Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 octobre 2018

Deux conférences sur l'icône, par Georges Drobot, 17 octobre et 28 novembre

Drobot.JPG

L’antenne « Art Culture et Foi » du 14ème propose deux conférences sur l’Icône qui seront présentées par Georges Drobot, iconographe. Elles auront lieu au centre paroissial de St Pierre de Montrouge (9 passage Rimbaut Paris 14ème, métro Alésia, bus 28,38,62 et 68).

La 1ère conférence aura lieu le mercredi 17 octobre à 20h30 : Histoire de l’icône et aperçus techniques. 

La 2è conférence aura lieu le mercredi 28 novembre à 20h30 : Évolution de l’image religieuse en Orient et en Occident.

L’icône aujourd’hui ? C’est la rencontre entre les traditions chrétiennes d’Orient et d’Occident et un témoignage de la foi indivise, plus que millénaire. C’est également une technique préservée jusqu’à nos jours au sein des ateliers byzantins, balkaniques, russes orientaux. Fruit de la prière et ressource spirituelle, l’icône réconforte et conduit à la contemplation muette des mystères et de la gloire du Christ Ressuscité. 

01 octobre 2018

Exposition Joseph Kurhajec "Objets habités"

faculté de théologie protestante expo objets habités KURHAJEC Recto v0.jpegNous serions très heureux de vous accueillir à l'inauguration de notre exposition:
JOSEPH KURHAJEC -" Objets Habités"
Mercredi 3 octobre de 18h à 22h
à la Faculté Protestante de Théologie de Paris
83 bd Arago Paris 14
 
Cette manifestation se déroulera du 4 octobre au 4 novembre 2018.
 
Chantal DESANGES
L'Atelier protestant
Ethique et société
 06 61 49 81 97
 
Programme cliquez sur lire la suite

Lire la suite

Regards croisés sur Saint Jerôme 4 octobre 19h

regards croisés  4 oct 2018  Saint Jérome  antonello da messina st-jerome-in-his-study---national-gallery-london-800x400.jpg

Divers visages de la sainteté
Nous nous sommes un peu familiarisés, l’an dernier, avec le continent lointain des écrits apocryphes et de La Légende dorée.
Poursuivant notre aventure sur ces terres, nous découvrirons d’autres témoins ou modèles qui ont marqué les premiers siècles du christianisme en train de naître de part et d’autre de la Méditerranée. Ces figures de proue ne sont nullement l’occasion d’un culte quelconque à leur endroit mais les récits de leurs vies nous en apprennent beaucoup sur la mentalité religieuse d’alors et aident à comprendre comment le calendrier liturgique a célébré leurs entrées dans la “mythologie chrétienne”… en les canonisant. Peut-être sont-ce des miettes, écrivait France Quéré, qui ne remplacent pas le pain évangélique mais, faute de rassasier, elles ouvrent l’appétit. Italiens, allemands, français, flamands, les artistes ont largement puisé leur inspiration dans ce vivier hagiographique de saints et de saintes, contemporaines du Christ, martyr(e)s, mystiques, docteurs de l’Eglise.

Nous allons (re)découvrir Marie de Magdala et Véronique, Catherine d’Alexandrie et Antoine du désert, Jérôme de Bethléem et Augustin d’Hippone, Sébastien de Rome et Ursule de Cologne.

                Dates         /       Thème    /    Références*   /   Iconographie

  • 4 octobre 2018 – Jérôme, LD, T lettres du saint – A.Da Messina
  • 15 novembre – Marie Madeleine, LD, TA Ev selon Marie – E. Quarton
  • 6 décembre – Antoine, LD, T écrits Pères du désert – Bosch, triptyques

Atelier animé par Michèle Faÿ
le Jeudi soir, de 19 h à 20 h 30,

* non pas à la chapelle Saint Bernard de Montparnasse, actuellement fermée pour travaux,
mais au 4 boulevard Edgar Quinet, 75014 PARIS (M° Raspail)

19 septembre 2018

Activités de la Société Historique et Archéologique du 14ème

maquettesLes 15 et 16 septembre dans le cadre des balades du patrimoine, la Société Historique du 14ème vous a donné  rendez-vous à 10h. à la mairie annexe 2 rue Pierre Castagnou, pour une découverte intitulée :"la balade de Montparnasse", où il sera présenté 16 monuments historiques. De même à 15 heures, : "La balade sur les pas d'Alberto Giacometti"  où ces lieux d'art et de vie  ont été évoqués.

-Expositionmaquettes

La mairie du 14ème présente jusqu'au 23 septembre une double  exposition dédiée aux ateliers d'artistes de l'arrondissement
Du 15 au 23 septembre - Du Lundi au vendredi, de 10h à 19h – Samedi et Dimanche, de 11h à 18h
Exposition historique : Les plus grands architectes ont réalisés les ateliers des plus grands artistes du XXème siècle dans le 14ème. Découvrez les maquettes et les photographies de l’atelier d’architecture de Jean-Claude Delorme.
La vie des ateliers aujourd’hui : Une vingtaine de membres du Photo-club Paris Val-de-Bièvre ont photographié de nombreux artistes du 14e, en alternant portraits, vues larges des ateliers et détails du travail.

A la Mairie annexe, 12 rue Pierre Castagnou 75014

- 29 septembre présentation  par Francis Mandin de son film « Plaisance à la Belle Epoque »  (Francis Mandin est l’ auteur de « La véritable histoire du  château du Maine, ou les mystères d’un domaine disparu au cœur du quartier de Plaisance »)

- Conférences 

La SHA du 14ème tiendra une conférence le 6 octobre à 15 heures, animée par Jean-Louis Robert sur le thème : "Ce que les images ont à dire d'un quartier. Plaisance 1850-1980 ".

Le 13 octobre à 15 heures, Yvan Belledame présentera : "La grande guerre au fil des cartes postales".

Ces conférences ont lieu à la mairie du 14ème dans la salle polyvalente.

14 septembre 2018

Les journées du patrimoine dans le 14ème samedi 15 et dimanche 16 septembre 2018

hôtel de massa hoto avec arbres et observatoire derrière.jpgLes 15 et 16 septembre, les Journées européennes du patrimoine placées sous le thème de "L'Art du Partage" sont l’occasion pour les curieux de dénicher l'incroyable. Cet événement gratuit permet à tous et à toutes, de découvrir les joyaux de l'arrondissement, dont certains lieux habituellement fermés au public.

Double exposition sur les ateliers d’artistes dans le 14ème 
Du 15 au 23 septembre - Du Lundi au vendredi, de 10h à 19h – Samedi et Dimanche, de 11h à 18h
Exposition historique : Les plus grands architectes ont réalisés les ateliers des plus grands artistes du XXème siècle dans le 14ème. Découvrez les maquettes et les photographies de l’atelier d’architecture de Jean-Claude Delorme.
La vie des ateliers aujourd’hui : Une vingtaine de membres du Photo-club Paris Val-de-Bièvre ont photographié de nombreux artistes du 14e, en alternant portraits, vues larges des ateliers et détails du travail.

