Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 février 2015

Ateliers pour les 6-14 ans, du 16 au 20 février, à la Maison Alésia-Jeunes

« Pourquoi Dieu m’a-t-il fait un corps ? Pouquoi nous a-t-il créés différents ? Qu’est-ce que mon corps exprime ? Est-ce que j’en prends soin ? »

Si tu as entre 6 et 14 ans, viens donner ton avis aux Petites Escales, au travers des jeux, activités manuelles et autres joyeux ateliers...

Demande de renseignements- Inscriptions au 01 43 95 41 46 ou escale.alesiajeunes@gmail.com

Maison Alésia Jeunes 16 rue du Moulin Vert 75014 Paris- Métro Alésia, Bus 62- 28- 38-68

08 février 2015

Groupe oecuménique du 14ème en février et mars 2015

  armée du salut 9 impasse coeur de vey 75014  Après cette belle semaine de l'unité nous remercions nos prêtres et pasteurs, en particulier Richard pour son accueil chaleureux dans son Eglise Baptiste avenue du Maine, nos amis de la résidence Bon Secours, ceux de l'Eglise Protestante unie de la rue de l'Ouest et pour toutes les initiatives dans vos lieux de culte tels les franciscains qui ont invité la communauté malgache luthérienne se réunissant tous les dimanches dans leur crypte.

           Nos rencontres se poursuivent ainsi:

1) Mardi 10 février à 20h30: "Communion dans nos Eglises, Communion entre nos Eglises ".

Au centre paroissial  de Saint Pierre de Montrouge 9 passage Rimbaut 75014 Paris

Compte-rendu par quelques membres de notre groupe du Colloque œcuménique de Lyon du 18-19 novembre 2014 :"Communion dans nos Eglises, Communion entre nos Eglises ".

2)  Vendredi 6 mars à 15h :  Journée Mondiale de Prière (JMP)

A  l'Armée du Salut 9 villa Cœur de Vey 75014

Le livret de célébration 2015 a été préparé par des femmes chrétiennes des Bahamas sur le thème "Comprenez-vous ce que j'ai fait pour vous?" Jn 13, 1-17

Autre lieu de célébration: vendredi 6 mars à 18h30

A la "Maison de l'Unité" chapelle Sainte-Clotilde, 101 rue de Reuilly, 75012 Paris.

3) Mardi 17 mars à 20h30:  Conférence "Les familles changent : quelles interpellations pour nos Eglises?"

Au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge 9 passage Rimbaut 75014

Conférence de Mme Oranne de Mautort, enseignante à l'Institut Catholique de Paris et une des responsables-famille auprès de la Conférence des Evêques de France "Les familles changent : quelles interpellations pour nos Eglises?"

Claude Barret

18 janvier 2015

Lire le livre d'Ezechiel, conférence Art Culture et Foi lundi 19 janvier 20h30

Ezechiel01TractUnique.jpgDes œuvres d'art aident elles à lire le livre d'Ezéchiel ? C'est le thème de la nouvelle conférence proposée par Alain Lockhart, lundi 19 janvier, à 20 h 30 au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge, 9, passage Rimbaut, 75014 Paris.

Après une introduction consacrée à l'appel et à la vocation et à la mission du prophète le livre comporte 4 parties : reproches et jugement de Jérusalem, châtiment des nations complices, promesse d'un avenir meilleur après la destruction de Jérusalem (33, 39), retour à Jérusalem capitale du peuple de Dieu renouvelé.

Entrée libre, participation volontaire.

09 janvier 2015

Les Chrétiens d'Orient, qui sont-ils ?

Les événements qui embrasent actuellement l’Irak et la Syrie remettent en lumière les communautés chrétiennes d’Orient. Née parmi les Juifs et les Païens, la religion chrétienne s’est développée par la prédication des apôtres et les conversions à travers l’Empire Romain. Les chrétiens d’Orient seront acceptés à la suite de l’Edit de Milan (Constantin, 300) et sous Théodose, le christianisme devient religion d’Etat (375).Les-richesses-des-Eglises-d-Orient_article.jpg

(Messe annuelle de l’Œuvre d'Orient à Notre-Dame de Paris)

Après différents schismes et querelles, la dernière scission avec Rome fut le Grand Schisme d’Orient en 1054 entre catholiques et orthodoxes.

Quelles sont les différentes Eglises d’Orient ?

L’Eglise de Perse et le Nestorianisme – Fondée par Saint Thomas. Plus tard, Nestorius en reprendra la direction. Il privilégiera l’humanité de Jésus sur sa divinité. Elle se sépare de Byzance et devient l’Eglise Assyrochaldéenne. Reconnue par Rome depuis 1553, cette communauté a connu le génocide de 1915, la guerre Iran-Irak et les persécutions récentes. Seule l’Eglise Assyrienne n’est pas rattachée à Rome.

L’Eglise copte : le monophysisme  (Egypte et Soudan). C’est Saint Marc qui la fonde à Alexandrie. Elle suivra l’hérésie monophysite : la nature humaine de Jésus est absorbée par sa nature divine. L’Eglise copte se déclara indépendante de Byzance. Les chrétiens voulant se débarrasser de Byzance, laissèrent conquérir leur pays par les Arabes. Dix pour cent de la population égyptienne est formée de coptes orthodoxes.

- L’Eglise jacobite ou syrienne (Liban et Syrie). La Syrie éloignée de Byzance adopta le monophysisme et devint l’Eglise syriaque orthodoxe dont le siège est à Damas.

- L’Eglise d’Arménie

Cherchant l’indépendance envers les Perses et Byzance, elle fut le premier royaume chrétien. Le synode de 505 déclara sa totale indépendance. Il existe également une Eglise arménienne catholique.

