Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 décembre 2016

« The Party » au Ciné-quartier Mouton-Duvernet mardi 13 décembre 20h30

Ciné-quartier déc 2016 the party 2.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier le mardi 13 décembre à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). Dernière séance de l'année 2016 autour d'un film joyeux, burlesque et délirant du fameux duo Blake Edwards/Peter Sellers.

 C’est ouvert à tous, le prix d’entrée : 4€  La séance sera suivie d’un débat

The Party :

Film réalisé en 1969 par Blake Edwards avec Peter Sellers, Claudine Longet, J. Edward McKinley Un acteur indien, Hrundi V. Bakshi, est recruté par un studio hollywoodien pour jouer un soldat indigène. Lors du tournage, cet homme très maladroit détruit un des décors très coûteux du film. Le producteur très fâché contre le comédien de second ordre demande qu'on l’inscrive sur une liste noire. À la suite d'une erreur-quiproquo du studio, Hrundi se retrouve invité à la fête annuelle du studio, à Hollywood. Pendant la fête, le comédien accumule les gaffes mais n'est pas le seul.

Mardi 13 Décembre 2016 à 20h30 - Cinéma Chaplin- Denfert, 24 place Denfert- Rochereau 75014 Métro-RER Denfert- Rochereau. Bus 38-68- 88

Lire la suite

08 mai 2016

Sourires d'une nuit d'été au Ciné-Quartier Mouton- Duvernet mardi 10 mai 20h30

sourires-d'une nuit d'ete.jpgLe Conseil de quartier Mouton- Duvernet a  le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi 10 mai à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) pour voir une comédie débridée «Sourires d’une nuit d’été » d'Ingmar Bergman. Prix d'entrée :4€.

Sourires d’une nuit d’été est la seule véritable comédie d’Ingmar Bergman.

Réalisée en (1955) Prix de l'humour poétique au cours du festival de Cannes 1956

"Une petite ville de Suède, en 1901. Frederik Egerman, un séduisant quadragénaire, a épousé en secondes noces Anne, qui a l’âge de son fils, Henrik, étudiant en théologie très à cheval sur les principes. La jeune femme s’ennuie et prend pour confidente Petra, la soubrette délurée de la maison.

Une troupe de théâtre arrive dans la ville avec une ancienne maîtresse de Frederik parmi ses actrices. Celui-ci entreprend de la reconquérir mais doit faire face à son rival, le comte Malcolm. Avec l’aide de sa mère, Frederik organise un grand repas et… au cours d'une folle nuit, les couples se font et se défont…"

Une fantaisie débridée

Dans "Sourires d'une nuit d'été" Bergman  évoque avec ironie des couples mal assortis (par leurs âges, milieux sociaux, modes de pensée ...) et les fait évoluer le temps d'une grisante nuit de la Saint Jean où tout semble possible. Venez voir cette fantaisie pleine d'humour, cette ronde endiablée menée par des femmes ravissantes et d'humeur légère et dans laquelle les hommes se laissent entraîner et berner... 

Le propos n'est pas si superficiel qu'il n'y paraît : la mélancolie de Bergman est sous-jacente et on sent l'incompréhension qui règne entre les hommes et les femmes. Mais cette fois-ci, Bergman a choisi d'en rire et nous aussi...

Venez mardi 10 mai à partir de 20h30 passer une excellente soirée avec vos voisins et amis cinéphiles : la séance est ouverte à tous et le prix d'entrée est de 4€ pour le film et le débat ! C'est dans le joli cinéma Chaplin- Denfert situé  24 place Denfert-Rochereau 75014 ( Métro RER Denfert-Rochereau bus 38-68-88)

M.G.V.

Lire la suite

08 janvier 2016

Le Carosse d'or au Ciné-Quartier Mouton- Duvernet mardi 12 janvier 20h30

ciné-quartier mouton-duvernet, Cinéma Chaplin-Denfert, Jean Renoir

Le conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à venir voir « Le  Carosse d’or » de Jean Renoir mardi 12 janvier, 20h30, au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau).  

Cette comédie dramatique a été réalisée en 1952 par Jean Renoir  avec Anna Magnani , Duncan Lamont , Odoardo Spadaro ...  

