Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 avril 2020

Saint Pierre de Montrouge - 3 avril 2020 et Semaine Sainte

Saint Pierre de Montrouge.jpg

Lettre d'informations paroissiale
 
Vendredi 3 avril 2020
 
Message du Père Denis BRANCHU aux paroissiens
 
Chers amis,
Pour les célébrations de la Semaine Sainte et du Triduum Pascal, les prêtres de Saint Pierre de Montrouge célébreront dans l’église paroissiale en dehors des horaires d’ouverture selon les règles que nous vivons depuis plusieurs semaines.
Quelques images vous seront disponibles sur le site internet paroissial chaque jour pour nous aider à vivre en communauté les célébrations du Mystère Pascal.
Les prêtres peuvent être joints par téléphone 06 15 26 89 43 en cas d’urgence.
La plupart des responsables d’EHPAD de la paroisse nous sollicite pour porter le secours des sacrements aux personnes qui le demandent. Nous accompagnons les familles en deuil et célébrons les obsèques dans les limites d’une assemblée restreinte.
La bénédiction des rameaux se fera au cours de l’une des fêtes religieuses qui suivra la fin du confinement.
Les catéchumènes seront baptisés le dimanche de la Pentecôte, s’il plaît à Dieu.
Un grand merci à tous ceux qui se mettent au service de leurs voisins et des plus fragiles. N’hésitez pas à proposer ou à solliciter de l’aide spm.secretariat@free.fr.
 
Nous vous transmettons (ci-après) les horaires qui vous permettent de vous unir à l’église diocésaine et à l’Église universelle par la télévision catholique KTO et Radio Notre Dame.
 
Que Dieu vous bénisse. 
Père Denis BRANCHU+, curé

Lire la suite

04 avril 2020

Notre-Dame des Champs 5 avril 2020

Notre-Dame des Champs.JPG
Dimanche des Rameaux et de la Passion
 
5 avril 2020
 
Isaïe 50, 4-7 ; Psaume 21(22) ; Philippiens 2, 6-11 ; Matthieu 26, 14-27, 66
 8, 8-11 ; Jean 11, 1-45
 
Belle montée vers Pâques
 
La montée vers le Golgotha, le mont du Calvaire, sera rude pour nous cette année, en ce temps de pandémie et de confinement. Heureusement, la plupart d’entre nous pourrons suivre les célébrations sur internet ou à la télévision. Il faudra attendre la fin de la pandémie pour pouvoir rapporter chez nous des rameaux qui nous rappellent que Jésus a été accueilli avec grande joie à Jérusalem par la foule de ceux qui voyaient en lui le Messie, le Sauveur, et que Jésus est aussi notre Joie, à nous aujourd’hui.
Mais nous le savons, lors de la célébration des Rameaux, après l’évangile de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, c’est le récit de la passion et de la mort de Jésus sur la croix. L’évangile de la passion, aujourd’hui, se termine par la mise au tombeau de Jésus. N’oublions pas que la mise au tombeau de Jésus est un passage, une Pâque, vers la vie. Il avait annoncé à ses disciples qu’il lui fallait « s’en aller à Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, être mis à mort et le troisième jour, ressusciter » (cf Mt 8, 21).
Que ces célébrations pascales, vécues à distance, soient pour nous l’occasion de reprendre conscience que la Parole de Jésus, sa vie, sa mort et sa résurrection éclairent de l’intérieur ce que nous avons à vivre chaque jour. Notamment en ce temps difficile de maladie et de confinement, Jésus est celui qui nous ouvre le chemin de la vie en vérité. Une vie qui prend sa source à l’essentiel, l’amour de Dieu et l’amour de nos frères et sœurs, une vie dans la louange et le service.
Belle montée et rude montée vers Pâques, dans la grâce et la force du Seigneur !
 
P. Jean-Marie Aubert +

MESSAGE du curé en vidéo
pour l'entrée dans la Semaine Sainte.
Voir : https://notredamedeschamps.fr/message-du-cure/
 
SUIVRE LA SEMAINE SAINTE A NOTRE-DAME DES CHAMPS
Vous pouvez suivre les offices et messes de la paroisse en direct ou en différé sur la chaine youtube de Notre-Dame des Champs.
Voir : https://notredamedeschamps.fr/semaine-sainte-2020/
La diffusion en direct commence au début de la célébration.
Vous pourrez suivre les chants pendant la célébration grâce au sous-titrage.
 
 
 

Lire la suite

29 mars 2020

Notre-Dame du Travail du 29 mars 2020

Notre-Dame du Travail.jpg

5e dimanche de carême
 
dans l’année de saint Matthieu (A)
 
29 mars 2020
 
 
Apprendre à durer
 
Nous savons que le confinement va se prolonger au moins encore jusqu’au 15 avril. C’est pourquoi je crois utile de faire mémoire d’une parabole de l’évangile selon saint Matthieu au chapitre 25 : celle des vierges sages et des vierges insensées. Dans cet épisode où les vierges ont pour mission d’attendre l’arrivée de l’époux pour l’accompagner avec l’épouse jusqu’à la salle de noces, la distinction entre les unes et les autres ne se fait pas sur leur capacité de résistance au sommeil. Toutes s’endorment. Cependant, les vierges sages ont prévu de l’huile en réserve. Ainsi lorsque l’époux arrive enfin, elles ont de quoi recharger leur lampe pour accomplir leur mission. Leur sagesse consista à s’être donné les moyens de durer. Elles se sont préparées à une attente qui pouvait être prolongée. De même, nous aussi, nous devons nous préparer à une épreuve qui se poursuit : nous devons apprendre à durer.
 
