Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 janvier 2020

Notre-Dame des Champs 18- 26janvier 2020

Notre-Dame des Champs.JPG
2ème dimanche ordinaire
 
18 et 19 janvier 2020
Isaïe 49, 3-6 ; Psaume 39 ; 1 Corinthiens 1, 1-3 ; Jean 1, 29-34
 
Objection de conscience ?
La voix du Père devait retentir "Tu es mon Fils Bien Aimé, en toi je trouve toute ma joie" et Jean Baptiste devait s’en faire l’interprète et le témoin…
Cette voix du Père, Jésus en son humanité a appris à l’entendre et à y obéir : à 12 ans en écoutant et posant des questions aux docteurs de la Loi et en obéissant aux parents que le Père lui a donnés, comme plus tard en recevant les 12 apôtres au cœur de sa prière au Père ou encore en reconnaissant la révélation du Père dans le cœur de Simon lors de sa profession de Foi…
Cette voix du Père retentit au cœur de la conscience de chaque homme, dans ce sanctuaire inviolable, qui permet à chacun d’agir en conscience, librement. Le droit à l’objection de conscience veut préserver cette dignité et cette responsabilité. L’Eglise rappelle ainsi que « le citoyen n’est pas obligé en conscience de suivre des prescriptions des autorités civiles si elles sont contraires aux exigences de l’ordre moral, aux droits fondamentaux des personnes ou aux enseignements de l’Evangile », cela bien sûr dans le respect de la justice, de la paix et de la moralité publique.
Je crois profondément que cette voix de Dieu dans la conscience qu’il ne faut pas taire, qu’il faut interpréter et dont il nous faut témoigner commence par celle entendue par Jésus « Tu es mon enfant bien aimé(e) en toi je trouve toute ma joie », parole fondatrice, libératrice, à partir de laquelle nous sommes appelés à répondre avec toute l’exigence de la confiance, de la mission et de la grâce reçues… Parole qui nous rassemble, enfants d’un même Père, appelés à la même sainteté, destinés à la même joie éternelle… Parole qui nous assure que nous ne pouvons jamais être réduits à un projet parental mais que nous sommes le fruit du meilleur de l’amour de nos parents, un amour qui accueille la vie comme don gratuit de Dieu, enfant bien aimé(e) du Père…
Puissions-nous faire entendre cette Bonne Nouvelle afin qu’elle trouve un écho lointain mais profond dans le cœur de tous nos frères. La voix de la conscience oblige, sans jamais contraindre, à vivre en enfant bien aimé(e) du Père.
Père Nicolas Troussel +
 
Agenda
Dimanche 19 janvier
- à 11h : À l’occasion de la semaine pour l’unité des chrétiens, le pasteur Andreas Lof
de l’église protestante unifiée de France donnera la prédication et nous célèbrerons avec le soutien de la chorale de cette paroisse.
-
après la messe de 11h, déjeuner avec le Pasteur Andreas Lof et quelques membres de la communauté protestante
-
à 15h : visite de l’église
Dimanche 2 février :
-
messe des familles et déjeuner paroissial


 
ANNÉE SAINTE GENEVIÈVE
A l'occasion des célébrations des 1600 ans de la naissance de Ste Geneviève patronne de Paris qui commencent avec la Neuvaine à Sainte Geneviève du 3 au 11 janvier, chaque paroisse est invitée à commémorer le 25 janvier le courage de la sainte qui affréta des bateaux pour nourrir la ville assiégée et qui alors qu'elle se rendait de nuit à la basilique St Denis vit son cierge miraculeusement rallumé.
Notre église sera illuminée pour l'occasion, la chorale Gaudete chantera la joie de la foi sur le parvis de 19h à 20h30, nous distribuerons des pains confectionnés pour l'occasion dans des fours historiques, nous offrirons du vin chaud et nous inviterons les passants au concert de la chorale des jeunes Laudamus Te qui aura lieu à 20h30 dans l'église. Ce concert aura lieu à la lumière des bougies et retracera les grands mystères de la vie du Christ ; il y aura aussi le témoignage de jeunes participants à l'association Aslive qui s'occupe de personnes porteuses de handicap. 
 
JUBILÉ DU SACRÉ CŒUR DE MONTMARTRE AVEC LES PERSONNES HANDICAPÉES
Samedi 1er février au Sacré-Cœur de Montmartre
Pèlerinage des personnes handicapées
RDV à 13h30
 
Montée à la Basilique pour les personnes valides ou chemin du jubilé dans la Basilique pour les personnes en fauteuil roulant, passage de la Porte sainte et messe présidée par Mgr Philippe Marsset, évêque auxiliaire
 
Personnes avec difficulté de marche  ou avec fauteuil mécanique, entrée rue du cardinal Guibert
Personnes avec fauteuil électrique, entrée  35 rue du chevalier de la barre
        Parcours jubilaire dans la basilique à 14h
Personnes valides, RDV face au 19 place Saint Pierre
        Montée des marches à 14h

 
Autres informations dans " Fip du dimanche 19 janvier 2020"

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.