Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 octobre 2011

Ateliers de la Toussaint 2011 pour les enfants 6-12 ans : L’homme jardinier du monde, 24 octobre au 28 octobre 2011

Ateliers Toussaint 2011 Noe.jpg24 octobre au 28 octobre, une semaine pour les enfants de 6 à 12 ans, sur le thème "L’homme jardinier du monde : Noé". Les inscriptions sont encore possibles. Le Service de la Catéchèse du Diocèse de Paris organise, en collaboration avec la FACEL, des ateliers pour les enfants de 6 à 11 ans, pendant les vacances de la Toussaint et de février.

Cette initiative répond au besoin d’occuper les enfants en leur proposant une semaine d’activités imprégnées d’un projet éducatif chrétien.Vivre ensemble “autrement”, dans le respect, l’écoute et le partage, la reconnaissance des talents de chacun, sans compétition, tel est l’enjeu de ces ateliers ! http://www.facel-paris.com/ et cdeprez@diocese-paris.net Tél : 01 45 49 63 73

Et dans le 14ème : Oasis de Plaisance, 12 rue des Jonquilles Nadège Vincent : 01 45 42 60 87 oasis.de.plaisance@orange.fr

Pour plus d’info: www.atelierspourlesenfants.com ou cliquez sur lire la suite 

Inscriptions auprès des lieux d’accueil. Voir la liste

Lire la suite

10 février 2009

17ème Journée Mondiale des Malades : Mercredi 11 février à partir de 10h à Montmartre

La Pastorale de la Santé du Diocèse de Paris invite les Malades et leurs familles, les Aumôneries des hôpitaux, Cliniques, Maisons de retraite et tous les mouvements chrétiens œuvrant au service des Personnes Malades ou Handicapées à la Basilique du Sacré Cœur,
Mercredi 11 février 2009 à 10 heures : Conférence (à la Maison de Saint Ephrem au 35 rue du Chevalier de la Barre) sur le thème de cette journée : «  Prendre soin » par Monseigneur Renauld de Dinechin, Evêque Auxiliaire de Paris,
Messe à la Basilique, à 11 h.
Pastorale de la Santé - Tél. 01 55 07 55 75 - E-mail : psante@diocese-paris.net

Fraternité chrétienne des personnes malades et handicapées : Samedi 14 février, journée de récollection à l’école Charles Péguy 75011

Cette journée sera éclairée par le message des Béatitudes ayant pour thème «  Comment pouvons-nous être heureux ? », animée par le Père Maxime d’Arbaumont, à l’école Charles Péguy, 80 avenue Parmentier, Paris XI.
Contact : Père Gérard Le Roy au 01.43.87.46.52 ou Aumônerie de l’hôpital Bichat de 14h à 19h au 01.40.25.61.96

Conférence - Rencontre avec Jean Vanier : Mercredi 11 février à 20h à l’UNESCO

La conférence est sur le thème : « Culpabilité : quelle issue possible ? » Chacun de nous peut se sentir un jour coupable, que l’on soit touché ou non par le handicap ; selon vous, quelles sont les différentes formes de culpabilité ? Et quelles en sont les racines ? Comment se libérer du poids de la culpabilité, en découvrant les sources de notre être profond ?
A l’Unesco, 125 av. de Suffren - Paris XV. OCH : 01.53.69.44.30 et www.och.fr

16 décembre 2007

Un festival de la Charité, pourquoi faire ?

La Voix vous a annoncé cette manifestation -voir la note- proposée par le diocèse de Paris et organisée par les paroisses, du 28 janvier au 5 février. Voici quelques infos sur ces objectifs.

Vivre la charité comme une fête
Festival et charité, les deux mots peuvent sembler contradictoires. En réalité, il n’en est rien. Car la charité n’est ni ennuyeuse, ni contraignante. Au contraire, elle peut se vivre comme une fête. C’est peut-être le premier objectif du Festival de la Charité que le démontrer, en manifestant l’espérance qui habite la communauté chrétienne.

