Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 septembre 2021

Notre-Dame des Champs 17 septembre 2021

Notre-Dame des Champs.JPG

25ème dimanche

18 et 19 septembre 2021

Sagesse 2, 12-20 ; Psaume 53 ; Saint Jacques 3, 16-4, 3 ; Marc 9, 30-37

 

« La fraternité au service de la mission ».

Pour notre sortie paroissiale de début d’année, nous partirons ensemble vers l’ancienne abbaye de Chaalis et Senlis le dimanche 3 octobre. On pourrait se demander : pourquoi y aller ? Qu’est-ce que je vais en retirer ? Une journée agréable, culturelle, de détente dans un beau cadre ? Oui, sans doute... Est-ce tout ? Peut-être oserai-je parler avec des personnes qui me sont encore inconnues, faire connaissance avec le Père Gabriel ?

Cette journée n’est pas une banale sortie pour aller prendre l’air. Elle est très importante pour tisser les liens de notre communauté paroissiale. Car il est fondamental pour une paroisse que ses membres ne soient pas étrangers les uns des autres mais qu’au contraire elle s’unifie toujours davantage. Comme le dit notre diacre Etienne, dans une paroisse on ne se choisit pas, on s’accueille. C’est le Christ qui nous donne les uns aux autres, c’est lui qui nous unit, c’est lui qui est notre Chef, c’est lui que nous voulons suivre et servir.

Voilà bien notre mission, comme nous le rappelle notre archevêque dans la lettre pastorale qu’il vient de nous adresser : « Il est nécessaire de construire, de plus en plus, des lieux de fraternité […] pour nous permettre de devenir davantage ce que nous sommes : les disciples du Christ. Il s’agit d’approfondir notre relation personnelle avec lui, de scruter ensemble la parole de Dieu en recevant des autres une lumière bienfaisante en se mettant ensemble sous la motion de l’Esprit Saint, d’édifier la communion par une liturgie joyeuse et profonde qui respecte l’acte divin. En vivant cela, nous pourrons construire une authentique fraternité qui sera le reflet de la présence du Christ au milieu de nous ».

Beaucoup d’entre vous rappellent souvent que la paroisse est comme une famille. Petits et grands, rassemblons-nous donc pour cette journée qui participera à édifier cette fraternité centrée sur le Christ à laquelle il nous appelle.

Père Yannick Soufflet +

Lire la suite

Saint Pierre de Montrouge - 17 septembre 2021 - Lettre d'information paroissiale

Saint Pierre de Montrouge.jpg

Dimanche 19 septembre 2021 
ANNEE B
Sagesse 2, 12-20 ; Psaume 53 ; Saint Jacques 3, 16-4, 3 ; Marc 9, 30-37

DIEU NOUS A DONNE SON FILS

« Ceux qui méditent le mal se disent en eux-mêmes : Attirons le juste dans un piège, car il nous contrarie… il nous accuse d’infidélités… Voyons si ses paroles sont vraies, regardons comment il s’en sortira. Si le juste est fils de Dieu, Dieu l’assistera, et l’arrachera aux mains de ses adversaires… Condamnons-le à une mort infâme puisque, dit-il, quelqu’un interviendra pour lui »

Ces paroles du livre de la Sagesse (première lecture de ce dimanche) sont celles qui devaient motiver les pharisiens et les chefs des prêtres en voulant condamner Jésus. Si vraiment cet homme est Fils de Dieu, Dieu interviendra pour le sauver. C’est peut-être aussi ce qui a motivé Judas quand il a livré Jésus : Si Jésus est condamné, il faudra bien qu’il s’affirme comme le Messie et se décide à faire ce qu’on attend de lui ! C’est aussi ce que pensait ce condamné à mort, qu’on s’obstine à appeler « le mauvais larron », qui pourtant a une réaction tout humaine et pleine de bon sens : «Si tu es le Messie sauve-toi toi-même et nous avec ! » Lequel d’entre nous, dans une telle situation, n’aurait-il pas eu cette réaction ?

Mais voilà, Dieu n’est pas intervenu ! Parce que Dieu a donné son Fils aux hommes. Il l’a mis entre nos mains et quand on donne on ne reprend pas. Il l’a mis entre nos mains, non pas pour que nous le condamnions ! mais pour qu’il nous apprenne à vivre les uns avec les autres ! Donné aux hommes, Il était à nous… et nous savons ce que nous en avons fait.

Dieu n’a pas repris ce qu’Il avait donné. Et le Fils a vécu une vie d’homme jusqu’au bout, une vie donnée jusqu’à la mort.  

