Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 janvier 2021

Notre-Dame du Travail 25 janvier 2021

Notre-Dame du Travail.jpg

3e dimanche du Temps Ordinaire
année saint Marc (B)
24 janvier 2021

« Parle, Seigneur, ton serviteur écoute »

Voilà les paroles que le prêtre Eli avait suggérées au jeune Samuel quand il comprit que le Seigneur s’adressait à lui (cf. 1 S 3, 9). Cela suppose une prise de conscience : le Seigneur veut nous parler, le Seigneur nous parle. Cela suppose aussi que l’on se rende disponible pour écouter.

Écouter signifie d’abord entendre, donc ménager un silence suffisant en mesure d’accueillir cette parole. Nous pouvons nous plaindre que le Seigneur semble ne pas nous parler sans nous rendre compte que nous entretenons dans nos vies un vacarme incessant qui noie ses paroles. Le bruit incessant ne se réduit pas aux décibels ; il est également absence de retrait pour contempler, méditer et relire. Écouter la parole de Dieu passe par la préservation de temps silencieux.

Mais écouter, c’est aussi offrir une attention prête à se laisser surprendre, en particulier lorsque l’Ecriture Sainte est proclamée. On peut, en effet, s’enfermer dans une attitude où l’on n’entend que ce que l’on désirait entendre. Or, ce que Dieu veut nous dire est parfois (souvent ?) ce que nous n’avions pas imaginé.

Je vous propose un petit exercice en deux temps, à faire de préférence à plusieurs, pour réveiller notre écoute de la Parole.

Premier temps. Que l’un lise à haute voix, par deux fois, l’évangile du dimanche. Que chacun ensuite essaie de réécrire pendant trois minutes le texte proclamé. Enfin, mettez en commun vos efforts pour recomposer le récit.

Deuxième temps. Comparez avec le texte de l’évangile et notez les éléments dont tout le monde s’était souvenu. Repérez aussi ce que, personnellement, vous n’aviez pas retenu et peut-être également les détails que personne n’avait rappelés. Interrogeons-nous alors - le parchemin est rare et cher si bien que l’Ecriture Sainte ne parle pas en vain - quelle est l’importance de ces mots que j’avais d’abord ignorés ? En quoi changent-ils la perspective du texte ?

Que révèle de ma/notre disposition spirituelle le fait que je/nous ne les ai/ayons pas remarqués ?

Père Gabriel Würz, curé +

Lire la suite

22 janvier 2021

Notre-Dame des Champs 24janvier 2020

Notre-Dame des Champs.JPG

3ème dimanche

23 et 24 janvier 2021

Jonas 3, 1-10 ; Psaume 24 ; 1 Corinthiens 7, 29-31 ; Marc 1, 14-20

Que tous soient un (Jn 17, 21)

En cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous ne pourrons pas nous réunir avec la communauté protestante unie de Pentemont-Luxembourg. Nous le regrettons sans doute, mais il faut respecter les consignes sanitaires.

Ce manque peut être aussi une chance, s’il nous stimule à la prière pour l’unité de tous les chrétiens et à l’espérance active en cette unité. 

Justement, le thème de ce dimanche, préparé par la communauté œcuménique des sœurs de Grandchamp en Suisse, est intitulé : « Grandir dans l’unité ». Je reprendrai juste quelques éléments de la méditation proposée pour ce dimanche : « Chaque tradition a ses richesses et est appelée à nous conduire au cœur de notre foi : la communion avec Dieu, par le Christ, dans l’Esprit. Plus nous vivons cette communion, plus nous sommes reliés aux autres chrétiens et à l’humanité entière ». Une communion avec Dieu qui renouvelle en nous la passion de l’unité.

Mais ce dimanche est aussi le deuxième Dimanche de la Parole de Dieu, et ce n’est pas fortuit que ce dimanche se situe lors de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Dans sa lettre apostolique «Aperuit illis » instituant ce Dimanche de la Parole de Dieu, le Pape François écrit : « il ne s’agit pas d’une simple coïncidence temporelle : célébrer le Dimanche de la Parole de Dieu exprime une valeur œcuménique, parce que l’Ecriture Sainte indique à ceux qui se mettent à l’écoute le chemin à suivre pour parvenir à une unité authentique et solide » (n° 3).

Ecoutons la Parole de Dieu « Que tous soient un », prions et agissons pour l’unité des chrétiens partout dans le monde.

Père Jean-Marie Aubert

HORAIRES DES MESSES

En raison du couvre-feu, les horaires des messes sont :

Messes en semaine
•lundi : 12h15 et 17h
•mardi au vendredi : 7h45, 12h15 et 17h
•samedi : 7h45 et 12h15

Confessions et adoration 
•lundi au vendredi de 17h30 à 18h

Messes dominicales
•samedi messe anticipée à 16h30
•dimanche 9h30 – 11h – 16h30 

 

Lire la suite

Notre-Dame du Rosaire

Notre-Dame-du-Rosaire_(Paris14).jpg

Dimanche 24 janvier 2021
3ème dimanche 

Jn 3, 1-5.10 ; 1 Co 7, 29-31 ; Mc 1, 14-20


« Venez à ma suite. »

Comme le pape François l’avait demandé en 2019, ce dimanche est celui de la Parole de Dieu. Cette Parole, c’est naturellement l’Ancien et le nouveau Testament, c’est aussi toute la création par laquelle Dieu s’exprime ; mais désormais parce que « les temps sont accomplis », comme nous le dit Jésus aujourd’hui, la Parole s’incarne dans le Christ.

