Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 septembre 2014

"Solutions locales pour un désordre global" Samedi 27 septembre dès 16h30 - Projection-débat

solutions-locales pour un désordre global film de Coline Serreau.jpgPour clore la journée du 27 septembre dédiée à la "Transition citoyenne", le Collectif pour une Transition Citoyenne en collaboration avec le mouvement Colibris, vous proposent d'assister à la projection du film documentaire "Solutions locales pour un désordre global"de Coline Serreau.

Dans ce film documentaire, des paysans s'emploient à ne pas maltraiter la terre nourricière, grâce à leurs propres solutions locales et donc leurs transitions citoyennes. Et ils nous en apprennent beaucoup sur la vie, qu'elle grouille dans la terre, ou qu'elle s'exprime dans l'adéquation des semences avec leur sol ou encore avec la résilience des plantes dans ce dernier...

Alors, quel type d'agriculture pourra nourrir les futurs 9 milliards d'individus de 2050 ? L'enjeu est primordial et ce choix ne peut donc être raisonnablement laissé aux mains de professionnels de la politique...

Le Moulin à Café - 8 rue Sainte Léonie 75014 Paris - contact@moulin-cafe.org - 0140448755 Métro Pernety

Après l'été voici venir l'automne ...

Eté Harmonie  en rose bouquet   photo composition Marie Belin août 2014.JPGété la nature est si fragile mûres, jasmin, marajucas photo composition Marie Belin août 2014.JPGPrémices de l'automne composition photo Marie Belin sept 2014.JPGDébut d'automne arbouses, pommes et raisin  photo composition Marie Belin sept 2014.JPGMarie Belin a réalisé des compositions qu'elles a photographiées pour  les lecteurs de La Voix.

1) Harmonie en rose (août 2014)

2) La nature est si belle et si fragile jasmin, mûres, marajucas... (août 2014)

3) Prémices de l'automne : pommes reinettes, raisin et noisettes ( début septembre 2014)

4) C'est l'automne, les arbouses     se parent de couleurs flamboyantes ( 19 septembre 2014)

Cliquez sur les images pour les voir dans toute leur beauté.

15 septembre 2014

PARK(ing) Day le 19 septembre

rentree 2014 dans le 14ème_Page_03.jpgLors de cette journée du 19 septembre, citoyens, artistes et professionnels de la ville sont invités à transformer temporairement des places de parking payantes en espaces végétalisés, artistiques et conviviaux. Place de Moro Giafferi et diverses places de parking du 14e

Cet événement de réappropriation de l’espace public sera pour tous l’occasion de montrer qu’une place de parking pourrait également servir à autre chose ! Babyfoot, espace végétalisé, toboggan… libre à vous ce jour-là de faire d’une simple place de parking la place de toutes vos envies.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

(Extrait de la brochure de la mairie du 14ème sur la rentrée)

13 septembre 2014

Vide-grenier et promenade au jardin rue de Coulmiers 14 septembre

vide-grenier et romenade au jardin rue de Coulmiers 14 sepptembre 2014.png

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

07 août 2014

Un jardin à fleur de bitume

   Avoir le « Vert’Tige »

C’est une curieuse sensation, chacun le sait, lorsque du haut d’une montagne ou d’un escalier, on se sent soudain comme aspiré vers le bas, au risque de perdre l’équilibre et de tomber.

 Ici, il n’y a point de montagnes, pas d’escalier tortueux, seulement un jardin, en plein Paris, et il est situé en plein XIVe,  rue de Coulmiers. Et quel jardin !Vert tige salades pieds de tomates P1020117 - Copie.jpg

 Sa largeur n’excède pas deux mètres, sa longueur,  est d’environ cent cinquante mètres tout au plus et sa situation est des plus périlleuses, puisqu’il surplombe la tranchée de l’ancien chemin de fer de ceinture !

 Une association de jardiniers dynamiques et amateurs s’en occupe. Son nom ? le « Vert’Tige » . Tout un  symbole. Chacun ici est amoureux de la « tige » verte. Il a l’âme et le courage de faire pousser sur de minuscules surfaces rehaussées qui, des fraises, du persil, des salades, de la vigne, des radis, des pivoines et bien d’autres choses, légumes et fleurs pour le seul plaisir  de voir pousser des tiges vertes et de contempler dans les rayons du soleil couchant des rêves de plaines lilliputiennes,  ou des savanes parcourues par des meutes de coccinelles !

