Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 avril 2020

Une bulle de détente à l’hôpital Saint-Joseph

Canapés et fauteuils munis de mécanismes de massage, lumière tamisée et musique douce. Dans cette salle de l’hôpital Saint-Joseph, tout a été conçu pour le repos et la détente. Cet espace, nommé « bulle des personnels », a été pensé pour que tous les salariés d l’hôpital, soignants comme non soignants – médecins, infirmières, aide-soignantes, brancardiers, personnel administratif, agents de sécurité etc. - y trouvent des moments de calme, de décompression. Car tous ont été mis à rude épreuve avec la crise sanitaire du coronavirus. 

Dans cette bulle de repos, on peut aussi boire un thé ou un café, se faire masser, se faire aider grâce à la sophrologie. Un médecin anesthésiste pratique l’hypnose pour aider à mettre de côté, provisoirement, les cadences de travail effrénées dues à l’épidémie. Le succès de la salle de détente entraînera sa pérennisation, lorsque la crise du coronavirus sera terminée. La direction de l’hôpital s’y est engagée.

A voir, une courte vidéo de BFMTV. Cliquez ici : https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/coronavirus-un-ho... 

Gérard Desmedt

13 avril 2020

Actualité à Paris : dispositions générales

Lettre d’Anne Hidalgo, Maire de Paris

Vous pouvez consulter la lettre sur le site la mairie du 14e  

Remerciements au Conseil Régional d’Ile-de-France

La Mairie du 14e remercie le Conseil Régional pour sa  livraison de 26000 masques. Cette donation va permettre à la Mairie du 14e de livrer les commerces ouverts pour protéger les équipes.
 

Aidez-nous à protéger ceux qui sauvent

Par vos contacts professionnels ou personnels, vous pouvez connaitre des entreprises ou partenaires qui disposent de stocks de différents matériels qui pourraient être très utiles aux hôpitaux ou structures médico-sociales, les Ehpad et résidences séniors. Sont particulièrement recherchés les blouses, surblouses, masques, pantalons, charlottes, gants à usage unique… 

Si c’est le cas, n’hésitez pas à nous le faire savoir en nous envoyant un message à l’adresse suivante : citoyennetemairie14@paris.fr 

Dons de savons 

Les associations d’aides aux plus fragiles manquent de produits d’hygiène. Si vous habitez dans le quartier de la Mairie, n’hésitez pas à venir déposer vos dons de savons dans le hall de la Mairie.
 

Handicap : des initiatives et ressources pour mieux vivre le confinement

Le site paris.fr  a recensé sur cette page toutes les ressources utiles pour soutenir et faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap.

Guide des structures de soins psychiatriques et de soutien psychologique

Le réseau parisien de santé mentale et de soutien psychologique s'est organisé afin d'assurer la continuité des prises en charges et de pouvoir répondre spécifiquement aux nouvelles demandes générées par l'épidémie de Covid 19. 

Son guide permet d'être orienté vers les structures les plus adaptées.

Lancement de PSY Ile de France

Un numéro unique pour aider les familles à soutenir leur proche en souffrance psychique : Le 01 48 00 48 00 est un numéro gratuit, joignable de 13h à 21h 7/7, destiné aux aidants ou membres de l’entourage, quel que soit leur âge, et vivant en Ile-de-France, qui s’inquiètent pour un proche confiné ou en hospitalisation.

Soutien aux entreprises

Dans le cadre des mesures de soutien aux entreprises face à la crise liée à l'épidémie de COVID-19, et d'un commun accord entre le Ville de Paris et la Direction Régionale des Finances publiques de la Région Île-de-France et de Paris, les entreprises sont autorisées à suspendre le paiement des sommes qui restent dues à la Ville de Paris jusqu'au 30 juin 2020.

Le ministère du Travail met à disposition sur cet espace toutes les dernières informations et ressources utiles : dispositif exceptionnel d’activité partielle, fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs, questions réponses, formation à distance…

09 avril 2020

Contre le coronavirus : des imprimantes 3D pour l’hôpital Cochin

imprimantes-stratasys-a-l-hopital-cochin-paris.jpg

On ne s’attend pas à trouver, dans un hôpital, une batterie de machines de fabrication « high tech ». Pourtant, depuis quelques jours, l’hôpital Cochin héberge soixante imprimantes 3D, capables de fabriquer, à la demande, des pièces nécessaires à la lutte contre le coronavirus : des tubulures de respirateurs, des visières de protection, du matériel médical. Le tout en plastique dur… et en quelques heures.

L’avantage ? La rapidité. Entre la décision de l’opération et le commencement de la fabrication, il s’est passé dix jours. Une conception classique, avec fabrication de moules, aurait duré plusieurs mois. Les produits fabriqués par les machines installées à Cochin sont destinées à tous les établissements de L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Un investissement de 2 millions d’euros, financé par l’Université de Paris et le groupe de luxe Kering (Yves Saint Laurent, Gucci, Boucheron…) Une start-up parisienne, Bone 3D, qui s’est spécialisée dans le médical, s’est associée à l’opération. Elle peut concevoir très vite, avec ses ordinateurs, les pièces nécessaires aux soignants.

Gérard Desmedt

Le Moulin à Café : Semaine 4 de confinement

le Moulin à Café image du logo.pngSemaine 4 du confinement l'équipe du Moulin à Café pense bien à vous !

Chers usagers,

Le Moulin à Café est un espace de vie sociale avant tout, et tentera de l'être même à distance. Malgré la crise sanitaire que nous traversons, nous nous devons de rester solidaires !

