Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 mars 2013

Les contrevérités de l'écologisme

Livre  de Stanislas de Larminat aux  Editions Salvator

De plus en plus, l’écologiste fait partie de notre monde quotidien. Le consensus paraît établi : comment ne pas être d’accord avec, par exemple, le «  respect de la Nature » et d’autres expressions sympathiques. L’auteur de ce livre ne s’en contente pas, et approfondit beaucoup de choses ;  il découvre combien dans bien des cas, la science est laissée de côté, les raisonnements et les mots utilisés ont pour but surtout, d’engendrer la peur et la compassion. A quelle fin ? Il découvre que derrière le terme «  Ecologie », il peut y avoir une idéologie qui peut aller très loin, car elle vises à révolutionner la planète, par exemple, en réduisant la population ou  la biodiversité, en diminuant la croissance, en plaçant les «  droits de la Terre » au-dessus des droits de l’homme etc… L’auteur s’interroge sur l’origine réelle du réchauffement climatique.  Faut-il avoir peur des O.G.M ? Il explore bien des questions soulevées par les O.N.G.. écologistes et aussi les mesures qu’elles tentent d’imposer – parfois avec succès – aux Nations Unies et dans certains pays.

L’Eglise catholique qui défend l’écologie de l’homme en priorité, peut être alors considérée comme un adversaire. En conclusion, l’auteur propose des pistes concrètes pour que se développe une nouvelle écologie sociale fondée sur la raison. Un livre passionnant qui fait beaucoup réfléchir sur notre avenir.

Thierry Jeancourt- Galignani


01 mars 2013

Feuilleton de la ferme de Montsouris : à quand l'épilogue ?

La bataille de la ferme de Montsouris et de la carrière de Port-Mahon dure depuis plus de vingt ans. Un promoteur veut construire sur le site. Des associations de défense s'y opposent et veulent préserver la dernière ferme de Paris intra muros. Or le blocage est total. Dernier rebondissement, il y a quelques jours : la ministre du la Culture valide une autorisation de travaux dans la carrière, déposée par le promoteur.

C'est une histoire au long cours, un feuilleton à rallonge, qui commence à lasser. L'affaire de la ferme de Montsouris et de la carrière dite de Port-Mahon dure depuis plus de vingt-cinq ans. La ferme, située au 26 rue de la Tombe-Issoire, est la dernière à avoir fonctionné à Paris intra muros, jusqu'au début du XXe siècle. Les bâtiments et le terrain sont achetés en 1925 par l'abbé Keller, un prêtre très dynamique de l'arrondissement, qui y installe un patronage, des logements sociaux, des activités caritatives.

ferme,montsouris,75014,parisA la mort de l'abbé, en 1986, la propriété revient à l'archevêché de Paris qui décide de vendre à un promoteur, ce qui déclenche des polémiques. L'abbé Keller avait demandé, dans son testament, que les bâtiments restent au service de la paroisse du lieu, Saint-Dominique. C'est alors que des associations entrent en scène. Elles se réunissent en « Collectif de Port-Mahon et de la ferme de Montsouris », souhaitent conserver la ferme, et préserver la carrière qui se trouve à 17 mètres sous le sol.

En 1994, le collectif remporte une première victoire : la carrière de calcaire du 14e siècle, restée  intacte depuis le Moyen Age, est classée monument historique. Cette décision a une conséquence très concrète. Désormais, il est strictement interdit de bâtir de nouvelles constructions sur le terrain, car les fondations nécessaires risqueraient d'altérer l'état de la carrière.

Le promoteur qui avait acheté le terrain, estimant qu'il a payé trop cher un espace désormais non constructible, jette l'éponge. La propriété est alors reprise en 2003 par la Soferim, une autre société de promotion. La Soferim détruit des bâtisses qualifiées de « ruines ». Puis elle qui présente un projet ambitieux, fort bien décrit sur son site internet « les jardins de Montsouris ». Au programme, la construction de 80 logements dont 25 % de logements sociaux, la préservation de l'ancienne grange, de la grande porte charretière donnant sur la rue de la Tombe Issoire, la plantation d'un espace vert et la préservation de la carrière...

Mais tous les permis de construire, attaqués en justice par les associations, sont refusés, les uns après les autres. Thomas Dufresne, le président du collectif de Port Mahon depuis vingt ans, justifie cet activisme. Cet artiste peintre, amoureux du vieux Paris, et ses amis ne veut pas qu'un des derniers pans de l'activité rurale de la capitale disparaisse, que la carrière subisse les effets de gros travaux, pour cause d'appétit d'un promoteur. « Si nous gagnons tous nos procès, c'est bien qu'il existe un problème de fond, explique-t-il. Nous avons du mal à comprendre pourquoi les protagonistes du dossier, ministère de la Culture compris, s'entêtent à déposer ou à cautionner des autorisations illégales. »

Le collectif affirme qu'il existe des solutions alternatives. Un projet présenté par l'association Emmaüs, de réhabilitation de l'immeuble existant, sur la rue, pour en faire des logements sociaux, a été écartée. L'ancien maire du 14e, Pierre Castagnou (aujourd'hui décédé) souhaitait que la ville achète le terrain. Mais sa demande de préemption, attaquée par le promoteur, a été refusée. La mairie du 14e semble maintenant s'être retirée du jeu. Laurànt Deutsch, amoureux du vieux Paris et auteur du best-seller « Métronome », a déclaré, en 2011, qu'il aimerait racheter la ferme avec Yannick Alleno, l'ancien chef cuisinier de l'hôtel Meurice, à Paris, pour en faire une ferme-restaurant. Le collectif d'associations de défense milite pour la création d'une ferme pédagogique. Avec, à terme, la possibilité de visiter la carrière.