Il est la Parole et nous en abreuve par l’Evangile, par les sacrements, par les initiatives parfois bouleversantes de la Providence, notamment ces rencontres qui ponctuent notre vie.

Souvent pourtant, même si notre cœur est brûlant, nous avons autant de mal à reconnaître le Christ que les disciples d’Emmaüs représentés sur la peinture derrière l’autel.

Comment aller à la source de la Parole ? La réponse de Jésus dans l’Evangile de ce dimanche tient en quatre mots adressés à Simon, à André et à nous tous : « Venez à ma suite ». Soyons donc attentifs à ces appels, petits et grands.

Même dans la période éprouvante que nous traversons, sachons saisir les occasions de marcher derrière le Christ : soyons disponibles, tournons-nous vers l’autre, aimons-le ou ayons au moins la volonté de l’aimer, prions. Ainsi, en vivant l’Evangile, la Parole jaillira en nous.

A chacun de discerner et de répondre dans un dialogue singulier avec le Christ mais, comme Simon et André, même isolés, suivons-le ensemble, en Eglise.

 Hervé Masurel, diacre

HORAIRES LIES AUX NOUVELLES MODALITES DU COUVRE-FEU
Toutes les messes du soir (lundi, jeudi, samedi et dimanche) sont célébrées à 17h.
Le temps d’adoration du jeudi soir a lieu avant la messe, de 16H à 17h.
Le chant des vêpres du jeudi est suspendu.
La prière du chapelet le samedi est avancée à 15h30.
L’accueil de la paroisse est assuré aux horaires suivants : (9h30 – 12h et 16h – 17h30 en semaine, 10h—12h le samedi).
Les jours d’accueil des prêtres restent les mêmes, mais de 16h à 17h30.
Le père Emmanuel reçoit aussi le jeudi de 12h à 13h.

Lire la suite

Paroisse Saint Dominique : 23 janvier 2021

eglise StDominique.jpg

3E DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE 
24 JANVIER 2021 
ANNÉE B

AUSSITOT, AUSSITOT !

Ce petit adverbe de temps scande tout le très bref Évangile de saint Marc que nous lisons en cette année liturgique B quasiment en continue. Aussitôt ceci, aussitôt cela... tout s'enchaine... tout se suit ; on dirait comme DANS LA VRAIE VIE, la Nôtre, quoi! Et oui: la vie intense et trépidante de notre maitre, modèle et Seigneur JESUS, elle était et est aussi vraie que la nôtre aujourd'hui. Faut s'accrocher et être comme LUI : TOUJOURS PRET - et pas que les scouts - pour faire face aux imprévus et aux changements... aux rencontres, aux évènements dans lesquels DIEU EST PRESENT : aussitôt, laissant là leurs filets, ils le suivirent. Les premiers disciples le pouvaient, comme nous l'avons pu et le pouvons encore : car Dieu lance et relance ses appels; il les renouvelle, les réactualise ! Dieu ETERNELLEMENT et IMMUABLEMENT JEUNE, et osons le dire : Dieu moderne mais pas moderniste, Dieu souple mais pas mou, Dieu créatif mais infiniment respectueux de sa créature, Dieu inventif mais pas commercial, Dieu séduisant mais pas séducteur ou manipulateur...Il nous parle à travers SA VIE ET LA NOTRE pour nous rejoindre personnellement et communautairement, comme CORPS TOTAL, comme Société locale et mondiale.
"L'évènement sera notre maitre intérieur" affirmait Emmanuel Mounier, l'un des pères du personnalisme.
Relisons à l'une de l'actualité régulièrement les évènements et les avènements de nos vies; puis larguons les amarres des lourdeurs pour cheminer dans l'attitude profonde des disciples qui ont rencontré leur SEIGNEUR, MAITRE et MODELE de VIE, JESUS : "Seigneur, enseigne-moi TES voies; fais-moi connaître TA route ; dirige-moi par TA VERITE, enseigne-moi, car Tu es le DIEU qui me SAUVE" (Psaume de ce dimanche)... ET AUSSITOT ils suivirent... JESUS... et LUI SEUL !
PèreDerek FRIEDLE

 

HORAIRES DES MESSES PENDANT LE COUVRE-FEU
Lundi et mardi
07h30
Mercredi au vendredi
07h30 et 12h15
Samedi
9h00
16h30 messe dominicale
Dimanche
9h00, 10h30 et 16h30
Lundi au vendredi
Adoration et confessions de
17h00 à 18h00

Adoration perpétuelle
L’Adoration se poursuit selon certaines modalités.
Contact : adoration.stdo@protonmail.com

Lire la suite

16 janvier 2021

Prière

Offrande

 Chaque fois que les choses ne se passent pas comme je le voudrais et que la peur me saisit à la gorge, alors je te prie, Créateur de l’univers : quand je ne peux plus rien et que je me sens impuissant, il est facile, il est spontané de me confier à toi.

Je te dis par exemple : mon Dieu, donne-moi la santé ! Tout le reste n’a pas d’importance, seule la santé compte. Et il me semble que, réellement, la santé importe et rien d’autre.

Mais ensuite, une fois que j’ai retrouvé la santé, elle perd de son importance et tout le reste est amplifié. Et je recommence à me perdre en mille petites choses, en t’oubliant… et en retournant à ma solitude.