- L’Eglise maronite

Elle fut créée par le disciple de saint Maron, moine anachorète. Au gré des persécutions, ils migrèrent dans la vallée de l’Oronte puis dans la montagne libanaise. Les Maronites restent fidèles à la religion officielle de Byzance et après la chute de celle-ci, à Rome. La communauté maronite est très présente au Liban en Syrie, en Jordanie et en Egypte.

- L’Eglise orthodoxe

L’opposition entre le monde latin et le monde grec aboutit au Grand Schisme de 1054 où Byzance et Rome s’excommunièrent mutuellement. En 1965 eut lieu un rapprochement important entre les Orthodoxes et les Catholiques.

- L’Eglise catholique en Orient

Il ne faut pas oublier les Latins d’Orient, chrétiens occidentaux qui se sont fixés en Orient avec les Croisés. De nombreuses congrégations catholiques adoptèrent parfois des rites locaux. Les patriarches latins sont nommés par le pape. L’Eglise latine est représentée dans tous les pays du Proche et du Moyen Orient.

Documentation extraite de la bibliographie du mensuel Nouvelles Rive Gauche: Les Chrétiens d’Orient de Jean-Michel Cadiot, aux Editions Salvator.

06 janvier 2015

Réfléchir à plusieurs au sens de la vie : un nouveau parcours Alpha dans le 14ème à partir du 8 janvier

Un nouveau parcours Alpha va débuter le jeudi 8 janvier 2015, dans les locaux de la paroisse St Dominique, 20 rue de la Tombe-Issoire à Paris 14ème. Rappelons que ce parcours (5ème session déjà pour le 14ème) s’adresse à toute personne en recherche sur Dieu, sur le sens à donner à sa vie, à ses relations avec les autres, et lui propose de cheminer avec elle dans une découverte ou une redécouverte graduelle de la foi chrétienne.

parcours alpha,alpha,75014,paris 14e

Du 8 janvier 2015 au diner de clôture du jeudi 16 avril, chaque jeudi, les participants sont invités à une soirée conviviale : apéritif-accueil suivi d’un repas, écoute d’un  exposé sur un thème en relation avec la foi chrétienne et surtout échange en petits groupes autour du sujet de l’exposé. Débutant à 19h45, les soirées se terminent à 22h. En outre un week-end complet avec hébergement est proposé, le 14 et le 15 mars prochains .

 Cette formule très souple, sans obligation d’assiduité, est ouverte à tous et notamment à ceux qui ne fréquentent pas l’église. Elle ne prétend pas apporter des réponses définitives aux questions posées mais à accompagner chacun dans son cheminement personnel quel que soit son âge, ses questionnements, sa foi. Elle donne aussi l’occasion de créer des liens.

 Bien qu’on ne redouble pas Alpha, les anciens peuvent apporter leur concours à la session de l’année suivante, ce qui est fréquent.

Initié il y a déjà plusieurs années et très largement utilisé en France et à l’étranger, le parcours Alpha s’inscrit vraiment dans la « nouvelle évangélisation » souhaitée par le Pape François.

Isabelle Constans

Pour tout renseignement pratique, lieu, horaire,calendrier,... Cliquez sur lire la suite puis cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Lire la suite

05 janvier 2015

Une pensée par jour - Abbé Pierre

abbe-pierre.jpgQu'il est difficile de se comprendre soi-même ! Une âme, quel abîme ! Lorsque l'on s'y penche pour y lire quelque chose, on ne voit qu'une image, toujours la même. C'est un Dieu qui apparaît à travers. Une âme ! Qui n'a jamais su sonder une âme ?

Le pardon donné et reçu fait grandir l'amour et donne à notre coeur une joie incomparable.

Le Père attend ses Fils, il ne leur demande pas de payer leurs dettes.

Il y a un lâche, un traitre et un fuyard, bien fort établi en chacun de nous, et que jamais nous n'avons totalement vaincu. Un fond de vice auquel jamais nous n'avons loyalement entièrement renoncé.

C'est de miséricorde vraie, plus que de "distinction" qu'ont besoin nos frères... C'est cela que Dieu nous enseigne et réclame de nous.

Oui mes amis, aimons-nous assez pour que cesse cette honte du manque et du mal logement et pour que notre jeunesse garde la foi en l'avenir de l'humanité.

Oui, n'ayons point peur. Tenons nos voiles tendues. Le vent est là, le bon vent, le Souffle de l'Esprit Saint. Il lui suffit de trouver, assez bien tendues, les voiles. Il saura les conduire.

24 décembre 2014

Le sens de Noël

Nativité de Georges_de_La_Tour.jpegPour les chrétiens, la fête de Noël (du latin natalis, « naissance », « nativité ») célèbre la naissance de Jésus, Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes.

Jésus veut dire en hébreu « Dieu sauve ». Ce nom même révèle son identité et sa mission, sauver les hommes et les conduire vers le Père.

 La naissance de Jésus est le coeur de ce qu’on appelle le « mystère de l'Incarnation»: « Au temps établi par Dieu, le Fils unique du Père, la Parole éternelle, s’est incarné : sans perdre la nature divine, Il a assumé la nature humaine ».
Le Credo– également appelé « Je crois en Dieu » -, récité au cours de chaque messe dominicale, résume ainsi cet événement : « Pour nous les hommes et pour notre salut, Il descendit du ciel. Par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie et s’est fait homme ».

Le Fils de Dieu s’est fait homme !

Comme le racontent les évangélistes Luc et Mathieu, Marie « mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire ». Dans les environs, se trouvaient des bergers. L’Ange du Seigneur s’approcha et leur dit : « Aujourd’hui vous est né un Sauveur dans la ville de David. Il est le Messie le Seigneur. Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire ».

