Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2009

Mais qu'ont-t-ils donc contre Charléty (suite)

Il y quelque temps, La Voix vous a parlé du stade Charlety, à la limite des 13ème et 14ème arrondissements. Ce stade récent, d'une capacité de 20.000 places est largement sous employé, Il pourrait notamment abriter de grands matches de rugby, le foot étant au Parc des Princes. (voir la note : https://lavoixdu14e.blogspirit.com/archive/2009/10/16/mai...)

La grande équipe de rugby parisienne, le Stade Français, utilise actuellement le stade Jean Bouin, dans le 16ème arrondissement. Pour ce stade, le Conseil de Paris a voté un  projet de réfection très ambitieux et très contesté par les riverains et le Conseil d'arrondissement du 16ème.

Dans cette perspective, une convention d'usage a été signée en 2004 avec le groupe Lagardère, convention qui a fait l'objet de litiges : Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et le patron du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, ont été convoqués, demain 2 décembre,  par les juges d'instruction chargés de l'enquête sur l'octroi de la concession du stade Jean-Bouin à Paris. Ces auditions pourraient conduire à d'éventuelles mises en examen, respectivement pour «favoritisme» et «recel de favoritisme».

Selon le quotidien Le Parisien, les policiers soulignent notamment que Bertrand Delanoë et Arnaud Lagardère "sont amis et partenaires dans le cadre de la candidature de la Ville pour les JO de 2012". Il est relevé aussi, selon Le Parisien, le prix assez bas de la redevance demandée, 72.000 euros par an, alors que le chiffre d'affaires des activités du club est d'environ trois millions d'euros par an.

"Cette audition permettra au maire de Paris d'apporter tous les éclaircissements souhaités sur les conditions dans lesquelles la Ville, à l'époque, a décidé de renouveler cette convention qui la lie à l'association CASG Jean-Bouin, occupant du site depuis 1925", a fait savoir la mairie dans un communiqué.

A.C.