Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 novembre 2018

« Adieu mon soldat indien » au Ciné-quartier Mouton-Duvernet 13 novembre 2013 à 20h15

Le Conseil de quartier Mouton- Duvernet est très heureux de vous inviter le Mardi 13 novembre, à 20h15, au cinéma Chaplin Denfert. Nous commémorons la participation des soldats Indiens à la guerre de 1914-1918 en proposant la projection du  film « Adieu, mon soldat indien » de Vijay Singh, cinéaste Indien, habitant actuel de notre quartier.

adieu mon soldat indien.jpgSoirée en commémoration du Centenaire 14-18.
Le documentaire sera suivi d'une rencontre avec le réalisateur Vijay Singh et de l’actrice principale Paloma Coquant

« Adieu, mon soldat indien » de Vijay Singh

Depuis des années, en France, Paloma accompagne sa grand-mère, Monique, sur une tombe pour célébrer une fête indienne. Un jour, celle-ci lui apprend que son propre père était le fils d'un soldat indien inconnu, fauché durant la Grande Guerre. La jeune femme décide alors de reconstituer son parcours, découvrant l'histoire des bataillons indiens venus combattre dans l'Hexagone.

Adieu, mon soldat indien est un portrait émouvant des soldats indiens qui sont venus combattre en France et en Belgique lors de la Première Guerre Mondiale. La présence de ces 150.000 combattants indiens venus en Europe est un fait historique très largement méconnu de l'histoire de France. Dans ce film, Vijay Singh, romancier-cinéaste indien, raconte l'histoire de ces soldats avec un regard empreint d'affection et d'humanisme.

Un débat suivra en présence du réalisateur Vijay Singh qui commentera le film avec l’actrice principale et répondra à vos questions. L’échange sera tout à fait passionnant et permettra de souligner le fait que la guerre de 14-18  a été un conflit vraiment mondial auquel ont participé des troupes venues de tous les continents. 

Ne ratez pas cette occasion de découvrir ce film très intéressant et de rencontrer son réalisateur qui vit en France,  dans notre quartier. Ainsi cet événement réunit tout à la fois plusieurs centres d'intérêt : le cinéma, l'histoire mondiale, et la vie artistique de notre quartier !

Séance ouverte à tous au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau

Tarif unique : 5€ 

Lire la suite

17 mai 2018

"Diamants sur canapé" au Ciné-Quartier Mouton- Duvernet Mardi 22 mai 20h Séance inaugurale du festival "Les voisins du 14ème font leur cinéma"

les voisins du 14ème font leur cinéma, ciné-quartier mouton- duvernet, cinéma chaplin- denfert 75014Vous le savez déjà ; dans votre arrondissement LES VOISINS FONT LEUR CINEMA, entre le 22 mai et le 3 juin.

Votre conseil de quartier Mouton- Duvernet ouvre la danse, avec une inauguration officielle, mardi prochain 22 mai, à 20h (On boira, léger, pour ne pas troubler l’attention des spectateurs, ensuite)

À 20h15 le ciné-quartier présente « Diamants sur Canapé » de Blake Edwards, avec la très charmante Audrey Hepburn, séduisante croqueuse de diamants.

Renaud LAMBERT

Au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau 75014

Entrée : 5€

"Diamants sur canapé"

Film réalisé en 1962 par Blake Edwards avec Audrey Hepburn, George Peppard...

Alors qu’il s’installe dans un appartement new-yorkais huppé, Paul Varjak s’éprend de sa belle voisine, Holly Golightly, une jeune femme croqueuse de diamants.

Charmante et mondaine, entourée d’une aura de mystère. Holly cherche à épouser un homme riche …

Une comédie tout à la fois légère et cruelle dominée par le charme irrésistible  d’Audrey Hepburn

Dès les premières minutes, c'est magique. A l'aube, sur une musique nostalgique de Henry Mancini, une femme émerge d'un taxi new-yorkais. Son fourreau noir, ses lunettes de soleil laissent deviner une fête de plus, une fête de trop. Holly (Audrey Hepburn) contemple alors, quelques instants, la vitrine de la bijouterie Tiffany, sur la 5e Avenue. Le seul endroit qui, par l'ordre et la sécurité qu'il reflète, parvient à calmer le désarroi qui l'envahit parfois.