A la mi-février, dernier rebondissement. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a validé une autorisation de travaux dans la carrière déposée par le promoteur. Une première étape pour construire ensuite. Les associations hurlent au scandale, suivies par les élus écologistes de l'arrondissement, dénoncent un non-respect d'une décision de justice. Elles annoncent qu'elles vont déposer un nouveau recours.

En attendant, les immeubles encore debout menacent ruine. Il faudra un jour sortir de ce guêpier. Soit demander de déclasser la carrière et construire. Soit renoncer un fois pour toute à toute nouvelle construction, rénover la ferme et la mettre en valeur. Dans les deux cas, il faut un courage politique, qui fait défaut.

Contactés par La Voix du 14e, la mairie de Paris et la Soferim n'ont pas donné suite à nos demandes d'interview.

Gérard Desmedt

26 février 2013

Salon de l' agriculture... 50 ans en 2013

salon de l'agriculture 2013 hoto Marie Belin.jpgCe salon de la campagne à Paris fête ses 50 ans en 2013 ...Toutes ces années où veaux, vaches, cochons, chevaux.. viennent se faire admirer dans la capitale...

Beaucoup de progrès ont été faits... Il fût un temps ou les vaches mettaient bas pendant le salon...un spectacle pour les visiteurs...les animaux dont désormais mieux installés, surveillés par des vétérinaires...Cette année suppression du hall 1 (devenu parking), traditionnellement on allait directement dans ce hall voir tous les animaux, sauf les ânes et les chevaux.. qui ont toujours eu le hall 4...Cette année une ferme pédagogique à été installée, pas très étoffée... mais l'idée y était !

Etonnant de voir moins de monde que d'habitude, l'ambiance "campagne" est moins présente salon de l'agriculture 20130 sorgho photo Marie Belin.jpgque les autres années...

Le CIRAD, cette année , a pris pour thème, la biodiversité... Une spécialiste du sorgho présente cette plante à multiples variantes, particulièrement intéressante car elle ne contient pas de gluten auquel un nombre croissant de personnes sont allergiques...

salon de l'agriculture 2013 le bon foin photo Marie Belin.jpgN'oubliez pas de saluer "Aronde" la jolie vache normande aux lunettes noires...mais cette année, il n'y a pas qu'elle qui se distingue... Il y a un cheval, un âne, un  mouton... Mais les vaches ont toujours un grand succès, surtout auprès des enfants...Ne pas oublier au hall 7 les spécialités des régions françaises...On ne vend malheureusement plus le lait de la traite des vaches... (Question hygiène, paraît- il ?) Dommage c'était sympa d'emporter ce précieux cadeau... Vous pourrez, par contre, repartmarie belin,salon de l' agriculture 2013ir avec de bons fromages comme les délicieux "cabecous" du Causse... Ou les excellents produits de la laiterie de Saint - Malo....

Jusqu'au 3 mars 2013

Marie Belin

Photos de Marie Belin 1, l'affiche, 2 le sorgho , 3 La vache "Aronde" qui apprécie le foin du salon 4 le mignon petit mouton des Causses...

Cliquez sur les images pour les voir en plus grand.

22 février 2013

Inauguration du jardin d’Isoré samedi 23 février 11h30

jardin d' Isoré.jpgLe jardin d’Isoré est un nouvel espace vert créé à l’angle de la rue de la Tombe-Issoire et de la rue Bezout. Il sera inauguré le samedi 23 février à 11h30 en présence de Pascal Cherki, maire du 14e arrondissement et de Stéphane Lovisa, adjoint au maire en charge des espaces verts.

Le projet a fait l’objet d’une concertation municipale menée avec le Conseil de Quartier Mouton-Duvernet. Les habitants du quartier ont pu s’exprimer sur le choix du nom du jardin, sa configuration et ses usages. D’une superficie de 73m2, le jardin est planté de genévriers d'Ecosse et de jasmins d'hiver à floraison jaune.

Un claustra (clôture ajourée)  et un muret habillé de bois créent une atmosphère chaleureuse à ce jardin exposé au nord. Les amateurs pourront y  disputer des parties d'échecs à l'ombre d'un pêcher. Le nom du jardin fait référence au légendaire géant Isoré, qui au Moyen Age terrorisait les pèlerins en route pour Saint-Jacques de Compostelle. Il aurait été tué par Guillaume d’Orange et enterré ici, rue de la Tombe d'Isoré…qui aurait donné au fil du temps "Issoire".

21 février 2013

La Petite Ceinture et son avenir dans le 14ème (suite)

Pourquoi la question de la Petite Ceinture se pose-t-elle à nouveau ?

