Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2021

Un peu d’humour

-Si on veut faire tout ce qu’on doit,

on n’a plus le temps  de faire

 ce que l’on aime

*

- Un manchot ambidextre

 est aussi invraisemblable

 qu’un amnésique rancunier

*

-De quel droit les absents

ont-ils toujours tort ?

*

- Quand on prend un moule à gaufre

pour une photocopieuse,

le résultat est souvent illisible.

*

- A partir d’un certain âge

on peut déjà faire preuve

d’une grande sérénité.

*

- On n’est jamais aussi égoïste

qu’on le croit

*

Ma liberté commence

là où j’arrête celle des autres.

*

La gloire me boude,

elle doit être jalouse de mon bonheur.

00:16 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

11 janvier 2021

Un peu d’humour

- Ma notoriété est telle que si je tombe dans l’oubli,

je ne me ferais pas bien mal.

*

- Etre obèse n’est pas un échec.

 C’est tout au plus, un bide.

*

- On peut douter de la capacité de travail

de ceux qui vous souhaitent

un bon week-end dès le lundi soir.

*

- La mauvaise foi peut, aussi,

soulever des montagnes

*

- Qui peut le plus, peut le moins

qui, la plupart du temps, suffit largement.

*

- Il est très mal élevé d’être le meilleur en tout.

Là-dessus, j’ai beaucoup de savoir-vivre.

*

- Quand on s’interdit de critiquer

qui que ce soit, on n’est pas loin

d’admirer n’importe qui.

*

02:18 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

17 décembre 2020

Un peu d’humour

C’est le comble

 

-Quel est le comble pour le Père Noël ?

 C’est de ne pas croire aux enfants.

 

-Quel es le comble du paresseux ?

C’est de se lever tôt le matin

pour avoir une longue journée à ne rien faire.

 

-Quel est le comble pour un professeur de gym ?

 C’est de tomber dans les pommes

en faisant le poirier.

 

-Quel est le comble pour un avion ?

C’est d’avoir un antivol.

 

-Quel est le comble pour un loup ?

 C’est de jouer à saute-mouton.

 

-Quel est le comble pour un sculpteur ?

C’est d’avoir un bras dans le plâtre.

 

 -Quel est le comble pour un sourd ?

 C’est de s’appeler Louis.

13:44 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

06 décembre 2020

Un peu d'humour

-Où se posaient les hirondelles

avant l’invention du téléphone ?

*

-On peut être excessif

dans la recherche du juste milieu.

*

-Quoi qu’en pensent les bavards,

le silence n’est pas une langue morte.

*

-Le besoin de musique

c’est l’âme qui veut du son

*

Je suis toujours de l’avis du dernier

qui n’a rien à dire.

*

Le comble de l’anonymat :

voyager incognito

dans un avion de reconnaissance.

*

Un signe d’amitié vaut mieux

que la promesse de jours meilleurs.

12:20 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

27 novembre 2020

Un peu d'humour

-Se disent « maîtres à penser » ceux qui veulent nous empêcher de réfléchir.

-Si l’on n’est pas capable de se souvenir, vieillir ne sert à rien.

-Il est plus facile d’éblouir que d’éclairer.

-Le comble du cynisme : demander à un manchot de travailler d’arrache-pied.

-L’avantage, quand on est franchement nul, c’est qu’on ne risque pas de se sous-estimer.

-Les femmes ont un sixième sens, les hommes un don de double vie.

-On sait rarement combien pèse la balance.

12:52 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

20 novembre 2020

Un peu d'humour

Quel est le comble

 

Pour un nain ?

C’est d’être mal élevé.

 

Pour le président de la Syrie ?

C’est de finir entre quatre planches.

 

Pour  un jockey ?

C’est de faire un régime sans sel.

 

Pour un amputé des jambes ?

C’est de faire un délit de fuite.

 

Pour les élus écologistes ?

 C’est de recycler leurs idées.

13:07 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

13 novembre 2020

Un peu d'humour

A l’école, la maîtresse interroge Toto :

-Toto, lorsque je dis « Je suis belle », quel temps est-ce ?

-« Le passé, madame » lui répond Toto.

*

-Une  visite fait toujours plaisir.

Si ce n’est  pas en arrivant, c’est en partant.

( Sacha Guitry)

*

-Le général Cambronne ne mâchait pas ses mots.