Vert tige cabane et roses P1020103.JPG

 Ici, c’est la campagne recomposée, le jardin à « fleur du bitume ». On est écolo ou pas. Il y a à l’entrée une petite cabane où attendent patiemment les outils du jardinier néophyte. Il y a aussi une table, deux ou trois chaises pour prolonger le plaisir après le dur labeur du laboureur, celui-ci oeuvrant au binage, au sarclage, au semis, à la récolte, ou au désert par faute de pluie… Mais il y a une fontaine mise à la disposition de tous.

C’est un univers du Petit Poucet, un terroir à part dans la grande mégapole,  la réalisation d’un rêve qui reconquiert sur quelques arpents la campagne défunte en ce lieu, telle qu’elle pouvait être sur la « Plaine de Montrouge », alors territoires des chasses du Roi aux 17ème et 18ème siècle !

Et si Paris redevenait peu à peu la campagne de jadis ? Transformer les rues en jardins ? Impossible  sans doute. Mais raison de plus pour fleurir nos balcons, nos fenêtres  et un peu de notre âme quand on a le sourire aux lèvres : celui toujours éternel et chantant du jardinier !

R.  Rillot - NDLR. On peut entrer en contact avec l'association "Vert'Tige à l'adresse jardin.vert.tige@gmail.com

photos M.G.V.: cliquer sur les images pour les voir en plus grand.

04 août 2014

Du vert près de chez vous : suivez le guide !

du vert rès de chez moi opération de la ville de Paris.jpgDepuis le 15 juillet, les parisiens sont invités à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux. Murs, trottoirs, placettes… 200 lieux publics qu’ils auront proposés seront choisis et végétalisés

La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs…).
En effet, les riverains sont les meilleurs connaisseurs de leur quartier, des  usages qui s’y développent et des lieux qui sont susceptibles de se prêter à une végétalisation ponctuelle.
Avec le concours des services de la Ville, c’est une occasion nouvelle qui est offerte aux habitants de repérer, et éventuellement faire vivre, de nouveaux espaces de verdure.

Comment participer à la campagne « Du Vert près de chez moi » ?

  • J’identifie un espace, près de chez moi, dans mon quartier, qui pourrait être propice à la végétalisation de proximité.

  • Par l’application DansMaRue, le site paris.fr, le 3975 ou les mairies d’arrondissements, je propose mon idée (pour être recontacté pensez à laisser vos coordonnées !).

  • La Mairie de Paris reçoit ma proposition et la soumet aux services qui vérifient la faisabilité technique (réseaux en sous-sol, ensoleillement etc.).Un nouvel espace peut être végétalisé près de chez moi.

Lire la suite

18 juin 2014

Association Vert'tige :Concours de la parcelle "Coup de coeur", 21 juin 2014

jardin vert'tige f^te 21 juin 2014.jpg

31 mai 2014

Café climat : "le végétal à Paris", 4 juin 19h

café climat.jpgL’Agence Parisienne du Climat et ses invités vous donnent rendez-vous le 4 juin pour échanger sur les enjeux du végétal à Paris au Moulin à Café.

L'objet de ce Café Climat est de vous présenter les multiples bienfaits du Végétal à Paris et notamment son potentiel de régulation thermique s'inscrivant dans la stratégie d'adaptation au changement climatique.

Intégré aux équipements de voiries, en jardins publics ou partagés, en toitures, murs ou espaces verdurés d'immeubles : le végétal se déploie sous différentes formes en ville. Son intégration devient même obligatoire pour les projets de constructions et autres développements d'aménagement du territoire. Et si le végétal a toujours été intégré en Ville dans un souci d'amélioration du cadre de vie ; aujourd'hui ; proportionnellement aux impacts d'une urbanisation toujours plus dense, d'autres bienfaits sont à creuser :
- celui de l'adaptation au changement climatique en l'utilisant notamment comme régulateur thermique
- celui du maintien d'équilibres naturels : écoulements des eaux, biodiversité
- celui de la santé humaine et du bien être : qualité de l'air, vertus apaisantes, atténuation du bruit...
- celui du lien social et de l'intérêt collectif : opportunités d'échanges entre riverains voire outil d'insertion, potentiel pédagogique des jardins partagés et campagnes de végétalisation…
- celui de l'intérêt économique : valorisation du patrimoine bâti ; gain sur les charges d'entretien en copropriété ; attrait touristique supplémentaire...

