Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 mars 2020

Saint Pierre de Montrouge - 24 mars 2020

Saint Pierre de Montrouge.jpg

Lettre d'informations paroissiale
 
24/03/2020 
 
Chers paroissiens,
 
Chers amis,
 
Ce mercredi 25 mars, jour de l’Annonciation du Seigneur, nous sommes tous invités par les évêques de France à déposer une bougie à notre fenêtre à 19h30. Les cloches de toutes les églises sonneront sauf celles de Notre Dame hélas et les nôtres enfermées dans leur échafaudage. Ces lumières seront marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays.
 
Vos prêtres de Saint Pierre-de-Montrouge sont en bonne santé et partagent au Centre Paroissial une vie de prière et l’organisation de la vie paroissiale à distance.
 
N’hésitez pas à nous confier vos intentions, à donner des nouvelles, à solliciter de l’aide, à proposer des services.
 
Ce vendredi 27 mars à 18h, notre Saint Père le Pape François donnera au monde la bénédiction Urbi et Orbi.
 
Que le Seigneur vous bénisse et vous garde !
 
L’équipe sacerdotale

Pour entrer dans la grâce de cette fête, nous vous envoyons ce sermon de Saint Bernard :
 
« Tu l'as entendu, ô Vierge : tu concevras un fils, non d'un homme — tu l'as entendu — mais de l'Esprit Saint. L'ange, lui, attend ta réponse : il est temps pour lui de retourner vers celui qui l'a envoyé. Nous aussi, nous attendons, ô Notre Dame. Accablés misérablement par une sentence de condamnation, nous attendons une parole de pitié. Or voici, elle t'est offerte, la rançon de notre salut. Consens, et aussitôt nous serons libres. Dans le Verbe éternel de Dieu, nous avons tous été créés ; hélas, la mort fait son œuvre en nous. Une brève réponse de toi suffit pour nous recréer, de sorte que nous soyons rappelés à la vie.
 
Ta réponse, ô douce Vierge, Adam l'implore tout en larmes, exilé qu'il est du paradis avec sa malheureuse descendance ; il l'implore, Abraham, il l'implore, David, ils la réclament tous instamment, les autres patriarches, tes ancêtres, qui habitent eux aussi au pays de l'ombre de la mort. Cette réponse, le monde entier l'attend, prosterné à tes genoux. Et ce n'est pas sans raison, puisque de ta parole dépendent le soulagement des malheureux, le rachat des captifs, la délivrance des condamnés, le salut enfin de tous les fils d'Adam, de ta race entière.
 
Ne tarde plus, Vierge Marie. ~ Vite, réponds à l'ange, ou plutôt, par l'ange réponds au Seigneur. Réponds une parole et accueille la Parole ; prononce la tienne et conçois celle de Dieu ; profère une parole passagère et étreins la Parole éternelle.
 
Pourquoi tarder ? Pourquoi trembler ? Crois, parle selon ta foi et fais-toi tout accueil. Que ton humilité devienne audacieuse, ta timidité, confiante. Certes il ne convient pas en cet instant que la simplicité de ton cœur virginal oublie la prudence ; mais en cette rencontre unique ne crains point la présomption, Vierge prudente. Car si ta réserve fut agréable à Dieu dans le silence, plus nécessaire maintenant est l'accord empressé de ta parole. Heureuse Vierge, ouvre ton cœur à la foi, tes lèvres à l'assentiment, ton sein au Créateur. Voici qu'au dehors le Désiré de toutes les nations frappe à ta porte. Ah ! Si pendant que tu tardes il allait passer son chemin, t'obligeant à chercher de nouveau dans les larmes celui que ton cœur aime. Lève-toi, cours, ouvre-lui : lève-toi par la foi, cours par l'empressement à sa volonté, ouvre-lui par ton consentement
 
Autres informations dans la FIP de la semaine

Commentaires

j'ai vécu au 193 av du maine de 1945 à 1970 ma maman de 1925 à 2005 j'ai connu le patronage avec l'abbé guesdon et le scoutisme ,j'ai beaucoup de souvenirs de l'ecole rue boulard jusqu'au collège techn impasse chatillon je recherche un livre sur montrouge ,alesia son eglise , le moulin sur le mt rouge le livre 21 x29 la couverture devait avoir l'église d alesia on y parlait de son rôle pendant la guerre de 1870
couverture blanche ecru qui doit dater des années 1900 il y avait a chatillon les imprimeries draeger

Écrit par : petit | 13 janvier 2018

en plus de ce livre que je recherche j'ai des souvenirs des commercants comme le bon moulin boulanger , noblet les charcutiesr et salomé ,le soldat laboureur , ségalot meubles les cinés ,le gaumont , le pathé , l'atlantic ,l'univers le maine palace ou j'ai vu jean Nohain qui présentait sidney béchet , jacqueline joubert la mère d antoines de caunes. sans oublier la visite des catacombes et le train de la petite ceinture

Écrit par : petit | 13 janvier 2018

bonjour!
je désire connaitre le jour de l AMITIÉ
merci

cordialement
bellenger,fatiha

Écrit par : bellenger,fatiha | 11 septembre 2018

A PETIT qui a vécu Avenue du Maine de 1945 a 1970, avez vous connu la Maternité Saint Madeleine au 201 Avenue du Maine ainsi que la maison maternelle qui y était attachée et se situait 7-9 Passage Rimbaud ?

Écrit par : Marie Jose JACQUES | 13 février 2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.