Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 août 2016

Visite « Architectures sans frontières » à la Cité Internationale Universitaire le 4 septembre 14h30

maison des étudiants de l'asie du sud-est  intérieur.jpgDimanche 4 septembre à partir de 14h30, explorez un monde d’architectures !

Comme chaque premier dimanche du mois, L/OBLIQUE, le centre du patrimoine de la Cité, vous propose de découvrir 3 nouvelles identités architecturales.

La visite débute par la première résidence inaugurée sur le site en 1925 : la Fondation Deutsch de la Meurthe. Cet ensemble architectural composé de sept pavillons regroupés autour d’un jardin rectangulaire s’inspire du modèle des cités-jardins. Lieu d’expérimentation des théories hygiénistes et de l’idéal humaniste des pères fondateurs, elle fait figure de cellule mère de la Cité internationale.

Le parcours se poursuit avec l’exotique Fondation Abreu de Grancher (Cuba). Financée grâce à une coopération franco-cubaine, inaugurée en 1933, elle correspond à la première réalisation de l’architecte Albert Laprade sur le site. Cette résidence s’inspire de la cathédrale de La Havane et reprend quelques particularités de l’architecture cubaine comme les pylônes en forme de « bonnet de coton » bordant le toit-terrasse.

Enfin, la Maison des Étudiants de l’Asie du Sud-Est illustre le mélange des genres avec une composition plutôt à l’occidentale et un décor oriental. Elle possède l’un des plus beau salons de la Cité dans lequel ont été tournées des scènes du film Indochine.

Réservation obligatoire par mail : visites@ciup.fr ou par téléphone 01 76 21 26 96

Départ de L/OBLIQUE – Centre de valorisation du patrimoine (Fondation AVICENNE) à 14h30 : 17 Boulevard Jourdan, 75014 Paris, France

12 € (plein tarif) -6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite) -5 € (étudiants)- Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans

02 juin 2016

Pose de la première pierre de la Maison de la Corée à la Cité Internationale Universitaire

Cité internationale universitaire  2 juin 2016 maison de la corée -premiere-pierre-antoine-meysonnier.jpgJeudi 2 juin 2016, dans le cadre d’une visite d’Etat en France, Madame PARK Geun-Hye, présidente de la République de Corée, s’est rendue à 15 heures à la Cité internationale universitaire de Paris pour poser la première pierre de la Maison de la Corée. Cette résidence est financée à 50% par le Ministère de l’Education coréen et à 50% par la Fondation Coréenne chargée du logement étudiant (KFPP). Cette maison dont la conception a été confiée à l’équipe d’architectes franco-coréenne Ga.a architects et Canale 3 comportera 250 chambres (262 lits) et sera livrée en 2017. La Corée du Sud est ainsi le premier nouveau pays depuis 1969 à rejoindre la Cité internationale universitaire de Paris et les 25 pays déjà présents.

L’événement a eu lieu en présence de Madame PARK Geun-Hye, présidente de la République de Corée ; Mme Pascale Boistard, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie ; François WEIL, recteur de la région académique Île-de-France, recteur de l’académie de Paris, chancelier des universités ; Marcel POCHARD, Président de la Cité internationale universitaire de Paris ; et Carine CAMBY, Déléguée générale de la Cité internationale universitaire de Paris.

 La France, qui est le 3e pays d’accueil des étudiants étrangers dans le monde, a accueilli 1 890 étudiants Sud-coréens en 2015. Par ce projet de construction, la France et la Corée affirment leur volonté commune de promouvoir la coopération universitaire et culturelle entre les deux pays en développant l’accueil d’étudiants et de chercheurs coréens à Paris.

http://www.ciup.fr/accueil/63443-63443/

14 novembre 2015

Gaumont Alesia: le point sur les travaux

GaumontAlesia-1 copie.jpgLe projet des architectes du bureau Manuelle Gautrand Architecture concerne le complexe cinématographique Gaumont-Pathé d’Alésia à Paris. Après restructuration, le complexe abritera 8 salles de projection sur 3 niveaux et 2 sous-sols. L’accès aux salles en superstructure se fait par un atrium côté avenue du général Leclerc.

Il est prévu de reconstruire les deux façades. Côté Leclerc, une nouvelle façade vient fermer l’atrium. Elle est prolongée par une zone en toiture se raccordant à la toiture terrasse selon une courbe arrondie. Cette façade double peau présente coté intérieur une façade vitrée et coté extérieur un habillage réalisé soit en bardage soit en panneaux de LED qui forme à la fois la signature du projet et l’outil de communication et d’information principal du cinéma.

La façade est découpée en une série de bandes verticales composées d’une série de plans inclinés qui forment une cascade qui descend en zigzag. Ces plans sont en alternance poussés vers l’extérieur ou tirés vers l’intérieur pour former une série de rubans pliés. Ces rubans descendent au niveau des portes pour former une série de marquises vitrées au dessus du trottoir.

Cette double peau de verre et de panneaux LED présente une grande difficulté technique concernant la maintenance du vitrage et des panneaux LED, puisque l’espace entre les deux peaux est minimal pour répondre aux contraintes de surface et d’emprise du projet.

A.C.

04 juin 2015

Visite de la Cité U

maison-internationale-cite-internationale-universitaire.jpegChaque premier dimanche du mois, une visite architecturale de la Cité Internationale Universitaire est organisée. afin de faire découvrir au promeneur, quelques bâtiments caractéristiques de l'architecture de la Cité.

Des architectes célèbres ont marqué de leurs oeuvres ce territoire  de 43 hectares : Le Corbusier, Claude Parent, et bien d'autres. Il faut rappeler que 12000 étudiants et chercheurs habitent ce campus.

La prochaine visite aura lieu le dimanche 7 juin  à 14h 30. R.D.V. 17 bd, Jourdan. RER Cité Universitaire. Tramway T3  Tarif : 10 € - Réduit 6 et 4 e Gratuité pour les  - de 17 ans.  Réservations  : 01 40 78 50 06 ou par mail : visites@ciup.fr.01

28 mai 2015

Changement du filet de protection du clocher de Saint Pierre de Montrouge

P1080505b.jpg

Lundi 18 mai, une entreprise est intervenue sur le clocher pour changer le filet qui nous protège de la chute de pierres. Ces travaux prévus et financés par la Ville de Paris dureront environ 5 semaines. Pendant la durée du chantier, pour les messes dominicales et grandes célébrations nous aurons tous les accès du porche, mais il sera limité, en semaine, à la grille côté avenue du Gal Leclerc. Pendant ce temps les accès 82 av. du Gal Leclerc et 205 av. du Maine seront ouverts. Merci de nous signaler tout comportement inadapté ou paquet suspect. Nous restons en régime de "Vigipirate".
La réfection du sommet du clocher est programmée pour être réalisée avant la fin 2020.

19 avril 2015

Petite nouvelle des quartiers - Le centre d'accueil Saint Vincent de Paul, son Oratoire

gittard,oratoire,paris 14eEn octobre 1814 les bâtiments de la chapelle du noviciat de l’Oratoire, ordre fondé en 1611 et supprimé en 1793 par la Convention, avaient été affectés à l’accueil des enfants orphelins de Paris.

