A tous, Vézelay adresse un message par la beauté et la richesse de sa sculpture. A l'aide de nombreuses images, nous verrons comment les artistes illustrent l'envoi des Apôtres par le Christ: "Allez dans le monde entier, de toutes les nations faites des disciples" (Mt 28, 19)

Béatrice BUSTARRET

Conférence de Mme Béatrice BUSTARRET, Saint Pierre de Montrouge, Centre paroissial, 7, passage Rimbaut
Mardi 14 juin, 20h30, Accès libre

02 juin 2011

Visites de la villa Brune, samedi 11 juin, et du quartier Montsouris, dimanche 12 juin

Les visites organisées par " Secrets de Paris" se poursuivent :

La villa Brune, samedi 11 juin 2011 à 15h

La villa Brune est une charmante cité d'artistes méconnue, cachée à Plaisance entre la verdoyante Petite Ceinture et les boulevards des maréchaux. Alexandre Calder, Henri Laurens, Raymond Savignac y oeuvrèrent, ainsi que 150 autres artistes du 19e au 20e siècles.
A 15h.Rendez-vous à l'angle des rues Giordano Bruno et des Plantes (75014).
Tarif : 10 euros. Réservation par courriel.
Accessible aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite.
Renseignements : http://secretsdeparis.blogspirit.com/

Visite du quartier Montsouris, dimanche 12 juin à 15h.
Evocation des principaux peintres et sculpteurs ayant œuvré dans le quartier.   Rendez-vous à l'angle des rues d'Alésia et de la Tombe-Issoire (75014), devant la fontaine Wallace à 15h (Durée de la visite : environ 2h.)
Tarif : 10 euros- Réservation par courriel

Lire la suite

26 mai 2011

Journées Portes ouvertes des Ateliers d'artistes du XIVe 28 et 29 mai

paris 14e,lavoixdu14e.info,atelier,artistes,artistes du 14èmeSamedi 28  et dimanche 29 mai, auront lieu les journées "Portes ouvertes" des ateliers d'artistes sur le 14e.

Ces journées sont un rendez-vous incontournable de notre arrondissement. Les 200 artistes, peintres, sculpteurs, photographes, plasticiens vous invitent à découvrir leur travail dans leurs ateliers ou sur le marché de la création.

Un fascicule indiquant toutes les adresses des artistes, avec un plan ainsi que les lieux d'information est à la disposition du public à la mairie du 14e.

Tous les ateliers seront ouverts le samedi de 14h 30 à 20h et le dimanche de 11h à 19h.

Le marché de la création, boulevard Edgar Quinet, sera ouvert le dimanche 29 mai de 11h à 19h.

Programme complet des Journées portes ouvertes des ateliers  - 0.65 Mo

WEEK-END DE FÊTE À LA CITÉ INTERNATIONALE 27, 28 & 29 MAI 2011

C’est l’événement de cette fin d’année universitaire, les résidents de la Cité Internationale Uaffiche fete_de_la_ciup.jpgniversitaire de Paris, ve­nus des quatre coins du monde, organisent avant leur départ une grande fête pluriculturelle.  
Entre expositions, concerts, dégustations, danses, barbecue, promenades, manifestations en plein air et dans les maisons, vous aurez l'opportunité, résidents et amis, de parcourir la Cité internationale au travers des multiples cultures qui font notre richesse

Préparez votre week-end de fête en téléchargeant le programme dès maintenant :

.http://www.ciup.fr/citescope/1/29-/3

Grande fête de La cité internationale universitaire les 26,27 et 28 mai festival Jessfest et rencontres

12 mai 2011

La Nuit européenne des musées, 14 mai 2011

NuitdesMusées2011.jpgCE WEEK-END POUR EN SAVOIR PLUS :

http://nuitdesmusees.culture.fr/

http://nuitdesmusees.culture.fr/ville/?q=UGFyaXM

Pas de musées concernés dans le 14ème, mais trois musées proches:

Musée Zadkine, Musée Bourdelle, Mémorial Leclerc-Musée Jean Moulin

Lire la suite

03 mai 2011

La SHA du 14ème et Chateaubriand

La SHA ( Société Historique et archéologique du 14e) est l’invitée permanente du vicomte et de la vicomtesse de Chateaubriand : couple fondateur de l’Infirmerie Marie-Thérèse, dans le premier tiers du 19ème siècle. Cette infirmerie, de nos jours maison de retraite pour prêtres âgés, se situe dans notre 14ème, à proximité de l’hôpital Saint Vincent de Paul.