« Au 18ème siècle, une troupe de la Commedia dell’arte donne des représentations dans une colonie espagnole d’Amérique du Sud. C’est une communauté joyeuse et bruyante, animée par une maîtresse femme, Camilla, qui joue le personnage de Colombine à la scène. Camilla est une force de la nature et un tempérament généreux. Elle a un soupirant, Felipe, son compagnon de voyage, mais ne tarde pas à conquérir les cœurs du toréador local, Ramon, et du vice-roi lui même, Ferdinand. Ce succès dérange l’ordre social et agace la cour qui essaie de discréditer l’intruse et sa troupe de théâtreux. Le vice-roi, monarque frivole, aimable et fastueux, fait don à Camilla du superbe carrosse d’or qu’il a acheté en Europe et qui fait l’orgueil de la cour. Scandale. Pour sortir d’une situation embarrassante et dans l’incapacité de choisir entre ses trois galants, Camilla les renvoie dos à dos, et offre son beau carrosse à l’Église. Il servira désormais à porter le saint sacrement aux malades. Ayant résolu ces problèmes, Camilla se consacre totalement à son art : le théâtre. »

"Avec cette adaptation du Carrosse du Saint-Sacrement, de Prosper Mérimée, Jean Renoir est chez lui : dans un théâtre, dans son petit théâtre. Et tout a l'air aussi faux que possible, de façon à atteindre le plus vrai que le vrai. «J'ai tourné ce film comme devant une scène, la caméra étant à la place du public », déclara-t-il. Les couleurs sont splendides. Les costumes, à l'évidente psychologie, puisque les tenues de Camilla/Anna Magnani changent au gré de son humeur. Mais, joyeuse ou triste, égoïste ou habile, Camilla reste l'une des plus belles héroïnes de Renoir : à elle seule, elle symbolise, pour lui, le théâtre. Donc la vie.

« Le bonheur n'est pas gai », faisait dire Max Ophuls au narrateur du Plaisir. La vie non plus, et Camilla en fait l'amère expérience. La gravité se cache derrière chaque plan. Parce que la femme et la comédienne se confondent dans l'esprit de Camilla, au point de la faire douter de ce monde, qu'elle est la seule, pourtant, à pouvoir rendre beau. Et aussi parce qu'elle se découvre incapable d'aimer vraiment un homme — à commencer par les trois pantins qui se disputent ses faveurs. Son seul amour, c'est nous, les spectateurs.

A la fin, lorsque la représentation est terminée, que tous les Arlequin ont retrouvé leur Colombine, et leur Pierrot, leur solitude, on voit Anna Magnani, de noir vêtue, appelée par son metteur en scène devant un rideau rouge baissé. C'est Renoir qui laisse là son héroïne, seule et désemparée. Face au public ou, peut-être, face au vide. — Pierre Murat." Extrait de Télérama du 19/09/2015

Venez avec vos voisins et  amis cinéphiles voir ce chef-d'oeuvre consacré au théâtre, plus vrai que la vie ordinaire car il incarne tous nos rêves et nos passions. Le tarif de 4€( entrée et débat) permet à tous de participer à cette séance de Ciné-Quartier Mouton- Duvernet.

M.G.V.

Prochaines séances du Ciné Quartier Mouton-Duvernet les  mardis 16 février, 8 mars, 12 avril, 10 mai et 14 juin.

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr . Vous pouvez également consulter : www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet Ou twitter.com/CQMoutonDuvernt

09 septembre 2015

Ciné-quartier Mouton- Duvernet programme de septembre à novembre

Le Conseil de quartier Mouton- Duvernet  a le plaisir de vous transmettre le programme des prochaines séances du Ciné-Quartier (une séance-débat mensuelle un mardi soir à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert, 24 place Denfert Rochereau).

Nous nous retrouverons dès mardi prochain 15 septembre pour un des films majeurs de Max Ophuls, composé de trois parties inspirées de contes de Maupassant.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

CineQuartier MoutonDuvernet Septembre Novembre 2015.jpg

08 février 2015

Passeport pour Pimlico au Ciné-Quartier Mouton-Duvernet le mardi 10 février 20h30

passeport-pour-pimlico-cornelius.jpgLe Conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi 10 février à  20h30 (attention à l'horaire) au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). Entrée ouverte à tous, 4€ (pour le film et le débat).
 A l’affiche une comédie britannique savoureuse réalisée en 1948 par Henry Cornélius  « Passeport pour Pimlico »,  trésor du répertoire du cinéma avec une très belle distribution avec : Hermione Baddeley , Margaret Rutherford , Stanley Holloway , Betty Warren…musique de Georges Auric

Passeport pour Pimlico

Pimlico est un petit quartier résidentiel du Centre de Londres, situé entre la Tamise et la gare Victoria. Mais dès que l’on parle 7ème art, le nom de Pimlico évoque irrésistiblement ce film de Henry Cornelius, qui marque une date majeure de l’histoire du cinéma britannique. C’est en effet avec Passeport pour Pimlico ( sortie en salle en  1949) qu’il faut véritablement marquer les débuts de cette période, brève (1949-1955) mais admirable, durant laquelle les studios Ealing entreprirent de redéfinir la comédie anglaise.