Ces bâtiments et la chapelle ont été jusqu’en janvier 2015 des lieux de vie pour des enfants dans le malheur. Une association : « Mémoires du centre d’accueil Saint Vincent de Paul » s’est donné comme objectif de faire connaître ce lieu dont l’intérêt historique et architectural est important. La chapelle a été construite en 1657 sous Louis XIV par l’architecte Daniel Gittard, ayant participé lui-même à la construction de Saint Sulpice et de l’église Saint Jacques du Haut Pas.

Dans le cadre de la création de l’Eco – quartier Saint Vincent de Paul où  650 logements doivent être construits, il est important que la mémoire de ces lieux ne soit pas effacée par les projets urbains envisagés dans le secteur.

- Documentation extraite du N° 213 de la S.H.A du 14e.

18 octobre 2014

L'implantation religieuse dans le 14ème

eglise saint dominique,maison provinciale des pères blancsLe territoire du 14ème reçut progressivement l’implantation de communautés religieuses au cours du 20ème siècle. Ainsi, la Maison Provinciale et Procure des Pères Blancs qui résidaient rue Cassette dans le 6ème arrondissement, s’établira au 31 de la rue Friant en 1921. Centre d’activités missionnaire pour l’Afrique du Nord, cette œuvre a été fondée par le cardinal Lavigerie.

Une autre construction importante est celle de l’église Saint Dominique, située 20 rue de la Tombe Issoire et confins du faubourg Saint Jacques.eglise saint dominique,maison provinciale des pères blancs

La première pierre de cet édifice fut bénie par Monsieur le Curé Blériot le 25 mars 1913. Il était urgent d’ouvrir un lieu de culte dans cette partie de l’arrondissement, très éloignée du centre, ce qui rendait la pratique religieuse difficile. La construction commença immédiatement, mais compte tenu de la guerre de 14, l’église ne put être achevée qu’après ce conflit. L’abbé Rivière en fut le premier curé, devenu plus tard évêque de Monaco, et le premier vicaire, l’abbé Fillon, futur évêque de Langres.

12 octobre 2014

Gare de Montrouge-Petite Ceinture: où en sont les travaux?

gare_montrouge_quais.jpg

Voir, de la rue Friant, la station « Montrouge » de la Petite-Ceinture comme l’ont vue nos parents ou nos grands-parents ?  C’est aujourd’hui possible…  (cliquer sur les photos pur les agrandir)

IMG_5456-gareMontrouge.jpg

Mais attention : cette vue va bientôt disparaitre… pour laisser place au projet de l'architecte Louis Paillard. (voir la note du 10 janvier 2011 de La Voix)

PV_FRIANT_V4_M2.jpg

Jean-Marie Peyrel

19 septembre 2014

Journées du Patrimoine : visites d'édifices religieux organisées dans le 14ème

institut protestant de théologie,abbaye de port royal,église saint pierre de montrouge,église notre- dame du rosaire,église notre-dame du travail,couvent des franciscains20 et 21 septembre

Les Journées du Patrimoine ont pour thème “Patrimoine culturel - patrimoine naturel”. Art, Culture et Foi Paris a recensé les églises, chapelles et lieux de cultes ouverts à Paris pour ces 31e journées.

La liste suivante, non exhaustive, présente les édifices religieux qui sont plus particulièrement ouverts à la visite les 20 et 21 septembre pour les 31e Journées du Patrimoine à Paris.

ÉGLISE NOTRE-DAME-DU-ROSAIRE Notre-Dame-du-Rosaire- ACF-.jpg
194 rue Raymond-Losserand - Paris 14 -Tel 01 45 43 13 16
Visite Guidée dimanche 15h30 église et orgue.

Église en briques jaunes, construite en 1911 par Pierre Sardou. D’un volume simple et clair, inspiré du roman florentin, encore simplifié après Vatican II puis en 1996. Vitraux, chemin de croix et triptyque d’origine (H.-M. Magne). Apports plus récents : à l’extérieur, la statue de Notre Dame du Rosaire (Serraz) et le signal du clocher. A l’intérieur, l’oratoire (N. Prével), le vitrail des Noces de Cana (J.-L. Lambert), l’armoire des huiles saintes et la statue de Notre-Dame-des-Nations (J. Pyrz) symbolisant la diversité de la population du quartier. L’orgue, de Cavaillé-Coll, vient d’être restauré.

Notre-Dame du Travail orgue et nef.jpgÉGLISE NOTRE-DAME-DU-TRAVAIL -
59 rue Vercingétorix - Paris 14 -Tel 01 44 10 72 92
Visite Guidée samedi-dimanche 14h30-17h.

L’église, construite en 1900 par Jules Astruc, impressionne par son "style usine" résolument moderne. La nef, insoupçonnable de l’extérieur, est un vaisseau métallique, de 135 tonnes de fer et d’acier, aussi étonnant qu’original, tandis que porche et chœur invitent à la prière en orientant le regard vers l’abside néo-romane. Deux galeries latérales rappellent les églises du Pays Basque, patrie de l’abbé Soulange-Bodin, curé de l’époque. Peintures de Jean Huberti, liées à l’artisanat. Sculptures intéressantes de J.-J. Bris, C. Correia, M. Serraz. Baptistère des époux Taillefert.

ÉGLISE SAINT-PIERRE-DE-MONTROUGE - Saint-Pierre-de-Montrougef.jpg
Place Hélène-et-Victor-Basch - Paris 14 -Tel 01 43 95 41 00
Visite Guidée dimanche 15h et 16h

Cette église témoigne de l’extension de Paris en 1860 et de la volonté de Napoléon III de marquer les carrefours par des monuments symboliques et fédérateurs. Elle fut construite par Émile Vaudremer entre 1863 et 1872. Son caractère remarquable tient à l’assimilation par l’architecte des références paléochrétiennes, byzantines et romanes dans une réalisation avant tout rationaliste, recherche d’équilibre entre la forme, la fonction et l’économie des matériaux.

couvent saint françois Chapelle nef vue de la tribune.jpgCHAPELLE SAINT-FRANÇOIS – Couvent des Franciscains
7 rue Marie-Rose - Paris 14 - Tel 01 40 52 12 70
Visite Guidée sam 14h30-18h et dim 14h30-17h chapelle, cloître et jardin.
Visite libre  samedi 10h-12h. Concert dimanche 21 à 17h30 "Sonare e Toccare"

Les frères dispersés avant la guerre de 14-18 sont maintenant de retour. Le provincial de Paris qui résidait au Canada peut rentrer et réorganiser la province où les vocations sont nombreuses.
Mais bientôt trop à l'étroit (37 rue Boulard), la communauté franciscaine s'installe  9, rue Marie-Rose et occupe plusieurs appartements 25 et 27, rue Sarrette. Un grand terrain, situé derrière les immeubles sera le lieu d'implantation d'un  vrai couvent, quelques années plus tard.