Interviendront lors cette soirée :
•    Le président du conseil syndical de la copropriété du 24-26, rue du Cotentin - 75015 Paris pour témoigner d'une concrétisation de végétalisation des parties communes de sa résidence ;
•    Un représentant de l'Atelier Parisien d'Urbanisme pour développer les conclusions de l'étude sur le potentiel végétal des toitures parisiennes ;
•    Un représentant de la Direction des Espaces Verts et de l'Environnement de la Ville de Paris pour identifier les enjeux et terrains d'applications du végétal à Paris.
•    Sabine Roman, Directrice de l’expérimentation du Paris Region Lab pour évoquer les projets de végétalisations innovantes retenus en Ile de France.

Mercredi 4 juin 2014 de 19h00 à 20h30 au Moulin à Café. 8 rue Sainte Léonie 75014 Paris Métro Pernety

Entrée gratuite mais inscription obligatoire. Remplir le formulaire en ligne en suivant le lien ci-dessous
http://www.apc-paris.com/actualites/2014/cafe-climat-du-4...

04 mai 2014

Splendeur du printemps

les glycines photo  Marie Belin avrli 2014.jpgGlycines

Photo Marie Belin Avril 2014

Lire la suite

14 mars 2014

Le rucher des jardins de l'Aqueduc ouvre ses portes le 16 mars de 14h30 à 17h

le rucher du jardin partagé de l'Aqueduc.jpgLes apiculteurs du jardin partagé de l’Aqueduc ouvrent les portes du rucher pour vous faire des visites commentées sur le monde des abeilles.

Ils vous raconteront des histoires d’abeilles dans l’espace pédagogique où une ruche et cheminée vitrées vous permettront d’observer les abeilles dans leur ruche en toute sécurité.

Nous vous donnons rendez-vous durant l’année apicole 2014 un dimanche par mois :

 le dimanche 16 mars de 14h30 à 17h avec Emma et Henri

 le dimanche 13 avril de 14h30 à 17h avec Swenn et Florence

 le dimanche 18 mai de 14h30 à 17h avec Catherine

 le dimanche 15 juin de 14h30 à 17h avec Simonpierre

 le dimanche 20 juillet de 14h30 à 17h avec Yuri et Claire

 le dimanche 24 aout de 14h30 à 17h avec Patrick

 le dimanche 21 septembre de 14h30 à 17h avec Olivier

Petits et grands sont tous les bienvenus !

http://www.jardin-aqueduc.fr

Adresse : entre la rue Thomas Francine et la rue de l’Empereur Valentinien 75014 Paris

Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Transports
 Bus 62, 21, 88, Traverse Bièvre-Montsouris  Métro : Glacière - RER : Cité U  Station Velib : rue de la Sibelle N°14012

 Nos amis les chiens ne sont pas autorisés dans le jardin, même tenus en laisse.

04 mars 2014

Flashes du salon de l'agriculture 2014

Le Salon de l'agriculture 2014 vient de fermer ses portes et Marie Belin, notre photographe, nous en a envoyé quelques belles images où l'on reconnait son regard malicieux...           

Salon de l'agriculture 2014 la tour eiffel gastronomique photo Marie Belin.jpg1)La Tour Eiffel gastronomique... 

1) Un chef d'œuvre naturel...La dame de fer met sa robe végétale pour le salon....

Photo Marie Belin mars 2014

Salon de l'agriculture 2014 Bella la star a mis son beau collier photo Marie Belin.jpg

 

  2) Bella, la star du salon

a mis son beau collier..

Photo Marie Belin mars 2014

      Salon de l'agriculture 2014 les Camarguais s'ennuient un peu Photo Marie Belin mars 2014.jpg3) Les Camarguais

s'ennuient un peu... Loin de la mer....

Photo Marie Belin mars 2014

Salon de l'agriculture 2014 Bella la Belle Tarentaise -7ans- en a marre du salon et le fait savoir photo Marie Belin.jpg

 4) Bella, la belle tarentaise

(7 ans) en a marre de l'agitation du salon et le fait savoir...

