Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 février 2012

« Cézanne et Paris » exposition au Musée du Luxembourg jusqu'au 26 février !

Ce sont les derniers jours de cette exposition fort intéressante. Habitants du 14ème, dépêchez-vous ! Ne ratez pas cette jolie promenade qui passe par le jardin du Luxembourg. C'est aussi un retour aux sources de notre histoire artistique puisque Cézanne a habité rue de l' Ouest avec sa compagne et son fils.

cézanne,rue de l'ouest,musée du luxembourgCette exposition évoque les liens qui existent entre Cézanne et Paris et ses environs grâce à la présentation de 80 œuvres réalisées dans la région parisienne : études d'après les grands maîtres, natures mortes, nus, portraits et des paysages (pricipalement des environs de Paris). Il n'y a pas de scènes de rue, il n'aime d'ailleurs pas la vie parisienne et préfère peindre chez lui ou dans la campagne d'Ile-de- France où il trouve le calme, la fraîcheur, une belle lumière.

C'est à Paris que Cézanne se confronte tout autant à la tradition qu’à la modernité et forge son style personnel, sa « modulation », l'impression de relief : Il faut dire que si Cézanne est né (1839), a vécu son enfance et est mort à Aix (1906), il est venu régulèrement à Paris de 1861à 1905. Il y a passé plus de la moitié du temps de sa vie d'artiste.cézanne,rue de l'ouest,musée du luxembourg

C'est à Paris et ses environs qu'il a étudié les oeuvres des grands maîtres dans les musées et qu' il rencontre ses contemporains dans les ateliers et chez des amis, en particulier Zola. Il fréquente les écrivains, les peintres, Pissarro, Guillaumin, Renoir, Monet... Mais peu à peu, il se démarque des Impressionnistes pour se forger son art. C'est très explicite dans la peinture « La Seine à Bercy » copie de « Quai de Bercy à Paris » de Guillaumin. En fait, il reconstruit la disposition, tranche les couleurs et y donne un relief qui va être la marque de son style.

C'est encore dans la région parisienne qu'il se fera des amis qui le soutiennent comme le Docteur Gachet à Auvers-sur-Oise. C'est à Paris qu'il va acquérir une renommée et qu'il aura ses marchands : le père Tanguy puis, à partir de 1895, Ambroise Vollard.

L'évolution de la démarche artistique de Cézanne est parfaitement éclairée par l'exposition:

Lire la suite

15 février 2012

« Ecrire l'histoire de la photographie aujourd'hui » Conférence le 22 février, 18h30, à la Fondation Henri Cartier-Bresson

Fondation Henri Cartier Bresson, la voix du 14èmeLes Conversations de la Fondation Henri Cartier Bresson
La Fondation HCB propose un cycle de Conversations, conférences bimestrielles autour de la photographie, menées par Quentin Bajac.

Prochain rendez-vous :
Mercredi 22 février de 18h30 à 20h « Ecrire l'histoire de la photographie aujourd'hui » à la Fondation Henri Cartier-Bresson : La Conversation du 1er février a été annulée et reportée au Mercredi 22 février de 18h30 à 20h à la Fondation Henri Cartier-Bresson 2, Impasse Lebouis, 75014 Paris: « Ecrire l'histoire de la photographie aujourd'hui » par Walter Guadagnini, critique d’art et professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Bologne. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Réservation impérative : contact@henricartierbresson.org

Fondation Henri Cartier-Bresson :
2, Impasse Lebouis, 75014 Paris
Tel : 01 56 80 27 00
Fax : 01 56 80 27 01

Lire la suite

02 février 2012

Promenade architecturale dans la Cité Internationale Universitaire 5 février 2012 à 14h30

Visite architecturale de la CIUP 5 février 2012 fondation Biermans Lapôtre.JPGComme chaque premier dimanche du mois, une visite architecturale dans la Cité   Internationale Universitaire de Paris est organisée le 5 février 2012  à 14h30
La promenade architecturale de février sera menée par Antonin Desprairies, conférencier-architecte de la Cité internationale universitaire de Paris : son programme comprendra   La Maison de l’Asie du Sud-Est, La Fondation Deutsch de la Meurthe,  La Fondation Biermans Lapôtre, La Fondation Suisse   
RÉSERVATION INDISPENSABLE avant le vendredi 3 février à midi auprès du Centre de valorisation du patrimoine au 01 40 78 50 06 ou à valorisationdupatrimoine@ciup.fr 
TARIFS
Plein tarif 10 € - Tarif réduit 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite)- Tarif réduit 3 € (étudiants)- Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans
 
Lieu de rendez-vous : Maison de l'Asie du Sud-Est 59 B, boulevard Jourdan 75014 - Paris. Accès: Tramway T3 : Montsouris RER B : Cité universitaire

Renseignements : http://www.ciup.fr/actuel/citescope/promenade_architecturale_5_fevrier_2012. 