 La construction d' un grand couvent est décidée : la première pierre est bénie le 16 septembre 1934 ; les travaux commencèrent en janvier 1935. La construction était suffisamment avancée pour que la crypte soit inaugurée le 15 mai 1936 et la chapelle ouverte au culte le 3 octobre suivant. La librairie que nous connaissons était ouverte au 9 tandis que l'entrée du couvent portait le numéro 7.
Le 2 août 1938 le maître-autel et les autels latéraux sont consacrés par trois évêques franciscains et, le 5 mars 1939, la cloche, offerte au couvent, est bénie par Mgr Dreyer.

ABBAYE DE PORT-ROYAL – HÔPITAL COCHINchapelle de Port -Royal.jpg

Ouverture exceptionnelle avant travaux
123 boulevard de Port-Royal – Paris 14 – Tel 01 58 41 41 41 / 01 48 87 74 71
Visite guidée  dimanche 14h-18h chapelle du 17e s., cloître, salle capitulaire, chœur des religieuses.

L’abbaye de Port-Royal de Paris connaît au milieu du XVIIe s. un fort rayonnement spirituel et intellectuel. Attenante aux cloître et bâtiments de l’abbaye, la chapelle du « Très-Saint-Sacrement de Port-Royal » a été édifiée par A. Le Pautre entre 1646 et 1648. De style classique, dans une simplicité et une sobriété conformes à l’esprit de Port-Royal, elle se caractérise par la disposition originale du chœur des religieuses, placé dans l’axe de la chapelle mais en arrière du transept dévolu aux laïcs, favorisant ainsi leur participation aux offices. La chapelle, ouverte le dimanche matin, est aujourd’hui lieu de culte pour l’hôpital Cochin et la maternité Port-Royal

Faculté de théologie protestante entrée bd Arago.JPGINSTIUT PROTESTANT de THEOLOGIE

83 boulevard Arago 75014

Visite de la Faculté de théologie protestante de Paris : Nous vous proposons de venir découvrir les bâtiments et jardins de la Faculté et de rencontrer les enseignants et les étudiants. Samedi 10h-18h. Gratuit
La Faculté de théologie protestante de Paris a été créée en 1877, dans le cadre de l’Université de Paris, pour remplacer la Faculté de Strasbourg devenue allemande. En 1905, par suite de la Loi de séparation des Églises et de l’État, la faculté est devenue libre, à la charge des Églises réformées de France et de l’Église évangélique luthérienne de France. Financé majoritairement par des contributions de l’Eglise protestante unie de France, l’Institut protestant de théologie est soutenu par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche depuis 1981.

Lire la suite

18 septembre 2014

Journées du Patrimoine à la Cité Internationale Universitaire

la Cité internationale Universitaire voyage autour du monde.JPGSamedi 20 et dimanche 21 septembre Journées du Patrimoine 2014 - CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS - Ouverture dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine 2014. Ici le dépaysement est garanti c'est un voyage autour du monde vous allez faire avec des dégustations, promenades, expositions, visites guidées, concerts, conférences, projections, visite nocturne  de  la faune...

Animations détente à L/OBLIQUE
Horaires : sam-dim 14h-18h
- L/OBLIQUE met à l'épreuve votre sens tactique en vous proposant de tester son jeu d'échecs géant installé devant la Fondation Avicenne. - Envie de profiter simplement du beau temps dans le parc ? Empruntez un transat à l'accueil de L/OBLIQUE pour prendre un bon bain de soleil ! ...
Contact : 01 40 78 50 06 adrien.biguet@ciup.fr

Animations vietnamiennes
Horaires : sam-dim 14h-19h
Dans le cadre de cet hommage rendu au Vietnam découvrez des animations qui vous transporteront pour un court moment dans la vie quotidienne de ce pays. A l'entrée principale de la Cité internationale initiez-vous aux trajets en pousse-pousse ! Ils n'attendent que vous pour partir à la découverte de cette ville dans la ville. Le voyage s'achève à la Maison des étudiants d'Asie du sud-est. Pour découvrir la cuisine vietnamienne un food truck vous proposera plusieurs spécialités à déguster sans modération. Rendez-vous dans la cour d'honneur de la Maison internationale ! Pour les plus gourmands sachez qu'un stand de vente et de dégustation de chocolat s'installera dans le hall de la Maison internationale pendant ce week-end. Plus d'information sur l'adresse :http://lepiceriedebruno.com/96-marou-faiseurs-de-chocolat ...

Trajets en pousse-pousse : gratuits- Initiations culinaires : payants
Entrée payante
Contact : 01 40 78 50 06

Concert  à la Maison d'Argentine
Horaires : dimanche 18h-19h
Le dimanche 21 après l'exposition laissez-vous tenter par un concert de musique gratuit qui débutera à 18h dans le salon. A travers un répertoire mêlant compositions personnelles et airs traditionnels, un violoniste et un pianiste vous ferrons vivre l'aventure de la musique de Buenos Aires du Tango à aujourd'hui....
Contact : 01 40 78 50 06

Hanoï en couleurs expo du16 09 au 16 11 2014 à la cité U.jpgExposition 'Hanoi en couleurs' à la Maison des étudiants d'Asie du sud-est'
Horaires : sam-dim 14h-19h
Ha Noï en couleurs (1914 -1917) : autochromes des Archives de la Planète Présentation des autochromes du musée Albert Kahn prises au Vietnam par le photographe Léon Busy au début du XXe siècle. Scènes d'intérieur, scènes de rues, paysages de la région de Hanoï, vie religieuse et coutumes, ces premières photographies couleur du Vietnam mettent en scène les habitants et leur ville. Créée à Hanoi en 2013 à l'occasion de la célébration des 25 ans de la coopération Cité U Maison de l' Asie_du_Sud_Est.pngentre la Région Île-de-France et le Comité populaire de Hanoi, cette exposition est présentée à la Cité internationale universitaire de Paris dans le cadre de l'année France-Vietnam - Nam Viet Nam Phap - avec le soutien de l'Institut français et les contributions du Musée Albert Kahn et de l'Université Paris-Diderot. Elle se tient à la Maison de l'Asie du Sud-Est, dont la construction fut inspirée par la tradition architecturale indochinoise. Le Grand salon, tout juste rénové, accueille les oeuvres de Léon Busy dans une atmosphère intimiste qui se prête parfaitement à la contemplation des autochromes. Manifestation organisée dans le cadre de l'Année France-Vietnam - Nam Viet Nam Phap - www.anneefrancevietnam.com - Lieu : Maison d'Asie du Sud-Est Cité internationale universitaire de Paris Exposition organisée par la Cité internationale universitaire de Paris, en partenariat avec la Région Île-de-France, l'Institut français, le Musée Albert Kahn, la ville de Hanoi, l'Institut des métiers de la ville à Hanoi et l'université Paris-Diderot....
Contact : 01 40 78 50 06 oblique@ciup.fr