Mon Créateur, fais que je sente ta présence à chaque instant de ma journée et que tout soit constamment marqué par toi.

 Si chacune de mes respirations devient prière, comment pourrais-je encore me sentir seul ?

Lore Dardanello Tosi

 

Loi Bioéthique - Conférence des Evêques de France

Les évêques invitent à quatre vendredis de jeûne et de prière

Evêques de France.pngLe projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine, en ouvrant de fait un droit à l’enfant au lieu de défendre les droits de l’enfant, et en organisant sur les embryons humains des recherches qui ne respectent pas leur intégrité et qui n’ont pas pour première visée leur santé, mais plutôt une amélioration des succès de la technique de procréation médicalement assistée.

N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France, réunis en assemblée plénière, ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de tous les êtres humains dès leur conception.

La Conférence des évêques de France (CEF) publie ce document préparé par son Groupe bioéthique afin d’aider chacun à vivre entre janvier et début février quatre vendredis (15, 22, 29 janvier et 5 février) de jeûne et de prière. Cette démarche spirituelle pourra se vivre chacun chez soi, seul ou en famille, ou, si les normes sanitaires le permettent, en communauté.

Avec un cœur paisible mais sans relâche, les catholiques souhaitent aider notre société française à être une société de l’amour et de l’espérance dans la vérité et le respect de la dignité humaine, sans quoi la fraternité prônée dans notre devise républicaine ne serait qu’illusion.

Pour plus de détails :

Les évêques invitent à quatre vendredis de jeûne et de prière - Église catholique en France

15 janvier 2021

Saint Pierre de Montrouge - 15 janvier 2021 - Lettre d'information paroissiale

Saint Pierre de Montrouge.jpg

 

Dimanche 17 janvier 2021
2ème dimanche 

1 S 3, 3b-10.19 ; 1 Co 6, 13c-15a.17-20 ; Jn 1, 35-42

 

DIEU EST UN DIEU QUI NOUS PARLE

Les lectures de ce dimanche nous révèlent un Dieu qui nous parle et qui appelle… Dieu nous appelle tous. Et pourtant nous entendons souvent des croyants plein de bonne volonté dire : « je n’ai jamais entendu d’appel ». Bien sûr, si nous pensons entendre Dieu avec nos oreilles, si nous pensons avoir la visite d’un ange, si nous nous attendons à quelques apparitions ou quelques songes nous ne risquons pas de percevoir son appel !

Dieu nous parle par la méditation de sa Parole lue dans l’Ecriture sainte ou proclamée dans la liturgie. Dieu nous parle par les autres. Relisons notre vie et repérons tous ceux et celles qui nous ont aidés à découvrir le Christ, tous ceux qui ont été ou qui sont des intermédiaires entre le Christ et nous. Ils ont été, ils sont pour nous Parole de Dieu, appel à le servir. Saint Paul nous dit aujourd’hui : « Notre corps est le temple de l’Esprit » L’Esprit Saint parle à notre esprit, Il nous inspire, Il fait naître en nous des appels. Dieu nous parle par le cœur, par notre disponibilité. Dieu est Amour et c’est cet Amour qui est en nous qui nous appelle à nous mettre en action.

Que la prière, que le vieux prêtre Eli conseille au petit Samuel, devienne notre prière : « Parle Seigneur ton serviteur écoute ». 

Père Alain Steiger

Agenda

NOUVEL HORAIRE DES MESSES AVEC COUVRE-FEU
MESSES DOMINICALES
Samedi : 16h30
Dimanche : 8h, 9h30, 11h, 12h30, 16h30
Chapelle Saint-Paul : 10h30
Couvent Saint-François : 9h, 10h30

MESSES EN SEMAINE
du lundi au vendredi : 8h, 12h15 et 17h00
samedi : 9h15
Chapelle saint Paul mercredi : 17h00 (sauf vacances scolaires)
Couvent saint François Lundi au samedi : 12h

CONFESSIONS à l’église : du lundi au samedi de 16h à 17h30

Lire la suite

26 décembre 2020

Joyeux Noël !

nativité 2019 L'adoration_des_bergers_(La_Tour).jpg

24 décembre 2020

Il n'y aura pas de Noël ?

crèche de noel aquarelle  fioretti.jpg

 

 

 

IL N’Y AURA PAS DE NOËL ?

Bien sûr que si !

Plus silencieux et plus profond,

Plus semblable au premier dans lequel Jésus est né, dans la solitude.

Sans beaucoup de lumières sur terre,

 mais avec celle de l’étoile de Bethléem,

illuminant des chemins de vie dans son immensité.

Sans- parades royales colossales

mais avec l’humilité de nous sentir

des bergers et des jeunes à la recherche de la Vérité.

Sans grandes messes et avec des absences amères,

mais avec la présence d’un Dieu qui emplira tout.

Lire la suite

18 décembre 2020

La librairie franciscaine : une librairie religieuse dans votre quartier !

librairie franciscaine vitine de noel 2020.jpgVenez à la librairie franciscaine 9 rue Marie-Rose : la librairie religieuse de votre quartier ! Il y a actuellement : un grand choix de crèches, livres et cadeaux religieux, des cartes de vœux sont également disponibles.