Programme détaillé de la visite cliquez sur lire la suite

Lire la suite

27 janvier 2012

Paris, face cachée, 4 et 5 février 2012, attention inscriptions à faire au plus vite, le nombre des places est limité !

Paris face cachée.jpgParis Face Cachée 2012 est la 1ère édition d'une manifestation ambitieuse mêlant art, culture, patrimoine, histoire, architecture, urbanisme, science, sport, fête, au travers d'initiatives et de propositions originales et insolites, qu'elles proviennent de lieux culturels, de musées, de sites touristiques ou industriels, d'institutions, d'artistes, d'associations ou collectifs...

En marge du Paris touristique, celui des cartes postales et des grands monuments emblématiques, Paris Face Cachée lève le voile sur un Paris étonnant, décalé, insoupçonné, inexploré.

Plus de 60 expériences dont une vingtaine gratuites seront proposées les 4 et 5 février 2012. Les lieux seront tenus secrets jusqu'à l'événement afin de conserver le mystère et créer les conditions d'une expérience hors normes.
Vous pourrez ainsi faire du zodiac en plein Paris, accéder à la salle de contrôle des feux rouges parisiens, explorer de nuit les coulisses d'un stade mythique, visiter l'incroyable atelier d'un curieux musicien, pénétrer dans un temple franc-maçon, enquêter dans les égouts, accompagner vos petits diables à une boum électro, devenir flateurvillois, passez la nuit dans l'imprimerie d'un grand quotidien...

Pour participer à Paris Face Cachée, choisissez l'expérience que vous souhaitez vivre et réservez vos places en ligne, à partir du 10 janvier 2012. Attention, le nombre places est limité.

Rendez-vous pour le 14ème lire la suite et sur www.parisfacecachee.fr

Lire la suite

07 janvier 2012

La Fondation H.C.B. rend hommage à Henri Cartier-Bresson et Paul Strand...

 

Henri Cartier Bresson Santa Clara Mexique 1934.jpgDu 11 janvier au 22 avril 2012, la Fondation HCB rendra hommage à deux grands maîtres de la photographie : Henri Cartier-Bresson et Paul Strand. La mise en perspective de leurs travaux sur le Mexique entre 1932 et 1934 sera l’occasion pour le public de découvrir deux approches de la photographie.hcb,henri cartier bresson,paul strand,paris 14e

Les convergences sont nombreuses mais les styles varient profondément. À la fluidité du Français s'oppose l'immobilité de l'Américain. Tous deux voyagent au Mexique à la même époque, tous deux se croisent à New York en 1935, alors qu'ils rejoignent le groupe de cinéastes engagés Nykino, pour tenter une expérience cinématographique dans une phase clé de leurs deux carrières.
 
L'exposition présente 90 tirages en noir et blanc : les œuvres de Paul Strand proviennent de collections espagnole, américaine et mexicaine ; celles de Cartier-Bresson, dont certaines inédites, sont issues de la collection de la Fondation HCB.

Renseignements: http://www.henricartierbresson.org/prog/PROG_expos_fr.htm#

Fondation  Henri Cartier -Bresson 2 Impasse Lebouis  75014 Paris 01 56 80 27 00
Jessica Retailleau 2, impasse Lebouis 75014 Paris -0 1 56 80 27 03
www.henricartierbresson.org

02 janvier 2012

Le Musée du Montparnasse présente Francis Carco ....

Francis_Carco_1930-.jpgJean Digne, Directeur du musée Montparnasse a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition 

Francis CARCO , BOHEME D'ARTISTES

qui aura lieu le 5 janvier à partir de 19h.

Francis Carco (1886-1958), écrivain, poète, journaliste et auteur de chansons.

"Ce gentilhomme de la nuit, un rien voyou, a écrit une centaine de livres dont le réalisme poétique en fait des machines à rêver. Carco, évoluant entre deux mondes et deux époques, décrit un Paris qui n’existe plus mais que nous aimons faire renaître entre les murs du musée du Montparnasse."

L’exposition présentera manuscrits, lettres, revues, journaux, photos, dessins, tableaux, affiches de cinéma, disques, films... de et sur Francis Carco.

L'Expostion se tiendra du 6 janvier au 29 janvier, du mardi au dimanche de 12h30 à 19h.

- Musée Montparnasse : 21, avenue du Maine - 75 015-  Tél 01 42 22 05 64. www.museedumontparnasse.net

Lire la suite

06 décembre 2011

Récital Liszt « Christus » au piano Nicolas Horvath : mercredi 7 décembre 2011 19h30 à l 'Entrepôt

Dans le dernier quart de sa vie, Liszt se réfugie dans la foi en recevant les ordres mineurs et en vivant dans un monastère. Il venait de perdre deux de ses enfants, son mariage est rendu impossible et la relation avec sa dernière fille est au plus mal.
Pendant cette période, il composera les oeuvres religieuses les plus belles et les plus pures de toute sa production.

