Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 novembre 2013

Art, Culture et Foi : Les fresques de Giotto à Padoue. Conférence lundi 4 novembre 2013, 20h30

Giotto noces de Cana à Padoue.jpg (Cliquez sur l'image pour la voir en entier)

Lundi 4 novembre 2013, 20h30 : Conférence avec projections d' Eliane GONDINET-WALLSTEIN sur les fresques de Giotto à Padoue, Cette conférence est organisée par le groupe Art, Culture et Foi qui réunit des chrétiens des 4 paroisses du 14ème arrondissement.

Cette conférence promet d'être passionnante elle porte sur des chefs-d'oeuvre très émouvants de Giotto :« Certains chefs-d’œuvre ont une telle puissance d’évocation qu’ils laissent entrevoir la profondeur du Mystère chrétien. Les fresques que Giotto a peintes au début du XIVe siècle dans la Chapelle Scrovegni de Padoue invitent à contempler différentes étapes de la vie de Marie et de la vie du Christ. Elles sont d’une rare intensité à la fois par leur beauté et par la force spirituelle qui s’en dégage. » 

Eliane GONDINET-WALLSTEIN Ancienne collaboratrice de la revue "Aujourd'hui la Bible" et de l'encyclopédie "2000 ans de christianisme", fondatrice en 1986 chez Mame de la collection "Un certain regard", collaboratrice à "Notre Histoire" (en 1996) enseigne au centre Sèvres des facultés Jésuites de Paris Spécialisée dans le langage de l’iconographie chrétienne et dans la manière dont l’art chrétien a évolué au cours des siècles. A écrit plusieurs livres sur ces thèmes. (Cliquez sur lire la suite)

Lundi 4 novembre, 20h30,au Centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge : 9 passage Rimbaut 75014. Métro Alésia Bus 28-38-68-62

Lire la suite

26 octobre 2013

Dimanche 27 octobre, 15h: La ruralité à Paris

la ruralité à Paris (ancien moulin dans le cimetière Montparnasse).jpgPromenade originale pour dénicher les traces cachées et méconnues du passé champêtre de la capitale.

Rendez-vous devant le 73, avenue du Maine, à la sortie du M° Gaîté (75014), à 15h. Tarif : 11 euros.

Au détour d'un rue, le passé rural de Paris peut surgir à tout moment. Là un nom de rue, ici un ancien puits, un vieux village, mais aussi un moulin ou encore une enseigne qui défie le temps. Il suffit d'ouvrir les yeux. Ces traces, les Parisiens y sont, le temps passant, de plus en plus attachés. D'autant que, la rareté faisant le prix, chaque année il en disparaît, ce patrimoine ne bénéficiant souvent d'aucune protection. Mais, la ruralité, la campagne Paris, ce ne sont pas seulement des vestiges anciens, c'est aussi le présent et même l'avenir.

Partout dans le monde, on repense la ville, on tente d'effacer les erreurs d'un passé récents. A Paris, il y a ainsi une ferme expérimentale. A New York, il y a déjà la Brooklyn Grange, l'Eagle Street Rooftop Farm et la BrightFarms qui fournissent fruits et légumes. Demain la ville sera peut-être très différente de celle que nous connaissons..
Renseignements sur les différentes de promenades et activités  : Secrets de paris

17 octobre 2013

Fête de Saint Luc, patron des personnels de santé

saint luc,lazare,cochin,hopital,maurice denisPour marquer l’arrivée à Port-Royal d’un tableau de la "Résurrection de Lazare" de Maurice Denis (offert en 1945 pour la chapelle de l’hôpital Cochin), l’aumônerie catholique invite à sa présentation le vendredi 18 octobre à partir de 18h à la chapelle de Port-Royal de Paris (123 Bd de l’hôpital, 75014)

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Intervention de Mme F. Stahl, docteur en histoire de l’art & conférence du Dr J.-L. BAVOUX : «’Résurrection de Lazare… ou réanimation,  Le regard d’un médecin’.

Messe à 19h15 célébrée par Mgr R. de DINECHIN, évêque auxiliaire.
Cette manifestation s’adresse à tous, mais aussi particulièrement aux membres des professions de santé.

Renseignements sur : www.aumoneriecochin.net

04 octobre 2013

La société Historique du XIVe organise une visite de Port-Royal le 12 octobre

Port-Royal Paris.jpg Le samedi 12 octobre,  la Société Historique et Archéologique du XIVE organise une visite de Port Royal de Paris, commentée par Roland Berman.

Rendez-vous à 14h 30 au 50, devant l'entrée du cloître ( hôpital)  - 123, bd de Port-Royal.

Inscription préalable obligatoire par tél : 09 65 13 89 20 ( répondeur ) ou par e-mail : yab.sha14@wanadoo.fr

Participation aux frais: 5€ par personne qui serviront à rembourser les frais de visite que l'Administration demande à la SHA  du 14e. Règlement par chèque à  l'ordre de la SHA du 14e - 2, place Ferdinand Brunot - 75014. Paris.

Les 400 ans de l’aqueduc Médicis : pique-nique le 5 octobre, rallye pédestre le 12 octobre

400 de l'aqueduc Médicis en grand.jpgLe 17 juillet 1613, le roi Louis XIII en compagnie de sa mère, la régente Marie de Médicis, et de la cour pose la première pierre du regard de Rungis où convergeaient de nombreuses sources présentes dans les environs. L’aqueduc qui sera construit entre ce regard n° I et la maison du Fontainier, regard n° XXVII, conduira les eaux de Rungis à Paris. En 2013, cet ouvrage fête ses 400 ans.

Afin de célébrer cet événement et de faire connaître aux Franciliens l’histoire de ce monument encore méconnu, le groupement associatif MÉDI8 organise différentes manifestations à Paris de juin à octobre 2013.

5 octobre : Pique-nique devant la maison du Fontainier
Pique-nique dans les jardins de l’Observatoire, devant la maison du Fontainier, pour découvrir l’aqueduc et partager un moment de convivialité.
De 19h à 23h. Contact:
medi8@paris-historique.org Tel 01-48-87-74-71

12 octobre : Rallye pédestre dans Paris
Partez sur les traces (regards, tronçons, fontaines) de l'aqueduc Médicis dans Paris pour en apprendre encore plus sur l'histoire du monument.

