Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 avril 2021

Notre-Dame du Travail 18 aril 2021

Notre-Dame du Travail.jpg

3e dimanche de Pâques
année saint Marc (B)
18 avril 2021

La résurrection de la chair

Quand le Symbole des Apôtres fait écho à celui de Nicée-Constantinople, nous comprenons que la résurrection des morts ne désigne pas simplement une survivance des âmes : nous croyons en la résurrection de la chair ! Nous croyons que nous ressusciterons avec un corps glorieux comme celui de Jésus. Il s’est levé d’entre les morts pour que nous ressuscitions à sa suite.

L’épisode de l’évangile que nous entendons en ce jour met l’accent sur la réalité de ce corps de Jésus ressuscité. Par deux fois, il insiste : « Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-romain.cazzato@mail.commoi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai » ; et un peu plus loin : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux. »

C’est bien l’être humain tout entier qui est sauvé, lui qui a été créé corps et âme : corps animé, âme incarnée. Cela participait à la bonté de la création initiale – « Dieu vit tout ce qu’il avait fait et cela était très bon » Gn 1, 31 – si bien que l’œuvre de salut assume cette union si particulière de matière et d’esprit qui constitue l’humain. Quand bien même notre corps actuel vieillit et meurt, notre âme porte la mémoire spécifique de notre corps.

Les apparitions de Jésus jusqu’à l’Ascension nous permettent de saisir que ce corps ressuscité n’est cependant pas identique à celui que nous connaissons quoiqu’il en assure la continuité. Il portera notre histoire (cf. Jésus montre des stigmates qui ne sont plus des plaies mortelles), mais il ne sera plus soumis aux mêmes limitations de l’espace (cf. soudain il fut là au milieu d’eux). 
Nous ne comprenons pas encore pleinement ce que sera ce corps ressuscité tout uni à la vie de Dieu, tout élevé à la capacité de communion en Dieu. Comme le disait saint Augustin « Si comprehendis non est Deus ! » Si tu comprends, ce n’est pas Dieu ! Le détail de cette participation à la vie divine nous échappe, mais il nous est pourtant suffisamment révélé pour l’espérer. Entrons en ce temps de Pâques dans la foi en la résurrection : au Ciel, notre corps ressuscité se fera caisse de résonance joyeuse de la béatitude de notre âme.

Père Gabriel Würz, curé +

Rappel des normes sanitaires en vigueur
Veuillez être très respectueux des normes sanitaires : 
- port du masque et lavage des mains au gel hydroalcoolique obligatoires. 
- deux places vides doivent être laissées à gauche et droite de chacun. Les personnes vivant sous le même toit peuvent cependant se positionner côte à côte. 
- la communion est donnée uniquement dans la main

Paroisse

Lire la suite

16 avril 2021

Notre-Dame des Champs 18 avril 2021

Notre-Dame des Champs.JPG

2ème dimanche de Pâques

Dimanche de la Divine Miséricorde

10 et 11 avril 2021

Apôtres 4, 32-35 ; Psaume 117 ; 1 St Jean 5, 1-6; Jean 20, 19-31

Mets ta main dans mon côté

Jésus, c’est Dieu qui se remet entre les mains des hommes. Quand ils purent faire de lui ce qu’ils voulaient, les pécheurs l’ont pris et l’ont tué. Ayant vu cela, Thomas ne réclame rien d’autre que de continuer à mettre la main sur lui. Puisque son maître s’est soumis à un tel abaissement, il réclame de l’avoir lui aussi en son pouvoir. « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Si ceux-là l’ont pris et mis sur la croix, pourquoi lui, l’apôtre, n’aurait-il pas aussi le droit de le prendre, de toucher les marques qu’ont faites les hommes dans ses mains, ses pieds et son côté ? 

Jésus est ressuscité au jour de Pâques, mais encore faut-il que cette résurrection parvienne jusqu’à nous. En Thomas, nous est dévoilée la manière dont elle va nous atteindre. C’est en plongeant la main dans le côté du Christ, en mettant ses doigts dans les blessures de ses mains et de ses pieds que Thomas reçoit du Christ la foi qui sauve. Le Christ retourne la logique de ses souffrances. Les hommes lui avaient planté des clous dans les mains et les pieds pour l’humilier, le mettre à mort, et ainsi le rabaisser à leur niveau, ils ont sans le savoir ouvert au monde le refuge du cœur de Dieu : désormais, le Christ donne la vie à ceux qui viennent s’abriter dans ses blessures. 

Le salut nous est ainsi prodigué lorsque nous plongeons en elles. Lorsque nous demandons au Christ – suivant une très vieille prière – de nous cacher dans ses blessures, lorsque nous nous approchons des souffrants et des blessés, le Christ nous donne par eux la vie ; toutes les fois où nous renonçons à faire de nos douleurs des étendards pour les laisser devenir compassion, pour les unir à celles de Jésus, pour les laver de son sang et les déposer contre ses plaies, le Christ nous donne sa vie.

Père Nicodème Ferré + 

RELIQUES DE SAINTE BERNADETTE

Présence exceptionnelle de reliques de Sainte Bernadette le samedi 17 avril 2021 à Notre-Dame des Champs.

Chapelet à 9h et à 15h aux intentions des participants et de la paroisse.