  • Mairie annexe, 12 rue Pierre Castagnou 75014

 
Les balades du patrimoine
Samedi 15 et dimanche 16 septembre. 10h : « Les Monuments Historiques de Montparnasse »  15h : « Sur les pas de Giacometti ». Deux balades chaque jour proposées par la Société historique et Archéologique du 14ème. Inscriptions par mail : citoyennetemairie14@paris.fr

  • Départ : Hall de la mairie Annexe, 12 rue Pierre Castagnou 75014

Villa Seurat – Architecture et Artistes
Découverte des villas-ateliers construites par les grands architectes des années 30 – Auguste Perret, André Lurçat…pour des artistes célèbres.
Maison-atelier Jean Lurçat - Samedi et dimanche de 10h à 12h30 puis de 14h
Jean Lurçat, le plus célèbre des auteurs de tapisseries français y vécu de 1925 à  sa mort en 1966.
Cette maison est la première des huit maisons construites cité Seurat à partir de 1925 par l’architecte André Lurçat, frère de l’artiste. Propriété de l’Académie des beaux-arts, elle fait l’objet d’une restauration pour laquelle la Fondation du Patrimoine a lancé une souscription. Inscription obligatoire/visite sur rdv par mail : contact@fondation-lurcat.fr. Informations sur le site www.fondation-lurcat.fr .

  • 4 Villa Seurat

Atelier Chana Orloff- Samedi et dimanche de 10h à 12h30 puis de 14h à 17h (dernière entrée)
Découverte de l’œuvre et de la vie de Chana Orloff, sculptrice du XXe  siècle, dans les lieux conçus pour elle par l’architecte Auguste Perret. Présentation d’environ 20 minutes par les petits enfants de l’artiste, toutes les 30 minutes, puis visite libre des ateliers. 

  • 7 bis Villa Seurat

 
Institut protestant de théologie 
Samedi de 10h à 18h. Visite libre de la Faculté de théologie protestante et de ses jardins, ainsi que des expositions temporaires : « Luther : portes ouvertes à...», « Caricature et propagande au temps de la Réforme » ainsi que « Paul Ricœur : la traversée du siècle ». Visite commentée du Fonds Ricœur : gratuit, inscription par mail : bibliotheque@iptheologie.fr, limite de 17 personnes par visite, 10h30, 14h et 16h. Le Fonds Ricœur expose, dans un espace spécialement dédié de 300 m², la bibliothèque personnelle du philosophe Paul Ricœur ainsi que les ouvrages qui lui sont consacrés. La visite est commentée par le professeur de philosophie et directeur du Fonds Ricœur Marc Boss en duo avec le chargé de ressources documentaires du Fonds Ricœur, Olivier Villemot.

  • 83 boulevard Arago 75014

 
Hôtel de Massa / Société des gens de lettres 

Samedi de 14h00 à 18h30 - Pas de visites libres, visites guidées uniquement, sans réservation par groupes de 25 personnes, départ toutes les 15 minutes (la visite dure environ 30 minutes).
L'hôtel des ducs de Massa, qui l’occupent de 1858 à  1926, est une "folie" construite en 1778-1784 par l'architecte Le Boursier pour Thiroux de Montsauge, administrateur des Postes. Il s'élevait primitivement sur le "chemin" des Champs-Élysées. Menacé de démolition, il a été transféré pierre par pierre dans une parcelle du jardin de l’Observatoire en 1928 et classé Monument historique. La SGDL s’y installe en 1929. Une visite à travers les salons de l’Hôtel de Massa à la découverte du mobilier Art Déco (commandé en 1928 à la Maîtrise des Galeries Lafayette et classé en 1986).L’Hôtel de Massa abrite également une collection de bustes d’écrivains (XIXe et XXe siècle) et des lettres et manuscrits d’auteurs  qui ont marqué l’histoire de la société des Gens de Lettres, tels Balzac, Hugo, Dumas, Colette, Sand, Zola, etc.

  • 38 rue du Faubourg-Saint-Jacques 75014

 Maison du Fontainier 
Samedi de 14h à 17h30, dimanche de 10h30 à 12h30 et de 14h00 à 17h30- Visite commentée extérieure et en sous-sol de ce dernier regard de l'aqueduc Médicis (XVIIe siècle). L’aqueduc de Médicis est construit à la demande d’Henri IV et de Marie de Médicis pour améliorer l’alimentation en eau de Paris et plus particulièrement de la rive gauche à partir des sources de Rungis et de ses environs. Il débouche dans les bassins des sous-sols de la Maison du Fontainier qui assure la répartition des eaux entre le roi, les religieux et le peuple. Ces sous-sols sont classés au titre des monuments historiques. L’association Paris Historique propose la restauration de la cheminée de la Maison du Fontainier au budget participatif 2018. "Eau de Paris" sera partenaire de l’événement par la présence d’une fontaine d’eau pour se désaltérer gratuitement.

  • 71 avenue Denfert Rochereau 7501

 
Église Notre-Dame du Rosaire 
Samedi et dimanche de 9h à 19h. Une visite guidée de l’église et de l’orgue est organisée le dimanche de 17h à 18h.

  • 194 rue Raymond Losserand

 
Église Notre-Dame-du-travail 
Samedi de 14h30 à 17h et dimanche de 14h à 17h. Conférences et visites guidées en continu. Cette église, construite en 1900 par souscription populaire, se distingue par sa structure métallique de style Eiffel et ses décors peints. L’intérieur de l’édifice est classé aux Monuments historiques depuis 1976 et l’extérieur l’est depuis 2014.

  • 59 rue Vercingétorix

 Église Saint-Pierre-de-Montrouge

Visite commentée de l'église [Source: Ministère de la Culture](http://journeesdupatrimoine.fr/) Église... ÉGLISE SAINT-PIERRE-DE-MONTROUGE Paris 75014


 Ordre des franciscains /Couvent Saint-François :
Samedi : Visites libres de 9h30 à 11h45 et de 14h30 à 18h30 - Visites commentées à 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30. Dimanche : Visites libres de 14h30 à 17h30 - Visites commentées à 14h30, 15h30 et 16h30. Concert avec libre participation aux frais à 17 h 30 du "Quintette Champs Élysées", quintette à vent (flûte, basson, cor, clarinette, hautbois). Au programme: ouverture de la Flûte enchantée de Mozart, danse ancienne de Farcas, divertimento d'Hayden, etc…

  • 7, rue Marie-Rose

Journée du Matrimoine dans le 14ème arrondissement 
Visites samedi et dimanche  à 11h. Des visites de bâtiments conçus par des femmes, dont l'école de la rue Boulard, située dans le 14e arrondissement, qui a été conçue par Marion Tournon-Branly. Nombre de participants entre 20 et 25 personnes. Visites maximum d'1h30. Inscription par mail : collectif.memo@gmail.com       

  • École 46 rue Boulard

Lire la suite

13 septembre 2018

La galerie Camera Obscura annonce

camera obscura expo flores sept-oct 2018 Josef Nadj.jpgLa Galerie Camera Obscura présente FLORES du 7 septembre au 20 octobre 2018. Cette exposition sur le thème des fleurs a pour objet de fêter les 25 ans de la galerie.

Cette exposition a été inspirée par Marcello Fuentes et Rosa Artero, couple de peintres de Valence qui ont depuis plusieurs années poursuivi un travail intime sur les fleurs. Nous y avons associé les photographes ayant une affinité particulière avec ce thème pour composer un ensemble très fleuri.