Heureusement pour lui !

(Jean Yanne)

*

- En politique, on succède à des imbéciles

pour être remplacé par des incapables.

(Georges Clémenceau)

*

Quand une femme fait le premier pas

C’est qu’elle veut avoir le dernier mot.

*

20:15 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

09 novembre 2020

Un peu d'humour

- Pour que deux droites soient parallèles, il faut que l'une et l'autre soient consentantes.

- J'adore les gens qui ont le courage de mes opinions.

- L'union fait la force, mais la force ne fait pas l'union, surtout si elle est centrifuge.

- Quand l'horloge est arrêtée, le temps passe quand même.

- Les gens heureux n'ont pas d'histoires, c'est pour cela qu'ils s'ennuient.

- On croit avoir l'âme d'un César bis et l'on n'a que l'âge de César ter.

- Plus on est près du sol, plus on tombe de moins haut.

05:00 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humour |  Facebook | |  Imprimer |

23 octobre 2020

Un peu d'humour

- Il y en a qui abusent de la permission qu'ont les hommes d'être laids.   (Madame de Sévigné)

- Se marier, c'est prendre femme. Mais la femme de qui ?  ( Alexandre Dumas fils)

- Avec Françoise, nous partageons les tâches ménagères à la maison. J'apporte la poussière, elle nettoie. (Jacques   Dutronc).

- Tout ce que vous voyez de moi, je le dois aux spaghetti. ( Sophia Loren)

- Nous sommes tous des vers. Mais moi, je crois que je suis un ver luisant. ( Winston Churchill)

- On ne meurt qu'une fois, et c'est pour longtemps. ( Molière)

15 octobre 2020

Un peu d'humour

Le meilleur des gilets pare-balles est celui qui n'est pas sur leur trajectoire.

Le solfège c'est simple : si ça monte tu montes, si ça descend tu descends et s'il y a un bémol, c'est que c'est triste.

La certitude que tout peut arriver est la seule sur laquelle on puisse vraiment compter.

Je suis infaillible... sauf erreur.

On ne meurt pas d'une overdose de rêve

Je ne compte  sur personne, même pas sur mes doigts.

Le corset du vocabulaire ne remplacera jamais la colonne vertébrale d'une pensée bien charpentée.

 

10 octobre 2020

Un peu d'humour

-  Il est moins grave de mourir pour rien que de ne pas vivre pour quelque chose.

-  Faire parler la poudre c'est bien, à condition qu'elle ait quelque chose à dire.

-  Un amour sans écho, c'est comme une musique que personne n'écoute ; ça n'existe pas.

-  Plus grand n'est par synonyme de meilleur : sur une horloge, c'est la petite aiguille la plus importante.

-  Un homme ambitieux met la barre très haut, suffisamment pour pouvoir passer dessous sans avoir à se baisser.

09 octobre 2020

Un peu d'humour

 -   Il n'y a pas de haine platonique.

 -  Il y a des gens tellement égocentriques que, fermant les yeux, ils croient que le monde s'est éteint.

 -   En amour comme en musique, une fausse note n'est pas dramatique, pire, c'est dommage.

 -   Ce qu'on appelle pompeusement son "Passé" n'est en fait, qu'une certaine capacité de mémoire.

 -   Je  veux bien que l'on vive sur un grand pied, à condition que ce ne soit pas le mien. 

-    Lorsqu'il y a un équilibre dans le trop, l'excès devient supportable.

 

                                                                   ***

26 septembre 2020

Un peu d'humour

-  Une infirmière entre dans la chambre d'un malade hospitalisé.

- Bonjour, monsieur. Cela va bien, aujourd'hui... Au fait, un petit conseil : lorsque que le chirurgien viendra vous voir, faites-lui un bon accueil. Souriez-lui... il se fait un tel souci à votre sujet !                                                                                

*

- Le but de la démocratie n'est pas de s'entendre , mais de savoir se diviser ( Alfred Sauvy)

- C'est bien la première fois que l'on m'a pour 12 balles ( Mata Hari devant le peloton d'exécution).

- Albert Camus vient d'obtenir le pris Nobel de littérature. Jean-Paul Sartre, qui le déteste cordialement, lui envoie ce simple télégramme de trois mots : " C'est bien fait" .