La SHA organise depuis quelques années, grâce à l’aide et à l’amabilité du Directeur et de son épouse, Monsieur et Madame Rimbault des visites-conférences sur l’histoire de l’établissement et une exposition visible dans la chapelle, d’époque Restauration. Cette exposition se tient pendant les deux Journées du Patrimoine, chaque troisième week-end de septembre.

Depuis mai dernier, et désormais chaque année, les Journées inter-diocésaines s’y dérouleront, en la bienveillante présence de Monseigneur Pollien. L’activité de la SHA présente, par ses exposés historiques sur l’établissement et le couple Chateaubriand, un intérêt apprécié de tous. Ces journées auront lieu les samedi 21 et dimanche 22 mai. (Lire la note suivante sur ces journées inter diocésaines)

07 avril 2011

Deux conférences ce soir, 7 avril, dans le cadre de deux expositions l'une sur l'engagement dans l'exil et l'autre sur la Géopolitique de l' Arctique

« Géopolitique de l'Arctique » par Julia Snegur : Jeudi 7 avril, 19h30 à la Mairie du 14ème
Conférence « Géopolitique de l'Arctique » par Julia Snegur. Mairie, 2 place Ferdinand Brunot. M° Mouton Duvernet ou Denfert Rochereau.

« ICE, voyage au pays des icebergs »
Exposition de photos sur les glaces du Grand Nord organisé dans le cadre de la semaine du développement durable.
Jusqu'au 8 avril, du lundi au vendredi de 8h30 à 17h, jeudi jusqu'à 19h30-
Mairie, 2 place Ferdinand Brunot. M° Mouton Duvernet ou Denfert Rochereau.

 « L'exil et les Barbelés » présentation par son auteur Colette Berthès : jeudi 7 avril, 19h à la Bibliothèque Vandamme  Entrée libre.Bibliothèque Vandamme, 82 avenue du Maine. M° Gaîté. Tél. : 01 43 22 42 18.

Cette conférence se déroule dans le cadre de l'exposition « Engagement dans l'exil, une famille de Républicains espagnols » : Une famille d’artistes retrace à travers des sculptures et des peintures le parcours de ses parents et grands-parents durant le tragique exode des Républicains espagnols appelé La Retirada. (La Retirada : « retraite » (en espagnol) des réfugiés espagnols à la fin de la guerre civile)

Jusqu'au 26 juin 2011. Au Mémorial Leclerc - Musée Jean Moulin, Jardin Atlantique (au-dessus de la gare Montparnasse) 23, allée de la 2ème DB – Paris 15e métro : Montparnasse Bienvenüe www.ml-leclerc-moulin.paris.fr .Ouverture de 10h à 18h tous les jours sauf le lundi et jours fériés

25 mars 2011

La Transfiguration, à redécouvrir à travers l’art ?

par Eliane Gondinet-Wallstein

Conférence avec projections, le 4 avril 2011 à Saint-Pierre de Montrouge (20h 30, Salle Saint Paul, 9 Passage Rimbaut,1er étage)

 La Transfiguration du Christ : une fête un peu oubliée en Occident, mais qui est un des sommets de l’année liturgique des Eglises d’Orient.

Dans les Evangiles, la vision du Christ transfiguré est placée entre deux annonces de sa Passion : pour conforter la foi des apôtres avant l’épreuve de la souffrance et de la mort, Jésus laisse entrevoir à trois d’entre eux le rayonnement de sa divinité, leur donnant ainsi un avant-goût de la Résurrection. Les chrétiens d’aujourd’hui ont besoin eux aussi de se ressourcer à cette Transfiguration, qui laisse entrevoir le véritable visage du Christ et qui, à sa lumière, leur révèle leur véritable visage, celui de fils de Dieu qu’ils sont appelés à être.

Et si nous la redécouvrions à travers les représentations que les peintres en ont données au fil des siècles ?

 Historienne d’art, Eliane Gondinet-Wallstein s’est spécialisée dans le langage de l’iconographie chrétienne.

Cette conférence est organisée par le groupe Art, Culture et Foi, de Saint Pierre de Montrouge.