Photo Marie Belin mars 2014

Cliquez sur les images pour les voir en grand

17 février 2014

Vers la sobriété heureuse

De Pierre Rabhi

Le simple bon sens, une réflexion honnête, l’instinct de survie ne peuvent que conforter l’idée que le modèle de développement économique d’aujourd’hui, basé sur la production exponentielle sans limite et sur la surconsommation qui en est la conséquence, ne peut conduire l’homme que vers son déclin, voire même son extinction et a fortiori, la disparition lointaine mais irréversible de la vie sur notre planète.

Pierre Rabhi, à travers les différents chapitres de son livre traite de l’imposture de la modernité, de la subordination à la puissance de l’argent, du bouleversement des repères ancestraux, tout en démontrant qu’un retour progressif et programmé à une économie plus sobre, animée par le caractère sacré de la vie, peut être un recours simple et efficace, face à l’aveuglement d’une mondialisation devenue irresponsable et par là même, anthropophage.

Ce sont des pages qui ouvrent les portes à une nouvelle lumière, celle qui conduirait l’humanité à retrouver les voies de l’harmonie, de la sagesse et de la paix. La redécouverte d’un climat de vie proche de la nature ouvrirait la voie pour l’homme à une nouvelle spiritualité proche de la nature et propice in fine, à l’éclosion d’un bonheur simple au cœur d’un nouveau  jardin d’Eden.    R.R

 – Actes Sud – Collection Babel

07 décembre 2013

Veau, vache , cochon, couvée...

ferme de montsouris,carrière de port mahon"La ferme de Montsouris" est une vieille grange, vestige d'une  ancienne laiterie.  La parcelle où elle est située est accessible par le 26 rue de la Tombe-Issoire. La superficie de ce terrain fait environ 1700 m² et se trouve au-dessus de la carrière de Port Mahon qui a été classée. Des projets immobiliers successifs ont échoué depuis 30 ans.  Le temps s'écoulant, cet espace inoccupé à Paris a laissé naître des espoirs chimériques. Le dernier en date est celui des Verts du 14ème  qui ont proposé  de créer une ferme urbaine. (Ce point de vue a été évoqué dans un article paru le  24 novembre dans La Voix du 14ème)

Il est surprenant que les Verts (spécialistes d' écologie) ne se rendent pas compte de l'étroitesse de la superficie du terrain qui entoure "la ferme de Montsouris"(environ 1700 m²!) Comment parler de développement d’un projet "d’agriculture urbaine qui mêlerait espaces bâtis et espaces cultivés" ??? Pense-t-on réellement faire face "aux besoins de sécurité alimentaire et aux défis de l’urbanisation" avec ce jardin qui peut tout juste proposer quelques plate-bandes ? Je pense qu'il n'y aura ni champ ni prairie à "la ferme Montsouris", peut-être une pelouse, quelques légumes, une chèvre, des poules et des lapins???

Quant aux autres propositions, elles semblent encore totalement nébuleuses: activitferme de montsouris,carrière de port mahonés culturelles, CAT, crèche... avec ou sans constructions de logements? Que devient le bâtiment existant du 26 rue de Tombe-issoire ? Pour l'instant, nous attendons d'entendre parler d' un projet cohérent à la hauteur des 6 millions d'euros proposés par la Ville de Paris pour l'achat d'une partie du terrain.

M. Garrigue- Viney

Et, pendant ce temps, la mobilisation des défenseurs de la préservation de la carrière et de la « ferme de Montsouris » continue  : ils donnent rendez-vous samedi 7 décembre à 11h devant le 15, villa Saint-Jacques, pour fêter et rappeler les engagements de l'Hôtel de Ville du 13 novembre dernier.

Pour en savoir plus: - le site du collectif Port Mahon: http://collectifportmahon.blogspirit.com/ -
Voir les articles parus dans la Voix du 14ème des 22, 23 et 24 novembre 2013.

24 novembre 2013

Ferme de Montsouris rue de la Tombe-Issoire, le point de vue des Verts

la ferme de montsouris avec le terrain photo du figaro 2012.jpgParis 14, Ferme de la Tombe Issoire : pour les écologistes, le site doit accueillir la première ferme urbaine de Paris: Lundi 4 novembre, lors du conseil d’arrondissement les élus du 14e devaient se prononcer sur une délibération proposant le rachat de deux bâtiments sur le site de la Ferme de la Tombe Issoire et de la carrière de Port Mahon dans le 14e arrondissement

Ce projet de rachat cache en réalité l’abandon à la promotion immobilière du site historique de la Ferme de la Tombe Issoire et de la carrière de Port Mahon. " Lors du conseil d’arrondissement, je rappellerai le projet alternatif porté par les écologistes sur le site de la Tombe Issoire : réhabilitation des bâtiments, mise en valeur de patrimoine historique, notamment de la carrière de Port Mahon, réalisation d’une opération de logement social, ouverture au public du jardin. Le site est par ailleurs le lieu idéal pour réaliser un équipement public original et  accueillir la première ferme urbaine de Paris et développer un projet d’agriculture urbaine.  Les fermes urbaines sont des éléments importants du développement des villes du 21e siècle".

