Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 mai 2019

L'Hôpital Saint Joseph centre d’excellence : Portes ouvertes pour la Journée mondiale contre l’hypertension 17 mai

hôpital Saint Joseph 75014 Les équipes des services de médecine interne et de cardiologie du Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph organisent le 17 mai 2019 une journée Portes Ouvertes sur l’hypertension artérielle (HTA) avec conférences et dépistage.

Le GHPSJ vient juste d’être labellisé Centre d’excellence en HTA par l’European Society of Hypertension : il est aussi l’un des rares établissements hospitaliers d’Ile-de-France à avoir mis en place une consultation dédiée.

Vendredi 17 mai , les équipes des services de médecine interne et de cardiologie du GHSJ proposeront au public d'apprendre à mesurer leur tension artérielle et de mieux connaître cette maladie chronique et silencieuse la plus fréquente qui touche un adulte sur trois, et constitue la première cause évitable d'accident vasculaire cérébral  (AVC)

Au programme de la journée du 17 mai

Dépistage par mesure de la tension
• De 10h à 16h : des professionnels de santé (avec des espaces de confidentialité) permettront à chacun de mesurer sa tension et aussi d’apprendre à la mesurer.
Deux conférences :
12h30 : « Etre hypertendu : Et si c’était une bonne nouvelle ? » par le Pr Jean-Jacques Mourad, chef du service de médecine interne.
13h30 : « Qu’est-ce que l’hypertension ? » par le Dr Yara Antakly-Hanon, chef de service adjoint du service de cardiologie

Hôpital Saint Joseph 165, rue Raymond-Losserand ( XIV°)


 

 L’HTA est la maladie chronique la plus fréquente en France

On estime qu’un adulte sur trois est touché en France. Son incidence augmente avec l’âge : elle touche ainsi moins de 10% des 18-34 ans, 50 % des plus de 50 ans et plus de 65% après 65 ans.
Elle constitue, lorsqu’elle n’est pas contrôlée, l’une des principales causes de complications cardiovasculaires, cérébro-vasculaires ou neurodégénératives (infarctus du myocarde, AVC, maladie d’Alzheimer…) et d’insuffisance rénale.
Par exemple, elle constitue la 1ère cause évitable d’AVC.

Une maladie silencieuse à dépister le plus tôt possible

L’HTA augmentant avec l’âge, elle est en développement dans notre société où l’espérance de vie est élevée.
Le Pr Jean-Jacques Mourad, chef de service de médecine interne au GHPSJ, explique « Être diagnostiqué hypertendu n’est pas une mauvaise nouvelle car le patient a à sa disposition des traitements médicamenteux efficaces qui vont lui permettre de vivre plus longtemps et de vieillir en meilleure santé. Ces médicaments existent depuis 50 ans et ont fait leurs preuves.
Ce sont des médicaments à vie mais surtout pour la vie ! ».

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.