Lire la suite

21 décembre 2014

Une pensée par jour - Frédéric Ozanam et Abbé Pierre

Frédéric Ozanam.jpg- Je pense qu'en face du pouvoir, il faut aussi la place du principe sacré de la liberté : (...) Je pense qu'on doit avertir d'une voix courageuse et sévère le pouvoir qui exploite au lieu de se sacrifier.

- Si un grand nombre de chrétiens, et surtout d'ecclésiastiques s'étaient occupés des ouvriers, nous serions plus sûrs de l'avenir. 

- Je voudrais l'anéantissement de l'esprit politique au profit de l'esprit social.

Frédéric Ozanam

- Sans cesse, prions pour tous ceux qui ont responsabilité de conduire la ABBE PIERRE.jpgCommunauté entière des croyants, au long des détours de la route du temps. Tous nos évêques, le Pape.

- Je dis aux jeunes et aux adultes à la fois : n'ayons pas peur, ne ratons pas nos joies, c'est aussi pour l'homme une manière de manifester sa dignité.

- La politique divise. Les gestes de solidarité unissent.

- L'unique fondement sûr de l'intelligence pour l'homme d'action est la participation à la peine de ceux qui souffrent et désespèrent.

Abbé Pierre

07 décembre 2014

Une pensée par jour - Saint Vincent de Paul

Saint Vincent de Paul.jpgLes saints sont saints pour avoir marché sur les traces de notre Seigneur, pour avoir renoncé à eux-mêmes, et s'être mortifiés en tout.

Qu'est-ce que la Sainteté ? C'est le retranchement et l'éloignement des choses de la terre et en même temps, une affection à Dieu et une union à la Divine Volonté.

Il faut désirer marcher en assurance dans ce chemin royal dans lequel Jésus-Christ sera notre guide et notre conducteur.

Il y a lieu d'espérer beaucoup de grâce en servant les enfants... Il faut aller les servir avec charité, douceur et affection.

Il faut demander à Dieu que ce soit lui-même qui nous éclaire et nous inspire ce qui lui est agréable.

Par la douceur, on possède la terre, on gagne les coeurs des hommes pour les convertir à Dieu. Par l'humilité, on acquiert le Ciel.

Les lumières de la Foi sont toujours accompagnées d'une onction toute céleste qui se répand secrètement dans les coeurs.

05 décembre 2014

Première Journée du Livre Franciscain 6 décembre 2014

couvent saint françois paris 14.jpgPremière Journée du Livre Franciscain 6 décembre 2014:

Vivre Noël avec François d’Assise

Couvent saint François 7, rue Marie-Rose – 75014 Paris

métro Alésia, bus 28, 38, 62

La Famille Franciscaine (franciscaines, clarisses, conventuels, capucins, franciscains et laïcs engagés) et les Editions franciscaines souhaitent, modestement, partager un temps de fraternité avec tous et vivre Noël avec François d’Assise.

Nous proposons donc une Journée du Livre Franciscain, au couvent saint François de Paris (75014), considérant que la spiritualité franciscaine reste toujours d’actualité.

Cette spiritualité n’est pas passéiste mais ne renie pas non plus ses origines. Au contraire, elle colle à notre époque et aux aspirations profondes d’un monde qui se cherche. Ainsi, nous avons la joie d’accueillir des conférenciers aussi divers que le grand dessinateur Robin (qui présente son nouveau livre Poverello) ; François Delmas-Goyon (membre des Fraternités séculières, rédacteur en chef des Cahiers de spiritualité franciscaine, sur François d’Assise et l’Incarnation) ; Niklaüs Kuster (capucin suisse, sur une double biographie François et Claire) ; l’aventurier Oliver Lemire (pour son film Chemin d’Assise, l’aventure intérieure).

Pendant ce temps, les enfants pourront écouter des contes de Noël comme Le Noël de François d’Assise, Le Sapin de personne, L’Arbre qui ne voulait pas d’amis ou encore François et le loup

Pour ceux qui le souhaitent, les offices ont lieu comme chaque jour dans l’église : 8h Laudes ; 12h messe communautaire ; 18h30 prière silencieuse ; 19h vêpres.

Programme de la journée du 6 décembre, cliquez sur la suite

Lire la suite

01 décembre 2014

Chrétiens -Ensemble – Groupe oecuménique du 14ème : réunions mardi 2 décembre et vendredi 12 décembre

armée du salut 9 rue cœur de vey 75014 paris,semaine de prière pour l'unité des chrétiens 2015,la journée mondiale de prière 2015Mardi 2 décembre à 20h30 : Réunion consacrée à la préparation de la Semaine de Prière pour l'Unité des Chrétiens 2015

Au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge 9 passage Rimbaut, sur le thème: "Jésus dit à la femme: donne-moi à boire" (Jn 4, 1-42)

Notre rencontre de la Semaine de l'Unité dans le 14° aura lieu le vendredi 24 janvier à l'Eglise Baptiste de l'avenue du Maine. L'heure n'est pas définie. Nous envisageons également une rencontre dans cette semaine du 18 au 25 janvier à la résidence Notre -Dame de Bon Secours

Je profite de ce message pour renouveler ma demande d'aide de quelques personnes disponibles, pour la préparation d'une autre rencontre: la Journée Mondiale de Prière , (journée mondiale de prière élaborée, cette année, par des femmes des Bahamas) prévue le vendredi 6 mars 2015 après midi chez nos amis de l'Armée du Salut.  

Les réunions de préparation de la Journée Mondiale de Prière  commencent le vendredi 12 décembre à 18h30

Thème: "Comprenez-vous ce que j'ai fait pour vous?"  Jn 13, 1-1

Lieu de préparation :Armée du Salut 9 rue Cœur de Vey 75014 Paris

Dates : vendredi 12 décembre 2014 18h30

            vendredi 16 janvier 2015 18h30

            vendredi  6 et 20 février à 18h30

Claude Barret

23 novembre 2014

"Du conflit à la communion" Rencontre oecuménique mardi 25 novembre à 20h30

oecuménisme 14 logo.JPGChrétiens ensemble : rencontre Mardi 25 novembre à 20h 30

En route pour 2017,

Présentation du document

"Du conflit à la communion"

Préparé par la commission internationale de dialogue luthéro-catholique

Présenté par Mireille Boissonnat de l'Eglise Evangélique Libre qui a assuré la traduction de l’anglais au français.