Ce concert s'axe autour de la figure du Christ à travers une pièce rare (créée en concert par l'interprète) mais majeure de cette période : l'intégralité de la version pour piano de l'oratorio "Christus" (dont trois pièces sont inédites). Nicolas Horvath.jpg

L'interprète est le pianiste Nicolas Horvath

En 2011 cet artiste rejoint l’agence artistique Musique Passion.
Actuellement, il prépare pour un récital marathon, l'intégralité de l’oeuvre pianistique d'Erik Satie (vexations incluses, une première) .
La sortie de son premier CD « Christus de Franz Liszt » (premier enregistrement intégral, aux Editions Hortus) est prévue pour 2012 et sera suivie d'une tournée de concerts en Lituanie, Russie, Japon, Belgique, Australie, USA...

A l' Entrepôt, 7/9 rue  Francis de Pressensé- entrée 10€

01 décembre 2011

Le Musée du Montparnasse présente des artistes d' Outre-mer....

 Deux expositions sont présentées  au musée du Montparnasse
les chemins de la déportation.jpg“Les chemins de la déportation” Regards d’artistes néo-calédoniens

Exposition présentée du 30 novembre au 30 décembre 2011 organisée dans le cadre de " 2011, année des Outre-Mer " Une trentaine d’artistes néo-calédoniens nous présentent leurs créations autour du thème de la déportation dans leur île (peinture, sculpture, vidéo, installations, photographies, collages. gravure ou pyrogravure sur bambou)

Expo du 30 novembre au 30 décembre 2011. Horaires d'ouverture tous les jours, sauf lundi de 12h30 à 19h- Contact:  Delphine Demaison   Assistante   01 42 22 05 64

Musée du Montparnasse 21 avenue du Maine 75015 Paris tél : +33 (0)1 42 22 91 96 www.museedumontparnasse.net- Tarifs de l'exposition : Normal : 6 €- Réduit : 5 €

2-“Les divas du désert” ,

Exposition vente présentée du 30 novembre au 15 décembre 2011 à “l’Atelier du Musée du Montparnasse”(au fond de l’allée à gauche, 1er étage)

Ces femmes peintres sont des initiées dépositaires des connaissances des tribus aborigènes, des histoires associées à des sites sacrés dont elles sont les gardiennes. Leur peinture évoque la création de la vie par les ancêtres, la naissance des paysages. Elles évoluent entre l’enracinement dans les rêves et la liberté artistique.

Entrée libre, samedi et dimanche, de 13h à 19h- Sur rendez-vous en semaine : Yann Ducasse - 06 72 80 39 49 - ducasse.yann@neuf.fr

Renseignements complémentaires lire la suite

Lire la suite

24 novembre 2011

L’arbre de Jessé et Noël, l’annonce prophétique du Sauveur: conférence de Mme Sylvie Bethmont, 1er décembre à 20h 30

Art, Cuture et Foi/Paris, présente, le 1er décembre, au centre paroissial de Saint-Pierre-de-Montrouge à 20h 30:
L’arbre de Jessé et Noël, l’annonce prophétique du Sauveur, conférence avec projection de Mme Sylvie Bethmont-Gallerand, Professeur à l’Ecole Cathédrale de Paris.

Diverses traditions d’images et de textes ont été rassemblées pour former le motif original de l’arbre de Jessé. Ce motif fait entrer en résonance des éléments textuels et figurés avec une complexité que le résultat final ne laisse pas deviner. Cette plante symbolique s’enracine dans deux textes de la Bible : une prophétie d’Isaïe (Is 11, 1-3) et la généalogie du Christ du début de l’évangile selon saint Matthieu (Mt 1, 1-16). La prophétie d’Isaïe était lue lors du deuxième dimanche de l’Avent. Elle a été interprétée comme une annonce de l’Incarnation par les Pères de l’Eglise, à commencer par Tertullien au IIe siècle. A Chartres, au XIIe siècle, on lisait la généalogie selon saint Matthieu aux matines de la veille de Noël.

jessé,noël,bethmont,sylvie bethmont,lavoixdu14e.info,paris 14e

Ces deux textes ont été illustrés d’abord séparément puis, au XIIe siècle ces images associés constituèrent les premiers arbres de Jessé. D’abord très simples, ils épousent la haste de la lettrine placée au commencement de l’évangile de Matthieu. Au début du XIIe siècle, l’abbé Suger, dans un vitrail de Saint-Denis, fixa pour longtemps le modèle de cette iconographie. La progression sans détour de l’arbre, depuis la figure de Jessé (Père du roi David), couché à sa base, jusqu’aux hauteurs célestes où se tient le Christ sur lequel repose l’Esprit. Une série de prophètes, atteste que l’attente du Sauveur portera son fruit dans le Fils de Marie. Les images de l’arbre de Jessé, avec ses rinceaux d’or, évoquent l’arbre de vie. Ainsi, tout naturellement, les scènes vie du Sauveur viennent enrichir cette iconographie. En suivant sa germination de la terre jusqu’aux cieux, nous distinguons dans certains arbres de Jessé, de la fin du Moyen Age,  l’Annonciation, la Visitation, la crèche de Noël, et la Crucifixion couronnée par l’Esprit.