Lire la suite

Saint Pierre de Montrouge - 18 avril 2021 - Lettre d'information paroissiale

Saint Pierre de Montrouge.jpg

Dimanche 18 avril 2021 
3ème dimanche de Pâques
Ac 3, 13-15.17-19 ; 1 Jn 2, 1-5a ; Lc 24, 35-48

L’ÉVANGILE DANS NOS VIES

Jésus s’étonne de l’étonnement de ses disciples. Aux disciples d’Emmaüs, il déclare : « Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit ! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? ». Et à nouveau, aux apôtres réunis, Jésus demande : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? ». Si le Christ ressuscité demeure quarante jours avec les disciples, avant l’Ascension, c’est notamment pour habituer à la présence du ressuscité, pour apprendre à discerner cette présence. Aussi, à la fin de l’évangile selon saint Jean, après la pêche miraculeuse, « aucun disciple n’osait lui demander : qui es-tu ? Ils savaient que c’était le Seigneur ». Le temps pascal nous est donné à nous aussi pour accueillir cette présence du ressuscité dans nos vies.

L’évangile de ce dimanche se trouve juste après l’épisode des disciples d’Emmaüs. Dans chacun de ces passages, les saintes Ecritures jouent un rôle essentiel pour comprendre la résurrection. Jésus   « leur ouvrit l’intelligence pour comprendre les Ecritures ». Que leur explique-t-il ? La même chose à chaque fois : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem ». La compréhension des saintes Ecritures sert d’abord de préparation à la rencontre avec le Christ ressuscité. Les saintes Ecritures permettent ensuite d’entrer dans une compréhension plus profonde du mystère de la résurrection. Entre les deux se trouvent la reconnaissance du Christ ressuscité, par l’Eucharistie et dans l’assemblée des disciples. Autrement dit, les saintes Ecritures nous préparent à rencontrer le Christ dans l’Eglise, et cette rencontre avec le Christ nus fait entrer dans une compréhension plus profonde des saintes Ecritures.

Que comprenons-nous ? D’abord et avant tout que la nouveauté radicale de la résurrection s’inscrit dans une histoire. Le mystère pascal a été préparé par la première alliance avec Israël. Le peuple élu a appris à écouter Dieu, à le connaître, et à entendre ses promesses. Dans nos propre vies, l’accueil du Christ ressuscité est préparé par bien des événements. Par là même, nous comprenons que notre péché, qu’il soit passé, présent, et futur, a déjà été assumé par la croix du Christ, dans le mystère pascal. La deuxième lecture affirme clairement que Jésus « par son sacrifice, obtient le pardon de nos péchés, non seulement les nôtres, mais encore ceux du monde entier ». Nous sommes déjà inclus dans cette histoire, et nous n’avons plus qu’à accueillir son pardon, que ce soit par le baptême ou par la confession, et à nous offrir avec lui dans l’amour.

L’accueil du pardon de Jésus doit donc nous conduire à découvrir, ou à redécouvrir, que les saintes Ecritures ne sont pas seulement un ouvrage du passé. Elles me parlent de ma propre histoire. A travers l’histoire du peuple élu, c’est de ma propre vie dont il est question. Je me découvre proche de saint Pierre, de sainte Madeleine, de Zachée, de Simon de Cyrène, de Cléophas, et de tant d’autres… Notre vie se retrouve ainsi éclairée par l’évangile, parce que nous y avons découvert la présence du Christ ressuscité.

Aubert de Petiville, diacre

Les paroissiens de Saint-Pierre de Montrouge ont été particulièrement généreux dans leurs offrandes de Carême.
L’Aide Alimentaire Alésia et l’Œuvre d’Orient pour le soutien des écoles Chrétiennes du Liban nous prient de vous remercier chaleureusement. Les dons seront transmis aux œuvres respectives, soit 8745 € et 10925 €.

Lire la suite

Paroisse Saint Dominique : 16 avril 2021

eglise StDominique.jpg


3E DIMANCHE DE PÂQUES 
18 AVRIL 2021 
ANNÉE B

Ressuscité en chair et en os

Qui ne connaît l’épisode émouvant des ‘deux disciples d’Emmaüs’ s’éloignant de Jérusalem dans l’après-midi du jour de Pâques (cf. Lc 24,13.) ? Pris par la peur et dans le désarroi de la mort du Seigneur, ils ne peuvent reconnaître le Ressuscité qui les a rejoints et leur expose ce que les Ecritures annonçaient à son sujet. Ce n’est qu’à la fraction du pain que leurs yeux s’ouvriront et le reconnaîtront en même temps qu’il disparaîtra à leur regard.

Pour ces deux disciples, ce ne sera pas l’ultime rencontre avec le Christ Ressuscité. Comme le rapporte le passage de l’Evangile de ce dimanche, ils en feront l’expérience plus bouleversante encore une fois revenus à Jérusalem, auprès des Onze Apôtres, lorsque Jésus vient se faire reconnaître, les invitant à le toucher, et allant jusqu’à manger avec eux. Jésus est vivant, non comme un esprit ou un fantôme, mais bien corporellement, en chair et en os ! Ce sera aussi l’expérience bouleversante de Thomas, invité huit jours après à toucher les plaies du Seigneur. Oui, c’est dans son corps de chair, semblable au nôtre, que le Christ a fait l’expérience de la mort.

C’est dans ce même corps que la vie est à nouveau manifestée, transfigurée !

Alors que nous éprouvons difficilement depuis des mois les mesures de ‘distanciation physique’ qui limitent drastiquement les interactions corporelles, jusqu’à cacher les visages hors du champ privé, nous pouvons ainsi par contraste toucher du doigt (si l’on peut dire…) cette réalité du corps de l’Eglise que nous sommes ensemble, rassemblés par le Christ, membres les uns des autres. N’ayons crainte ! Le Christ est vivant et c’est lui qui nous soutient !