Père Alain Steiger

Lire la suite

Paroisse Saint Dominique : 19 septembre 2021

eglise StDominique.jpg

 

25E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE 
19 SEPTEMBRE 2021 
ANNÉE B

Un centenaire missionnaire

Notre archevêque, Monseigneur Michel Aupetit, vient de publier une lettre pastorale intitulée « la fraternité au service de la mission ». Nous aurons l’occasion, au cours de cette année, de réfléchir à la manière de mettre en œuvre ces orientations pastorales pour mieux servir ensemble. D’ores et déjà, les festivités de notre centenaire nous permettront d’unir nos forces dans un nouvel élan missionnaire. Le programme détaillé est disponible, vous pouvez vous munir des dépliants pour les distribuer autour de vous.

Célébrer le centenaire de notre paroisse nous offre une belle opportunité :
- de nous former, en découvrant davantage la vie de saint Dominique, grâce à la conférence du mercredi et la pièce de théâtre du samedi. 
- de prier, de chanter, d’adorer, et de se consacrer à la Vierge Marie, le jeudi soir, 
- de rendre grâces pour les cent ans d’existence de la paroisse, notamment à travers le concert d’orgue du vendredi, la messe solennelle du dimanche, et le livre du centenaire, 
- de resserrer les liens de notre communauté, grâce au salon de thé du samedi, où toutes les générations sont attendues, et au déjeuner festif du dimanche, 
- de témoigner de notre foi, en participant aux pièces de théâtre, au cross missionnaire et au jeu de piste dans les rues de notre quartier, La préparation de cet événement mobilise de nombreuses bonnes volontés, et je puis témoigner de la joie et de la ferveur qui s’emparent de tous, dans une enthousiaste effervescence ! Deo gratias !
Abbé Cyril Gordien +

 

Lire la suite

Notre-Dame du Rosaire

ND Rosaire.jpgDimanche 19 septembre 

Bienvenu…

Depuis deux semaines, beaucoup d’entre vous m’ont dit : « bienvenu dans notre paroisse / dans notre quartier », et je suis très reconnaissant de ces vœux et de cet accueil. C’est un écho à l’invitation de Jésus dans l’évangile : « Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé » (Mc 9, 36-37).

Cette remarque de Jésus s’adresse aux « Douze », c’est-à-dire le petit groupe des disciples qu’il a spécifiquement appelé et devant qui il inverse l’ordre habituel des hiérarchies humaines. Il met symboliquement à sa place un enfant. Il va même plus loin et le met à la place de « Celui qui l’a envoyé », c’est-à-dire Dieu le Père.

L’enfant est ici l’image de l’être absolument dépendant des autres, des adultes, pour assouvir ses besoins les plus élémentaires, nourriture, vêtement, logement. Par conséquent, Jésus et avec lui le Père, se place sous la dépendance des hommes pour être accueilli ou rejeté.

Comme nouveau curé, depuis quelques jours, je constate que je dépends effectivement de vous pour assumer cette charge. Par notre baptême, nous dépendons réellement les uns des autres dans beaucoup de domaines, tant matériels que spirituels. L’accueil que nous nous réservons est à l’image de l’accueil que nous réservons à Dieu. Continuons de nous souhaiter « Bienvenu », pour pouvoir le dire à Dieu lui-même.

P. Vincent Thiallier, curé

Lire la suite

11 septembre 2021

Notre-Dame du Travail 12 septembre 2021

Notre-Dame du Travail.jpg

24e dimanche du temps ordinaire
année saint Marc (B)
12 septembre 2021

LA FOI ET SA PROCLAMATION

Quand nous parlons de la foi, nous avons l’habitude d’évoquer un contenu et une adhésion. Dire sa foi, c’est, premièrement, maîtriser des notions précises (ce qu’enseigne l’Église, par exemple la résurrection des morts, la communion des saints) à l’inverse des hérésies qui choisissent dans le dépôt de la foi ce qui leur plaît et rejettent le reste.

Dire sa foi, c’est, ensuite, adhérer à ce contenu de la foi de l’Église. Cette adhésion dépasse d’ailleurs la stricte compréhension que nous en avons immédiatement. Il nous est peut-être difficile de rendre compte de la procession de l’Esprit Saint du Père et du Fils (cf. credo de Nicée-Constantinople), mais nous faisons confiance à ce que l’Église enseigne sous la conduite de l’Esprit Saint et le tenons pour vrai.

Cependant, il y a un aspect auquel nous ne sommes pas toujours sensibles : la proclamation de la foi nous conforme au Verbe fait chair. Jésus est la Parole du Père de toute éternité. Par son incarnation, il est devenu l’Image du Dieu invisible tant et si bien que qui le voit voit le Père (cf. Jn 14, 9). 