Camera obscura expo Flores sept-oct 2018 Sarah Moon tulipes.jpg

 

Camera Obscura - 268 boulevard Raspail -75014  tél. : 01 45 45 67 08- Ouverture les mardi et vendredi de 12 heures à 19 heures et le samedi de 11 heures à 19 heures.

 www.galeriecameraobscura.fr

Photo 1: Josef Nadj : Inhancutilitatem, 2017. (Cyanotype, 42 x 34 cm.)

Photo 2:  Sarah Moon

(Voir article paru dans La Voix du 14ème le 4 septembre )

29 juillet 2018

Cité Internationale Universitaire : Visite "Architectures sans frontières" dimanche 5 août à 14h30

Partez pour un tour du monde architectural unique à Paris !

Chaque visite guidée Architectures sans frontières  vous permet de découvrir la diversité de styles de la Cité internationale en pénétrant à l'intérieur de bâtiments d'exception construits par les plus grands architectes du XXe siècle.

Au programme de cette première visite du mois d'août, découvrez trois maisons emblématiques : la Fondation Deutsch de la Meurthe, Le Collège Néerlandais  et la Maison d'Asie du Sud-Est, un véritable tour du monde en perspective !

cité internationale universitaire  visite architecturale 10 février 2018.jpgFondation Deutsch de la Meurthe : Première résidence inaugurée sur le site en 1925, cet ensemble architectural composé de sept pavillons regroupés autour d’un jardin s’inspire du modèle des cités-jardins. Lieu d’expérimentation des théories hygiénistes chères aux pères fondateurs, elle fait figure de cellule mère de la Cité internationale. 

Le Collège Néerlandais : Un bâtiment d’une valeur Cité internationale Universitaire pavillon-neerlandais.jpgarchitecturale exceptionnelle.C’est la seule oeuvre en France de Willem Marinus DUDOK, l’un des architectes les plus éminents de l’école hollandaise de l’entre- deux guerres. Sa forme orthogonale, son imbrication de volumes géométriques et son dépouillement décoratif en font un témoignage majeur du courant architectural moderniste des années 1920. Quelques éléments d’architecture renvoient pourtant à la culture nationale néerlandaise. Ainsi, la tour d’angle évoque les beffrois médiévaux des villes du nord des Pays Bas. A l’intérieur, le bâtiment, organisé autour d’un patio intérieur, est un véritable « piège à lumière ». Il offre des ambiances chaleureuses qui contrastent avec l’austérité des façades. Les peintures monumentales du Grand Salon sont signées de HORDJIK et DOEVEL.

cité internationale universitaire maison-de-lasie-du-sud-est-1.jpgMaison des Étudiants de l’Asie du Sud-est : l’ancienne  « Maison de l’Indochine » En 1930, une Maison de l’Indochine a ouvert ses portes à la Cité internationale. Elle avait été créée à l’initiative d’un comité composé en majorité d’industriels français installés en Asie du Sud-Est. Fruit de l’esprit paternaliste de la France coloniale de l’époque, elle devait présenter pour ses jeunes résidents venus d’Asie du Sud-Est une synthèse entre les lumières de la métropole et la tradition annamite.

Un bâtiment au style asiatique : Deux architectes, Pierre MARTIN et Maurice VIEU, ont conçu le bâtiment, qui abritait à l’origine 100 chambres. Ils se sont inspirés de la tradition architecturale indochinoise, comme le montrent les larges débords des toitures ou encore les angles des toits relevés en “bec de tourterelle”. Le décor intérieur est également d’inspiration orientale. La rampe d’escalier a par exemple été conçue sur un motif du Palais impérial de Hué. La maison a été dotée d’un jardin central.

N.B. Attention : exceptionnellement pour cette visite le point de rendez-vous sera dans la Cour d'honneur, devant la Maison Internationale, après les arcades de l'entrée principale au 17 Boulevard Jourdan. 75014 Paris

Tarifs : Plein tarif 12,00 €- Tarif réduit 6,00€-Etudiants 5,00-Résidents et enfants de moins de 15 ans gratuit.

Acheter votre billet

 

Lire la suite

05 juillet 2018

Art culture et foi

galerie Saint Séverin 6 juillet au 30 septembre 2018 Maidday de thu van tran.jpgArt, Culture et Foi vous invite au vernissage de la prochaine exposition de la galerie Saint Séverin :

L'artiste Thu Van Tran présente ses œuvres : MAIDDAY 

L'exposition est visible jour et nuit du 6 juillet au 30 septembre. Le vernissage de l'exposition a lieu le 5 juillet de 19 heures à 21 heures.

Galerie Saint Séverin - 4 rue des Prêtres Saint Séverin - 75005 -M° Cluny-la-Sorbonne, Saint-Michel.

référence : artculturefoi@diocese-paris.net

Le moulin à Café en juillet 2018

le moulin à Café photo juin 2018.jpgLe Moulin à Café est un Café associatif.

Projet initié en 2002 par des habitants du quartier, il répond au besoin légitime d’un lieu de partage et de convivialité ouvert à tous. C’est finalement en janvier 2006 que le Moulin à café ouvre ses portes.

La création de ce lieu est le résultat de plusieurs dynamiques, dont la principale est le rassemblement de personnes venant d’horizons différents et portées par les mêmes valeurs : la reconnaissance et l’acceptation de la diversité, le respect mutuel et le sentiment d’appartenance au même quartier, quelles que soient l’origine ou la catégorie sociale. Le Moulin à café est un lieu pour apprendre à se connaitre, discuter et contribuer au « mieux vivre ensemble ».

En 2015, le Moulin à café compte 1300 adhérents.

Horaires et coordonnées :

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 22h30.

Adresse : 8 rue Sainte Léonie, 75014 Paris.Téléphone : 01 40 44 87 55

Métro :  Pernety ligne 13 – Bus 58 - http://www.moulin-cafe.org

Programme de Juillet 2018

Jeudi 05 juillet 20h00

Conférence sur l’Art nouveau par Antoinette MARTIN

Vendredi 06 juillet 16h30

Atelier d’écriture par Universlam

Vendredi 6 juillet 20h

Scène ouverte de SLAM avec UNIVERSLAM

Samedi 07 juillet 12h

Marché des créateurs·rices : Venez découvrir  leurs univers créatifs très variés. Le maître mot de cette nouvelle édition : le 100% fait main!

Samedi 07 juillet 20h

Concert - Chanteuse, auteure, compositrice et guitariste Franco-Géorgienne THéKO nous plonge dans un univers coloré, délicat et poétique

Mardi 10 juillet de 17h à 19h

Atelier dessin bien être avec Véronique

Lire la suite

29 juin 2018

L'atelier de Giacometti reconstitué

Institut Giacometti, qui ouvrira ses portes le 21 juin prochain 5 rue Schoelcher.jpgL'Institut Giacometti vient d'ouvrir. IL s'agit d'un hôtel particulier classé, ayant appartenu au décorateur Paul Follot. Ce n'est pas un musée mais un atelier  qui a été reconstitué. Il s'agit d'une pièce réduite à 23 mètres carrés où on trouvera son lit, sa chaise, son manteau, ses cigarettes et une dernière œuvre inachevée sur laquelle il travaillait. 