Un protocole avait été signé en 2006 entre la Ville de Paris et RFF pour permettre l’ouverture au public de certains tronçons, proposer des usages diversifiés et développer une mise en valeur concertée des emprises, propriété de RFF, respectant le principe de réversibilité dans la perspective d’une reprise éventuelle du trafic ferroviaire. Dans ce cadre, des promenades ont été ouvertes (16e arrondissement en 2007, 12e en 2008, 15e en cours de réalisation), des aménagements urbains mixtes ont été facilités autour du linéaire (13e, 19e), et la valorisation de certaines gares a été engagée dans le respect de leur valeur patrimoniale et culturelle. Par ailleurs, RFF et la SNCF ont mis en place un programme socialement et écologiquement responsable, d’entretien des emprises de la Petite Ceinture par des chantiers d’insertion.Petite Ceinture Jardins partagés rue de Coulmiers.jpg

Dans le 14ème, mis à part quelques chantiers d'insertion pour évacuer les ordures et nettoyer les tags, il n'y a eu que la création des jardins partagés rue de Coulmiers et deux fêtes : la Nuit Blanche, et une fête des voisins. (voir article précédent sur la Petite Ceinture). La "Gare expérimentale" avec installation d'artistes dans la Petite Gare Ouest Ceinture (Vanves) a été abandonné. ( Il serait repris à Cité Universitaire). Un projet de rénovation de la gare Montrouge-Ceinture est  décidé dans le cadre de la construction d'immeubles rue de Coulmiers, rue Friant et Avenue du Général Leclerc côtés pair et impair près de la villa Virginie.

Ce protocole expire en juin 2013 et des négociations sont engagées entre la Ville de Paris et R.F.F. en vue de son renouvellement. Celui-ci s’inscrit dans un contexte nouveau, dans la mesure où RFF envisage de retirer du réseau ferré national les sections sur lesquelles il ne voit plus de perspectives pour un trafic ferroviaire lourd, à l’Est et au Sud principalement.

Dès lors, le devenir de la Petite Ceinture est posé. Afin de fonder la nouvelle convention cadre qui sera signée d’ici l’été 2013, la Ville de Paris et Réseau Ferré de France souhaitent avancer dans la mise en valeur au bénéfice de tous de cet espace structurant du paysage, aux qualités écologiques nombreuses et aux potentiels multiples. Avant l’élaboration de tout projet précis, RFF et la Ville de Paris sollicitent l’avis des habitants de Paris et de la métropole mais aussi de tous les acteurs concernés ou intéressés pour imaginer quels pourraient être les usages futurs de la Petite Ceinture et de ses emprises : maintenir la possibilité de circulation de trains au sein du réseau dont RFF est responsable, ou la faire évoluer vers des modes de déplacements plus légers comme un tram, vers des espaces verts, voire des aménagements urbains.

Il semblerait que dans la partie qui se trouve située dans le 14ème arrondissement on s'orienterait vers une coulée verte, un lieu de promenade ou encore des aménagements urbains..La Petite Ceinture dans le parc Montsouris.jpg

Mais le site très encaissé et la présence de ponts et surtout de tunnels assez longs nécessite une vraie réflexion sur les problèmes d'accès, de sécurité et d'entretien des murs et engendre de réelles difficultés pour aménager un circuit continu de la porte de Vanves au parc Montsouris.

Des visites de la Petite Ceinture dans le 14ème doivent se dérouler le vendredi 22 février : Dans le cadre de la concertation lancée par le Ville de Paris et RFF sur le devenir de la petite ceinture ferroviaire, le Maire du 14ème a souhaité qu’une visite de la Petite Ceinture soit organisée dans le 14ème arrondissement. Ainsi, en accord avec RFF qui aménage ces visites, plusieurs créneaux ont été proposés sur la journée du vendredi 22 février . Chaque visite devrait durer environ 1h. Elles ont malheureusement été complètes très vite et beaucoup de candidats n'ont pu avoir satisfaction... Espérons  que ces visites permettent d'éclairer la réflexion de ceux qui désirent participer à la réflexion sur l'aménagement de ce site.

M.G.V.

Photo 1 La Petite Ceinture avec les jardins partagés rue de Coulmiers

Photo 2 La Petite Ceinture dans le parc Montsouris

http://lapetiteceinture.jenparle.net,

A suivre

13 février 2013

Une coulée verte sur la petite ceinture ?

petite ceinture ferroviaireLe Conseil d’arrondissement du 14e avait adopté le 8 décembre 2008 un vœu sur l’aménagement en coulée verte de la petite ceinture, une voie de chemin de fer désaffectée qui traverse le sud de l’arrondissement. Où en est-on maintenant en 2013 ? (photo Blandine Barthelemy, cliquez pour agrandir)

Mais où en est-on  en 2013 ?

Les jardins partagés de la rue de Coulmiers ont été créés et sont gérés par l'association Vert- tige. Des projets d'aménagement de la gare Petite Ceinture Montrouge verront le jour quand le projet immobilier des la rue Friant et Coulmiers sera mis en oeuvre. Pour l'instant les recours excercés par les riverains bloquent complètement les travaux. Mais l'aménagement de la coulée verte sur le site de la Petite Ceinture semblait "coulé" ou vraiment peu réalisable ????  Y aurait-il une évolution ? Quelles sont les les possibilités pour un parcours très encaissé qui pose des problèmes difficiles d'aménagement et de sécurité ? Monique Garrigue-Viney

La question est actuellement discutée , un site participatif  "lapetiteceinture.jenparle.net/ ", permet de contribuer aux débats en ligne.

Réunion publique de synthèse : 14 février 2013 Mairie du 4ème arrondissement à partir de 16h30

(Enfin, un séminaire d’échanges et de concertation sur l’avenir de la Petite Ceinture est organisé le 14 février 2013. Ce séminaire doit réunir des partenaires institutionnels, professionnels et associatifs.)