Le Moulin à Café (association Café Associatif Pernety), est économiquement touché par la crise sanitaire. En effet, 4 salariés sur 5 sont en chômage technique, et un salarié est à 50% en télétravail afin d'assurer le suivi administratif du café associatif. Si certaines charges comme l'URSSAF, le loyer et les factures d'énergies devraient être reportées, la masse salariale reste notre principal poste de dépenses. Vous le comprendrez facilement, sans rentrée d'argent, le café associatif a commencé à puiser dans ses réserves. Cette crise se ressent sur la trésorerie de l'association mais également sur les salaires de nos salariés, qui comme pour certains d'entre vous, voient leur paye réduite à 84% du net. Pour autant, le Conseil d'Administration  souhaite faire l'effort de maintenir ces salaires à 100%.

Plus que jamais nous avons besoin de vous !

Renouvelez votre adhésion 2020

Faites un don

Pensons à nous et notre entourage :

Nous espérons que vous vivez au mieux cette période difficile. Pour celles et ceux qui souhaiteraient un soutien psychologique de professionnels, vous trouverez en pièce jointe un recensement parisien des ressources disponibles selon vos profils.

Aussi, sur la page Facebook du Moulin à Café, un groupe privé des adhérents (à jour de cotisation) a vu le jour, afin de se retrouver et échanger malgré ce confinement. Nous vous invitons à nous rejoindre sur cette plateforme pour rester en lien avec le café associatif.

Ensuite, comment s'occuper au mieux pendant ce confinement ?

Profitons de ce temps mis à notre disposition pour retourner à l'essentiel : se reposer, se ressourcer, faire un grand nettoyage de printemps, rempoter les plantes, faire du tri dans son dressing, appeler nos proches, saluer nos voisins par la fenêtre ... de nombreux tutoriels ou cours en direct sont disponibles sur YouTube et autres réseaux sociaux, tels que de la méditation, de la communication non-violente, du yoga, du sport...

Un talent en couture ?
Le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (rue Raymond Losserand) lance un appel d’urgence à toutes les couturières et tous les couturiers indépendants pour la réalisation de blouses pour le personnel soignant. Les blouses devront être confectionnées en coton et lavables à 65°. L’hôpital met également à disposition un patron pour vous permettre la réalisation. Un grand merci à tous pour votre soutien !
Le Moulin à Café vous propose également de lui confectionner des essuie-mains (20cm x 20cm) et des torchons (idéalement 50cm x 70cm)

Lire la suite

31 mars 2020

L'actualité dans le 14ème

mairie du 14ème logo.png

La mairie du 14e remercie toutes les personnes qui continuent à faire vivre la ville : enseignants et animateurs, commerçants et leur personnel, éboueurs et balayeurs, associations et volontaires, et surtout l’ensemble du personnel soignant. Prenez soin de vous, restez chez vous !
 

AFFAIRES SCOLAIRES
 

La Ville se mobilise pour le personnel soignant et de secours

Aujourd’hui, une soixantaine d’enfants ont été accueillis dans deux écoles élémentaires et maternelles de notre arrondissement (Groupe scolaire Delambre et le12/14 Alésia). Ce sont les enfants des personnels soignants, des forces de l’ordre et des sapeurs-pompiers. Pendant les vacances scolaires de Printemps, de 8H30 à 18H30, l’accueil en centre de loisirs fonctionnera pour ces enfants sans qu’une inscription préalable ne soit nécessaire. Un service gratuit de distribution de repas froids est assuré pour l’ensemble de la période de confinement.

Des points d’accueil sont également ouverts dans 3 écoles parisiennes pour les week-ends.  

Les personnels de la Ville et de l’Éducation Nationale qui permettent l’ouverture de ces écoles sont des volontaires.

Un très grand merci à eux et aussi à tous les enseignants des écoles, collèges et lycées qui  travaillent à distance au quotidien pour assurer la continuité pédagogique à leurs élèves.

  • Dérogations dans les écoles maternelles et élémentaires du 14ème arrondissement

Le calendrier initialement prévu entre le 23 mars et le 24 avril est reporté. Un nouveau calendrier sera communiqué dès que la date de la réouverture des écoles sera connue. Les nouvelles dates seront publiées sur le site de la mairie du 14ème et également communiquées aux parents par les directrices et directeurs d’écoles.

  • Dérogations dans les collèges et les lycées

Ces dérogations relèvent de la responsabilité de l’Éducation nationale, vous trouverez les informations nécessaires sur le site de l’académie de Paris : https://www.ac-paris.fr/portail/

Des ordinateurs pour les collégiens de François Villon

La semaine dernière, 200 familles d’élèves du collège François Villon ont bénéficié d’un don d’ordinateurs reconditionnés. Ces élèves du plus gros collège d’éducation prioritaire de France, qui ne disposaient pas de matériel informatique à leur domicile, pourront ainsi continuer à suivre leurs cours à distance durant la période des établissements scolaires ! 

Mobilisation pour l’accompagnement scolaire

Face aux défis de l’organisation de la scolarité à la maison en temps de confinement, les structures et les associations implantées dans le 14e se mobilisent pour apporter leur soutien aux élèves et aux familles. 

Ainsi, le Centre socioculturel Maurice Noguès multiplie les actions : soutien individuel par téléphone et whatsapp des familles suivies dans le cadre de la réussite éducative ; création d'un groupe whatsapp avec les collégiens du Contrat local d’accompagnement à la scolarité (CLAS),  pour les aider dans la réalisation de leurs devoirs et le cas échéant dans la préparation du Brevet ; contact des parents des élémentaires du CLAS pour leur demander s'ils ont des besoins particuliers dans le suivi de leurs enfants … 

Même engagement du Centre socioculturel Didot qui via le réseau de bénévoles de l’association Carrefour 14  communique régulièrement avec les jeunes par téléphone et leur propose de l’aide et du soutien.

Autre initiative, celle de l’Afev, qui avec son opération « #OnGarde le lien » met à disposition de ses bénévoles des ressources pour qu’ils puissent continuer un accompagnement à distance personnalisé. Sont proposés ainsi un accompagnement à la scolarité pour les élèves des classes élémentaires mais aussi histoires, jeux à distance et conversation pour les plus petits. Des moyens sont par ailleurs mis en œuvre pour des familles qui ne parlent pas le français.

