Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 novembre 2021

« Le monde rêvé » de l’artiste peintre Alexandre Pineau (1893 - 1970) exposition à la galerie Les Montparnos

Entrons dans « Le monde rêvé » de l’artiste peintre Alexandre Pineau  (1893 - 1970)

galerie les montparnosUne façon de se replonger dans l’ambiance simple et joyeuse de Tati, de Prévert, de ce monde poétique qui n’existe plus, de ces moments festifs du Montparnasse des années 30. Enfants, parents et grands-parents pouvaient applaudir et rire ensemble..

Heureusement la Galerie des Montparnos est toujours présente pour nous les rappeler. Il nous a suffi de suivre rue Stanislas, l’affiche représentant deux silhouettes de dos, sur une route neigeuse, passant non loin d’un kiosque intitulé « Îles Hawaï ». Un avant-goût de l’exposition d’Alexandre Pineau. Humour, dérision, cheminant sur des routes, ruelles, et en des paysages souvent blancs de neige.

Ce peintre avait-il connu les Îles Hawaï, est-ce son rêve, ou un simple clin d’œil symbolique, autour de la connotation « Îles » , « exil », et quel fut le sien ?

Depuis 12 ans le directeur de la Galerie, Mathyeu Le Bal poursuit sa découverte d’artistes français ou étrangers ayant participé à la notoriété de Montparnasse depuis le début du 20e siècle, et il nous surprend toujours. Les murs de sa petite galerie s’élargissent pour accueillir ce vaste monde de la création. Les œuvres parlent de parcours de vie, et s’y répondent comme des acteurs sur scène, respectant une certaine chronologie.

Mathyeu est à bonne école, avec son père Henry Le Bal, écrivain et homme de théâtre.

Le choix du titre de l’exposition qui se joue, du 4 novembre au 22 décembre prochain, comme une pièce sur les cimaises, l’une bleue et l’autre rouge, est bien dans l’air du temps, certains d’entre nous rêvant d’un autre monde. Le rêve d’Alexandre Pineau, était celui de bon nombre de Montparnos, cette France des Années 30 et de l’après-guerre, la vraie vie retrouvée, simple et festive des villes et villages.

« Le monde rêvé », visite guidée de l’exposition feuilletée comme un livre d’images.

Le vernissage, comptant plus de 100 visiteurs, fut un réel succès. Aussi, un retour dans la galerie s’imposait pour décrypter dans le calme, le cheminement de cet artiste redécouvert.

Mathyeu explique l’évolution de ses thèmes, notamment la guerre 14-18. Des huiles sur toile ou carton, des mines de plomb sur papier, toutes inspirées de ses carnets de croquis durant sa convalescence à Courcelles-sur-Aire. Conducteur d’automobile du 113e régiment d’infanterie, il fut blessé aux reins par des éclats d’obus.

La tragédie de la guerre se poursuit dans un drame familial qui le conduit vers le thème de l’enfance, traité de façon plus douce, aux touches plus claires.

Son épouse Antoinette Hauuy donne naissance à leur fille Elise en 1920 qui décède 3 ans plus tard, suivie de la jeune mère en 1929. Bien que remarié et heureux avec Jeanne Laurence Pavie, ces drames vont influencer son œuvremathyeu le bail présente les oeuvres d'alexandre pineau photo 2 .jpg

Mathyeu Le Bal présente les œuvres d' Alexandre Naveau dans la galerie Les Montparnos

Photos Marie-Lize Gall

Il est bientôt en décalage avec le monde qui l’entoure, il s’en détache, tel un « exilé volontaire » s’aventurant ailleurs, en marge de la ville. Le voici au-delà des fortifications de Paris, dans les terrains vagues, là où gravitent les baladins, les gens du voyage, les bohémiens, leurs roulottes et animaux, leurs campements et leurs cirques. Tout ce nouveau monde l’inspire, haltérophiles des boulevards, funambules,  équilibristes équestres, acrobates défiant le vide.

Lire la suite

20 septembre 2021

Abstractions concrètes, exposition éphémère du peintre Francis Harburger (1905-1998) du 23 au 26 septembre

Francis Harburger exposition 23-26 septembre 2021 à Ménilmontant.jpg

Ce n’est pas un hasard si nous présentons l’exposition «Abstractions concrètes» de Francis Harburger à Ménilmontant, en effet ce peintre  très important  du XXème siècle, aux œuvres extrêmement variées, a eu son atelier dès 1956 dans  une cité d’artistes du 14ème .

« Harburger, réaliste magique »

« Harburger, réaliste magique »  comme l’écrivait Édouard Roditi dans « l’Arche », aurait aimé franchir un moment son 14e arrondissement pour la  magie du lieu inattendu et intimiste qu’est le Théâtre des Ateliers du Chaudron à Ménilmontant. Il y aurait applaudi la performance clownesque de sa petite fille Rafaële Arditti, s’inspirant de sa personnalité et de ses écrits.

Organisée par sa fille Sylvie, toujours très active autour de l’œuvre de son père, cette exposition ravira adultes et enfants dans le cadre des Journées Portes Ouvertes des Artistes de Ménilmontant. Le public peut découvrir à côté du paysage « ancien » du plus ancien pont de Paris, le Pont Neuf, ces abstractions concrètes déclinées sur une vingtaine de collages et gouaches. Un travail peut-être moins connu dans la dernière période de la vie d’Harburger, dès 1977. Il l’expliquait déjà en 1971 dans son fascicule « Le langage de la peinture » dédié à sa mère, Célestine Aboulker, elle-même artiste-peintre.

Lire la suite

14 septembre 2021

Journées du patrimoine et du matrimoine dans le 14ème les 17, 18 et 19 septembre

journées du patrimoine 18 et 19 sept 2021.jpgLes Journées européennes du patrimoine se tiendront cette année les 18 et 19 septembre autour du thème "Patrimoine pour tous". Dans le 14e, l'accent est mis sur le matrimoine, "l'héritage des mères", pour célébrer les grandes figures féminines artistiques et culturelles de l'arrondissement.