P. Franck DERVILLE, aumônier de l’hôpital Cochin –Port-Royal

AGENDA PAROISSIAL

Mercredi 21 avril, saint Anselme, docteur de l’Eglise 
Vendredi 23 avril, saint Georges, martyr 
Samedi 24 avril, saint Fidèle de Sigmaringen, prêtre et martyr

• DIMANCHE PROCHAINL, QUÊTE POUR LA JOURNÉE MONDIALE DES VOCATIONS

 

Lire la suite

Notre-Dame du Rosaire

Notre-Dame-du-Rosaire_(Paris14).jpg

Dimanche 18 avril 2021 
3ème dimanche de Pâques
Ac 3, 13-15.17-19 ; 1 Jn 2, 1-5a ; Lc 24, 35-48


Un visage, un arbre, trois roses…

La méditation des textes de ce dimanche nous invite à contempler le visage de l’amour : Jésus, Fils de Dieu devenu homme est le visage de l’amour de Dieu offert à tous les hommes… Il n’est pas un fantôme, ni comme Lazare un homme revenu à la même vie que la nôtre. Il est le Vivant, et de la crèche à la croix, dans ses rencontres, dans ses gestes, dans ses paroles et ses paraboles, dans ses joies et ses souffrances, et même dans ses cris et dans ses colères, il n’a rien voulu d’autre que de manifester ceci : Dieu n’est qu’amour ! 

Comme un arbre planté près d’un ruisseau qui donne du fruit en son temps (Ps 1 :3), chacun de nous est appelé par Dieu à grandir dans l’Amour.
Avons-nous assez de bienveillance et de discernement pour contempler ce travail de l’Esprit dans le cœur et la vie de chacun ? En nous, mais aussi dans nos proches, nos voisins, nos amis, dans tous les hommes de bonne volonté… et même ceux qui en ont le moins ? Patience ! Observons la croissance de l’amour dans le cœur des hommes
En ce dimanche de préparation au mariage offrons des roses à tous ceux qui s’engagent ou sont déjà engagés dans l’aventure de l’amour humain avec liberté, fidélité, patience, pardon et fécondité. Offrons leur trois roses :
- celle de l’Amour-passion (éros), 
- celle de l’Amour d’amitié (philia), 
- celle de l’Amour Don de soi (agapè).

lls nous manifestent concrètement comment le Fils de Dieu a fait alliance pour épouser pleinement notre humanité. Alléluia !

Père Philippe Dumas

Actualités de la semaine du 18 avril 2021

 

Lire la suite

01 mars 2021

Chrétiens Ensemble : groupe œcuménique du 14ème mars 2021

oecuménisme du 14ème logo.jpegVoici les deux prochains rendez-vous que notre groupe « Chrétiens ensemble » propose les vendredi 5 et mardi 9 mars :

1) Journée Mondiale de Prière vendredi 5 mars 2021 à 15 h. à l'Eglise Evangélique Libre.

Des femmes chrétiennes du Vanuatu ont préparé le livret de prière sur le thème :

                        « Bâtir sur le roc » Matthieu 7, 24-27

85 rue d'Alésia 75014 Paris

Métro Alésia - bus 38, 62, 68, 92. 

Si, pour des raisons sanitaires nous ne pouvions nous réunir : Le comité JMP mettra à notre disposition une vidéo de la célébration sur YouTube. N’hésitez pas à consulter début mars, le site https://journeemondialedepriere.fr pour trouver les informations d’accès aux vidéos.

Nous vous communiquerons par internet ou par un nouveau tract les informations pour notre quartier afin que, quoiqu’il arrive, nous restions uni(e)s par la prière et le partage avec nos sœurs du Vanuatu.

2)  Partage biblique le mardi 9 mars 2021 à 20h. en visio-conférence.

Mireille Boissonat nous propose le texte de Jean 15.1-17 qui servait de trame à la semaine de prière pour l'unité. Ce texte très riche, nous permettra de réfléchir, en cette période de Carême, sur ce qu'implique notre attachement au Christ. Ce texte sera introduit par Mireille Boissonnat.

Renseignements : phclbarret@gmail.com

Lire la suite

29 janvier 2021

Chrétiens ensemble : Partage biblique sur Zoom mardi 2 février 20h

oecuménisme logo.jpgLe mouvement œcuménique Paris 14 propose : Un Partage biblique en vidéo le mardi 2 février de 20h à 21h30.

Nous échangerons sur les psaumes, en nous centrant sur le psaume 137 (136) :
-Nous discuterons d'abord sur les psaumes en général, leur place et leur intérêt dans nos prières

-Avant de lire et d'étudier en détail le psaume 137.
Pour participer à cet échange, il vous faudra entrer dans l'application zoom (dont le chargement est gratuit) et demander d'entrer dans la réunion de Alain Lachand
- dont l'ID est : 284 921 8408
- dont le mot de passe  est : 5GP24D

J'espère que ce moyen technique nous permettra d'avoir un échange biblique aussi fructueux que ceux que nous avions dans nos réunions "en présentiel".

Alain Lachand

26 janvier 2021

La Maison Alésia Jeunes annonce

la maison alésia jeunes 16 rue du moulin vart
 
 

La Maison Alésia Jeunes propose 5 jours de Petites Escales pour les primaires et les collégiens, la première semaine des vacances de février (du 15 au 19 février) sur le thème : 
"Le tour du monde de la Joconde"

Inscriptions possibles auprès de Ted NSENGIMANA : escale.alesiajeunes@gmail.com

Contact : maisonalesiajeunes@gmail.com ou 09 83 76 65 59

24 janvier 2021

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 18-25 janvier 2021

Proposition pour la prière universelle du dimanche 24 janvier

- Célébrant :      Frères et sœurs en Christ, cette année, le thème de la Semaine de Prière pour l’Unité des chrétiens, choisi par les sœurs de la Communauté de Grandchamp, en Suisse, est : « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance ».