Trois points d’attention nous y aideront.
 
Le premier est la fidélité à la prière, tout particulièrement peut-être au commencement de notre journée. C’est pour cela que nous avons choisi de célébrer la messe à 8h30 le matin et de la retransmettre en direct (du mardi au vendredi – le dimanche à 9h – sur le compte Facebook de la paroisse, accessible aussi par le site web). Que le travail que nous allons accomplir durant cette journée ne soit pas seulement l’œuvre de nos mains, mais qu’il soit saisi par le Seigneur et rendu fécond par lui. 
 
Le deuxième est l’attention à ménager nos forces. Non pas par paresse ou par indifférence, mais pour être capable de tenir notre poste sur la durée. Il y a un risque véritable à s’engager à fond, voire en surrégime, pour être disponible au maximum. Il est dangereux voire irresponsable de négliger le repos nécessaire au point de s’effondrer. Imaginons quelqu’un qui soutiendrait une personne à la jambe cassée pour l’aider à avancer. Si à cause de l’effort qui se prolonge, elle menace de tourner de l’œil, il vaut mieux qu’elle le dise à celui qu’elle aide et qu’ils s’arrêtent tous les deux afin de reprendre des forces. Cette pause n’est pas le signe qu’on ne veut plus aider. Au contraire, on prend un moment de repos pour être en mesure de continuer à aider.
 
Le troisième est de puiser des forces dans la communion spirituelle. Nous n’en avons pour la plupart pas vraiment l’habitude puisque la communion nous était ordinairement accessible. Il est donc requis un certain apprentissage pour entrer dans la démarche. Je rappelle les deux éléments évoqués dans l’édito de la semaine dernière : 1° la confiance que Dieu saura nous donner par des moyens extraordinaires la grâce que nous ne pouvons plus recevoir par les moyens ordinaires ; 2° l’union de tous les membres du Corps du Christ, sachant que ce qui profite à l’un bénéficie à tout le Corps. Nous savons que nos prêtres continuent de célébrer l’eucharistie et qu’ils communient. Je peux donc prier ainsi : « Seigneur, j’ai foi que par le baptême nous ne formons qu’un seul Corps ; que la grâce de l’eucharistie que mon frère (penser à la personne qui communie) reçoit parvienne jusqu’à moi ».
 
Que Dieu vous bénisse et vous garde. Nous prions pour vous et avec vous. Notre pensée se tourne particulièrement vers ceux qui sont les plus isolés ou dont l’exiguïté de l’appartement rend le confinement encore plus éprouvant. Que Dieu vienne en aide aux malades et qu’il protège les soignants.
 
Père Gabriel Würz, curé +

 
 

Lire la suite

24 mars 2020

[COVID-19] Message des évêques de France aux Catholiques et à tous nos concitoyens

Éric_de_Moulins-Beaufort_-_1.jpgRappel : Communiqué de Mgr de Moulins-Beaufort
 
L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun ce mercredi 25 mars prochain. Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre : déposer une bougie sur sa fenêtre à 19H30 au moment où les cloches de toutes les églises sonneront à toute volée sera une marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays. Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années.
 
Nous, catholiques, demanderont en même temps à la Vierge Marie de remplir nos cœurs de foi, d’espérance et de charité en ces temps et de nous obtenir la grâce de l’Esprit-Saint pour que nous sachions trouver les gestes nécessaires,
 
+ Eric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims
Président de la Conférence des évêques de France
 
Rappel : Mgr Eric de Moulins-Beaufort a été de 2008 à 2018 en charge, comme évêque auxiliaire de Paris de notre doyenné Alésia-Plaisance.

Lire la suite

Pape François - réciter le Notre Père le 25 mars à midi

  1. Pape François.jpgLors de l’Angélus de ce dimanche 22 mars, le pape François a invité tous les chrétiens à réciter le Notre Père « tous ensemble », ce mercredi 25 mars 2020 à midi, en « prière unanime » face à la pandémie du Coronavirus.

« En ces journées d’épreuve, tandis que l’humanité tremble de la menace de la pandémie, je voudrais proposer à tous les chrétiens d’unir leurs voix vers le Ciel.
J’invite tous les chefs des Eglises et les leaders de toutes les communautés chrétiennes, avec tous les chrétiens des diverses confessions, à invoquer le Très-Haut, Dieu tout-puissant, en récitant en même temps la prière [le Notre Père] que Jésus Notre Seigneur nous a enseignée.
 Au jour où de nombreux chrétiens font mémoire de l’annonce de l’Incarnation du Verbe à la Vierge Marie, que le Seigneur écoute les prières unanimes de tous ses disciples qui se préparent à célébrer la victoire du Christ ressuscité. »
 

Lire la suite

20 mars 2020

Paroisse Saint Dominique : à partir du 15 mars 2020

eglise StDominique.jpg

Chers paroissiens,
Suite à la décision de l’archevêque, il n’est pas possible de maintenir les messes dominicales habituelles, ni d’en rajouter une, comme je l’avais décidé avant de recevoir son message.
L’église sera ouverte toute la journée pour permettre à ceux qui le veulent de venir prier.
Voici quelques informations importantes que je vous encourage à relayer largement autour de vous, notamment auprès des membres de vos groupes, et auprès de vos amis, auprès de tous les paroissiens.