04 mars 2011

Le Musée du Montparnasse présente "ART ET DIVERSITE"

En partenariat avec le Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, Jean Digne, président du Musée du Montparnasse, Chantal Delacotte et Louis Bec, vous invitent à l’Atelier International

   ART & BIODIVERSITE

Paroles croisées,  Perspectives et prospectives

Lundi 14 mars 2011    de 10 à 18 h à l’auditorium du Musée de la Poste, 34, boulevard Vaugirard - 75015 Paris

Lire la suite

23 février 2011

L'oeuvre d'Haussmann dans le 14ème. (VII)

La Voix du 14ème, maintenant site web d’information, a décidé de republier sous la forme d’une série de notes, le dossier paru en 1994, sous la direction de R.L. Cottard, sur l’œuvre d’Haussmann dans le 14ème, dans la Voix du XIVème, alors journal papier.  Lire la note précédente

La mutation du 14e
Notre arrondissement, le 14e, reçut le nom de son principal monument, l’Observatoire, et fut, comme tous les autres, divisé en quatre quartiers : le n° 53, horizontal, Mont-parnasse ; les n° 54, 55 et 56, verticaux, d’Est en Ouest, la Santé (rebaptisée parc de Montsouris en 1935), le Petit-Montrouge et Plaisance. Dessinant un beau fer de hache, le 14e fut délimité au nord par le boulevard du Montparnasse qu’allait bientôt continuer le boulevard de Port-Royal ; au Sud par le boulevard des Fortifications ; à l’Est par l’ex-chemin de Gentilly (actuelles rues de la Santé et de l’Amiral-Mouchez) ; à l’Ouest par la ligne du chemin de fer et de l’Ouest.
Dans ce vaste périmètre, Haussmann va, comme on dit, s’en donner à cœur-joie, et ce n’est pas ici qu’on pourra lui reprocher d’avoir démoli sans états d’âme des édifices anciens qui eussent mérité d’être conservés.

Futur14eme en 1855.jpg

Le plan dit d’Alexandre (cliquez pour agrandir) montre qu’en 1855 les espaces vides de toute construction étaient considérables dans toute la partie sud du futur 14° arrondissement : terrains de rejets de déblais des carrières à l’Est ; ailleurs champs d’horticulteurs, pépiniéristes ou maraîchers.

Parmi les voies créées, il faut citer le boulevard de Port-Royal, déjà mentionné ; le boulevard Arago, toute la partie Est de la rue d’Alésia, l’avenue Reille (qui était prévue pour aboutir au boulevard Jourdan); l’avenue de Montsouris (actuelle René Coty) ; la rue Sarrette ; la rue Gazan, y compris sa partie finale, devenue la rue de la Cité-Universitaire (entre les deux guerres) à la limite Est du parc de Montsouris; quantité de petites rues établissant un maillage serré de desserte du voisinage; enfin, tout à l’Ouest, le prolongement de la rue Vercingétorix jusqu’au boulevard Brune. Une rocade, tombée malheureusement à l’abandon dès avant la dernière guerre, ne doit pas être oubliée : c’est la ligne en tranchée de la Petite-Ceinture, ouvrage ferroviaire de premier ordre, qui jetait déjà les bases d’un futur chemin de fer intra urbain (et qui permettait — qui le sait ? — la jonction de toutes les grandes lignes de chemins de fer). Cette rocade en tranchée fut ouverte pour l’Exposition universelle de 1867.

Parmi les voies aménagées, viabilisées ou élargies sous les ordres d’Haussmann, il convient de faire état de la partie ouest de la rue d’Alésia (sous le nom du chemin du Transit, c’était une simple voie de terre empierrée); la rue des Plantes, rectifiée à travers des terrains maraîchers et des espaces vagues; la rue Didot, formée par la jonction d’antiques sentiers (du Terrier-aux-Lapins, des Mariniers...); les boulevards Jourdan et Brune, qu’on pourrait même dire créés de toutes pièces sur la « rue militaire » originelle, laquelle n’était pas autre chose qu’un chemin de terre non chaussé de pavés, réservé aux convois du roulage de l’armée, à destination des bastions occupés par les troupes garnissant en permanence les fortifications...

Une mention spéciale doit être réservée à une transformation spectaculaire celle des boulevards extérieurs au mur de la Ferme. Haussmann, par la démolition de ce mur, les fit fusionner, après mise à niveau, avec le chemin intérieur de ronde des employés de l’Octroi, élargissant ainsi les boulevards Saint-Jacques, d’Enfer (Raspail actuel), de Montrouge (Edgar-Quinet), etc… L’avenue du Maine resta, certes, à sa princière largeur originelle, mais fut «  rechaussée »  en nouveaux pavés réguliers.

R.L. Cottard

Lire la note suivante