Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 janvier 2020

La Fondation Giacometti et les Grands Voisins

saint vincent de paul cour de l'oratoire.jpgOn sait que le territoire de l'ancien hôpital Saint Vincent de Paul, après cinq ans d'occupation temporaire par la création d'un village alternatif et solidaire, se verra en 2020 en un nouveau lieu dédié à la culture. D'autre part, mille mètres carrés de logements libres et un grand parking à vélos seront retenus. Ces travaux dureront environ trois ans.

L'Institut Giacometti, actuellement situé rue Victor Schoelcher, voit dans cette transformation future un lieu privilégié pour présenter la collection exceptionnelle d'environ dix mille œuvres de l'artiste. 

La Fondation Giacometti propose de créer un "jardin des sculptures" autour de la cour de l'Oratoire. L'objectif étant de ne pas créer un musée mais une présentation vivante et permanente des œuvres de Giacometti. On sait que deux mille dessins n'ont jamais été vus. Cette réalisation se fera sur trois niveaux. Un niveau sera dévolu à une école d'art, non une école diplômante mais un centre de pratique. Des expositions temporaires d'artistes seront prévues au troisième niveau pour un public le plus large possible.

Catherine Grenier, directrice actuelle de la Fondation Giacometti est responsable de la présentation du projet.

18 janvier 2020

L'Eglise protestante annonce :

Les rendez-vous du dimanche soir :

Dimanche 2 février    à 18h : Récital de guitare BERNADETA MIDZIALEK
 
Mélodies européennes contemporaines
 
Eglise Protestante
85 rue d’Alésia – 75014 Paris
Participation libre aux frais  

12 janvier 2020

Saint Pierre de Montrouge - Restauration du clocher

Clocher.jpgLa Ville de Paris entreprend cette semaine la restauration du clocher de Saint-Pierre-de-Montrouge.
La première phase ayant été terminée en 2008, il s’agit de toute la partie pyramidale au-dessus de la chambre des cloches.
Les bâtiments du chantier seront installés le long de l’église, avenue du Maine, et l’échafaudage sera mis en place dans les semaines qui viennent.
L’église restera bien sûr ouverte et accessible durant les 18 mois prévus pour les travaux.

05 janvier 2020

Des Voix pour Notre-Dame à l’occasion des vœux 2020

François Gall Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche animé devant la cathédrale Notre- Dame de Paris années 1947.jpg« Que pouvons- nous faire ? »  a aussitôt demandé depuis New York, quelques minutes après l’incendie de Notre Dame de Paris, la French Héritage Society, association américaine de sauvegarde du patrimoine. La philanthropie étant dans les mœurs des américains, dons et mots de soutien continuent d’affluer, et au détour de leurs rues et avenues, quelques vitrines proposent des photos, tableaux et croquis avec divers messages « en signe de solidarité avec les Français », « même si je n’ai jamais encore visité Paris », ou très souvent « même si je ne suis pas de religion catholique ».

Des Voix pour Notre-Dame  à l’occasion des vœux 2020

« Que pouvons- nous faire ? »  a aussitôt demandé depuis New York, quelques minutes après l’incendie de Notre Dame de Paris, la French Héritage Society, association américaine de sauvegarde du patrimoine. La philanthropie étant dans les mœurs des américains, dons et mots de soutien continuent d’affluer, et au détour de leurs rues et avenues, quelques vitrines proposent des photos, tableaux et croquis avec divers messages « en signe de solidarité avec les Français », « même si je n’ai jamais encore visité Paris », ou très souvent « même si je ne suis pas de religion catholique ».

Noël  2020 : de Notre Dame à Saint Germain l’Auxerrois

Quelques réflexions émouvantes, assorties de photos de la cathédrale peinte au fil des saisons par l’artiste François Gall, ont été envoyées à sa famille à Paris, par divers collectionneurs, désormais plus émus encore par le symbole de leurs acquisitions. Certaines promesses de rencontres se sont déjà réalisées pour venir photographier l’édifice et les lieux environnants réalisés sur le motif de 1936 à 1987, ainsi que l’église Saint-Germain L’Auxerrois qui a remplacé la cathédrale le soir de Noël.François Gall l'autobus et la promenade familiale entre la Mairie du 1er et l' église Saint Germain l'Auxerrois.jpg

François Gall fut à la fois peintre de la réalité sociale avec ses scènes de guerre, grèves, mendiants, commémorations du 14 juillet et 11 novembre, chanteurs de rues, et peintre de la Réalité Poétique, mouvement auquel il participa avec la fraîcheur des bouquets et fruits de saisons, vibration colorée des intérieurs, douceur des nus et des maternités, quiétude des campagnes. Il fut aussi peintre de l’animation des bords de mers et villes, scènes de courses, cirque, parcs et jardins, quais de Seine. Ainsi, le 14e arrondissement de Paris où il vécut de 1953 à 1987 et dont il travailla sur le motif, croquis et touches finales des bâtiments et lieux mythiques, à l’instar des autres arrondissements.   