Ces projets sont déjà menés au Canada, aux Etats-Unis ou encore aux Pays Bas. Leur réalisation est recommandée par l’ONU et la FAO pour faire face aux besoins de sécurité alimentaire et aux défis de l’urbanisation. Tout en faisant écho à son histoire, la future ferme urbaine Tombe- Issoire permettra le développement d’un projet d’agriculture urbaine, mêlera espaces bâtis et espaces cultivés.

Cette initiative permettra de développer l’auto-production, des circuits courts de distribution tout en participant à la préservation de la biodiversité. Lors du conseil d’arrondissement, avec les élus écologistes, je porterai ainsi un vœu (texte du voeu)<http://celia-blauel.blogspot. fr/2013/10/vu-relatif-la-deliberation-du-349.html afin de demander au Maire de Paris qu’il tienne les engagements pris par la municipalité sur ce dossier et s’engage au rachat de la totalité du site. Il n’est pas concevable que le promoteur empoche 6 millions d’euros et ait les mains libres pour construire un immeuble de standing de 8 étages sur ce site. Celia Blauel, Candidate EELV à la mairie du 14e, Conseillère du 14e arrondissement -Contact: 07 89 05 51 53*

 Un petit peu d’histoire…:  La Ferme de la Tombe Issoire est un site absolument unique à Paris: en sous-sol, à 15 mètres sous terre, se trouve la carrière du chemin de Port Mahon. Classée monument historique depuis 1994, elle est le dernier témoignage d’une carrière du Moyen-Age.

 A un mètre sous terre, chemine l’aqueduc gallo-romain, des sources de Wissous jusqu’aux thermes du boulevard Saint Michel. En surface, on découvre la dernière ferme de Paris exploitée jusqu’en 1955, sa crypte,sa large cour, mais aussi le pavillon « Troubadour » du 19e et plusieurs  bâtiments faubouriens du 19e siècle. Le site de la Tombe Issoire est une véritable mille-feuille historique....

Pour en savoir plus: - le site du collectif Port Mahon: http://collectifportmahon.blogspirit.com/ - Tribune: "Détruire ici c'est Paris qu'on assassine"
 

28 octobre 2013

Couleurs d'automne à Paris

couleurs d'automne au Luxembourg photo Marie Belin octobre 2013.jpgLes couleurs ont été flamboyantes cet automne à Paris. Marie Belin les a saisies au jardin du Luxembourg avant la tempête...

Photo Marie Belin 26 octobre 2013. Cliquez sur l'image pour la voir en entier.

26 octobre 2013

Dimanche 27 octobre, 15h: La ruralité à Paris

la ruralité à Paris (ancien moulin dans le cimetière Montparnasse).jpgPromenade originale pour dénicher les traces cachées et méconnues du passé champêtre de la capitale.

Rendez-vous devant le 73, avenue du Maine, à la sortie du M° Gaîté (75014), à 15h. Tarif : 11 euros.

Au détour d'un rue, le passé rural de Paris peut surgir à tout moment. Là un nom de rue, ici un ancien puits, un vieux village, mais aussi un moulin ou encore une enseigne qui défie le temps. Il suffit d'ouvrir les yeux. Ces traces, les Parisiens y sont, le temps passant, de plus en plus attachés. D'autant que, la rareté faisant le prix, chaque année il en disparaît, ce patrimoine ne bénéficiant souvent d'aucune protection. Mais, la ruralité, la campagne Paris, ce ne sont pas seulement des vestiges anciens, c'est aussi le présent et même l'avenir.