Pour leur 38e édition, les Journées européennes du patrimoine ont pour thème Le Patrimoine pour tous, mettant l’accent sur l’accessibilité de notre patrimoine, avec des parcours adaptés à tous les publics et une attention particulière portée aux personnes en situation de handicap.

Les événements organisés partout en France les 18 et 19 septembre sont gratuits. Certaines actions sont sur réservation.

journées du matrimoine 2021.pngPour consulter le programme complet des Journées du patrimoine

Le programme dans le 14e

Dans le 14e, on célèbre tant le matrimoine, que le patrimoine : l'occasion de découvrir les artistes et figures culturelles qui ont marqué l'arrondissement et de leur rendre hommage.

Le  détail du programme dans le 14e

 cliquez sur lire la suite  ou : https://mairie14.paris.fr/pages/journees-du-patrimoine-18...

Lire la suite

17 mai 2021

Camera Obscura : exposition peintures de Jean-Baptiste Née et céramiques de Jane Norbury 19 mai au 26 juin

camera obscura expo mai -juin 2021 jean- baptiste Née parois ,nuées 2019 gouache sur papier.jpgLa Galerie  Camera Obscura vous propose du 19 mai au 26 juin une nouvelle exposition : des œuvres de Jean-Baptiste Née,  peintre et  de Jane Norbury , céramiste.

Un peintre, une céramiste : rencontre de deux œuvres nées d'une relation fusionnelle avec la nature, d'un dialogue avec les éléments, impliquant le corps autant que l’œil.

Vernissage / Rencontre 19 maicamera obscura expo mai juin 2021 jane norbury sillons et passeuses 10 2020 grès.jpg

En raison de la crise sanitaire, le vernissage du 19 mai, en présence des artistes, est ouvert uniquement sur réservation par tranche horaire (15h30 à 20h) : contact@galeriecameraobscura.fr

Jean-Baptiste Née sera également présent à la galerie samedi 22 mai de 14h30 à 19h

268 Boulevard Raspail 75014 Paris

01 45 45 67 08

www.galeriecameraobscura.fr

photo 1) Jean-Baptiste Née - Parois, nuées (II),2019.  Gouache sur papier, 19 x 28 cm

photo 2 ) Jane Norbury sillons et passeuses (céramique)

Lire la suite

19 novembre 2020

Plaisance, un quartier d’artistes

Ce quartier délimité par l’avenue du Maine, les rues du Château, Vercingétorix, de l’Ouest et Raymond Losserand a vu tout au début des années 1900 et jusqu’aux années 30/40, une fréquentation d’artistes qui ont marqué par leur passage ce territoire proche de Montrouge.

henri rousseau dit douanier.jpgLe peintre Henri Rousseau, né à Laval en 1844 et mort en 1910.

Il vécut tout d’abord au 44 avenue du Maine dans un atelier d’artistes, puis au 9 de la rue Vercingétorix, de 1898 à 1901, ensuite au 36 de la rue Gassendi, de 1901 à 1904, et termina son existence au 2bis rue Perrel, rue disparue en 1975,  qui devait laisser la place à la radiale Vercingétorix, autoroute urbaine, heureusement non construite.

Au 2bis de la rue Perrel, on pouvait rencontrer Charles Vildrac, Georges Duhamel, Pablo Picasso, Gertrude Stein, Robert Delaunay, Guillaume Apollinaire, Max Jacob et André Salmon. Ainsi, on peut dire que la rue Perrel a vu en ses années de bonne fortune, l’excellence de la peinture, de la poésie, et de la littérature contemporaine.

 Henri Rousseau mourut en 1910 à l’hôpital Necker et sera inhumé au cimetière de Bagneux, à l’initiative du peintre Delaunay (1885-1941) qui lui acheta une concession trentenaire. Ce n’est qu’en 1847 que Rousseau retrouva sa terre natale, Laval où il repose au jardin fleuri de la Perrine.

Le peintre Rousseau, par son passage rue Perrel, aura été l’un des acteurs d’une vie artistique intense en ce début du 20ème siècle. Le quartier Plaisance en garde la mémoire.

Henri_Rousseau_autoportrait._._Portrait_paysage_1890 musée de Prague.jpg

Photo 1: Henri Rousseau dans son atelier en 1907 photographié par Dornac.

Photo 2 : Henri Rousseau Autoportrait- paysage 1890 musée de Prague

06 octobre 2020

Alice Mauchamp et Neumi Dudas Crepel exposent à la galerie du Montparnasse du 1er au 13 octobre 2020

exposition galeie du montparnasse du 1 au 17 oct 2020 Alice Mauchamp.jpgLes artistes peintres Alice Mauchamp et Neumi Dudas Crepel  exposent à la galerie du Montparnasse du 1er au 13 octobre 2020.

Horaires :
Du lundi au vendredi de 13h à 17h
Samedi et dimanche de 11h à 19h
exposition galerie du montparnasse du 1 au 17 oct 2020 image_processing20200930-1524-vyx0qr.jpg
Galerie du Montparnasse
55, rue du Montparnasse

Tél. : 01 43 22 72 77
M° Montparnasse-Bienvenüe

 

Photo 1: Alice  Mauchamp

photo 2 : Neumi Dudas Crepel

03 octobre 2020

"Marie-Thérèse Auffray, Une femme peintre" exposition et promenades

société historique et archéologique du 14èmeExposition hommage et promenades urbaines à l’occasion du trentenaire de la mort de l’artiste

Du 25 septembre au 25 octobre 2020, Grilles du square Marie-Thérèse Auffray (rue de l’empereur Valentinien Paris 14)

En partenariat avec l’association Marie-Thérèse Auffray et la Société Archéologique et Historique du XIVe arrondissement, la Mairie du XIVe arrondissement a souhaité rendre hommage à cette femme peintre dont l’histoire et les combats personnels se sont mêlés à l’Histoire.

