Paroisse Saint Pierre de Montrouge - 14 avril 2024 (12 avril 2024)

saint pierre de montrouge  2.jpg

PAROISSE SAINT-PIERRE-DE-MONTROUGE

Dimanche 14 avril 2024 

3ème Dimanche de Pâques

Lectures : 
Ac 3, 13-15.17-19 : Discours de Pierre : La gloire de Jésus. 
Ps 4, 2.4.7.9 : Que s’illumine ton visage 
1 Jn 2, 1-5a : Le Christ notre défenseur 
Luc 24, 35-48 : Les apôtres témoins de la résurrection


DIGNITÉ HUMAINE

Le Dicastère pour la Doctrine de la Foi nous offre une très belle déclaration « DIGNITAS INFINITA » sur la dignité humaine, fruit de cinq années de travail des experts romains avec le Saint Père.

« … Dans les trois premières parties, la Déclaration rappelle les principes fondamentaux et les présupposés théoriques afin d’offrir des clarifications importantes aidant à éviter les fréquentes confusions qui se produisent dans l’utilisation du concept « dignité ». La quatrième partie analyse quelques situations problématiques actuelles dans lesquelles l’infinie et inaliénable dignité due à tout être humain n’est pas reconnue de manière adéquate. Dénoncer ces violations graves et actuelles de la dignité humaine est un devoir, car l’Église est profondément convaincue que l’on ne peut séparer la foi de la défense de la dignité humaine, l’évangélisation de la promotion d’une vie digne et la spiritualité de l’engagement pour la dignité de tous les êtres humains.

De fait, cette dignité de tous les êtres humains peut être comprise comme « infinie » (dignitas infinita), comme l’a déclaré saint Jean-Paul II lors d’une rencontre avec des personnes souffrant de certaines limitations ou handicaps, afin de montrer comment cette valeur reconnue à tous va au-delà de toutes les apparences extérieures ou des caractéristiques de la vie concrète des personnes.

Dans l’encyclique Fratelli tutti, le pape François a voulu souligner avec une insistance particulière que cette dignité existe « en toutes circonstances », invitant chacun à la défendre dans chaque contexte culturel, à chaque moment de l’existence d’une personne, indépendamment de toute déficience physique, psychologique, sociale ou même morale. À cet égard, la Déclaration s’efforce de montrer qu’il s’agit d’une vérité universelle, que nous sommes tous appelés à reconnaître, comme une condition fondamentale pour que nos sociétés soient réellement justes, pacifiques, saines et, en fin de compte, authentiquement humaines.

La liste des sujets choisis par la Déclaration n’est certainement pas exhaustive. Cependant, les thèmes traités sont précisément ceux qui permettent l’expression de divers aspects de la dignité humaine qui peuvent être obscurcis de nos jours dans la conscience de nombreuses personnes. Certains seront facilement partagés par les différents milieux sociaux, d’autres le seront moins. Cependant, ces thématiques nous semblent toutes déterminantes car, pris ensemble, elles permettent de reconnaître l’harmonie et la richesse de la pensée sur la dignité qui découle de l’Évangile.

La présente Déclaration ne prétend pas épuiser un sujet aussi riche et déterminant, mais fournir quelques éléments de réflexion susceptibles d’être pris en charge dans le moment historique complexe que nous vivons, afin qu’au milieu de tant de préoccupations et d’angoisses, nous ne nous égarions pas, ni ne nous exposions à des souffrances plus déchirantes et plus profondes. »

Présentation du Cardinal Víctor Manuel Fernández, Préfet 
https://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_ddf_doc_20240402_dignitas-infinita_fr.htm

MESSES :
dimanche : 9h30 - 11h et 18h30
Lundi au vendredi à 8h - 12h15 et 18h30
samedi : 9h15 et 18h30 messe dominicale
Messes dominicales à 10h30 dans les chapelles :
Saint-Paul, Notre-Dame-de-Bon-Secours et au Couvent Saint-François.
Adoration eucharistique : Jeudi de 19h à 20h15 et le vendredi de 17h à 18h15
Confessions : à l'accueil de l'église du lundi au samedi de 17h à 18h30 