L'histoire

Passeport pour  Pimlico découverte du manuscrit.jpg

C'est l'été à Pimlico, quartier du centre de Londres, et il fait chaud. Alors que l'épicier Arthur Pemberton tente de convaincre l'assemblée locale d'implanter une piscine sur le terrain vague voisin, une bombe, vestige de la guerre récemment achevée, explose au milieu de celui-ci. En descendant dans le cratère, Pemberton découvre un trésor médiéval, mais aussi un décret rattachant le quartier de Pimlico au duché de Bourgogne qui avait perdu son indépendance depuis 1482 ! Les habitants de Pimlico, las des contraintes de rationnement imposées par le gouvernement, saisissent alors l'improbable opportunité : s'ils ne sont plus citoyens britanniques, ils ne sont plus soumis aux lois du pays, et peuvent alors commercer en toute liberté. Ils proclament donc leur indépendance par rapport au Royaume –Uni…

passeport-pour-pimlico la frontière.jpg Mais ils vont constater bien vite que la médaille de l'indépendance a son revers... Dans le but de reprendre le contrôle de la situation et de retirer cette « épine » fichée au cœur même de la capitale, le gouvernement britannique interrompt la fourniture de tous les services assurés dans le quartier et instaure un contrôle frontalier. Les « Bourguignons » organisent la résistance...

Venez avec vos voisins et  amis cinéphiles découvrir ou redécouvrir cette comédie pleine de fantaisie qui sait exploiter un thème ( finalement assez actuel) les particularismes locaux… Ce film est très rare dans les salles et à la télévision. Ne ratez donc pas cette occasion ! Vous passerez une excellente  soirée avec une entrée au tarif de 4€ !

M.G.V

17 juin 2013

"Tous en scène" au Ciné-quartier Mouton- Duvernet mardi 18 juin, 19h30

Tous-en-scene-The-Band-Wagon-1953-affiche.jpgLe Conseil de quartier Mouton- Duvernet a le plaisir de vous proposer  «  Tous en scène » pour sa séance de Ciné-quartier du 18 juin, 19h30 au cinéma Chaplin- Denfert. (Entrée 4€) Pour le mois de la musique et des fêtes, l'équipe de sélection a retenu un chef-d’oeuvre de la comédie musicale américaine à côté de «Chantons sous la pluie»

« Tous en scène » comédie musicale réalisée par Vincente Minelli en 1953

Film de Vincente Minnelli réalisé en 1953 (The Band Wagon, USA). Scénario : Betty Comden et Adolph Green. Chorégraphie : Michael Kidd. Musique : Howard Dietz, Arthur Schwartz et Roger Edens. 110 mn. VM. Avec Fred Astaire : Tony Hunter. Cyd Charisse : Gaby Girard. Oscar Levant : Lester. Nanette Fabray : Lily.

Synopsis :« Acteur sur le retour, Tony Hunter (Fred Astaire) se voit proposer par un couple de scénaristes la participation à un nouveau spectacle léger et divertissant. Le metteur en scène pressenti, Jeffrey Cordova (Jack Buchanan), imbu de sa personne, donne comme partenaire à Tony la danseuse classique Gabrielle Gerard (Cyd Charisse). Mais la mésentente entre les deux est immédiate, notamment parce que Gabrielle est plus grande que Tony. Le spectacle léger est transformé en une sombre adaptation de  Faust et s'avère un four. L'équipe décide de remettre sur pied le spectacle initialement prévu, et tourne en province avant la grande première new-yorkaise. »

« "Tous en scène" est un joyau de la comédie musicale, tourné un an après "Chantons sous latous-en-scene-Cyd Charisse et Fred astaire.jpg pluie", cet autre chef-d'oeuvre absolu. Epoque bénie où la MGM, sous l'impulsion d'un producteur inspiré, Arthur Freed, produit des films populaires d'une haute tenue artistique. Car, au-delà du plaisir pur du divertissement, c'est aussi une très belle réflexion sur l'art du spectacle, qui se résume dans les paroles d'une des chansons : « Le monde est une scène ; la scène est un monde... » Avec beaucoup d'humour, les deux scénaristes se sont inspirés de leur propre expérience (il y a beaucoup d'eux-mêmes dans les personnages de Lester et de Lily) et ont largement puisé dans la vie et la personnalité de Fred Astaire pour imaginer Tony Hunter : même carrière déclinante, même phobie de danser avec des partenaires trop grandes pour lui... Quant à Minnelli, qui avouait s'être autoparodié à travers Jeff Cordova, le metteur en scène, il a trouvé là, malgré un tournage difficile, l'occasion de transcender le thème qui parcourt toute son oeuvre : les noces tumultueuses du rêve et de la réalité. » (Philippe Piazzo -Télérama 5/1/2008)

N'hésitez pas à venir partager ce moment plein d'humour et de légèreté avec vos voisins, amis et membres de votre famille cinéphiles en découvrant cette charmante comédie musicale jouée par d'excellents acteurs-danseurs. C'est mardi 18 juin, à partir de 19h30, au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). La séance est ouverte à tous – Le prix d’entrée : 4€( film et débat) est vraiment raisonnable ! (M.G.V.)

Cliquez sur les images pour les voir en grand

Lire la suite