Exposition de 20 panneaux présentant œuvres et affiches réalisées par l’artiste au cours de sa vie ainsi que des clichés personnels.

Cette exposition est agrémentée de 3 promenades urbaines réalisées par la Société Archéologique et Historique du 14e arrondissement permettant de connaître l’histoire singulière de cette femme d’exception.
Visites limitées à 30 personnes sur inscription auprès de l’adresse : marylene.brozzu@paris.fr

- Samedi 26 septembre 2020 de 15h à 16h
- Samedi 3 octobre 2020 de 15h à 16h
- Dimanche 11 octobre 2020 de 15h à 16h

Lire la suite

28 juin 2020

Une fresque en hommage à Zao Wou- Ki rue Didot

Les fresques murales sont à l'honneur aujourd'hui. Elles s'apparentent souvent au "Street Art", expression moderne de ce qu'étaient les peintures murales d'autrefois.

fresque en hommage à Zao Wu Ki photo monique garrigue.jpgAinsi, le peintre Zao Wou Ki, qui avait son atelier rue Jonquoy et dans lequel il a vécu plus de cinquante ans se voit aujourd'hui représenté à travers une fresque ayant vu le jour sur le pignon d'un mur situé à l'angle de la rue Didot et de la rue Jonquoy.

Plusieurs esquisses avaient été soumises au vote des habitants par une consultation via Internet. La réalisation de cette fresque a été initiée par GFR, association qui conçoit et produit des projets artistiques dans l'espace public. Fred Calmets en est l'auteur. Inaugurée le 12 mai de cette année, cette fresque marque le témoignage de la reconnaissance du 14ème arrondissement  et de la Ville de Paris envers cet artiste mondialement connu et estimé. 

R.R.

Photo Monique Garrigue-Viney

21 avril 2020

Le Moulin à Café : semaine 6 du confinement

le Moulin à Café image du logo.pngChers usagers,

Le Moulin à Café est un espace de vie sociale avant tout, et tentera de l'être même à distance. Malgré la crise sanitaire que nous traversons, nous nous devons de rester solidaires !

Vous avez été très nombreux.ses à nous apporter votre soutien depuis la newsletter de la semaine dernière, en renouvelant votre adhésion et/ou en faisant un don, et nous vous en remercions très chaleureusement ! N'hésitez pas à parler de nous autour de vous, plus que jamais, nous avons besoin de vous !

Renouvelez votre adhésion 2020

Faites un don

Comment s'occuper au mieux pendant ce confinement ?

Nous tenons à remercier les nombreuses personnes qui nous envoient des bons plans à vous partager; en voici quelques-uns :

  • Le Centre Paris Anim' Montparnasse a décidé, depuis quelques semaines, d'animer tous les mercredis à 21h un club de lecture, le cercle des poètes confiné.e.s - Le rendez-vous est fixé le mercredi à 21h et si vous le souhaitez,  rien de plus simple : cliquez sur ce lien à l'heure dite !
  • Chaque semaine, le Théâtre 13 propose sur son site un spectacle visible en ligne gratuitement pendant 7 jours !
    - du 20 au 26 avril : La Guerre de Troie (en moins de deux!), une pièce plus familiale et drôle, sur la Guerre de Troie.
  • La troupe de la Comédie Française, elle aussi à l'arrêt,  vous propose une programmation à la fois familiale et pédagogique, poétique, divertissante et toujours théâtrale.
  • Le Musée d'Archéologie Nationale propose des visites virtuelles gratuites sur son site !
  • Retrouvez une interview et les dessins du peintre David Hockney qui lui aussi est confiné, en Normandie
  • Notre partenaire YoYo, dont l'objectif est d'inciter les habitants à mieux trier leurs déchets pour réduire la pollution qu'ils génèrent, propose un questionnaire sur les habitudes de tri, n'hésitez pas à le remplir ici et à retrouver leurs bons plans pour un confinement écolo sur leur page Facebook.
  • Qu'est-ce que la Communication Non Violente (CNV) ? Anne, habitante du 14e et adhérente au Moulin à Café, nous explique le concept sur son blog.
  • Ariane, adhérente également et naturopathe, propose des consultations gratuites de naturopathie (par téléphone ou skype) aux adhérents qui en exprimeraient le besoin. Vous pouvez la contacter directement pour prendre rendez-vous.
  • Retrouvez les bons plans déjà diffusés sur la page dédiée de notre site internet www.moulin-cafe.org.
    Nous sommes évidemment preneurs de vos propositions de rendez-vous virtuels - n'hésitez pas à nous écrire à l'adresse suivante : animation@moulin-cafe.org  .

    L'équipe du Moulin à café

    8, rue Sainte-Léonie 75014 Paris

    www.moulin-cafe.org

     

17 avril 2020

L'actualité, lettre de la Mairie du 14ème du 17 avril (suite) Ecoles et initiatives positives

ÉCOLES  

Dérogation 

La période de dérogations pour les écoles publiques maternelles et élémentaires du 14e se déroulera, sous forme dématérialisée, du 14 avril au 20 mai 2020.

Retrouvez la procédure de demande sur le site de la mairie du 14ème  et consultez ce site pour connaitre le secteur de l’école dont vous dépendez.

 

Matériel informatique pour la scolarité à la maison

Afin de garantir la continuité pédagogique, la Ville de Paris et le Rectorat ont conclu un partenariat avec la Poste pour assurer la distribution rapide et sécurisée d’équipements informatiques auprès des familles ne disposant pas de moyens informatiques.