Sorti de sa mansarde - atelier de la rue Dauphine, il se prend d’amitié dès 1936 pour les pêcheurs à la ligne et bouquinistes auprès desquels il faisait poser ses camarades des Beaux - Arts, sa famille et les collectionneurs impatients de figurer sur ses œuvres parisiennes.  

Ci-dessous, dans une suite, quelques photos de collectionneurs montrant les différentes approches de la Cathédrale par l’artiste François Gall et un de leurs messages de Nouvel An « ... Vœux pour des jours à venir, lumineux comme la grande verrière de Notre Dame qui ne fut pas touchée par l’outrage du feu ».

Nicole Lamothe

Critique d’Art

photo 1- Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche matin animé devant la cathédrale Notre Dame de Paris (circa années 1947 )

photo 2:- L’autobus et la promenade familiale entre la Mairie du 1er et l’église Saint-Germain l’Auxerrois.
( circa 1951-53)  

François Gall Eugénie Gall, ses deux enfants et les bouquinistes Quai des Grands Augustins circa années 1953.jpg

- Eugénie Gall, ses deux enfants et les bouquinistes, quai des Grands Augustins ( circa années 1953)

Notre-Dame dans les tableaux de François Gall

      Huiles sur toile de la cathédrale Notre Dame de Paris
    réalisées par   François Gall (1912-1987) artiste du 14e arrondissement. 

François Gall lavandières devant les bateaux-lavoirs sous le pont Saint Michel 1938.jpg
- Lavandières devant les bateaux- lavoir, sous le pont Saint-Michel (1938)

François Gall Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche animé devant la cathédrale Notre- Dame de Paris années 1947.jpg
- Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche matin animé devant la cathédrale Notre Dame de Paris ( circa années 1947 )
François Gall Badauds devant les travaux quai de Montebelon années 1956.jpg
 
- Badauds devant les travaux quai de Montebello face à la cathédrale Notre Dame ( circa années 1956-58)
François Gall Automobiles et promeneurs quai Saint Michel vers Notre Dame.jpg
- Automobiles et promeneurs quai Saint-Michel, vers Notre Dame. 
( circa années 1948-50)
François Gall Un été animé devant les bouquinistes Quai Saint Michel.jpg
- Un été animé devant les bouquinistes Quai Saint Michel ( circa années 1960)
 

28 décembre 2019

La construction de l'église Saint Pierre de Montrouge (II)

Nous sommes en 1861. La ville de Paris avait déjà commencé l'acquisition des terrains. Elle était devenue propriétaire de ceux  formés par la rencontre de la route d'Orléans avec la chaussée du Maine.  L'acte d'acquisition porte :"ce terrain touche par un côté au carrefour des Quatre-Chemins" Tel est le nom donné à cette époque au terre-plein où d'anciennes cartes placent une Croix appelée :  "la Croix d'Arcueil".

Par décret impérial s'appuyant sur les délibérations du Conseil municipal du 8 mars 1861 et du 8 août 1862, et sur le procès-verbal d'enquête des 8,9, et 10 juillet 1862, on procéda à l'achat des autres parcelles soumises à l'expropriation.

construction de l'eglise saint pierre de montrouge.jpgLe préfet Haussmann voulait un beau monument. Son choix s'arrêta sur un jeune grand prix de Rome : Emile Vaudremer (1829-1914) . Dès 1863, l'œuvre fut commencée et sera terminée en 1870.

Le terrain affectait la forme d'un triangle isocèle, son peu de profondeur, son exiguité  au sommet et son développement vers la partie postérieurs ont rendu nécessaires les dispositions adoptées par Vaudremer. La bissectrice de l'angle formé par la rencontre des deux avenues a été prise comme axe longitudinal, et les pignons de la nef et des bas-côtés avancés jusqu'à la rencontre de ces deux voies. Pour occuper les sommet de l'angle, l'architecte construisit un porche élevé. Mélange des styles roman et byzantin, l'édifice rappelle les basiliques des premiers âges chrétiens à Rome. 

Saint Pierre de Montrouge Carrefour_Alesia_1.JPGSaint pierre de Montrouge nef.JPG

Cliquez sur les images pour les voir en grand

Lire la suite

27 décembre 2019

L'Institut Giacometti en accès libre pour les Quatorziens pendant les vacances

Institut Giacometti, qui ouvrira ses portes le 21 juin prochain 5 rue Schoelcher.jpgL'Institut Giacometti est heureux d'inviter les habitants du 14ème arrondissement à une visite gratuite (sur présentation d’un justificatif de domicile) pendant les vacances scolaires (sauf les jours de fermeture, les 23-24-25-26 déc. et 1er janvier).

A l'occasion de ces fêtes de fin d'année, ils pourront découvrir la reconstitution de son atelier d'artiste et l'exposition : "Giacometti / Sade, Cruels objets du désir"

L’Institut est le lieu de référence pour l’œuvre de Giacometti consacré aux expositions, à la recherche et à la pédagogie

D’une superficie de 350 m2, l’Institut Giacometti se situe au 5, rue Victor Schœlcher dans le 14ème arrondissement, quartier de Montparnasse où Giacometti a vécu et travaillé pendant toute sa carrière.