- notre église restera ouverte chaque jour, aux horaires habituels (8h - 19h) ;
- les messes en semaine sont suspendues ;
- les activités du catéchisme et de l’aumônerie des collégiens sont suspendues ;
- pour le dimanche, les fidèles sont invités à prier en famille, à lire les lectures du jour, et à sanctifier le dimanche. L’archevêque dispense les fidèles du diocèse de Paris de l’obligation dominicale.
- J’encourage chacun à se soucier des personnes les plus fragiles, et à me signaler, ainsi qu’à la Conférence saint Vincent de Paul et au groupe AMI, les personnes qui auraient besoin d’une visite ; je me rendrai disponible, avec ceux qui le peuvent, pour visiter ces personnes.
- enfin, nous devons tous prier avec ferveur, pour demander les secours de notre Seigneur. Notre archevêque suggère de réciter chaque jour et jusqu’à la fin de la pandémie la prière à sainte Geneviève, ci-jointe, ainsi que de jeûner les mercredis de carême.

C’est par l’effort de tous, unis dans une prière fervente et persévérante, que nous vaincrons.
"Notre secours est dans le Nom du Seigneur, qui a fait le Ciel et la terre" (Ps 124)
"Le Seigneur est ma lumière et mon salut, de qui aurais-je crainte ?" (Ps 26)
Je vous assure de ma fidèle prière et vous bénis de tout cœur,

Abbé Cyril Gordien +, curé de saint Dominique

Lire la suite

18 mars 2020

Notre-Dame des Champs - Message aux paroissiens

Notre Dame des Champs.pngMessage aux paroissiens du 19 mars

Solennité de Saint Joseph
 
Chères paroissiennes, chers paroissiens,
J'espère que vous allez bien, ou "au mieux" du moins (car certains d'entre nous luttent activement contre le virus)...
En cette fête de Saint Joseph, le soleil brille sur notre ville.
Que ce soit comme un signe de cette lumière de paix et de confiance que nous sommes invités à laisser briller en nos âmes : la lumière du Christ vivant.
Un refrain de Taizé dit ceci :
 
"Jésus, le Christ, lumière intérieure,
ne laisse pas nos ténèbres me parler.
Jésus le Christ, lumière intérieure,
donne-moi d'accueillir ton amour."
 
Prions les uns pour les autres, en ces temps particuliers, prions pour les soignants, et tous ceux qui assurent la continuité des services de la cité.
Prions pour que la lumière de la foi, de l'espérance et de la charité qui viennent du Seigneur grandisse en nos âmes.
Nous pouvons prier saint Joseph avec la prière donnée par notre Archevêque, Mgr Michel Aupetit, que vous trouverez ci-après.
 
Pour rappel, vous pouvez vous joindre en direct à 18h15 à la messe retransmise sur YouTube, (chaine Notre-Dame des Champs), vous pouvez y accéder par le site www.notredamedeschamps.fr page d'accueil.
 
Ce soir à 21h le Pape François appelle les fidèles à dire un chapelet. Vous trouverez sur le site, les méditations des mystères lumineux (jeudi).
 
En union d'espérance et de prière,
P. Antoine d'Eudeville + , curé
 
PS: En cas de besoin, de demandes d'aide particulières , n'hésitez pas à laisser des messages sur le répondeur 01.40.64.19.64, ou à accueil@notredamedeschamps.fr, ou deudeville_antoine@yahoo.fr
Nous nous efforcerons de mettre en lien des personnes pour répondre aux besoins.

Lire la suite

13 mars 2020

Notre-Dame du Rosaire

Notre-Dame-du-Rosaire_(Paris14).jpg

Dimanche 15 mars 2020
 
3e dimanche de Carême
 
Epidémies
 
  Elles sont deux : l’épidémie du Covid 19 et celle de la peur.
  Le monde de la santé et l’autorité politique sont à la tâche contre la première. La nécessaire prévention passe par des mesures, décidées par l’Etat, qui s’imposent à tous. Quoi que nous en pensions individuellement, nous conformer à ces mesures. Depuis saint Paul (Rm 13, 1-7 ; Tt 3, 1) et saint Pierre (1 P 2, 13 – 14), l’Eglise reconnaît la nécessité de l’autorité politique dont le rôle est d’assurer le bien commun de la société (Catéchisme de l’Eglise catholique, n° 1898). Nous ne sommes pas du tout ici sur les terrains de l’objection de conscience ou du droit de résister, théorisés par la doctrine sociale de l’Eglise.
  Mais il nous revient à tous de lutter contre la seconde épidémie, celle de la peur.   En priant vraiment : il s’agit d’invoquer la protection de Dieu, de supplier l’Esprit consolateur, de prier pour les personnes malades, pour les chercheurs, pour les soignants, pour tous ceux qui ont peur, pour tous ceux qui sont frappés économiquement par le ralentissement, parfois la suppression, de tant d’activités. Lutter contre l’épidémie de la peur c’est aussi entourer d’un véritable amour fraternel ceux qui sont touchés de plein fouet par la crise sanitaire et les mesures prises : les personnes âgées privées de visite dans les EHPAD, celles qui sont tenues de rester chez elles, désormais les scolaires et les étudiants. Il nous faut aussi soutenir ceux qui subissent de drastiques pertes de revenus. Il faut encore apprendre à trouver les mots pour rassurer ceux qui ont peur. Et tant d’autres choses …
  Même – et surtout – quand la rencontre n’est provisoirement pas possible, sachons vraiment imaginer toutes les possibilités d’amour fraternel qui luttent sans relâche contre ostracisation et isolement. Merci à tous.
 
Emmanuel Tois +
 
Agenda sous réserve des conséquences des directives nationales contre le COVID-19
voir ci-après

Lire la suite

Marche de Saint Joseph samedi 21 mars

Annulation.jpgANNULATION ! Compte tenu de l’interdiction d’organiser des rassemblements de plus de 1000 personnes, la Marche de Saint-Joseph n’aura pas lieu.