Exposition : "Les drapeaux de l'artiste" à la Maison de Suède
Horaires : sam-dim 14h-18h
Cette exposition exprime une forme inhabituelle de l'Art monumental temporaire. "Mon objectif est de multiplier sourire et joie culturelle par le mouvement libre de mes drapeaux. C'est mon hommage à la Ville, à la Liberté, à la Nature, à la Beauté et à l'Art" déclare l'artiste suédoise Karin Lewin. Venez découvrir ses beaux drapeaux et oriflammes à l'intérieur de la Maison de Suède : hall d'entrée et salon ainsi que sur la façade du bâtiment. Les maisons voisines du Japon, de la Suisse, de la Norvège et du Danemark participeront au projet en prêtant leurs mâts de drapeau afin que l'artiste puisse y exposer ses oriflammes. Vous êtes attendus nombreux pour le vernissage qui aura lieu le samedi 20 septembre entre 16h et 18h. ...
Contact : 01 40 78 50 06

Présentation de la fresque de la Maison de l'Italie
Horaires : sam 15h
Ne passez pas à cfresque du  14ème présentée à la Cité U maison de l' italie.jpgôté de la présentation de la fresque du XIVe siècle présente dans le hall de la Maison de l'Italie. Elle représente deux personnalités religieuses très importantes aux Moyen-Age : St-Christophe et St-François....
Contact : 01 40 78 50 06

Visite guidée sur l'histoire de la Maison Heinrich Heine
Horaires : sam-dim 14h-18h
Participer à une visite guidée sur l'histoire de la maison, une attention particulière sera portée à la dimension architecturale du bâtiment. Les visites durent 45 minutes et démarrent en fonction de l'affluence. ...
Contact : 01 40 78 50 06

Lire la suite

11 septembre 2014

Les réservoirs de Montsouris et les journées du patrimoine 20 et 21 septembre

réservoirs de Montsouris visite 20-21 sept 2014.jpg Durant les journées des 20 et 21 septembre, des visites seront organisées aux Réservoirs de Montsouris. Ces réservoirs étaient fermés depuis 13 années, suite aux évènements de septembre 2001. Ils sont aujourd'hui protégés dans le cadre des mesures prises par Vigipirate.

Il faut noter qu'ils représentent 1/5 de l'alimentation en eau de la Capitale et qu'à ce titre, le site est extrêmement "sensible" au point de vue de la sécurité.

Sur une surface de 3 hectares, ils contiennent 202 000 m3 d'eau accumulés dans des réservoirs soutenus par 1800 piliers.

Les candidats  visiteurs dont le nombre sera limité et encadré par des équipe de vigiles, doivent s'inscrire sur www.eaudeparis.fr ou sur www.journéesdupatrimoine.culture.fr. Attention de nombreuses de visites affichent déjà complet!

Le réservoir de Montsouris (14e) :Reservoir de Montsouris  extérieur.jpg

La visite permettra de découvrir le lanternon d’arrivée des eaux et de pénétrer en souterrain dans l'un des fameux compartiments de stockage de l'eau du réservoir. Inscription obligatoire sur le site www.eaudeparis.fr dans la rubrique événements à partir du 1er septembre. L’accès est limité à 3000 personnes. Visites par groupes de 25 personnes. Durée de la visite : environ 45 minutes. Chaque inscription est limitée à 5 places.

NB : 20 créneaux horaires de visites sont mis en ligne (samedi et dimanche), n'hésitez pas à consulter toutes les pages de la rubrique "Evénements" .

ATTENTION : La visite est déconseillée aux personnes à mobilité réduite et claustrophobes. Les mineurs doivent être obligatoirement accompagnés d’un adulte

Horaires : samedi et dimanche 10h-20h     Adresse : Place Jules Hénaffe, Paris 14e  Plan d'accès

Accès : RER B «Cité Universitaire» / M4 «Porte d’Orléans»/ T3 A  «Montsouris».

04 septembre 2014

Cité Internationale Universitaire : visites « architectures sans frontières »

Cité internationale visitearchi-.jpgLe programme Cité’Guidée permet de découvrir cette exceptionnelle “ville dans la ville” à travers des visites guidées thématiques organisées chaque dimanche du mois.

Visites guidées : ARCHITECTURES SANS FRONTIÈRES 

Visite guidée organisée tous les premiers et troisième dimanches de chaque mois.

Véritable parcours à travers l’architecture du XXe siècle, la visite “Architectures sans frontières” permet de découvrir la diversité des maisons de la Cité internationale, lieux de modernité et de prestige, mais également espaces de vie partagée offerts à ses résidents.

Dimanche 7 septembre : « Les maisons d’écoles »

Venez découvrir les maisons d’écoles de la Cité internationale au cours d’une visite à travers le temps et l’espace !

Vu de l’extérieur, on aurait tendance à penser que la Cité internationale doit son développement uniquement à l’investissement d’Etats ou de mécènes. Or, un autre type d’acteurs, moins connu, est à l’origine de la construction de trois maisons sur le site : les grandes écoles. 
Au cours d’une visite inédite, nous vous présentons ces maisons : la 
Maison des Arts et Métiers, la Maison internationale Agroparitech et la Maison des industries agricoles et alimentaires.

Plus grande maison de la Cité internationale avec 671 logements, la Maison des élèves-ingénieurs cité internationale universitairedes Arts et Métiers se compose de deux bâtiments séparés par le boulevard périphérique. Cette résidence de grande taille au style épuré des années 1950 fut conçue par les architectes Urbain  Casan, Max Bourgaoin et George Paul. Elle conforte le prestige de la Cité internationale et sa vocation élitiste en accueillant les futurs ingénieurs de demain.

Dans le même esprit, la Maison internationale Agroparitech (MINA) est accessible depuis 2007 à tous les étudiants inscrits dans l’établissement. A l’origine, il s’agit de la première maison d’école d’élèves-ingénieurs, édifiée à la Cité internationale en 1928. Ce bâtiment possède un caractère pittoresque qui se lit dans le jeu de toitures, des lucarnes, des hautes souches de cheminée et du clocheton.

Enfin, la Maison des industries agricoles et alimentaires, édifiée en 1956, accueille, également, depuis 2007, des élèves-ingénieurs d’Agroparistech. Si sa composition architecturale est relativement simple, le rythme de la construction est souligné par la couleur. Venez observer la grande fresque rappelant le thème de l’industrie qui orne le hall principal.

Réservations : A effectuer au 01 40 78 50 06 ou par mail à l’adresse visites@ciup.fr
Pour les visites du dimanche, avant vendredi 13h
– Pour les visites de groupe, une semaine avant

Réserver une visite Mail : oblique@ciup.fr Ouvert tous les jours (sauf le lundi), de 14h à 18h

Tarifs – 10 € - 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite) - 4 € (étudiants)- Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans

Rendez-vous à L/OBLIQUE à 14h30. L/OBLIQUE Fondation Avicenne
Cité Internationale Universitaire de Paris 17 boulevard Jourdan75014 Paris

Des visites de groupes peuvent également être organisées toute l’année sur demande, en semaine et le week-end, de 10h à 12h et de 14h à 17h. (Visites en français, anglais et espagnol.)

17 juillet 2014

Restauration de la chapelle du Groupe hospitalier Paris-Saint Joseph

 chapelle de l'hôpital Saint Joseph.jpgUn constat alarmant. La fondation hôpital Saint Joseph est contrainte d’engager de lourds travaux de restauration de la chapelle. Les pierres utilisées pour la construction de cette chapelle possèdent une forte porosité. Elles ont perdu leur protection naturelle : le calcin. Certaines sont intactes et d’autres fortement endommagées.