II est installé dans l’ancien atelier de l’artiste-décorateur Paul Follot, un hôtel particulier classé de style Art Déco, dont les décors ont été préservés, restaurés et réaménagés.

Lire la suite

26 décembre 2019

L'église Saint Pierre de Montrouge. Sa construction. I

Louis-Philippe.jpg Sous le règne de Napoléon III, les quartiers qui avaient été  assimilés à Paris et situés entre l'ancienne barrière des Fermiers Généraux et les fortifications de  1848, érigées  sous Louis-Philippe, étaient en plein développement économique et urbain. Les populations étaient en constante augmentation.  Aussi,  les lieux de culte inexistants ou devenus trop petits devaient être créés.

Ainsi, le 2 mars 1847, une ordonnance royale constitua le Petit-Montrouge. Mgr Affre, deux jours après, s'intéressa  à l'implantation d'une église.  Un terrain pressenti, rue d'Amboise ( actuelle rue Thibaud) fut acquis. L'abbé Migne qui y avait ses ateliers céda une partie de ses terrains, et ainsi, le 22 décembre 1847 une petite église ouvrit ses portes rue d'Amboise.  Mais cet édifice devint vite trop petit.

En 1858, l'édifice fut agrandi par l'abbé Letellier.

Cette période du Second Empire, voyait Napoléon III témoigner beaucoup de bienveillance à l'égard de la religionNapoleonIII remet au baron Haussmann le décret d'annexion des communes suburbaines 1860.jpg catholique, en rapport avec sa politique de rapprochement avec le Saint-Siège. Avec le préfet Haussmann , l'empereur accordait volontiers l'autorisation de bâtir de nouvelles églises dans les nouveaux quartiers parisiens.

Ainsi, la Ville de Paris commença l'acquisition de terrains, sis aux numéros 112 et 114 de la route d'Orléans et le N° 147 de la Chaussée du Maine. "ce terrain touchait par un côté au carrefour des Quatre-Chemins"... 

 Le plan de Roussel de 1731 indique " la Croix des Sages" à cet endroit. On l'appelait aussi la place du Puits-Rouge, dû à la couleur des limons à cet endroit, tandis que le plan des Chasses de 1764 y dessine des arbres et une ferme occupant toute la longueur du passage Rimbaut. Le puits de  la dite ferme existe encore au chevet de l'actuelle église. Il a 27 mètres de profondeur.

Ces préliminaires posés, nous continuerons l'histoire de la construction de notre église Saint Pierre ultérieurement  ( à suivre)

Photo  1 : Le roi Louis-Philippe : c’est à la fin de son règne 1847 que fut édifiée une première église sur un terrain rue d’Amboise (l’actuelle rue Thibaud)

Photo 2 : Napoléon III remet au baron Haussmann le décret d'annexion des communes suburbaines 1860. C’est à partie de cette date qu’une partie du territoire de la commune de  Montrouge est annexée à Paris. Il favorise la construction d’églises dans les nouveaux quartiers. Et c’est vers 1863 que démarre la construction de l’église actuelle de Saint Pierre de Montrouge

24 décembre 2019

Joyeux Noël !

Nativité Enluminure-representant-Nativite-manuscrit-Simon-Bening-1511-.jpg

14 décembre 2019

Exposition “Geneviève 1600ème anniversaire” à la mairie du 5ème du 27 novembre au 19 janvier

sainte genevieve 1600e anniversaire  exposition du 27 nov au 19 janv 2020.pngDu 27 novembre 2019 au 16 janvier 2020, à la mairie du 5e arrondissement, une exposition inédite retrace la vie de Ste Geneviève, patronne de Paris, à l'occasion de son 1600e anniversaire, avec des œuvres d'une valeur inestimable.

(Entrée gratuite)

À l’aube du 1600e anniversaire de la naissance de sainte Geneviève, la mairie du Ve arrondissement ne pouvait manquer ce rendez-vous avec l’Histoire.
Ses bâtiments occupent, avec ceux de la faculté de Droit, de la bibliothèque Sainte-Geneviève, du lycée Henri IV et du Panthéon, une position dominante, couronnant la Montagne dédiée à la patronne de Paris. Cette figure de l’époque mérovingienne a laissé au cœur de la capitale un héritage intellectuel et culturel considérable, qui se perpétue jusqu’à nous et dont le rayonnement a dépassé très largement le seul cadre parisien.
L’association Art sacré II (lartsacre2.com) chargée de la réalisation de cette exposition, a été créée par Mgr Jean-Louis Bruguès, ancien bibliothécaire et archiviste du Saint-Siège. Ainsi cette structure peut-elle offrir toutes les conditions requises pour permettre, en collaboration avec les Archives nationales, le musée de la Légion d’Honneur, la bibliothèque du Saulchoir et bien d’autres institutions, la présentation d’une exposition à la hauteur d’un événement si mémorable.