Au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge, 9 passage Rimbaut 75014 Paris- Métro Alésia -B us 28- 62- 38-68-

20 novembre 2014

Commémoration de la nuit de feu de Blaise Pascal

la nuit de feu de Blaise Pascal Memorial 23 nov.jpg

La prochaine commémoration de la "nuit de feu" de Blaise Pascal à Port-Royal de Paris, aura lieu dimanche 23 novembre à 10h30 à la Chapelle de Port-Royal de Paris, 123 Bd de Port-Royal (accès à la chapelle par le cloître).

Introduction par M. Philippe Sellier, de la Société des amis de Port-Royal - proclamation du texte du Mémorial - Messe du Christ Roi célébrée par le P. Jean-Robert Armogathe.

www.aumoneriecochin.net <http://www.aumoneriecochin.net/>

P. Franck DERVILLE - aumônier de Cochin-Port-Royal

14 novembre 2014

LA NEUVAINE - Neuf mois de prières pour la France

Du 15 novembre 2014 au 15 Août 2015 sous le patronage du Cardinal Barbarin, Primat des Gaules Une longue chaine de prière est proposée à tous les catholiques de France, à l’intention de leur pays.

Durant neuf mois, les personnes, associations, paroisses, diocèses, communautés et mouvements sont appelés à prier chaque jour et à jeûner chaque mois pour la France et pour chacun de ses enfants. Comme le dit le pape François dans son exhortation apostolique : « Je suis convaincu qu’à partir d’une ouverture à la transcendance pourrait naître une nouvelle mentalité politique et économique » (La Joie de l’Evangile, §205). En ce temps marqué par la crise, la sinistrose ou le désespoir, la prière n’est pas sans lien avec les questions sociales et politiques. Au contraire, elle est au principe de l’espérance, d’une naissance ou d’une renaissance, d’un renouveau, de notre conversion personnelle et des décisions courageuses à prendre.

Mille mercis de tous les relais que vous pourrez apporter à ce réveil spirituel dont le succès dépend aussi de vous !

13 novembre 2014

Chapelle Saint Bernard de Montparnasse

Saint bernard de Montparnasse_Autel_tabernacle.JPG-Les Midis de Saint Bernard

Certains vendredis de 12h45 à 13h45 : discussion à partir d'un écrit ou d'une question d'actualité .

Les vendredis 7, 14, 21 et 28 novembre : « La Joie de l’Evangile … en route vers l’Avent 2014. Avec le père Jérôme Thuault. »

"A l’approche de l’Avent, préparons-nous à vivre le temps de mission, souhaité par le cardinal Vingt-Trois, en relisant ensemble l’exhortation apostolique du Pape François « la joie de l’Evangile »

Les vendredis 5, 12, et 19 décembre : la doctrine de l’Eglise sur la paix et la guerre.Chapelle Saint Bernard de Montparnasse_entree_sm.jpg

-« Parcours Evangile Actualité »

Samedi 15 novembre 9h: Première séance du parcours Evangile et Actualité : 9h-13h.

Cette année  nous relirons l'évangile de Marc avec, pour  clé de lecture «  aventure ».

Séances suivantes : 17 janvier, 14 mars, 11 avril,  30 mai 2015- (Cinq samedis de 9h00 à 13h30) (repas tiré du sac)

34, place Raoul Dautry - 75015 Paris - (Entrée sous la pendule de gauche de la gare Montparnasse) http://chapellestbernard.free.fr/

09 novembre 2014

Fin de vie, quel accompagnement ? 15 et 16 novembre à l'Eglise Protestante Paris-Alésia

Je vous adresse notre annonce pour un temps fort sur un sujet particulièrement d'actualité : la fin de vie avec tous les débats éthiques qui l'accompagne. L'hebdomadaire "La Vie" a même fait un dossier sur le sujet cette semaine. C'est dire l'importance de cette réflexion.

Nous accueillons le Professeur et pasteur Louis Schweitzer qui a fait  partie du comité national d'éthique. Aussi, je vous serais reconnaissante de porter à la connaissance de vos lecteurs cet événement des 15 et 16 novembre. 
Bien cordialement. 
Nelly Chaumet 

Fin de vie : quel accompagnement ? 

Eglise Evangélique  Libre Paris Alésia.png1) Samedi 15 novembre à 17 h 30 : Conférence-débat

"Quelle fin de vie ? 

Euthanasie -- Suicide assisté -- Soins palliatifs -- Dignité..." 

Louis Schweitzer, professeur d'éthique et ancien membre du comité national d'éthique abordera ce sujet et animera le débat. 

 Des questions ? Des attentes ? Des craintes ? Alors rejoignez-nous pour ce temps de réflexion et d'échange ! 