23 novembre 2011

Les statues du parc Montsouris

paris 14e,montsouris,thomas paine,statue,lavoixdu14eThomas Paine,  Citoyen du Monde

L’intellectuel, pamphlétaire et révolutionnaire Thomas Paine, Citoyen du Monde (1737 – 1809). Anglais de naissance, Français par décret et Américain par adoption.

Réalisée par le sculpteur Borglum en 1938, cette belle statue dorée resta cachée durant toute la Seconde Guerre Mondiale. Elle ne fut érigée que le 29 janvier 1948 sur le trottoir du boulevard Jourdan, côté parc Montsouris, face au pavillon américain de la Cité Universitaire. Après avoir été enlevée de son emplacement d’origine suite aux travaux de rénovation des grilles de Montsouris à la fin des années 90, elle fut réinstallée à l’intérieur du jardin au début de l’année 2009.

paris 14e,montsouris,thomas paine,statue,lavoixdu14eColonne de la Paix Armée

Haute de huit mètres cinquante, la colonne de la Paix Armée fut réalisée d’après un dessin de l’architecte Paul Sédille. Elle est coiffée par un bronze de Jules Coutant, mesurant trois mètres cinquante, pesant 28 tonnes, réalisée en 1888. Elle s’élevait jadis, square d’Anvers dans le IXe arrondissement, mais suite à la construction d’un parking souterrain, elle fut transférée dans la perspective de l’avenue René Coty en 1984.

(Cliquez sur les photos pour agrandir)

17 novembre 2011

Notre- Dame du Rosaire : Festivités du Jubilé du Centenaire

logo_centenaire Notre- Dame du Rosaire.jpgExposition "Un siècle d’objets" Du 18 au 20 novembre

Salle Ste Thérèse : exposition "Un siècle d’objets" (missels, chapelets, tenues scoutes, photos et autres objets de la vie de notre paroisse). Vendredi 18 de 17h à 20h. Samedi 19 de 14h à 20h. Dimanche 20 de 12h à 17h.

Messe de clôture du centenaire 20 novembre 10h30

Messe solennelle présidée par Mgr André Vingt-Trois, dimanche 20 novembre 2011 à 10h30. Cette messe clôture les festivités du centenaire de Notre-Dame du Rosaire,

Le 20 novembre après-midi à partir de 14h30

14h30 Vidéo témoignage des anciens de la paroisse (35 minutes).
17h00 Concert Jubilate Déo.

11 novembre 2011

Etrangers anonymes et célèbres du 14e : exposition jusqu'au 14 novembre à la Cité Internationale Universitaire

_Cite_Universitaire_Maison_internationale.jpgRetrouvez l'exposition initiée par le conseil des citoyens parisiens extra-communautaires du 14e à la Cité internationale universitaire de Paris jusqu'au 14 novembre.

Paris est riche d'une grande diversité de nationalités, de cultures, de langues. Un habitant sur sept est étranger, soit près de 20 000 personnes dans le 14e. A travers cette exposition, découvrez ces hommes et femmes qui font notre histoire commune.

Jusqu'au 14 novembre 2011 Cité Internationale Universitaire de Paris17 Bd Jourdan 75014 - Rer et T3 Cité universitaire

Synopsis de l’exposition  - 0.17 Mo- Livret de l’exposition  - 0.73 Mo

09 novembre 2011

Le Musée du Montparnasse présente "Portraits de l' exil" photos de Fred Stein

Exposition du 4 au 26 novembre 2011 : "Portraits de l'exil - Paris- New York"Photos de Fred Stein  (archives de la famille Stein New York) au Musée du Montparnasse.  