Lire la suite

08 décembre 2016

Conseil de quartier Mouton Duvernet

Le Conseil de quartier Mouton-Duvernet organise dans les prochains jours deux événements, auxquels vous êtes naturellement conviés :

  • Libérez les livres, samedi 10 décembre de 11h à 13h, place Michel Audiard (la date initialement prévue le 17 décembre a été annulée)
  • Ciné-quartier, mardi 13 décembre à 20h30 : The Party, de Blake Edwards, cinéma Chaplin, 24 place Denfert-Rochereau

Service Démocratie Locale Mairie du 14ème

2 Place Ferdinand Brunot - 75675 Paris cedex 14

13 octobre 2016

"La Belle Equipe" au Ciné- Quartier Mouton Duvernet mardi 18 octobre 20h30

Ciné-Quartier Mouton- duvernet, cinéma chaplin- denfertLe conseil de quartier Mouton-Duvernet  vous convie à la prochaine séance du Ciné-Quartier le mardi 18 octobre à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau)  Un beau programme vous est proposé : « La Belle Equipe » de Julien Duvivier réalisé en 1936 dans le contexte du Front Populaire. Ce film a été récemment restauré et redistribué au terme d'une longue bataille juridique.

Cette séance est ouverte à tous, sera suivie d’un débat. Le prix d’entrée est de 4€ !

« La Belle Equipe » une oeuvre qui a tout juste 80 ans !Ciné-Quartier Mouton- duvernet, cinéma chaplin- denfert

 Une belle histoire : Cinq ouvriers chômeurs parisiens, Jean, Charles, Raymond, Jacques et un étranger menacé d'expulsion, Mario, gagnent le gros lot de la loterie nationale. Jean a l'idée de placer cet argent en commun dans l'achat d'un vieux lavoir de banlieue en ruine qu'ils transformeront en riante guinguette dont ils seront les copropriétaires. Ils s'attellent à la besogne avec confiance. Mais la solidarité du groupe est fragile et le destin s'acharne sur eux …Jacques ne supporte plus d'aimer silencieusement Huguette, la fiancée de Mario, et préfère s'en aller. Mario, réfugié catalan, sous le coup d'une interdiction de séjour, est rattrapé par la police française. Gina, l'ancienne femme de Charles, réclame sa part et provoque une rivalité amoureuse entre Charles et Jean...

 Venez voir un des meilleurs films de Julien Duvivier  qui dispose d'une excellente distribution : Jean Gabin, Charles Vanel, Raymond Aimos ... qui incarnent avec un jeu naturel et sensible ces ouvriers  qui tentent de s'unir pour réaliser un projet commun.  Le spectateur est captivé par cette histoire d'amitié et ses protagonistes attachants. Venez apprécier sur grand écran  la photo  qui est d'une rare qualité. M.G.V.

Cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) Métro lignes 4, 6 et RER B Denfert- Rocherau- Bus 68-38-88.

Lire la suite

10 juin 2016

« A Hard Day's Night » au Ciné-Quartier Mouton-Duvernet mardi 14 juin 20h

cine-quartier mouton- duvernet,conseil de quartier mouton-duvernet,beatlesLe Conseil de quartier Mouton-Duvernet  a le plaisir de vous convier à la prochaine séance de Ciné-Quartier mardi 14 juin à partir de 20h30 au cinéma Chaplin-Denfert (24, Place Denfert Rochereau).

Comme chaque année, en juin, le programme est consacré à la musique. Cette fois-ci, ce sera le rock ! Le film à l’affiche est « A Hard Day's Night » : une folle journée des Beatles.

Le Ciné-Quartier est ouvert à tous.  Prix d’entrée : 4€ pour le film et le  débat qui suivra.