L’homme qui proclame la foi est ainsi associé à la vie du Fils qui révèle le Père. La proclamation de la foi n’est donc pas seulement utilitaire : que d’autres entendent afin qu’ils croient à leur tour (cf. Rm 10, 14). Elle n’est pas non plus seulement un exercice formel pour ordonner nos idées et clarifier notre parole (cf. évangile). Elle est participation à la vie du Fils qui manifeste le dessein bienveillant du Père.

Proclamer la foi, proclamer l’œuvre de Dieu, est ainsi un accomplissement de notre être, de notre vocation à devenir fils dans le Fils. À la suite de l’apôtre Simon-Pierre, puissionsnous proclamer notre foi et y éprouver l’inspiration du Père luimême (cf. Mt 16, 17).

Père Gabriel Würz +

Lire la suite

03 juin 2021

Prochaine rentrée – Un nouveau curé à la paroisse Ste-Rosalie

Par décision de Monseigneur Aupetit, archevêque de Paris, à compter du 1er septembreEglise Ste-Rosalie Bd_Blanqui-.jpg 2021 l’abbé Arnaud MOUGIN, prêtre du diocèse de Paris, vicaire à la paroisse St-Augustin (8e) dans le doyenné Saint-Lazare – Faubourg Saint- Honoré, et à la disposition du Mouvement des Scouts unitaires de France comme aumônier national de l’équipe et de la branche Jeannettes, est nommé curé de la paroisse Ste-Rosalie (13e) dans le doyenné Tolbiac – La Glacière.

Arnaud Mougin.jpgOrdonné prêtre à Paris le 30 juin 2012, l’abbé Arnaud Mougin a été vicaire à la paroisse St Ferdinand des Ternes (17e) avant de rejoindre la paroisse St Augustin comme Vicaire, Aumônier à Fénelon-Sainte-Marie, Aumônier du Groupe SUF Bayard XVI.

29 mai 2021

Bénédiction de la vie à naître à N.-D. de l’Arche-d’Alliance

Arche Alliance.jpgA l’occasion de la solennité de la Visitation, la paroisse N.-D. de l’Arche-d’Alliance (81 rue d’Alleray, 15e) invite les femmes enceintes et les futurs papas à venir confier leur enfant à la tendresse de Dieu et à rendre grâce pour la vie.

Cette bénédiction se tiendra ce lundi 31 mai au cours de la messe de 19h15.

23 mai 2021

A la prochaine rentrée - un nouveau curé à Notre-Dame du Rosaire

Vincent Tiallier.jpgNotre archevêque vient de nommer le père Vincent Thiallier curé de Notre-Dame du Rosaire à compter du 1er septembre.

Entré au séminaire en 2000 et ordonné prêtre en 2006,  le père Vincent Thiallier a été pendant huit ans vicaire à la paroisse de l’Immaculée Conception (Paris 12e), Après un court séjour à Bruxelles, il est depuis septembre 2016, vicaire à la paroisse Saint-Séverin (Ve) et Délégué diocésain au service des vocations (sacerdotales et religieuses) pour le diocèse de PARIS et formateur au séminaire comme adjoint à la Maison Saint-Bernard et directeur spirituel à la Maison Saint-Augustin. 

 

17 mai 2021

Saint Albert le Grand - Nouveau Christ sur la façade

Réalisé par une amie de la paroisse St-Albert-le-Grand, Véronique Villemain, ce Christ peint sur des carreaux d'Azulejos (faïence du Portugal), fixé au-dessus de l'entrée de l'église, a été béni le dimanche 9 mai par le curé, le Père Thierry de Lesquen.

St Albert Christ façade.jpg

23 avril 2021

Chrétiens ensemble mouvement œcuménique du 14ème : Partage biblique sur zoom le 27 avril

oecuménisme logo.jpgVoici les informations pour participer à notre partage biblique en visio-conférence ou par téléphone du mardi 27 avril 2021 de 20h à 21h30

Thème de notre partage : « Onctions de Jésus-Christ par des femmes »

4 lectures d’évangiles : Mt 26, 6-13 ; Mc 14, 3-9 ; Lc 7, 36-50 ; Jn 12, 1-11

Voici le lien zoom pour la réunion https://us02web.zoom.us/j/82918603667

Il y aura une salle d’attente et je ferai rentrer les participants.

Mireille Boissonnat

Lire la suite

10 avril 2021

Prière

Dieu de Paix

Enfermé dans ma petite boîte. Seul. Quatre roues qui tournent à toute vitesse, m’emmenant loin.

J’éteins la radio. J’ai besoin de silence. Assis, les mains au volant, je suis plongé dans mes pensées.