Le musée vous invite à partager cette galerie de portraits provenant des archives de la famille Stein à New York. Un événement issu du hasard des rencontres. Danièle Giraudy, lors de l’exposition André Masson, voyant les photos qui accompagnaient les toiles du peintre, eut l’idée d’évoquer l’oeuvre de Fred Stein – inconnue en France – et récemment découverte par Barbara Cassin lors d’un séjour aux États-Unis.

montparnasse,fred stein,paris 14e,lavoixdu14e.infoEt voilà le temps d’exposer ces photographies, des grands noms d’une époque certes révolue, dramatique, . Ainsi Fred Stein retrouve-t-il la ville de ses débuts. Il habite un temps Montmartre. Ses premières expositions, aux côtés de Brassaï, Man Ray, Halsman, Cartier-Bresson ou Kertész… ont lieu boulevard Saint-Michel. Ses amis, Robert Capa, Gerda Taro, Chim, qu’il rejoint souvent, ont leur table au Dôme… Ensemble, ils assistent à la montée des fascismes, à la victoire du Front populaire, à la guerre d’Espagne, aux rassemblements des intellectuels de gauche. Stein parcourt la ville du congrès de la Mutualité à celui du Cirque d’Hiver, il suit les manifestations entre la Bastille et le mur des Fédérés… c’est le début du photoreportage.

Des clichés militants, Stein passe au portrait intimiste. Chacun de ces portraits raconte une histoire. Un destin. Ainsi réunis, ils témoignent à la fois du désastre d’une époque et de l’énergie déployée pour le sauvetage de la pensée. Ils évoquent les souffrances de l’exil et les richesses des rencontres, par-delà les frontières.

Lire la suite

24 octobre 2011

« Dans les pas de Picasso à Montparnasse » mardi 25 et dimanche 30 octobre 15h, visites organisées par Secrets de Paris.

Picasso à Montparnasse.jpg L'association Secrets de Paris propose mardi 25 et dimanche 30 octobre une visite du quartier Montparnasse autour de Picasso. "Pour le 130e anniversaire de sa naissance, dans les pas de Picasso à Montparnasse , nous revivrons le cubisme, mais également ses amitiés et ses amours, du boulevard Montparnasse à la rue Campagne Première."

Rendez-vous à l'angle du boulevard Montparnasse et de l'avenue de l'Observatoire (RER Port-Royal), au pied de la statue du Maréchal Ney (75006), à 15h.
Tarif : 10 euros. Durée de la balade : environ 2h.

http://secretsdeparis.blogspirit.com/i-les-prochaines-visites/

13 octobre 2011

Histoire de Notre-Dame du Rosaire et de son quartier

notre-dame,rosaire,paris 14,paris 14e,lavoixdu14e.info,lavoixdu14e,vatican ii,plaisanceIl y a plus de 100 ans, naissait au sud du futur 14e arrondissement un quartier appelé "Plaisance" et avec lui la paroisse de Notre-Dame du Rosaire.

Les champs colonisés par de pauvres tâcherons et manœuvres se couvrent de modestes masures. C’est le temps des "miséreux".

En 1885, une institutrice, Mlle Acher, ouvre une modeste école où l’abbé Soulange Bodin vient faire le catéchisme avant d’installer un oratoire dans le quartier.

Son successeur, l’abbé Boyreau, prêtre marqué par les encycliques sociales, agrandit l’école, crée cercles, patronages et multiples associations.

 Naissance d’une paroisse :

Durant cette époque, une nouvelle église, la nôtre, est construite par l’architecte P. Sardou et consacrée le 29 juin 1911 par Mgr Amette sous le nom de Notre-Dame du Rosaire.

Sa paroisse dessert les 25000 habitants du quartier de Plaisance sud.

Fidèle à sa mission, Notre-Dame du Rosaire déploie ses capacités d’accueil et d’accompagnement : écoles, dispensaires, associations, cercles pour jeunes et adultes. C’est aussi le foisonnement des "ouvres".

Entre les deux guerres l’implantation de nombreuses usines comme celle d’Hispano-Suiza accentue le caractère populaire de ce coin de Paris et ce, jusqu’au lendemain de la Libération.

Marqué par la présence de deux hôpitaux (Saint-Joseph et Broussais), le quartier Plaisance connaît une importante rénovation dans les années 60.

Il offre l’image d’une grande diversité culturelle, humaine et sociale. C’est une chance pour notre église locale qui se veut à l’écoute de la vie de ses habitants et ouverte sur le quartier.

Les occasions de rencontre ne manquent pas : assemblées liturgiques, fêtes paroissiales, journées de rencontres, conférences, concerts, expositions .... sans compter une attention particulière et discrète aux personnes seules ou touchées par l’exclusion.

Lire la suite

Le Musée du Montparnasse présente : Art Tunis 2011, le futur au présent

Art_Tunis_Paris_.gif Art-Tunis Paris 2011, le futur au présent

Deux lieux d’exposition Tunis et Paris. Dans chacun de multiples partenariats pour promouvoir la création contemporaine en Tunisie. En constituant un tremplin pour ces générations d'artistes, qui n'ont pas eu ou pas suffisamment, l'opportunité d'une visibilité à l'extérieur de la Tunisie, l'exposition a pour objectif de permettre découvertes, échanges et création de liens forts entre les artistes, les acteurs de l’art et le public des deux rives.