Un festival d’initiatives
Il s’agit aussi d’offrir un temps privilégié pour témoigner de la profusion et de la richesse des initiatives qui visent, autour de nous, à aider les sans domiciles, les familles en difficulté ou encore les gens âgés ou isolés.

La charité est l’affaire de chacun
L’ambition est ainsi d’associer à cette démarche d’entre aide le plus grand nombre. Car la charité ne relève pas seulement de la responsabilité de « spécialistes », associations, paroisses ou aumôneries, sur lesquels on compterait pour agir. Elle est aussi l’affaire de tous les baptisés. A chacun de s’engager avec d’autres, ici et maintenant, mais aussi dans le temps, pour évangéliser par l’amour.

Changer de regard
Dernier objectif du Festival, aider les gens à changer la façon dont ils regardent ceux qui sont aidés. Loin d’être des marginaux, ils ont en effet toute leur place dans notre communauté. Repas festifs, danses, jeux ou expo-photos seront autant d’occasions, de témoignages en rencontres fortuites, de leur permettre de s’exprimer. De nouer des liens durables, aussi.

09 décembre 2007

28 janvier-5 février: Festival de la Charité

fcdd1af8629632a37b205a97da524625.jpgIl est proposé par le diocèse, et organisé par les paroisses. Le diocèse organise de son coté un certain nombre d'évènements et les met à la disposition des paroisses.

Saint-Pierre de Montrouge participe au Festival de la Charité

"Lorsque l’amour de Dieu est source d’amour au cœur de chacun, les épreuves et les difficultés laissent naître l’espérance.
Cette semaine nous invite à nous arrêter pour être attentifs et nous émerveiller pour toutes les joies données et reçues, pour toutes les mains tendues, pour toutes les mains saisies, pour la générosité et l’attention portée aux autres dans un cadre organisé (associatif, caritatif) ou non. Elle nous invite à être plus attentif à chacun, à réfléchir ensemble pour avancer, nous ouvrir, grandir dans la fraternité."

Il est ainsi proposé des moments de réflexion et de rencontre, en journée et en soirée, pour tous les âges et toutes les conditions de vie.
"Cette semaine permettra de connaître les associations du quartier qui œuvrent pour la solidarité. Nous prendrons le temps de célébrer, le dimanche 3 février, et de fêter tous ensemble le mardi gras. Puisse-t-elle permettre de dévoiler à notre regard la richesse de l’autre qui nous était restée cachée, et allumer dans notre cœur une flamme, un feu brûlant."

De très nombreuses actions caritatives existent dans chaque quartier

- au niveau des paroisses, des aumôneries, des associations …
- dans de nombreux domaines : personnes sans domicile, personnes âgées isolées, familles en difficulté…ou écoute, vestiaire, aide alimentaire, alphabétisation, aide au logement, orientation…
- menées par des personnes ou des groupes considérés parfois comme des « spécialistes du caritatif »,
- souvent méconnues dans leur existence, leur contenu réel et le nombre de personnes impliquées.

Le Festival à pour but de:

- permettre des échanges entre les acteurs de la charité dans les paroisses, en particulier aider les générations à travailler ensemble dans la diversité de leur approche de la solidarité ;
- partager expériences, difficultés et espérance dans une démarche œcuménique, interreligieuse ou dans les échanges avec d’autres partenaires non croyants
- susciter l’engagement d’autres paroissiens ;
- communiquer avec les habitants du quartier ;
- grâce à ces échanges, découvrir d’autres formes de pauvretés présentes sur le quartier.
Chaque paroisse reste maître d’œuvre de ce festival sur son territoire et sera mieux à même de discerner ses propres objectifs en adéquation avec ses acteurs et son terrain.

Régulièrement et jusqu’au Festival lui-même, La Voix va vous tenir informé pluys précisemment des nombreux projets, qui composent cette grande manifestation.

Pour plus d'info, vous pouvez consulter le site diocésain www.festivaldelacharite.org