Nous regrettons de devoir annuler la Messe au Sacré-Cœur, la Procession et la Veillée à St Eustache.
 
Afin d’offrir au plus grand nombre la chance d’une démarche collective en cette année du jubilé du Sacré-Cœur, nous envisageons, en partenariat avec l’association Marie de Nazareth, une grande montée des hommes et pères d’Ile de France vers la Basilique de Montmartre, le 10 octobre 2020.
 
Le 20 mars 2021, nous pourrons fêter ensemble la 11° édition de la Marche et son 10° anniversaire !
 
 
Dixième marche de Saint-Joseph,
de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, en l’année de son jubilé, vers Saint-Eustache.
 
Pèlerinage pour les pères de famille samedi 21 mars dans Paris
 
La Marche de Saint Joseph est un projet porté par des laïcs catholiques, issus de plusieurs paroisses d’Ile-de-France. Elle existe depuis 2011. Elle est ouverte à tous les hommes, pères, époux, de toutes générations et de toutes conditions physiques.
Elle propose marche dans Paris, échanges avec d’autres pères, prières, enseignement, célébration, procession dans les rues de Paris, sacrement de réconciliation et veillée avec les familles. 
La Marche de Saint Joseph s'adresse aux pères, grands-pères, et futurs pères pour placer notre vie d'homme, d'époux et de père, sous le regard et l'intercession de Saint Joseph, dans une démarche de pèlerin, et dans une fraternité partagée avec les autres pères de familles. 

 

10 mars 2020

Table ronde sur "L'itinéraire de Bonaventure "(nouvelle traduction) 12 mars 2020 au Couvent des Capucins reportée

Dernière minute : table-ronde reportée, en raison des circonstances actuelles concernant la propagation du virus Covid-19, et afin de protéger votre santé ainsi que celle des frères et des résidents du couvent.
saint francois recevant les stigmates fra angelico.jpg
Jeudi 12 mars 19h30 au Couvent des Capucins 32 rue Boissonade : Une table-ronde est organisée autour de « L’Itinéraire de Bonaventure » (Introduction et nouvelle traduction) Avec Laure Solignac, Institut Catholique de Paris, et frère André Ménard, Capucin, École franciscaine de Paris

Libre participation aux frais

Pourquoi une nouvelle traduction de cette œuvre-phare de Bonaventure ? Pour offrir un nouvel accès à un ouvrage essentiel qui a influencé bien des œuvres postérieures de spiritualité. Pour inviter à faire le tour de « l’Itinéraire de l’esprit jusqu’en Dieu », à le lire jusqu’au bout, à se laisser conduire sur ce chemin de vie spirituelle, à expérimenter combien le Docteur Séraphique a concentré en ce petit ouvrage une profusion de joie.

Photo: Fra Angelico, Saint François recevant les stigmates - Rome, Musée du Vatican

Lire la suite

08 mars 2020

VISITATIO - Projet de soins palliatifs à domicile - Formation

visitatio.jpgVISITATIO est une association qui vient en aide aux personnes en fin de vie ou confrontées à la maladie grave évolutive, par un soutien humain et une présence médicale. Un réseau de volontaires bénévoles et de professionnels soignants spécialisés en soins palliatifs est déployé au domicile pour accompagner les personnes concernées et leur entourage.  

L’Archevêque de Paris a souhaité que les paroisses Saint Pierre de Montrouge et Notre-Dame du Rosaire et l’aumônerie de l’hôpital Saint Joseph, constitue une première équipe à Paris.

La formation initiale comporte six rencontres

La première est à Saint-Pierre de Montrouge le samedi 21 mars de 9h30 à 17h30

Inscription indispensable auprès de Nathalie Vallet : n.vallet.visitatio@gmail.com ou 06 50 17 38 43
Vous pouvez consulter le site internet : https://www.visitatio.org

03 mars 2020

La cathédrale - cet acte de foi qui traverse les siècles

Notre Dame en feu.jpgTexte de Mgr Michel Aupetit paru dans L’Homme nouveau
L’Homme nouveau – mars 2020

« La cathédrale est cet acte de foi qui traverse les siècles, où le génie de l’homme s’incline en adoration devant Dieu. Elle est d’abord le Temple du Très-Haut, comme toute église de cette terre, reflet de la liturgie céleste, porte et chemin du Ciel. Mais elle est aussi l’Église-Mère du diocèse, celle qui nous enfante comme une source de vie. »

Interview parue dans le hors-série N°38-39.

Lire la suite

27 février 2020

Féminisme et Christianisme - Conférence vendredi 13 mars

LucettaScaraffia.jpgConférence « Féminisme et christianisme » 

Par Lucetta Scaraffia, journaliste et auteure du livre à paraître le 4 mars, Féministe et chrétienne.

Avec le témoignage de Michèle-France Pesneau, ancienne carmélite, membre de la Communauté de L'Arche.

Conférence organisée par l'association Sentinelle qui vous invite à la 6ème édition du Carrefour-Sentinelle (portes ouvertes de 10h à 12h30).

Maison des Associations, 22, rue Deparcieux, 14ème.

Vendredi 13 mars, de 14h à 18h.

Lucetta Scaraffia est historienne et journaliste italienne. Professeur associé d'histoire contemporaine à l'Université de Rome « La Sapienza », elle collabore avec les journaux Avvenire, Il Foglio, Corriere della Sera et L'Osservatore Romano. Elle est conseillère au Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation.