De 10h à 18h. Inscription et renseignement au Paris historique 44 rue François Miron 75004 Paris. Tarifs : de 5,00 € à 11,00 €. Buffet le soir : 18,00 €

03 octobre 2013

Nuit Blanche le 5 octobre, avenue René Coty, le regard indiscret de Sinono

nuit blanche 2013.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier samedi prochain 5 octobre, dans le cadre de la nuit blanche, au 8bis-8ter avenue René Coty. Un artiste du 14ème présentera, dans notre quartier, une installation autour du regard 25 de l'aqueduc Médicis dont on fête cette année les 400 ans...

Le 5 octobre, l’artiste Sinono transforme le regard 25 de l’aqueduc de Médicis en lieu d’action artistique. Son installation Regard Indiscret entraîne le visiteur dans une galerie  réenchantée de curiosités.

Le regard 25 fait partie des édifices qui tout au long de l’aqueduc Médicis servent principalement à vérifier le bon écoulement de l’eau, des sources de Rungis jusqu’au Palais du Luxembourg. En cette nuit blanche 2013, alors que l’aqueduc fête ses 400 ans, ce regard désaffecté devient lieu d’action artistique. Balise lumineuse, il accueille l’installation Regard indiscret dont l’œil baladeur accompagne le visiteur dans le monde des invisibles. Bienvenue dans cette galerie de curiosités réenchantée où les fantômes des quartiers traversés revivent. Suivez le guide aquatique de votre nuit blanche !

Installation Regard Indiscret de Sinono
Regard 25 de l’aqueduc Médicis
Entrée au niveau du 8 bis – 8 ter avenue René Coty. M° Denfert-Rochereau
De 20h à 2h du matin

Lire la suite

16 septembre 2013

Festival du Rio Grande Do Sul de Paris du 18 au 21 septembre à la mairie -annexe du 14ème et au centre sportif Jules Noël

Festival du Rio Grande do Sul.jpgOrganisé par l’association Sol do Sul en partenariat avec la mairie du 14e, le 1er Festival du Rio Grande do Sul souhaite présenter la culture régionale du sud du Brésil. Il réunit pour la première fois à Paris des personnalités de la vie politique, artistique, littéraire et économique du Rio Grande Do Sul et de sa capitale Porto Alegre. Moins connue à l’étranger que les autres régions brésiliennes, le Rio Grande do Sul se différencie par la multiplicité des cultures dont elle est issue, par la variété des paysages, un climat tempéré et une cuisine de terroir où la viande rouge occupe une part prépondérante. Découvrez là sous tous ses aspects à travers les activités variées du festival du 18 au 21 septembre.
Contact : Association Sol do Sul. Tel : 06.15.51.36.92 Site internet : www.soldosul.fr

Le programme

Activités permanentes en accès libre à la mairie annexe

  • Photographies de Leonid Streliaev , de Dulce Helfer et de la fondation Zoo botanique du Rio Grande do Sul
  • Caricatures de Marcelo Lopes de Lopes.
  • Sculptures de Marilia Fayh
  • Gravures d’Ana Sartori
  • Et aussi des espaces livres, tourisme, sport et gaucho

Lire la suite

Journées du patrimoine:l'hôpital La Rochefoucauld

hopital_la_rochefoucauld.jpgSi les principaux monuments et institutions de Paris ont bénéficié d’une publicité  permettant aux visiteurs d’apprécier leur place dans le patrimoine de nos quartiers, il en est un qui, du fait de son activité actuelle, ne comporte aucune mise en valeur précise. Il s’agit de : l’établissement gériatrique La Rochefoucauld, administré par l’AP et qui n’est autre que l’ancienne maison de retraite La Rochefoucauld, dont l’entrée se situe 15 avenue du Général Leclerc près de Denfert-Rochereau. Précisons que depuis 1950, cet établissement est inclus dans le CHU Cochin-Port Royal.

Rappelons les grandes lignes de l’histoire de cette « Maison ». C’est la duchesse de La Rochefoucauld-Liancourt, encouragée par les Pères de la Charité qui acheta en 1781 un terrain pour y faire construire un hospice modeste de seize lits, destiné aux vieillards infirmes. L’assemblée du clergé de l’époque fit un don de 100 000 livres ; 10 000 livres de rente furent allouées par le roi Louis XVI et les prévôts des marchands et échevins de Paris affectèrent 1800 livres de rente à perpétuité. Hôpital de La Rochefoucauld.JPG

Le nouvel établissement fut ouvert en 1783 sous le nom d’Hospice ou Maison Royale de Santé. Sous la Révolution, il prit le nom de Hospice National et en 1798, Hospice de Mont-Rouge. Il faut préciser que le bâtiment central actuel a été construit en 1801-1802 en remplacement du précédent, par l’architecte Jacques-Denis Antoine, auteur par ailleurs de la Monnaie de Paris. Il pouvait accueillir à l’époque (1807) jusqu’à 250 vieillards. Aujourd’hui, c’est un centre de gériatrie qui a été complètement modernisé .

Nous ne pouvons que remercier l’initiative d’une duchesse philanthrope et nous réjouir d’apprécier aujourd’hui cette œuvre, témoin d’un passé lointain, mais ô combien évocateur dans son but d’accueillir le grand âge.

NDLR : documentation extraite du n° 27 de la revue de la SHA du 14ème.

Cliquez sur les illustrations pour les voir en plus grand :  Photo 1 la façade de l'hôpital La Rochefoucauld 15 avenue du Général Leclerc - photo 2 la façade de l'hôpital La Rochefoucauld qui donne sur l'avenue René Coty.

14 septembre 2013

Journées du patrimoine 2013 dans le 14eme

journées du patrimoine_2013.jpgA l'occasion des journées européennes du Patrimoine, de nombreuses activités sont proposées dans le 14e. A découvrir seul ou en famille, ces trésors souvent cachés seront expliqués et commentés pour le plaisir de tous. 

Vous trouverez ci dessous les principaux sites ouverts ce week -end du 14 et 15 septembre 2013 en dehors de l'Observatoire de Paris , la Cité Internationale et les églises , sites déjà déjà cités dans La Voix du 14ème.

HÔTEL DE MASSA - SOCIÉTÉ DES GENS DE LETTRES hôtel de Massa société des gens de lettres.jpg

sam 10h-18h30 ; 38 rue du Faubourg-Saint-Jacques

Bâtiment exceptionnel avec son mobilier, construit sur les champs elysées puis transféré pierre à pierre dans le 14e en 1928 . Le mobilier Art déco conçu par Maurice Dufrène, (directeur de la Maîtrise des Galeries Lafayette) en 1929 est également classé Monument historique. L'hôtel de Massa abrite actuellement la Société des Gens de Lettres, fondée en 1838 par des écrivains célèbres, Balzac, Hugo, Dumas, Sand...