A lire aussi : Du soutien scolaire gratuit en ligne avec les bibliothèques de la Ville de Paris

Parcoursup

Les lycéens de terminale et les étudiants en réorientation ont jusqu’au 2 avril 2020 pour finaliser leur dossier sur la plateforme du ministère de l’Éducation nationale en confirmant leurs vœux.

Lire la suite

25 mars 2020

Université Populaire du 14ème :cycle sur les maladies infectieuses à revoir

université populaire du 14ème logo 3.jpgL’Université Populaire du 14ème vous invite à prendre un peu de hauteur pour comprendre le coronavirus et l'ensemble des maladies infectieuses  en regardant le cycle sur les maladies contagieuses ( février 2017)  sur le site  :

www.up14.fr

"Comprendre et guérir les maladies contagieuses : tuberculose, grippe, sida..."

Bon courage à toutes et tous

Les Amis de l'Université Populaire du 14ème

8 Avenue Villemain                        75014 PARIS
site internet :                      http://www.up14.fr

Lire la suite

10 février 2020

Une histoire de l'hôpital Broussais

Désaffecté depuis plusieurs années, l'ancien hôpital Broussais vit ses activités débuter en 1833. Il était à l'origine un hôpital provisoire situé au 96 rue Didot, et dont l'ouverture fut liée à une épidémie de choléra qui débuta en 1834.

hopital broussais.jpgIl était paradoxalement construit avec des matériaux rudimentaires qui se traduisirent par l'édification  de pavillons légers faits de briques et de bois. Une palissade de planches tenait lieu de clôture à l'édifice. Un personnage important de la poésie française y fit de nombreux séjours. Il s'agit de Paul Verlaine qui de 1886 à 1895 séjourna douze fois. Demandant à Jean Moréas  de lui rendre visite, il décrivait le lieu de la façon suivante : "voyez à droite une clôture de planches et une très modeste porte avec un drapeau au dessus".

En 1884, l'activité de l'hôpital devint générale et permanente. On y trouvait un service de chirurgie et deux services de médecine générale. Jusqu'à cette date, l'hôpital portait le nom de" l'hôpital des Mariniers", sachant que l'actuelle rue Didot portait elle-même le nom de : rue des Mariniers, sans doute faisant allusion à la présence probable, dans les environs, d'une manufacture de cordages destinés  à la marine.hopital broussais siège de la croix-rouge.jpg

En 1885, l'hôpital prit le nom de François-Joseph-Victor Broussais. Il faut savoir que  les bâtiments actuels datent d'une reconstruction totale entre 1928 et 1938 Aujourd'hui, un pôle d'activités d'ordre social se rapportant à la médecine en général, a redonné vie à l'ensemble tandis que la Croix Rouge Française y a implanté son siège.

 

14 mai 2019

L'Hôpital Saint Joseph centre d’excellence : Portes ouvertes pour la Journée mondiale contre l’hypertension 17 mai

hôpital Saint Joseph 75014 Les équipes des services de médecine interne et de cardiologie du Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph organisent le 17 mai 2019 une journée Portes Ouvertes sur l’hypertension artérielle (HTA) avec conférences et dépistage.

Le GHPSJ vient juste d’être labellisé Centre d’excellence en HTA par l’European Society of Hypertension : il est aussi l’un des rares établissements hospitaliers d’Ile-de-France à avoir mis en place une consultation dédiée.

Vendredi 17 mai , les équipes des services de médecine interne et de cardiologie du GHSJ proposeront au public d'apprendre à mesurer leur tension artérielle et de mieux connaître cette maladie chronique et silencieuse la plus fréquente qui touche un adulte sur trois, et constitue la première cause évitable d'accident vasculaire cérébral  (AVC)

Au programme de la journée du 17 mai

Dépistage par mesure de la tension
• De 10h à 16h : des professionnels de santé (avec des espaces de confidentialité) permettront à chacun de mesurer sa tension et aussi d’apprendre à la mesurer.
Deux conférences :
12h30 : « Etre hypertendu : Et si c’était une bonne nouvelle ? » par le Pr Jean-Jacques Mourad, chef du service de médecine interne.
13h30 : « Qu’est-ce que l’hypertension ? » par le Dr Yara Antakly-Hanon, chef de service adjoint du service de cardiologie

Hôpital Saint Joseph 165, rue Raymond-Losserand ( XIV°)

Lire la suite

07 décembre 2018

Préparation spirituelle à la naissance - Hôpital St Joseph

Préparation naissance.jpgPréparer une naissance

 Une préparation spirituelle à la naissance. Pourquoi ?

Parce que la naissance d’un enfant est une aventure des plus émouvantes, mais aussi un grand bouleversement.
Parce que les 9 mois d’attente d’un enfant constituent un moment propice à la réflexion et que des questions vont alors se poser aux futurs parents :

  • Comment vais-je être père / mère ? Serais-je une bonne mère ? un bon père ?Comment vais-je devenir parent alors que jusqu’à présent, j’étais l’enfant de mes parents ? Comment réagir face aux conseils que nous donnent nos parents, la famille ?

  • Ne serons nous pas déçus par notre bébé qui ne sera pas tel que nous l’avons imaginé pendant 9 mois ?

  • Comment sera notre nouvelle vie avec le bébé ? Comment chacun pourra-t-il trouver son équilibre ?

L’attente d’un enfant, n’est ce pas aussi un voyage intérieur pour ses futurs parents ?

Les séances, qui ont lieu en soirée, s’adressent tout d’abord aux parents (future maman et futur papa) qui attendent leur 1er enfant. Les parents qui attendent leur 2e, 3e enfant sont également les bienvenus ; ils pourront poursuivre leurs réflexions avec nous et faire part de leur vécu aux futurs parents qui attendent leur premier enfant.