Informations :

06 36 90 61 58 ;contact@sentinelle-asso.org ; www.sentinelle-asso.org

Inscriptions obligatoires sur www.helloasso.com/associations/sentinelle  

23 février 2020

Entrer dans la foi en Jésus par la foi en Israël : une lecture neuve de l'Evangile

CONFÉRENCE DE MGR ALEXIS LEPRLeproux.pngOUX

Le mardi 25 février à 20h15, Conférence « Entrer dans la foi en Jésus par la foi en Israël : une lecture neuve de l'Evangile » organisée avec l’association "Au Vent des Rencontres".

- 20h15-21h30 : conférence et réponse aux questions

- 21h30-22 : vente de livres et buffet

participation financière : 10€

Lieu : salle Notre Dame, en face de l'église Notre-Dame des Champs, 92bis, bd du Montparnasse, PARIS 14ème. PAF : 10€.

Inscription sur : https://www.helloasso.com/associations/au-vent-des-rencon...

21 février 2020

MERCREDI DES CENDRES – 26 février 2020

Cendres.jpgLe Mercredi des Cendres, premier jour du Carême est marqué par l’imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle en signe de la fragilité de l’homme et de l’espérance en la Miséricorde de Dieu. L’homme demande à Dieu pardon de ses péchés, il fait pénitence. Le prêtre dira : « souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière » ou bien « convertis-toi et crois à l’Evangile ».
Tous les fidèles sont invités à recevoir les cendres.

Les cendres seront imposées :
A Saint Pierre de Montrouge :
– au cours de chacune des messes célébrées ce jour à l’église : 8h, 12h15, 18h30 et 20h,
– et au cours de la célébration proposée aux enfants à 17h.
A Saint Dominique ;
- au cours des messes de 09h00 (avec le primaire de Notre-Dame de France), 12h15 et 20h00.
A Notre-Dame du Rosaire :
Indépendamment des messes célébrées pour les enfants et les adolescents dans le cadre du catéchisme et de l’aumônerie, deux messes sont proposées avec, à chacune d’elles, l’imposition des cendres :
- au cours de la messe de 8h15 dans la chapelle sainte-Anne (bas-côté droit de l’église),
- au cours de la messe de 19h30 dans l'église.
A Notre-Dame du Travail :
- au cours des messes de 9h, 12h15, 19h30.
A Notre-Dame des Champs :
- au cours des messes de 7h45, 12h15, 19h et 21h.
Au couvent Saint François :
- au cours de la Messe des Cendres de 12h.
 
Les cendres sont le produit de la combustion des rameaux bénis l’an passé. Vous pourrez apporter vos rameaux bénis à votre paroisse pour la préparation des cendres. Et plus particulièrement :
- à la sacristie de Saint Pierre de Montrouge, le dimanche précédent 23 février,
- dans un carton déposé à cet effet, chapelle de la Pietà de Notre-Dame du Travail.

09 février 2020

L’Église vraiment sainte? Conférences de carême de Notre-Dame de Paris

En 2020, les Conférences de carême de Notre-Dame de Paris seront données par le père Guillaume de Menthière, curé de Paris et théologien, à Saint-Germain l’Auxerrois (1er). 

Dim. 01/03 - L’Église d’Abraham : antique, convoquée, trinitaire

Dim. 08/03 - L’Église de Pierre : une, structurée, indéfectible

Dim. 15/03 - L’Église de Marie : sainte, joyeuse, maternelle

Dim. 22/03 - L’Église de Paul : apostolique, eucharistique, missionnaire

Dim. 29/03 - L’Église de Geneviève : catholique, prophétique, croyante

Dim. 05/04 - L’Église de François : pauvre, espérante, fraternelle

Est-ce le dramatique incendie de Notre-Dame ? Sont-ce les malheurs du temps, les chiffres en berne, le désarroi des fidèles devant les trahisons de certains clercs, l’accumulation des affaires désastreuses ? Notre Archevêque a voulu que les conférences de carême abordent en cette année 2020 le thème de l’Église.

Lire la suite

02 février 2020

Couvent St François - Informations février 2030

couvent saint françois.jpg

Quelques dates pour les célébrations

- Dimanche 2 Février à 10h30 : La Présentation de Jésus au Temple

- Lundi 03 Février à 12h: Saint Basile, Evêque et Martyr

- Mercredi 05 Février à 12h : Sainte Agathe, mém.

- Jeudi 06 Février à 12h : Ss. Paul Miki et Co, mém.

- Dimanche 9 Février à 10h30 : 5ème Dimanche du Temps Ordinaire

- Mardi 11 Février à 12h : ND de Lourdes

- Vendredi 14 Février à 12h : Ss Cyrille et Méthode

- Dimanche 16 Février à 10h30 : 6ème Dimanche du Temps Ordinaire

- Samedi 22 Février à 12h : La Chaire de Saint Pierre, Fête

- Dimanche 23 Février à 10h30 : 7ème Dimanche du Temps Ordinaire

- Mercredi 26 Février à 12h : Messe des Cendres

 

Informations et annonces 

Liturgie de la Parole adaptée aux enfants tous les dimanches sauf vacances scolaires.

­-  Adoration tous les 2èmes et 4èmes jeudis de chaque mois de 19h30 après les vêpres des frères jusqu'à 20h30, suivi d'un temps convivial dans une des salles du couvent. Prochaines dates : 13 et 27 février, 12 et 26 mars. 

- Lectio Divina ; Prier la Parole de Dieu avec la Bible
19h30-20h30. Au couvent St François, 07 rue Marie Rose, 75014 Paris, les mardis : 04 et 18 fév. ; 03,17 et 31 mar. ; 14 et 28 avr ; 12 et 26 mai ; 09 et 23 juin 2020

Contact: frAlainGautier@gmaiLcom

 

Fête de la Présentation de Jésus au Temple

Présentation.jpgJournée mondiale de la vie consacrée

« Nous devenons aveugles si nous ne regardons pas le Seigneur tous les jours »

Dans son homélie pour la fête de la Présentation de Jésus au Temple de Jérusalem, au soir de ce 1er février 2020, en la basilique Saint-Pierre, le pape François a indiqué le « secret » de la vie consacrée et de la vieillesse comblée,.