Retrouvez des ouvrages tels que Bibles,  Bandes dessinées, Manga catholiques, Livres pour enfants, Livres divers: Biographies, Spiritualité, et bien d'autres ouvrages ! Signets ainsi que des objets religieux : Médailles, Croix, Chapelets, CD, DVD, Icônes ... 

Découvrez également notre gamme de produits monastiques : Miel, Savons, Sirops, Confitures et Gelées de fruits ...  

Du 1er au 24 décembre la librairie franciscaine sera ouverte tous les jours de 10h à 19h

Venez nous rendre une visite pour découvrir la diversité de notre belle librairie ! 

Vous souhaitez savoir si un ouvrage est disponible ? Vous avez une question ? Vous voulez nous contacter ? Cliquez ici ! 

ADRESSE

9 rue Marie Rose PARIS 14è

Horaires habituels du mardi au samedi: 10h - 12h et 15h - 19h

Le dimanche de 11h30 à 12h30 (après la messe)

Téléphone : 01 45 40 73 51

https://www.librairiefranciscaineparis14.com/

librairie.franciscaine.75014@gmail.com

https://franciscains.fr/librairiefranciscaine/#

13 décembre 2020

La communion des Saints

Y a-t-il quelqu’un qui veuille prier pour ceux qui n’ont qu’une faible conscience ? Si oui, qu’il se joigne à moi, plus nous serons et plus notre prière aura de force.

Pourquoi  prier pour ceux qui n’ont pas de conscience ?

Parce que, à dire vrai, personne n’en est privé, mais beaucoup la cachent si profondément en eux qu’ils sont persuadés qu’ils n’en ont pas. Et puisque pour y parvenir, ils doivent faire un effort gigantesque, je trouve juste de prier pour eux : pour alléger en somme leur effort. Pour effacer en eux la conscience, ils doivent, avant tout, élever un mur très haut entre eux et les autres, de manière à ce que rien de la souffrance d’autrui ne vienne les effleurer. Plus le mur est compact et résistant, plus ils se sentent en sécurité.

Cela ne suffit pas. Ils doivent se rendre imperméables, durs, inattaquables. Quelle condamnation à la solitude !

 Alors, ma prière est la suivante : Libère-les, Père, de la liberté. Ronge et détruis les racines de ce mur défensif et fais-le s’écrouler sur lui-même, afin que celui qui l’a construit, se retrouve à la merci de l’amour et de tous ses risques.

Y a-t-il quelqu’un qui veuille prier avec moi pour tous ces gens ?

Lore Dardanello Tosi

03 décembre 2020

Exercice public du culte – Limitation à 30 personnes

Evêques de France.pngCommuniqué en date du 2 décembre

Une jauge réaliste pour les deux prochains dimanches

Paris, le 2 décembre 2020

La Conférence des évêques de France prend connaissance de la jauge rendue publique aujourd’hui par le ministre de l’Intérieur pour ce qui concerne les célébrations publiques dans les lieux de culte.

La CEF estime que cette mesure proportionnée à la capacité d’accueil des édifices, bien que contraignante, est applicable. Elle impose de « laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux ». Les fidèles catholiques devront donc appliquer cette mesure, en particulier, les deux prochains dimanches 6 et 13 décembre.

Cette nouvelle mesure, plus réaliste et dont la CEF a été informée en début d’après-midi, fait suite à la consultation des cultes organisée depuis dimanche par le gouvernement. La CEF se réjouit que se renoue un dialogue constructif avec les pouvoirs publics. Elle attend maintenant, à la lecture des données sanitaires, l’éventuelle réévaluation de cette jauge à partir du 15 décembre.

De dimanche en dimanche, cette période de l’Avent entamée le 29 novembre, est un chemin vers Noël. Les communautés catholiques espèrent de tout leur cœur pouvoir célébrer le grand mystère de la foi dans les églises le 24 au soir, avec le moins de restriction possible. Ils sont conscients que l’attention aux précautions sanitaires est toujours nécessaire.

Lire la suite

28 novembre 2020

Prière : Une force venue den haut

Une force venue d’en haut

Qui que tu sois, j’ai besoin de me tourner vers toi. Je t’appelle Dieu, mais peut-être que le nom que je te donne n’a-t-il pas d’importance ? Je me tourne vers celui qui m’a placé là, sur cette planète inconnue et qui ne m’en a pas révélé le pourquoi.

Je me tourne vers celui qui détient le secret de ma vie. Je m’adresse à toi, le mystère.

Je me tourne vers toi, Seigneur sans-nom, parce qu’en toi je reconnais l’espérance. Parce qu’en toi je replace  ma confiance. Parce qu’il n’y a qu’en toi que je me repose.

 Je m’adresse à toi pour interrompre l’intolérable silence de ma solitude.

Sans toi, le monde devient terre et plus rien n’a de sens : ni les plantes, ni les animaux, ni même ma vie.

 Sans toi, le monde perd ses merveilles et plus rien n’est miracle.

Sans toi, la vie s’épuise et il ne m’est plus possible de renaître de ma mort.

Mon Dieu, fais que le besoin de me tourner vers toi ne m’abandonne jamais.

 

Lore Dardanello  Tosi

 

05:20 Publié dans spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : prière |  Facebook | |  Imprimer |

16 novembre 2020

Prière du fond de l’abîme

Si là où tu te trouves, créateur de la vie, tu me vois,

Si tu connais le nombre de mes cheveux et la couleur de mes yeux,

Si tu  attends de moi quelque chose,

Si tu me connais… alors je t’en prie, tourne tes yeux sur moi !