Giacometti aimait être "enfermé entre quatre murs". Jean Genêt à ce propos ,a consacré un texte à cet atelier. Son portrait est ici exposé.

On pourra visiter le musée mais seulement sur réservation. L'ensemble des pièces sont petites et l'on veut que la relation à l'œuvre soit plus directe et plus intime. La collection comprend 350 sculptures, 80 peintures, des pastels, mais moins d'une centaine peut être présentée à la fois.

Des fenêtres de l'Institut, on voit les arbres du cimetière Montparnasse, rue Victor Schoelcher. On est ici à la frontière de Montparnasse, un Montparnasse où de nombreux artistes ont vécu ou traversé.

Institut Giacometti - 5 rue Victor Schoelcher (75014). Visite de 14 heures à 18 heures le mardi, de 10 heures à 18 heures du mercredi au dimanche. Tarif : 5€ et 8,50 €. Réservation obligatoire sur le site : www.fondation-giacometti.fr 

Le Parisien du 28. 06. 18

28 juin 2018

Mois du Handicap (fin)

TOUT AU LONG DU MOIS :

Du 2 au 28 juin, du lundi au vendredi de 14h à 17h

Exposition « L’art à la rencontre de la personne polyhandicapée ».

L’association Eye See You a souhaité porter un nouveau regard sur le polyhandicap à travers l’art. En lien avec l’association Notre Dame de Joye, 5 artistes venus en immersion dans ses établissements spécialisés vous livrent leurs interprétations artistiques.

Uniquement sur réservation au 06 78 18 08 77 ou sur arzazou@gmail.com

-Jeudi 28 juin

De 14h à 16h

Ateliers créatifs, arts plastiques

ouverts- Sur inscription obligatoire

Plus d’infos : Isabelle GALAND :  arzazou@gmail.com  arzazou@gmail.com ou 06 78 18 08 77

65, rue de Gergovie

A 17h

- Conférence Témoignage Sport et Handicap

Conférence ouverte à tous, avec Yannick IFEBE, champion olympique d’escrime en fauteuil. Né en 1992.Champion du monde handisport en « épée » par équipe en 2011. Vice-champion d’Europe d’escrime handisport en 2014. S’entraine pour les championnats de France, puis les JO de Paris, tout en poursuivant ces études à Sciences Po.

« le sport avec un handicap est le seul moyen de s’exalter ».

 

- KORIAN Brune. 117 bd Brune

A 19h30

Rencontre littéraire  « La richesse humaine insoupçonnée»

Avec l'écrivain Bachir KERROUMI qui présente ses livres « Le Voile Rouge » Ed. Gallimard et « Le Miroir de l’exil » Ed. Complicités. Quand le handicap est transcendé en expérience et richesse humaine.

La Table des Matières. Ressourcerie culturelle solidaire. 51, rue de l’Abbé Carton

Vendredi 29 juin, à partir de 21h

Concert du Groupe Sant and the self Tribute

Lingerie des Grands Voisins. 74 avenue Denfert-Rochereau

Entrée libre

 

25 juin 2018

Jean Vilar et son Mémento au Théâtre 14

le mémento de jean vilar en plus grand.jpeg       C'est Jean Vilar qui est ici ressuscité à travers l'incarnation et l'interprétation éblouissante d'Emmanuel Dechartre. Celui-ci reprend le journal intime - Le Mémento de Jean Vilar- écrit de novembre 1952 à septembre 1955. Il nous fait découvrir ce théâtre populaire, étonnant TNP, qui entraînera avec lui et avec talent une cohorte d'acteurs qui firent tous carrière à partir d'un début prometteur au TNP.

     Ce memento est un journal intime, qui nous fait voir les cabales politiques, les campagnes de dénigrement orchestrées par la presse et de plus, les termes d'un contrat signé avec l'Etat qui mettra Jean Vilar dans une position financière plus que défavorable.

Il n'en reste pas moins que l'aventure du TNP est dans l'histoire du théâtre un exemple de promotion de la scène vers le peuple. Ses réalisations feront découvrir les grandes pièces classiques et contemporaines qui attireront des foules considérables tant à Paris qu'en Avignon et souvent sur de nombreuses scènes européennes.

     Avec le TNP de Jean Vilar, le peuple pourra dorénavant s'approprier la Culture, qu'elle fût classique ou contemporaine, culture qui jusque là était plutôt réservée aux classes bourgeoises.

      L'interprétation que fait Emmanuel Dechartre de ce memento, véritable journal de bord, ressuscite Jean Vilar avec talent, humour, finesse à travers une conviction très professionnelle. Il nous dévoile autant que Jean Vilar pouvait l'avoir, l'amour du théâtre qu'il portait en lui.

      Un spectacle à voir de toute urgence.  R.R

Théâtre 14 -20 avenue Marc Sangnier -75014- Location : 01 45 45 49 77- email : contact@theatre14.fr

Le "Memento" est joué jusqu'au 30 juin 2018-

22 juin 2018

Romain Rolland (suite et fin )

roamin Rolland, Charles Péguy, Stefan ZweigLa seconde Guerre mondiale verra Romain Rolland, en 1940,  habiter 89, boulevard du Montparnasse, dans le 6ème arrondissement.  Il mène alors une vie très retirée et se consacre à la rédaction d'un livre sur son ami Charles Péguy qu'il terminera à la veille de sa mort, le 30 décembre 1944.

Romain Rolland a eu la joie de voir la libération de la France. Enterré dans sa ville natale , Clamecy, sa dépouille sera transférée à Brèves, à 10 km de Clamecy.

Sa femme se consacra à la mémoire de son mari en faisant publier de nombreuses oeuvres posthumes, dans la collection des Cahiers de Romain Rolland, et qui se rapporte à son abondante correspondance avec de nombreux amis dispersés en divers pays.

Romain Rolland fut un homme passionné par l'art et la musique. Il fut toujours à la recherche de la vérité dans tous les domaines. Mais il demeura solitaire en dépit de nombreux amis. Stephan Zweig disait de lui : "Rolland se refusa à jouer auprès de ses semblables le rôle d'une autorité. Il exige de chacun qu'il reconnaisse la seule autorité de sa conscience". 

Il fut toujours partagé entre la foi et la raison, son internationalisme et son attachement à la patrie. Il ne cessa de se battre en faveur de la défense de la paix et de l'entente entre les peuples européens, particulièrement entre la France et l'Allemagne. Il chercha " à tout comprendre pour tout aimer".

-  Documentation extraite du numéro  43 de la S.H.A du 14e.

                                                                           F I N

« Rolland était le premier Français auquel je parlais depuis trois ans. Je savais parfaitement que cet ami qui était roamin Rolland, Charles Péguy, Stefan Zweigdebout devant moi était l'homme le plus important de cette heure de l'histoire du monde, que c'était la conscience morale de l'Europe qui me parlait. » Stefan Zweig, Le Monde d’hier, 1934.