Le rapport d’études techniques réalisé en février 2013 a permis d’identifier les détériorations des pierres de la chapelle : exfoliation de la surface -  ruptures dues au gel – chute des angles des pierres due à une différence dans la dilatation de l’épiderme – dissolution de la pierre et de son calcin et encroûtement noirâtre au dessus du porche.

Un chantier ambitieux et en conséquence, un coût important.

 Les façades doivent être gommées, les pierres abîmées changées, les joints purgés, les murs seront protégés par l’application de consolidants et par endroits, de couvertines métalliques.

Les coûts estimés par ces travaux sont considérables. Au total, la fondation doit trouver 2 401 700 €. Ce besoin de financement est urgent, compte tenu de l’état des pierres extérieures, qui peut engendrer des risques pour la sécurité. Au cours des dix huit prochains mois, une première tranche de travaux est prévue pour un montant d’environ 600 000 €.

La fondation Saint Joseph fait un appel aux donateurs pour effectuer ces travaux importants.

Les déductions fiscales sont prévues. Ainsi, 66 % de votre don est déductible de votre impôt dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Ce montant est porté à 75 % si vous êtes assujetti à l’ISF, dans la limité de 50 000 €.

A votre écoute : Caroline Leportois est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur ce projet. Téléphone : 01 44 12 81 88. email : cleportois@hpsj.fr

Standard de l’hôpital : 01 44 12 33 33

03 novembre 2013

Ferme de Montsouris / carrière de Port Mahon : nouveau rebondissement

carrière de Port Mahon.jpgDans ce feuilleton commencé il y a environ 30 ans, voici un nouvel épisode!

"Emoi dans le quartier Montsouris, autour de la solution avancée par la Ville de Paris dans le dossier du 26/28 rue de la Tombe Issoire, autrement dit de la ferme Montsouris et de la carrière de Port Mahon, actuellement propriété d’un promoteur immobilier.

La Ville de Paris a en effet décidé d’acheter la grange et le pavillon troubadour, sur ce terrain qui accueille encore aujourd’hui la plus ancienne ferme de Paris. Le projet d’achat doit être voté en conseil d’arrondissement ce lundi 4 novembre 2013.

Le Collectif de Port Mahon, association de défense du patrimoine local, déplore pour sa part, notamment, que la Ville laisse le promoteur faire toutes les confortations du sous-sol (y compris sous la partie que la Ville achète), ce qui aura pour effet de détruire en sous-sol la carrière classée monument historique." Article extrait du site de Frédéric Vuillod 14ème citoyen   http://14ecitoyen.free.fr/spip.php?article525

Nous nous permettrons de revenir sur ce sujet pour apporter des nuances aux arguments avancés par les amoureux si passionnés de la carrière en sous-sol qu'ils en oublient le quartier en surface. Les retards accumulés risquent d'entraîner un effondrement complet de la grange dernier vestige de l'ancienne ferme, et l'impossibilité de restaurer ou de construire des bâtiments pouvant servir de logements au 26 rue de la Tombe-Issoire et Villa Saint Jacques. Cela fait des décennies que le spectacle désolant de fenêtres et portes murées et de bâtiments vides de plus en plus dégradés assombrit ce quartier !  M.Garrigue-Viney.

10 septembre 2013

Art Culture et Foi - Journées du Patrimoine -visite des églises du 14e

Notre-Dame du Travail orgue et nef.jpgCliquez sur les images pour les voir en grand

Notre-Dame-du-Travail-de-Plaisance 14e A

Construite en 1899 par Astruc, son style néo-roman dissimule un étonnant vaisseau de 135 tonnes de fer et d’acier. Deux galeries latérales rappellent les églises du Pays-Basque, patrie du premier curé. Le travail est au coeur des fresques bibliques de Jean Huberti. On remarquera des sculptures de Jean-Jacques Bris, Charles Correia, Michel Serraz et le baptistère des époux Taillefert.
Journées du Patrimoine Samedi 14 et dimanche 15 septembre, 14h30 visites guidées
59 rue Vercingétorix - Paris 14e / 01 44 10 72 92
M° Pernety-Gaîté / Bus 28 – 58 – 88 - 91

- Saint-Pierre-de-Montrouge 14e Béglise Saint Pierre de Montrouge avec vélo.jpg
Eglise construite entre 1863 et 1872 par Vaudremer en style paléochrétien et romanobyzantin selon la volonté de Napoléon III de marquer les carrefours par des monuments emblématiques. Bel équilibre entre forme, fonction et matériaux.
Journées du Patrimoine Dimanche 15 septembre, 15h et 16h visites guidées
82 avenue du Général-Leclerc - Paris 14e / 01 43 95 41 00
M° Alésia / Bus 28 - 38 - 62 - 68

Église_Notre-Dame-du-Rosaire_(Paris).jpg- Notre-Dame-du-Rosaire 14e C
Sardou s’est inspiré du roman florentin pour cet édifice construit en brique jaune en 1911. La statue de Notre Dame du Rosaire de Serraz orne la façade. Les vitraux, lechemin de croix et le triptyque sont de Magne. L’oratoire (N. Prével), le vitrail des Nocesde Cana (J.-L. Lambert), l’armoire des huiles saintes et la statue de Notre-Dame-des-Nations sont des apports plus récents.
Journées du Patrimoine Dimanche 15 septembre, 15h visite guidée de l’église et de l’orgue
194 rue Raymond-Losserand - Paris 14e / 01 45 43 13 16
M° Porte-de-Vanves / Bus 58 – 95, T3

- Chapelle Saint-François 14e DCouvent Saint  François  chapelle nef.jpg
Le Couvent des Franciscains de Paris a été construit entre 1934 et 1936 en brique.
Caractérisée par de grandes arcatures de briques, et décorée de pierre rose de Bourgogne, la chapelle est éclairée de grands vitraux. Ceux du choeur évoquent les trois ordres fondés par saint François d’Assise et ceux de la nef le Cantique des créatures rédigé en 1225. Les vitraux des chapelles latérales sont dédiés à des saints franciscains.
Journées du Patrimoine : Samedi 14 septembre, 10h à 12h et 14h30 à 18h visites guidées
Dimanche 15 septembre, 14h30 à 18h visites guidées
7 rue Marie-Rose - Paris 14e / 01 40 52 12 70
M° Alésia / Bus 62, T3

chapelle de Port -Royal.jpg- Abbaye de Port-Royal – Hôpital Cochin 14e E
L’abbaye de Port-Royal de Paris connait au XVIIe s. un fort rayonnement spirituel et intellectuel. La chapelle du Très-Saint-Sacrement de Port-Royal à été édifiée à l’époque classique entre 1646 et 1648, en style très sobre et est caractérisée par une disposition originale du choeur des religieuses. De l’abbaye en partie détruite en 1710 sont préservés la chapelle, le cloître et son jardin, les bâtiments conventuels, la salle capitulaire.
Journées du Patrimoine:  Samedi 14 septembre, 14h30 à 18h, visite libre de la Chapelle.
Dimanche 15 septembre, 14h à 18h visites guidées du cloître, du jardin, de la salle capitulaire.
123 boulevard de Port-Royal – Paris 14 – Tel 01 58 41 41 41 / 01 48 87 74 71
RER Port-Royal / Bus 38 – 83 –91