Vois-tu ma solitude ?

N’entends-tu pas mon appel ? N’entends-tu pas que je crie à l’aide ?

Je suis au fond du précipice, seul.

Autour de moi il y a du silence et de l’obscurité et personne, personne qui puisse m’aider.

Il ne reste que toi : regarde-moi !

Je prends toute ma souffrance et je la mets dans tes mains. Je n’ai rien d’autre à te donner.

Toute mon angoisse, mon désespoir, je te les confie : rends-les féconds.

De l’abîme ou je me trouve, je t’en prie, Dieu de la joie, remarque-moi !

Je t’offre ma douleur, la seule richesse que j’ai, donne-lui un sens, fais-la germer.

 

Lore Dardanello Tosi

Collaboratrice à la revue « Missione Salute »

02 novembre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

Donner sa vie

J'ai le coeur triste et je ne sais pas pourquoi.

Il me semble n'avoir plus rien à attendre et que plus rien n'a de sens. J'accomplis mon devoir mécaniquement, sans participation, comme si on m'avait confié une tâche obligatoire, sans me demander rien d'autre que son exécution matérielle.

Mon corps travaille, tandis que mon esprit est ailleurs : dans un désert immense, aride et silencieux.

La solitude m'entoure, mais personne ne semble s'en apercevoir. Les gens vont et viennent, ils se servent de moi sans se rendre compte que je ne suis pas là. Mon coeur ne bat pas avec le leur, nos âmes se sont perdues.

Quelquefois, j'ai la sensation que ceux qui vivent à mes côtés ne font plus rien pour rejoindre.

Il me semble, et cela me fait peur, que les autres peuvent se passer de moi. Je n'ai aucune influence.

Mais peut-être  est-ce à moi de les rejoindre. Peut-être est-ce moi qui me suis fermé à tous. Moi, qui me renie. Moi, qui les refuse. 

Père de l'harmonie, apprends-moi à m'offrir comme un coquillage offre sa perle, fruit de la souffrance. Fais-moi sortir de moi, pour être l'autre. Change mon objectif, du "je" au "tu".  Si je m'oublie, j'oublierai toute peur.

Père qui peux tout, fais que je m'ouvre en grand.

- Lore Dardanello TOSI

25 octobre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

Mon âme est éteinte. Mon corps ne vibre plus. Je suis sans espérance. j'ai tout essayé, mais il est inutile de chercher des remèdes impossibles. Je suis perdu. Je suis seul, mon Père, j'ai besoin d'aide.

Et voilà que tu me réponds !

Une lueur de volonté, apparue tout à coup à la surface de mon âme, me pousse à sortir de ce gouffre. Mais comment, dis-moi mon Dieu, comment ?

 Ce n'est pas plus qu'un murmure dans le coeur, un battement d'ailes, un frémissement de l'âme : prie, me dit-il sans paroles.

Dans l'obscurité la plus épaisse qui m'entoure, voilà  : le son de ma voix, peut-être, pour souffrir. Juste un fil, un tremblement, sort de moi, comme s'il n'avait rien à faire avec moi. Je n'y crois pas... et pourtant, j'insiste.

Mon Dieu ...

Les paroles n'ont pas d'importance. Elles ne sont qu'un moyen : la porte à travers laquelle quelque chose, de moi, s'exprime.

Je dis mon Dieu... sans harmonie. 

Le secret réside dans l'énergie que la voix diffuse. Une énergie qui court le long de la peau..., l'effleurant à peine, et la fait frissonner.

Et voilà que peu à peu, ce n'est plus une voix, mais ma voix, mon âme, et je ne m'en aperçois parce que je ne m'entends plus.

Je prie.

C'est toi qui pries avec moi. Je t'entends. Un instant plus tard, mon corps vibre et mon âme s'enflamme.

18 octobre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

Généreux à jamais

Quelquefois j'ai l'impression d'avoir désormais rempli mon devoir.

Quand j'étais jeune, j'étais fort. L'espérance emplissait mon coeur. J'attendais la vie et toutes ses promesses : j'étais riche.

 Mais maintenant que j'ai attendu, que j'ai espéré, que j'ai vécu ; maintenant que mes enfants sont devenus adultes, voilà que je pense quelquefois avoir donné tout ce que j'avais à donner. Je pense que plus personne n'a besoin de moi. Je pense qu'il ne me reste plus rien si ce n'est la solitude.

Dieu de la vie, libère-moi de ma cécité : je n'attends plus rien et je ne vois pas qu'au contraire, le monde m'attend.

Dieu de la vérité, libère-moi de ma pauvreté ; la richesse que j'ai encore à donner, je la lis dans les yeux de ceux qui m'entourent.

Dieu de la liberté, libère-moi de la prison : hors de la prison de solitude dans laquelle je me suis enfermé, la vie continue à me faire des promesses.

Ouvre mes yeux, Dieu de la vision, pour que je vois ma richesse et surtout ceux à qui elle est destinée.

 

04 octobre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

 Mon consolateur

Comme il est facile de consoler sans rien savoir !

 On me dit :" Courage, tiens bon, regarde les belles choses qui t'entourent, ne te lamente pas : la souffrance concerne tout le monde ." Quelle consolation est-ce là"?