--- Intercessions

- Dieu de vie, tu as créé tout être humain à ton image et à ta ressemblance. Nous chantons ta louange pour le don de nos multiples cultures, expressions de foi, traditions et appartenances ethniques. Donne-nous le courage de toujours nous opposer à l’injustice et à la haine fondées sur la race, la classe sociale, le sexe, la religion et la peur de ceux qui sont différents de nous.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Dieu miséricordieux, tu nous as montré en Christ que nous sommes un en toi. Apprends-nous à tirer profit de ce don là où nous vivons afin que les croyants de toutes les religions puissent dans chaque pays s’écouter les uns les autres et vivre en paix.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Ô Jésus, tu es venu dans le monde pour partager pleinement notre humanité. Tu connais la dureté de la vie de tant de personnes qui souffrent de multiples façons. Que l’Esprit de compassion nous incite à partager notre temps, notre vie et ce que nous possédons avec les plus démunis.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Esprit Saint, tu entends la fureur de ta création blessée et les gémissements de celles et ceux qui souffrent déjà du changement climatique. Guide-nous vers des comportements nouveaux et puissions-nous apprendre à vivre dans l’harmonie au sein de ta création.

- Dieu de paix, Dieu d’amour, en toi notre espérance !

- Célébrant : Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec vous !

Lire la suite

16 janvier 2021

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 18-25 janvier 2021

oecuménisme du 14ème logo.jpeg  Les nouvelles mesures sanitaires ne nous permettront pas hélas de nous rassembler à l’occasion de la semaine de prière pour l’unité entre le 18 et le 25 janvier. Mais nous pouvons être tous unis par la pensée et la prière.

Dans ce but je vous envoie en PJ les prières pour chaque jour de la semaine et la prière universelle que nous avons proposée à nos Prêtres et Pasteurs du 14èmepour le dimanche 24 janvier. (cliquez sur lire la suite)

            Cette belle célébration de 2021 a été préparée par les sœurs de Grandchamp et nous regrettons du fond du cœur de ne pouvoir la vivre cette année. Vous pouvez la consulter si vous en avez le désir sur :

https://semainedepriere.unitedeschretiens.fr/materiel-a-telecharger-2021/

            Notre petite équipe d’animation œcuménique espère pouvoir poursuivre prochainement nos partages bibliques en visio-conférence. Nous espérons également pouvoir nous rassembler pour la JMP (Journée Mondiale de prière) comme chaque année le vendredi 5 mars à 15h.

Le lieu est encore incertain. Je vous tiendrai au courant.

            A tous et toutes notre fidèle et fraternelle amitié

Claude Barret pour le groupe œcuménique « Chrétiens ensemble »

Lire la suite

Prière

Offrande

 Chaque fois que les choses ne se passent pas comme je le voudrais et que la peur me saisit à la gorge, alors je te prie, Créateur de l’univers : quand je ne peux plus rien et que je me sens impuissant, il est facile, il est spontané de me confier à toi.

Je te dis par exemple : mon Dieu, donne-moi la santé ! Tout le reste n’a pas d’importance, seule la santé compte. Et il me semble que, réellement, la santé importe et rien d’autre.

Mais ensuite, une fois que j’ai retrouvé la santé, elle perd de son importance et tout le reste est amplifié. Et je recommence à me perdre en mille petites choses, en t’oubliant… et en retournant à ma solitude.

Mon Créateur, fais que je sente ta présence à chaque instant de ma journée et que tout soit constamment marqué par toi.

 Si chacune de mes respirations devient prière, comment pourrais-je encore me sentir seul ?

Lore Dardanello Tosi

 

Loi Bioéthique - Conférence des Evêques de France

Les évêques invitent à quatre vendredis de jeûne et de prière

Evêques de France.pngLe projet de loi révisant la loi de bioéthique revient bientôt devant le Sénat, en deuxième lecture. Le Gouvernement voudrait le faire aboutir sans retard. Ce projet de loi entraîne des risques graves pour notre société en bouleversant l’ordre de la filiation humaine, en ouvrant de fait un droit à l’enfant au lieu de défendre les droits de l’enfant, et en organisant sur les embryons humains des recherches qui ne respectent pas leur intégrité et qui n’ont pas pour première visée leur santé, mais plutôt une amélioration des succès de la technique de procréation médicalement assistée.

N’assistons-nous pas à un aveuglement diffus sur la dignité de tout être humain qui vient gratuitement à l’existence et qui doit être accueilli fraternellement ?

Les évêques de France, réunis en assemblée plénière, ont souhaité appeler tous les catholiques ainsi que les hommes et femmes de bonne volonté à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d’être ensemble des artisans du respect de tous les êtres humains dès leur conception.

La Conférence des évêques de France (CEF) publie ce document préparé par son Groupe bioéthique afin d’aider chacun à vivre entre janvier et début février quatre vendredis (15, 22, 29 janvier et 5 février) de jeûne et de prière. Cette démarche spirituelle pourra se vivre chacun chez soi, seul ou en famille, ou, si les normes sanitaires le permettent, en communauté.

Avec un cœur paisible mais sans relâche, les catholiques souhaitent aider notre société française à être une société de l’amour et de l’espérance dans la vérité et le respect de la dignité humaine, sans quoi la fraternité prônée dans notre devise républicaine ne serait qu’illusion.