« A Hard Day's Night » (Quatre Garçons dans le vent titre français à la sortie du film) comédie réalisée en 1964 par Richard Lester

John, Paul, George et Ringo, qui forment les Beatles, sont poursuivis par des centaines de fans, filles et garçons, et donnent des concerts de ville en ville. Dans le train, Paul est accompagné de son grand-père surnommé «Mêle-tout John McCartney» à cause de ses habitudes et de son principe : «diviser pour régner». Norm, le manager, toujours en dispute avec John, l'anarchiste du groupe, présente le grand-père à Shake, le bagagiste, et tous trois vont au wagon-restaurant, tandis que les jeunes gens répètent le spectacle qu'ils doivent donner à la télévision, à Londres. Mais les réclamations d'un voyageur de première classe les obligent à quitter leur compartiment...

Film de Richard Lester (A hard day's night, Grande-Bretagne, 1964). Scénario : Alun Owen. Image : Gilbert Taylor. Montage : John Jympson. Musique : Lennon et McCartney. 90 mn. NB. VM. Avec John Lennon, Paul McCartney, George Harrison, Ringo Starr.

Venez, mardi 14 juin  à 20h30, avec vos amis et voisins cinéphiles voir cette comédie qui raconte la genèse du groupe mythique des Beatles qui incarnent leur propre rôle et vous entendrez les principaux "tubes" de ces musiciens hors normes ! Le tarif de 4€ permet  à tous de profiter de cette belle soirée ! (M.G.V.) 

Au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau 75014 (Métro Denfert- Rochereau, bus 38-68-88)

Lire la suite

10 avril 2016

« Le fleuve sauvage » au Ciné-Quartier Mouton- Duvernet mardi 12 avril 20h30

le fleuve sauvage.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a  le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi 12 avril à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) pour voir "Le fleuve sauvage", une chronique américaine d'Elia Kazan pendant le New Deal.

Cette séance, suivie d’un débat, est ouverte à tous. Le prix d’entrée est de 4€.

"Le fleuve sauvage"

Film réalisé en 1960 par Elia Kazan avec Montgomery Clift, Lee Remick, Jo Van Fleet

Dans les années 30, l'ingénieur Chuck Glover (Montgomery Clift) est envoyé dans le sud des États-Unis pour le compte de la Tennessee Valley Authority, organisme d'État chargé de la construction d'un barrage sur la rivière Tennessee, dans le but d’endiguer ses crues dévastatrices. Chuck a pour mission d'obtenir des habitants qu'ils acceptent de quitter les zones destinées à être inondées par les travaux. À son arrivée, il ne reste qu'une île dont les habitants refusent l'expropriation. Véritable maîtresse des lieux, Ella Garth (Jo Van Fleet), va vite se révéler un adversaire de poids par son obstination à rester sur ses terres. Silencieuse, en retrait, sa belle- fille Carole (Lee Remick) attire le regard de Chuck…le-fleuve-sauvage-kazan.jpg

 "...Le Fleuve sauvage est l’un des meilleurs films d’Elia Kazan. Il traite de la compromission, du progrès, de l’Amérique qui change avec difficulté, du racisme. Montgomery Clift incarne l'envoyé de Washington pour qui on doit payer les ouvriers blancs et noirs de façon égale. A la fois fragile et tenace, il tient bon face aux porteurs de haine. Sa conduite brusque les racistes locaux. Sa liaison avec la très belle Carol (Lee Remick, remarquable) amplifie la haine à son égard. S’il apparaît engoncé, l’homme respecte cette vieille femme ( Jo Van Fleet), sa dignité. La rivière, cause de tous les maux, est un personnage que Kazan filme avec respect. Visuellement somptueux, ce « Fleuve sauvage » est vraiment un film à aller voir ..." 

Venez donc mardi 12 avril au Cinéma Chaplin- Denfert avec vos amis cinéphiles voir ce film réalisé par l'un des plus grands réalisateurs américains. Le sujet est passionnant  et  reste d'une grande actualité : l'aménagement des fleuves, l'arbitrage difficile entre les intérêts des habitants, la sécurité...Les acteurs sont magnifiques. Le prix d'entrée de 4€ permet à tous de participer à cette séance et au débat qui devrait être très intéressant.

M.G.V.