Les parents doivent se rapprocher du directeur de l'école de leur enfant pour faire une demande, vous trouverez l’adresse mail de votre directeur d’école sur ce site (sélectionnez l’établissement choisi et cliquez sur le pictogramme   )

 

INITIATIVES POSITIVES 

Apprendre en quarantaine

Encore une belle initiative bénévole d’une habitante du 14e. Avec « Apprendre en quarantaine » Leslie Dupin propose à tous un site collaboratif de partage de ressources gratuites pour occuper les enfants intelligemment. On peut y trouver des manuels, des cours en ligne et des jeux éducatifs mais aussi des propositions de spectacles en ligne et visites virtuelles ou encore des activités créatives et jeux en famille.

 

100 CONTACTS 

Ce projet artistique réunit 50 personnes, pour réaliser l'écriture collective d'un roman-photo des voisin.e.s qui partagent leurs rêves et repoussent les murs, et ce, avec des textes, dessins et photos. Les consignes d'écriture créées par Marie Do Fréval, une fois par semaine, peuvent être transmises par mail, sms, ou par téléphone. Ces histoires mises en images ressurgissent sur le groupe Facebook « OUVREZ LA BOUCHE! » permettant d'échanger à propos de cette création commune. Si vous êtes intéressés, envoyer un message sur Facebook ou à l'adresse mail : thierry.poutrain@cieboucheabouche.com ou au 07 83 69 54 43."

Voici aussi le lien du groupe Facebook : https://www.facebook.com/media/set/?set=oa.2361268757428840&type=3

Lire la suite

13 avril 2020

Se cultiver à domicile, Pari(s) relevé!

En ces tefenêtre sur l'autre.pngmps bouleversés, l'heure peut (aussi) être à la création. La MEP, la Maison de la Poésie et le Forum des Images s'associent et vous convient à un rendez-vous participatif et artistique, le projet "Fenêtre sur l'autre", qui consiste à laisser libre court à votre créativité en matière d'image, de vidéo et/ou d’écriture. On vous explique tout sur ce défi audacieux !

Nouvelle semaine de confinement et l'inspiration pour remplir vos journées commence à manquer ? On se démène pour que l'ennui ne s’éternise pas dans votre salon. Nous avons sélectionné un cocktail bien vitaminé de longs-métrages pandémiques, et sans zombies, on ne voudrait pas tomber dans le cliché.

musée du vatican escalier à double hélice.jpgLes structures d’œuvres visuelles nous ouvrent elles aussi les portes de leurs territoires déconfinés. De l'architecture à la photographie, en passant par les arts plastiques, nous vous proposons de consulter en ligne toutes ces collections. Pour continuer de voyager, mais à l'autre bout du monde sans bouger de chez vous, nous vous invitons à parcourir les plus célèbres musées du globe. 

Après avoir parcouru l'art sous la plupart de ses formes (ou presque), pourquoi ne pas faire un peu de gymnastique mathématique ? Cette discipline peut être souvent boudée, alors servons-nous de ce confinement pour se rabibocher avec elle, tout en douceur. Histoire de briller un peu plus lorsque vous étalerez votre science lors des prochains apéros ensoleillés!

La météo est au beau fixe cette semaine, alors même s'il n'est pas question de sortir de chez soi (sans raison valable), il n'est pas interdit de s'offrir un moment « green ». Balcon, jardin, terrasse ou non, cultivez ce qui vous fait plaisir et apprenez à jardiner de chez vous, détente assurée.

  L'histoire de Paris à portée d'oreille

Histoire avec un grand H, politique, exils, vie au Moyen Âge, soirées parisiennes, mode, architecture... Notre capitale est riche d’une histoire vieille de deux millénaires. Disposant d'un peu de temps, c'est le bon moment de nous y (re)plonger à travers de passionnantes conférences, dispensées par des spécialistes du genre, professeur·e·s, historien·ne·s, commissaires d'exposition,écrivain·e·s.

Lire la suite

12 avril 2020

La Résurrection du Christ, de Piero della Francesca

resurrection, piero della francesca

11 avril 2020

Giotto, "La Crucifixion"

a68256578a38e81edb8c3825666e04f6.jpg

05 janvier 2020

Des Voix pour Notre-Dame à l’occasion des vœux 2020

François Gall Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche animé devant la cathédrale Notre- Dame de Paris années 1947.jpg« Que pouvons- nous faire ? »  a aussitôt demandé depuis New York, quelques minutes après l’incendie de Notre Dame de Paris, la French Héritage Society, association américaine de sauvegarde du patrimoine. La philanthropie étant dans les mœurs des américains, dons et mots de soutien continuent d’affluer, et au détour de leurs rues et avenues, quelques vitrines proposent des photos, tableaux et croquis avec divers messages « en signe de solidarité avec les Français », « même si je n’ai jamais encore visité Paris », ou très souvent « même si je ne suis pas de religion catholique ».

Des Voix pour Notre-Dame  à l’occasion des vœux 2020

« Que pouvons- nous faire ? »  a aussitôt demandé depuis New York, quelques minutes après l’incendie de Notre Dame de Paris, la French Héritage Society, association américaine de sauvegarde du patrimoine. La philanthropie étant dans les mœurs des américains, dons et mots de soutien continuent d’affluer, et au détour de leurs rues et avenues, quelques vitrines proposent des photos, tableaux et croquis avec divers messages « en signe de solidarité avec les Français », « même si je n’ai jamais encore visité Paris », ou très souvent « même si je ne suis pas de religion catholique ».