Les 13 décembre à 20h15 et 21 mars 2019 à 20h15

Groupe Hospitalier Saint-Joseph 189 rue Raymond Losserand 75014 Paris

Voir: www.paris.catholique.fr/-preparer-une-naissance-.html

23 octobre 2017

Les "Gueules cassées" sont à Saint Joseph

exposition les gueules cassées à Saint Joseph.jpgL'Hôpital saint Joseph accueille du 23 au 28 octobre une exposition consacrée à la chirurgie de la face et par extension aux "Gueules cassées" de la guerre 14-18. Cent ans d'histoire médicale sont présentés sur l'évolution de la reconstruction maxillo-faciale de 1918 à 2018.

Hôpital Saint Joseph : 185 rue Raymond Losserand - accès libre-

Le Parisien - 19 octobre 2017-expo les gueules cassées à saint joseph oct 2017.jpg

 

15 juillet 2017

Rien que pour vos yeux à Cochin

ophtalmo-pôle de Cochin.jpgAvec le premier "OphtalmoPôle", 4300 M2 dédiés à l'œil, l'hôpital Cochin vise l'excellence.

Des urgences ophtalmologiques 24 heures sur 24, 27 boxes de consultations, un hôpital de jour d'ici le début 2018 et un service d'hospitalisation de 14 lits, un plateau technique de pointe permettant d'assurer les soins les plus courants aux opérations les plus complexes, 7 blocs opératoires dont deux impressionnants "open spaces" totalement pionniers en France... C'est un nouveau fleuron de l'ophtalmologie qui vient de prendre ses quartiers au cœur de l'hôpital Cochin (XIVème), dans le nouvel "OphtalmoPôle",  4300 m entièrement dédiés à l'œil, ses traumatismes, ses maladies, la recherche et même l'enseignement d'une spécialité de plus en plus sophistiquée.

A terme, l'AP-HP prévoit encore près de 3,5M€ d'investissements en matériel de pointe.

openspace chirurgical dans l'ophalmopôle de cochin.jpg

photo 2 : bloc opératoire en open space

Le Parisien, 6 juillet 2017-

 

24 janvier 2017

Université populaire du 14ème : "Comprendre et guérir les maladies contagieuses : tuberculose, grippe, Sida..." du 12 janvier au 2 février

université populaire du 14ème,maadies contagieuses,virus,grippe,tuberculose,bactérie,sida,janine guespin,biologieLe cycle sur les maladies contagieuses se poursuit jeudi 26 janvier, à 19H30 à la maison des associations, avec une séance animée  par le docteur Martin Siguier, chef de clinique à l'hôpital Saint-Louis, sur le Sida

Il se terminera jeudi 2 février, 19h30, à la maison des associations du 14ème , avec une séance sur les processus de création et développement des médicaments avec Eliane Mandine, biologiste.

A la maison des associations, 22 rue Deparcieux 75014. 

Et c'est toujours gratuit, en entrée libre, dans la limite des places disponibles.

"Comprendre et guérir les maladies contagieuses : tuberculose, grippe, Sida..."

Depuis une centaine d’années, les avancées des connaissances sur le vivant ont permis de mieux comprendre l’origine de beaucoup des maladies qui nous touchent, transmissibles ou non, de développer la prévention, le diagnostic et les moyens de lutte. Le cycle portera uniquement sur les maladies infectieuses. Il présentera les principaux microorganismes responsables, parmi les bactéries et les virus, les relations complexes que ceux-ci entretiennent avec les organismes vivants et comment ces microorganismes parviennent à renouveler leurs attaques. Le cas épidémiologique particulier du Sida, qui a mené à une réévaluation, à la fois de nos connaissances et des recherches, en sera une illustration. L’explication du processus de développement d’agents anti-infectieux à partir de molécules chimiques lors de la fabrication de médicaments pourra nourrir la réflexion sur les moyens de lutte contre les pathologies transmissibles. 

26 Janvier 2017 : Le cas du Sida, Dr Martin Siguier, Chef de clinique assistant, Service des maladies infectieuses, Hôpital Saint-Louis, APHP.

2 Février 2017 : Les médicaments, depuis les laboratoires de recherche jusqu'aux essais cliniques, Eliane Mandine, Biologiste, ancienne Attachée de Recherche chez Sanofi.

http://www.up14.fr

Lire la suite

10 octobre 2016

Fête de la Science à l’Institut Cochin samedi 15 octobre

fête de la science 2016 15 oct.jpgLe samedi 15 octobre de 13h30 à 17h30, l’Institut Cochin vous propose de faire des expériences, des observations, vous mettre dans la peau d’un chercheur, répondre à des quizz, écouter des courtes conférences (collégiens et lycéens « Apprentis Chercheurs » et leurs encadrants), discuter autour de stands ou d’une exposition sur la biologie cellulaire.

L’Institut Cochin est dédié à la recherche biomédicale. Situé sur le site Cochin du groupe hospitalier Paris-Centre, ses travaux vont de la recherche fondamentale à l’étude des maladies : diabète, obésité, cancer, SIDA, paludisme, maladies génétiques, développement, reproduction, etc.

Institut Cochin, 22 rue Méchain 75014 Paris.

Programme complet : www.institutcochin.fr/animation/fete-de-la-science

www.fetedelascience.fr

09 février 2016

Le 14ème arrondissement : le plus "hospitalier" de Paris, conférence le 13 février

L’histoire des hôpitaux de notre 14ème est à intégrer à l’histoire religieuse et médicale des hôpitaux de Paris. Ainsi, l’Hôtel-Dieu est fondé au 2ème siècle par saint Landry évêque de Paris et est situé à partir du 9ème siècle au sud de l’ancienne cathédrale précédant la Notre Dame actuelle (12ème siècle). Les Sœurs Augustines sont en charge de cette hôpital et y resteront jusqu’au 19ème siècle.              