Lire la suite

06 mars 2016

Mes chers amis, film de Mario Monicelli, au Ciné- Quartier Mouton- Duvernet le 8 mars 20h30

conseil de quartier mouton- duvernet,ciné-quartier mouton- duvernet,mario monicelliLe conseil de quartier Mouton- Duvernet a le plaisir de vous convier à sa prochaine séance du Ciné-Quartier ce mardi 8 mars à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) pour voir une comédie italienne truculente, féroce et émouvante : « Mes chers amis » de  Mario Monicelli. (Entrée : film et débat 4€.)

"Mes chers amis" Comédie dramatique réalisée en 1975 par Mario Monicelli

 Avec Philippe Noiret , Adolfo Celi , Ugo Tognazzi....

A Florence, quatre amis quadragénaires, le journaliste Perozzi, le patron de café Necchi, l'architecte Melandri et le nobliau ruiné Mascetti, trompent l'ennui et le cafard en organisant ce qu'ils appellent des «virées tziganes», fugues de vieux adolescents jouant aux autres des tours pendables. Un chirurgien, Sassaroli, dont la femme fut la maîtresse de l'un des membres de la bande, se joint aux joyeux compères...

Genre : à la vie, à la mort.conseil de quartier mouton- duvernet,ciné-quartier mouton- duvernet,mario monicelli

De ce fleuron de la comédie italienne des années 1970, on se rappelait, surtout, le célèbre gag des baffes : les passagers d'un train se penchant à la fenêtre au moment du départ, giflés par nos héros restés sur le quai... On avait oublié que Mes chers amis était aussi drôle que désespéré — la marque de fabrique de Pietro Germi, l'auteur principal du scénario, qui, trop malade, demanda à Mario Monicelli de le remplacer derrière la caméra.

Les cinq amis multiplient les blagues scabreuses (scène d'anthologie à l'hôpital) ou sophistiquées (le pseudo-trafic de drogue, avec Bernard Blier en dindon de la farce) pour masquer leur mal-être d'aristo ruiné (Ugo Tognazzi, génial), d'architecte inapte à l'amour (Gastone Moschin) ou de journaliste méprisé par son fils (Philippe Noiret). Tous veulent oublier que la vie est une saloperie ennuyeuse et retenir, encore un instant, une jeunesse qui fout le camp. Difficile de résister à cet humour grinçant, cruel... Même si les larmes ne sont jamais loin... (Samuel Douhaire dans Télérama le 13/7/2013)

Cette séance de Ciné-Quartier est ouverte à tous  : Venez donc avec vos amis et voisins cinéphiles voir cette comédie d'humour noir , incarnée par des acteurs éblouissants. Le tarif d'entrée est de 4€ et permet à tous de profiter de cette soirée. M.G.V.

Mardi 8 mars à partir de 20h30 au cinéma Chaplin-Denfert (24, Place Denfert Rochereau) Métro et RER Denfert-Rochereau,   Bus 38-68- 88-

10 décembre 2015

La vie de château au Ciné-quartier Mouton- Duvernet mardi 15 décembre 20h30

La vie de château  1.jpgLe Conseil de Quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier ce mardi 15 décembre à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert-Rochereau). A l’affiche : « La vie de château »  joyeux vaudeville avec Catherine Deneuve, Philippe Noiret et  Pierre Brasseur, Marie Marquet,  Henri Garcin… dans le premier film de Jean-Paul Rappeneau, réalisé en 1966.

"La Vie de château, fameuse comédie où l'on voit Philippe Noiret et Pierre Brasseur se chamailler au moment de lancer une grenade sur un blockhaus du mur de l'Atlantique !... Quand le film sort en salles, en janvier 1966, ce cocktail où se mêlent la grande Histoire et le rire est encore audacieux. L'énorme succès de La Vie de château marque un tournant : on peut, désormais, ironiser sur la Résistance... Le film devance le triomphe de La Grande Vadrouille, qui sort en décembre de la même année…" Frédéric Strauss

« Marie, châtelaine toute fraîche, s'ennuie. Elle rêve de conquérir Paris, mais depuis qu'elle a épousé le tranquille Jérôme elle règne sur des pommes, des poires et un manoir normand plutôt délabré. On est en 1944, à deux pas et quelques jours du Débarquement. Pourtant, tout le monde ne semble penser qu'à Marie, de l'officier allemand qui réquisitionne le château au résistant qui s'y cache...