*

- Bientôt, nous serons trois, annonce Martine, toute joyeuse à son mari...

- Mais c'est merveilleux ! Depuis le temps qu'on attendait, qu'on espérait...

- Merci, chéri de le prendre comme çà. Mais il faudra aller la  chercher à la gare.

   Maman arrive demain par le 11h 18.

 

     

20 septembre 2020

Un peu d'humour

- Pourquoi dis-tu que les chats sont des égoïstes ? demande Jules à sa femme.

- Parce que c'est vrai mon minet.                                                                  *

 - Le curé d'un petit village a demandé audience à son évêque : 

- Monseigneur, je suis très ennuyé. Dans mon église, il y a un vieux à barbe blanche qui prétend être Dieu le Père; Que puis-je faire ?

- Eh bien, évitez de vous asseoir à sa droite, ce serait prétentieux..

-Etre dans le vent est une ambition de feuille morte ! (Gustave Thibon)

- Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées; ( Winston Churchill)

Le père de Toto dit à son fils :

- Tu sais ce qui me ferait plaisir pour mon anniversaire, c'est que tu aies une très bonne note en math et en français.

- Trop tard répond Toto, je t'ai déjà acheté une cravate.

12 septembre 2020

Un peu d'humour

- Il y a des moments où l'on croit être en plein brouillard, et ce n'est que de la buée sur le pare-brise.

- La colère c'est la violence des faibles.

- A quoi bon s'agiter ? On est toujours plus jeune que l'année prochaine.

- Il y a des moments tellement magiques, qu'ils vous donnent la nostalgie du présent.

-  La vie n'a aucun sens, mais elle a une direction  : le cimetière.

-  Incroyable imprévoyance des oiseaux migrateurs qui s'embarquent pour des vols de 3 000 kilomètres, sans         avoir réservé.

- La détente je suis pour, d'ailleurs j'ai toujours le doigt  dessus.

04 septembre 2020

Un peu d'humour

- Beaucoup ignorent que leur arbre généalogique n'est qu'un bonsaï.

- A force de me planter, je vais bien finir par pousser.

- On ne prête qu'aux riches, mais je ne donne qu'aux pauvres.

- Nous ne sommes que les galets d'une plage que le destin piétine avec désinvolture.

- Un seul être vous manque et tout est comme avant.

- Etre clairvoyant, c'est trouver le juste milieu entre la simplification mutilante et le perfectionnisme paralysant.

 

25 juillet 2020

Un peu d'humour

- Conducteur de corbillard : pilote décès -

- contredanse : amende infligée à un maître de ballet -

- Conversion : greffe de foi -

- Corps de chasse : belle au Bois Dormant -

- Coup de soleil : instant tanné -

- Cubisme : courant artistique qui rend un peu Braque et avec lequel on finit par tourner en rond. Ce mouvement a connu son pic à Sceaux-

- Cuisinier : se targue d'avoir un poêle dans la main -

 

09 juillet 2020

Un peu d'humour

Cantatrice : une jolie trille ne peut donner que Scala.

Cécité : point de vue.

Chevalier en armure : Ici homme de chrome à gnons.

Cléopâtre : De nos jours, aurait mérité un César.

Coffre-fort : abri de fortune.

Conclusion  : Echappatoire qui nous est offerte quand on se trouve à bout d'arguments.

Condescendance : aurait besoin d'un petit remontant.

05 juillet 2020

Le petit dictionnaire du non-sens

Voici quelques définitions qui ne manqueront pas de vous étonner et de vous faire réfléchir sur le sens caché des mots.

Abeille : gosse de ruches .

Alcoolique : mâle à bar .

- Aéroport : endroit fréquenté par le corps enseignant : c'est ici que le maître décolle et que le prof athée rit .

Antidote : amoureux désintéressé.

- Assises : tribunal où les jugements rendus ne tiennent pas debout .

- Banque : piège à compte.

- Boulet : femme qui fut d'abord un canon.

- Bûcheron : adepte de la langue de bois qui ne perd jamais une occasion de stère.

28 juin 2020

Quelques traits d'humour

- L'ambivalence c'est quand ton envie balance entre Albi et Valence.

- En musique, ce si explique ce la.

- Beethoven s'enivrait au Sid-Ibrahim à la joie.

- Impossible de découper ce dessert glacé : le mystère reste entier.