Pour consulter le site de la mairie de Paris sur ce sujet :http://www.paris.fr/loisirs/paris-au-vert/nature-et-biodi...  Pour voir une video sur le sujet,


- Pour lire l' ancien voeu du Conseil du 14e arrondissement en 2008 cliquez sur Lire la suite

Lire la suite

12 février 2013

Conseil de quartier Pernety : Réunion plénière le 13 février 19h30 à l'école 7 rue Asseline

Conseil de quartier Pernéty réunion plénière 13 février 2013.jpgLe conseil de quartier Pernety tiendra une réunion publique le mercredi 13 février à 19h30 à l'école du 7 rue Asseline 19 h30

A l'ordre du jour 

- Renouvellement partiel du conseil

-Antenne relais

-Débat ouvert sur tous les sujets concernant votre quartier

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

17 janvier 2013

Marche exploratoire de la « coulée verte » samedi 19 janvier 10h30

Marche exploratoire Coulée verte 19 janvier.jpgLes Conseils de quartier Didot/Porte de Vanves et Pernety organisent une marche exploratoire de la « coulée verte » Vercingétorix:

Samedi 19 janvier 2013

Rendez-vous devant l'église Notre-Dame-du-Travail

A 10H30

59 rue Vercingétorix 75014 (en face du square « Cardinal Wyszynski »)

22 novembre 2012

Exposition sur la prévention des déchets à la mairie du 14ème

prévention des déchets.jpgExposition dans le cadre de la semaine de la prévention des déchets 

La prévention des déchets, qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre les enjeux de la prévention des déchets, une exposition autour de cette thématique est organisée à la Mairie durant toute la semaine. Le meilleur moyen pour comprendre comment réduire ses déchets par de petits gestes quotidiens.

Hall de la mairie, 2 place Ferdinand Brunot. M° Mouton-Duvernet

Du lundi 19 au vendredi 23 novembre

Horaires de la mairie Lundi- mardi- mercredi - vendredi : 8h30 - 17h - Jeudi : 8h30 - 19h30

18 novembre 2012

L'eau potable coule-t-elle toujours de source ? Ciné-débat mercredi 21 novembreau Moulin à café

moulin à caféCiné-débat au Moulin à café le mercredi 21 novembre à 20h30 : L'eau potable coule-t-elle de source ? Quels sont les enjeux de l’accès à l’eau potable dans le monde ? Les pays du Sud parviennent-ils à relever le défi ? Quelles actions de solidarité internationale ?

Film : « L’eau en partage – One Water »

Invité : Julien Eyrard, Action Contre la Faim

Animé pour l’association UTPS par Frédéric Vuillod, journaliste économique.

Il ya la possiblité de dîner au Moulin à café avanmoulin à cafét le ciné-débat

19h30 : Dîner au Moulin à Café avec les intervenants

20h30 : Introduction et projection du film

21h30 : Débat dans la salle avec les invités

22h15 : Propositions d’action

12 novembre 2012

"Planète à vendre" mercredi 14 novembre 19h au centre d'animation Montparnasse

festivalalimenterre1.gifDans le cadre du festival de films documentaires AlimenTERRE coordonné par le Comité Français pour la Solidarité Internationale, le centre Montparnasse propose le mercredi 14 novembre à 19h une soirée projection/débat autour du film d'Alexis Marant "Planète à vendre" et de l'expropriation des terres (plus d'infos sur le site du festival : http://www.festival-alimenterre.org/film/planete-a-vendre et sur le site du centre).

Nous aurons le plaisir d'avoir parmi nous Yann Fiévet, économiste, enseignant/chercheur, cofondateur d'Action Consommation et initiateur de circuits alimentaires courts. Il animera la projections et les échanges qui se termineront autour d'un buffet.
Thomas JURY, Directeurplanète à vendre arabie2010_alexismarant_2.jpg

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

Centre d'animation Montparnasse- 26, allée du Chef d'escadron de Guillebon -Jardin Atlantique 75014 Paris
Mail : infos@ca-montparnasse.org
Internet : www.ca-montparnasse.org
Téléphone : 01 43 20 20 06

26 octobre 2012

« L'arbre parisien » Expo photo de Daniel Chenot et peinture de Constance Fulda du 18 à 30 octobre

Une petite visite s'impose à une exposition de peintures de Constance Fulda et deexpo  daniel chenot jusqu'au 30 octobre.jpg photos de Daniel sous un thème commun ,"L'arbre parisien".

Le charme de la Galerie du Vert Galant vaut un petit détour dans vos programmes de ce  week-end!

Au plaisir de se voir autour d'un verre. C'est le dernier dimanche !. ( Daniel Chenot sera présent les dimanche, lundi et mardi du 18 au 30 octobre de 11h à 19h) 

RV  Samedi et dimanche après midi vers 17h

Galerie du Vert Galant  52 quai des Orfèvres 75001

 Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

Lire la suite

19 octobre 2012

Objectif Développement – Nouveaux regards sur le Sud au FIAP 30 rue Cabanis, jusqu'au 28 octobre

Du 26 Septembre au 28 Octobre, Le FIAP, l’Agence Française de Développement, en partenariat avec l’Agence Magnum Photos vous présentent l’exposition : Objectif Développement – Nouveaux regards sur le Sud au FIAP-Jean Monnet, 30 rue Cabanis.

Objectif Développement- nouveaux regards sur le Sud.jpgObjectif développement vise à susciter un nouveau regard sur les pays du Sud. Les photographies présentées mettent en lumière les défis et les réponses du développement. Elles montrent les projets, mettent en avant le rôle des partenaires du Sud et témoignent concrètement des résultats obtenus sur le terrain.

Cette exposition, gratuite, a pour vocation de sensibiliser les concitoyens sur les enjeux Nord-Sud et de faire connaitre les combats et les actions de l’Agence Française de Développement, parce que le développement est l’affaire de tous,

A travers 7 projets emblématiques dans 7 pays différents l’AFD, en partenariat avec l’Agence Magnum Photos donnent un tableau complet des géographies et secteurs d’intervention. Cette exposition présentée sous la forme du défi-solution, propose un regard positif sur le Sud.