Catherine Deneuve mène son petit monde par le bout du nez, avec le plus gracieux des mauvais caractères.la vie de chateau jean-paul Rappeneau-.jpeg
 Dès ce premier film, Jean-Paul Rappeneau manifeste un don lumineux pour la comédie. Tout charme, tout pétille. Les comédiens virtuoses accordent allegro leurs jeux comme des instruments (à la contrebasse : Pierre Brasseur, tonnant et théâtral ; au piano, légère et drôle, l'impériale Marie Marquet ; au violon, ironique et touchant, un Philippe Noiret tout jeunot). La partition est enlevée et délicate : situations désopilantes, dialogues en dentelle, pleins d'esprit et de tendresse. Rappeneau utilise les ficelles du vaudeville sans jamais en être prisonnier. Et, très loin des pantalonnades troupières, il glisse dans son alerte comédie « historique » une subtile réflexion sur l'héroïsme et l'engagement. Un délice. »
— Cécile Mury Télérama (11/7/2015) 

La séance, suivie d’un débat, est  ouverte à tous - Prix d’entrée : 4€

Venez au cinéma le Chaplin Denfert mardi 15 décembre à 20h30 avec vos voisins et amis cinéphiles voir cette  comédie légère et pétillante qui bénéficie d' une brillante distribution. Le prix d'entrée, très modique,  permet à tous de venir! Ne ratez pas cette agréable soirée de détente.

M.G.V.

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : conseil_mouton.duvernet@yahoo.fr . Vous pouvez également consulter : www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet  ou twitter.com/CQMoutonDuvernt     

11 novembre 2015

« Les Sentiers de la Gloire » au Ciné-quartier Mouton- Duvernet le 17 novembre 20h30 Séance annulée

stanley kubrick,ciné-quartier mouton- duvernet,cinéma chaplin- denfert,conseil de quartier mouton- duvernetLe Conseil de quartier vous convie à sa séance mensuelle de Ciné- quartier le mardi 17 novembre à 20h30. A cette date, proche des commémorations de la guerre 14-18,  c’est un film évoquant cette guerre qui est proposé : « Les Sentiers de la  gloire » de Stanley Kubrick. La séance aura lieu  au cinéma Chaplin -Denfert, 24 place Denfert- Rochereau 75014 (Métro- RER  Denfert- Rochereau-Bus 38-68-88)

Les Sentiers de la gloire (Paths of Glory) est un film de guerre américain de Stanley Kubrick, en noir et blanc, sorti en 1957, inspiré du livre éponyme de Humphrey Cobb paru en 1935. (Paths of glory). Avec : Kirk Douglas (Colonel Dax), Ralph Meeker (Caporal Phillip Paris), Adolphe Menjou (Général George Broulard), George MacReady (Général Paul Mireau), Wayne Morris (Lieutenant Roget), Richard Anderson (Major Saint-Auban), Joe Turkel (Soldat Pierre Arnaud), Christiane Kubrick (la chanteuse allemande). 1h28

«  En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée "La fourmilière". Au moment de l'attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d'avancer... Le colonel Dax, conscient des pertes humaines que va provoquer cette action, se résout toutefois à obéir. Comme prévu, l'opération tourne au massacre. Niant l'absurdité de sa stratégie, le général Mireau accuse les soldats de lâcheté et réclame des exécutions pour l'exemple... »

Lire la suite

09 octobre 2015

La taverne de l'Irlandais de John Ford au Ciné-Quartier Mouton- Duvernet le 13 octobre , 20h30

ciné-quartier mouton- duvernet,conseil de quartier mouton- duvernet,john fordLe conseil de quartier Mouton- Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier ( ouverte à tous) mardi 13 octobre à partir de 20h30 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). 
A l’affiche un film dépaysant, à la bonne humeur communicative : « La taverne de l’Irlandais » de John Ford  (1963) avec John Wayne, Lee Marvin, Elizabeth Allen…

Amelia Sarah Dedham quitte Boston pour Haleakaloha, en Polynésie, afin de retrouver son père. Elle veut connaître ses conditions de vie pour juger s'il est digne de l'important héritage dont il vient de bénéficier. A son arrivée, elle rencontre Michael Patrick Donovan, un Irlandais bagarreur, qui lui apprend que le docteur Dedham est parti en tournée. Donovan possède une taverne et sa principale occupation est de se battre avec son vieil ami Thomas Gilhooley. Pour ces deux anciens camarades de la marine, c'est devenu un véritable rituel ! Amelia, en bonne puritaine bostonienne, est scandalisée par la vie que mènent ces hommes... 