2) Samedi 15 novembre à 20 h 30 : Pièce de théâtre  

"J'ai eu soif" avec Anne-Marie Landes* 

Création et mise en scène de Pierre-Philippe Devaux.
Un spectacle qui traite avec humour du quotidien d'une visiteuse d'hôpital. 
"Lydiane, 50 ans, est visiteuse à l'hôpital. Comptable dans le civil, elle n'avait pas l'impression de compter pour grand monde, et comme elle ne sait pas conter, elle s'est mise à s'occuper des laissés-pour-compte. Sans se la raconter elle s'adresse à nous directement comme si nous étions présents dans son salon, on pourrait presque sentir le thé vert au jasmin qu'elle vient de servir... Elle parle beaucoup parce qu'elle vient d'écouter beaucoup.... "

Eglise Protestante Paris-Alésia 85, rue d'Alésia -- 75014 Paris Métro Alésia-Bus 62-28-38-68
<http://www.eelparis.org>  <http://www.facebook.com/eelparisalesia>

Lire la suite

31 octobre 2014

1er novembre fête de la Toussaint

Toussaint.jpgLe 1er novembre, les catholiques fêtent tous les saints, connus et inconnus. La Toussaint exprime la joie et l’espérance chrétiennes : elle rappelle à chacun qu’il est personnellement appelé à la sainteté, à l’instar des saints célébrés ce jour.

Leur sainteté n’est pas la perfection d’un code moral mais la perfection de l’amour, pour Dieu et le prochain, un amour capable de transfigurer l’existence et le monde. Cette sainteté n’est pas le privilège de quelques uns mais la vocation de tous.

« … la fête des saints que nous célébrons aujourd’hui est une fête de l’espérance. Nous avons tous connu des hommes et des femmes modestes, qui n’ont pas fait des choses extraordinaires, mais qui ont essayé jour après jour, de vivre l’Évangile et de laisser conduire leur vie par l’amour de Dieu. Ces hommes et ces femmes que nous avons connus, maintenant dans la gloire du Seigneur, sont des avant-coureurs. Ayant vécu avant nous, ils nous font comprendre que nous aussi, nous sommes appelés à cette plénitude de vie et à cette plénitude de joie. »

Les origines de la fête de la Toussaint remontent aux premiers siècles. Il s’agissait alors de célébrer la mémoire de tous les martyrs dont le nom était inconnu et qui, de ce fait, ne pouvait avoir de fête particulière. Au début du VIIe siècle, le pape Boniface IV déclare le 13 mai « Fête de tous les saints martyrs ». Elle devient la fête de tous les saints au moment où elle est transférée au 1er novembre par le pape Grégoire VII (XIe siècle)

 Horaires des messes

03 octobre 2014

Nuit Blanche, 13ème édition, dans 2 églises du 14ème

Du samedi 4 au dimanche 5 octobre 2014, pour la 13e Nuit Blanche, des églises de Paris accueillent des manifestations artistiques.

Onze d’entre elles, auxquelles s’ajoutent la Galerie Saint-Séverin, le Collège des Bernardins, sont ouvertes et accueillent une œuvre contemporaine visuelle ou sonore.

Le parcours choisi cette année par le directeur artistique José-Manuel Gonçalvès, mènera les visiteurs sur la rive gauche. Entre le centre et les portes de Paris, on retrouvera le tracé des chemins qu’on empruntait déjà dans l’antiquité gallo-romaine vers Rome, et plus tard vers Saint-Jacques de Compostelle. C’est sur ce trajet que se trouvent les églises où les visiteurs pourront faire une halte bienvenue et se laisser submerger par la force des œuvres et des lieux.

Sur le parcours : du centre... aux portes de Paris, dans le 14ème deux églises

    Notre-Dame-du-Travail (14e) : Camille Granval, Narcisse’s project, installation vidéo.

nuit blanche 2014 à notre-dame-du-travail_ Narcisse project camille granval._.jpgCamille Grandval, plasticienne, travaille sur l’empreinte de l’eau et l’écoulement du temps. Elle présente Narcisse, une installation vidéo, à l’église de Notre-Dame du travail. La projection, vue dans un axe précis, laisse observer un cube d’eau de 5m3. Le spectateur, dans une pose hypnotique, découvre des films de pluies, de grêles et de courants fluviaux dans un crescendo d’intensités sonores et visuelles.

 De 20h30 à 6h30, 59 rue Vercingétorix, Paris 14e - M° Pernety. Accès handicapés.

Notre-Dame-du-Rosaire (14e) : Sébastien Juy, le Tempomètre, projection vidéo.

Le Tempomètre est une série de vidéo sur la mesure du temps constituée par des opus nuit blanche 2014 à  notre-dame-du-rosaire tempomètre sebastien_juy-63d92.jpgcourts (3-5minutes) qui déclinent des formes à la manière du pré-cinéma en hommage à Méliès. Le tempomètre est un outil de traduction du temps à partir de ce qui est ressenti et vécu au plus profond de l’intimité pour en finir avec la course effrénée d’un temps objectivé par une norme qui nous échappe et qui nous soumet. La mécanique du temps se fond ici en un temps sensation, un temps souvenir, un temps excroissant, un temps cyclique, etc... Autant de formes temporelles qui comptent des unités de vie plus fidèlement que n’importe quel chronomètre.

De 19h à 3h, 194 rue Raymond-Losserand, Paris 14e - M° Porte-de-Vanves. Accès handicapés.

 20h30, à l’église : CONCERT par un ensemble musical qui interprétera KING ARTHUR de Purcell

L’église est aussi une étape de la Nuit Blanche. Du fait du concert à 20h30, cette étape débutera d’abord salle Abbé Boyreau (ex-crypte) puis dans l’église vers 23h.

Le Secrétariat d'Art Culture et Foi 01 78 91 91 65 artculturefoi@diocese-paris.net<mailto:artculturefoi@diocese-paris.net> www.artculturefoi-paris.fr 10 rue du Cloître-Notre-Dame 75004 Paris

01 octobre 2014

Art culture et foi à la Galerie Saint Séverin

Le sens caché des choses Jacques Villeglé expo galerie Saint Séverin.jpg« Le sens caché des choses » Jacques Villeglé
Le vernissage, en présence de l'artiste, aura lieu le 2 octobre de 19h à  21h à la Galerie Saint-Séverin.