- Mourir est le seul verbe qui se conjugue au passé décomposé.

- Le pendu avait les habits tirés jusqu'à la corde.

- J'approche tout doucement du moment où les philosophes et les imbéciles ont la même destinée.

21 juin 2020

Un peu d'humour

- Je déteste l'assurance méprisante de ceux qui savent à quel moment applaudir pendant les concerts.

- Ce n'est pas la mer qui fait les vagues, c'est le vent...

- Peut-on traiter d'hypocrite un homme qui essaie de sourire malgré une rage de dents ?

- Si la sélection naturelle faisait vraiment son travail, vous seriez moins nombreux.

- J'ai voulu vendre mon âme au diable ; il n'avait pas de monnaie.

- Qu'une personne vous manque est moins grave que de ne manquer à personne.

- Tout le monde a droit au bonheur, moi en particulier.

13 juin 2020

Quelques mots d'humour

Ce sont toujours ceux qui auraient le plus besoin d'argent qui en ont le moins.   (Henri Monnier)

Ne laisse en attente que les choses que tu vas faire tout de suite.    (Charles Morellet)

Le chômage a un seul avantage : les accidents du travail y sont rares.    (Yvan Audouard)

Un financier digne de ce nom ne va pas à la Bourse, il y vole.    (Willy)

Elle avait du chagrin parce qu'elle se croyait inconsolable.    (Sacha Guitry)

Le cinéma est la seule activité humaine où d'abord on réalise, ensuite on projette.L   (Louis-Martin Tard)

 

06 juin 2020

Un peu d'humour : A malin, malin et demi !

Dire des idioties, de nos jours où tout le monde réfléchit profondément, le seul moyen de prouver qu'on a une pensée libre et indépendante. (BORIS VIAN)-

Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps (ALPHONSE ALLAIS)-

Il paraît certain que le corps est résolument allergique à l'air. Dès qu'il en avale une bouffée, il la recrache aussitôt (JACQUES STENBERG)-

La forme la plus élevée de la vie animale est la girafe (JEAN CHARLES)-

L'architecture, c'est ce qui fait les belles ruines (AUGUSTE PERRET)-

Pour un débiteur sans le sou, toutes les ardoises sont des tuiles (ANDRE BILLY)-

Et il reste là, une heure ou deux, sans dire mot : il se tait, il se tait… on ne peut plus l'arrêter ! (ROBERT DE FLERS ; GASTON CAILLAVET)-

IL a, au plus haut degré, ce qu'on appelle l'autorité. On l'écoute avant même qu'il ait parlé (ANATOLE FRANCE)-

30 mai 2020

Un peu d'humour

papillon-monarque.jpg

Ceux  qui exigent la vérité ne devraient pas s'en plaindre.

Le papillon bat des ailes comme pour applaudir au printemps.

Les conservateurs sont des plombiers qui cherchent à colmater la fuite en avant.

Faire un régime me pèse.

Quand on n'a plus rien à se dire, on parle de communication.

La coexistence d'avis contraires n'exclut pas l'existence d'une vérité.

Photo:Le monarque est un papillon très large caractérisé par des ailes orange veinées de noir. Son pourtour noir est orné d’une double rangée de points blancs. Les monarques sont présents en Amérique du nord, en Australie, et dans certaines iles du Pacifique.

18 mai 2020

Un peu d'humour

Elever très haut le débat est une façon élégante de le perdre de vue.

Il n'y a qu'en criant juste qu'on peut faire taire ceux qui chantent faux.

Le futur n'existe pas, il n'y a qu'une succession d'"aujourd'hui".

La stratégie est à la tactique ce que le haut- de- forme est à la casquette.

Moins on en sait, mieux on colporte. 

03 mai 2020

Un peu d’humour

Comment combler ses trous de mémoire,

Sinon en n’ayant aucune mémoire ?

---

Etre bon c’est avoir le cœur sur la main, dit-on.

 Cette malformation physique n’est-elle pas

en définitive dangereuse ?

---

Ne rien faire, c’est encore faire quelque chose.

 C’est permettre au temps de nous dire :

« Ne fais rien, car il sera toujours temps de ne rien faire

pour n’avoir rien à dire . »

---

L’homme est un virus qui a réussi.

---

Le poète est l’image,

Ce que la coccinelle est à l’éléphant.