Noël  2020 : de Notre Dame à Saint Germain l’Auxerrois

Quelques réflexions émouvantes, assorties de photos de la cathédrale peinte au fil des saisons par l’artiste François Gall, ont été envoyées à sa famille à Paris, par divers collectionneurs, désormais plus émus encore par le symbole de leurs acquisitions. Certaines promesses de rencontres se sont déjà réalisées pour venir photographier l’édifice et les lieux environnants réalisés sur le motif de 1936 à 1987, ainsi que l’église Saint-Germain L’Auxerrois qui a remplacé la cathédrale le soir de Noël.François Gall l'autobus et la promenade familiale entre la Mairie du 1er et l' église Saint Germain l'Auxerrois.jpg

François Gall fut à la fois peintre de la réalité sociale avec ses scènes de guerre, grèves, mendiants, commémorations du 14 juillet et 11 novembre, chanteurs de rues, et peintre de la Réalité Poétique, mouvement auquel il participa avec la fraîcheur des bouquets et fruits de saisons, vibration colorée des intérieurs, douceur des nus et des maternités, quiétude des campagnes. Il fut aussi peintre de l’animation des bords de mers et villes, scènes de courses, cirque, parcs et jardins, quais de Seine. Ainsi, le 14e arrondissement de Paris où il vécut de 1953 à 1987 et dont il travailla sur le motif, croquis et touches finales des bâtiments et lieux mythiques, à l’instar des autres arrondissements.   

Sorti de sa mansarde - atelier de la rue Dauphine, il se prend d’amitié dès 1936 pour les pêcheurs à la ligne et bouquinistes auprès desquels il faisait poser ses camarades des Beaux - Arts, sa famille et les collectionneurs impatients de figurer sur ses œuvres parisiennes.  

Ci-dessous, dans une suite, quelques photos de collectionneurs montrant les différentes approches de la Cathédrale par l’artiste François Gall et un de leurs messages de Nouvel An « ... Vœux pour des jours à venir, lumineux comme la grande verrière de Notre Dame qui ne fut pas touchée par l’outrage du feu ».

Nicole Lamothe

Critique d’Art

photo 1- Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche matin animé devant la cathédrale Notre Dame de Paris (circa années 1947 )

photo 2:- L’autobus et la promenade familiale entre la Mairie du 1er et l’église Saint-Germain l’Auxerrois.
( circa 1951-53)  

François Gall Eugénie Gall, ses deux enfants et les bouquinistes Quai des Grands Augustins circa années 1953.jpg

- Eugénie Gall, ses deux enfants et les bouquinistes, quai des Grands Augustins ( circa années 1953)

Notre-Dame dans les tableaux de François Gall

      Huiles sur toile de la cathédrale Notre Dame de Paris
    réalisées par   François Gall (1912-1987) artiste du 14e arrondissement. 

François Gall lavandières devant les bateaux-lavoirs sous le pont Saint Michel 1938.jpg
- Lavandières devant les bateaux- lavoir, sous le pont Saint-Michel (1938)

François Gall Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche animé devant la cathédrale Notre- Dame de Paris années 1947.jpg
- Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche matin animé devant la cathédrale Notre Dame de Paris ( circa années 1947 )
François Gall Badauds devant les travaux quai de Montebelon années 1956.jpg
 
- Badauds devant les travaux quai de Montebello face à la cathédrale Notre Dame ( circa années 1956-58)
François Gall Automobiles et promeneurs quai Saint Michel vers Notre Dame.jpg
- Automobiles et promeneurs quai Saint-Michel, vers Notre Dame. 
( circa années 1948-50)
François Gall Un été animé devant les bouquinistes Quai Saint Michel.jpg
- Un été animé devant les bouquinistes Quai Saint Michel ( circa années 1960)
 

09 novembre 2019

Exposition Cécile Galland 16 et 17 novembre à l’atelier Palissy

http://lavoixdu14e.blogspirit.com/media/02/01/2931276539....Cécile Galland exposera ses derniers travaux les 16 et 17 novembre 2019

Le vernissage aura lieu le vendredi 15 novembre à partir de 19 h.

Atelier Palissy  26 rue Liancourt 75014 Paris

Tel : 06 52 52 11 24
cecilegalland.com/
http://cecilegalland.blogspot.fr/

Lire la suite

09 octobre 2019

Concours de peinture amateur au parc Montsouris le 12 octobre de 10h à 18h

Les commissions Parc Montsouris et Culture du conseil de quartier Montsouris-Dareau et la Mairie du 14e organisent un concours de peinture amateur au parc Montsouris  Samedi 12 octobre de 10h à 18h (puis remise des prix)

Ouvert à tous. Venir avec son propre matériel.

concours de peinture amateur au parc montsouris 12 oct 2019.png

06 octobre 2019

Pierre Bancharel (1937 - 2018) peintre et sculpteur du 14e arrondissement

Au-delà de son 14e qui lui était cher, c’est l’Espace Art et Liberté de Charenton qui accueille sous sa vaste Coupole restaurée, dans une exposition collective dédiée à « l’Intimité du peintre », une dizaine d’œuvres de Pierre Bancharel.

Pierre Bancharel Dimanche photos de Jean-Louis Rosi.jpgCe thème convient parfaitement au travail pictural de l’artiste, avec sa façon particulière de traiter les personnages, ses portraits intimes aux visages expressifs. Il y a la famille, les amis, les modèles et Petitou, l’un des 5 chats recueillis au fil des ans, lové sur la douceur d’un tissu chamarré. Son regard énigmatique fixe les visiteurs venus nombreux dès les premiers jours de l’exposition. Un œil bleu, un œil vert, il semble attendre cette étincelle d’intérêt qui permettra un jour au peintre, de partager avec un autre public, cette intimité longtemps préservée, de « revivre intensément » dans son propre arrondissement, lors d’une exposition particulière.Pierre Bancharel  Petitou dans l'automobile.jpg

Le talent et la fidélité de Bancharel  au 14e, le mériteraient. Il fut parmi les derniers artistes à résister aux expropriations de la rue Vercingétorix et du quartier Plaisance. Si aucun ouvrage n’est paru sur son parcours, de belles lignes pleines d’humour, nous en dévoilent quelques aspects, entre réalité et fiction, dans la Trilogie rédigée par Marie-France Lecat.  Ainsi Une chatte de trop, La plaie, le jardin de Sicca. Les chats, aux noms réels, y suivent la difficile mais joyeuse vie d’artiste du couple entre Paris et Pau, chacun dans son panier. 