Communiqué de Presse
10 rue du Cloître-Notre-Dame 75004 Paris — Secrétariat : 26 rue du Général-Foy 75008 Paris
01 78 91 91 65 — artculturefoi@diocese-paris.net — www.artculturefoi-paris.fr
Monument historique -- Label XXe siècle --  thème 2013 —  Marathon des Orgues --*Enfants Paris 14e / 15e du Patrimoine-

24 août 2013

Visite guidée de Notre-Dame du Travail le 1er septembre à 15h

Église_Notre-Dame-du-Travail_(Paris 14).jpgDes visites guidées seront organisées à l'église Notre-Dame-du-Travail-de-Plaisance
59 rue Vercingétorix - Paris 14 - Tel 01 44 10 72 92
Visite guidée à 15h le dimanche 1er septembre 2013.

Art, Culture et Foi / Paris propose des visites guidées gratuites des églises de Paris. Des paroissiens guides bénévoles fournissent des explications historiques et artistiques sur de nombreux édifices et transmettent le message dont ces monuments sont porteurs. 

Découvrez chaque mois les églises à visiter.http://www.artculturefoi-paris.fr/

 Les prochaines Journées du Patrimoine se dérouleront les 14 et 15 septembre 2013, sur le thème « 1913-2013 : cent ans de protection ». Des visites commentées sont proposées dans de nombreuses églises de Paris.
Programme 2013 ... prochainement.

19 août 2013

il y a 40 ans, la Tour Montparnasse

Tour_montparnasse_view_arc.jpgDans un article paru dans le Parisien du 14 juin 2013, la journaliste Elodie Soulié rappelle l’histoire de la conception et de l’inauguration de « la Tour » en 1973.

A l’époque, les avis et commentaires de spécialistes étaient fort discordants quant au choix du site retenu, à la conception, l’utilisation et l’intégration de la dite Tour, qui dans le quartier Montparnasse faisait figure alors d’un ovni non désiré. Rappelons qu’à l’époque, la Gare Montparnasse avait fait sa mue, l’ancienne ayant disparue, et que le terrain ainsi laissé libre ne pouvait que s’adapter à la venue d’un « signal » fort et ambitieux. Ce qui fut fait.

Aujourd’hui, « elle » est là, et si on n’est pas un admirateur inconditionnel vue de la Tour Montparnasse.jpgde sa silhouette, il faut reconnaître que du haut de ses 210 mètres (70 mètres de fondations), une vue à 360 degrés nous offre un panorama de 40 kilomètres, par temps clair s’entend… Un ouvrage récent : « La Tour Montparnasse 1973 – 2013, je t’aime… moi non plus », de Sylvie Andreu et Michèle Leloup, aux Editions de la Martinière, raconte l’épopée de la construction de la Tour.

Gageons que la patine du temps offrira à nos petits-enfants un autre visage de la Tour, celui que nous prête de nos jours, séparée de quelques siècles : la Tour Saint Jacques ou la Tour Jean-Sans-Peur ! Affaire à suivre…

06 juillet 2013

Cité internationale dimanche 7 juillet à 14h30 : Des architectures d'exception

Cité internationale visitearchi-.jpg

Lieu de rencontre entre l’architecture, l’urbanisme et l’histoire de Paris, la Cité internationale vous propose, comme chaque premier dimanche du mois, de venir découvrir son patrimoine exceptionnel.

Véritable parcours à travers l’architecture du XXe siècle

Après une découverte de notre nouvelle exposition permanente à L/OBLIQUE, la visite «  Des architectures d’exception » vous permettra de saisir l’histoire du développement de la Cité Internationale Universitaire et de découvrir la diversité de ses maisons, lieux de modernité et de prestige, mais également espaces de vie partagée offerts à ses résidents.

Rendez-vous dimanche 7 juillet à 14h30 à L/OBLIQUE pour la découverte d’un patrimoine unique et vivant, au cœur de Paris !

 Inscription par mail : visites@ciup.fr ou par téléphone 01 40 78 50 06

Départ de L/OBLIQUE – Centre de valorisation du patrimoine (Fondation AVICENNE) à 14h30

Tarifs : 10 €, 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite), 4 € (étudiants) - Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans

L/OBLIQUE  Centre de valorisation du patrimoine
Cité internationale universitaire de Paris
Fondation Avicenne 17 boulevard Jourdan 75014 Paris
Tel : 33 (0)1 40 78 50 06
Mail : valorisationdupatrimoine@ciup.fr

19 avril 2013

Quartier Saint Vincent de Paul demain ?

quartier saint vincent  de paulCliquez sur l'image pour la voir dans son intégralité.

01 mars 2013

Feuilleton de la ferme de Montsouris : à quand l'épilogue ?

La bataille de la ferme de Montsouris et de la carrière de Port-Mahon dure depuis plus de vingt ans. Un promoteur veut construire sur le site. Des associations de défense s'y opposent et veulent préserver la dernière ferme de Paris intra muros. Or le blocage est total. Dernier rebondissement, il y a quelques jours : la ministre du la Culture valide une autorisation de travaux dans la carrière, déposée par le promoteur.

C'est une histoire au long cours, un feuilleton à rallonge, qui commence à lasser. L'affaire de la ferme de Montsouris et de la carrière dite de Port-Mahon dure depuis plus de vingt-cinq ans. La ferme, située au 26 rue de la Tombe-Issoire, est la dernière à avoir fonctionné à Paris intra muros, jusqu'au début du XXe siècle. Les bâtiments et le terrain sont achetés en 1925 par l'abbé Keller, un prêtre très dynamique de l'arrondissement, qui y installe un patronage, des logements sociaux, des activités caritatives.

ferme,montsouris,75014,parisA la mort de l'abbé, en 1986, la propriété revient à l'archevêché de Paris qui décide de vendre à un promoteur, ce qui déclenche des polémiques. L'abbé Keller avait demandé, dans son testament, que les bâtiments restent au service de la paroisse du lieu, Saint-Dominique. C'est alors que des associations entrent en scène. Elles se réunissent en « Collectif de Port-Mahon et de la ferme de Montsouris », souhaitent conserver la ferme, et préserver la carrière qui se trouve à 17 mètres sous le sol.

En 1994, le collectif remporte une première victoire : la carrière de calcaire du 14e siècle, restée  intacte depuis le Moyen Age, est classée monument historique. Cette décision a une conséquence très concrète. Désormais, il est strictement interdit de bâtir de nouvelles constructions sur le terrain, car les fondations nécessaires risqueraient d'altérer l'état de la carrière.