Inspire-les, mon Dieu. Si tu en es la source, ce seront des pensées claires.

Au lieu de me tourmenter pour des torts subis et de me laisser empoisonner par la rancune, je préparerai des plans de pardon.

Au lieu d’énumérer dans ma tête tout ce qui va de travers, je ferai la liste de ce qui m’apporte de la joie.

Tiens-moi compagnie, Père Saint. Sois proche de moi.

Voilà, je sens ta présence. Déjà, je ne suis plus seul. Comme un ami - le meilleur- je t’emmène avec moi. Et voyager devient léger : j’arriverai vite, serein.

Avec toi, Seigneur, je suis en paix.

12 mars 2021

Prière

Je choisis l'amour

 

Si je regarde  au-delà de ce qui me concerne, tout m’invite à l’amour ; c’est un besoin profond, enraciné en moi.

Le sentiment de solitude qui parfois m’envahit, l’inquiétude qui empoisonne mon cœur qu’est-ce que c’est sinon l’attente de l’amour ? Et pourtant, j’en ai peur. Oui l’amour me fait peur, mon Dieu.

Tu nous invites à nous aimer les uns les autres, mais la vie souvent nous sépare : un amour perdu est une souffrance. Maintenant, j’ai peur de souffrir : voilà pourquoi j’évite l’amour. Je lui tourne le dos. Je m’enfuis.  Mais je ne recueille que la tristesse.

 Père, je t’en prie, appelle-moi tout de même à l’amour et sans conditions.

             Dénoue, une fois pour toutes, le nœud de ma peur : si aimer doit me faire souffrir, eh bien, je choisis l’amour plutôt que la solitude affective.

       Puisque chaque souffrance est édifiante, mon Créateur, ne te laisse pas arrêter par ma peur et garde ma promesse :                    je choisis l’amour.

 

Lore Dardanello Tosi

01 mars 2021

Chrétiens Ensemble : groupe œcuménique du 14ème mars 2021

oecuménisme du 14ème logo.jpegVoici les deux prochains rendez-vous que notre groupe « Chrétiens ensemble » propose les vendredi 5 et mardi 9 mars :

1) Journée Mondiale de Prière vendredi 5 mars 2021 à 15 h. à l'Eglise Evangélique Libre.

Des femmes chrétiennes du Vanuatu ont préparé le livret de prière sur le thème :

                        « Bâtir sur le roc » Matthieu 7, 24-27

85 rue d'Alésia 75014 Paris

Métro Alésia - bus 38, 62, 68, 92. 

Si, pour des raisons sanitaires nous ne pouvions nous réunir : Le comité JMP mettra à notre disposition une vidéo de la célébration sur YouTube. N’hésitez pas à consulter début mars, le site https://journeemondialedepriere.fr pour trouver les informations d’accès aux vidéos.

Nous vous communiquerons par internet ou par un nouveau tract les informations pour notre quartier afin que, quoiqu’il arrive, nous restions uni(e)s par la prière et le partage avec nos sœurs du Vanuatu.

2)  Partage biblique le mardi 9 mars 2021 à 20h. en visio-conférence.

Mireille Boissonat nous propose le texte de Jean 15.1-17 qui servait de trame à la semaine de prière pour l'unité. Ce texte très riche, nous permettra de réfléchir, en cette période de Carême, sur ce qu'implique notre attachement au Christ. Ce texte sera introduit par Mireille Boissonnat.

Renseignements : phclbarret@gmail.com

Lire la suite

14 février 2021

Le Guide de la Solidarité 2020-21

guide de solidarité 2019-20120 à paris.jpg

Vous souhaitez aider les personnes en situation de grande précarité mais ne savez pas comment agir ? Le Guide Solidarité Hiver 2020/2021 a été conçu et réalisé pour répondre aux difficultés que ces personnes peuvent rencontrer dans leur quotidien, particulièrement à cette saison.

Où se nourrir ? Où se soigner ? Où se loger ? Ces questions que peuvent se poser les personnes en situation de précarité sont encore plus récurrentes durant l'hiver. Afin de renseigner sur les dispositifs existant à Paris, la nouvelle édition du Guide Solidarité Hiver 2020-2021 recense toutes les actions mises en place pour répondre aux difficultés que ces personnes peuvent rencontrer dans leur vie courante.

Le Guide Solidarité Hiver 2020/2021 disponible en mairie. Il peut aussi être téléchargé.