Pour plus de détails :

Les évêques invitent à quatre vendredis de jeûne et de prière - Église catholique en France

03 janvier 2021

Le chantier du clocher de Saint-Pierre de Montrouge

Voilà un an que la ville de Paris a entrepris la restauration de la partie haute de notre clocher pour y achever les travaux qui ont été réalisés sur la partie basse il y a une douzaine d’années.
La première phase a consisté à monter le gigantesque échafaudage, muni d’un monte-charge, qui entoure complétement le massif d’entrée de l’église. Cette opération complexe a occupé les six premiers mois de l’année.
Depuis la fin de l’été a commencé la dépose de toutes les pierres de la partie haute, pyramidale, au-dessus de la chambre des cloches. Ce travail vient d’être achevé. Les premières pierres, extraites de la carrière de Saint Maximin dans l’Oise, ont été livrées. Le travail de reconstruction va maintenant commencer. On espère son achèvement avant Noël 2021.
D’ici-là, une bâche publicitaire sera installée sur la façade du côté de la place. Je donnerai chaque mois mon accord au nouveau projet de publicité qui me sera soumis, si je considère qu’il n’est pas incompatible avec la dignité de notre église. Les revenus considérables de la publicité seront entièrement versés à la ville de Paris, qui sera dans l’obligation de les utiliser pour financer les travaux de notre clocher. Je tiens à souligner la rigueur, la compétence et la délicatesse des services municipaux dans la conduite de ce chantier.
Nos belles cloches se sont tues, un enregistrement permet, comme vous l’entendez, de sonner les offices et l’angélus. Merci de supporter patiemment les contraintes liées à ces travaux dans l’attente de retrouver la splendeur de notre chère église.

Père Denis Branchu

chantier,clocher,saint pierre,montrouge

Lire la suite

26 décembre 2020

Joyeux Noël !

nativité 2019 L'adoration_des_bergers_(La_Tour).jpg

24 décembre 2020

Il n'y aura pas de Noël ?

crèche de noel aquarelle  fioretti.jpg

 

 

 

IL N’Y AURA PAS DE NOËL ?

Bien sûr que si !

Plus silencieux et plus profond,

Plus semblable au premier dans lequel Jésus est né, dans la solitude.

Sans beaucoup de lumières sur terre,

 mais avec celle de l’étoile de Bethléem,

illuminant des chemins de vie dans son immensité.

Sans- parades royales colossales

mais avec l’humilité de nous sentir

des bergers et des jeunes à la recherche de la Vérité.

Sans grandes messes et avec des absences amères,

mais avec la présence d’un Dieu qui emplira tout.

Lire la suite

19 décembre 2020

La Boutique de L'Artisanat Monastique 68 bis avenue Denfert Rochereau

artisanat monasique noel 2020.pngPour faire vos cadeaux de Noël, vous pouvez aller à la boutique de l'Artisanat Monastique, 68bis avenue Denfert- Rochereau dans le 14ème arrondissement.

L'Artisanat Monastique vend les produits en provenance de plus de 150 Monastères de France. Ces produits sont d'une très grande qualité, ils sont fabriqués avec le plus grand soin par les moines et les moniales des différents couvents de France. En cette période, vous trouverez un grand choix de cartes, de bougies, de crèches, des icônes. Il y a aussi de l'épicerie fine, de la confiserie délicieuse, des vêtements d'enfants et jeux pour les bébés, de la lingerie, de la maroquinerie, de la vaisselle en porcelaine ou en grès, du linge de maison, librairie religieuse...

La Boutique de L'Artisanat Monastique à Paris
68 bis, avenue Denfert Rochereau
75014 PARIS -Tel. : 01 43 35 15 76

Vous pouvez aussi  vous procurer  une sélection de produits par Internet 

Sur le site, vous trouverez : une sélection de produits vendus en ligne  http://www.artisanatmonastique.com/

Mais attention les livraisons ne pourront plus arriver avant Noël !

Lire la suite

18 décembre 2020

La librairie franciscaine : une librairie religieuse dans votre quartier !

librairie franciscaine vitine de noel 2020.jpgVenez à la librairie franciscaine 9 rue Marie-Rose : la librairie religieuse de votre quartier ! Il y a actuellement : un grand choix de crèches, livres et cadeaux religieux, des cartes de vœux sont également disponibles.

Retrouvez des ouvrages tels que Bibles,  Bandes dessinées, Manga catholiques, Livres pour enfants, Livres divers: Biographies, Spiritualité, et bien d'autres ouvrages ! Signets ainsi que des objets religieux : Médailles, Croix, Chapelets, CD, DVD, Icônes ... 

Découvrez également notre gamme de produits monastiques : Miel, Savons, Sirops, Confitures et Gelées de fruits ...  

Du 1er au 24 décembre la librairie franciscaine sera ouverte tous les jours de 10h à 19h

Venez nous rendre une visite pour découvrir la diversité de notre belle librairie ! 

Vous souhaitez savoir si un ouvrage est disponible ? Vous avez une question ? Vous voulez nous contacter ? Cliquez ici ! 

ADRESSE

9 rue Marie Rose PARIS 14è

Horaires habituels du mardi au samedi: 10h - 12h et 15h - 19h

Le dimanche de 11h30 à 12h30 (après la messe)

Téléphone : 01 45 40 73 51

https://www.librairiefranciscaineparis14.com/

librairie.franciscaine.75014@gmail.com

https://franciscains.fr/librairiefranciscaine/#

13 décembre 2020

La communion des Saints

Y a-t-il quelqu’un qui veuille prier pour ceux qui n’ont qu’une faible conscience ? Si oui, qu’il se joigne à moi, plus nous serons et plus notre prière aura de force.

Pourquoi  prier pour ceux qui n’ont pas de conscience ?