Lire la suite

29 septembre 2019

Institut GIACOMETTI : Histoire du corps, le nu, dans l'œuvre de Giacometti.

Institut Giacometti 5  rue Victor SCHOELCHER 75014LA FONDATION Giacometti, située au 5 de la rue Victor SCHOELCHER- 75014 , présente aujourd'hui jusqu'au 6 novembre 2019, une exposition consacrée au NU dans l'œuvre du sculpteur;

 On sait que Giacometti avait son atelier dans notre quartier : rue Hippolyte Maindron.  Ici, son atelier mesurant 23m2 a été reconstitué à l'identique. Ce témoignage inestimable est celui d'un atelier devenu mythique.  On peut voir le premier buste en plâtre de son frère Diégo jusqu'à sa dernière œuvre  en cours,  peu avant sa mort.

 L'atelier permet d'embrasser l'ensemble de son œuvre et de découvrir ses principale sources d'inspiration. Un catalogue est en vente à l'Institut

L'exposition présente aujourd'hui : "Histoire du corps, le nu, dans l'œuvre de Giacometti " jusqu'au 6 novembre

Horaires
L'institut est ouvert sur réservation par créneau horaire via notre billeterie en ligne ou paiement sur place (uniquement par CB) dans la limite des places disponibles.

- Fermé le lundi (toute la journée)
- Du mardi au dimanche : 10h - 18h 

A venir
Nuit Blanche, le 5 octobre 2019

- Nocturne à l'Institut Giacometti (18h à 1h) pour découvrir l'atelier d'Alberto Giacometti et l'exposition en cours "Alberto Giacometti, Histoire de corps
- Tarif : Gratuit de 10h à 1h du matin (06.10)

Lire la suite

25 septembre 2019

Une semaine , un quartier : Jean Moulin-Porte d’Orléans

conseil de quartier jean moulin-porte d'orléans.jpgCarine Petit, Maire du 14ème et son équipe sont à votre rencontre  dans le Quartier Jean Moulin -Porte d’Orléans du 23 au 29 septembre. Si vous voulez participer à certaines de ces réunions qui concernent, en fait,  tout l'arrondissement, voici les dates indiquées en gras :

-JEUDI 26 SEPTEMBRE

19h30-21h  OUVERT AU PULIC Réunion publique sur le projet de réaménagement de la Porte d’Orléans. Stade Élisabeth, 11, avenue Paul Appell

-VENDREDI 27 SEPTEMBRE

8h15-9h OUVERT AU PUBLIC Rencontre avec les parents d’élèves de l’école élémentaire Prisse d’Avennes. 5, rue Prisse d’Avennes

9h30-11h Visite de la pension de famille Poirier de Narçay. 17, rue Poirier de Narçay

12h30-14h Déjeuner au Café Signes. 33, avenue Jean Moulin

18h-19h OUVERT AU PUBLIC Inauguration de la fresque réalisée par l’artiste Mioshe. 48, rue du Père Corentin

 19h-20h OUVERT AU PUBLIC Rencontre avec les habitants souhaitant créer un jardin partagé au stade Élisabeth. Stade Élisabeth, 11, avenue Paul Appell

- SAMEDI 28 SEPTEMBRE 8h45-12h OUVERT AU PUBLIC 2e atelier participatif sur le projet du Garage Jourdan - Sur inscription : garagejourdan@palabreo.fr  50, boulevard Jourdan

11h30-13h OUVERT AU PUBLIC Permanence des élus hors les murs. Marché Jourdan

12h30-13h30 OUVERT AU PUBLIC Visite du Garage Jourdan avec les équipes Emmaüs. 50, boulevard Jourdan

14h30-15h30 Rencontre conviviale avec les membres du compost Père Corentin. Angle des rues Pères Corentin et Tombe Issoire

 16h-17h30 OUVERT AU PUBLIC Visite du chantier de la piscine du Stade Élisabeth. Stade Élisabeth, 11, avenue Paul Appell

DIMANCHE 29 SEPTEMBRE Vide-grenier. Boulevard Jourdan

15 septembre 2019

Fresques dans des crèches et dans une école du 14ème , à vous de choisir l'artiste !

Des fresques vont être réalisées dans des crèches ou école du 14ème  à vous de choisir l'artiste !

De nouvelles fresques artistiques vont voir le jour dans votre quartier. À cette occasion nous vous invitons  à découvrir 3 ou 4 artistes  et à les classer par ordre de préférence. L’artiste désigné réalisera une création originale pensée spécialement pour le contexte de la crèche et thème de la petite enfance.

Le vote en ligne est organisé du mercredi 11 septembre au jeudi 19 septembre 2019.

Pour participer rien de plus simple grâce au lien suivant :

-Ecole Maurice Rouvier

https://www.mairie14.paris.fr/actualites/fresque-a-l-ecol...

- Crèche Losserand

https://www.mairie14.paris.fr/actualites/fresque-a-la-cre...

 - Crèche Bardinet

https://www.mairie14.paris.fr/actualites/fresque-a-la-cre...

- Crèche rue de l'Ouest

 https://www.mairie14.paris.fr/actualites/fresque-a-la-cre...

- Crèche Auguste Cain

https://www.mairie14.paris.fr/actualites/fresque-a-la-cre...

Vous trouverez toutes les informations pratiques sur le lien ci-dessus.

Vous remerciant par avance de votre participation,

Le service démocratie locale.

Mairie du 14ème.

10 septembre 2019

Fresque sur la façade du 48 rue du Père Corentin : votez pour votre œuvre préférée jusqu’au 12 septembre

Une fresque va être réalisée au 48 rue du Père Corentin par le peintre Mioshe .

Du 5 au 12 septembre, votez pour votre œuvre préférée ! L’esquisse qui aura récolté le plus de voix sera réalisée par l’artiste Mioshe sur la façade du 48, rue du Père Corentin.