Visite très demandée, pour les plus patients qui ne pourront rentrer que par groupe de 25.  

L'ATELIER DU VERBE

sam-dim 14h-19h - 17 rue Gassendi

Représentations autour des thématiques architecturales du 14e, organisées par l'association Monts14, très active pour la défense de nos quartiers.centre-hospitalier-sainte-anne.jpg

CENTRE HOSPITALIER SAINTE-ANNE 


sam-dim 14h, 15h30, 17h ; 1 rue Cabanis

Le centre hospitalier Sainte-Anne, un lieu à découvrir tant pour ses jardins que pour son architecture haussmannienne, berceau de la psychiatrie et des neurosciences. Visites guidées organisées, exposition de peintures. Bâti par Charles-Auguste Questel, sous la direction du Baron Haussmann, le centre hospitalier s'étale sur 13 hectares, dont 7 sont protégés comme espaces verts intérieurs, pour la qualité de leurs espèces végétales, leur rareté et l'architecture des jardins. L'hôpital est spécialisé sur l'ensemble des pathologies du cerveau avec des activités hospitalo-universitaires (recherche).

LA MAISON DU FONTAINIER 


Horaires : sam 14h-17h30 / dim 10h30-12h30 et 14h-17h30 


Appelée également Grand Regard de l’Observatoire et 27e du nom, la maison du Fontainier est construite à la demande d’Henri IV puis de Marie de Médicis pour améliorer l’alimentation en eau de Paris et plus particulièrement celle de la rive gauche. Débouché de l’aqueduc dit « de Médicis », elle draine les eaux de la nappe phréatique de Rungis et de ses environs. Cet aqueduc, parallèle au tracé gallo-romain antique, commence sa course au Carré des eaux (regard n° 1) à Rungis, débouche à Paris par l’actuelle porte de Gentilly, passe sous le parc Montsouris, traverse le nouveau quartier Alésia-Montsouris, la maison de santé de La maison du fontainier 2.jpgRochefoucault, le parc de l’Observatoire et la termine à la maison du Fontainier. Il est construit entre 1613 et 1623 par les entrepreneurs Jean Coing et son gendre Jean Gobelin ; il mesure près de 13 km. Son parcours est jalonné de 27 regards qui permettent de contrôler et d’entretenir le système d’écoulement, mais aussi d’aérer l’eau pour en maintenir constamment la fraîcheur. La répartition finale des eaux se fait dans les sous-sols, au-dessus desquels on construit, en 1619, la maison du Fontainier, d’un beau style Louis XIII. Elle sert, jusqu’à la Révolution, de logement de fonction à l’intendant général des Eaux et Fontaines du roi. Ces sous-sols sont aujourd’hui classés monument historique. Ils sont divisés en trois salles dans lesquelles se trouve un bassin dit respectivement, du Roi, des Entrepreneurs Carmélites) et de la Ville. L'aqueduc, galerie voûtée, débouche dans le bassin central des Entrepreneurs. De ces bassins courent les trois canalisations qui distribuent l’eau dans Paris jusqu’au milieu du XIXe siècle.

Journées du Patrimoine 2013 à la Cité Universitaire internationale

Cite-internationale-journees-du-patrimoine-2013.jpgCité internationale universitaire 17 Boulevard Jourdan 75014 Paris 14

Pour célébrer les Journées du Patrimoine 2013 en beauté, la Cité Universitaire internationale propose de nombreuses activités mettant en exergue le patrimoine architectural de ce lieu d'exception. Entre la visite du parc, la visite des maisons d'hébergement ou bien la présentation de L/Oblique, l'histoire et le devenir du lieu n'aura plus aucun secret pour vous !

La Cité Universitaire internationale ouvre ses portes Samedi 14 et Dimanche 15 Septembre 2013 à l'occasion des Journées du Patrimoine : cette année, le thème de ses journées est "100 ans de protection", en référence à la promulgation du texte initiateur de la protection du patrimoine en 1913.

Fondée en 1925, la Cité Universitaire internationale est un lieu unique qui accueille plus de 12000 étudiants étrangers, depuis près de quatre-vingt dix ans, dans ses quarante maisons aux styles très particuliers : cet espace patrimonial exceptionnel, qui attire les artistes et les cinéastes du monde entier, propose des visites guidées thématiques tout au long de l'année.

En ce week-end des Journées du Patrimoine, la Cité Universitaire ne déroge pas à la règle ; au programme : cliquez sur lire la suite

Lire la suite

Journées du Patrimoine 2013 à l'Observatoire de Paris samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013, 13h-18h

Observatoire de Paris.jpgL'Observatoire de Paris se met au rythme des Journées Européennes du Patrimoine les samedi 14 et dimanche 15 septembre 2013 en invitant le public à visiter gratuitement ses installations. Expositions, visites, conférences et ateliers gratuits seront au programme de ce week-end et permettront de mieux faire connaître ce haut-lieu de recherche.

À l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2013, l’Observatoire de Paris, grand centre de recherche en astrophysique, accueille le public au cœur de la capitale. Un patrimoine exceptionnel et des dispositifs d’observation uniques, à découvrir aux côtés des astronomes, vous attendent pendant 2 jours.

Venez découvrir les médaillons Arago, les lunettes méridienne et équatoriale dans les jardins, la salle des horloges parlantes, la salle du Conseil et son plafond peint, la Grande Galerie et ses instruments anciens, la salle monumentale du Méridien dite "salle Cassini", la terrasse panoramique avec vue imprenable sur Paris, la coupole Arago et sa grande lunette astronomique datant de 1855…

Plus d'informations Observatoire de Paris
77 avenue Denfert-Rochereau 75014 Paris

Le programme cliquez sur lire la suite

 

Lire la suite

10 septembre 2013

Art Culture et Foi - Journées du Patrimoine -visite des églises du 14e

Notre-Dame du Travail orgue et nef.jpgCliquez sur les images pour les voir en grand