Parce que, à dire vrai, personne n’en est privé, mais beaucoup la cachent si profondément en eux qu’ils sont persuadés qu’ils n’en ont pas. Et puisque pour y parvenir, ils doivent faire un effort gigantesque, je trouve juste de prier pour eux : pour alléger en somme leur effort. Pour effacer en eux la conscience, ils doivent, avant tout, élever un mur très haut entre eux et les autres, de manière à ce que rien de la souffrance d’autrui ne vienne les effleurer. Plus le mur est compact et résistant, plus ils se sentent en sécurité.

Cela ne suffit pas. Ils doivent se rendre imperméables, durs, inattaquables. Quelle condamnation à la solitude !

 Alors, ma prière est la suivante : Libère-les, Père, de la liberté. Ronge et détruis les racines de ce mur défensif et fais-le s’écrouler sur lui-même, afin que celui qui l’a construit, se retrouve à la merci de l’amour et de tous ses risques.

Y a-t-il quelqu’un qui veuille prier avec moi pour tous ces gens ?

Lore Dardanello Tosi

03 décembre 2020

Exercice public du culte – Limitation à 30 personnes

Evêques de France.pngCommuniqué en date du 2 décembre

Une jauge réaliste pour les deux prochains dimanches

Paris, le 2 décembre 2020

La Conférence des évêques de France prend connaissance de la jauge rendue publique aujourd’hui par le ministre de l’Intérieur pour ce qui concerne les célébrations publiques dans les lieux de culte.

La CEF estime que cette mesure proportionnée à la capacité d’accueil des édifices, bien que contraignante, est applicable. Elle impose de « laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux ». Les fidèles catholiques devront donc appliquer cette mesure, en particulier, les deux prochains dimanches 6 et 13 décembre.

Cette nouvelle mesure, plus réaliste et dont la CEF a été informée en début d’après-midi, fait suite à la consultation des cultes organisée depuis dimanche par le gouvernement. La CEF se réjouit que se renoue un dialogue constructif avec les pouvoirs publics. Elle attend maintenant, à la lecture des données sanitaires, l’éventuelle réévaluation de cette jauge à partir du 15 décembre.

De dimanche en dimanche, cette période de l’Avent entamée le 29 novembre, est un chemin vers Noël. Les communautés catholiques espèrent de tout leur cœur pouvoir célébrer le grand mystère de la foi dans les églises le 24 au soir, avec le moins de restriction possible. Ils sont conscients que l’attention aux précautions sanitaires est toujours nécessaire.

Lire la suite

01 décembre 2020

Nouvelles diocésaines

Communiqué du diocèse de Paris - Au sujet de la décision du Conseil d’État concernant la reprise des célébrations publiques2ç novembre 2020.png

29 novembre 2020

Par décision de référé-liberté de ce dimanche 29 novembre 2020, le Conseil d’État a jugé que la limitation à 30 personnes de la participation aux célébrations publiques du culte présente « un caractère disproportionné au regard de l’objectif de préservation de la santé publique et constitue ainsi, eu égard au caractère essentiel de la composante en cause de la liberté de culte, une atteinte grave et manifestement illégale à cette dernière ».

La haute juridiction administrative, gardienne des libertés fondamentales, a considéré que l’état sanitaire ne justifiait plus une interdiction des célébrations religieuses en public et que la limitation à 30 personnes n’était pas justifiée car non proportionnée à la dimension des lieux de culte.

Dès lors, les messes vont pouvoir être célébrées sans limitation à 30 personnes, dans le respect des gestes barrières et des distances de sécurité, en tenant compte de la capacité d’accueil de chaque église, ainsi que cela avait été proposé par la Conférence des Évêques de France et en particulier par le diocèse de Paris depuis plusieurs semaines.

Monseigneur Michel Aupetit, qui a exercé le recours devant le Conseil d’État au côté de la Conférence des Évêques de France, se réjouit que soit ainsi reconnu en justice le caractère manifestement illégal de la décision qui avait été prise par le gouvernement, au mépris de la concertation intervenue.

16 novembre 2020

Prière du fond de l’abîme

Si là où tu te trouves, créateur de la vie, tu me vois,

Si tu connais le nombre de mes cheveux et la couleur de mes yeux,

Si tu  attends de moi quelque chose,

Si tu me connais… alors je t’en prie, tourne tes yeux sur moi !

Vois-tu ma solitude ?

N’entends-tu pas mon appel ? N’entends-tu pas que je crie à l’aide ?

Je suis au fond du précipice, seul.

Autour de moi il y a du silence et de l’obscurité et personne, personne qui puisse m’aider.

Il ne reste que toi : regarde-moi !

Je prends toute ma souffrance et je la mets dans tes mains. Je n’ai rien d’autre à te donner.

Toute mon angoisse, mon désespoir, je te les confie : rends-les féconds.

De l’abîme ou je me trouve, je t’en prie, Dieu de la joie, remarque-moi !

Je t’offre ma douleur, la seule richesse que j’ai, donne-lui un sens, fais-la germer.

 

Lore Dardanello Tosi

Collaboratrice à la revue « Missione Salute »

10 novembre 2020

L’Église veut sauver la quête

Avec le retour du confinement, les cérémonies religieuses sont interdites depuis le mardi 3 novembre 2020, sauf les obsèques – avec une assistance de 30 personnes maximum. Donc, pas de messes, pas de baptêmes, pas de mariages.

Il est difficile, pour beaucoup de chrétiens, de ne pas pouvoir se rendre à l'église pour la messe dominicale. Il est aussi compliqué, pour les paroisses, de ne pas pouvoir compter sur les ressources des quêtes et du casuel, c'est à dire les offrandes faites par les familles lors des baptêmes, des mariages et des funérailles. 