Cet exercice d’admiration témoigne d’une magnifique amitié qui a duré trente ans : celle qui a réuni, de 1910 à 1940, deux écrivains de renom, le Français Romain Rolland et l’Autrichien Stefan Zweig. (l’ Express à propos de la Correspondance entre les deux grands écrivains de le première moitié du XXe siècle, fervents défenseurs de l'amitié franco-allemande)

Photos:  Romain Rolland à gauche, Stefan Zweig à droite

18 juin 2018

Et si on parlait de l’art contemporain à l’Université populaire du 14ème ?

universitaire populaire du 14ème,maison des associations du 14ème 22 rue deparcieux 75014,Colette Colla, Françoise MonninLe cycle sur l'art contemporain de l’Université populaire du 14ème  quia commencé le mardi  29 mai  va se conclure par une conférence le 19 juin 2018 de 19h30 à 21h30 - (Maison des Associations, 22 rue Deparcieux 75014) Et une  visite d’atelier le samedi 23 juin à 10h30

 Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles 

Devant l’éclatement de toutes les pratiques établies, comment le spectateur de l’Art contemporain ne serait-il pas perplexe ? En s’en tenant à la définition du terme « art actuel » qui tiendrait à la notion de temps –de 1960 à nos jours, comment se repérer dans le foisonnement des différents mouvements ?

Prochaine conférence : Mardi 19 juin « Paroles d’artistes » avec Xavier Vantaggi et Eric Vassal, artistes plasticiens : l’artiste, le marchand et l’art à l’épreuve de la mondialisation. La question de l’avant-garde de Marcel Duchamp à nos jours.

Samedi 23 juin à 10h30 : prolongement du cycle avec une visite de l’atelier de Xavier Vantaggi

 (sur inscription au cours des séances et dans la limite de 30 personnes).

Le programme détaillé du cycle en lire la suite  ou sur notre site www.up14.fr

Lire la suite

17 juin 2018

Romain Rolland (suite) : l'écrivain engagé

Romain Rolland Au-dessus de la melée, 1915 édition intégrale jpg.jpgEn 1912, il abandonne tout professorat et se consacre à son œuvre. En 1913, il reçoit le Grand Prix de Littérature de l’Académie Française. En août 1914, il publie un livre : « Au dessus de la mêlée » faisant preuve d’un pacifisme mal reçu, ce qui lui vaudra de durables inimitiés. En 1916, il reçoit le prestigieux prix Nobel de littérature dont il offre le montant à la Croix Rouge suisse.

En 1919, toujours au service d’un pacifisme actif, il écrit son roman « Clérambault ». Partisan d’une entente entre les peuples européens, il fonde la revue Europe en 1922.

Non violent, il s’intéresse à l’hindouisme, et à la non-violence (Mahatma Gandhi), rencontrant le poète indien Rabindranath Tagore. En 1919, il publie « Colas Brugnon » contrastant avec ses œuvres habituelles. Entre 1922 et 1934, il publie « L’âme enchantée » exaltant l’instant puissant de la vie. Jusqu’à sa mort, il fera preuve d’une vaste culture musicale, développant en plusieurs volumes les grandes périodes créatrices de Beethoven. De 1922 à 1937, il s’installera en Suisse à Vevey, car sa santé est fragile.
En 1927 à 61 ans, il adhère au parti communiste, bien qu’il fût toujours opposé à une quelconque doctrine. Il tente de concilier « la pensée de l’Inde et celle de Moscou ». En 1932, il organise avec Henri Barbusse le Congrès mondial contre la guerre. En 1933, président d’honneur du Comité National de Lutte contre la guerre et le fascisme. En 1935, il séjourne chez Maxime Gorki mais n’eut pas le courage d’André Gide de critiquer certains aspects du régime soviétique.
En 1938 il achète une maison à Vézelay et proteste contre les accords de Munich. En 1939 il fait jouer à la Comédie Française sa pièce : « Le jeu de l’amour et de la mort ». La guerre déclarée, provoque chez Romain Rolland un conflit existentiel à travers l’entente intervenue entre l’Allemagne et l’URSS. (à suivre)-

- Documentation extraite du N° 43 de la S.H.A du 14ème

15 juin 2018

« Le 14e Côté jardin » Salon des Peintres et Sculpteurs Témoins du 14e à la Galerie du Montparnasse du 17 au 29 juin

salon des peintres et sculpteurs témoins du 14ème  u 17 au 29 juin 2018 cote jardin.png31é. Salon des Peintres et Sculpteurs Témoins du 14e « Le 14e Côté jardin »

Cette rencontre incontournable de juin s’insère avec son thème 2018 dans les festivités verdoyantes de Paris. Notamment autour du bicentenaire de la naissance en 1817 de Jean-Charles Alphand, ingénieur en chef des promenades et plantations parisiennes et dans un vaste programme de politique de la campagne à la ville, puisqu’il n’est plus question de mettre les villes à la campagne.

La Mairie du 14e s’est fortement mobilisée tout au long de l’année en diverses animations et rencontres autour de la végétalisation des quartiers, reprise par 19 artistes de l’APST-14, sa présidente Marie-Lize Gall et leurs 70 œuvres sur le thème du Jardin. Ils proposent une vision toute personnelle des parcs et squares déjà bien connus, des jardinets épanouis découverts en des lieux improbables et d’autres, lors d’ateliers ou de concours, telles les photos des plus belles plantations, ou de La Journée de l’Arbre. Ils ont visité divers potagers, quelques jardins suspendus, ceux de la Petite Ceinture, de la rue des Thermopyles, découvrant Le Jardin du Monde des résidents de la Cité Universitaire et tant d’autres nouveaux qui émanent d’initiatives privées, se familiarisant enfin avec la nouvelle parure des murs « végétalisés ».

Ces lieux annoncés sur l’affiche avec l’huile sur toile de Jean-Louis Marie et la sculpture en acier patiné de Roland Erguy,(photo 1) ajoutent une nouvelle page au passé-présent de l’arrondissement, dont l’APST-14 aime à témoigner depuis 1987.Salon des artistes peintres et scupteurs témoins du 14ème assiette en porcelaine de Marie-Lize Gall.jpg

Photo 2 : Mère et enfant au bouquet bleu de Marie-Lize Gall (assiette en porcelaine)

31e. Salon APST - 14 « Le 14e. Côté jardin ». Galerie des Artistes - 55, rue Montparnasse 75014

Du 17 au 29 juin 2018. Ouvert tous les jours de 12h à 20h.

Vernissage le mardi 19 juin à 19h.

Nocturnes avec collation vendredi 22 et samedi 23 juin jusque 23h.

09 juin 2018

Romain Rolland et le 14ème (2ème partie)

Les ouvrages de Romain Rolland sont abondants et divers, concernant les sujets abordés. De 1897 à 1901, il fit représenter les pièces de théâtre : "Aert", "Les Loups", "Danton" et "Le 14 juillet". Ces deux dernières pièces furent publiées au Cahiers de la Quinzaine de Charles Péguy.

romain Rolland jean-christophe.jpg  Il publiera une vie de Beethoven, suivie d’une vie de Michel-Ange (1905) et de celle de Tolstoï en 1911. Entre temps, il donne à la Sorbonne des cours d’histoire de l’art, suivis de ceux concernant la musique. Entre 1904 et 1912, il se consacre à la rédaction de sa grande œuvre : "Jean-Christophe". Ce roman-fleuve ouvrira la voie aux "Thibault" de Roger-Martin du Gard et aux "Hommes de bonne volonté" de Jules Romains.