Les magnifiques photos de l’Agence Magnum donnent une profondeur de champ incroyable aux enjeux relevés au quotidien et apportent un nouveau regard sur le Sud.

Lire la suite

15 octobre 2012

Ciné-débats sur l’eau et l’économie: l'eau richesse naturelle ou commerciale mercredi 17 octobre

Ciné-débats sur l'eau l'eau richesse naturelle ou produit commercial.jpg3 ciné-débats sur l’eau et l’économie animés pour l’association UTPS par Frédéric Vuillod, journaliste économique

Chaque 3ème mercredi du mois, au Moulin à Café, 9 place de la Garenne(M°Pernety- bus 62-58) :

  • 19h30 : Dîner au Moulin à Café avec les intervenants

  • 20h30 : Introduction et projection du film

  • 21h30 : Débat dans la salle avec les invités

  • 22h15 : Propositions d’actionDebats sur l'eau au Moulin à café mercredis 17 oct, 21 nov et 19 dec 2012_html_m50ef1bc2.jpg

1) Mercredi 17 octobre 2012, 19h30 :
«L’eau, richesse naturelle ou denrée commerciale ?»

A qui appartient l’eau ? Quel est son véritable prix, au robinet ou en bouteille ? Comment agir pour plus de transparence ?

  • Film : « Nestlé et le business de l’eau en bouteille – Bottled life »

  • Invité : Rodrigue Olavarria, Fondation France Libertés

Lire la suite

08 octobre 2012

Visite guidée du Jardin Atlantique mercredi 10 octobre à 14h30

jardin Atlantique visite 10 octobre 2012.jpgUne visite guidée du Jardin Atlantique est organisée le mercredi 10 octobre à 14h30 par l’Agence d’écologie urbaine.

Le Jardin Atlantique, inauguré en 1994, a été aménagé au-dessus des voies du TGV du Montparnasse et constitue à coup sûr la plus belle des salles d'attente pour les voyageurs en partance vers
l'Atlantique.
Il offre un plan original et des plantations variées et s’impose comme une prouesse technique et une réussite paysagère.

Photo : Anne-Marie NOBLET
Informations pratiques :

  • Rendez-vous : terminus du bus 91, place des Cinq-Martyrs-du-Lycée-Buffon, entre le boulevard Pasteur et la place de Catalogne

  • Tarif : Plein tarif : 8€- Tarif réduit : 4€ (jeunes de 7 à 25 ans, familles nombreuses, carte Paris-famille)

Lire la suite

07 octobre 2012

Savoir voir le rose de la vie ...

Savoir voir le rose de la vie des immeubles Mouchotte 10 novembre 2011 à l'aube lde la pièce principale 16 étage.JPGMarie Belin qui nous donne de si belles photos sait saisir des instants exceptionnels aussi bien à Paris qu'à Arcachon.

Voici un ciel vu des immeubles de Montparnasse à l'aube, en automne 2011(1). Puis toujours à l'aube, un  lever de soleil près d' Arcachon en octobre  2Savoir le rose de la vie ciel au lever du soleil  à Arcachon photo Marie Belin.jpg012 (2).

20 septembre 2012

Fête des Jardins 2012

Cette année, la Fête des jardins s’intéresse à l’agriculture urbaine et périurbaine. Le temps fête des jardins 22 et 23 septembre 2012.jpgd’un week-end, découvrez les lieux, les savoir-faire et les acteurs de cette agriculture locale qui associent le goût et la préservation de l’environnement. Samedi 22 septembre de 14 h à 19 h et dimanche 23 septembre de 11 h à 19 h dans tous les jardins parisiens.

Savez-vous que la ville peut être source de production alimentaire, que les champignons poussent dans le marc de café, que les potagers sont mobiles et/ou verticaux, que le premier vignoble de France jusqu’au 19e siècle se situait à Paris et dans les villes alentours ? Plus de 100 conférences et animations se dérouleront à Paris et dans 24 villes de la métropole autour du jardinage comestible !

Et comme chaque année, des ouvertures exceptionnelles d’espaces verts méconnus comme le jardin d’Agronomie Tropicale (bois de Vincennes), les jardins de communautés religieuses, les vignes de Clamart, Paris, Puteaux, Suresnes, le jardin pédagogique du parc départemental du Sausset, la cité-jardin de Stains-Plaine Commune, le jardin partagé de Gentilly…

Côté fruits : Réalisation de jus de pomme et découverte des vignes dans les 14e, 15e, 19efruits de la fin d'été photo Marie Belin.jpg arrondissements, Clamart, Courbevoie, Puteaux, Suresnes et vendanges à Cachan. Dégustation de fruits oubliés à Clamart. (La composition photographique  des fruits d'automme, ci-contre, est de Marie Belin)

Du miel et des abeilles : Découverte du monde des abeilles dans les 6e (Fête du miel au Jardin du Luxembourg) et 12e arrondissements ainsi qu’à la Ferme de Paris et 14ème dans les jardins de l' Aqueduc. Récolte de miel à Saint-Mandé.

Randos, balades : Parcours-découverte de projets agriculturels, dans le secteur des murs à pêches de Montreuil. Balade en calèche dans le 14e arrondissement et dans le bois de Vincennes, en petit train parmi les jardins de Puteaux, en bus pour découvrir les potagers de Suresnes ou encore en triporteur depuis le parvis de l’Hôtel de Ville avec l’opération Bougez Malin !