L’Église de France a donc relancé un appel aux dons déjà effectué au printemps dernier. Elle demande aux fidèles de verser, par Internet, ce  qu'ils auraient donné à la quête du dimanche – voir un peu plus !

Comment faire ? Si vous êtes parisien, cliquez ici. Vous pourrez choisir de donner à votre paroisse, ou laisser libre l'utilisation de votre don.

Si vous n'êtes pas parisien, ou si vous souhaitez donner à un autre diocèse, cliquez ici.

Notez bien que ces  dons ne sont pas déductibles des revenus.

Malgré toutes ces restrictions, les églises restent ouvertes, quand les paroisses le peuvent.

Gérard Desmedt

11 octobre 2020

« Mr Smith au Sénat » film de Frank Capra au Ciné-Quartier Mouton Duvernet le 13 octobre

Mr Smith au Sénat.jpgLe Conseil de Quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier du mardi 13 octobre à 20h15 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). Au programme une œuvre phare du grand réalisateur américain Frank Capra « Mr Smith au Sénat »

Ouvert à tous- Prix d’entrée : 5 €

« Mr Smith au Sénat »Mr Smith au Sénat Claude_Rains_and_James_Stewart_in_Mr._Smith_Goes_to_Washington_(1939).jpg

Film réalisé en 1939 par Frank Capra avec Claude Rains, James Stewart, Jean Arthur …

Un jeune chef scout, Jefferson Smith, se retrouve propulsé au Sénat par un concours de circonstances. Le nouvel élu, tendre et naïf, est la risée de ses collègues de l'Assemblée. Il est pris en charge par un vieux renard de la politique, le sénateur Payne qui veut l'utiliser pour mener à bien une combine juteuse.

Mais Jefferson découvre le pot aux roses. Il refuse de se laisser manipuler par Payne et ses amis, des industriels corrompus. Après un moment de découragement et grâce à sa secrétaire, il prend la parole au Sénat et la garde vingt-trois heures durant !

 Venez voir cet excellent film ! Grâce au ton léger d’une comédie Capra peut tout à la fois dénoncer avec vigueur les failles du régime américain et faire un hommage vibrant de la démocratie et de la liberté. Il y a une très bonne distribution : James Stewart incarne avec finesse ce jeune sénateur idéaliste tout à la fois naïf et déterminé.  Jean Arthur est très juste dans le rôle de la secrétaire très intelligente qui sait discerner les manipulations de certains des sénateurs corrompus ( joués avec une grande noirceur qui contraste très bien avec  la sincérité du héros) .

M.G.V

Au cinéma Chaplin Denfert  24, Place Denfert Rochereau 75014

Lire la suite

07 octobre 2020

Rencontre-dédicace avec Martin Steffens mardi 13 octobre au Couvent des Franciscains

Librairie franciscaine  vous invite à une rencontre - dédicace avec Martin Steffens  pour sa nouvelle publication  « Marcher la nuit » le mardi 13 octobre à 19h.

 Couvent des Franciscains

7 rue Marie Rose 75014

librairie franciscaine 9 rue marie rose 75014

03 octobre 2020

Partage biblique œcuménique mardi 6 octobre

oecuménisme du 14ème logo.jpegLe prochain partage biblique  du groupe œcuménique du 14ème arrondissement aura bien lieu le mardi 6 octobre à 20h au centre paroissial de St Pierre de Montrouge, 

9 passage Rimbaut 75014 Paris.

Mireille animera notre soirée à partir de la 1ère épître de Pierre, en particulier les versets 3 à 16.

Lire la suite

28 septembre 2020

CER (Centre d’études religieuses) : présentation

A l’été 2013, en lisant la première encyclique de notre pape François, j’ai été interpellé par cette phrase « L’homme a besoin de connaissance, il a besoin de Vérité, car sans elle il ne se maintient pas, il n’avance pas. La foi sans la Vérité ne sauve pas »

A la sortie d’une messe, j’ai trouvé le dépliant du CER (Centre d’études religieuses). Le CER propose une formation à la doctrine catholique en 3 ans qui s’adresse à tous ceux qui aspirent à comprendre et vivre pleinement leur foi et souhaitent mieux connaître leur religion. Cette formation se fait avec deux cours par mois le samedi après-midi ou le jeudi soir au choix. La première année porte sur les bases philosophiques de notre foi (métaphysique, Vérité, liberté, âme,..). La deuxième année porte sur la formation morale et sociale (morale naturelle, autorité, bien commun,..). La troisième année est consacrée à la théologie :la Révélation, le Mystère de la Sainte Trinité, le Mystère de l'Incarnation, la Rédemption...Cette formation a été suivie et est placée sous le patronage de plusieurs évêques dont Monseigneur Aupetit. On trouvera leurs témoignages sur le site web du CER http://cer.catholique.fr/

J’ai terminé ma troisième année de formation et j’en suis extrêmement satisfait. Elle m’a permis d’approfondir ma foi et d’en parler autour de moi. Le premier cours de première année aura lieu le samedi 26 septembre à 17h00 et le jeudi 1er octobre à 20h30, dans le centre paroissial 3, rue de la Trinité dans le neuvième arrondissement. On peut assister à ce cours et aux deux suivants pour savoir si son style convient à ses attentes puis, dans l’affirmative s’inscrire en première année.