Galerie Saint-Séverin 4 rue des Prêtres-Saint-Séverin 75005 Paris M° Cluny, Saint-Michel

Le Secrétariat d'Art Culture et Foi artculturefoi@diocese-paris.net<mailto:artculture.foi@diocese-paris.net>

www.artculturefoi-paris.fr<http://www.artculturefoi-paris.fr>

29 septembre 2014

Scruter la Parole mercredi 1er octobre 2014, 20h30

bible_2011.jpgMercredi 1er octobre à 20h30 : Nous lisons ensemble l’évangile du 12 octobre (Matthieu 22, 1-14) : "Les invités au festin et le roi impitoyable".

Par-delà la diversité des traductions, en recevoir tout le sens...

Pour lire l'une des traductions, cliquez sur lire la suite

Centre Paroissial de Saint Pierre de Montrouge 9 Passage Rimbaut 75014- Métro Alésia- Bus 62- 28-38-68

Lire la suite

19 août 2014

Une pensée par jour - Frédéric Ozanam

Frédéric Ozanam.jpg

Les plus grands hommes sont ceux qui n'ont jamais fait d'avance le plan de leur destinée, mais qui se sont laissé mener par la main.

Quand le coeur est joyeux, il y a un chant intérieur qui s'y fait entendre et qui ne trouble pas les devoirs sérieux de l'esprit.

Les amitiés se nourrissent de souvenirs, et vous savez que le souvenir embellit toutes choses, idéalise les réalités, épure les images et conserve plus volontiers les impressions douces que les émotions pénibles.

Dieu est l'auteur de toute poésie, il l'a répandue à flots dans la Création, et s'il a voulu que le monde fût bon, il l'a aussi voulu beau.

Tous les ouvrages de la Création ont une substance propre, mais, en même temps, ils sont des signes visibles des pensées divines.

Ce n'est pas sans une sorte de pitié que je regarde ceux qui vont chercher le plaisir dans le tumulte du monde, tandis qu'il est là, au fond du coeur, dans le Moi pensant.

La Parole est faite pour être la digue qu'on oppose à la force ; c'est le grain de sable où vient se briser la mer.

03 août 2014

Une pensée par jour - Saint Vincent de Paul

saint Vincent de Paul.pngIl faut profiter de toutes les occasions pour se cultiver et se rendre ainsi plus capable de servir Dieu et les hommes.

Offrons les autres à Dieu, oublions-nous nous-mêmes, et nous nous retrouverons mieux en Lui.

Estimons-nous toujours commençants à la vertu et apprentis.

Si vous voulez être écouté de Dieu en vos prières, écoutez Dieu en la lecture.

Saint Bernard disait à ceux qui s'étonnaient de l'austérité de ses religieux : "le monde voit bien nos travaux et nos mortifications ; c'est pourquoi il nous plaint et a compassion de nous. Mais il ne voit pas les douceurs et consolations intérieures que nous ressentons".

Comme dit saint Augustin, ce que nous voyons n'est pas si assuré, parce que nos sens peuvent nous tromper ; mais les vérités de Dieu ne trompent jamais.

Il faut demander à Dieu que ce soit lui-même qui nous éclaire et qui nous inspire ce qui lui est agréable.

Il faut commencer par établir le royaume de Dieu en soi, et puis ensuite chez les autres.

06 juillet 2014

L'Eglise n'a pas dit son dernier mot

L'Eglise n'a pas dit son dernier mot.JPGPetit traité d’antidéfaitisme catholique

par Matthieu Rougé

Le livre du Père Rougé s’ouvre sur le soir de l’élection du Pape François et son appel à partager la prière du Notre Père. L’ouvrage mêle le constat de notre société française actuelle, parcourue de crispations laïcistes et d’un profond optimisme dans l’avenir du catholicisme.

Le mensuel chrétien - Nouvelles Rive Gauche des 5ème et 6ème arrondissement -  présente l’analyse de cet ouvrage dans les termes suivants :

Matthieu Rougé, actuellement curé de Saint Ferdinand des Ternes et professeur aux Bernardins s’appuie sur son expérience de secrétaire particulier de Monseigneur Lustiger, puis d’aumônier des parlementaires pour lutter contre le défaitisme de l’Eglise et mettre en évidence les références chrétiennes de notre société.

Certains trouveront ces références ténues, bien malmenées, gommées, mais ils les notent avec opiniâtreté comme autant de signes vivants. Il rappelle que : « La personne n’est pas seulement l’unité du corps et de l’âme, elle est « corps, âme et esprit » ; à la dimension physique, au champ de l’intelligence et de l’affectivité, il faut ajouter le plan de la capacité spirituelle ». Au passage, il fustige l’utilisation de l’adverbe  encore, « peut-on encore croire aujourd’hui ? Avant de laisser place à l’optimisme.

Les chrétiens ne peuvent se laisser gagner par la désespérance. Notre Eglise, peuplée d’hommes et de femmes libres dans leurs choix de croire et d’espérer, nourris par la prière deviennent les acteurs de l’Eglise en marche.

L’auteur met en évidence les signes de sa vitalité, sa présence auprès des plus exclus et surtout sa capacité à se tourner vers les nouvelles pauvretés.

Il rappelle des « chantiers » chers au cardinal Lustiger, comme la maison Jeanne Garnier, l’association Simon de Cyrène, le service catholique des funérailles… Là où est celui qui souffre, l’Eglise se doit d’être présente.

NDLR : l’Eglise n’a pas dit son dernier mot ; petit traité d’antidéfaitisme catholique de Matthieu Rougé, aux Editions Robert Laffont.

15 juin 2014

Dachau, mon baptême, par Bernard Py

Bernard Py a 19 ans en octobre 1944. Pour avoir participé à un acte de résistance dans son village des Vosges, il est arrêté, torturé et déporté par les allemands dans le camp de Dachau mon baptême.jpgDachau avec son père, son frère et son parrain.