En musique : Concerts dans les 4e, 11e, 14e, 15e, 19e, 20e, et à Sceaux. Festival Musiques aux Jardins, sur les traces de Jean-Jacques Rousseau, à Aubervilliers le samedi, puis aux Jardins d’éole, le dimanche.

Laissez libre cours à votre créativité : Fabrication de jardinières à partir de matériaux de récupération ou d’une maison à insectes c'est dans les 4e, 12e, 13e,14e et 20e arrondissements. Fabrication d’instruments de musique à partir de légumes dans le 17e

Découvrez le programme dans le 14e, ainsi que les ouvertures exceptionnelles des jardins des communautées religieuses dans les arrondissements voisins du 14ème  ici

Lire la suite

14 septembre 2012

Pique- nique de rentrée du Conseil de Quartier Montsouris- Dareau - Dimanche 16 septembre, à partir de 13h, au parc Montsouris

affiche du pique-nique Montsouris- Dareau 16 septembre.jpgLe Conseil de quartier vous invite à son pique nique de rentrée dimanche 16 septembre à partir de 13h au Parc Montsouris à proximité du kiosque à musique.

Ce pique nique de rentrée se veut un moment de convivialité ouvert à tous pour faire connaissance et discuter de la vie de notre quartier. Chacun peut apporter un plat, une entrée, un dessert ou une boisson pour garnir le buffet.

A partir de 14h, le Conseil de quartier organisera une nouvelle édition de Circul'Livres.

De 15h à 18h enfin aura lieu la seconde édition du festival éco-citoyen Kiosquorama ponctué de 3 concerts. Un village éco citoyen situé aux abords du kiosque à musique proposera des animations autour du développement durable. Le Conseil de quartier disposera également d'un stand. Vous êtes les bienvenus pour l'animer le temps du festival.

Conseil de Quartier Montsouris-Dareau [mailto:cdqmontsourisdareau@gmail.com ]

27 juin 2012

Fête au Jardin de l'Aqueduc le samedi 30 juin dès 19h30

framboise au jardin de l'aqueduc.jpgL'association les jardiniers de l'Aqueduc est heureuse de vous convier à la fête qu'elle organise le samedi 30 juin au jardin

Nous vous attendons dès 19h30 pour l'apéritif offert par l'association aux jardiniers. A l'issue de cet apéritif, a lieu un pique-nique partagé où chacun apporte son panier

Quartier Montsouris - Adresse : entre jardin de l'Aqueduc plan.pngla rue Thomas Francine et la rue de l’Empereur Valentinien 75014 Paris

Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Contact : jardin.aqueduc@gmail.com
Site :
http://www.jardin-aqueduc.fr

Heures d'ouverture, localisation, transports : cliquez sur lire la suite

Lire la suite

23 juin 2012

Jardin partagé de la porte de Vanves : réunion mardi 26 juin 19h30

Le jardin de la Porte de Vanves devrait être livré dans moins de cinq mois.C'est juste le temps pour  procéder à la création de l’association qui gérera l’espace et de commencer à s'approprier le site.

Afin d’en discuter et de vous permettre de former le bureau de cette future association, nous vous proposons de nous rencontrer le mardi 26 juin prochain à 19h30 au centre socioculturel Maurice Noguès.

Centre social. Maurice Noguès. 5, avenue de la Porte de Vanves 75014 PARIS  

26 mai 2012

10 ruches du côté de Montparnasse

Abeilles-ville-Paris jardin du luxembourg 150 ème anniversaire de la société d'apiculture.jpg A Paris, il paraît que les abeilles sont en bonne santé. La Capitale compte environ 300 ruches. Il y en a sur les toits de l’Opéra et le rucher du jardin du Luxembourg est le plus ancien ( 150 ans d’existence). Les plus récents sont situés dans la cour du Conseil régional, rue Barbet-de-Jouy, et dans le parc Georges-Brassens, ou sur la verrière du Grand Palais. L’apiculture est en plein développement au sein de la capitale. Ainsi, les cours donnés par la Société centrale d’apiculture au jardin du Luxembourg sont complets jusqu’en… 2014.

Henri Clément, porte-parole de l’Union nationale desAbeilles-ville-Paris sur les toits de l'Opéra à Montparnasse.jpg apiculteurs déclare : «  les abeilles se portent mieux en ville que dans nos campagnes. La tradition des ruches dans les fermes se perd et l’intoxication par les pesticides de l’agriculture intensive est à l’origine de la mortalité de 30 à 40% des abeilles. De l’avis général, le miel de ville n’est pas pollué. La politique de traitement biologique des parcs et jardins de la ville permet la bonne santé des abeilles. La mortalité de celles-ci est la plus faible de France (5%), alors que le rendement des ruches y est le plus fort. L’abeille est la « sentinelle de l’environnement ».  Et c’est sur le toit du Centre commercial de la Tour Montparnasse que sont installées les nouvelles ruches.

Nous souhaitons une longue vie à leurs locataires ,  et que la prochaine récolte soit la plus abondante possible !

Le  Parisien du 23.5

( La première photo montre la récolte de miel au jardin du Luxembourg. La deuxième photo évoque l'élevage des abeilles sur les toits de Paris de l'Opéra à Montparnasse... Cliquez sur les images pour les voir en plus grand)

20 avril 2012

Autolib : premier bilan

autolib,bilan,bolloré,blue car,paris,delanoeAutolib a été lancée à Paris (et 25 communes de banlieue) le 5 décembre 2011 et compte au terme de ces 100 jours 2840 abonnés annuels et la millième voiture électrique (la Blue Car) en circulation. Avec un trajet moyen de 10 kilomètres et 70% d’utilisateurs satisfaits, le premier bilan pour le Maire de Paris, Bertrand Delanoë et le constructeur du véhicule, Vincent Bolloré est positif.