Jean-Emmanuel David

25 septembre 2020

MOOC DE LA MESSE

Mooc.pngUne nouvelle formation en ligne pour mieux comprendre la messe, mieux la vivre… et mieux en vivre,

À partir du 28 septembre, pendant six semaines, retrouvons Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, le P. Gilles Drouin, directeur de l'Institut supérieur de liturgie de l'ICP, et beaucoup d’autres intervenants pour : 

  • 3 vidéos d’enseignements de 7 minutes chacune
    • Des
    ressources pour approfondir la formation et prier
    • Un quiz
    • Un
    forum animé par une équipe pédagogique
    • Un
    livret du participant est à votre disposition pour vous accompagner tout au long de la formation.

Renseignement et inscription sur www.lemoocdelamesse.fr

 Pourquoi aller à la messe ? 

Peut-on célébrer la messe n’importe où ? 

Qu’est-ce que la communion spirituelle ?

 Pourquoi le prêtre embrasse-t-il l'autel ? 

Quelle est la signification des gestes, des rites ? 

Qu’est ce que la présence réelle ? 

En quoi la messe est-elle un sacrifice ? une action de grâce ?

Peut-être vous êtes vous déjà posées ces questions, comme 76% des catholiques pratiquants qui déclarent vouloir mieux comprendre le sens de la messe ?


Voici l’occasion unique d’y répondre !

 Le MOOC de la messe est une formation passionnante et entièrement gratuite composée d’une vingtaine de courtes vidéos faciles d'accès. 

Les inscriptions sont désormais ouvertes ! C'est gratuit. 

 

12 septembre 2020

La Librairie Franciscaine : rencontre avec la philosophe Jeanne Larghero jeudi 17 septembre

couvent saint françois 7 rue marie rose.jpegLa librairie franciscaine a le plaisir de vous inviter  au Couvent St François ( 7 rue Marie-Rose) JEUDI 17 SEPTEMBRE 2020 entre 18h30 et 20h pour une rencontre-dédicace avec la philosophe Jeanne Larghero qui vous présentera son nouvel ouvrage : "La vie de nos ados".

A travers 25 thèmes très concrets, la philosophe Jeanne Larghero pose un regard plein de tendresse et d'humour sur les adolescents. Elle sait trouver les mots pour rassurer les parents et offrir des pistes de dialogue ou des solutions.jeanne Larghero La vie de nos ados Foi-amour-tatouages-et-autres-questions-de-parents.jpg

 Philosophe, enseignante, Jeanne Larghero (Auteure de Comment réussir ta vie?), elle-même maman de 5 adolescents a un souci de vérité et une grande bienveillance dans les propositions éducatives.

 N’hésitez pas à venir aborder avec elle toute question que vous vous posez concernant les jeunes qui vous entourent !

Pour respecter les consignes sanitaires, Jeanne vous accueillera dans la grande salle St Antoine de Padoue au Couvent Saint François 7 rue Marie Rose entre 18h30 et 20h.

La librairie Franciscaine
9, rue Marie-Rose
75014 PARIS

01 45 40 73 51
librairie.franciscaine.75014@gmail.com - librairiefranciscaineparis14.com

08 septembre 2020

Rencontres œcuméniques dans le 14ème

oecuménisme du 14ème logo.jpegAprès ce 3ème trimestre bien perturbé nous pouvons enfin à nouveau faire quelques projets pour un 4ème trimestre où nous aurons la joie de nous retrouver… masqués!... 

- Mardi 15 septembre 2020 à 20h au centre paroissial de St Pierre de Montrouge 7 passage Rimbaut 75014 Paris,

Reprise de nos échanges bibliques. Notre partage se fera à partir du personnage de Nicodème (Jean 3, 1-21 et 7, 50-52)

Une deuxième rencontre est envisagée le mardi 6 octobre (et non le 13 comme annoncé par le précédent message).

- 3 mardis de novembre à 20h30 dans une de nos paroisses ou Églises rencontres bibliques avec nos prêtres et pasteurs.

       Le thème proposé est : Bible et espérance pour notre temps.

- En décembre une réunion sera prévue pour préparer la semaine de l'unité des Chrétiens (18 au 25 janvier 2021).

Elle a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp sur le thème « Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance » Jn 15,1-17,

Un nouveau tract vous donnera les informations définitives dès que possible.

30 août 2020

Réunion des « Fioretti », communauté Foi et Lumière le dimanche 20 septembre

Foi et Lumière emblème.jpgLes membres de la communauté Foi et Lumière du 14ème " Les Fioretti" se réuniront dimanche 20 septembre 2020 (Rentrée de la paroisse).

Rendez-vous à la messe de 11h à Saint Pierre de Montrouge (dans le respect des consignes de sécurité). Ils se retrouveront ensuite pour déjeuner et passer l'après-midi ensemble au Centre Paroissial, 9 passage Rimbaut 75014

Cette communauté réunit des personnes handicapées, enfants et adultes, leurs familles et des amis.  Des personnes de tous âges y participent : seniors, enfants, jeunes adultes tous complémentaires. Les joies et les peines, les forces et les faiblesses de chacun sont partagées au cours de ces rencontres où l'on prend un repas de fête en commun, où l'on joue, et  prie ensemble.

Si vous désirez découvrir cette communauté, vous êtes les bienvenus !

Calendrier des prochaines réunions pour l'année 2020-2021 (le dimanche à St Pierre de Montrouge, sauf mention différente) :

  • 25 octobre 2020
  • 15 novembre 2020
  • 13 décembre 2020
  • 10 janvier 2021
  • 7 février 2021 (fête de la Lumière)
  • 7 mars 2021
  • lundi 5 avril 2021(lundi de Pâques) : 50ème anniversaire de Foi et Lumière avec toute la Province
  • 2 mai 2021
  • 6 juin 2021
  • 4 juillet 2021 (à confirmer)