Partout dans le monde, on repense la ville, on tente d'effacer les erreurs d'un passé récents. A Paris, il y a ainsi une ferme expérimentale. A New York, il y a déjà la Brooklyn Grange, l'Eagle Street Rooftop Farm et la BrightFarms qui fournissent fruits et légumes. Demain la ville sera peut-être très différente de celle que nous connaissons..
Renseignements sur les différentes de promenades et activités  : Secrets de paris

22 septembre 2013

C'est l'automne ...

C'est l'automne voici quelques fruits : de jolies noisettes, les arbouses qui ont  pris leur belle couleur corail... Les figues ont mûri et les pommes sont prêtes à être croquées ....Photo Marie Belin 2013

c'est l'automne fruits photo Marie Belin meilleure définition.jpg

Cliquez sur la photo pour la voir en entier.

Lire la suite

14 septembre 2013

Aménagement de la Coulée Verte Vercingétorix réunion le 17 septembre 19h30

Coulee  Verte aménagement réunion le 17 sepembre 2013.jpgLes conseils de quartier Pernety et Didot Porte de Vanves s'associent pour organiser une nouvelle réunion de la Commission en charge de formuler des propositions pour le réaménagement de la Coulée Verte Vercingétorix.

Rendez-vous le mardi 17 septembre à 19h30 au centre d'animation Vercingétorix, 181-183 rue Vercingétorix

01 août 2013

Derniers jours de l'exposition d'herbiers de Robert Delpire à la galerie Camera Obscura

Robert Delpire Camera obscura Invitation_milieu.jpgL'exposition de Robert Delpire continue jusqu'au 3 août

"Tant qu'il y aura des feuilles"

Il s'agit d'herbiers composés à partir des archives végétales collectées par André Martin, près de Compiègne... Là, des heures durant, André et moi nous nous promenions dans les bois et les champs. et nous ramassions, vieille habitude d'adolescents amoureux de la nature, des feuilles et des fleurs, qu'au retour nous mettions à sécher. Avec l'idée d'en faire un jour un herbier commun...

Exposition du 28 juin au 3 août - du mardi au vendredi : de 12 heures à 19 heures. Le samedi : de 11 heures à 19 heures.

Galerie Camera Obscura - 268 boulevard Raspail - 75014 -  tél :  01 45 45 67 08

Cliquez sur l'image our la voir en plus grand

29 juillet 2013

Atelier Recup' le 31 juillet 20h30 au FIAP

atelier recup.jpgInitiez - vous à l'art de la récup', éveillez votre créativité et découvrez mille et une astuces pour réduire le volume de nos poubelles.

Atelier sur réservation au 01 43 13 17 06 ou sur reservation@fiap-cultures.fr

Au FIAP le 31 juillet 2013 - 20H30 – Bar

30 rue cabanis - 75014 PARIS

Tél. : 01 43 13 17 05

 www.fiap-cultures.fr

26 juin 2013

Tsunami dans la vallée des gaves : Lau-Balagnas, Argelès et Adast (65)

Nous avons reçu de l'une de nos rédactrices un témoignage sur les inondations dans les Pyrénées auxquelles nous sommes reliés par la gare Montparnasse....  nous pensons qu'il pourra intéresser les habitants du 14ème, il est complété par des photos trouvées sur internet.

Tsunami  dans la vallée des gaves : Lau-Balagnas, Argelès et Adast (65)

argelès-gazost,lau- balagnas,bagnères de bigorre,adast"A notre retour de Pierrefitte où nous répétions pour la rencontre des chorales à Bagnères de Bigorre, dimanche, j’ai demandé à M. de nous faire passer par Saint-Savin pour voir l’étendue de l’inondation. Depuis la terrasse panoramique du village où nous avons garé la voiture, la plaine se découvre avec de place en place de larges piscines d’où émergent des ballots de foin éparpillés comme un gigantesque jeu de boules ; des granges entourées d’eau, des maisons dans l’eau. Au loin, le lit du gave semble argelès-gazost,lau- balagnas,bagnères de bigorre,adasts’être élargi au point qu’on ne le retrouve pas ou mal. Toute la surface de son lit agrandi aux dimensions de la vallée est couverte de boue et, aux coudes des ruissellements, d’arbres empilés et de déchets divers. M., à ma demande encore, accepte de poursuivre jusqu’au bord du gave, là-bas, en bas, pour voir de plus près l’étrange spectacle.

Avant même d’avoir atteint les lieux, nous traversons le quartier qui mène au pont du gave, à l’extrémité d’Argeargelès-gazost,lau- balagnas,bagnères de bigorre,adastlès. Les maisons de ce côté ont reçu des vagues de boue et on peut voir les entrées des garages, les abords cimentés, encore bruns de la terre qui a déferlé.

