Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 novembre 2018

« Adieu mon soldat indien » au Ciné-quartier Mouton-Duvernet 13 novembre 2013 à 20h15

Le Conseil de quartier Mouton- Duvernet est très heureux de vous inviter le Mardi 13 novembre, à 20h15, au cinéma Chaplin Denfert. Nous commémorons la participation des soldats Indiens à la guerre de 1914-1918 en proposant la projection du  film « Adieu, mon soldat indien » de Vijay Singh, cinéaste Indien, habitant actuel de notre quartier.

adieu mon soldat indien.jpgSoirée en commémoration du Centenaire 14-18.
Le documentaire sera suivi d'une rencontre avec le réalisateur Vijay Singh et de l’actrice principale Paloma Coquant

« Adieu, mon soldat indien » de Vijay Singh

Depuis des années, en France, Paloma accompagne sa grand-mère, Monique, sur une tombe pour célébrer une fête indienne. Un jour, celle-ci lui apprend que son propre père était le fils d'un soldat indien inconnu, fauché durant la Grande Guerre. La jeune femme décide alors de reconstituer son parcours, découvrant l'histoire des bataillons indiens venus combattre dans l'Hexagone.

Adieu, mon soldat indien est un portrait émouvant des soldats indiens qui sont venus combattre en France et en Belgique lors de la Première Guerre Mondiale. La présence de ces 150.000 combattants indiens venus en Europe est un fait historique très largement méconnu de l'histoire de France. Dans ce film, Vijay Singh, romancier-cinéaste indien, raconte l'histoire de ces soldats avec un regard empreint d'affection et d'humanisme.

Un débat suivra en présence du réalisateur Vijay Singh qui commentera le film avec l’actrice principale et répondra à vos questions. L’échange sera tout à fait passionnant et permettra de souligner le fait que la guerre de 14-18  a été un conflit vraiment mondial auquel ont participé des troupes venues de tous les continents. 

Ne ratez pas cette occasion de découvrir ce film très intéressant et de rencontrer son réalisateur qui vit en France,  dans notre quartier. Ainsi cet événement réunit tout à la fois plusieurs centres d'intérêt : le cinéma, l'histoire mondiale, et la vie artistique de notre quartier !

Séance ouverte à tous au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau

Tarif unique : 5€ 

Lire la suite

02 octobre 2018

Ciné-quartier Mouton-Duvernet : « La fiancée du pirate » mardi 9 octobre à 20h15

la fiancee du pirate cinéquartier mouton-duvernet 8octobre 2018.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le  plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi 9 octobre à 20h15 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) pour voir « La fiancée du pirate » film réalisé en 1969 par Nelly Kaplan.

"La fiancée du pirate"

Film réalisé en 1969 par Nelly Kaplan avec Bernadette Lafont

Fille d'une bohémienne, Marie vit avec sa mère dans une cabane isolée dans la forêt, à proximité du village de Tellier. Les deux femmes subsistent misérablement grâce à de menus travaux, durs et mal payés. Marie est belle et tous les hommes la convoitent, mais elle n'a qu'un seul ami, André, un forain, projectionniste d'un cinéma ambulant. Après la mort de sa mère, renversée par un chauffard, Marie décide de se venger de la société des «honnêtes gens» à laquelle appartiennent les notables du village.

«… Le scénario de La fiancée du pirate a été écrit par Nelly Kaplan et Claude Makovski (qui est également producteur du film et interprète du représentant de commerce à la R16). Le film semble débuter comme un drame social et naturaliste mais tourne rapidement à la farce. Bien entendu, on peut le replacer dans l’esprit Mai 68 et le désir de bousculer l’ordre social, mais il ne développe aucune grande théorie. Il fustige surtout la bêtise, l’hypocrisie et la sexualité primitive de l’hominidé mâle… Marie retourne à son avantage le « droit de cuissage collectif » dont elle est la victime et, malgré l’arme qu’elle emploie dans ce but, le film a indéniablement une portée féministe. L’art de Nelly Kaplan est d’avoir fait de cette régénération une fable surréaliste à la Buñuel où l’humour est omniprésent ; le récit en devient jubilatoire. Et tout cela sur l’air de Georges Moustaki interprété par  Barbara qui chante « Moi, je me balance… » Extrait du blog du monde « L’œil sur l’écran »

Acteurs: Bernadette Lafont, Georges Géret, Claire Maurier, Jacques Marin, Michel Constantin...L’ouvrier agricole étranger est interprété par Louis Malle.

 Venez voir avec vos amis cinéphiles cette comédie grinçante très subversive qui a beaucoup choqué à sa sortie sur les écrans.  Il faut dire que Nelly Kaplan y dénonce l'hypocrisie de la société. Bernadette Lafont incarne avec insolence Marie, la belle bohémienne qui fait exploser tous les codes de cet univers  violent, étriqué  et malveillant. M.G.V.

Au cinéma Chaplin-Denfert 24, Place Denfert Rochereau 75014 (Métro RER Denfert- Rochereau -  bus 28-38-68-88)

Prix d’entrée  pour le film et le débat 5 €

Lire la suite

17 mai 2018

"Diamants sur canapé" au Ciné-Quartier Mouton- Duvernet Mardi 22 mai 20h Séance inaugurale du festival "Les voisins du 14ème font leur cinéma"

les voisins du 14ème font leur cinéma, ciné-quartier mouton- duvernet, cinéma chaplin- denfert 75014Vous le savez déjà ; dans votre arrondissement LES VOISINS FONT LEUR CINEMA, entre le 22 mai et le 3 juin.

Votre conseil de quartier Mouton- Duvernet ouvre la danse, avec une inauguration officielle, mardi prochain 22 mai, à 20h (On boira, léger, pour ne pas troubler l’attention des spectateurs, ensuite)

À 20h15 le ciné-quartier présente « Diamants sur Canapé » de Blake Edwards, avec la très charmante Audrey Hepburn, séduisante croqueuse de diamants.

Renaud LAMBERT

Au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau 75014

Entrée : 5€

"Diamants sur canapé"

Film réalisé en 1962 par Blake Edwards avec Audrey Hepburn, George Peppard...

Alors qu’il s’installe dans un appartement new-yorkais huppé, Paul Varjak s’éprend de sa belle voisine, Holly Golightly, une jeune femme croqueuse de diamants.

Charmante et mondaine, entourée d’une aura de mystère. Holly cherche à épouser un homme riche …

Une comédie tout à la fois légère et cruelle dominée par le charme irrésistible  d’Audrey Hepburn

Dès les premières minutes, c'est magique. A l'aube, sur une musique nostalgique de Henry Mancini, une femme émerge d'un taxi new-yorkais. Son fourreau noir, ses lunettes de soleil laissent deviner une fête de plus, une fête de trop. Holly (Audrey Hepburn) contemple alors, quelques instants, la vitrine de la bijouterie Tiffany, sur la 5e Avenue. Le seul endroit qui, par l'ordre et la sécurité qu'il reflète, parvient à calmer le désarroi qui l'envahit parfois.

Lire la suite