Notre-Dame-du-Travail-de-Plaisance 14e A

Construite en 1899 par Astruc, son style néo-roman dissimule un étonnant vaisseau de 135 tonnes de fer et d’acier. Deux galeries latérales rappellent les églises du Pays-Basque, patrie du premier curé. Le travail est au coeur des fresques bibliques de Jean Huberti. On remarquera des sculptures de Jean-Jacques Bris, Charles Correia, Michel Serraz et le baptistère des époux Taillefert.
Journées du Patrimoine Samedi 14 et dimanche 15 septembre, 14h30 visites guidées
59 rue Vercingétorix - Paris 14e / 01 44 10 72 92
M° Pernety-Gaîté / Bus 28 – 58 – 88 - 91

- Saint-Pierre-de-Montrouge 14e Béglise Saint Pierre de Montrouge avec vélo.jpg
Eglise construite entre 1863 et 1872 par Vaudremer en style paléochrétien et romanobyzantin selon la volonté de Napoléon III de marquer les carrefours par des monuments emblématiques. Bel équilibre entre forme, fonction et matériaux.
Journées du Patrimoine Dimanche 15 septembre, 15h et 16h visites guidées
82 avenue du Général-Leclerc - Paris 14e / 01 43 95 41 00
M° Alésia / Bus 28 - 38 - 62 - 68

Église_Notre-Dame-du-Rosaire_(Paris).jpg- Notre-Dame-du-Rosaire 14e C
Sardou s’est inspiré du roman florentin pour cet édifice construit en brique jaune en 1911. La statue de Notre Dame du Rosaire de Serraz orne la façade. Les vitraux, lechemin de croix et le triptyque sont de Magne. L’oratoire (N. Prével), le vitrail des Nocesde Cana (J.-L. Lambert), l’armoire des huiles saintes et la statue de Notre-Dame-des-Nations sont des apports plus récents.
Journées du Patrimoine Dimanche 15 septembre, 15h visite guidée de l’église et de l’orgue
194 rue Raymond-Losserand - Paris 14e / 01 45 43 13 16
M° Porte-de-Vanves / Bus 58 – 95, T3

- Chapelle Saint-François 14e DCouvent Saint  François  chapelle nef.jpg
Le Couvent des Franciscains de Paris a été construit entre 1934 et 1936 en brique.
Caractérisée par de grandes arcatures de briques, et décorée de pierre rose de Bourgogne, la chapelle est éclairée de grands vitraux. Ceux du choeur évoquent les trois ordres fondés par saint François d’Assise et ceux de la nef le Cantique des créatures rédigé en 1225. Les vitraux des chapelles latérales sont dédiés à des saints franciscains.
Journées du Patrimoine : Samedi 14 septembre, 10h à 12h et 14h30 à 18h visites guidées
Dimanche 15 septembre, 14h30 à 18h visites guidées
7 rue Marie-Rose - Paris 14e / 01 40 52 12 70
M° Alésia / Bus 62, T3

chapelle de Port -Royal.jpg- Abbaye de Port-Royal – Hôpital Cochin 14e E
L’abbaye de Port-Royal de Paris connait au XVIIe s. un fort rayonnement spirituel et intellectuel. La chapelle du Très-Saint-Sacrement de Port-Royal à été édifiée à l’époque classique entre 1646 et 1648, en style très sobre et est caractérisée par une disposition originale du choeur des religieuses. De l’abbaye en partie détruite en 1710 sont préservés la chapelle, le cloître et son jardin, les bâtiments conventuels, la salle capitulaire.
Journées du Patrimoine:  Samedi 14 septembre, 14h30 à 18h, visite libre de la Chapelle.
Dimanche 15 septembre, 14h à 18h visites guidées du cloître, du jardin, de la salle capitulaire.
123 boulevard de Port-Royal – Paris 14 – Tel 01 58 41 41 41 / 01 48 87 74 71
RER Port-Royal / Bus 38 – 83 –91

Communiqué de Presse
10 rue du Cloître-Notre-Dame 75004 Paris — Secrétariat : 26 rue du Général-Foy 75008 Paris
01 78 91 91 65 — artculturefoi@diocese-paris.net — www.artculturefoi-paris.fr
Monument historique -- Label XXe siècle --  thème 2013 —  Marathon des Orgues --*Enfants Paris 14e / 15e du Patrimoine-

07 septembre 2013

La Porte de Vanves : Exposition Images et Patrimoine, du 9 au 15 septembre, à la mairie du 14ème

affiche expo porte de Vanves.jpgExposition Images et Patrimoine : "La porte de Vanves, ses fortifications, sa zone, ses octrois et ses puces ..."du lundi 9 au dimanche 15 septembre aux horaires d'ouverture de la mairie.

Philippe Fagot serait honoré de votre présence lors du vernissage images et patrimoine concernant le quartier porte de Vanves et Didot , le lundi 9 Septembre 2013 à 18h 30 à la Mairie du 14ème, animation musicale par les "Ginettes" , entrée libre
Hall de la mairie. 2, place Ferdinand Brunot 75014

Cliquez sur l'image pour la voir en plus grand

24 août 2013

Visite guidée de Notre-Dame du Travail le 1er septembre à 15h

Église_Notre-Dame-du-Travail_(Paris 14).jpgDes visites guidées seront organisées à l'église Notre-Dame-du-Travail-de-Plaisance
59 rue Vercingétorix - Paris 14 - Tel 01 44 10 72 92
Visite guidée à 15h le dimanche 1er septembre 2013.

Art, Culture et Foi / Paris propose des visites guidées gratuites des églises de Paris. Des paroissiens guides bénévoles fournissent des explications historiques et artistiques sur de nombreux édifices et transmettent le message dont ces monuments sont porteurs. 

Découvrez chaque mois les églises à visiter.http://www.artculturefoi-paris.fr/

 Les prochaines Journées du Patrimoine se dérouleront les 14 et 15 septembre 2013, sur le thème « 1913-2013 : cent ans de protection ». Des visites commentées sont proposées dans de nombreuses églises de Paris.
Programme 2013 ... prochainement.

20 août 2013

L'âge d'or du quartier Montparnasse

montparnasse-les-lieux de légende de olivier Renault Parigramme.jpgOlivier Renault, libraire et écrivain dans le 14ème, raconte dans une interview donnée au magazine de la Ville de Paris , la genèse de son livre :  Montparnasse et ses lieux de légende. Il dit ceci : « Mon livre est à la fois un guide et un livre d’histoire couvrant les années 1900 à 1940. Beaucoup de lieux ont aujourd’hui disparu mais quelques uns subsistent comme la Ruche ou le Musée Bourdelle… Montparnasse était une grande zone d’influences où Paul Fort organisait ses mardis à La Closerie des Lilas, où Apollinaire racheta la revue «  Les soirées de Paris »… La Ruche, rue de Dantzig avait été créée pour venir en aide aux artistes. Le climat était propice à l’invention d’un art nouveau. Les loyers étaient très bas et les propriétaires tolérants. Je pense à Victor Libion, le patron du café «  la Rotonde », qui avait compris qu’il fallait aider le milieu artistique.