Cliquez sur les documents pour les voir en plus grand

Lire la suite

L'histoire de Montrouge et du Petit-Montrouge ( Les Horticulteurs)

rosier ancien boule de neige.jpgDès le début du XIXème siècle, le Petit Montrouge abandonnait ses terres maraîchères à Vaugirard, à Issy et à Vanves, et s'orientait vers l'horticulture.

Au lieu dit" l'impasse des Marais" ( aujourd'hui rue de Châtillon), un immense terrain était cultivé par M. MOYNET, qui s'adonnait au forçage du lilas, à la culture des roses et à celle des boules de neige.

Dans le sous-sol de son établissement il avait installé une chaufferie, qui faisait monter la chaleur dans les serres,  obtenant ainsi un excellent développement des plantes. Pour le service de ses jardins il créa un chemin  qui devint plus tard la rue de Châtillon.

chrysanthèmes planche.jpgPrès de là, au 35 de la route de Chevreuse,( ex avenue de Chatillon), devenue aujourd'hui avenue Jean Moulin, était le domaine de M. LEMAIRE. Il avait multiplié ses variétés de fleurs rares, de plantes bulbeuses et de chrysanthèmes à gros bouquets.  Son commerce était florissant et s'étendait à plusieurs lieues à la ronde. Le maire du XIVe  de l'époque , M. Charles DIVRY lui avait obtenu un marché spécial situé sur une contre-allée du boulevard d'Enfer.Mais celui qui valut un renom mondial aux plantations de Montrouge fut M. Antoine CHANTIN .  Originaire de Bourgogne, près de Macon, rue antoine chantin  fresque seul reste de l'horticulture du 19ème siècle.jpgvenant sur Paris, il fit son apprentissage à Ris-Orangis, fut le jardinier de la Faculté de Médecine de Paris, ainsi que chez Thibaut et Ketteler à Sceaux. Enfin  il œuvra au Museum d'Histoire Naturelle. Là, il connut le chef des serres du Jardin des Plantes, Neumann, dont il épousa la nièce et en secondes noces, la fille. Son fils, Auguste, qui se distingua par la suite, rue de l'amiral Mouchez, devint l'oracle des horticulteurs les plus réputés de son temps.

Après le Muséum, Antoine Chantin excerça chez Cels et en 1847, il s'associa au grand horticulteurs du boulevard des Gobelins, Ludmann.  Enfin, en 1857, il se mit à son compte au 32 de la route de Châtillon  ( av. Jean Moulin).  Ses enfants donnèrent à la Ville de Paris, les terrains  de leur père. Ainsi naquit le rue Antoine Chantin. (à suivre)

photo 1 : rosier ancien boule de neige

photo 2 :planche de différents chrysanthèmes

photo 3 : mosaïque dans une école de la rue Antoine Chantin seule oeuvre évoquant le passé horticole de ce quartier. 

08 décembre 2019

Montparnasse du rêve, un Art de vivre, Art Déco

montparnasse du rêve  un art de vivre art déco 2.jpgMaurice Culot et un collectif d’auteurs invitent à rêver sur ce lieu mythique, Montparnasse, tout au long des rues, du temps et documents rares sous l’œil talentueux de leur photographe attitrée France de Griessen.

Foisonnant d’activités artistiques, littéraires et ludiques, il y règne entre les deux guerres une étonnante « Vie de Café » alors inconnue en Amérique et en Angleterre. Le style « Montparno » est né avec son vent de liberté. L’audace imprègne architecture, décor, graphisme, tissus, mode, arts de la table, objets, matériaux et tout un style de vie et de pensée.

Les succès remportés par le premier ouvrage « Montparnasse 1900-1930 , Art nouveau Art Déco », coécrit avec Patrice Maire et sélectionné par le prix Drouot du livre d’Art, honoré  du Grand Prix de l’Histoire de Paris de l’association  Le Geste d’Or et  du  prix Paris se livre, de la Tour Montparnasse,  ont impressionné la librairie Flammarion du Centre Georges Pompidou qui a accueilli la suite de l’ouvrage : « Montparnasse du rêve, un Art de vivre, Art Déco » lors d’une soirée dédicace.

A son tour, notre quartier  propose des moments de signature de Maurice Culot 

-Mardi 10 décembre  19h30 librairie Tschann, 125 boulevard du Montparnasse 75006

-Jeudi 12 décembre 20h, librairie Odessa, 20 rue d’Odessa 750014

Marie-Lize Gall

Lire la suite

07 décembre 2019

Conférence Art Culture et Foi « Le don de la Vie » 9 décembre 2019 à Saint Pierre de Montrouge

Dernière minute : ANNULEE POUR CAUSE DE GREVE !!!!!

le don de la vie chagall conf 10 déc 2019.jpg

« Le don de la Vie » la  prochaine conférence Art Culture et Foi du groupe Paris 14  aura lieu le lundi 9 décembre, 20h30, au centre paroissial de Saint-Pierre-de-Montrouge. Béatrice Bustarret interviendra sur ce que nous dit la Bible à travers l’art. 
(9 passage Rimbaut Paris 14ème Métro Alésia - Bus : 38, 62 et 92)

LE DON DE LA VIE

Que nous dit la Bible à travers l’art ?