La douleur regarde tous ceux qui la vivent. Les autres - quelle chance ils ont ! - ne ressentent pas cette douleur, ils ne la connaissent pas. La souffrance des autres est un mystère, comme tout ce qui se trouve en dehors de moi.  Ce n'est donc pas des autres que peut m'arriver la consolation. De moi-même peut-être . En regardant au profond de moi et et en retrouvant l'enfant que j'étais : un peu de sa simplicité, le souvenir d'une de ses joies. Ou mieux encore, en retrouvant, en moi, ma véritable identité, si souvent oubliée, sinon méconnue.

 Je suis ta créature, mon Père. Parfaite, comme toi. Je possède ton pouvoir et ta sagesse. Ton intégrités est en moi, intacte. Pourquoi est-ce que je continue à oublier cette vérité ?

 Quelque chose m'a fait oublier ce que je suis.

 Et je me suis persuadé que j'étais un corps qui souffrirait éternellement.

 Console-moi moi, mon Créateur. Fais-moi me souvenir des traits de mon visage et aide-moi à oublier les traits du mien, car  je ne m'appartiens pas.

 Il n'y a qu'à toi, mon Père, que je puisse confier ma souffrance. A toi seul ma solitude.

 

03 octobre 2020

Partage biblique œcuménique mardi 6 octobre

oecuménisme du 14ème logo.jpegLe prochain partage biblique  du groupe œcuménique du 14ème arrondissement aura bien lieu le mardi 6 octobre à 20h au centre paroissial de St Pierre de Montrouge, 

9 passage Rimbaut 75014 Paris.

Mireille animera notre soirée à partir de la 1ère épître de Pierre, en particulier les versets 3 à 16.

Lire la suite

26 septembre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

 Dis-moi Père, : où es-tu ?

 Je te sentais proche, tu accompagnais chacun de mes pas et voilà que, tout à coup, je ne te retrouve plus. Que s'est-il passé ?

 Et c'est la souffrance qui a pris ta place. Comme il était facile, auparavant, de dialoguer avec toi ! Je savais que je pouvais compter sur toi.  Mais maintenant ? Tu n'es plus là.

Maintenant que je souffre, j'ai le coeur  empli d'amertume : la souffrance est une injustice. Je me sens seul, abandonné : comment peux-tu m'aimer, si tu permets que je souffre ainsi ?

Est-ce que c'est toi qui t'es éloigné, maintenant que je souffre, ou bien sont-ce mes yeux qui sont devenus aveugles tout à coup ? Est-ce que je me trompais, auparavant, en ayant confiance en toi ?

Père, reviens. Fais-toi proche de moi, même si je te refuse.

Comme un ami qui comprend. Comme un ami qui veut réellement venir en aide

Comme un ami qui aime, quoiqu'il arrive.

Comme un ami qui ne pourra jamais me laisser seul.

Mon Père, fais-moi sentir encore une fois ta  présence !

 

Lore Dardanello TOSI. Collaboratrice de la Revue  Mission Salute.

25 septembre 2020

MOOC DE LA MESSE

Mooc.pngUne nouvelle formation en ligne pour mieux comprendre la messe, mieux la vivre… et mieux en vivre,

À partir du 28 septembre, pendant six semaines, retrouvons Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, le P. Gilles Drouin, directeur de l'Institut supérieur de liturgie de l'ICP, et beaucoup d’autres intervenants pour : 

  • 3 vidéos d’enseignements de 7 minutes chacune
    • Des
    ressources pour approfondir la formation et prier
    • Un quiz
    • Un
    forum animé par une équipe pédagogique
    • Un
    livret du participant est à votre disposition pour vous accompagner tout au long de la formation.

Renseignement et inscription sur www.lemoocdelamesse.fr

 Pourquoi aller à la messe ? 

Peut-on célébrer la messe n’importe où ? 

Qu’est-ce que la communion spirituelle ?

 Pourquoi le prêtre embrasse-t-il l'autel ? 

Quelle est la signification des gestes, des rites ? 

Qu’est ce que la présence réelle ? 

En quoi la messe est-elle un sacrifice ? une action de grâce ?

Peut-être vous êtes vous déjà posées ces questions, comme 76% des catholiques pratiquants qui déclarent vouloir mieux comprendre le sens de la messe ?


Voici l’occasion unique d’y répondre !

 Le MOOC de la messe est une formation passionnante et entièrement gratuite composée d’une vingtaine de courtes vidéos faciles d'accès. 

Les inscriptions sont désormais ouvertes ! C'est gratuit. 

 

19 septembre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

La voix du silence

J'éteins la radio et la télévision, je débranche le téléphone, je ferme les volets, je me jette sur mon lit. Mon esprit est éteint. Mon coeur se tait.

Mon Dieu où es-tu ?

Rien, seul un vide glacial. Et pourtant, là-bas... deux gouttes, un distillat, l'essence de moi doit bien être restée, puisque je suis là à te parler. Il me suffirait d'en avoir une bouchée, une gorgée, d'en sentir le parfum...

 J'ai besoin de toi, mon Père !

Couché sur le ventre, replié sur moi-même, les poings et les yeux fermés, je me demande : m'aimes-tu ? Et voilà que, tout à coup, j'ai la réponse : oui, Dieu m'aime ! Comme un enfant qui s'est éloigné, un fils qui se sent abandonné... Comment Dieu, qui l'a créé, peut-il ne pas l'aimer ?