L'enfer commence. Il va durer de longs mois : froid, faim, violence, dénuement, souffrance morale et physique... Beaucoup en meurent.

Bernard Py raconte la vie quotidienne d'une manière concrète et détaillée. Son moral est très bas.

Un prêtre français le remarque, lui parle et peu à peu, va l'amener à accepter la grâce de Dieu : dans cet enfer, Bernard Py va alors se trouver "heureux" ! "A Dachau écrit-il, j'ai trouvé un bonheur".

A travers cette expérience vitale, on peu en tirer une sorte de pédagogie spirituelle très concrète, essentielle pour tous les humains, quelle que soit l'ampleur du désespoir qu'il traverse !

Thierry Jeancourt-Galignani

Dachau, mon baptême, Saint Paul Edition religieuse.

11 juin 2014

Conférence sur Port Royal, lieu spirituel, samedi 14 juin

Cloitre_de_Port-Royal_Paris,_Cochin.JPGPort-Royal : de la gloire au martyre, un flambeau spirituel et culturel du Grand Siècle

Mme Laurence PLAZENET, Maître de conférence à L'université de Paris-Sorbonne, membre de la Société des Amis de Port-Royal, donnera une conférence :
"Port-Royal : de la gloire au martyre, un flambeau spirituel et culturel du Grand Siècle"
le samedi 14 juin à 11h au Chœur des religieuses de l'Abbaye de Port-Royal de Paris,
123 Bd de Port-Royal,75014 dans le cadre des journées Portes Ouvertes de l'APHP.

Entrée libre.

http://www.aphp.fr/wp-content/blogs.
dir/1/files/2014/05/portesouvertes_cch.pdf

P. Franck Derville
Aumônerie de Cochin Port-Royal
06 63 12 86 78

18 avril 2014

Chemin de Croix du 14e : «Chemin de compassion», en communion avec les malades et les détenus

Chemin de compassion en communion avec les malades et les détenus.jpgVendredi 18 avril : Départ à 13h de Saint-Dominique (20 rue de la Tombe-Issoire).

Étapes devant les hôpitaux La Rochefoucauld, St-Vincent de Paul, Cochin, Sainte-Anne, Notre-Dame de France et devant la prison de la
Santé.

Retour à l’église à 16h.

Chemin de Croix - chemin de compassion itinérant

 1ère station 13h00 Eglise Saint Dominique - 18 rue de la Tombe-Issoire
 2ème station 13h15 Hôpital La Rochefoucauld – 15 bd général Leclerc
 3ème station 13h30 Maison Marie-Thérèse – 277 Bd Raspail
 4ème station 13h40 Arrêt devant Sœurs aveugles de St Paul
88 Av. Denfert-Rochereau
 5ème station 13h50 Hôpital St Vincent de Paul – la DDASS
72 av Denfert-Rochereau
 6ème station 14h00 Foyer Notre-Dame de Joie – 71 av Denfert-Rochereau
 7ème station 14h15 Arrêt devant Sœurs de Saint Joseph de Cluny
21 rue Méchain
 8ème station 14h25 Hôpital Cochin
22 rue du Fg Saint Jacques / 7 rue Méchain
 9ème station 14h35 Maison St Augustin- 29 rue de la Santé
 10ème station 14h45 Arrêt devant Prison de la Santé – 42 rue de la Santé
 11ème station 14h55 Notre-Dame de France – 63 rue de la Santé
 12ème station 15h05 Notre-Dame de France – 63 rue de la Santé
 13ème station 15h20 Arrêt devant Aumônerie de l’Hôpital Ste Anne
1 rue Cabanis
 14ème station 15h35 Eglise Saint Dominique

17 avril 2014

Du jeudi saint au jour de Pâques : le triduum pascal

le-Triduum-pascal_.jpgLe mot "triduum" vient du latin (tres, "trois", et dies, "jour")C’est  un "espace de trois jours" qui commence le Jeudi saintet se termine le jour de Pâques en passant par le vendredi saint. Ces trois jours constituent le centre de gravité de toute l'année liturgique. Successivement, les chrétiens commémorent le dernier repas du Christ avec ses disciples, son arrestation, sa crucifixion et sa mise au tombeau, puis sa résurrection d'entre les morts.

C’est dans un seul et même mouvement que L’Église célèbre la passion, la mort et la résurrection du Christ. Elle manifeste ainsi le lien essentiel entre la manière dont le Christ vit et meurt, "donnant sa vie pour ses amis" (Jean 15, 12), et sa résurrection d'entre les morts. Celle-ci manifeste que l'existence du Christ, telle qu'elle a été vécue jusque sur la croix, est accueillie et sauvée par Dieu.

Dans la soirée du jeudi avant Pâques, les catholiques célèbrent la Cène, l'ultime repas du Christ avec ses disciples, où il leur annonce le don qu'il va faire de sa vie, librement et par amour. Fidèle à la mémoire du Christ, l'Église procède, le soir du Jeudi saint, au rite du lavement des pieds et célèbre solennellement l'Eucharistie. À la fin de la messe, les fidèles poursuivent leur prière par l’adoration, en accompagnant le Christ dans la nuit de son arrestation au Jardin des oliviers.

Mort et ressuscité

Le Vendredi saint les catholiques célèbrent ce que les théologiens appellent la "kénose" de Dieu, c’est-à-dire son abaissement, qui va jusqu'à la croix pour rejoindre les hommes. Dans ce geste radical d'humilité, qui renverse la vision païenne d'un dieu dominateur, les chrétiens reçoivent la révélation d'un Dieu qui n'est qu'amour. Au cours de la journée du vendredi saint, les chrétiens accompagnent le Christ en sa Passion, relisant ensemble le récit de son arrestation et de sa mise à mort.