Au 13ème siècle, le roi Saint Louis fonde les Quinze-Vingts, deuxième de la capitale. A Paris, les premières hospitalières sont des femmes pieuses mais elles n’étaient pas des religieuses. Elles étaient des femmes volontaires destinées à aider les pauvres et les malades. En 1651, l’Hôtel-Dieu est sur l’île de la Cité en sa partie sud et face à la cathédrale gothique qui a remplacé l’ancienne cathédrale Saint Etienne.              

Un premier renouveau hospitalier se distingue au milieu du 17ème siècle, grâce à Saint Vincent de Paul et la création des Dames et des Filles de la Charité, avec Louise de Marignac et l’œuvre des Enfants Trouvés.               

Le 19ème siècle va fonder l’hôpital moderne grâce à Pasteur, Lister (Joseph Lister, l'un des premiers à utiliser les techniques préconisées par Pasteur) et aux premiers chirurgiens. Un progrès sensible apparaît au début du 19ème siècle : le malade est seul dans son lit et les contagieux sont séparés des autres.  

Une conférence de Roland Berman sur l’histoire des hôpitaux du 14ème aura lieu le samedi 13 février à 15 heures, à la mairie du 14ème, salle polyvalente.

2 place Ferdinand Brunot 75014 Métro Mouton- Duvernet- Bus 28

11 octobre 2015

Fête de St Luc à l'hôpital Cochin

Fête de Saint Luc 17 oct 2015.pngL’aumônerie catholique de l’hôpital Cochin – Port-Royal invite à la célébration de la fête de S. Luc samedi 17 octobre 2015.

Messe à 10h à la chapelle de Port-Royal (123 Bd de Port-Royal 75014), suivie d’

Une table ronde sur le thème « vie soignante et don de soi » avec le témoignage de membres d’instituts de vie consacrée engagés dans le soin des malades et le service de la vie, pour réfléchir et partager, à l’occasion de l’année de la vie consacrée, sur l’activité soignante comme lieu et chemin de foi, de fraternité humaine, pouvant conduire à Dieu.

Renseignements sur www.aumoneriecochin.net

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

18 septembre 2015

La santé dans le 14ème

Un futur centre de santé

La Ville de Paris proposera fin septembre au Conseil de Paris d'attribuer une subvention pour la création d'un centre de santé dans le 14ème. Il s'agit d'une Maison de Santé pluriprofessionnelle qui sera implantée à la mi 2016 au 12 rue Wilfried-Laurier située entre les boulevards des Maréchaux et la Périphérique.

Il faut savoir que l'offre en médecins généralistes a diminué de 23 % entre 2007 et 2013 dans ce quartier. La maîtrise d'ouvrage de l'opération sera assurée par Paris Habitat, propriétaire du local. Ce site comprendra notamment six généralistes, deux infirmières et deux masseurs kinésithérapeutes.

Les urgences de Saint Joseph s'agrandissent

Un nouveau service des urgences du groupe hospitalier Paris Saint Joseph a été inauguré le 9 septembre. Financé par la Fondation de l'hôpital, les travaux d'un montant de six millions d'Euros, ont permis d'augmenter la superficie en la faisant passer de 1740 mètres carrés à près de 2800.

Le service des urgences recevait  30 % des malades admis à l'hôpital et rencontrait ainsi des difficultés pour accueillir des milliers de patients dont 20 % ont plus de 75 ans. Le chantier a duré onze mois. Les travaux ont par ailleurs modifié l'accès aux urgences, l'entrée ne se faisant plus par la rue Raymond Losserand mais par l'arrière d'un nouveau bâtiment.

Le Parisien du 10 septembre

01 mai 2015

"Médecine et littérature" soirée mardi 5 mai,19h30, à l' hôtel de Massa

Hôtel de Massa.jpgLa  5e rencontre du cycle "Science et Littérature", initié par Pierrette Fleutiaux, aura lieu mardi 5 mai à 19h30 à l'Hôtel de Massa. Quatre écrivains médecins seront présentés par la journaliste Florence Bouchy.

L'entrée est libre, il suffit de réserver par courrielcommunication@sgdl.org

SGDL - Hôtel de Massa - 38 rue du Faubourg Saint-Jacques 75014 Paris- Tél : 01 53 10 12 15

http://www.sgdl.org/culturel/agenda-des-evenements-sgdl/a...

Lire la suite

21 novembre 2014

Les espaces de dialogue entre patients et hôpital : table-ronde jeudi 27 novembre, 18h30, à l'Institut Mutualiste Montsouris

institut mutualiste montsouris boulevard jourdan 75014L’Institut Mutualiste Montsouris (L’IMM) célèbre ses 15 ans. Dans ce cadre, l’IMM organise chaque jeudi d’octobre et de novembre des tables rondes ouvertes à tous et présentées par les plus grands spécialistes de leur domaine.

Thème de la conférence suivante : 27 novembre : Les espaces de dialogue entre patients et hôpital (détails, cliquez sur lire la suite)

Les tables rondes de l’innovation Auditorium de l’IMM - 42, bd Jourdan - Paris 14è

Les 15 ans de l’IMM ce sont aussi deux expositions

  • 15 ans d’évolution et d’innovation à l’Institut Montsouris

  • « Lumière intime », œuvres d’art-thérapie du département « Psychiatrie de l’adolescent »

Ouvertes au public tous les jours d’octobre et de novembre de 8h à 20h

 Programme détaillé des conférences cliquez sur lire la suite

Lire la suite

09 février 2014

Quel avenir pour l’Institut de puériculture et de périnatalogie (IPP)?

sainte anne,ipp,puericulrure,vanves,didot,75014,14e,paris 14eSitué sur le boulevard Brune entre les portes de Vanves et Didot, et placé en liquidation judiciaire en 2011, il était auparavant géré par l'association ADHMI ;  depuis novembre 2011, l'ensemble de ces services est placé sous la tutelle de l'AP-HP (Necker E-M), pour les structures néonatales et l'association des Fondations Hospitalières Ste Marie et Ste Anne, pour les autres.