---

Les souvenirs sont comme les ruines romaines ;

Ils ont le parfum des visites guidées par la mémoire.

---

L’homme est au sommet de l’évolution.

Oui mais c’est un sommet dangereux lors de la descente.

19 avril 2020

Virus

Assis  dans le confort de ses désirs,

L’homme n’attendait pas la fin du monde.

Pourtant, aujourd’hui il doit réfléchir.

 

L’infime virus aura-t-il raison

De notre belle planète vivante,

Où fleurissaient les civilisations ?

 

O ténèbres ! Ténèbres ! La mort est fière

D’étouffer  le pur soleil de la vie :

La joie, âme chantante de la terre.

 

R.R.

04 avril 2020

Quelques pensées

 

  • Le tic-tac des horloges, on dirait

             des souris qui grignotent le temps.

 

  • Ses yeux, où des cascades de cœurs

            auraient évolué  à leur aise.

 

  • Moi… je suis un type dans le genre de Napoléon Ier

             ma femme s’appelle Joséphine.

 

  • Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours

            remis au surlendemain ce que j’aurais parfaitement

            pu faire l’avant-veille.

 

  • On sait que les cheveux considérés au microscope

             sont creux,  ce qui explique l’expression : tuyau de poil.

 

  Alphonse Allais

 

02 avril 2020

Un immeuble sans caractère

immeuble 70 avenue du général leclerc  à la place du Mistral.jpgLe cinéma « Mistral » qui était situé à deux pas du passage Rimbaut et de la rue Thibaud, 70 avenue du Général Leclerc, n’est plus.

A sa place, a été construit un immeuble à la façade uniforme, sans caractère, ne rappelant en aucun cas les éléments architecturaux du style de beaucoup d’immeubles parisiens : le style «haussmannien».

Oui, Haussmann est une figure du XIXème siècle, et on n’a pas attendu la fin du XXème pour oublier son style. Après la guerre de 14-18, l’architecture de nos immeubles s’inspirait des nouvelles propositions d’un Le Corbusier, d’un Mallet- Stevens… : angles droits, façades sans décor, emploi du béton, disparition de la pierre de taille. La lumière devait régner dans les logements avec de larges fenêtres. De là, une monotonie s’est peu à peu insinuée en nos banlieues d’abord, puis dans les villes, sauf dans les secteurs protégés par leur passé historique.

Tout cela est dommageable. Car, sans vouloir revenir au style « haussmannien » d’antan, nos quartiers perdent peu à peu leur variété, leur originalité : là, où l’architecte pouvait, selon son imagination, concevoir des immeubles ayant leur « personnalité ». L’œil n’est pas séduit par la monotonie, la fausse rationalité, le conformisme. L’imagination est condamnée.

Autant les quartiers historiques de nos villes et villages, en province nous offrent leur charme, autant les « barres » de nos banlieues, désespèrent celui qui y vit. Paris ne doit pas devenir un « désert de l’imagination en architecture ».

  Soyons vigilants ! Sensibilisons les responsables de nos municipalités. Nos petits-enfants nous remercieront d’autant plus que nous leur auront légué quelques bijoux préservés.

R.R.porte en fer à cheval 72 avenue du général leclerc.jpg

Photo 1 Alain Constans : L'immeuble neuf a une façade aux lignes droites et de larges fenêtres; le revêtement est en céramique brun ocre. Ce bâtiment à l'architecture austère contraste avec le voisin du n°72 plutôt "art-déco" avec son porche encadré d'un fer à cheval et au 2ème étage un balcon avec une balustrade très originale. Il y a aussi pour agrémenter le  l'aspect extérieur des deux constructions anciennes voisines un décor sculpté et des balcons de fer forgé.

photo 2: portail de l'immeuble du 72 avenue du Général Leclerc.

Lire la suite

29 mars 2020

Quelques notes de poésie

Il faut laisser murmurer les murs

  ils ont des secrets à nous dire.

---

Dans la rue on entendait les trottoirs

  murmurer des histoires de pas perdus.

---

Avec l’âge, il regardait tomber

  les feuilles jaunies de sa mémoire.

---

Lorsque l’arbre médite, ses bourgeons fleurissent

  à chaque nouvelle pensée.

---

La musique de la Création est inaudible.

  Pourtant, elle est source de notre conscience.

 

R.R