   En 1910, victime d’un grave accident de voiture, il passe sa convalescence en Italie, puis un traitement en Suisse. Il gardera toute sa vie une demi infirmité du bras et de la jambe gauche. (Romain Rolland, II). ( à suivre )

- Documentation extraite du n° 43 de la SHA du 14ème

08 juin 2018

La galerie de l'entrepôt présente "Lumière - Hikari" jusqu’au 29 juin

l'entrepôt 7 rue francis de pressensé 75014, Lika Hagi  La galerie de l'entrepôt présente "Lumière - Hikari" exposition de peintures de Lika Hagi  du mercredi 23 mai au vendredi 29 juin 2018.

Vernissage le 12 juin de de 18h à 20h en présence de Lika Hagi

La peinture, c’est une prière pour retrouver la joie et la paix intérieure.
La peinture, c’est une ouverture pour voyager vers l’origine.
La peinture, c’est une source pour se redécouvrir soi-même et s’apercevoir que tout le monde possède un cristal en soi.

La pratique des arts martiaux internes et externes me permet d’être à l’écoute de mon corps. La conscience corporelle liée au Souffle, à la Couleur et au Son fait résonner mes origines japonaises.
L’alchimie de ces sensations est le moteur de mon travail.
J’aimerais semer des graines de lumière à travers mes créations.

L' entrepôt 7/9 rue Francis de Pressensé  75014 www.lentrepot.fr

Lire la suite

07 juin 2018

Romain Rolland et le 14ème (1ère partie)

    Chacun sait qu’en parallèle au boulevard périphérique, entre les portes de Châtillon et de Montrouge, le boulevard Romain Rolland relie ces deux points de sortie de la capitale.

rolland_romain.jpg        Né à Clamecy en 1866, il vint à Paris en 1880, suite à une décision de son père de lui faire poursuivre des études supérieures. La famille habite rue de Tournon puis rue Monge. Romain Rolland suit les cours de rhétorique et de philosophie au lycée Saint Louis puis prépare à Louis-le-Grand le concours de l’Ecole Normale Supérieure. (cliquer sur la photo pour l'agrandir)
En 1883, il rencontre Victor Hugo en Suisse, ce qui le marque profondément. A Paris, il s’enthousiasme pour Wagner au Concert Colonne. A 20 ans, reçu à l’Ecole Normale Sup, il rencontre André Suarez, qui deviendra son ami en partageant un grand amour de la musique. Puis il étudie Spinoza, rend visite à Renan et entretient une correspondance avec Tolstoï.
       
        En 1889, il est agrégé d’histoire. Il connaîtra durant deux ans à Rome, à l’Ecole française d’archéologie la révélation des chefs-d’œuvre de la Renaissance. En 1905 il écrira « la vie » de Michel Ange. En 1891 il devient un défenseur du wagnérisme au festival de Bayreuth. Entre temps, il se marie en 1892 et s’installe 76 rue Notre Dame des Champs. Il prépare une thèse sur l’histoire de l’opéra avant Lulli et Scarlatti, thèse soutenue avec succès à la Sorbonne en 1895, où il est reçu docteur es-lettres. Il est nommé professeur de morale à l’école Jean Baptiste Say et d’histoire de l’art à l’Ecole Normale Supérieure.

        Romain Rolland fut un de nos voisins par ses différents domiciles. Ainsi, en 1901, il s’installe 29 avenue de l’Observatoire dans le 6ème, puis au 162 boulevard du Montparnasse dans le 14ème. En 1914, il s’installera 3 rue Boissonade d’où il a une vue sur le jardin des Visitandines. En 1940, il habite le 89 boulevard du Montparnasse dans le 6ème arrondissement   (A suivre).
 

05 juin 2018

14'Arts 9 et 10 juin, demandez le programme !

Portes Ouvertes des Ateliers d'artistes 9 et 10 juin 2018 -Les14arts-75014-2018.jpgRendez-vous les samedi 9 et dimanche 10 juin pour la 3ème édition des 14'Arts ! Des ateliers d'artistes à l'art urbain, composez votre parcours artistique dans le 14e !

Les 9 et 10 juin, les artistes du 14e vous ouvrent les portes de leurs ateliers pour vous faire découvrir leur univers. Des performances d’art urbain se déroulent également en direct entre Porte d’Orléans et Denfert-Rochereau.

Découvrez le programme détaillé dans la nouvelle édition de la gazette des 14'Arts et préparez votre visite grâce à notre plan !

https://www.mairie14.paris.fr/actualites/14-arts-demandez...

Lire la suite

01 juin 2018

La SHA du 14ème annonce

ferme de montsouris,simone et hélène de beauvoir,joris-karl huysmansEn 2013, la mairie de Paris avait racheté la grange de la ferme de Montsouris. Karine Petit, maire du 14ème, en coopération avec le Collectif de Port-Mahon et de la ferme Montsouris, ainsi qu'avec la société historique du 14ème, a voulu que cette restauration soit exemplaire. Un ensemble de travaux seront exécutés prochainement avec les contraintes suivantes : conserver les tuiles plates du toit, l'ancienne charpente marquée par les signes des compagnons, poser des huisseries en bois, et les murs anciens, restaurer la cave voûtée, ne pas intervenir sur la carrière où repose la ferme qui est protégée monument historique. Le cabinet d'architecture Clara Simay a été choisi pour l'ensemble des travaux. 

 http://collectifportmahon.blogspirit.com/

Activités de la SHA au mois de juin : deux conférences auront lieu à la salle polyvalente de la mairie du 14ème.

ferme de montsouris,simone et hélène de beauvoir,joris-karl huysmans- Le 2 juin à 15 heures : Deuxième rencontre en partenariat avec Femmes Monde "Les sœurs Beauvoir", un témoignage sur Simone et Hélène de Beauvoir, deux artistes engagées. Par Claudine Monteil, femme de lettres. (Simone de Beauvoir a demeuré 11bis rue Victor Scoelcher)

- Le 23 juin à 15 heures : "A la frontière du 14ème, un romancier 'réaliste" méconnu Joris-Karl Huysmans", par Georges Grand.

Mairie du 14ème 2 place Ferdinand Brunot

31 mai 2018

Le Mois du Handicap dans le 14e

mois du handicap juin 2018.jpgVéritable espace de rencontres entre toutes et tous en situation de handicap, le Mois Parisien du Handicap offre chaque année un mois de visibilité, d’échange et de partage aux personnes en situation de handicap, au tissu associatif et aux acteurs publics et privés de la cité.

Pour cette 10ème édition qui se tiendra du 1er juin au 2 juillet, l’art, le sport, la culture ou encore les loisirs seront omniprésents, au travers de nos nombreux événements participatifs et accessibles organisés avec l’appui de nombreux partenaires : médiathèques, centres d’animation, musées, associations et conseils locaux du handicap.