Pour rentabiliser cette acquisition du célèbre  IPP qui a fermé ses portes, la direction de Sainte Anne veut saisir cette opportunité architecturale pour y regrouper en un site unique trois structures distinctes d'accueil de proximité, qui avaient été réparties pour couvrir harmonieusement le quartier auprès des implantations scolaires. Cette mutualisation administrative, très en vogue, n'est pas sous-tendue par un projet médical construit (disent ses détracteurs) et  va même à l'encontre du rapport Robillard sur la santé mentale et l'avenir de la psychiatrie, qui défend la rénovation des secteurs de proximité.

88 organisations se sont rassemblées au sein d'un collectif national "Construire ensemble la politique de l'enfance" (CEPE), qui propose de créer un dispositif combinant une instance interministérielle à l'enfance rattachée au Premier ministre, chargée de concevoir le projet politique global et un Conseil national de l'enfance,  indépendant ouvert à l'ensemble des acteurs de l'enfance sur tout le territoire. Une structure de plus?

A.C.

13 août 2012

Un peu d'histoire : la Maison Royale de la Santé

l'hôptal de la Rochefoucauld.jpgFondée à la fin du XVIIIe siècle,  la Maisin Royale de la Santé (qui deviendra plus tard l'hôpital de la Rochefaucauld), sera créée à l'instigation de Pierre Minet devenu le Père Gérard, provincial de la Charité de France de l'ordre des Frères de Saint-Jean de Dieu.

Ce religieux fait adopter en 1780, par l'assemblée du Clergé de France un projet tendant à créer une maison royale de la Santé destinée aux malades ecclésiastiques, magistrats et officiers sans fortune.

Le Père Gérard achète une ancienne demeure et son terrain Hôpital de La Rochefoucauld.JPGsur la route d'Orléans ( actuelle avenue du Général Leclerc), au milieu de la campagne. Les travaux du nouveau bâtiment sont confiés à Antoine, architecte de l'hôpital de la Monnaie. Il prévoit un bâtiment néo-classique au milieu de vastes jardins illustrant la "dimension thérapeutique" du "bon air" et du paysage, telle que la prônaient bien des hygiénistes de la fin du XVIIIe siècle, susceptible d'accueillir 23 personnes, cette institution ouvre ses portes en 1783. Plus tard, elle prendra le nom de la Duchesse de La Rochefoucauld en mémoire de la grande dame qui l'avait partiellement financée.

Aujourd'hui, toujours en service, cet hôpital, situé tout près de Denfert-Rochereau, est spécialisé dans le domaine de la Gériatrie, et accueille des vieillards dont l'état nécessite des soins palliatifs.

20 juin 2012

La bataille de l'Euthanasie

Enquête sur les sept affaires qui ont bouleversé la France, par Tugdual Derville

L'auteur, défenseur de la vie , analyse dans ce livre très intéressant, sept affaires d'euthanasie dont on a beaucoup parlé ces dernières années en France  : Vincent Himbert, Maïa Simon, Chantal Sebire, Christine Malèvre, C. Chaneel, Hervé Pierre, Lydie Debaine.

Chaque cas est minutieusement analysé : portrait et rôle des protagonistes, leur psychologie, leur détresse, rôle des partisans de l'euthanasie, les facettes de leurs stratégies, les médias, leurs techniques de persuasion, d'influence, les défenseurs de la vie, les victimes, le rôle de la justice... tout ceci dans le respect total de la souffrance des personnes en cause.

Dans les hôpitaux, quel a été le rôle des soignants, des médecins ? Quelles furent leurs réactions ? D'où provient le poison qui a fait mourir la personne ?

Comment, par l'émotionnel, l'on peut inhiber le jugement critique de plusieurs millions de téléspectateurs, comment se servir de la notion "d'acharnement thérapeutique", mettre le flou sur les soins palliatifs...

L'auteur, avec droiture, compassion, humanité, mais aussi rigueur et discernement traite du suicide, de la souffrance, du handicap : n'y a-t-il pas vraiment d'autre solution que de provoquer intentionnellement la mort ?

Et si l'on entr'ouve la porte de la légalisation de cette mise à mort, quelle sera la situation dans notre société dans 15 à 20 ans ? Et pourtant le nouveau Président de la République l'a inscrite dans son programme ...

Un livre passionnant, qui fait beaucoup réfléchir...                                

Thierry Jeancourt-Galignani

- La bataille de l'Euthanasie . Enquête  sur les 7 affaires qui ont bouleversé la France, par Tugdual DERVILLE aux Ed. Salvator - 234 pages - Prix : 18, 50 €

26 septembre 2011

www.broussais.paris.fr : site internet participatif consacré au réaménagement du site de Broussais

Découvrez le site internet participatif consacré au réaménagement du site de l’ancien hôpital Broussais. Pour donner votre avis et mieux connaître le projet, rendez-vous dès maintenant sur www.broussais.paris.fr.

broussais,paris 14e,lavoixdu14e.info(Cliquez sur les images pour les agrandir) Implanté entre la rue Didot, la rue des Arbustes et la rue des Mariniers, le site de Broussais représente une emprise importante à l'échelle du quartier et du 14e arrondissement, d'une superficie de 46 000 m².
Ce projet de réaménagement urbain prévoit des équipements publics (un établissement pour les personnes âgées -Ehpad- de 112 places et un équipement culturel), des logements privés et sociaux, des espaces publics et des liaisons piétonnes. Le chantier est entré dans sa phase opérationnelle puisque les travaux commencent sur le site.

Environ 300 logements sont prévus sur le secteur des Mariniers. Ils se répartiront en, environ, 120 logements sociaux familiaux, 40 logements à loyers maîtrisés, 40 logements en accession à la propriété, 100 logements sociaux pour étudiants, 10 ateliers d'artistes. Et pour les classes moyennes, qui ont tant de peine à se loger à Paris?

broussais,paris 14e,lavoixdu14e.infoDans la suite de l'enquête publique qui s'est menée pendant l'été, la concertation sur les espaces publics de Broussais se poursuit. Du 10 septembre au 3 novembre 2011, les habitants sont invités à inventer eux-mêmes les activités qui pourraient se trouver dans les futurs salons extérieurs. Conçus comme des espaces d'expression, sept salons ont été imaginés dans le jardin pour accueillir toutes sortes d'activités de plein-air.