J'ouvre les yeux, j'ouvre grand mes mains, paumes tournées vers le haut. Dieu me cherche.

Apprends-moi à te retrouver, je t'en prie, viens ! C'est le moment.

13 septembre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls (2)

T'écouter me guérira

Solitude signifie peur. Peur signifie déséquilibre.

Dans tous les moments où mon équilibre est un peu décentré, restaure-le par la foi, Dieu de la justice. Celui qui a la foi n'a pas peur. Celui qui a la foi n'est jamais seul.

Dans tous les moments où ma solitude déchaîne mon angoisse, fais-moi sentir, Dieu du feu, ta main dans la mienne. Rends vivante ta présence, auprès de moi : fais que ta valeur me brûle.

Dans tous les moments où la peur agresse mon âme, fais-moi sentit ta voix. Dieu du verbe et appelle-moi par mon nom : mon nom prononcé par toi résonnera en moi et je ne serai plus seul.

T'écouter me guérira.

08 septembre 2020

Rencontres œcuméniques dans le 14ème

oecuménisme du 14ème logo.jpegAprès ce 3ème trimestre bien perturbé nous pouvons enfin à nouveau faire quelques projets pour un 4ème trimestre où nous aurons la joie de nous retrouver… masqués!... 

- Mardi 15 septembre 2020 à 20h au centre paroissial de St Pierre de Montrouge 7 passage Rimbaut 75014 Paris,

Reprise de nos échanges bibliques. Notre partage se fera à partir du personnage de Nicodème (Jean 3, 1-21 et 7, 50-52)

Une deuxième rencontre est envisagée le mardi 6 octobre (et non le 13 comme annoncé par le précédent message).

- 3 mardis de novembre à 20h30 dans une de nos paroisses ou Églises rencontres bibliques avec nos prêtres et pasteurs.

       Le thème proposé est : Bible et espérance pour notre temps.

- En décembre une réunion sera prévue pour préparer la semaine de l'unité des Chrétiens (18 au 25 janvier 2021).

Elle a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp sur le thème « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance » Jn 15,1-17,

Un nouveau tract vous donnera les informations définitives dès que possible.

06 septembre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

Un petit livre de prières découvert  à l'abbaye  Saint Louis du Temple, près du village de Montmélian, au sud de Paris, présente une série de textes se rapportant à la solitude qui peut nous frapper tous à un moment de notre vie. Ainsi, voici une de ces prières à méditer.

Mon Dieu, je te prie pour tous ceux qui vivent la solitude.

Pour nos aînés délaissés, surtout pour ceux qui n'oublient pas.

Pour les enfants mal-aimés qui sont obligés d'apprendre avec effort.

Pour les mères qui ne peuvent donner et pour leurs enfants qui ne savent pas rendre.

Pur les laissés-pour compte qui vivent dans les rues.

Pour les drogués qui ne savent pas trouver par quel chemin revenir.

Pour les malades qui n'ont plus d'espoir et pour ceux qui ne sont pas compris.

Mon Dieu, je te prie pour tous ceux qui ne sont pas aimés, pour tous ceux qui sont seuls ; dans le désert de leur coeur, que ce soit toi qui les désaltère.

Ce texte a été écrit par Lore Darnello Tosi, collaboratrice  à la revue Missione Salute.

30 août 2020

Réunion des « Fioretti », communauté Foi et Lumière le dimanche 20 septembre

Foi et Lumière emblème.jpgLes membres de la communauté Foi et Lumière du 14ème " Les Fioretti" se réuniront dimanche 20 septembre 2020 (Rentrée de la paroisse).

Rendez-vous à la messe de 11h à Saint Pierre de Montrouge (dans le respect des consignes de sécurité). Ils se retrouveront ensuite pour déjeuner et passer l'après-midi ensemble au Centre Paroissial, 9 passage Rimbaut 75014

Cette communauté réunit des personnes handicapées, enfants et adultes, leurs familles et des amis.  Des personnes de tous âges y participent : seniors, enfants, jeunes adultes tous complémentaires. Les joies et les peines, les forces et les faiblesses de chacun sont partagées au cours de ces rencontres où l'on prend un repas de fête en commun, où l'on joue, et  prie ensemble.

Si vous désirez découvrir cette communauté, vous êtes les bienvenus !

Calendrier des prochaines réunions pour l'année 2020-2021 (le dimanche à St Pierre de Montrouge, sauf mention différente) :

  • 25 octobre 2020
  • 15 novembre 2020
  • 13 décembre 2020
  • 10 janvier 2021
  • 7 février 2021 (fête de la Lumière)
  • 7 mars 2021
  • lundi 5 avril 2021(lundi de Pâques) : 50ème anniversaire de Foi et Lumière avec toute la Province
  • 2 mai 2021
  • 6 juin 2021
  • 4 juillet 2021 (à confirmer)

15 août 2020

Notre-Dame de France visite Paris

15 aout.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sacré-Cœur de Montmartre – Samedi 15 août 2020

Le samedi 15 août, en la solennité de l’Assomption, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a présidé la messe solennelle de 11h à l’issue de laquelle la ville de Paris a été consacrée aux Cœurs unis de Jésus et de Marie au milieu d’une grande prière pour la France.