Lire la suite

13 février 2021

Prière

Te rencontrer

 

Si je dresse mes antennes toujours et avec constance,

Si j’ouvre chaque pore de ma peau à ce qui m’entoure et que j’en lis les pages cachées,

 Si je m’attends à être interpellé par les choses,

 Si je m’imprègne des messages inconscients de ceux que je rencontre et que je m’efforce de les comprendre,

 Si je refuse de me refermer, quoi qu’il en coûte et quelle que soit la situation,

Si je sais vaincre la peur de ce que j’ignore et que m’ouvre pour le recevoir…

Il peut arriver, c’est un fait, d’entrer en communication avec les fleurs.

Il peut aussi arriver, c’est un fait, de Te rencontrer mon Père, visage de mon espérance.

Il peut aussi arriver que je me rende compte que je ne suis pas seul.

 

Lore Dardanello Tosi

29 janvier 2021

Chrétiens ensemble : Partage biblique sur Zoom mardi 2 février 20h

oecuménisme logo.jpgLe mouvement œcuménique Paris 14 propose : Un Partage biblique en vidéo le mardi 2 février de 20h à 21h30.

Nous échangerons sur les psaumes, en nous centrant sur le psaume 137 (136) :
-Nous discuterons d'abord sur les psaumes en général, leur place et leur intérêt dans nos prières

-Avant de lire et d'étudier en détail le psaume 137.
Pour participer à cet échange, il vous faudra entrer dans l'application zoom (dont le chargement est gratuit) et demander d'entrer dans la réunion de Alain Lachand
- dont l'ID est : 284 921 8408
- dont le mot de passe  est : 5GP24D

J'espère que ce moyen technique nous permettra d'avoir un échange biblique aussi fructueux que ceux que nous avions dans nos réunions "en présentiel".

Alain Lachand

24 janvier 2021

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 18-25 janvier 2021

Proposition pour la prière universelle du dimanche 24 janvier

- Célébrant :      Frères et sœurs en Christ, cette année, le thème de la Semaine de Prière pour l’Unité des chrétiens, choisi par les sœurs de la Communauté de Grandchamp, en Suisse, est : « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance ».

--- Intercessions

- Dieu de vie, tu as créé tout être humain à ton image et à ta ressemblance. Nous chantons ta louange pour le don de nos multiples cultures, expressions de foi, traditions et appartenances ethniques. Donne-nous le courage de toujours nous opposer à l’injustice et à la haine fondées sur la race, la classe sociale, le sexe, la religion et la peur de ceux qui sont différents de nous.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Dieu miséricordieux, tu nous as montré en Christ que nous sommes un en toi. Apprends-nous à tirer profit de ce don là où nous vivons afin que les croyants de toutes les religions puissent dans chaque pays s’écouter les uns les autres et vivre en paix.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Ô Jésus, tu es venu dans le monde pour partager pleinement notre humanité. Tu connais la dureté de la vie de tant de personnes qui souffrent de multiples façons. Que l’Esprit de compassion nous incite à partager notre temps, notre vie et ce que nous possédons avec les plus démunis.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Esprit Saint, tu entends la fureur de ta création blessée et les gémissements de celles et ceux qui souffrent déjà du changement climatique. Guide-nous vers des comportements nouveaux et puissions-nous apprendre à vivre dans l’harmonie au sein de ta création.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Célébrant : Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec vous !

Lire la suite

16 janvier 2021

Prière

Offrande

 Chaque fois que les choses ne se passent pas comme je le voudrais et que la peur me saisit à la gorge, alors je te prie, Créateur de l’univers : quand je ne peux plus rien et que je me sens impuissant, il est facile, il est spontané de me confier à toi.

Je te dis par exemple : mon Dieu, donne-moi la santé ! Tout le reste n’a pas d’importance, seule la santé compte. Et il me semble que, réellement, la santé importe et rien d’autre.

Mais ensuite, une fois que j’ai retrouvé la santé, elle perd de son importance et tout le reste est amplifié. Et je recommence à me perdre en mille petites choses, en t’oubliant… et en retournant à ma solitude.

Mon Créateur, fais que je sente ta présence à chaque instant de ma journée et que tout soit constamment marqué par toi.

 Si chacune de mes respirations devient prière, comment pourrais-je encore me sentir seul ?

Lore Dardanello Tosi

 

Loi Bioéthique - Conférence des Evêques de France

Les évêques invitent à quatre vendredis de jeûne et de prière

Evêques de France.pngLe projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine, en ouvrant de fait un droit à l’enfant au lieu de défendre les droits de l’enfant, et en organisant sur les embryons humains des recherches qui ne respectent pas leur intégrité et qui n’ont pas pour première visée leur santé, mais plutôt une amélioration des succès de la technique de procréation médicalement assistée.

N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France, réunis en assemblée plénière, ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de tous les êtres humains dès leur conception.