Les berges du gave offrent le même spectacle que l’année dernière , largeur décuplée de l’eau, embourbement des arbres, branches et troncs arrachés fixés en tas aux îlots boisés. Plus loin nous arrivons au lieu-dit des « mares », recherché par les amateurs de pêche à la truite. Un premier pont est détruit. Consternation, puis nous voici au lieu du parking aménagé en aire de repos au départ des promenades autour des deux lacs : plus rien ne subsisteargelès-gazost,lau- balagnas,bagnères de bigorre,adast de ce lieu de beauté et de paix. A la place, la route étroite qui y menait se jette directement dans le gave, à moins de 10 mètres de la grand-route. Ce que j’appelle le gave : maintenant un immense espace ouvert dans la terre, dont on voit au loin l’autre rive surlignée par la barre sombre de la pelouse déchirée des remblais autrefois verdoyants. Sur toute la surface éventrée, des dizaines de ruisseaux s’étalent et continuent de courir à une vitesse incroyable à travers des centaines de troncs déracinés, pelés , échoués comme des grandes barques désolées et brisées. La vue de cette forêt tombée sur ce champ de bataille labouré par la furie dévastatrice des eaux nous anéantit. Un groupe de argelès-gazost,lau- balagnas,bagnères de bigorre,adastbadauds se tient là, inquiets et silencieux. Eux aussi restent sans voix devant le spectacle inouï qui se déploie là sous nos yeux. Nous assistons, muets, à ce que les éléments ont fait, poussés par la logique implacable des lois de la nature qui s’emballent avec l’accélération des phénomènes climatiques désordonnés. Le mois de juin, ici, a vu à la fois une pluie quasi - constante, des chutes de neige importantes sur les sommets, plus des journées de chaleur caniculaire. Dimanche la neige a fondu, les ruisseaux ont connu une double et même triple crue avec le retour de la pluie. L’avertissement est donné, et maintenant, des contreforts vont devoir consolider les berges de nos torrents, aménager les plaines pour recevoir ces trop pleins venus des hauteurs.

Aujourd’hui, les tsunamis ne viennent plus seulement sur les régions côtières du monde ; ils descendent aussi des montagnes. Il paraît que les pentes des Himalayas sont menacées elles aussi des prochains grands tsunamis occasionnés par la fonte accélérée des glaciers . Avec la répercussion mondiale par les media de la chute de neige exceptionnelle enregistrée cet hiver à Cauterêt- 5m dans les rues - nous voici à nouveau dans l’œil du cyclone. Puissions-nous servir de sentinelle avant-garde et mettre en place des solutions qui serviront à d’autres, et déjà les avertiront avant la prochaine catastrophe dont nous ignorons le lieu, malheureusement, mais pas les effets, ni la fatalité."

Vendredi 21/06/13, trois jours après le tsunami des gaves( 18/19)

MJ Carita

24 juin 2013

Conseil de quartier Jean Moulin -Porte d'Orléans réunion plénière 26 juin,19h

Conseil de quartier Jean Moulin porte d' Orléans réunion plénière 26 juin.jpg

19 mai 2013

Antennes relais dans le 14ème réunion publique le 22 mai à 19h, 48 rue Hippolyte Maindron

antennes relais dans le 14ème réunion publique mercredi 22 mai 19h.png

13 mai 2013

Un goûter pour la Quinzaine du Commerce équitable mercredi 15 mai, 15h30

quinzaine du commerce équitable.jpgDu 4 au 19 mai 2013, pour la quinzaine du commerce équitable, des animations et rencontres sont organisées partout dans Paris, avec le soutien de la Ville, pour témoigner des engagements des acteurs du commerce équitable.

Dans le 14e, un goûter équitable et solidaire est proposé par "Paris Fair Trade" le mercredi 15 mai à partir de 15h30 sur le parvis de la mairie.

L’association PARISFAIRTRADE/Label Max Havelaar propose en plus de dégustations (café, thé, tisane, jus de fruits, gâteaux, bananes, biscuits, pâte à tartiner au chocolat, confitures, miel...), un ensemble d'animations et de communication sur le Label en 15 questions, kit pour changer le monde, livrets sur le cacao, le café etc. et la projection de petits documentaires.
Venez-vous régaler et vous informer auprès de ceux qui mettent en œuvre ces nouvelles démarches de consommation responsable.