"Seigneur Jésus,

En ce jour où nous célébrons l’Assomption de ta Sainte Mère au Ciel, nous voulons nous consacrer à ton Cœur Sacré d’où a jailli l’amour de Dieu, uni au Cœur Douloureux et Immaculé de ta Mère, la Très Sainte Vierge Marie.

Nous consacrons et confions à vos Cœurs unis
nos vies, nos familles, nos vivants et nos morts,
et notre ville de Paris.

En cette période d’épidémie et d’incertitude qui menace les plus isolés et les plus fragiles, en ce temps de combat pour le respect de la vie et la dignité de la famille,
nous Te demandons le courage de la Foi et la force de la charité,
afin de témoigner au milieu du monde de ton amour victorieux du Mal.

Par l’intercession de Marie, Mère de Miséricorde
et en réponse à l’interpellation du Pape saint Jean-Paul II il y a 40 ans, nous te prions, en cette basilique du « vœu national », d’affermir la France afin qu’elle retrouve la fidélité à l’Alliance avec la Sagesse éternelle, pour le bien de tous les hommes et de la création entière qui « attend la révélation des fils de Dieu » et « gémit en travail d‘enfantement » (Rm 8).

Nous t’offrons totalement nos vies, à toi qui es « le Chemin, la Vérité et la Vie »,
comme Marie s’est offerte en réponse à l’annonce de l’Ange :
« Voici la servante du Seigneur » (Lc 1, 38),
et comme tu t’es offert en venant dans le monde :
« Me voici, je viens, ô Dieu, pour faire ta volonté » (He 10, 9).

Nous te demandons par l’intercession de ta Mère et de saint Joseph,
proclamé « Patron de l’Église Universelle » il y a 150 ans,
de bénir et de protéger notre Église pour la rendre de plus en plus fervente et missionnaire, rayonnante de la Miséricorde divine auprès de tous.
« Jésus, j’ai confiance en Toi ».

Par la grâce de l’Assomption, tu as associé ta Mère à la victoire de la résurrection et tu l’as glorifiée en son corps et en son âme, signe de notre gloire à venir qui déjà resplendit en nous. Bénis-nous par l’intercession de Marie immaculée, écarte de nous tout péché et tout mal, transfigure-nous de la joie des enfants de Dieu, pour la gloire et la louange de notre Père.

Amen."

Le diocèse de Paris en a fait l’événement diocésain du 15 août. 

Tout le programme sur : 

https://mdemarie.fr/programme-du-m-de-marie-a-paris/ 

19 juin 2020

ORDINATIONS SACERDOTALES A PARIS le 27 juin

news_2020_ordinations.jpg

Lancement de la neuvaine de prière pour les futurs prêtres

Le 27 juin prochain, Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, ordonnera 7 nouveaux prêtres en l'église Saint-Sulpice. Il est proposé à tous les fidèles de Paris de prendre part à la Neuvaine qui accompagnera Guillaume, Sébastien, Simon, Thomas, Stéphane, Yann et Joseph jusqu'au jour de leur ordination.

 9 étapes jalonneront cette neuvaine depuis la Basilique de Montmartre ce vendredi 19 juin, fête du Sacré-Cœur, jusqu’à St Sulpice, en passant par chacune des paroisses de Guillaume, Sébastien, Simon, Thomas, Stéphane, Yann et Joseph.

Suivez les ordinations en direct le 27 juin 2010

 Cette année il ne sera pas possiblede se rendre à St. Sulpice pour accompagner les futurs prêtres à leur ordination. Mais il sera toujours possible de les porter par la prière et de suivre cet événement en direct sur KTO et Radio Notre-Dame à partir de 9h30. .  

 

23 avril 2020

La Maison Marie-Thérèse en plein Confinement

Maison Marie-Thérèse.jpgAuprès des prêtres âgés La Maison Marie-Thérèse, Ehpad parisien accueillant de nombreux prêtres franciliens, lutte, elle aussi, contre la pandémie.

Au sein de l'établissement confiné, des initiatives ont jailli pour contrer l'isolement.

Et continuer à servir la vie du lieu et ses résidents.

Anne-Charlotte de Maistre, responsable de l'hébergement et Virgile Piacentino, volontaire qui a répondu à l'appel du diocèse, nous rendent vivants le quotidien de cet établissement et le zèle des nombreux bénévoles qui entourent les hébergés comme le personnel.

Lire la suite

24 mars 2020

[COVID-19] Message des évêques de France aux Catholiques et à tous nos concitoyens

Éric_de_Moulins-Beaufort_-_1.jpgRappel : Communiqué de Mgr de Moulins-Beaufort
 
L’ensemble des évêques de France invite les Français à un geste commun ce mercredi 25 mars prochain. Les catholiques lui donneront une signification particulière en raison de la fête de l’Annonciation, mais tout le monde peut s’y joindre : déposer une bougie sur sa fenêtre à 19H30 au moment où les cloches de toutes les églises sonneront à toute volée sera une marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays. Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années.
 
Nous, catholiques, demanderont en même temps à la Vierge Marie de remplir nos cœurs de foi, d’espérance et de charité en ces temps et de nous obtenir la grâce de l’Esprit-Saint pour que nous sachions trouver les gestes nécessaires,
 
+ Eric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims
Président de la Conférence des évêques de France
 
Rappel : Mgr Eric de Moulins-Beaufort a été de 2008 à 2018 en charge, comme évêque auxiliaire de Paris de notre doyenné Alésia-Plaisance.

Lire la suite