Les esquisses ont été réalisées par Mioshe à partir des sujets-thèmes chers aux habitants de l’immeuble du 48, rue Père Corentin, témoignages recueillis lors d’ateliers menés en juin 2019.( pour les voir cliquez sur lire la suite)

https://www.mairie14.paris.fr/actualites/fresque-sur-la-f...

Lire la suite

26 juillet 2019

Festival Syrien N'est Fait : Festival d’Art Engagé du 31 juillet au 4 août 2019

festival syrien n'est fait 31 juillet au 4 août 2019.jpgDu 31 juillet au 4 août, le festival Syrien N’est Fait revient pour sa 4ème édition ! Et cette année, il investit les Grands Voisins, le Petit Bain, le Point Éphémère, la Galerie Europia et la Galerie Fait & Cause !

"Syrien N’est Fait#4" vous offre à nouveau une programmation variée autour d’un thème qui fait écho aux enjeux actuels : “Territoire et imaginaire”.

Expositions multidisciplinaires (dessin, sculpture, photo, peinture), concerts, Djs sets, danse, théâtre, poésie, cinéma, réalité virtuelle, conférences-débats, gastronomie... Syrien N’est Fait est l'occasion de vivre des moments de festivités, d’échanges, de débats et de découvertes.

Créé en 2016, cet événement organisé par l'association de Soutien aux Médias Libres (ASML) est le fruit d’un travail collaboratif en partenariat avec de nombreuses associations syriennes en France et en Europe, notamment : Codssy (Collectif de Développement et Secours Syrien), l'association Revivre, La Caravane Culturelle Syrienne, La6izi Community, Souria Houria, Musawa, Kesh Malek, UOSSM, Women Now, mais également l'Iremmo - Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient, l'Atelier de Sérigraphie • La Grande Masse des Beaux-Arts et Yes We Camp.

INFOS PRATIQUES Grands Voisins 74 avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris 31 juillet - 4 août 2019 Entrée libre

Téléchargements

Lire la suite

29 juin 2019

14'Arts édition 2019 : ouverture des ateliers d'artistes et performances d'art urbain les 29 et 30 juin!

14 arts 29 et 30 juin 2019.jpgSamedi 29 et dimanche 30 juin, les artistes du 14e vous ouvrent les portes de leurs ateliers pour vous faire découvrir leur univers. Des performances d’art urbain se dérouleront également dans tout l'arrondissement.

Découvrez le programme détaillé dans la nouvelle édition de la gazette des 14'Arts et préparez votre visite grâce au plan qui est joint.

ATTENTION : La réalisation de la fresque en hommage à Agnès Varda, sur le mur de l'école élémentaire Boulard, rue Charles d'Ivry est reportée au mois de septembre.

gazette_14arts_2019_mairie_14e_web.pdfnouvelle fenêtrePDF1.82 M

27 juin 2019

Fête des Thermopyles 28 et 29 juin 2019

fête des thermopyles 28 et 29 juin 2019 programme.jpgLa fête aura lieu les vendredi 28 et samedi 29 juin au jardin des Thermopyles (4, rue des Thermopyles).

Vendredi 28  à partir de 19h30
buvette participative, atelier dégustation de vin (chacun-e apporte une bouteille à partager), petite restauration (assiettes de fromage et frites de la Maison des Thermopyles).
quelques chansons du Cœur des Thermopyles
à la nuit tombante, projection de courts métrages pour enfants
à la nuit tombée, projection de La loi du marché (Stéphane Brizé, 2015, 93 mn).

Samedi 29
 à partir des 15h30 : ouverture de la fête avec expo des œuvres des artistes de la Maison des Thermopyles avec Sophie Martet de l’atelier Bulles d’art
 16h-17h30 : atelier parents-enfants (6-12 ans) animé par MômDidot : cet atelier aura lieu au 2, rue des Thermopyles
 17h30 à 20h30 : fresque participative « vue de jardin »de l’atelier Bulles d’art
 17h30 : chorale Pop-Up (atelier du centre Angel Parra-Vercingétorix)
 18h : la chorale Les Copains d’Accords chante Brassens
 19h30 : repas partagé : tout le monde est invité à apporter un plat à partager avec les autres convives
 21h30 : bal-concert de pop afro avec Moussa Koïta, musicien griot des temps modernes

22 juin 2019

"L’art des toits" 32e Salon APST -14 du 18 au 30 juin à la Galerie du Montparnasse

association des peintres et sculpteurs témoins du 14ème, galerie du montparnasse 75014L’Art des toits 

Êtes-vous toiturophiles ? ... Alors, avec les fidèles, les amateurs d’art, les curieux, laissez- vous tenter par la visite de notre 32e. Salon des Peintres et Sculpteurs Témoins du 14e. Le thème de l’année, "L’Art des toits", annoncé par l’affiche composée par Aline du Beux avec son huile sur toile et la sculpture de Simone Choré, encourage à grimper avec les yeux jusqu’aux représentations des toitures de l’arrondissement, parfois de Paris.

Dessinées, peintes, sculptées, elles permettent de suivre un jeu de piste, de toits en toits, pour en deviner la localisation, voir sous un autre aspect leurs couvertures de zinc, tuiles, ardoises, celles arrondies en coupoles, dômes et rotondes, plates en terrasses et jardins, ou mini piste d’atterrissage si peu utilisée, peut-être s’inquiéter de la prolifération des herses, râteaux, antennes, paraboles et pics qui les hérissent. Il y a tempête dans le ciel. Au fil des ans, selon les nécessités et les modes, les toits s’imbriquent, se juxtaposent, s’alignent, s’égratignent, se tournent le dos, s’étouffent entre plus gros, plus hauts, plus lourds ... de tours en tours. L’excès de modernisme risque d’effacer le pittoresque et l’humain.