On peut dire qu’à cette époque, la café de la Rotonde était le foyer central où se réunissaient tous les artistes… Lieu cosmopolite, il accueillait des Espagnols, des Italiens, des Juifs slaves et des Français. Véritable plaque tournante de l’Art Moderne, chacun venait en ce lieu afin de prendre des nouvelles des uns et des autres ; lieu magique où la discussion entre artistes était le symbole d’un foisonnement d’idées et de projets.

- Montparnasse. Les lieux de légende, Olivier Renault. Edition Parigramme 207 pages, 19,90 €.

01 août 2013

Visites guidées de Notre-Dame du Travail 4 août et 1er septembre à 15h

Église_Notre-Dame-du-Travail_(Paris 14).jpgDes visites guidées seront organisées à l'église Notre-Dame-du-Travail-de-Plaisance

Visite guidée à 15h les dimanches 4 août et 1er septembre 2013.

Construite en 1899 par Astruc, son style néo-roman dissimule un étonnant vaisseau de 135 tonnes de fer et d’acier. Deux galeries latérales rappellent les églises du Pays-Basque, patrie du premier curé. Le travail est au coeur des fresques bibliques de Jean Huberti. On remarquera des sculptures de Jean-Jacques Bris, Charles Correia, Michel Serraz et le baptistère des époux Taillefert.

59 rue Vercingétorix - Paris 14 - Tel 01 44 10 72 92 M° Pernety-Gaîté / Bus 28 – 58 – 88 - 91

Art, Culture et Foi / Paris propose des visites guidées gratuites des églises de Paris. Des paroissiens guides bénévoles fournissent des explications historiques et artistiques sur de nombreux édifices et transmettent le message dont ces monuments sont porteurs. • Découvrez chaque mois les églises à visiter.http://www.artculturefoi-paris.fr/

 Les prochaines Journées du Patrimoine se dérouleront les 14 et 15 septembre 2013, sur le thème « 1913-2013 : cent ans de protection ». Des visites commentées sont proposées dans de nombreuses églises de Paris.
Programme 2013 ... prochainement.

30 juillet 2013

Visites secrets de Paris 3 et 4 août

secrets de paris visite de Montsouris.jpgSamedi 3 août 2013, 15h :Quartier Montsouris. Evocation des principaux peintres et sculpteurs ayant œuvré dans le quartier.
Rendez-vous à l'angle des rues Sarrette, Alésia et Tombe-Issoire (75014, à 250 m du M° Alésia) devant la fontaine Wallace, à 15h.
Tarif : 11 euros.
Visite du quartier Montsouris. Durée : environ 2h.
Nous nous promènerons tout en découvrant l'histoire des moulins de Moquesouris, du lieu-dit de la Tombissoire, les ateliers de Georges Braque, Salvador Dali, André Derain, Paul Gauguin, Amedeo Modigliani, Chana Orloff, Nicolas de Staël, etc.
http://secretsdeparis.blogspirit.com/


Dimanche 4 août, 16h : La ruralité à Paris

Promenade originale pour dénicher les traces cachées et méconnues du passé champêtre de la capitale. secrets de paris la ruralité à paris.jpg

Rendez-vous devant le 73, avenue du Maine, à la sortie du M° Gaîté (75014), à 16h.
Tarif : 11 euros.
Au détour d'un rue, le passé rural de Paris peut surgir à tout moment. Là un nom de rue, ici un ancien puits, un vieux village, mais aussi un moulin ou encore une enseigne qui défie le temps. Il suffit d'ouvrir les yeux. Ces traces, les Parisiens y sont, le temps passant, de plus en plus attachés. D'autant que, la rareté faisant le prix, chaque année il en disparaît, ce patrimoine ne bénéficiant souvent d'aucune protection.
Mais, la ruralité, la campagne Paris, ce n'est pas que des vestiges anciens, c'est aussi le présent et même l'avenir.

Partout dans le monde, on repense la ville, on tente d'effacer les erreurs d'un passé récents. A Paris, il y a ainsi une ferme expérimentale. A New York, il y a déjà la Brooklyn Grange, l'Eagle Street Rooftop Farm et la BrightFarms qui fournissent fruits et légumes. Demain la ville sera peut-être très différente de celle que nous connaissons..

11 juillet 2013

Derniers jours de l'exposition Chagall au musée du Luxembourg

Chagall autour d'elle 1944.pngVous n'avez que jusqu'au 21 juillet pour aller voir cette très belle expositon, ne la ratez pas ! Si vous avez de jeunes enfants ils seront aussi très intéressés .

Chagall entre guerre et paix

"Chagall meurt en 1985, presque centenaire. Il a traversé le XXe siècle, connu une révolution, deux guerres et l’exil. Autant d’expériences qui sont venues renouveler son approche artistique, se conjuguant aux grands thèmes fondateurs qu’il revisite inlassablement : sa ville natale de Vitebsk, la tradition juive, la Bible, le couple, la famille et le cirque.

Le XXe siècle a, pour une large part, refoulé l’allégorie et le narratif dans les œuvres d’art. Et c’est parce que Chagall a su s’affranchir des règles et des codes – voire des diktats – de la pensée moderniste tout en s’en nourrissant, qu’il a pu rester figuratif et témoigner de son temps. Il emprunte aux mouvements d’avant-garde (cubisme, suprématisme, surréalisme) quelques-unes de leurs formes, semble parfois s’en rapprocher, mais demeure toujours indépendant."

L'exposition comporte une centaine de toiles et montre le cheminement de Chagall tout au long du 20ème siècle et malgré les angoisses qu'il manifeste sa peinture  reste pleine d'espor surtout à la fin de sa vie où il semble s'être apaisé. les couleurs éclatantes : bleus intenses, verts francs, rouges , jaunes vifs frappent. Les thèmes sont très touchants les relations du couple et de la famille très tendres qui contrastent avec les horreurs de la guerre, de la révolution  et de la persécution des juifs... les cruxifictions illustrent la douleur et la rédemption.