La Conférence des évêques de France (CEF) publie ce document préparé par son Groupe bioéthique afin d’aider chacun à vivre entre janvier et début février quatre vendredis (15, 22, 29 janvier et 5 février) de jeûne et de prière. Cette démarche spirituelle pourra se vivre chacun chez soi, seul ou en famille, ou, si les normes sanitaires le permettent, en communauté.

Avec un cœur paisible mais sans relâche, les catholiques souhaitent aider notre société française à être une société de l’amour et de l’espérance dans la vérité et le respect de la dignité humaine, sans quoi la fraternité prônée dans notre devise républicaine ne serait qu’illusion.

Pour plus de détails :

Les évêques invitent à quatre vendredis de jeûne et de prière - Église catholique en France

26 décembre 2020

Joyeux Noël !

nativité 2019 L'adoration_des_bergers_(La_Tour).jpg

24 décembre 2020

Il n'y aura pas de Noël ?

crèche de noel aquarelle  fioretti.jpg

 

 

 

IL N’Y AURA PAS DE NOËL ?

Bien sûr que si !

Plus silencieux et plus profond,

Plus semblable au premier dans lequel Jésus est né, dans la solitude.

Sans beaucoup de lumières sur terre,

 mais avec celle de l’étoile de Bethléem,

illuminant des chemins de vie dans son immensité.

Sans- parades royales colossales

mais avec l’humilité de nous sentir

des bergers et des jeunes à la recherche de la Vérité.

Sans grandes messes et avec des absences amères,

mais avec la présence d’un Dieu qui emplira tout.

Lire la suite

18 décembre 2020

La librairie franciscaine : une librairie religieuse dans votre quartier !

librairie franciscaine vitine de noel 2020.jpgVenez à la librairie franciscaine 9 rue Marie-Rose : la librairie religieuse de votre quartier ! Il y a actuellement : un grand choix de crèches, livres et cadeaux religieux, des cartes de vœux sont également disponibles.

Retrouvez des ouvrages tels que Bibles,  Bandes dessinées, Manga catholiques, Livres pour enfants, Livres divers: Biographies, Spiritualité, et bien d'autres ouvrages ! Signets ainsi que des objets religieux : Médailles, Croix, Chapelets, CD, DVD, Icônes ... 

Découvrez également notre gamme de produits monastiques : Miel, Savons, Sirops, Confitures et Gelées de fruits ...  

Du 1er au 24 décembre la librairie franciscaine sera ouverte tous les jours de 10h à 19h

Venez nous rendre une visite pour découvrir la diversité de notre belle librairie ! 

Vous souhaitez savoir si un ouvrage est disponible ? Vous avez une question ? Vous voulez nous contacter ? Cliquez ici ! 

ADRESSE

9 rue Marie Rose PARIS 14è

Horaires habituels du mardi au samedi: 10h - 12h et 15h - 19h

Le dimanche de 11h30 à 12h30 (après la messe)

Téléphone : 01 45 40 73 51

https://www.librairiefranciscaineparis14.com/

librairie.franciscaine.75014@gmail.com

https://franciscains.fr/librairiefranciscaine/#

13 décembre 2020

La communion des Saints

Y a-t-il quelqu’un qui veuille prier pour ceux qui n’ont qu’une faible conscience ? Si oui, qu’il se joigne à moi, plus nous serons et plus notre prière aura de force.

Pourquoi  prier pour ceux qui n’ont pas de conscience ?

Parce que, à dire vrai, personne n’en est privé, mais beaucoup la cachent si profondément en eux qu’ils sont persuadés qu’ils n’en ont pas. Et puisque pour y parvenir, ils doivent faire un effort gigantesque, je trouve juste de prier pour eux : pour alléger en somme leur effort. Pour effacer en eux la conscience, ils doivent, avant tout, élever un mur très haut entre eux et les autres, de manière à ce que rien de la souffrance d’autrui ne vienne les effleurer. Plus le mur est compact et résistant, plus ils se sentent en sécurité.

Cela ne suffit pas. Ils doivent se rendre imperméables, durs, inattaquables. Quelle condamnation à la solitude !

 Alors, ma prière est la suivante : Libère-les, Père, de la liberté. Ronge et détruis les racines de ce mur défensif et fais-le s’écrouler sur lui-même, afin que celui qui l’a construit, se retrouve à la merci de l’amour et de tous ses risques.

Y a-t-il quelqu’un qui veuille prier avec moi pour tous ces gens ?

Lore Dardanello Tosi

03 décembre 2020

Exercice public du culte – Limitation à 30 personnes

Evêques de France.pngCommuniqué en date du 2 décembre

Une jauge réaliste pour les deux prochains dimanches

Paris, le 2 décembre 2020

La Conférence des évêques de France prend connaissance de la jauge rendue publique aujourd’hui par le ministre de l’Intérieur pour ce qui concerne les célébrations publiques dans les lieux de culte.