Pour cette première semaine, la Mairie et les partenaires de l’arrondissement vous proposent :

  • Vendredi 1er juin, à 18h30- Concert d’ instruments

Concert donné par la Chorale Cœurs en Chœurs (intergénérationnelle) et des élèves de l’association APTE Autisme. L'association prône l'inclusion par la pratique instrumentale et le chant choral en mêlant les artistes en situation de fragilité et les autres.

Salle des fêtes de la Mairie. 12, rue Pierre Castagnou.

  • Samedi 2 juin

-Portes ouvertes de l’association Notre Dame de Joye de 13h30 à 19h30

L’association Notre Dame de Joye vous ouvre ses portes pour visiter ses établissements spécialisés autour du polyhandicap, du handicap mental et pour découvrir les méthodes pédagogiques et d’éveil proposées aux enfants et aux adultes qui y sont accueillis.

En lien avec l'association Eye See You, découvrez l'exposition « l’art à la rencontre de la personne polyhandicapée ». Portez un nouveau regard sur la personne polyhandicapée à travers les œuvres réalisées au sein des établissements par 5 artistes différents avec et auprès de ces personnes. Vernissage à 17h30

Notre Dame de Joye. 71, bis avenue Denfert-Rochereau

Plus d'infos : portes ouvertes accueil.siege@akndj.fr , exposition eye.seeyou@outlook.fr

 -Marche exploratoire du Conseil de quartier Mouton-Duvernet 

En collaboration avec le Conseil Local du Handicap de Paris 14, le groupe "Handicap/accessibilité citoyenne" du conseil de quartier Mouton-Duvernet vous convie à la marche exploratoire qu'il organise afin d'identifier les points d'amélioration possibles du quartier, à l'Est de l'avenue du Général Leclerc.

Rendez-vous à 14h30, devant le cinéma Gaumont Alésia (métro Alésia).

-Séance ciné-ma différence : « Monsieur Je-sais-tout » à 15h15

Grâce à un accueil chaleureux par des bénévoles formés et à l’information de l’ensemble du public de la salle, que vous soyez avec ou sans handicap, venez partager le plaisir du cinéma ! 2 places, sur réservation, pour personnes en fauteuil pouvant se transférer.

Film en version française sous-titrée et audiodescription. Tarif : 4€

Cinéma Chaplin Denfert, 24 Place Denfert Rochereau

Plus d'infos : paris@cinemadifference.com

Lire la suite

26 mai 2018

Cycle sur l'art contemporain à l’Université Populaire du 14ème du 29 mai au 18 juin

maison des associations du 14ème 22 rue deparcieux 75014,université populaire du 14ème,christiane herthLa première séance du  prochain cycle sur " Et si on parlait de l'art contemporain ?" a lieu Mardi 29 mai de 19H30 à 21H30 - à la Maison des associations, 22 rue Deparcieux - Paris 14e

Mardi 29 mai  « Introduction à l’Art contemporain » avec Christiane Herth, docteure et professeure agrégée en arts plastiques : genèse de l’Art contemporain dans le prolongement de l’Art moderne, les grands mouvements qui l’ont traversé.

Ce cyle se déroulera tous les mardis du 29 mai au 19 juin 2018 de 19h30 à 21h30 - + visite d’atelier le samedi 23 juin à 10h30

Le programme détaillé du cycle en lire la suite  ou sur le site www.up14.fr

Et c'est toujours en entrée libre, gratuite et dans la limite des places disponibles.

Lire la suite

24 mai 2018

Les Soirées nomades et les Nuits de l'incertitude à la Fondation Cartier

Le vendredi 1er juin à partir de 19 heures, dans le jardin de la Fondation Cartier sera présentée la nuit du nuage, animée par Cédric Villani.

En 2014, Junya Ishigami imagine la house of peace, pour la ville de Copenhague, un immense bâtiment en forme de nuage reposant sur l'eau et conçu comme un symbole de paix. Masse légère en suspension, assemblage de gouttelettes à la forme indécise, le nuage est un motif récurrent dans l'œuvre de l'architecte. Il est le point de départ de cette nouvelle nuit de l'Incertitude, qui réunit artistes, scientifiques et penseurs autour de Cédric Villani.

Le samedi 2 juin à 20 heures 30, dans le jardin de la Fondation Cartier , Concert  The Imperfect Sea, Penguin Cafe plus Guests. Concert. à l'occasion de sa tournée internationale, le collectif multi - instrumentistes Penguin Cafe dépose ses ukulele et piano arrangé dans le jardin de la Fondation. L'orchestre à géométrie variable allie le classique à la pop- culture, permettant aux genres, du folk à l'électro, de se rencontrer et de fusionner joyeusement.

Fondation Cartier : 261 boulevard Raspail-75014- tél : 01 42 18 56 72 de 11 heures à 20 heures.

Information sur les programmations : fondation.cartier.com

23 mai 2018

Fête de la Cité Internationale Universitaire: 25, 26 et 27 mai

cité universitaire fête 25, 26, 27 mai 2018.jpgLe tour du monde en 3 jours !

Pour célébrer le vivre-ensemble, une des valeurs fondatrices de la Cité internationale universitaire de Paris, le campus se met en fête du 25 au 27 mai 2018.

Pendant trois jours, les résidents de la Cité internationale partageront leurs cultures à travers une programmation rythmée : spectacles de danse et de magie, dégustations, arts, théâtre, concerts de samba, de musique classique, de krump, d’électro, de soul, de indie pop, de bossa nova, de malouf tunisien, de folk-rock ukrainien… Des animations sportives et une bourse aux livres auront également lieu. Cette manifestation unique à Paris offrira l’occasion de passer un moment festif et dépaysant sur un campus qui, par sa surface, est le 3e parc de la capitale.

La Cité Internationale Universitaire de Paris accueille chaque année 12 000 étudiants et chercheurs issus de 140 nationalités. Née après la Première Guerre Mondiale pour contribuer à la construction d’un monde de paix, elle favorise l’échange et la rencontre.

Entrée libre et gratuite
Vendredi 25, samedi 26, dimanche 27 mai 2018
Cité internationale universitaire de Paris
17, bd Jourdan, 75014 Paris

RER B, T3a : Cité universitaire | M4 : Porte d’Orléans

Lien programme : bit.ly/FeteCite2018

Lire la suite

Redécouvrez les cimetières parisiens le 26 mai

cimetière montparnasseLe Printemps des cimetières vous invite à redécouvrir les 20 cimetières parisiens et leur exceptionnel patrimoine culturel et naturel. Cette première édition, organisée le samedi 26 mai, propose visites guidées, interventions artistiques, balades... : de nombreuses animations sont proposées tout au long de la journée.

Une journée pour célébrer le patrimoine des cimetières parisiens

Les cimetières parisiens sont des lieux patrimoniaux exceptionnels. Outre leur fonction mémorielle, ces sites sont riches d’un patrimoine funéraire et artistique. Ils présentent également un grand intérêt paysager et abritent une remarquable biodiversité, végétale et animale

https://www.paris.fr/actualites/proposez-vos-animations-p...