Le pape a invité à voir ce que font le vieillard Syméon et la prophétesse Anne, selon le récit de l’Evangile de saint Luc (Lc 2, 22-40).

Le pape a suggéré cette grâce à demander: « Pour avoir le regard juste sur la vie, demandons de savoir voir la grâce de Dieu pour nous, comme Syméon. »

« Nous devenons aveugles si nous ne regardons pas le Seigneur tous les jours »

Homélie du pape François

Lire la suite

31 janvier 2020

Ceux du 79

Installée au 79 de l’avenue Denfert-Rochereau, la communauté des Assomptionnistes, fête cette année le 175ème anniversaire de la fondation à Nîmes. L’occasion de faire connaissance avec ceux qui vivent dans un lieu chargé d’histoire.

L’avenue Denfert-Rochereau, Paris. Son entrée discrète sur rue vers le site de l’Observatoire, ses ateliers d’artistes, son ancien hôpital Saint Vincent de Paul, accueillant désormais le site des Grands Voisins, et nombre de communautés religieuses catholiques. Au gré de ces hautes façades souvent chargées d’histoire, se dresse un immeuble plutôt récent. Sans signe religieux distinctif. C’est au 79, avenue Denfert-Rochereau que siège la province d’Europe des religieux assomptionnistes. Une congrégation qui fête cette année 2020 les 175 ans de sa fondation à Nîmes par un certain P. Emmanuel d’Alzon (1810-1880). (photo: Assomptionnistes en Afrique de l'Ouest)

DSC08885-Assomptionnistes.jpg

Ceux du 79 d’aujourd’hui s’inscrivent dans une longue lignée de religieux, se relayant dans le XIVème arrondissement, depuis que les Augustins de l’Assomption (ou Assomptionnistes) prirent la suite en cet emplacement d’une communauté méthodiste qui animait depuis 1918 un centre socioreligieux dirigé par un clergyman américain, le Révérend J.D. Townsend. Un prospectus non daté, en anglais, présente alors ce mémorial comme une maison de modeste apparence, dans une rue peu fréquentée des touristes parisiens.

A l’intérieur nous racontent encore les archives de l’époque se tenaient nombre d’activités sociales, allant des enseignements des rudiments de la langue anglaise à une assistance sociale et religieuse. Bref une maison d’œuvres qui dura un certain temps. Avec une chapelle, une bibliothèque et un… gymnase.

En 1933, les Assomptionnistes achètent cette maison pour y installer la Province (définissant un territoire, un ensemble de communautés et d’œuvres) de Paris. Forts de l’autorisation du Cardinal Verdier, donnée le 21 novembre 1934, les Assomptionnistes ouvrent la chapelle Notre-Dame de l’Assomption en ces anciens murs du temps méthodiste. Pendant 35 ans la chapelle est fréquentée par les fidèles du quartier. Le gymnase toujours utilisé par divers groupes de jeunes, quant à lui, est démoli en 1960., pour faire place à une petite résidence abritant l’administration provinciale.

En 1967, il est décidé de raser la vieille bâtisse pour construire un immeuble de huit étages. Le côté rue est destinée à la location à des sociétés extérieures, et le côté jardin aux religieux et aux services administratifs. Depuis 1978, le 79 est le siège de la province de France et assure un service d’accueil.

Lire la suite

25 janvier 2020

Concert - chants liturgiques orthodoxes 26 janvier à Saint Léon

concert de chants liturgiques de tradition russe 26 janvier à  Saint Léon-1.png

Pour clore cette semaine de prière pour l'Unité des Chrétiens nous vous proposons d'assister au concert de chants liturgiques orthodoxes  de tradition russe que donnera le Chœur de Saint Séraphin de Sarov dirigé par Serge Rehbinder en
en l'église St Leon 1 place du cardinal Amette 75014
le dimanche 26 janvier à 15 heures
(entrée libre , libre participation)

Cercle œcuménique du 15ème arrondissement

23 janvier 2020

Dimanche 26 janvier - Dimanche de la Parole de Dieu

Pape François.jpgLe 30 septembre dernier, le pape François, dans le motu proprio Aperuit Illis décidait de faire du 3e dimanche du temps ordinaire, chaque année, le Dimanche de la parole de Dieu.

Dans toute l'Église, ce dimanche est donc « consacré à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la parole de Dieu » !

« Que le dimanche de la Parole de Dieu puisse faire grandir dans le peuple du Seigneur la religiosité et l’assiduité familière avec les Saintes Ecritures, comme l’auteur sacré enseignait déjà dans les temps anciens « elle est tout près de toi, cette parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur, afin que tu la mettes en pratique » » Dt 30, 14 Pape François, 30 septembre 2019

« En tant que chrétiens, nous sommes un peuple qui marche dans l'histoire, renforcé par la présence du Seigneur parmi nous qui nous parle et nous nourrit. La journée consacrée à la Bible ne veut pas être "une fois par an", mais une fois tout au long de l'année, car il nous faut de toute urgence nous familiariser avec la Sainte Écriture et le Ressuscité, qui ne cesse de briser la Parole et la Pain dans la communauté des croyants. C'est pourquoi nous devons entrer en confiance constante avec les Saintes Écritures, sinon le cœur reste froid et les yeux restent fermés, affectés comme nous le sommes par d'innombrables formes de cécité ».