La Bible est traversée par le don de Dieu à l'humanité, du premier don à la Création jusqu'au don suprême de la vie éternelle à la Résurrection du Christ, prémices de la nôtre.

Nous pouvons lire que Dieu donne vie à tout être, qu'il nourrit son peuple, qu'il lui donne la guérison physique, qu'il lui offre son pardon et qu'enfin il lui promet la vie qui ne finira jamais dans la béatitude éternelle.

Ces récits ont inspiré les artistes et nous aurons plaisir à regarder un grand nombre d'œuvres d'art venues de toutes les époques et de tous les pays, depuis les sarcophages de l'Antiquité jusqu'aux fresques d'Arcabas. 

Lire la suite

30 novembre 2019

Université populaire du 14ème Cycle "La Chanson" du 14 novembre au 12 décembre

université populaire du 14ème cycle la chanson.pngLe  cycle actuel  de l’Université Populaire du 14e « La Chanson » a commencé le jeudi 14 novembre et se poursuit  tous les jeudis de 19h30 à 21h30 jusqu'au 12 décembre à la Maison de la Vie Associative et des Citoyens (MVAC, ex MDA) – 22, rue Deparcieux 75014. 

Qu’est-ce qu’une chanson, quelles chansons ont marqué l’histoire et nos histoires, comment « se fabrique » une chanson ? Le sujet est vaste. Ce cycle abordera quelques aspects de la chanson française, selon différents points de vue (historique, poétique, artistique, sociologique…). La dernière séance permettra une mise en pratique dans le cadre d’un atelier de création.

Jeudi 5 décembre : Les Ancêtres de Brassens (conférence chantée sur les chansonniers du XIXème), Chantal Grimm, auteure-compositrice-interprète, historienne de la chanson, et Quentin Martel (chanteur lyrique et variétés)

Jeudi 12 décembre : La chanson, une écriture orale (atelier de création en direct), Chantal Grimm, Denis Féau, professeur d’éducation musicale, et des musiciens de l’association des Ecrivants Chanteurs

Le programme détaillé du cycle est sur le site : www.up14.fr  ou en cliquant sur lire la suite

Les séances sont entièrement gratuites, sans inscription, en entrée libre dans la limite des places disponibles.

Cordialement Le bureau

Les Amis de l'Université Populaire du 14ème

8 Avenue Villemain                        75014 PARIS
site internet :                      http://www.up14.fr

Les jeudis du 14 novembre au 12 décembre 2019 de 19h30 à 21h30

MVAC, 22 rue Deparcieux 75014

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Lire la suite

23 novembre 2019

Conférence Art Culture et Foi lundi 25 novembre

La prochaine conférence aura lieu le lundi 25 novembre à 20h30 au centre paroissial de Saint-Pierre-de-Montrouge ((salle Paul VI) 9 passage Rimbaut Paris 14ème . Corinne Louvet interviendra sur Le Jugement dernier  de Rogier Van der Weyden réalisé entre 1445 et 1450 pour l’Hôtel-Dieu de Beaune. 

polyptyque du jugement dernier hospice de beaune 1.jpg

Vous trouverez ci-dessous un petit texte vous présentant la thème de sa conférence intitulée :  Le Jugement dernier de Rogier Van der Weyden, une autre commande du Chancelier Rolin,  Au soir de sa vie, Nicolas Rolin fonde les hospices de Beaune et demande à Rogier Van der Weyden de réaliser un grand retable du Jugement Dernier pour la chapelle des malades. 
Nous verrons les corps sortir de terre devant l’immense Saint Michel Archange et le Christ en gloire.
Une œuvre à décrypter lentement et à comprendre dans le contexte des hospices de Beaune où nous pouvons l’admirer encore aujourd’hui.

Maryse Delpy

Lire la suite

09 novembre 2019

Exposition Cécile Galland 16 et 17 novembre à l’atelier Palissy

http://lavoixdu14e.blogspirit.com/media/02/01/2931276539....Cécile Galland exposera ses derniers travaux les 16 et 17 novembre 2019

Le vernissage aura lieu le vendredi 15 novembre à partir de 19 h.

Atelier Palissy  26 rue Liancourt 75014 Paris

Tel : 06 52 52 11 24
cecilegalland.com/
http://cecilegalland.blogspot.fr/

Lire la suite

03 novembre 2019

Mois de la photo dans le 14ème

mois de la photo 2019.PNGCette année encore, le Mois de la Photo revient pendant tout le mois de novembre pour une nouvelle édition. Un mois d'exposition dans les commerces et les principaux lieux du 14e.
Retrouvez le programme complet sur le site de la Mairie : https://www.mairie14.paris.fr/


En plus du programme :

Exposition "Dans tes yeux" de Laurent Dupont,
photographe et auteur, du 4 au 29 novembre aux éditions de l’Épure de 10h à 17h tous les jours de la semaine.
25 rue de la Sablière 75014

29 octobre 2019

Exposition « Nous les Arbres » à la Fondation Cartier pour l'Art Contemporain

Exposition Nous les Arbres

fondation cartier pour l' art contemporain 261 boulevard raspailFondation Cartier pour l'Art Contemporain
261 boulevard Raspail, 75014 Paris

Du vendredi 12 juillet 2019  jusqu'au  5 janvier 2020

Réunissant une communauté d’artistes, de botanistes et de philosophes, la Fondation Cartier pour l’art contemporain se fait l’écho des plus récentes recherches scientifiques qui portent sur les arbres un regard renouvelé.