Programme au cimetière Montparnasse

3, boulevard Edgar-Quinet, Paris 14°

Point de rencontre : rond point central

Métro Raspail, ligne 4 et 6 ; Edgar-Quinet, ligne 4- Bus 28- 58

Lire la suite

11 mai 2018

Philippe de Champaigne, peintre du silence et de la grâce : conférence Art Culture et Foi lundi 14 mai à Saint Pierre de Montrouge

art culture et foi 14 mai 2018 philippe de champaigne La Cène.jpg

Nous vous invitons à assister à la conférence organisée par l’équipe d'Art, Culture et Foi / Paris 14 lundi 14 mai à 20h30 ). L'intervention sera assurée par Sylvie Bethmont, enseignante à l’Ecole cathédrale, collège des Bernardins, et portera sur « Philippe de Champaigne, peintre du silence et de la grâce ». 

Pour Philippe de Champaigne (1602-1674), peintre d’origine bruxelloise qui a fait carrière en France, l’homme est à la fois tableau et peintre à l’imitation de Dieu. 

Peintre de cour auprès du cardinal de Richelieu et de Louis XIII, il devient, à la mort de son épouse, proche des jansénistes de Port-Royal-des-Champs. Cependant l’austérité et la rigueur, qui caractérisent son œuvre, ne sont pas « jansénistes » mais le reflet d’une production artistique de son époque. (On peut établir des comparaisons avec les peintres de « l’Ecole de Paris » comme Le Sueur, la Hyre…)

Il n’entra jamais dans les débats théologiques. Si le calme et la mesure qui irradient toute son œuvre, sont en profonde adéquation avec l’esprit de Port-Royal, il s’inscrit d’abord dans le mouvement de la Contre-réforme, à la suite des décrets du concile de Trente sur les Saintes-images.  

Ce peintre nous touche car il peint « vrai », avec un nombre de coloris restreints, des supports de méditation où la figure humaine occupe la première place. 

 « Un Chrétien est comme un peintre qui a toujours à ajouter quelque trait à son tableau, et comme un statuaire et un sculpteur, qui a toujours à diminuer » (Nicolas Fontaine, 1691). 

Au centre paroissial de Saint-Pierre-de-Montrouge 9 passage Rimbaut Paris 14ème

Métro Alésia - Bus : 28, 38, 62 et 68

08 mai 2018

 L’Université Populaire du théâtre au Théâtre 14 : les 7, 8 et 9 mai

 L’Université Populaire du Théâtre  les 7, 8 et 9 mai

Populaire, intelligent et… gratuit !

En 2018, nous évoquerons la longue marche des droits de la femme, de l’enfant et de l’homme. Venu du fond des âges, le combat pour ces droits, gagnés pied à pied, mais toujours en péril, a progressé grâce à de grandes figures tutélaires à qui nous donnerons corps grâce aux acteurs qui interpréteront les textes de toutes natures que nous allons programmer : d’Olympe de Gouges à Malala Yousafzai en passant par les femmes prix Nobel de la paix.

Le Mexique et la Finlande nous parleront aussi de la liberté des femmes à travers des œuvres fortes, drôles et actuelles.

Pour clôturer le centenaire de la grande guerre, Apollinaire nous fera l’éloge des femmes et de l’amour.

Enfin, Platon, Cicéron et Saint-Augustin nous parleront de la République et des libertés individuelles.

Mercredi 9 mai 2018

-17h À bas Guillaume ! ou la chanson du «mal-aimé»

de Jean-Claude Idée

La représentation sera suivie d’un débat avec l’auteur

-19h Lubéron

de Jean-Loup Horwitz

Mise en lecture de Thierry Harcourt

Avec : Marie Christine Barrault et Patrick Raynal

La représentation sera suivie d’un débat avec l’auteur

-21h Le dernier amour

d’Einstein

d’Hervé Bentégeat

Avec : Stéphanie Moriau, Michel de Warzée, ...

La représentation sera suivie d’un débat avec l’auteur

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
réservations indispensable à partir  du  lundi 30 avril au 01 45 45 49 77 du lundi au samedi de 14h à 18h00.http://theatre14.fr/telechargement/20dfd595fbfa9d7f1b3ca8...

http://theatre14.fr/saison/spectacle/universite-populaire...

Théâtre 14- Jean Marie Serreau - 20 avenue Marc Sangnier 75014

Lire la suite

07 mai 2018

Histoire de nos rues

Rue Nicolas Taunay

Cette rue dont la longueur est modeste (65 mètres) et située à la porte de Châtillon, juste en face du square Nicolas-Antoine Taunay_02.jpgéponyme, porte le nom d'un peintre quasi inconnu. Nicolas Taunay fut peintre, un peintre classique qui vécut de 1758 à 1830. Il était le fils d'un émailleur de la manufacture de Sèvres. Admis à l'Académie de Peinture en 1784, et après un séjour à Rome en qualité de pensionné de Louis XVI, il devint membre de l'Institut. Il fit un long séjour au Brésil, de 1816 à 1824 pour organiser à Rio de Janeiro une Académie des Beaux-Arts.

Quelques-unes de ses œuvres sont présentes au musée du Louvre et portent sur un sujet historique mais traité de façon anecdotique. Ce fut un artiste consciencieux mais on peut être étonné que son nom soit dédié à une rue si modeste du 14ème.  

Rue Prisse d'Avennes

Entre les deux rues parallèles du Père Corentin et Sarrette, voici une rue qui fait à peine cent mètres, qui du côté pair est bordée par les emprises gazonnées d'un groupe d'immeubles de la Ville de Paris, tandis que du côté impair, on remarquera  les bâtiments d'une école élémentaire, style 3ème République.

Qui était Prisse d'Avennes (1807-1879). Ce fut un des pionniers de l'égyptologie. Il découvrit lors d'une de ses campagnes de fouilles l'extraordinaire papyrus de Ptahhotep, fonctionnaire égyptien de rang élevé qui vécut il y a 4500 ans et légua à la postérité ses "instructions", recueils de

Papyrus Prisse Egyptien 186_Enseignement.JPEG

maximes d'une grande sagesse, écrites à l'usage de son souverain.

- Documentation extraite du N° 43 de la S.H.A du 14ème.

06 mai 2018

Prière à la Sainte Vierge Marie

vierge marie Angelico-Annonciation-1434.jpg

Quand timidement, les premières lueurs de l’aube

Déchirent un à un les voiles de la nuit,

Eclairant d’un sourire la terre nourricière

Et que s’amorce l’annonce d’un jour nouveau,

Je pense à toi Marie, terre féconde

Où fut semé et où germa le Verbe.

A toi qui visitée par l’Esprit, si jeune,

Une enfant encore,

A donné ton oui, audace de ton engagement.

Je me dis alors, quel exemple est le tien !

Donne-nous comme toi,

De nous oublier nous-mêmes,

De penser aux autres, à tous les autres,

Apprends-nous à nous regarder avec tes yeux,

Les yeux de qui sait ce que ton Fils a fait pour nous

De son amour et de son sang

Offerts pour le salut du monde,

Alors, oui, Marie,

Que le monde se souvienne

Que cette journée ne s’achève,

Sans que je n’aie mis en actes

Ce que professent mes lèvres

Et que je n’aie loué ton saint nom,

Et célébré la gloire de ton divin Fils.

Elyane Boissière

la vierge marie au pied de la croix Pietro_Perugino_040.jpg

Photos : 1) Annonciation Fra Angelico

2) Marie au pied de la Croix Pietro Perugin