Au cours de l'office, la liturgie prévoit un geste de vénération de la croix.Saint Bernard_Christ de l'autel.jpg

La journée du Samedi saint est la seule de l'année liturgique qui ne comprend aucun office collectif, hormis la liturgie des heures (prière du bréviaire). Aucun sacrement n'est célébré. En fait, c'est un jour de silence et de recueillement, un jour d'attente.  À Pâques - aussi bien lors de la liturgie nocturne du Samedi saint qu'au dimanche de Pâques -, l'Église célèbre la résurrection de Jésus, son "passage" de la mort à la vie.

Selon la foi chrétienne, Dieu n'a pas laissé son Fils crucifié aux mains de la mort. "Dieu a ressuscité", "Dieu a glorifié", "Dieu a relevé" de la mort  celui qui a donné sa vie par amour pour son Père et pour les hommes. Pour les chrétiens, cette victoire sur la mort concerne toute l'humanité. "Nous le savons, celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus, nous ressuscitera nous aussi avec Jésus", écrit Paul aux Corinthiens (2 Corinthiens 4, 14). Cette annonce d'une vie surabondante, plus forte que la mort, est le salut, la "bonne nouvelle" fêtée à Pâques.

Extrait du site Croire.com 1)(illustration le lavement des pieds)

Photo 2 Christ de la Chapelle Saint Bernard de Montparnasse

Le Christ de Pierre de Grauw
suspendu au mur derrière l'autel, n'est pas un Christ en croix, mais un Christ devenu croix.
Comme le dit Saint Pierre dans sa première épître, (I Pierre 2,24) " il est celui qui, dans son propre corps, à porté nos péchés sur le bois… ". Il semble dormir paisiblement, il ne souffre plus, mais il n'est pas encore dans la gloire de sa résurrection. Il est l'image de la communauté que nous sommes, communauté "du Samedi Saint", suspendue, en attente de la pleine manifestation de sa gloire, objet de notre espérance.

13 avril 2014

Une pensée par jour - Abbé Pierre -

ABBE PIERRE.jpgJésus venant, ne vient pas pour être crucifié. Il se laissera maltraiter par les hommes auxquels il s'est donné, précisément parce qu'il s'est donné.

A la suite de Jésus et de Marie, inséparables en ces heures du Golgotha, nous pouvons découvrir que la souffrance offerte, vécue dans l'amour, agrandit notre coeur aux dimensions de l'Amour divin.

Les rites fondamentaux - la Consécration, l'Elévation - sont très simples. Par eux-mêmes, ils sont parlants. Ainsi, avec l'Eucharistie, le sacrifice est-il offert à partir de ce qui est le plus élémentaire : le vin et le pain. Jésus a consacré ce qui était là, sur la table.

Mon être d'homme est liberté pour que je sois capable de répondre par l'amour à l'amour. Si l'Eternel est amour, je suis aimé : puisqu'il est venu, je suis aimé.

Merci d'avoir marché avec nous, comme nous, minimes et trébuchants et d'avoir parlé, Verbe incarné afin que plus jamais nous ne soyons seuls.

Il est si doux, vraiment, d'être l'enfant d'un Père qui est bon ! Grande est notre folie, lorsque nous voulons nous dérober à ses appels et à ses liens de tendresse et d'amour.

Avant de mettre en accusation le Créateur "injuste, incapable, voire coupable", il faut découvrir cette dimension essentielle, fondamentale de l'Eternel : ne pouvant créer qu'en culminant de la liberté et en respectant la nôtre.

Conférence de Carême 13 avril à Notre-Dame de Paris : « Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs »

cardinal André Vingt-Trois.jpgDimanche 13 avril à 16h30: « Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs » (1Tim 1,15) par le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris

Chaque dimanche de Carême à 16h30. La conférence sera suivie d’un temps d’adoration. Vêpres à 17h45, messe à 18h30

« Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs » (Mc 2, 17). Cette phrase pose une multitude de questions. Qui sont « les pécheurs » ? Comment Jésus les appelle-t-il ? Comment répondre à cet appel ? Et que deviennent les justes alors ? Les figures de Pierre, Lévi et Zachée nous permettront de mieux saisir l’irruption de la grâce de Dieu dans l’histoire des hommes et comment Dieu dans sa miséricorde vient solliciter de nous une réponse libre afin de devenir un signe d’espérance pour le monde.

Les conférences sont retransmises en direct sur France-Culture et sur la télévision catholique KTO, à 21h sur Radio-Notre-Dame, à 23h sur RCF.

Cathédrale Notre-Dame de Paris,
6 Parvis Notre-Dame - Place Jean-Paul II, Paris, Île-de-France
www.notredamedeparis.fr

10 avril 2014

L'Escale accueille les 6 -14 ans pendant la première semaine des vacances

 L’Escale, centre de loisirs de la maison Alésia-Jeunes, accueille vos enfants de 6 à 14 ans durant la première semaine des vacances de Pâques. Cinq jours pour découvrir la Création au travers d’ateliers de travaux manuels, de jeux et de grands jeux. Nous vous attendons nombreux pour redécouvrir comment tout a commencé...

Renseignements et inscriptions: 01 43 95 41 46. lescale.aj@free.fr -16 rue du Moulin Vert 75014

L’Escale est un centre d’activités pour les 12/25 ans, situé 16 rue du Moulin-Vert,  qui  propose : Customisation, musique, danses, journal, foot, théâtre, guitare, Gospel et beaucoup d’autres activités. Pendant les périodes de vacances il accueille des enfants (6-13 ans) qui peuvent  se retrouver pour de des "petites escales"  et c'est ainsi l'occasion de donner des responsabilités aux plus grands afin de préparer le BAFA.

Renseignements et inscriptions: 01 43 95 41 46. lescale.aj@free.fr ou Claire-Marie Systchenko cmsystchenko@gmail.com -