Pour donner votre avis, rendez-vous dès maintenant sur http://broussais.paris.fr

07 juin 2011

Projet de loi bioéthique - Fondation Jérôme Lejeune

Mercredi 8 juin, le Sénat vote en 2e lecture sur le projet de loi de bioéthique :
Une étape à très hauts risques ! Nouvel objectif de l'appel : 65 000 signatures !

Mercredi 8 juin, les sénateurs vont revoir, en 2e lecture, le texte du projet de loi de bioéthique. Compte-tenu de ce qui s'est passé au sénat en 1e lecture, cette prochaine étape est très dangereuse. Ensuite, le processus pourrait se poursuivre encore : tout dépend si le sénat a modifié, ou non, le texte.

Le danger est donc très loin d'être écarté et l'on voit bien, dans l'évolution du texte au fil des navettes, que l'article 9 représente un enjeu majeur. C'est pourquoi les deux assemblées ne se sont pas encore mises d'accord à son sujet, et c'est pourquoi il faut poursuivre cette action.

www.signezcontreleugenisme.org

Si vous voulez avoir une documentation sur ce projet de loi et ses différents amendements consultez les pages du site du Sénat: http://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl10-304.html

Lire la suite

01 juin 2011

Forum des associations de la Maison des usagers du Centre hospitalier Sainte-Anne : Mardi 7 juin, de 12h à 19h

De 12h à 19h : Stands d'information, rencontres avec les associations, espace détente, face au pavillon Magnan.

Conférence à 17h30 sur la question « Internet en santé mentale : quel impact pour les usagers et les professionnels ? ».

Amphithéâtre Morel, Centre hospitalier Sainte-Anne, 1 rue Cabanis. 75014

31 mai 2011

Urgent ! Santé : journée d'information sur les méfaits du tabac et le sevrage tabagique : Mardi 31 mai, de 11h à 15h30 à l'hôpital Saint- Joseph.

A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, le Groupe hospitalier Saint-Joseph se mobilise pour informer et sensibiliser le grand public au sevrage tabagique.

Différents ateliers seront proposés : mesure du monoxyde de carbone expiré grâce au test du peakflow, questionnaire sur l'évaluation de la dépendance à la nicotine et les motivations au sevrage tabagique, distribution de documents et de brochures sur les méfaits du tabac et informations sur le sevrage tabagique.

Hall d'accueil du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 185 rue Raymond Losserand. M° Plaisance.

02 janvier 2011

Une pétition sur le problème de la recherche embryonnaire

A l’heure où une prochaine loi de bioéthique doit être votée au parlement, un pétition relative à la recherche embryonnaire dans le cadre de cette loi, a été lancée en France, le 10 décembre dernier. Il nous parait intéressant de la signaler à nos lecteurs, car aucun citoyen ne peut se désintéresser d’une telle question.  Mais La Voix du 14ème  n’a pas vocation à conseiller à ses lecteurs de la signer ou non.

Vous trouverez le texte de la pétition, sur le site les2ailes.com, ainsi qu’un argumentaire en huit points. Vous pourrez également la signer, si vous le souhaitez.

Ces huit arguments sont mis en avant pour appeler les parlementaires français « à déposer ou à voter un amendement valant moratoire sur la recherche embryonnaire ». Ils sont appelés à ne pas se fonder sur le souci légitime de « l'utilité de nos pratiques » au point d'en arriver à « un principe d'utilité ». Elle rappelle que « l'utilité ne peut être un principe ayant même rang que celui de dignité. L'utilité des pratiques n'occupe qu'un rang secondaire tant que tous les autres principes ne sont pas respectés, à commencer par celui de «dignité», cité dans plus de 40 articles du Code de santé publique ».

La pétition sera transmise aux parlementaires le 6 janvier prochain.

A.C.

01 août 2010

Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, une disparition programmée

Le vendredi 30 juillet, commencera le déménagement des activités liées à la pédiatrie générale, la chirurgie orthopédique et traumatologie, l'allergologie, ainsi que les consultations d'ORL et d'ophtalmologie. Seul le service d'endocronologie-neurologie est maintenu.

Ainsi, l'ensemble de ces services vont rejoindre l'hôpital Necker actuel. Celui-ci ouvrira en 2012 de nouveaux bâtiments où s'intégreront tous les services constituant un pôle mère-enfant.

A  Saint-Vincent-de-Paul, les services concernant la gynécologie et l'orthogénie continueront d'accueillir les patients tandis que les urgences en maternité et gynécologie resteront ici, jusqu'à l'ouverture du centre de périnatalité en cours de construction sur le site de Port-Royal.

Quel avenir pour cet ancien lieu chargé d'histoire? C'est un peu la mort  programmée de ces bâtiments. L'hôpital avait été fondé en 1638 par Saint Vincent de Paul lui-même, au profit des enfants abandonnés dans Paris et ses faubourgs. Certains bâtiments historiques pourront être conservés.

En ce qu concerne l'avenir, on parle d'un éco-quartier sur les 3,2 ha de superficie des terrains libérés. Notre vœu est de voir ce lieu symbolique se transformer en un nouveau quartier, où les constructions et activités diverses puissent  se développer en un ensemble où apparaîtraient  à la fois l'harmonie et l'équilibre dans son ultime aboutissement.

R.R

15 mars 2010

Mieux connaître la maladie d’Alzheimer demi-journées de formation gratuite à partir du 13 mars 2010

L’association Alzheimer Formation propose des demi-journées de formation gratuite pour aider les familles dans l’accompagnement des malades.