Les jeunes actifs (25-34 ans) sont les premiers utilisateurs de Autolib, séduits par les aspects financiers, pratiques et écologiques, ainsi que par la mode « geek »  (un petit espace dans Internet vous permettant de partager la passion de la hi-tech sous tous les angles) de la batterie LMP de l’entreprise Bolloré. Le nouvel abonnement à 30 euros par mois lancé au mois d’avril 2012 devrait renforcer l’attrait de cette solution de transport public électrique. Vous pouvez voir la vidéo de présentation en cliquant sur le lien ci-dessous,  si vous ne cherchez pas toutefois quelque chose de trop négatif !

http://paris-ile-de-france.france3.fr/info/autolib-bilan-...

Ce bilan n’est tout de même pas si mirobolant. 3.000 abonnés à l ’année sur Paris et la banlieue desservie. En moyenne les véhicules sont utilisés une fois par 24 heures, ça fait au mieux1.000 sorties par jour ! Quant au financement, le groupe Bolloré ne prévoit pas de rentabilité avant 7 ans. Autolib est financé (et sera ?)  par les seuls  usagers. Seule une subvention d’investissement initiale a été allouée lors de l’attribution de la délégation de service public à laquelle s’ajoute la mise à disposition de l’espace public pour les stations.

Signalons par ailleurs qu’une station Autolib’ et ses six voitures électriques ont été incendiées  à Créteil (Val-de-Marne). Le feu a démarré aux alentours de minuit. Cinq individus auraient été aperçus en train d’asperger d’essence les véhicules, dont trois ont été endommagés et trois autres entièrement calcinées, d’après un porte-parole du groupe Bolloré.

A.C.

12 avril 2012

Centre d'animation Montparnasse stages de vacances de printemps pour les 6-15 ans

stages printemps 2012 au   ca Montparnasse.jpgDurant les vacances de printemps, le centre propose des stages pour tous en remplacement des activités habituelles. Inscrivez-vous vite, le nombre de places est limité !

Les activités pour les jeunes de 6 à 15 ans sont très diverses : Pour les 6- 8ans :Création de décos et de jeux à partir d’objets de récupération, découvertes surprenantes et expériences ludiques entre Sciences et Nature. Pour les 8-11ans : Au temps des Pharaons, La nature dans ma ville, Astronomie,Créatures fantastiques. Pour les 11-15ans : BD et dessin, Vidéo : « Bref. Je fais un film »

Inscriptions à l’accueil du centre. Adresse : Centre d’animation Montparnasse 26, allée du Chef d’escadron de Guillebon- Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème- Téléphone : 01 43 20 20 06 -Mail : infos@ca-montparnasse.org Site Internet : www.ca-montparnasse.org

Programme détaillé, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

09 avril 2012

Yves Cochet pour la grève....du ventre?

Selon Libération, notre député, Yves Cochet, lors d'un colloque sur la "décroissance" a fait des propositions pour le moins étonnantes, sachant qu'il est toujours limitatif d'extraire des propos de leur contexte:

Le député des Verts Yves Cochet a profité, samedi, d’un colloque de la revue de la décroissance Entropia, à Paris, pour apporter une solution surprenante à l’actuelle crise économique et écologique.

Selon lui, un enfant européen ayant «un coût écologique comparable à 620 trajets Paris-New York», il faudrait faire voter une directive baptisée «grève du troisième ventre» qui inverserait l’échelle des prestations familiales.

En d’autres termes, dissuader financièrement les familles qui envisageraient de concevoir un trop-plein d’enfants. «Aujourd’hui, plus on a d’enfants, plus on touche. Je propose qu’une famille continue de percevoir des aides pour les deux premiers enfants, mais que ces aides diminuent sensiblement à partir du troisième», a déclaré le député devant les 150 participants des milieux écologistes et altermondialistes.

Ecologoiste, écologiste? on ne sait plus!

A.C.

30 mars 2012

Semaine du développement durable du 2 avril au 7 avril

semaine du développement durable du1er au 7 avril 2012.gifDu 2 au 7 avril, la mairie du 14e  met le développement durable à l'honneur.

2 avril à 14h30 : Visite des réalisations écologiques et de l'épicerie solidaire du 14e
Rendez-vous square Alésia-Ridder, M°Plaisance

Du 2 au 14 avril 2012 : Exposition YASUNI - TOUCHE PAS A MA FORÊT
Laisser le pétrole sous la terre pour préserver la biodiversité... quelle idée !
Hall de la mairie du 14e. Vernissage le 5 avril à 19h dans la salle des mariages de la mairie.