La CEF estime que cette mesure proportionnée à la capacité d’accueil des édifices, bien que contraignante, est applicable. Elle impose de « laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux ». Les fidèles catholiques devront donc appliquer cette mesure, en particulier, les deux prochains dimanches 6 et 13 décembre.

Cette nouvelle mesure, plus réaliste et dont la CEF a été informée en début d’après-midi, fait suite à la consultation des cultes organisée depuis dimanche par le gouvernement. La CEF se réjouit que se renoue un dialogue constructif avec les pouvoirs publics. Elle attend maintenant, à la lecture des données sanitaires, l’éventuelle réévaluation de cette jauge à partir du 15 décembre.

De dimanche en dimanche, cette période de l’Avent entamée le 29 novembre, est un chemin vers Noël. Les communautés catholiques espèrent de tout leur cœur pouvoir célébrer le grand mystère de la foi dans les églises le 24 au soir, avec le moins de restriction possible. Ils sont conscients que l’attention aux précautions sanitaires est toujours nécessaire.

Lire la suite

28 novembre 2020

Prière : Une force venue den haut

Une force venue d’en haut

Qui que tu sois, j’ai besoin de me tourner vers toi. Je t’appelle Dieu, mais peut-être que le nom que je te donne n’a-t-il pas d’importance ? Je me tourne vers celui qui m’a placé là, sur cette planète inconnue et qui ne m’en a pas révélé le pourquoi.

Je me tourne vers celui qui détient le secret de ma vie. Je m’adresse à toi, le mystère.

Je me tourne vers toi, Seigneur sans-nom, parce qu’en toi je reconnais l’espérance. Parce qu’en toi je replace  ma confiance. Parce qu’il n’y a qu’en toi que je me repose.

 Je m’adresse à toi pour interrompre l’intolérable silence de ma solitude.

Sans toi, le monde devient terre et plus rien n’a de sens : ni les plantes, ni les animaux, ni même ma vie.

 Sans toi, le monde perd ses merveilles et plus rien n’est miracle.

Sans toi, la vie s’épuise et il ne m’est plus possible de renaître de ma mort.

Mon Dieu, fais que le besoin de me tourner vers toi ne m’abandonne jamais.

 

Lore Dardanello  Tosi

 

05:20 Publié dans spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : prière |  Facebook | |  Imprimer |

16 novembre 2020

Prière du fond de l’abîme

Si là où tu te trouves, créateur de la vie, tu me vois,

Si tu connais le nombre de mes cheveux et la couleur de mes yeux,

Si tu  attends de moi quelque chose,

Si tu me connais… alors je t’en prie, tourne tes yeux sur moi !

Vois-tu ma solitude ?

N’entends-tu pas mon appel ? N’entends-tu pas que je crie à l’aide ?

Je suis au fond du précipice, seul.

Autour de moi il y a du silence et de l’obscurité et personne, personne qui puisse m’aider.

Il ne reste que toi : regarde-moi !

Je prends toute ma souffrance et je la mets dans tes mains. Je n’ai rien d’autre à te donner.

Toute mon angoisse, mon désespoir, je te les confie : rends-les féconds.

De l’abîme ou je me trouve, je t’en prie, Dieu de la joie, remarque-moi !

Je t’offre ma douleur, la seule richesse que j’ai, donne-lui un sens, fais-la germer.

 

Lore Dardanello Tosi

Collaboratrice à la revue « Missione Salute »

02 novembre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

Donner sa vie

J'ai le coeur triste et je ne sais pas pourquoi.

Il me semble n'avoir plus rien à attendre et que plus rien n'a de sens. J'accomplis mon devoir mécaniquement, sans participation, comme si on m'avait confié une tâche obligatoire, sans me demander rien d'autre que son exécution matérielle.

Mon corps travaille, tandis que mon esprit est ailleurs : dans un désert immense, aride et silencieux.

La solitude m'entoure, mais personne ne semble s'en apercevoir. Les gens vont et viennent, ils se servent de moi sans se rendre compte que je ne suis pas là. Mon coeur ne bat pas avec le leur, nos âmes se sont perdues.

Quelquefois, j'ai la sensation que ceux qui vivent à mes côtés ne font plus rien pour rejoindre.

Il me semble, et cela me fait peur, que les autres peuvent se passer de moi. Je n'ai aucune influence.

Mais peut-être  est-ce à moi de les rejoindre. Peut-être est-ce moi qui me suis fermé à tous. Moi, qui me renie. Moi, qui les refuse. 