Le promoteur qui avait acheté le terrain, estimant qu'il a payé trop cher un espace désormais non constructible, jette l'éponge. La propriété est alors reprise en 2003 par la Soferim, une autre société de promotion. La Soferim détruit des bâtisses qualifiées de « ruines ». Puis elle qui présente un projet ambitieux, fort bien décrit sur son site internet « les jardins de Montsouris ». Au programme, la construction de 80 logements dont 25 % de logements sociaux, la préservation de l'ancienne grange, de la grande porte charretière donnant sur la rue de la Tombe Issoire, la plantation d'un espace vert et la préservation de la carrière...

Mais tous les permis de construire, attaqués en justice par les associations, sont refusés, les uns après les autres. Thomas Dufresne, le président du collectif de Port Mahon depuis vingt ans, justifie cet activisme. Cet artiste peintre, amoureux du vieux Paris, et ses amis ne veut pas qu'un des derniers pans de l'activité rurale de la capitale disparaisse, que la carrière subisse les effets de gros travaux, pour cause d'appétit d'un promoteur. « Si nous gagnons tous nos procès, c'est bien qu'il existe un problème de fond, explique-t-il. Nous avons du mal à comprendre pourquoi les protagonistes du dossier, ministère de la Culture compris, s'entêtent à déposer ou à cautionner des autorisations illégales. »

Le collectif affirme qu'il existe des solutions alternatives. Un projet présenté par l'association Emmaüs, de réhabilitation de l'immeuble existant, sur la rue, pour en faire des logements sociaux, a été écartée. L'ancien maire du 14e, Pierre Castagnou (aujourd'hui décédé) souhaitait que la ville achète le terrain. Mais sa demande de préemption, attaquée par le promoteur, a été refusée. La mairie du 14e semble maintenant s'être retirée du jeu. Laurànt Deutsch, amoureux du vieux Paris et auteur du best-seller « Métronome », a déclaré, en 2011, qu'il aimerait racheter la ferme avec Yannick Alleno, l'ancien chef cuisinier de l'hôtel Meurice, à Paris, pour en faire une ferme-restaurant. Le collectif d'associations de défense milite pour la création d'une ferme pédagogique. Avec, à terme, la possibilité de visiter la carrière.

A la mi-février, dernier rebondissement. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a validé une autorisation de travaux dans la carrière déposée par le promoteur. Une première étape pour construire ensuite. Les associations hurlent au scandale, suivies par les élus écologistes de l'arrondissement, dénoncent un non-respect d'une décision de justice. Elles annoncent qu'elles vont déposer un nouveau recours.

En attendant, les immeubles encore debout menacent ruine. Il faudra un jour sortir de ce guêpier. Soit demander de déclasser la carrière et construire. Soit renoncer un fois pour toute à toute nouvelle construction, rénover la ferme et la mettre en valeur. Dans les deux cas, il faut un courage politique, qui fait défaut.

Contactés par La Voix du 14e, la mairie de Paris et la Soferim n'ont pas donné suite à nos demandes d'interview.

Gérard Desmedt

21 mai 2012

Ecoquartier Saint Vincent de Paul: Construire des villes durables

Le mardi 22 mai, à 19h30 - Café Oz, 3 Place Denfert Rochereau Paris 14

En présence de: Martine Scrive – présidente de l’association HESPère 21 (Habitat Écologique Solidaire Parisien pour le 21è Siècle)-et de Romain Paris – Marie Adjoint chargé du développement durable, Paris 14e

"Tout le monde s’accorde pour vouloir réaliser un quartier écologiquement exemplaire sur le site de l’ancien hôpital Saint Vincent de Paul. Derrière cette appellation un peu floue, nos invités vous feront découvrir ce que peut être la ville durable du 21e siècle : concertation exemplaire, respect du patrimoine, énergies renouvelables, mixité sociale, déplacements doux, habitat participatif. A Saint-Vincent-de-Paul comme ailleurs, il ne suffira pas de parler d’écologie, mais il faudra passer aux réalisations concrètes."

Celia BlauelRené Dutrey – Conseillers de Paris

27 avril 2012

Rue de Coulmiers, le Mur de l'Atlantique

 Oui, vous avez bien lu, le Mur de l’Atlantique ! Car il s’agit de la construction d’un petit immeuble de  quatre étages, situé au 35 de la rue de Coulmiers. C’est à croire que l’architecte n’a retenu des plages  du dit océan, afin de concrétiser son projet, que les fortins et les batteries aménagés pour l’artillerie lourde de l’armée allemande, durant la Seconde guerre mondiale.

Et quel projet ! En rupture totale avec l'harmonie des façades mitoyennnes et en particulier avec celle de l'immeuble sis au 33. Certes, il faut que l’architecture de notre temps puisse s’exprimer, mais à ce point, c’est du plagiat. En son temps, l’ingénieur Maginot, qui nous gratifia de sa fameuse ligne, doit se retourner  dans sa tombe…

Bref, si vos pas vous conduisent vers cette casemate insolite, ornée pour faire "joli", de décorations suggérant le souvenir de quelques de fleurs des champs... ne soyez pas pris d’un vertige qui pourrait vous amener à vous jeter dans la tranchée du chemin de fer de ceinture tout proche ! Evitez de stationner aux alentours et passez vite votre chemin. Vous en sortirez indemne et réconcilié avec la juste mesure qu'offre l'harmonie des immeubles haussmaniens.

R.Rillot

02 février 2012

Promenade architecturale dans la Cité Internationale Universitaire 5 février 2012 à 14h30

Visite architecturale de la CIUP 5 février 2012 fondation Biermans Lapôtre.JPGComme chaque premier dimanche du mois, une visite architecturale dans la Cité   Internationale Universitaire de Paris est organisée le 5 février 2012  à 14h30
La promenade architecturale de février sera menée par Antonin Desprairies, conférencier-architecte de la Cité internationale universitaire de Paris : son programme comprendra   La Maison de l’Asie du Sud-Est, La Fondation Deutsch de la Meurthe,  La Fondation Biermans Lapôtre, La Fondation Suisse   
RÉSERVATION INDISPENSABLE avant le vendredi 3 février à midi auprès du Centre de valorisation du patrimoine au 01 40 78 50 06 ou à valorisationdupatrimoine@ciup.fr 
TARIFS
Plein tarif 10 € - Tarif réduit 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite)- Tarif réduit 3 € (étudiants)- Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans
 
Lieu de rendez-vous : Maison de l'Asie du Sud-Est 59 B, boulevard Jourdan 75014 - Paris. Accès: Tramway T3 : Montsouris RER B : Cité universitaire

Renseignements : http://www.ciup.fr/actuel/citescope/promenade_architecturale_5_fevrier_2012. 