L'imaginaire débordant de Chagall plaira au jeune public : il a un bestiaire étonnant, il exprime la tendresse par deux personnes enlacées mais aussi par deux visages qui se frôlent. Et encore les couleurs vives, tranchées, lumineuses qui nous enchantent...

M.G.V.

chagall-triptyque.gif

Résistance, Résurrection, Libération (1937-1948-1952) Huile sur toile de lin

Lire la suite

07 juillet 2013

Couvent Saint-François, rue Marie-Rose ( I )

 En novembre 1917, les Pères de la Communauté franciscaine habitent rue Victor Considérant dans le 14ème. La guerre terminée, un noviciat s’installe 37 rue Boulard qui abritera la parution d’une revue : la Vie franciscaine, rédigée et administrée par le Père Alphonse Dreux. Le petit couvent provisoire de la rue Boulard devient la Procure des Missions Franciscaines Françaises, et siège de l’Administration provinciale.couvent saint françois paris 14.jpg

 Trop à l’étroit rue Boulard et à partir du mois de mars 1923, la Communauté franciscaine vient s’installer 9 rue Marie-Rose (14ème) et occuper plusieurs appartements sis dans les immeubles des 25 et 27 de la rue Sarrette. Il y a là un grand jardin. La Curie provinciale aura désormais son siège au 9 de la rue Marie-Rose. Au 27 de la rue Sarrette s’installe le Commissariat de Terre Sainte. A partir de 1932 la vente de charité pour les œuvres franciscaines aura lieu au couvent rue Sarrette. Une nouvelle publication paraît : les Missions franciscaines, dirigée par le Père Albaret au 9 rue Marie-Rose.

 Le 16 septembre 1934, la première pierre du futur couvent saint françois Chapelle nef vue de la tribune.jpgcouvent fut bénie par le Père Léonard Marie-Bello. Cependant, les premiers travaux commencèrent le 21 janvier 1935. La construction du couvent Saint François est très avancée au 15 février 1936. Il manque seulement deux étages au dessus de la chapelle. Le 15 mai est inaugurée la crypte, la chapelle est ouverte au culte le 3 octobre. Une librairie est ouverte à côté du couvent et porte le n° 9 de la rue Marie-Rose.

 Le 2 août 1938 sont consacrés le Maître-Autel et les autels latéraux des petites chapelles. Au Chapitre d’octobre 1938 est créé à Paris un Commissariat Provincial du Tiers Ordre, au couvent Saint François. Le 5 mars 1939 la cloche est bénite par Monseigneur Dreyer. En 1939, les religieux sont mobilisés. Les pères Albaret et Eugène réussissent à éviter la captivité et rejoignent la capitale à la fin de 1940.

(à suivre).

 -Documentation extraite du N° 25 de la Revue de la S.H.A. du 14e.

06 juillet 2013

Cité internationale dimanche 7 juillet à 14h30 : Des architectures d'exception

Cité internationale visitearchi-.jpg

Lieu de rencontre entre l’architecture, l’urbanisme et l’histoire de Paris, la Cité internationale vous propose, comme chaque premier dimanche du mois, de venir découvrir son patrimoine exceptionnel.

Véritable parcours à travers l’architecture du XXe siècle

Après une découverte de notre nouvelle exposition permanente à L/OBLIQUE, la visite «  Des architectures d’exception » vous permettra de saisir l’histoire du développement de la Cité Internationale Universitaire et de découvrir la diversité de ses maisons, lieux de modernité et de prestige, mais également espaces de vie partagée offerts à ses résidents.

Rendez-vous dimanche 7 juillet à 14h30 à L/OBLIQUE pour la découverte d’un patrimoine unique et vivant, au cœur de Paris !

 Inscription par mail : visites@ciup.fr ou par téléphone 01 40 78 50 06

Départ de L/OBLIQUE – Centre de valorisation du patrimoine (Fondation AVICENNE) à 14h30

Tarifs : 10 €, 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite), 4 € (étudiants) - Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans

L/OBLIQUE  Centre de valorisation du patrimoine
Cité internationale universitaire de Paris
Fondation Avicenne 17 boulevard Jourdan 75014 Paris
Tel : 33 (0)1 40 78 50 06
Mail : valorisationdupatrimoine@ciup.fr

29 juin 2013

Eugène Atjet (III et fin)

Atget Eugène portrait réalisé par Bérénice Abbott.jpg(Lire la première note I) En 1926 il perd sa femme et en fut très affecté. Un an après, il décédait. Il faut ici rappeler que il eut une rencontre importante en  1925 donc à la fin de sa vie, avec Man Ray, celui-ci habitant au 31bis de la rue Campagne Première. Celui-ci était un peintre mais aussi un photographe et un cinéaste ; Man Ray conseilla de suite à Adjet d’employer des procédés plus modernes mais Atjet refuse catégoriquement : « ce ne sont que des documents », répétait-il.

Une élève de Man Ray Miss Bérénice Abott reconnut le talent d’Adjet. Elle acquit par la suite des négatifs, des clichés qu’elle emporta aux Etats-Unis avec ceux que lui céda l’exécuteur testamentaire d’Adjet, André Calmettes en 1928. Bérénice Abott photographia Atjet dans les derniers jours de sa vie (1). Un autre Américain, John Levy acheta à Adjet des épreuves dans l’intention de les exposer dans une galerie à New York.

Cinquante ans ont passé et Atjet est pratiquemeatget zone des fortificationsporte d' arcueil  boulevard Jourdan 1899.jpgnt tombé dans l’oubli.

Mais le musée d’Art Moderne à New York a conçu et réalisé la production de quatre volumes sur l’œuvre d’Atjet : l’un consacré à la vieille France, l’autre à Paris, le troisième à l’Ancien Régime et le dernier aux Temps Modernes. Il faut préciser que si Atjet n’est pas tombé dans l’oubli et est devenu célèbre, c’est grâce aux Américains. (Man Ray, Bérénice Abott, John Levy ainsi que le directeur du Département de la photographie du Musée d’Art Moderne de New York).

Atget zoniers-1913.jpgEn conclusion et suivant son exécuteur testamentaire André Calmettes, on peut dire… « qu’il fut un artiste courageux et fort, un admirable faiseur d’images ».

NDLR : Documentation extraite du n° 39 de la Revue d’Histoire de la SHA du 14ème.

1) Eugène Atjet à la fin de sa vie, portrait réalisé Bérénice Abott en 1927.