Organisée autour de plusieurs grands ensembles d’œuvres, l’exposition Nous les Arbres laisse entendre les voix multiples de ceux qui ont développé, à travers leur parcours esthétique ou scientifique, un lien fort et intime avec les arbres, et qui mettent en lumière la beauté et la richesse biologique de ces grands protagonistes du monde vivant aujourd’hui massivement menacés...

Le parcours de l’exposition, rythmé par plusieurs grands ensembles d’œuvres, déroule trois fils narratifs : celui de la connaissance des arbres – de la botanique à la nouvelle biologie végétale – ; celui de leur esthétique – de la contemplation naturaliste à la transposition onirique – ; celui enfin de leur dévastation - du constat documentaire au témoignage artistique.

Lire la suite

15 octobre 2019

Atelier Gustave Exposition « INDE » du 15 au 27 octobre

atelier gustave exposition inde instants d'éternité 15 au 27 oct 2019.jpgL'atelier Gustave a le plaisir de vous convier à l'exposition INDE « Instant d'éternité»

Photographies argentiques par Jean-Yves Caillot

Du 15 au 27 Octobre 2019
Entrée Libre tous les jours de 14h à 20h
Vernissage le 15 Octobre 2019 à partir de 18h

36 Rue Boissonade, Paris, 

Tel 01 45 38 94 11

12 octobre 2019

Conférence Art, Culture et Foi "Chevauchée sur les chemins de Jeanne" 14 octobre à Saint Pierre de Montrouge

Une nouvelle saison des conférences d’Art Culture et Foi Paris XIV commence.

La première conférence aura lieu le lundi 14 octobre  à 20h30 (salle Jean XXIII)  au centre paroissial de Saint-Pierre-de-Montrouge (9 passage Rimbaut Paris 14ème ). L’intervention portera sur Jeanne d’Arc et sera assurée par Marie-Françoise Ousset.  « Chevauchée sur les chemins de Jeanne »

Lire la suite

06 octobre 2019

Pierre Bancharel (1937 - 2018) peintre et sculpteur du 14e arrondissement

Au-delà de son 14e qui lui était cher, c’est l’Espace Art et Liberté de Charenton qui accueille sous sa vaste Coupole restaurée, dans une exposition collective dédiée à « l’Intimité du peintre », une dizaine d’œuvres de Pierre Bancharel.

Pierre Bancharel Dimanche photos de Jean-Louis Rosi.jpgCe thème convient parfaitement au travail pictural de l’artiste, avec sa façon particulière de traiter les personnages, ses portraits intimes aux visages expressifs. Il y a la famille, les amis, les modèles et Petitou, l’un des 5 chats recueillis au fil des ans, lové sur la douceur d’un tissu chamarré. Son regard énigmatique fixe les visiteurs venus nombreux dès les premiers jours de l’exposition. Un œil bleu, un œil vert, il semble attendre cette étincelle d’intérêt qui permettra un jour au peintre, de partager avec un autre public, cette intimité longtemps préservée, de « revivre intensément » dans son propre arrondissement, lors d’une exposition particulière.Pierre Bancharel  Petitou dans l'automobile.jpg

Le talent et la fidélité de Bancharel  au 14e, le mériteraient. Il fut parmi les derniers artistes à résister aux expropriations de la rue Vercingétorix et du quartier Plaisance. Si aucun ouvrage n’est paru sur son parcours, de belles lignes pleines d’humour, nous en dévoilent quelques aspects, entre réalité et fiction, dans la Trilogie rédigée par Marie-France Lecat.  Ainsi Une chatte de trop, La plaie, le jardin de Sicca. Les chats, aux noms réels, y suivent la difficile mais joyeuse vie d’artiste du couple entre Paris et Pau, chacun dans son panier. 

Lire la suite

05 octobre 2019

Nuit blanche dans le 14ème du 5 au 6 octobre 2019

nuit blanche 5 au 6 octobre 2019.jpgParis allume les flambeaux et met à l'honneur les projets artistiques pour la nuit blanche du mois d'octobre. Installations, performances, exposition... Parcours "in" et "off" se rejoignent cette année dans le 14e pour éveiller les aspirations artistiques !

Plus d'informations ici

https://www.mairie14.paris.fr/actualites/nuit-blanche-201...

Lire la suite

01 octobre 2019

La Société Historique du XIVème annonce

AgnesVarda.jpg

 - Hommage à Agnès VARDA :  le 12 octobre à 15 h, à la Salle Polyvalente, un hommage sera rendu à la photographe, réalisatrice et plasticienne,  décédée le 29 mars dernier; Pierre Terseur s'attachera à évoquer ses films ayant des liens avec le XIVe : "Cléo de 5 à 7 ( 1962 ) et Daguerrotypes ( 1975 ).