Près de cent cinquante oeuvres exposées, plus d’une trentaine d’artistes de part et d’autres, près d’une dizaine de disciplines artistiques représentées, un espace muséal à Paris avec le Musée du Montparnasse, une dizaine de galeries française et tunisiennes partenaires, deux foires d’art contemporain, à Lyon et à Paris pendant les semaines de biennale et d’événements internationaux.

Art-Tunis Paris 2011, programme :  Du 12 au 30 octobre exposition au Musée du Montparnasse.Visuel_Art_Tunis_Paris-.jpg

A Paris un large programme mis place et géré par le Musée du Montparnasse donne une très large visibilité internationale aux artistes et galeries tunisiennes :
Exposition. Dès le 12 octobre, le Musée ouvrera ses portes pendant trois semaines à près d’une centaine d’oeuvres de toutes les disciplines puisque seront exposées aussi bien des sculptures de métal de 2m60, que des toiles ou des projections d’art’vidéo, des performances en direct de collage sur les murs ou des photographies.
Evénements. Non seulement les artistes vont réaliser des performances dans le musée mais tout au long de la durée de l’exposition des rencontres, débats, conférences, lectures, projections… seront organisées dans les différents espaces du musée.
Foire d’art contemporain. Du 20 au 24 octobre, le Musée du Montparnasse présentera cette sélection d’artistes à Cutlog, lieu off de la FIAC, situé à la Bourse du Commerce à Paris. Les travaux des artistes seront alors confrontés aux mécanismes du marché de l’art. Cette présentation permettra de promouvoir les oeuvres, et leurs auteurs, auprès d’un milieu incontournable sur le plan du développement et le plus souvent inaccessible pour des jeunes artistes.

Lire la suite

11 octobre 2011

Exposition « Les étrangers célèbres et anonymes du 14e » du 7 au 15 octobre à la mairie du 14ème

les étrangers célèbres et anonymes du 14ème.jpgParis est riche d'une grande diversité de nationalités, de cultures, de langues.1 habitant sur 7 est étranger, soit près de 20.000 personnes dans le 14e. A travers cette exposition, découvrez ces hommes et femmes qui font notre histoire commune

Cette exposition est organisée par le Conseil des citoyens parisiens extra-communautaires du 14e. Le vernissage se tiendra le jeudi 13 octobre à 19h30 dans le hall de la Mairie.
Jusqu'au 15 octobre - Hall de la mairie, 2 place Ferdinand Brunot. M° Denfert Rochereau ou Mouton Duvernet.

10 octobre 2011

Agenda des conseils de quartier Octobre 2011

Nous vous présentons l'agenda des conseils de quartier du 14ème arrondissement, il est à compléter et si vous avez d'autres informations à communiquer, La Voix du 14ème sera très heureuse d'en rendre compte.

A retenir pour cette semaine mercredi 12 octobre réunion publique du Conseil de quartier Pernety à 19h30, 190 rue d' Alésia et aussi le 12 octobre , la commission sur la rue Daguerre à 20h, 22 rue Deparcieux.

Pour les autres renseignements cliquez sur lire la suite

Lire la suite

29 septembre 2011

Festival des Arts Losserand : dimanche 2 octobre de 9h à 18h

festival des arts Raymond Losserand 2011.gifSe fondant sur le succès de l'édition 2010 - avec le soutien des riverains, des artistes et des associations de quartier - les « Plaisanciers » lancent le 2e Festival des Arts de la rue Raymond Losserand.

Le dimanche 2 octobre 2011 une grande fête populaire animera la rue, piétonne pour la journée. Ce Festival des Arts célèbre la permanence de l’esprit « montparno » authentique du quartier, qui demeure celui des ateliers de peintres, sculpteurs, artisans d’art, etc.

Cette manifestation est l’occasion d’un vaste et exceptionnel déploiement des oeuvres des artistes du quartier, présentées dans des stands bâchés de plein air (le périmètre des ateliers d’artistes sélectionnés est le même que celui de la journée « Portes ouvertes aux ateliers d’artistes » de Montparnasse, organisé par la mairie du XIVème). L’ensemble constitue la plus belle et vaste Galerie d’Art « publique » jamais vue dans les rues de Paris : 150 stands de 4 x 2 mètres, installés sur les trottoirs, et répartis sur le périmètre (800 m) de la rue Raymond Losserand fermé à la circulation et 1 scène ouverte sur estrade de 4 x 5 mètres devant le métro Pernety .

festival-des arts Raymond Losserand.jpg

Artistes de music hall, musiciens et comédiens de rue se produiront tout au long de la journée sur la scène ouverte et dans la rue, tandis que des auteurs et poètes du quartier liront leurs œuvres, pour animer et faire de l’événement un véritable « festival » populaire.