Lire la suite

18 juin 2019

Exposition Regards croisés à l’atelier Gustave du 18 au 23 juin 2019

exposition atelier gustave du 18 au 23 juin 2019 regards croisés.jpgL'atelier Gustave a le plaisir de vous convier à l'exposition « Regards croisés » Xavier Boniface (photographe) et Bruno Laforge (artiste peintre)

Du 18 au 23 juin 2019
Entrée libre tous les jours de 14h à 20h
Vernissage le 18 juin à partir de 18h30

L’Atelier Gustave cherche ici plus à conjuguer qu’à confronter les regards et les sens.
Regards du photographe et regards du peintre. Regards de deux artistes.

Tous deux ont ainsi souhaité vous offrir leurs regards, mémoires du temps et de l’âme. Tous deux espèrent ainsi partager avec vous ces parcelles de bonheur que sont leurs « Regards croisés » et vous souhaitent une belle et agréable visite.

36 Rue Boissonade, Paris, France

Atelier Gustave - 36 Rue Boissonade - 75014 Paris - Tél. 01.45.38.94.11  Mobile. 06.81.61.26.09 -

Lire la suite

Festival Philoscène jusqu'au au 22 juin 2019 (suite)

festival philoscène du 8 au 22 juin mois du handicap.pngDans le cadre du Mois Parisien du Handicap, le Festival Philoscène innove du 8 au 22  juin afin de déployer de nombreux événements dans la vie de son quartier, tels que les cafés-philo, cinés‑philo ou ateliers philo-théâtre gestuel. Tous les évènements seront accessibles aux publics valides et non‑valides, l’ambition étant d’insuffler le goût de la discussion et de la réflexion à visée philosophique entre citoyens de tous âges et de tous handicaps.

Plus d’une dizaine de lieux du quatorzième participent à la 1ère édition du Festival Philoscène. Il accueillera tous les publics et certaines actions seront accessibles en français et langue des signes. Toutes ces discussions prendront appui sur une œuvre (film, album jeunesse, arts plastiques) autour de la problématique "C’est qui le monstre ?", thème directeur de cette première édition du festival, qui permet de mettre en perspective les notions de différence, d’exclusion, de normalité… Le fruit de ces pensées individuelles et collectives donnera lieu à des créations, performances et restitutions artistiques.

Samedi 22 juin

-De 10h30 à 12h : Cris monstre de vie

Extrait de la création en chantier Parole entravée… le cris du corps par la Cie Les Toupies. La performance sera suivie d’une discussion à visée philosophique en présence d’un animateur du Festival Philoscène.

Bibliothèque Aimé Césaire, 5 rue de Ridder - Réservation sur : bibliotheque.aimecesaire@paris.fr  (conseillée)

-A partir de 14h : Les monstres dans la rue, clôture du festival

Rassemblement dans la petite rue piétonne Prévost-Paradol pour un Live Painting : Dessinez votre monstre, devant le Local 14, partenaire de cet événement, de multiples questions seront proposées sur le thème du monstre et selon vos inspirations à vos pinceaux pour dessiner vos pensées sur des draps étendus sur les pavés à la disposition du public de tous les âges et horizons, accompagné par des artistes, inspirés par le live musical "Les bruits du monstre" interprété au piano par Joël Ito, artiste musicien.

Les peintures achevées, une discussion à visée philosophique avec un animateur du Festival Philoscène sera proposée, inspirée par la création collective et les questions soumises. Le festival se clôturera par un buffet participatif.

Public : Accessible en langue des signes.

Local 14, rue Prévost-Paradol - Renseignements : contact@babdp.org

05 juin 2019

Festival des Quartiers en cultures samedi 8 juin place Alice Guy

festival des quartiers en culture  8 juin 2019.pngRendez-vous samedi 8 juin sur la place Alice Guy à partir de 12h pour la 4ème édition du festival Quartiers en Cultures.

Au programme : Buffet, déambulation, animations et ateliers, exposition peinture, performances artistiques...

24 mai 2019

Exposition Raymond Legueult à l'atelier Gustave 36 rue Boissonade du 23 au 26 mai

raymond legueult,atelier gustave 36 rue boissonnade 75014À l’occasion du lancement du catalogue raisonné « LEGUEULT » (sortie le 15 mai 2019), les Amis de Raymond Legueult organisent un accrochage, du 23 au 26 mai, à la galerie Gustave (36 rue Boissonade 75014 Paris). C’est presque une trentaine d’œuvres à l’huile qui sont prêtées par des collectionneurs pour cette occasion. Un vernissage accompagnera le lancement du livre le 23 mai à l’atelier de l’artiste (40 rue Boissonade 75014 Paris), en présence de l’auteur et des amis de Raymond Legueult.

 

Exposition Raymond Legueult (1898-1971)

À droite en entrant dans le 36 rue Boissonnade, un patio verdoyant, odorant et fleuri en ce mois de mai, qui jouxte la Galerie Atelier Gustave. A l’intérieur, la splendide explosion de couleurs parfaitement orchestrées, liées à la justesse du trait sur papiers, toiles et bois, qui révèle le talent de Legueult. Il s’est formé au dessin et peinture dès l’âge de 16 ans à l’Ecole des Arts Décoratifs où il enseignera plus tard.

Déjà dans la famille, son gendre, Christian Leviel-Legueult a choisi méticuleusement avec Alexandra Germain, directrice de la Galerie, les œuvres les plus caractéristiques de ce chantre de la lumière, du rêve, de la poésie, de la joie, la vraie joie qui ravit les sens, enrichit l’âme, celle dont nous avons grand besoin de nos jours. « Elle réveille en moi, l’attrait du merveilleux, me rappelle sa voix qui me faisait rêver lorsqu’il décrivait un paysage ».

Il y a la quiétude de la vie familiale, avec ses femmes au bouquet, ses nus, scènes de lecture, ses doux paysages et portraits, autant de thèmes partagés dès 1935 avec le petit cercle des « peintres de la Réalité poétique ». Les œuvres, soyeuses comme des tissus, rappellent ses projets de cartons de tapisseries.

Lire la suite