Une histoire fordienne en diable qui rappelle ses grands films d’intégration (je pense notamment à Rio Grande) avec un père, une fille, une distance à combler, des rites à accomplir. Le tout mêlé d’imbroglios, d’une histoire d’amour mouvementée qui rappelle celle de "L’Homme tranquille", de personnages au sein d’une communauté (la prostituée au grand cœur, le richard veule mais bon bougre, le curé…)

...Un film attachant, moins léger que son ambition avouée ne le laisse penser, qui sait transcender ses défauts pour livrer un bon résumé de la vision fordienne, toute en générosité et irrévérence...

Venez passer une soirée distrayante avec vos voisins et amis cinéphiles!  Le tarif d'entrée de 4€ (pour le film et le débat) permet à tous d'y participer... 

M.G.V.

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

19 mai 2014

Le festin de Babette au Ciné-quartier Mouton- Duvernet mardi 20 mai 20h30

le festin de Babette.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet vous propose une magnifique affiche : «Le festin de Babette» de Gabriel Axel pour son ciné-quartier du 20 mai 2014, 20h30. La séance est ouverte à tous (4€) et se déroulera au cinéma Chaplin-Denfert.

Ce splendide film est est inspiré d'une nouvelle de Karen Blixen, extraite du recueil Skæbne-Anekdoter (Anecdotes du destin).

« 1871. Babette, chef cuisinière renommée dans un grand restaurant parisien fuit la répression de la Commune de Paris. Elle trouve refuge auprès de deux vieilles demoiselles, Filippa et Martine, dans un village du Jutland de la côte danoise. Toutes deux ont été amoureuses dans leur jeunesse mais elles se sont sacrifiées pour se consacrer à la petite communauté luthérienne très austère dirigée par leur père, pasteur. Elles acceptent d'employer Babette comme gouvernante. Un beau jour, cette dernière apprend que le billet de loterie qu'elle renouvelle chaque année en France est gagnant. Elle annonce aux villageois qu'elle souhaite leur offrir un «vrai repas français» pour les remercier de leur accueil. Durant la minutieuse préparation de ce festin, le passé resurgit, puissant, étrangement présent...»  Puis, la finesse des mets délicats et le vin français sauront dissiper un instant la pudeur de ces personnes en provoquant une griserie légère et un moment d'euphorie...

Cette oeuvre dépeint avec infiniment de délicatesse l'atmosphère de cette communauté puritaine qui pourrait sembler étouffante. Le réalisateur nous fait découvrir peu à peu les personnages, avec leur passé et leurs blessures... il fait affleurer la vie et les sentiments enfouis dans les coeurs par petites touches tendres. Gabriel Axel a une palette tout en nuances pour créer des images où les clairs obscurs et les couleurs tout à la fois chatoyantes et douces permettent de saisir les expressions des personnages, de ressentir leurs émotions et de provoquer une émotion mélancolique mais bienfaisante.

Film à voir et à revoir avec vos voisins, amis, membres de votre famille... Venez donc nombreux mardi 20 mai à 20h30. Le billet est à 4€ (pour le film et le débat qui suivra la projection) permet à tous de passer une belle soirée.

M.G.V.

Au Cinéma Chaplin Denfert, 24 place Denfert -Rocherau 75014-Métro RER Denfert-Rocherau -Bus 38- 68-88

Film danois (1987) de Gabriel Axel avec Stéphane Audran(Babette), Bodil Kjer, Birgitte Federspiel, Jarl Kulle, Jean-Philippe Lafont (1 h 42) " Le Festin de Babette" a obtenu l'Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1988.

Lire la suite