Renseignements: www.festival-losserand.com
Le Festival est entièrement organisé et géré par les bénévoles de l’association des commerçants du quartier. D’autres associations le soutiennent et participent à l’événement, qui bénéficie également du soutien de la caserne de pompiers de la rue d’Alésia.

Liste des artistes présents au festival des arts de la rue Raymond Losserand, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

28 septembre 2011

Montparnasse au temps d'Apollinaire (juin 1914)

apollinaire.jpg(Apollinaire, blessé, dessiné par Picasso) Dans le numéro de Paris-Journal daté de juin 1914, Apollinaire faisait une présentation du quartier Montparnasse, dont nous nous faisons l’écho en diffusant de larges extraits des lignes écrites par le poète :

… «  Montparnasse d’ores et déjà remplace Montmartre. Alpinisme pour alpinisme, c’est toujours la montagne, l’art sur les sommets. Les Rapins ne sont plus à leur aise dans le Montmartre moderne, difficile à gravir, plein de faux artistes, d’industriels fantaisistes et de fumeurs d’opium à la flan.

 A Montparnasse, au contraire , on trouve maintenant de vrais artistes, habillés à l’américaine. Quelques uns d’entre eux se piquent le nez à la coco. Mais, ça ne fait rien, les principes de la plupart des Parnassois ( comme on les appelle pour ne pas les confondre avec les Parnassiens) sont opposés à l’ingestion des paradis artificiels quels  qu’ils soient.

Que voilà un pays agréable où tout ciel est pour l’usage externe du plein air et des terrasses : celle des Lilas où dominent Paul Fort, Charles Guérin, Flandrin, Mme Marval… celle de la Rotonde où l’on voir Kisling, Max Jacob, Rivera, Friesz… celle du Dôme où se tiennent Basler, Goetz, Pascin… Celle du petit Napolitain où se rafraîchissent Chirico, Modigliani… celle enfin du Versailles où reviennent Marquet, Benoni-Auran, etc…

C’est de la région dont les cafés sont les oasis , que « Montparnasse » veut  être l’organe, gazette hebdomadaire où l’art et la littérature trouvent leur compte et que dirige notre ami Paul Husson…

Guillaume Apollinaire, de son vrai nom Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary de Wąż-Kostrowicki, né le 26 Août 1880 à Rome et mort pour la France le 9 novembre 1918. 

N.D.L.R  Documentation extraite de la Revue N° 21 de la S.H.A. du 14E.     

19 septembre 2011

Raconte-moi ton 14ème : rallye pédestre et conférence jeudi 22 septembre à la mairie.

Jeudi 22 septembre, est organisée une soirée visite-conférence qui comporte

- Un rallye pédestre autour du patrimoine du quartier. Rendez-vous est donné à 17h45 sur le parvis de la Mairie. Détails, décors, recoins, laissez-vous guider  et partez à la découverte des richesses du XIVème. !

-  A partir de 19h, salle des mariages : Conférence « Raconte moi ton 14e » animée par l’association Culture et Patrimoine et la Société Historique et Archéologique du 14eoù plusieurs intervenants vous raconteront « leur XIVème arrondissement. » - M. Koltirine (président de l’association Culture et Patrimoine et rédacteur en chef de la revue Paris Patrimoine)- M. Viaud (président de la société d’Histoire et d’Archéologie du XIVème arrondissement.- M. Gazet (membre de l’association SOS PARIS et réalisateur de films sur le patrimoine)

Entrée libre. Mairie, 2 place Ferdinand Brunot. 

Renseignements : http://www.culture-et-patrimoine.com/

17 septembre 2011

« Pierre Seghers » et Les Journées du Patrimoine à la librairie ancienne et moderne .

En écho de l’exposition du musée du Montparnasse, la librairie place en vitrine des publications des éditions Pierre Seghers :

Le Livre d’or de la poésie française, 1967

La France à livre ouvert, choix de textes, 1967

Aragon, « La Diane française » et Pierre Emmanuel, « Combats avec tes défenseurs », Collection Poésie ; 45.