LES FRATERNITÉS À SAINT-PIERRE
Ce sont des structures souples, répandues dans de nombreuses paroisses.
Elles répondent à de multiples objectifs :
- Accueillir des personnes
qui ne trouvent pas leur place dans les groupes paroissiaux dédiés à telle action (engagement de charité, travail sur la foi, animation de la paroisse, …) ou tel groupe de personnes (tranche d’âge, état marital, …). Cette attente est fortement ressortie lors des ateliers synodaux de la paroisse dans l’hiver 2022,
- Créer des liens forts et fraternels
entre personnes afin que nul ne sente isolé ou mis de côté dans la Communauté,
- Sensibiliser chaque participant
à l’action missionnaire que tout chrétien doit entreprendre à son niveau.
- Inclure dans la vie paroissiale des « nouveaux venus »
: néophytes, confirmés adultes, recommençants, nouveaux habitants du quartier, …

Le déroulement des rencontres 
L’organisation proposée est la suivante (mais elle peut être aménagées après concertation avec les Coordinateurs des Fraternités) : 
- Accueil de chacun 
- Un temps de silence suivi d’une prière ou un chant de louange, 
- Lecture d’un texte de l’Ecriture Sainte,
- Un temps d’échange et de réaction autour de cette lecture, 
- Echange sur la vie de chacun, les moments forts vécus, les difficultés et les joies, et la vie paroissiale, 
- Action de grâce 
Un moment de convivialité (café / thé, gâteaux, dîner, apéritif ou autre) est recommandé, en fonction de l’horaire et des possibilités de chacun. C’est un moment important où se créent des liens de voisinage qui débouchent sur une amitié et une entraide sincères. Sa place dans le déroulé ci-dessus est à définir avec souplesse.
Pour vous informer ou vous inscrire, envoyez un mail à 
spm.fraternites@gmail.com .
Vous trouverez également des feuilles d’inscription à l’entrée de l’église ou au centre paroissial

LES AMIS DE SAINT-PIERRE-DE-MONTROUGE 
Parmi les dons merveilleux que nous recevons de ceux qui nous ont précédés, l’église paroissiale tient une place tout à fait particulière. Vous savez que les églises paroissiales construites avant les lois de séparation du début du XXème siècle sont la propriété de la Ville de Paris. Vous savez aussi que la ville a toujours besoin d’être stimulée, exhortée, encouragée, pour assumer ses obligations d’entretien des églises. 

Aussi sont nées à Paris plusieurs associations d’amis et de riverains, soucieux de l’entretien du patrimoine exceptionnel qu’elles constituent et de leur capacité à accueillir le culte catholique auquel elles sont affectées. Il parait souhaitable que naisse pour Saint-Pierre-de-Montrouge, une association indépendante qui fédère les intuitions, les propositions, les initiatives, et propose à la Paroisse et à la Ville de Paris des projets pour rendre notre église toujours plus solide et plus belle. Parmi les chantiers prioritaires, ont été identifiés, par exemple : 

1) La réfection de la toiture
2) Le relevage des grandes orgues
3) L’aménagement de la crypte 

Vous comprendrez qu’une association de ce type demande le concours de compétences extrêmement variées. 
Si vous avez un peu de temps, le désir de servir la beauté de notre église et le goût de l’engagement au service de la communauté, je vous remercie de vous faire connaître : spm.secretariat@free.fr ou 01 43 95 41 40. 

Départ des pères Sébastien Violle et Slaïby Stephan

Le P. Sébastien Violle, vicaire à Saint-Pierre-de-Montrouge et aumônier de Notre-Dame-de-Bon-Secours depuis septembre 2018, est nommé par l’Archevêque de Paris, curé de la paroisse Sainte-Marguerite (Paris XIème), à partir du premier septembre prochain.

Le P. Slaïby Stephan, vicaire à Saint-Pierre-de-Montrouge depuis septembre 2019, est au service du diocèse de Paris depuis près de quarante ans. Prêtre du diocèse de Zahlé (Liban), il reprendra cet été le chemin de son pays natal.