Père de l'harmonie, apprends-moi à m'offrir comme un coquillage offre sa perle, fruit de la souffrance. Fais-moi sortir de moi, pour être l'autre. Change mon objectif, du "je" au "tu".  Si je m'oublie, j'oublierai toute peur.

Père qui peux tout, fais que je m'ouvre en grand.

- Lore Dardanello TOSI

25 octobre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

Mon âme est éteinte. Mon corps ne vibre plus. Je suis sans espérance. j'ai tout essayé, mais il est inutile de chercher des remèdes impossibles. Je suis perdu. Je suis seul, mon Père, j'ai besoin d'aide.

Et voilà que tu me réponds !

Une lueur de volonté, apparue tout à coup à la surface de mon âme, me pousse à sortir de ce gouffre. Mais comment, dis-moi mon Dieu, comment ?

 Ce n'est pas plus qu'un murmure dans le coeur, un battement d'ailes, un frémissement de l'âme : prie, me dit-il sans paroles.

Dans l'obscurité la plus épaisse qui m'entoure, voilà  : le son de ma voix, peut-être, pour souffrir. Juste un fil, un tremblement, sort de moi, comme s'il n'avait rien à faire avec moi. Je n'y crois pas... et pourtant, j'insiste.

Mon Dieu ...

Les paroles n'ont pas d'importance. Elles ne sont qu'un moyen : la porte à travers laquelle quelque chose, de moi, s'exprime.

Je dis mon Dieu... sans harmonie. 

Le secret réside dans l'énergie que la voix diffuse. Une énergie qui court le long de la peau..., l'effleurant à peine, et la fait frissonner.

Et voilà que peu à peu, ce n'est plus une voix, mais ma voix, mon âme, et je ne m'en aperçois parce que je ne m'entends plus.

Je prie.

C'est toi qui pries avec moi. Je t'entends. Un instant plus tard, mon corps vibre et mon âme s'enflamme.

18 octobre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

Généreux à jamais

Quelquefois j'ai l'impression d'avoir désormais rempli mon devoir.

Quand j'étais jeune, j'étais fort. L'espérance emplissait mon coeur. J'attendais la vie et toutes ses promesses : j'étais riche.

 Mais maintenant que j'ai attendu, que j'ai espéré, que j'ai vécu ; maintenant que mes enfants sont devenus adultes, voilà que je pense quelquefois avoir donné tout ce que j'avais à donner. Je pense que plus personne n'a besoin de moi. Je pense qu'il ne me reste plus rien si ce n'est la solitude.

Dieu de la vie, libère-moi de ma cécité : je n'attends plus rien et je ne vois pas qu'au contraire, le monde m'attend.

Dieu de la vérité, libère-moi de ma pauvreté ; la richesse que j'ai encore à donner, je la lis dans les yeux de ceux qui m'entourent.

Dieu de la liberté, libère-moi de la prison : hors de la prison de solitude dans laquelle je me suis enfermé, la vie continue à me faire des promesses.

Ouvre mes yeux, Dieu de la vision, pour que je vois ma richesse et surtout ceux à qui elle est destinée.

 

04 octobre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

 Mon consolateur

Comme il est facile de consoler sans rien savoir !

 On me dit :" Courage, tiens bon, regarde les belles choses qui t'entourent, ne te lamente pas : la souffrance concerne tout le monde ." Quelle consolation est-ce là"?

La douleur regarde tous ceux qui la vivent. Les autres - quelle chance ils ont ! - ne ressentent pas cette douleur, ils ne la connaissent pas. La souffrance des autres est un mystère, comme tout ce qui se trouve en dehors de moi.  Ce n'est donc pas des autres que peut m'arriver la consolation. De moi-même peut-être . En regardant au profond de moi et et en retrouvant l'enfant que j'étais : un peu de sa simplicité, le souvenir d'une de ses joies. Ou mieux encore, en retrouvant, en moi, ma véritable identité, si souvent oubliée, sinon méconnue.

 Je suis ta créature, mon Père. Parfaite, comme toi. Je possède ton pouvoir et ta sagesse. Ton intégrités est en moi, intacte. Pourquoi est-ce que je continue à oublier cette vérité ?

 Quelque chose m'a fait oublier ce que je suis.

 Et je me suis persuadé que j'étais un corps qui souffrirait éternellement.

 Console-moi moi, mon Créateur. Fais-moi me souvenir des traits de mon visage et aide-moi à oublier les traits du mien, car  je ne m'appartiens pas.

 Il n'y a qu'à toi, mon Père, que je puisse confier ma souffrance. A toi seul ma solitude.