« … l’Écriture Sainte et la Tradition, ……….. ensemble elles sont l’unique source de la Révélation. Le caractère écrit de la première ne diminue en rien le fait qu’elle soit pleinement parole vivante ; de même que la Tradition vivante de l’Église, qui la transmet sans cesse au cours des siècles de génération en génération, possède ce livre sacré comme la « règle suprême de la foi ». D’ailleurs, avant de devenir un texte écrit, l’Écriture Sainte a été transmise oralement et maintenue vivante par la foi d’un peuple qui la reconnaissait comme son histoire et son principe d’identité parmi tant d’autres peuples. La foi biblique se fonde donc sur la Parole vivante et non pas sur un Livre. (Lettre apostolique Aperuit illis) »

Association des Ecrivains Catholiques de Langue Française conférence mardi 28 janvier

Visitation.jpgCouvent de la Visitation, 68, av. Denfert-Rochereau, PARIS 14e.

Mardi 28 Janvier, à 11h.

L'Association des écrivains catholiques de langue française vous invite à sa prochaine conférence :

"Marcel Callo et ses compagnons, du récit d'un témoin aux résistances chrétiennes dans l'Allemagne nazie."

Par Dominique Minot-Morin, auteur de Résistances chrétiennes dans l'Allemagne nazie.

Fernand Morin, compagnon de cellule de Marcel Callo, éd. Karthala, 2014.

Entrée libre.

Conférence précédée d'une messe à 10h30.

17 janvier 2020

Annonces diocésaines

paroisse saint albert-le- grand

Loi de bioéthique, message de l’archevêque
 
« Si nous nous taisons, les pierres crieront » (cf. Lc 19, 40).
 
Après avoir commencé à détruire la planète, allons-nous laisser défigurer notre humanité ? Qui osera élever la voix ?
À l’heure de l’examen par le Sénat du projet de loi bioéthique, une prise de conscience est urgente. Depuis des années, nous nous engageons toujours plus avant vers une dérive mercantile de pays nantis qui se payent le luxe d’organiser un trafic eugéniste avec l’élimination systématique des plus fragiles, la création d’embryons transgéniques et de chimères.
Comment se fait-il que notre société si soucieuse, à juste titre, du respect de l’écologie pour la planète, le soit si peu quand il s’agit de l’humanité ? Tout est lié.
Je le répète une fois encore : l’enfant est un don à recevoir, pas un dû à fabriquer. L’absence d’un père est une blessure que l’on peut subir, mais il est monstrueux de l’infliger volontairement.
Comme vient de le rappeler le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France, il faut garantir au nom de la liberté le droit à l’objection de conscience dans ces domaines.
Il est encore temps pour le législateur de se ressaisir, d’oser dépasser les postures idéologiques et pour tous les citoyens de faire entendre la voix du bon sens, de la conscience et de la fraternité humaine. »
 
+Michel AUPETIT, Archevêque de Paris 
 
Une manifestation est prévue à Paris contre le projet de loi bioéthique ce dimanche 19 janvier après-midi. Rassemblement à 13h Place de la Résistance, fin de manifestation Place de l'Opéra

12 janvier 2020

Semaine de prière pour l'unité des Chrétiens 18-25 janvier 2020

A tous et toutes nos meilleurs vœux pour cette année 2020

Semaine de Prièrechrétiens ensemble groupe oecuménique du 14ème barque voeux.png pour l'Unité des Chrétiens 2020
chrétiens ensemble groupe oecuménique du 14ème barque des réfugiés voeux 2020.png

18 - 25 janvier 

Semaine préparée par les chrétiens de Malte et Gozo

« Ils nous ont témoigné une humanité peu ordinaire »

     (Actes 28,2 le naufrage de Paul)

photo 1 :Mer Méditerranée 1er siècle

photo 2: Mer Méditerranée21ème siècle

 

- Dimanche 19 janvier :

Une prière universelle commune est proposée à toutes les Eglises du 14ème

- Mardi 21 janvier :

Soirée œcuménique animée par les jeunes et pour les jeunesde 19h30 à 21h, à la Maison des Jeunes, 16 rue Moulin Vert.

- Mercredi 22 Janvier à 20h30  Célébration diocésaine                   

 à l’Eglise du Saint-Esprit 1 rue Cannebière 75012 Paris

- Jeudi 23 Janvier de 14h30 à 16 h :

à la Résidence Notre-Dame de Bon Secours         68 rue des Plantes 75014

Prière sur le thème de la semaine de l'unité animée par le  groupe œcuménique du 14ème

-Vendredi 24 janvier 2020, à 20h

Les paroisses protestantes et catholiques des 5e et 13e arrondissements, et la paroisse orthodoxe de St-Séraphin de Sarov

vous invitent à la Veillée de prière pour  l’Unité des Chrétiens

Eglise Sainte-Rosalie 50 Boulevard Auguste Blanqui, 75013-Paris

(Métro : Place d’Italie, Corvisart )

08 janvier 2020

Chrétiens Ensemble : Œcuménisme dans le 14eme

oecuménisme logo.jpgRencontres du 1er  trimestre 2020 

- Les mercredis 15 janvier, 5 février et 18 mars.