Nous aurons l’occasion, à la fin du mois de juin, au cours des festivités de la solennité des saints apôtres Pierre et Paul, de rendre grâce à Dieu pour la fécondité des ministères du père Sébastien Violle à Saint-Pierre-de-Montrouge, à Notre-Dame-de-Bon-Secours et au collège La Bruyère-Sainte-Isabelle et du père Slaïby Stephan à Saint-Pierre-de-Montrouge, et particulièrement à la chapelle Saint-Paul.

SACREMENT DE L’ONCTION DES MALADES 
Le sacrement de l’onction des malades sera donné au cours de la messe le samedi 4 mai à 18H30 pour les personnes malades qui peuvent venir jusqu’à l’église. 
La préparation est prévue le jeudi 25 avril à 15H30 au centre paroissial.
Si vous désirez le recevoir, merci de vous inscrire auprès du secrétariat 01 43 95 41 40 ou par mail : 
spm.secretariat@free.fr.

L’Onction des malades, selon la foi et l’enseignement de l’Eglise catholique, est un des sept sacrements du Nouveau Testament, institué par le Christ, notre Seigneur, suggéré dans l’évangile de Marc (Mc 6, 13) recommandé aux fidèles et promulgué par Jacques, Apôtre et frère du Seigneur. « Si l ‘un de vous est malade, dit-il, qu’il appelle ceux qui exercent dans l’Eglise la fonction d’Anciens : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon ». (Jc 5, 14-15) 
« Par l’Onction sacrée des malades et la prière des prêtres, c’est l’Eglise tout entière qui recommande les malades au Seigneur souffrant et glorifié, pour qu’il les soulage et les sauve (cf. Jc 5, 14-16); bien mieux, elle les exhorte à contribuer pour leur part au bien du peuple de Dieu, en s’associant librement à la passion et à la mort du Christ », d’après la Constitution Apostolique « Sacram Unctionem » de Paul VI. 

PÈLERINAGE PAROISSIAL À SIENNE 
DU LUNDI 21 AU VENDREDI 25 OCTOBRE 2024
A l’école de sainte Catherine et de saint Bernardin de Sienne, au service de la paix dans le monde et dans l’Eglise, au cœur des épreuves des XIVème et XVème siècles, modèles pour aujourd’hui de foi, d’espérance et de charité.

Lundi 21 octobre
Matinée à Florence, découverte de la ville depuis le piazzale Michelangelo, visite de l’église abbatiale San-Miniato. 
La Toscane au Moyen-Age. Sainte Catherine de Sienne à Florence : les enjeux de la paix.
Après-midi : installation à Sienne, visite de la maison familiale de sainte Catherine et première approche de la ville.

Mardi 22 octobre
Journée autour de la cathédrale Santa Maria Assunta, son baptistère, sa crypte, l’ancien hôpital Santa Maria della Scala, le musée de l’Œuvre du Dôme avec la Maesta de Duccio di Buoninsegna.

Mercredi 23 octobre
Visite de la piazza del Campo, du Palazzo pubblico avec les fresques de Simone Martini et d’Ambrogio Lorenzetti, de la Torre della Mangia et découverte de la ville médiévale.

Jeudi 24 octobre
Itinéraire de pèlerinage autour de sainte Catherine.

Vendredi 25 octobre
Itinéraire de pèlerinage autour de saint Bernardin. Retour à Paris.

Voyage en car privé de Saint-Pierre-de-Montrouge à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, en avion jusqu’à l’aéroport de Florence, en car jusqu’à Sienne. Retour dans les mêmes conditions jusqu’à Saint-Pierre-de-Montrouge. 
Déplacements à pied dans la ville de Sienne, tout au long du séjour.
Départ le lundi 21 octobre à 3h30 (oui, du matin) devant l’église
Retour le vendredi 25 octobre à 21h devant l’église
Logement en chambres doubles dans un hôtel jouxtant la maison familiale de sainte Catherine, au cœur de la vieille ville.
Parcours spécifique pour les enfants et les jeunes.
Prix : adultes 1200€ / enfants 300€ (tout compris : voyage, pension complète, assurances et visites)
Annulation sans frais jusqu’au jeudi 11 juillet
Renseignements et inscription : spm.secretariat@free.fr ou au 01 43 95 41 40

 

 

19:17 | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | |  Imprimer |