-  Le 16 novembre à  15 heures , à la Salle Polyvalente, Jean-Gabriel Laval évoquera les Monuments des quartiers administratifs du Petit-Montrouge et du Parc - de - Montsouris.  Il parlera également de la place Denfert-Rochereau, des Barrières Ledoux du XVIIIe,  de la gare de Sceaux et du Lion de Belfort.

- Les Prisonniers de guerre de la Grande Guerre.  le 14 décembre à 15h, à la Salle Polyvalente Georges Viaud évoquera : les prisonniers de guerre et leurs liens avec le XIVe;

Salle polyvalente Mairie du 14ème 2 place Ferdinand Brunot

 

29 septembre 2019

Institut GIACOMETTI : Histoire du corps, le nu, dans l'œuvre de Giacometti.

Institut Giacometti 5  rue Victor SCHOELCHER 75014LA FONDATION Giacometti, située au 5 de la rue Victor SCHOELCHER- 75014 , présente aujourd'hui jusqu'au 6 novembre 2019, une exposition consacrée au NU dans l'œuvre du sculpteur;

 On sait que Giacometti avait son atelier dans notre quartier : rue Hippolyte Maindron.  Ici, son atelier mesurant 23m2 a été reconstitué à l'identique. Ce témoignage inestimable est celui d'un atelier devenu mythique.  On peut voir le premier buste en plâtre de son frère Diégo jusqu'à sa dernière œuvre  en cours,  peu avant sa mort.

 L'atelier permet d'embrasser l'ensemble de son œuvre et de découvrir ses principale sources d'inspiration. Un catalogue est en vente à l'Institut

L'exposition présente aujourd'hui : "Histoire du corps, le nu, dans l'œuvre de Giacometti " jusqu'au 6 novembre

Horaires
L'institut est ouvert sur réservation par créneau horaire via notre billeterie en ligne ou paiement sur place (uniquement par CB) dans la limite des places disponibles.

- Fermé le lundi (toute la journée)
- Du mardi au dimanche : 10h - 18h 

A venir
Nuit Blanche, le 5 octobre 2019

- Nocturne à l'Institut Giacometti (18h à 1h) pour découvrir l'atelier d'Alberto Giacometti et l'exposition en cours "Alberto Giacometti, Histoire de corps
- Tarif : Gratuit de 10h à 1h du matin (06.10)

Lire la suite

Salon de la Céramique du jeudi 3 au dimanche 6 octobre à l' Annexe de la Mairie du 14ème

Du jeudi 3 au dimanche 6 octobre  le C14-Paris organise l'évènement "C14 Salon de Céramique Contemporaine".

salon de la céramique contemporaine  mairie 14 du 3 au 6 oct 2019.jpgSeront présents 28 artistes, une invitée d'honneur ainsi qu'une école et une collection prestigieuse. Les axes du salon sont clairs : La diffusion de la céramique sculpturale, l'émergence de talents, la vocation internationale et particulièrement européenne. Pour un renforcement décisif de la place de la céramique dans l'art du XXIe siècle.

Rendez-vous à  l'ANNEXE, 12 rue Pierre Castagnou 75014

Plus d'informations ici

Lire la suite

28 septembre 2019

Le Poinçon : "Jean Rouch cinéaste aventurier" samedi 28 septembre à partir de 16h

petite gare de montrouge le poinçon ouverture le 18 juillet.jpgJean Rouch, Cinéaste aventurier : projection, rencontre et exposition au Poinçon, 124 avenue du Général Leclerc, Samedi 28 septembre 2019  dès 16h (Dans le cadre du Festival « Hommage à Jean Rouch » du 17.09 au 16.10, avec Paris14Cinéma)

Paris14Cinéma investit Poinçon et 5 autres lieux emblématiques du 14ème arr. pour rendre hommage au cinéaste et ethnographe JEAN ROUCH, « né un joli mai dans ce 14ème arr. parisien qu’il habitera toute sa vie en citoyen du monde ».

Alliant science et art au travers d’une œuvre et d’une action mues par l’enthousiasme et au moyen surtout de sa « caméra de contact », Jean Rouch (1917-2004) a transformé la recherche en sciences humaines, ouvert des voies originales au cinéma et proposé un regard neuf tout à la fois sur l’Afrique et sur le monde des images, devenant l’un des grands passeurs du 20e siècle.

Programme au Poinçonhommage à jean Rouch, photo.jpg

-Exposition de photogrammes de Jean Rouch.

-Projection du film Jean Rouch, cinéaste aventurier, de Laurent Védrine (Niger, 2017 – 53’)
Suivie d’une rencontre avec le réalisateur

A Niamey, sur les rives du Niger, où il repose désormais, ses compagnons de route et ses héritiers dressent le portrait sensible du cinéaste fondateur de l’ethnofiction et du cinéma-vérité, qui avait le génie d’inventer sa vie en racontant celle des autres.