2) Zone des fortifications, porte d' Arcueil, boulevard Jourdan, Photo d' Eugène Adjet en 1899

3) Les Zoniers photo réalisée par Eugène Atget en 1913

12 juin 2013

Les 400 ans de l'aqueduc Médicis : exposition, visites...

Le 17 juillet400 de l'aqueduc Médicis en grand.jpg 1613, le roi Louis XIII en compagnie de sa mère, la régente Marie de Médicis, et de la cour pose la première pierre du regard de Rungis où convergeaient de nombreuses sources présentes dans les environs. L’aqueduc qui sera construit entre ce regard n° I et la maison du Fontainier, regard n° XXVII, conduira les eaux de Rungis à Paris. En 2013, cet ouvrage fête ses 400 ans.
Des visites extérieures et intérieures de l’ouvrage, une exposition itinérante...permettront à tous d’apprécier ce long monument historique dans toutes ses dimensions.

En ce moment dans le 14ème arrondissement
Du 10 au 15 juin : Expo
sition : sous nos pieds le « Médicis », un monument pour l’eau Exposition permettant à tous de découvrir ou de mieux connaître ce patrimoine essentiellement souterrain qui participe fortement à l'identité du territoire. Cette exposition illustre avec des panneaux et maquettes l'ensemble de l'ouvrage de Rungis à différents quartiers de Paris. Hall de la mairie. 2, place Ferdinand Brunot.

Les 15 et 16 juin : visite de la maison du Fontainier
Visites du Grand Regard de l’Observatoire, débouché de l’aqueduc à Paris, avec un bénévole de l’association.
Le samedi à 14h-17h30 et le dimanche à 10h30 -12h30 et 14h-17h30. 42, avenue de l’Observatoire. Contact:
medi8@paris-historique.org Tel : 01-48-87-74-71. Gratuit.

Eugène ATGET ( 1857 - 1927 ) un " faiseur d'images " (I )

Atget plaque rue Campagne Première.JPGEugène  ATGET a habité le 14e, rue Campagne première au 17 bis. Il était né à Libourne et perdit ses parents à l’âge de cinq ans puis fut recueilli par un oncle qui lui fit faire de solides études classiques. Vers l’âge de vingt ans il s’engage sur un voilier en partance pour l’Amérique du Sud, afin de satisfaire son goût des voyages.

De retour à Paris, la vie parisienne le séduit… Il va souventatget jeune vers 1890.jpg au théâtre. Il va même entrer au Conservatoire en 1879. Il en sort en 1881, mais sans avoir obtenu de prix.  Vers 1886 il se marie avec Valentine Compagnon, de son nom de théâtre Valentine Delafosse. Tous deux entreprennent une tournée à travers la France. La vie est dure, mais la passion pour le théâtre les soutient. Ils joueront successivement au Théâtre de Grenoble durant quatre ans et au théâtre de Dijon pendant deux ans. Lui, joue les rôles de traîtres, les troisième rôles, elle, les ingénues. Cette vie dure pendant quatorze ans. De La Rochelle, les époux viennent s’installer rue Campagne-Première. Puis, Atget se met à peindre mais sans succès. Il fréquente toujours les théâtres en jouant à Montparnasse, Grenelle, Gobelins où se jouent des mélodrames…

ATGET-Marchand-ambulant-1900.jpgEn fréquentant les artistes-peintres, il s’aperçoit que ceux-ci recherchent souvent des documents photographiques. L’idée lui vint alors de faire de « la photographie-documentaire ». A cet effet, il achète un appareil photographique qui à l’époque était fort lourd et encombrant. Il recherche à chacune de ses tournées dans Paris, toute vue représentant un caractère pittoresque, artistique ou original. Il s’intéressa ainsi au souvenir de maisons historiques, des anciennes fortifications, de la zone, de la rivière la Bièvre. il s’intéressa aussi aux personnages types de l’époque : chiffonniers, joueurs d’orgue de Barbarie, rémouleurs… La banlieue ne fut pas oubliée : Bagneux, l’église romane d’Arcueil, de vieilles rues de Sceaux, Châtillon Gif, Villejuif, Vitry, Igny, Palaiseau, Bures etc… Il avait le don de prendre ses clichés sous le meilleur angle. Véritable artiste, il réussit à obtenir avec des moyens rudimentaires des résultats remarquables. ( à suivre, lire la note II)

N.D.L.R.  Documentation extraite de la Revue N° 39 de la S.H.A. du 14e  

photo 2 (auteur inconnu) Eugène Atget jeune

photo 3 prise en 1900 par Eugène Atget : Marchand ambulant place Saint Médard .

01 juin 2013

Journée africaine samedi 1er Juin, de 14h30 à 22h30, au Moulin à Café

"Panafricanisme et identités plurielles" Samedi 1er Juin  au Moulin à Café

Pour cette entrée dans le mois de juin, le Moulin à Café organise une journée dédiée au continent africain sous le thème "Panafricanisme et identités plurielles". A cette occasion, nous avons l'honneur de recevoir un panel de participants originaires du continent et oeuvrant à la diffusion d'une culture riche tout en s'interrogeant sur la portée de celle-ci. Le programme de la journéedavid-gakunzi au Moulib à Café.jpg

Journée africaine "Panfricanisme et identités plurielles"
-Midi et soir: repas d'inspiration africaine
-14h30: Conférence-débat avec David Gakunzi
-16h15: Poètes vos papiers avec Abad Boumsong
-17h30: Poètes vos papiers avec Abdoul Ali War
-20h30: Poètes vos papiers avec Malika Ouédraogo
-21h30: Cinéma "Raconte-moi ta musique Afro&Co

Retrouvez le programme de la première quinzaine de Juin 2013 au Moulin à Café

Nous contacter :
Le Moulin à Café - 8 rue Sainte Léonie 75014 Paris
01.40.44.87.55

27 mai 2013

Les Nuits de l'Incertitude à la Fondation Cartier

La Fondation Cartier pour l'Art Contemporain a créé en 2012 une nouvelle programmation intitulée : les Nuits de l'Incertitude.

Depuis, elles réunissent autour de Stéphane Paoli des artistes, des scientifiques, des intellectuels qui s'entretiennent en public. Si l'incertitude est l'espace de rencontres et d'échanges, les Nuits de l'Incertitude entrent en résonance avec l'exposition en cours. Ses protagonistes et les questions qu'elles suscitent.