4 avril 2012, à 14h30 puis à 15h30 : Bus nature « Les oiseaux de Paris »
Structures mobiles, permettant de découvrir la biodiversité parisienne et de sensibiliser différents publics, notamment les plus jeunes, à sa protection.
Parc Montsouris

6 avril 2012, de 14h à minuit : Afterwork bio et équitable
Proposé par l'association DREAM (association d'étudiants parisiens). Venez découvrir des stands de marques responsables, des conférences de professionnels de la mode éthique et des spécialistes du développement durable. En soirée, l'association proposera un spectacle vivant mêlant danse, musique et mode.
Salle des fêtes de la Mairie du 14ème 26 rue Mouton Duvernet ou rue Pierre Castagnou


22 mars 2012

Samedi du jardin 24 mars au Centre d'animation Montparnasse

samedis du jardin 2012012_samedisjardin.jpgDans le cadre des ateliers « les samedis du jardin » et pour préparer le printemps, le Centre d’animation Montparnasse propose un atelier « Main Verte » ouvert à tous le samedi 24 mars 2012 de 14h à 18h. Au programme : semis et plantation de graines bio ainsi que brico-jardinage. Participation ouverte à tous et gratuite.

Plus d’informations sur les samedis du jardin ainsi que sur les autres dates et thèmes en cliquant ici. En complément, les adultes peuvent participer toute l’année à l’activité « jardinage » en bordure du Jardin Atlantique. Cette activité se déroule le samedi matin et est animée par Valérie, notre jardinière en chef ! Plus d’informations sur l’activité en cliquant ici.

Centre d’animation Montparnasse 26, allée du Chef d’escadron de Guillebon - Dalle Jardin Atlantique – Paris 14ème - Téléphone : 01 43 20 20 06

19 mars 2012

La Petite Ceinture : Mardi 20 mars, 18h45, projection-débat au Cinéma La Clef

On pensait le sort de La Petite Ceinture scellé ! Il semble cela ne soit pas le cas car nous avons reçu cette iLa Petite Ceinture.jpgnformation :

La Petite Ceinture ferroviaire de Paris est l’un des éléments les plus mystérieux du patrimoine parisien. Construite au XIXe siècle pour les transports de marchandises et de voyageurs, elle ne voit plus rouler de trains. Dès lors, que faire de cette infrastructure ferroviaire ?

Pour découvrir la Petite Ceinture et discuter de son avenir, l’Association Sauvegarde Petite Ceinture vous convie à une soirée projection-débat ouverte à tous le mardi 20 mars 2012 à partir de 18h45.

Cette soirée comprendra deux parties :

  1. À 19h sera projeté le documentaire intitulé « La Belle aux voies dormantes », réalisé en 2010 par Amélie Maous et Richard Prost (France - 52 minutes – couleur – Zombi films), en présence des réalisateurs.

  2. À partir de 20h, notre Association animera un débat sur la Petite Ceinture ferroviaire et sur le film.

Au Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton 75005- Entrée: 6€

Toutes les informations sur :
http://www.petiteceinture.org/Mardi-20-mars-2012-projection.html 

Réunion d’information sur l’antenne-relais FREE sise 64, rue de la Santé mardi 20 mars

Urgent !

La Mairie du 14ème organise une réunion d’information sur l’antenne relais FREE installée 64, rue de la Santé en présence de Mao PENINOU, Adjoint au Maire de Paris, chargé de la qualité des services publics municipaux, de l’accueil des usagers et du bureau des temps et d’un représentant de l’opérateur téléphonique qui aura lieu :

Mardi 20 mars 2012 à 19H30

A l’école élémentaire – 12/14 rue d’Alésia

Les riverains, le conseil de quartier seront présents ainsi que des représentants des associations Robin des Toits et Priartem.


24 février 2012

Quand les pipistrelles s'en mêlent...

On sait qu’un vaste chantier de rénovation de l’ex- hôpital Broussais doit entrer dans sa phase active. Oui, mais… il y a des locataires dans le tunnel de la voie ferrée de la Petite Ceinture : des chauve-souris !

Autrefois, on les aurait délogées « manu militari ». Aujourd’hui, on respecte ces petits mammifèresPipistrellus.jpg volants. Le Museum convoqué en a dénombré 515. Alors, il n’est pas question de détruire leur habitat. Elles seront protégées, car il faut savoir que d’octobre à avril,  leur période d'hibernation, elles viennent s’agglutiner dans les joints en béton, le long de l’ancienne voie ferrée abandonnée.

A la mairie de Paris, un appel d’offre vient d’être lancé pour que soit déclarée une clause spéciale             « chauve-souris ». Les scientifiques du CNRS et du Muséum, ainsi que les ingénieurs du projet cherchent une solution. On parle d’un coffrage spécial qui sera situé au dessus du tunnel. Le chantier commencera en avril 2013 et devra s’arrêter en été 2014, sauf qu’entre temps, le chantier devra être stoppé d’octobre à avril, le temps de permettre le sommeil  hivernal des pipistrelles !

Si vous passez à deux pas du tunnel de la Petite Ceinture, que l’on peut apercevoir rue Didot, ayez une pensée pour ces petites bêtes, qui ont un rôle important dans la protection des écosystèmes, leur pouvoir est d’être « un insecticide gratuit et écolo ».

Lu dans le Parisien du 22 février.

11 février 2012

1.195 sapins de Noël récupérés au parc Montsouris!

La mairie de Paris a fait ses comptes. Pour sa cinquième édition, l'opération de récupération des sapins de Noël, entre le 26 décembre et le 22 janvier, a été un succès. Au total, 37 000 arbres ont été déposés dans les différents lieux de collecte, 27 % de plus que l'année dernière.

Le point de collecte du parc Montsouris a récupéré 1 195 sapins : c'est le second au palmarès, derrière le parc des Buttes Chaumont, dans le 19e arrondissent (3 153 sapins).

Les arbres étaient broyés sur place. Le broyat obtenu est répandu au pied des massifs des espaces verts. Cette opération contribue à réduire la pousse des mauvaises herbes, et à limiter l'évaporation du sol.

Gérard Desmedt