-La projection sera précédée du court-métrage « Pam kuso kar », de Jean Rouch (Niger, 1974 – 13’) À la mort de Pam Sambo Zima, prêtre magistral des rituels de possession de la ville de Niamey, initiés et fidèles se réunissent pour briser symboliquement ses poteries et partager ses vêtements rituels. Le deuil étant levé, les génies peuvent désigner son successeur.

Entrée libre et gratuite.

Lire la suite

26 septembre 2019

Première Brocante de la Fondation Jérôme Lejeune

brocante de la fondation Lejeune 2019.jpgLa Fondation Jérôme Lejeune, reconnue d’utilité publique, a trois missions : chercher, soigner, défendre. Elle poursuit les travaux et les engagements du Professeur Jérôme Lejeune : la recherche sur les déficiences intellectuelles d’origine génétique (trisomie 21, X fragile, Cri du chat, syndrome de Rett, d’Angelman, Prader Willi, Williams Beuren etc.), l’accueil et le soin des personnes atteintes de ces pathologies par une consultation médicale spécialisée, et la défense de la vie. 

Vente de beaux objets offerts par nos donateurs au profit du soin, de la recherche et de la défense des personnes porteuses d’une déficience intellectuelle d’origine génétique : Vendredi 27 et samedi 28 septembre 37 rue des Volontaires 75015.

Meubles – Lampes – Malles – Tapis – CD – Vinyl – Livres – Prêt-à-porter (Marques – Neuf et occasion) – Militaria – Cristallerie – Argenterie – Outils de jardin – Matériel informatique – Cadres – Gravures – Maroquinerie – Lunettes – Horlogerie – Objets vintages, etc...

Cliquez sur l'image pour la voir en grand

25 septembre 2019

Cinékino : « Jaguar » de Jean Rouch 27 septembre 19h30 à l’ Annexe de la Mairie du 14ème

Cinékino 27 sept 2019 jaguar de Jean Rouch.jpgVendredi 27 septembre 2019, en partenariat avec Paris 14 Territoire de Cinéma,  dans le cadre de  l’hommage à Jean Rouch, ARTMELE présente JAGUAR (Docu-Fiction de Jean Rouch) . Ce film ethnographique de Jean Rouch, documentaire et fiction à la fois, est un récit d'aventures.

Trois jeunes amis entreprennent un long voyage à pied vers le Ghana pour y faire fortune.

…Lam, le berger, Illo, le pêcheur, et Damouré, un écrivain public, quittent leur village de brousse pour se rendre au Ghana afin d'y gagner leur vie. Mais avant de partir, ils consultent un grand magicien pour conjurer le mauvais sort. Le chemin à pied s'avère vite épineux et long, semé d'embûches...

La débrouillardise de la petite bande, à travers un périple plein de péripéties savoureuses va les mener à la « Gold Coast », avant de les ramener au pays auréolés de prestige.

Tout public - Séance Gratuite

Annexe, Mairie du 14e 26, rue Mouton-Duvernet, 75014 Paris

24 septembre 2019

Semaine des cultures étrangères 2019 - Les créatrices à la Cité Universitaire du 24 au 29 septembre

expositioncultures étrangères  à la maison heinrich Heine 23 au 29 septembre 2019.jpgCALLIOPE AUSTRIA – FEMMES, SOCIÉTÉ, CULTURE ET SCIENCES

FICEP – Semaine des cultures étrangères à Paris

Embarquez pour un voyage des 200 dernières années à travers la vie de femmes qui ont contribué à façonner l’Autriche d’aujourd’hui. Des femmes qui, grâce à leurs talents, leur volonté et leur courage, ont enrichi et profondément marqué le pays. Chacune de leurs histoires ainsi que leur travail font partie intégrante de l’identité intellectuelle autrichienne. Calliope propose un survol de la vie d’aristocrates, d’artistes, de dames de salons, de scientifiques, de militantes pour les droits des femmes, de politiciennes, d’actrices, de musiciennes, de femmes de théâtre et bien d’autres, du XIXe siècle à maintenant.

ORGANISATEUR : FORUM CULTUREL AUTRICHIEN

MAISON HEINRICH HEINE - Cité internationale universitaire, 27c boulevard Jourdan, 75014 Paris

T3a- RER : Cité universitaire

www.maison-heinrich-heine.org   / 01 44 16 13 00 Entrée libre / www.austrocult.fr

Exposition u 24 au 29 septembre 2019( lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 11h à 18h)

23 septembre 2019

Hommage à Jean Rouch « enfant du 14ème et du monde» septembre - octobre 2019

« Paris 14 territoire de cinéma »(cinés de quartier et ciné-clubs du 14) avec le soutien des conseils de quartier et de la Mairie du 14ème vous invite à un  Hommage à Jean Rouch «enfant du 14ème et du monde»  septembre - octobre 2019

Programme complet du festival en hommage à Jean Rouch:

8 rendez-vous entre le 17 septembre et 16 octobre 2019 en différents lieux et salles du 14ème

hommage à Jean Rouch.jpg

Lire la suite