Le calendrier des prochaines Nuits se retrouve en intégralité et en vidéo sur le site : fondation.cartier.com 

26 mai 2013

Exposition-vente de Personimages du 27 mai au 1er juin à la mairie du 14ème

Personimages Expo-vente 27 mai-1er juin affiche-05-13.jpgL'association Personimages expose du 27 mai au 1er juin de 13h30 à 20h à la Mairie du 14ème des tableaux réalisés dans ses ateliers sur le thème " A la manière de ..."

Personimages souhaite que l’art permette aux personnes en situation de handicap d’exprimer leurs dons, leur sensibilité et qu’il leur fasse découvrir le plaisir de créer et de se dépasser.

Qui accueillons-nous ?

Depuis 36 ans, Personimages s’adresse aux personnes de tous âges, venues de tous les horizons, en particulier celui du handicap mental.

Pour répondre à leur besoin d’expression nous les accueillons dans nos locaux ou intervenons dans des institutions pour qu’elles enrichissent  ce monde que nous partageons avec elles.

« L’activité artistique permet la rencontre d’une personne handicapée avec elle-même, celle-ci se découvre avec émotion, une émotion qui se transforme en bonheur. » (Denise Merle d’Aubigné " Création artistique et dépassement du handicap")

PERSONIMAGES mai 2013
Association reconnue d'utilité publique
91 rue Vercingétorix 75014 Paris France
+33(0)1 45 41 34 44 - courriel@personimages.org 

22 mai 2013

La semaine de la Bretagne se poursuit jusqu'au 25 mai dans le 14ème

mission bretonne de paris,moulin à café,place de la garenne,place jacques demy,parvis de la gare montparnasse,boulevard edgar quinet,rue du montparnasseEntre projections de films, expositions, conférences, concerts et initiations diverses, la culture bretonne sera à l’honneur pendant une semaine au cœur du quartier breton de la capitale. Placée sous le thème de la mer, cette nouvelle édition sera parrainée par le navigateur Eugène Riguidel, vainqueur de la mythique édition de la Transat en double 1979. Gilles Servat est lui l’invité d’honneur de la Soirée Crêpe’ Noz du jeudi pendant laquelle il donnera un concert gratuit place Edgar Quinet. La grande journée festive du samedi viendra clôturer en beauté cette semaine, avec des animations autour de la mairie et un grand Fest-noz, le seul dans Paris intra-muros.

Du Samedi 18 au samedi 25 mai

Exposition Ifremer : La mer, source d’innovations et de développement économique, dans le hall de la mairie. Entrée libre

Exposition de peinture Théo Dahan. Entrée libre aux heures d’ouverture de la  Mission Bretonne.

Mercredi 22 mai

10h30 : Contes pour enfants avec Louise Colimard à la bibliothèque Georges Brassens. Entrée libre

14h30 : Initiation aux danses bretonnes pour enfants et adultes sur le parvis de la mairie. Animée par Sylvie Minard.

21h : Soirée contes à la Mission Bretonne avec Gilles Servat. Tarif : 10€

Jeudi 23 mai : 3e édition de la Crêpe’ Noz

De 17h à 22h :  La rue du Montparnasse, célèbre pour ses crêperies, sera fermée à la circulation et réservée aux piétons : un avant-goût de l’été avec la possibilité de dîner aux terrasses des crêperies pendant que déambuleront chanteurs et musiciens. Concours de crêpe et concert gratuit de Gilles Servat.GILLES-SERVAT conteur et chanteur.jpg

Vendredi 24 mai

19h30 : Veillée contes et musique au Moulin à Café. Entrée libre.

Photo Gilles Servat

Samedi 25 mai cliquez sur lire la suite

Lire la suite

17 mai 2013

Nuit européenne des musées 2013 à Paris

-nuit-des-musees-2013.jpgNuit européenne des musées

Cette 9e édition a lieu samedi 18 mai 2013 en France et dans toute l'Europe.

Voir et revoir les plus grandes collections comme les plus insolites, dialoguer avec les chefs-d’œuvre classiques comme contemporains, découvrir les musées autrement et approcher l’art sans contraintes… autant de penuit des musées 2013 musee_-dorsay-tour-eiffel_.jpgrspectives offertes à tous les publics par cette nuit des possibles.

photo musée d'Orsay

Voici quelques sites où vous pourrez vous renseigner :

http://quefaire.paris.fr/nuit_musees
>> DECOUVRIR LE PROGRAMME PARISIEN http://www.nuitdesmusees.culture.fr/villes/paris/UGFyaXM,/

http://www.nuitdesmusees.culture.fr/site/wp-content/uploads/2013/05/TAP_IdF_NEDM2013_BD_web.pdf 

http://www.sortiraparis.com/arts-culture/exposition/guides/50836-la-nuit-des-musees-2013-a-paris-les-bons-plans

Dans le 14ème A la Maison du Portugal de la Cité Internationale Universitaire  : exposition de peintures et concert

Lire la suite

Conseil de quartier Jean Moulin -Porte d'Orléans réunion plénière 21 mai, 19h30, 34 rue Sarette

Conseil de quartier Jean Moulin Porte d'Orléans Pleniere  21 mai corrigée 2.jpgCliquez sur l'image pour la voir en grand

10 mai 2013

Visites du Montparnasse des artistes 11 mai

Visites organisées par l'association Secrets de PMontparnasse des années folles.jpgaris

Une journée entière à Montparnasse

Samedi 11 mai 2013  à 10h : Montparnasse et les Années Folles, à la découverte d'un quartier méconnu, fréquenté par les plus grands artistes, avec ses cours intérieures cachées.
Rendez-vous à la sortie du M° Raspail (sortie 1) devant le 236, boulevard Raspail (75014), à 10h.
Tarif : 11 euros.Montparnasse artistique.jpg

Samedi 11 mai 2013 à 15h : Montparnasse et la bohème. Balade dans le Montparnasse artistique, ses cafés, ses ateliers, ses anecdotes.
Rendez-vous devant La Coupole (102, bd Montparnasse, 75014, à 50 m du M° Vavin), à 15h.
Tarif : 11 euros.

Sacrés vins Dieux cellier.jpgJeudi 16 mai  à 20h15 : L'histoire des artistes à Montparnasse, soirée avec au menu des anecdotes, des chansons, un buffet de produit du terroir et un verre de vin. Avec Thomas Dufresne et Maud Vivien.
Rendez-vous chez Sacrés vins dieux (24, rue Montbrun, 75014, à 200 m du M° Alésia), à 20h15.
Tarif : 28 euros.