Goûter équitable et solidaire.
Le 15 mai à 15h30 sur le parvis de la mairie. 2, Place Ferdinand Brunot 75014.

27 avril 2013

Stages de vacances printemps 2013 au Centre d'animation Montparnasse

centre d'animation montparnasseDurant les vacances de printemps 2013, le centre propose des stages pour tous en remplacement des activités habituelles : 

Peinture et dessin autour du monde, découverte de l'univers dans l'espace et dans le microcosme (abeilles et insectes), fabrication d'un herbier, cuisine ...

Inscrivez-vous vite, le nombre de places est limité ! Inscriptions à l’accueil du centre.

Centre d’animation Montparnasse
26, allée du Chef d’escadron de Guillebon- Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème- Téléphone : 01 43 20 20 06

Mail : infos@ca-montparnasse.org- Site Internet : www.ca-montparnasse.org

La liste des ateliers cliquez sur lire la suite

Lire la suite

« Troc Vert » au Centre d'animation Montparnasse le samedi 27 avril de 14h à 18h

samedis jardin.jpgDans le cadre des ateliers « les samedis du jardin » et pour préparer le printemps, le Centre d’animation Montparnasse propose un après-midi « troc vert » (échanges de plants et de graines) le samedi 27 avril 2013 de 14h à 18h.

Participation ouverte à tous et gratuite.

Plus d’informations sur les samedis du jardin ainsi que sur les autres dates et thèmes en cliquant ici.

En complément, les adultes peuvent participer toute l’année à l’activité « jardinage » en bordure du Jardin Atlantique. Cette activité se déroule le samedi matin et est animée par Valérie, notre jardinière en chef ! Plus d’informations sur l’activité en cliquant ici.

Centre d’animation Montparnasse
26, allée du Chef d’escadron de Guillebon
Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème
Téléphone : 01 43 20 20 06- Mail : infos@ca-montparnasse.org- Site Internet : www.ca-montparnasse.org

23 avril 2013

Inauguration du jardin Anna Marly sur la dalle de couverture du boulevard périphérique jeudi 25 avril

Inauguration jardin du périphérique 25 avril 2013.jpg

Le jardin Anna Marly sera inauguré le jeudi 25 avril à 11h15, en présence de Pascal Cherki, maire du 14e et député de Paris, de Carine Petit, adjointe au maire chargée de la politique de la Ville et de Stéphane Lovisa, adjoint au maire chargé des espaces verts.

Cet espace vert d’une superficie de 7500 m², se compose de deux pelouses en terrasse, d’une lande de bouleaux, de bruyères et de pins. Il dispose d’une aire de glisse, d’un terrain multisports et de 400 m² de jardins partagés. Construit sur la dalle qui recouvre le périphérique, il favorise la continuité urbaine entre Paris et les communes voisines Vanves et Malakoff. (Le jardin est accessible aux personnes à mobilité réduite. )

Le nom du jardin rend hommage à Anna Marly (1917-2006) chanteuse et guitariste française d’origine russe, qui a composé la musique du Chant des partisans ainsi que les paroles originales russes. Adapté et traduit en 1943 par Joseph Kessel et Maurice Druon, il devient l’hymne de la Résistance française.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

20 avril 2013

Conseil de quartier Didot-Porte de Vanves réunion publique le 23 avril 19h30

conseil de quartier Didot porte de Vanves mardi 23 avril 2013 .jpg

19 avril 2013

Quartier Saint Vincent de Paul demain ?

quartier saint vincent  de paulCliquez sur l'image pour la voir dans son intégralité.

02 avril 2013

Semaine du développement durable dans le 14ème du 1er au 7 avril 2013

semaine du dévelopement durable 2013 dans le 14ème.jpgDu 1er au 7 avril, la mairie du 14e vous invite à vous saisir des grandes problématiques du développement durable.

Réchauffement climatique, agriculture biologique, commerce équitable, biodiversité… à travers une série de manifestations du 1er au 7 avril, la mairie du 14e vous invite à vous saisir des grandes problématiques du développement durable.
semaine_du_developpement_durable_2013_Page_2.jpg

Pour consulter le  programme cliquez sur lire la suite et  sur les images pour les voir en plus grand.

Lire la suite