Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 juin 2019

« Lourdes » un film de Thierry Demazière et Alban Teurlai

lourdes,maladesLourdes, ce lieu particulier des Pyrénées attire toute l’année des foules de pèlerins, de malades, de soignants. Que viennent-ils y chercher, que reçoivent-ils de cette grotte caressée par tant de mains ? C’est ce qu’ont voulu comprendre les deux réalisateurs en filmant le réel de Lourdes sans rien y ajouter. Et d’abord en donnant à voir, toujours avec respect, les malades, leur souffrance, celle de leurs proches et en réponse l’accueil, le dévouement des soignants. A Lourdes les malades reçoivent vraiment la place d’honneur. Toutes les infortunes, les difficultés parfois extrêmes sont acceptées et trouvent des solutions.

 Les réalisateurs s’attachent à suivre les itinéraires de plusieurs malades, accompagnés de leur famille, et sont attentifs à leur évolution , de leur arrivée à leur départ, vers un apaisement, une consolation.  A travers leurs regards, leur parole difficile, leurs gestes d’amour envers Marie, s’expriment une foi, une confiance, une certitude d’être aimés qui nous émeuvent souvent jusqu’aux larmes. Nous sommes aussi très touchés par l’amour qui les entoure, la ferveur de la prière de leurs proches telle que l’image de ce père de deux jeunes enfants, agenouillé dans la nuit pour les confier à la Vierge Marie. (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Lourdes, ce sont aussi de grands moments collectifs de partage, dans les célébrations, les chants, les rassemblements de groupes très divers comme celui du pèlerinage des gens du voyage ou celui des armées. De très belles images en restituent la grandeur telle que la marche des soldats portant à La Vierge leurs infirmes de guerre. D’autres séquences plus intimes reflètent bien la joie des pèlerins comme ces échanges de quelques hommes devant leurs caravanes, tout heureux d’être enfin à Lourdes accueillis par leur Mère du Ciel.

Ce documentaire, sans parti-pris, parfaitement honnête, écrit par deux réalisateurs incroyants, est à la fois d’une grande beauté et d’une grande profondeur spirituelle.

I.C

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.