La Bible aujourd’hui :                        de 12h.30 à 13h.30

à la cabane 78 rue Raymond Losserand 75014 Paris

avec le père Tois de Notre Dame du Rosaire et Marie-Pierre Cournot pasteure de l’Eglise Protestante Unie Montparnasse-Plaisance

- Lectio Divina :

Pour ceux qui le désirent le frère franciscain Alain Gautier propose de participer à ces rencontres : 

Les mardis 7 et 21 janvier, 4, 18 et février, 3, 17 et 31 mars de 19h.30 à 20h.30

au Couvent St François, 7 rue Marie Rose 75014

Lire la suite

05 janvier 2020

5 janvier 2020 – Epiphanie du Seigneur

adoration_mages_durer.jpg

« Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie » (Matthieu 2, 10)

Une étoile brille dans la nuit

Les peuples marchent vers la lumière du Seigneur, qui donne sens à la vie.

« Dieu, donne au roi tes pouvoirs, à ce fils de roi ta justice. Qu’il gouverne ton peuple avec justice, qu’il fasse droit aux malheureux » (Ps 71 (72), 1-2)

01 janvier 2020

1er janvier - Solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu

Théotokos.jpgLe 1er janvier, la Solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu, célèbre la proclamation de Marie comme étant laTheotókos. C’est l’Église primitive qui a décidé de résumer la maternité de Marie en cet unique mot grec.

Le peuple chrétien avait alors pris l'habitude de donner à Marie le titre de Mère de Dieu, ce qui a donné lieu à une polémique avec le patriarche de Constantinople, Nestorius.

Pour résoudre ce conflit, un concile œcuménique a été réuni en 431 à Éphèse, ville où, selon la tradition, Marie aurait résidé avec Jean après la Pentecôte. Cent cinquante évêques d'Orient et d'Occident y consacrent la reconnaissance par l'Église du titre de Marie, Mère de Dieu.

Dans le cadre de la réforme issue du concile Vatican II, le pape Saint Paul VI a placé cette solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu au 1er janvier, retrouvant l'ancienne coutume de la liturgie de Rome. Elle clôture ainsi l'octave de Noël, tout en coïncidant avec la journée mondiale de la paix, promue par ce même pape.

29 décembre 2019

Ce 29 décembre 2019 - Dimanche de la Sainte Famille

Ste Famille.jpgLa Sainte Famille

Dans l'Évangile, nous ne trouvons pas de discours sur la famille, mais un événement qui vaut davantage que toute parole:  Dieu a voulu naître et grandir dans une famille humaine. De cette manière, il l'a consacrée comme voie première et ordinaire de sa rencontre avec l'humanité.
Dans la vie passée à Nazareth, Jésus a honoré la Vierge Marie et le juste Joseph, en demeurant soumis à leur autorité pendant toute la période de son enfance et de son adolescence (cf. Lc 2, 51-52). Ainsi, il a mis en lumière  la valeur primordiale de la famille dans l'éducation de la personne.
Par Marie et Joseph, Jésus a été introduit dans la communauté religieuse, en fréquentant la synagogue de Nazareth. Avec eux, il a appris à faire le pèlerinage de Jérusalem, comme le raconte le passage évangélique que la liturgie d'aujourd'hui propose à notre méditation. Lorsqu'il eut douze ans, il demeura dans le Temple, et ses parents mirent trois jours à le retrouver. Par ce geste, il leur fit comprendre qu'il devait "être aux affaires de son Père", c'est-à-dire s'occuper de la mission que Dieu lui avait confiée (cf. Lc 2, 41-52).
Cet épisode évangélique révèle la vocation la plus authentique et la plus profonde de la famille, c'est-à-dire celle d'accompagner chacun de ses membres sur le chemin de la découverte de Dieu et du dessein qu'Il a préparé à son égard.
Marie et Joseph ont éduqué Jésus avant tout par leur exemple. À travers ses parents, Jésus a connu toute la beauté de la foi, de l'amour pour Dieu et pour sa Loi, ainsi que les exigences de la justice, qui trouve son plein accomplissement dans l'amour (cf. Rm 13, 10). Il a appris d'eux qu'il faut en premier lieu accomplir la volonté de Dieu, et que le lien spirituel vaut plus que celui du sang.
La Sainte Famille de Nazareth est vraiment le "prototype" de toute famille chrétienne qui, unie dans le Sacrement du mariage et nourrie par la Parole et l'Eucharistie, est appelée à réaliser l'extraordinaire vocation et mission d'être une cellule vivante non seulement de la société, mais de l'Eglise, signe et instrument d'unité pour tout le genre humain.

Extrait de l’allocution du Pape Benoît XVI pour l’angélus du 31/12/2006

24 décembre 2019

Joyeux Noël !

Nativité Enluminure-representant-Nativite-manuscrit-Simon-Bening-1511-.jpg

22 décembre 2019

Une vie cachée film de Terrence Malick

une vie cachée affiche.jpgLe dernier film de Terrence Malick « Une vie cachée » est une réflexion sur la foi à partir de l’histoire vraie de Franz Jägerstätter, paysan autrichien qui refusa de prêter allégeance à Hitler et au nazisme. Il devra faire face à l’hostilité de son village, puis des autorités religieuses et des officiers  qui le commanderont. Écartelé entre ses convictions et les dangers qu’il faisait prendre à sa famille,  il  refusera de servir le Reich  et restera fidèle à  son  engagement contre la barbarie jusqu’à la mort. Son seul soutien une vie cachée la prison.jpgfut l’amour de sa femme  qui partagea constamment ses convictions.

Il sera béatifié en 2007 par le Pape Benoit XVI.

Comme souvent chez Terrence Malick , « Une vie cachée » est une ode à la nature, filmée dans de magnifiques paysages avec une superbe lumière  qui en fait une œuvre d’un lyrisme sublime. 

Bernadette Bauër 

En salle dans les cinémas :
- Les 7 Parnassiens,
- UGC Rotonde et
- Cinéma Gaumont Parnasse