Programme détaillé de la visite cliquez sur lire la suite

Lire la suite

12 novembre 2011

Hommage (attristé) à Jean DUBUISSON, architecte des immeubles de la rue du Commandant Mouchotte (II et fin)

Mouchotte...mouchottiens...les temps changent...(voir l'album)

(voir l'article précédent) Avec quelle tristesse j'ai vu la partie locative perdre son identité « Dubuisson »...Halls défigurés, plantes arrachées. Ils étaient « habités » ces halls, il suffisait de rénover en gardant les parties bois, les plantes naturelles, comme le bel Hibiscus du Hall K que j'arrosais avec plaisir....(cliquez sur les images pour agrandir)

mouchotte,dubuisson,montparnasse,paris 14e,paris 14eme,architectureChaque hall avait ses plantations différentes, son identité. Désormais un mondemouchotte,dubuisson,montparnasse,paris 14e,paris 14eme,architecture glacé en noir et blanc, style GECINA...des spots, des plantes en plastique éclairées par des halogènes, un gravier artificiel remplace la terre...Bonjour l'écologie !!! Les mosaïques de la dalle, partent par morceaux, (j'en fait collection)....les espaces verts sont devenus minables tout râpés...la dalle Modigliani est toujours encombrée, un chantier perpétuel...mouchotte,dubuisson,montparnasse,paris 14e,paris 14eme,architectureOn jette de tout par les fenêtres...le jardinet a été massacré...plus rien n'est respecté...J'ai vu en 9 ans la dégradation chaque jour évoluer...l'oeil du photographe perçoit ces choses là....

mouchotte,dubuisson,montparnasse,paris 14e,paris 14eme,architectureAh ! Jean DUBUISSON, dommage que la demande de votre venue n'ait pas abouti...mais il est trop tard désormais....

A Mouchotte, l'esprit DUBUISSON...est-ce encore possible ?

Lire la suite

03 novembre 2011

Hommage à Jean DUBUISSON, architecte des immeubles de la rue du Commandant Mouchotte (I)

paris 14e,lavoixdu14e.info,architecte,architecture,jean dubuisson

Mouchotte, (photo Marie Belin - voir aussi son album) j'ai toujours voulu y habiter, pour ses mosaïques, sa dalle dégagée...sa façade mur-rideau...trame écossaise...où glissent nuages, rayons de soleil ....on se sent au dessus des bruits de la rue....

Un jour j'ai posé mes valises...au 16ème étage...Le clair de lune éclairait l'appartement aux volumes bien distribués...les cordages des stores me rappelaient les drisses claquant lors des nuits de navigation...Je ne parlerai pas des tablettes à casiers...cachettes pour les chats...et pour tous les trésors rapportés de voyages....

Oui, Jean DUBUISSON a accompli sa mission...

paris 14e,lavoixdu14e.info,architecte,architecture,jean dubuissonEn effet, Jean René Julien DUBUISSON, fils et petit fils d'architecte, né le 18 septembre 1914 à Lille, portait un « projet social de l'habitat ». Il ne faisait pas de distinction entre ceux qui ont de l'argent et ceux qui n'en n'ont pas...il se concentrait sur le service autour du logement. Son fils tient à souligner cela. Jean DUBUISSON a dû souvent répondre aux nécessités du temps, aux urgences imposées par les destructions de la Seconde guerre mondiale, au manque de logements.

A l'annonce de sa mort, samedi 22 octobre  2011 à Nîmes, à l'âge de 97 ans,

Lire la suite

13 octobre 2011

Notre- Dame du Rosaire : Conférence du centenaire Le 15 octobre à 15h

Première conférence du centenaire, à 15h, dans la salle Sainte Thérèse : « Paroisse et quartier : cent ans de histoire commune »

194 rue Raymond Losserand

 

29 août 2011

Coucher de soleil sur le clocher de Saint Pierre de Montrouge

Le clocher de Saint Pierre de Montrouge  photo Marie Belin.JPGIl y a eu du soleil en juillet 2011, cette magnifique photo de Marie Belin vous le prouve ! La photographe a-t-elle choisi un instant particulièrement favorable? Cela correspondrait bien à son tempérament optimiste...

Cette vue surprenante est prise des immeubles proches de la gare Montparnasse. Elle souligne le côté exotique de ce clocher et ...son pansement de plus en plus visible car il est sali par la pollution. Cet immense  "bonnet"  a été posé après les travaux de restauration du clocher et de ses soubassements qui ont eu lieu en 2008 et 2009. Il  permet d'éviter les chutes de pierres avant une consolidation complète du sommet de l'édifice.

Ce clocher de style néo-roman, haut de 58 mètres, est construit en pierres dures pour les fondations (meulière et ciment) et les soubassements du clocher (roche de Crouy, calcaire très dur), pierre tendre pour les parties supérieures du clocher. L'église a été construite entre 1863 et 1872. (Voir la série d'articles d'Isabelle Loutrel intitulés « Visite architecturale de l' église Saint Pierre de Montrouge  parue du 21 mai au 8 juillet 2007» dans "Toutes les archives")

M.G.V.

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

12 juillet 2011

Un nouveau pavillon à la Cité U

Un article paru dans le "Parisien", en date du 2 juillet nous fait part du projet de construction d'un nouveau bâtiment dans l'enceinte de la Cité U, le long du boulevard périphérique.

ciup,cité internationale,nicolas michelin,paris 14e,lavoixdu14eIl s'agit du pavillon de l'Ile-de France, prévu pour la rentrée de 2014. 20 millions sont prévus pour ce projet ; 142 étudiants pourront y loger. La particularité de ce pavillon tient en une immense réserve d'eau  édifiée au milieu du bâtiment  qui pourra satisfaire 80% des besoins thermiques de celui-ci. Plus d'info Cliquez pour agrandir

Il est également à noter qu'un accord signé entre la ville de Paris, la région et l'Etat va permettre de débloquer les contraintes foncières et ainsi de construire 1200 nouveaux logements, soit une augmentation de 20% des capacités d'accueil de la Cité. Ainsi, sept nouveaux pavillons sont prévus,  pour voir le jour dans les années futures. Plus d'info

01 juillet 2011

Promenade architecturale dans la Cité Internationale Universitaire le 3 juillet à 15h

promenade architecturale de la Cité Internationale Universitaire.jpgTous les premiers dimanches de chaque mois, une visite guidée de la Cité internationale est organisée. Destinée à tous les curieux d’architecture, d’urbanisme et d’histoire de Paris, ainsi qu’aux résidents et riverains, cette visite permet de découvrir cette exceptionnelle « ville dans la ville » et accéder à des endroits habituellement fermés au public.

La prochaine visite  aura lieu le dimanche 3 juillet à 15h. Rendez-vous à la Maison des Etudiants de l' Asie du Sud- Est : 59 B, boulevard JOURDAN, 75014 Paris  

Réservation indispensable à valorisationdupatrimoine@ciup.fr-ou 01 40 78 50 06 -Tarifs:10 €- 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite)-3 € (étudiants)- Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans

Lire la suite

18 juin 2011

Dimanche 19 juin, 15 h, visite guidée de l’église Saint Pierre de Montrouge

Une visite «architecturale» de l’église Saint Pierre de Montrouge est prévue entre 15h et 16h. Eglise Saint Pierre de Montrouge.jpg

Cette présentation est organisée par « Art, Culture et Foi » et sera guidée par Isabelle Loutrel.

 « Art, Culture et Foi » qui propose chaque année ces visites va publier un ftrès beau fascicule sur l’architecture de l'église Saint Pierre de Montrouge. Nous espérons vous le présenter (avec de nouvelles cartes postales de la paroisse) avant la fin juin.

(Cliquez sur la photo pour l'agrandir)