Animés par un médecin gériatre, les réunions de formation sont destinées aux proches (conjoints, enfants, petits-enfants…) s’occupant de malades atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.
Les réunions ont pour objectif d’apporter des informations précises sur la maladie et sur les réseaux de prise en charge.

Elles ont lieu les samedis de 9h30 à 12h avec un thème et aborde chaque semaine un thème différent :

Samedi 13 mars : Mieux comprendre la maladie d’Alzheimer.

Samedi 27 mars : Mieux communiquer avec son proche atteint de la maladie d’Alzheimer.

Samedi 10 avril : Mieux comprendre et savoir gérer les troubles psychologiques et comportementaux des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Samedi 8 mai : Mieux accompagner son proche au jour le jour : techniques de prise en charge dans la vie quotidienne

Samedi 29 mai : Mieux prendre soin de soi pour mieux prendre soin de son proche : prévenir l’épuisement.

Samedi 5 juin : Mieux connaître le réseau de prise en charge pour mieux se faire aider : les acteurs et vos droits.

Association Alzheimer Formation
68 rue des Plantes Porte D4 – Salle Sainte-Marie
Inscription et renseignements : 01 45 40 47 69

http://www.mairie14.paris.fr/mairie14/alzheimerformation@...

29 janvier 2010

St Vincent de Paul au menu du conseil

Pascal Cherki, maire du 14e, réunit le conseil d'arrondissement, lundi 2 février à 19h. Les élus du 14e débattront du devenir du site de Saint Vincent de Paul. Les services hospitaliers doivent déménager, laissant une emprise de plus de 3 hectares à proximité de Port Royal. La Ville souhaite y construire 600 logements (dont la moitié de logements sociaux), une cité d'artistes (proximité de Montparnasse oblige !) une crèche, un équipement sportif, une pépinière d'entreprises, des commerces ainsi que plusieurs structures d'accueil pour personnes handicapées. Elle va sélectionner un cabinet d'urbanisme pour approfondir la réflexion et lancer la concertation autour du projet.

Egalement à l'ordre du jour :

  • la réalisation d'un foyer pour travailleurs migrants dans le quartier Montsouris ;
  • l'aide financière de la Ville à plusieurs associations du quartier Porte de Vanves pour leurs projets d'insertion et d'animation ;
  • un projet d'hôtel sur le quartier de la Porte de Vanves ;
  • des subventions aux associations de commerçants pour les illuminations de fin d'année ;
  • un vœu sur la réquisition des immeubles vides et la vacance dans le logement social afin de mieux répondre aux besoins de logements.

La séance du conseil d'arrondissement est publique. Le public peut interroger les élus sur les sujets inscrits à l'ordre du jour.

27 janvier 2010

Hopital Leopold Bellan: communiqué

HOPITAL LEOPOLD BELLAN : REUNION PUBLIQUE POUR LE MAINTIEN DES SERVICES DE SOINS

Services de médecine interne, neurologie, rhumatologie, radiologie et laboratoire

POUR LA REOUVERTURE DES SERVICES FERMES

Service des urgences, bloc opératoire, soin et rééducation neurologique, proctologie, orthopédie

NON AUX SUPPRESSIONS DE POSTES, NON AUX LICENCIEMENTS

Depuis des mois, la direction de la fondation BELLAN, avec le soutien de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation, poursuit son projet de démantèlement des activités de soins de l'hôpital Léopold BELLAN dans le 14eme.

En pleine épidémie grippale, les urgences ont été fermées le 1er novembre 2009 et les malades ont été renvoyés sur celles de Saint-Joseph déjà bien surchargées.

Le service de rééducation neurologique qui accueillait notamment des patients atteints de la sclérose en plaque a été fermé le vendredi 16 octobre 2009 : les malades ont reçu une simple lettre indiquant d'autres centres susceptibles de les accueillir. Le projet de transfert de l'activité sur le site de l'hôpital Saint-Joseph dans le cadre de la fondation Sainte-Marie est actuellement balbutiant en l'absence de médecins rééducateurs en nombre suffisant dans cet hôpital.

Le service de chirurgie  proctologique a lui aussi été transféré, au rabais, avec baisse de la moitié du nombre de lits alors qu'il s'agissait d'un des services de référence au niveau national.

Le même sort a été réservé au service de chirurgie orthopédique spécialisé dans la chirurgie du pied

Tout cela constitue une diminution importante de l'offre de soins pour la population.

Plusieurs dizaines de salariés, professionnels de santé ont été mis en départ ''volontaire'' puis réembauchés à St-Joseph, d'autres sont reclassés dans le nouveau service de gériatrie, et des licenciements sont prévus.

A l'initiative des partis de gauche, des syndicats et associations du 14eme un collectif s'est constitué.Une pétition s'opposant au projet de fermeture a déjà réuni des centaines de signatures sur le 14eme,

Plusieurs vœux ont été votés par le conseil d'arrondissement et au conseil de Paris.

Des demandes de rendez-vous auprès de la fondation Bellan et de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation sont restées sans réponses.

Le projet de la fondation BELLAN reste le démantèlement et la fermeture des activités de soins actuelles. Cette fermeture programmée des activités actuelles de l'hôpital BELLAN  n'est pas un phénomène isolé, c'est la mise en place de la loi de Mme BACHELOT ''hôpital patients santé territoires'' qui s'applique partout. D'autres situations similaires se produisent actuellement à Paris, ainsi à l'Assistance Publique de Paris est annoncé un plan de suppressions d'emplois de plusieurs milliers de postes et des fermetures complètes de services.

Nous invitons la population les organisations de l'arrondissement à participer à une réunion d'information sur toutes ces questions de santé.

JEUDI 28 JANVIER 2010  à 19H

SALLE DES FETES DE LA  MAIRIE ANNEXE

2, place Ferdinand Brunot

COLLECTIF BELLAN SOUTENU PAR :  SUD, ATTAC14, le journal la page, Parti de Gauche, NPA, PCF, PS, les VERTS, ET DES HABITANTS DU 14EME