Ainsi qu’une biographie, abondamment  illustrée publiée à l’occasion de cette exposition:

Doucey, Bruno .- Pierre Seghers : poésie, la vie entière : résister, éditer, écrire , 2011

Une autre vitrine illustre le thème des Journées du Patrimoine 2011, « Le Voyage du patrimoine » :

André, J.-M. et Baslez, M.-F., Voyager dans l’Antiquité, 1999

Exposition : Paris vu par les peintres, 1978

Exposition : Le Temps des gares, 1978

Librairie Bernard FAURE 3 rue de l’abbé Carton 75014 PARIS .Tel : 01 45 41 27 39,                           Courriel : liberfaure@orange.fr

16 septembre 2011

Journées Européennes du Patrimoine 2011 dans le 14ème samedi 17 et dimanche 18 septembre dans le 14ème

patrimoine,paris 14e,lavoixdu14e.info,observatoire,chana orloff,coupoleDes  nouveautés sont proposées comme un rallye pédestre, des découvertes à thème comme le centre hospitalier Sainte Anne avec des conférences..., la Cité Internationale Universitaire et en particulier le collège d' Espagne, puis des visites exceptionnelles comme l' hôtel de Massa- Société des gens de Lettres « folie »XVIIIème siècle transportée des  Champs- Elysées  qui présente aussi une tapisserie étonnante représentant de grands patrimoine,paris 14e,lavoixdu14e.info,observatoire,chana orloff,coupoleécivains français du 19ème siècle et une collection de meubles art déco..., l'Observatoire de Paris (visite qui a  un grand intérêt scientifique), les ateliers de Chana- Orloff (Atelier-résidence en béton armé du sculpteur Chana Orloff (1888-1968) dans la Villa Seurat marqué par la présence de cette grande artiste), la Coupole, célèbre restaurant des années folles, la maison du Fontainier, l'Entrepôt (bâtiment industriel transformé en lieu culturel), le cimetière Montparnasse, les églises Notre -Dame du Travail, Saint Pierre de Montrouge et Notre-Dame du Rosaire et la chapelle du couvent des Franciscains...

Cliquez sur les photos pour les voir en plus grand . Pour avoir le programme détaillé des visites, cliquez sur lire la suite

Lire la suite

14 septembre 2011

"Bons Baisers d'Île-de-France", jeu-concours du 14 au 24 septembre 2011

Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine 2011, la DRAC Île-de-France lance le jeu-concours "Bons Baisers d'Île-de-France" du 14 au 24 septembre 2011.

bonsbaisers-idf_banniere.JPG

Les 17 & 18 septembre, 1500 lieux d’Île-de-France seront à l’honneur lors des Journées européennes du patrimoine. A l’occasion de cette 28e édition placée sous le signe du Voyage, un jeu-concours intitulé «Bons baisers d’Île-de-France» invite le public à composer des cartes postales virtuelles relatant un point de vue singulier , une perspective inédite , un souvenir, une anecdote insolite autour d’un lieu patrimonial francilien.
Une photo d’un édifice francilien vu sous un angle personnel, associée à quelques lignes évocatrices composeront la carte postale envoyée sur www.bonsbaisers-idf.fr ou sur l’application iPhone Patryst.
Ce concours a pour objectif d’apporter un regard renouvelé et inattendu sur le patrimoine tel qu’il est vécu par les franciliens.
Trois lots sont à gagner :
• Un iPad : décerné par le jury récompensant la carte la plus singulière, originale et personnelle (prix du jury);
• Un iPod Touch : offert suite à un tirage au sort;
• Un abonnement de 6 mois au Parisien : attribué à la carte postale « coup de coeur » des
internautes (prix du public).
Concours organisé pour la Direction régionale des affaires culturelles d’ Île-de-France/Préfecture de la région d’Île-de-France, par Patryst et l’agence Hexagramm.

En partenariat avec le Parisien et ICLG.
Dépôt des contributions : www.bonsbaisers-idf.fr ou sur l’application iPhone Patryst.
Une seule contribution par participant sera acceptée, la photo devra respecter les droits à l’image.

10 septembre 2011

Visite des Catacombes balade souterraine présentant l'histoire des carrières à Paris : Mardi 13 septembre 2011 à 9h40.


Catacombes.jpg
Comment Paris a-t-il été construit ? Découvrez le négatif de Paris, son empreinte, le lieu où, depuis le Moyen- Age, on est aller chercher la pierre à bâtir. Comprenez comment cette pierre a été extraite des sous-sols de Paris. Redécouvrez l'histoire de France, devant les restes notamment de Molière ou de Robespierre.

Rendez-vous devant l'entrée des Catacombes (1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, 75014, M° Denfert-Rochereau) à 9h40, le guide vous attend dans la queue il est reconnaissable au béret basque qu'il porte.
4 euros + l'entrée des Catacombes (8 euros).

09 septembre 2011

« Citizen Kane » Film d' Orson Welles à l'affiche du Ciné-philo dimanche 11 septembre 14h20 à l'Entrepôt

citizen-kane-03.jpgVenez participer au débat animé par Daniel Ramirez autour du film d' Orson Welles "A la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu'il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire". Film sorti en salles en 1941

Daniel Ramirez, autant philosophe que cinéphile, et inventeur de la formule, présente les films choisis pour son intérêt philosophique et anime les débats dans l’espace café-forum; d’une façon conviviale mais sérieuse. Les films ont une vie après la projection ; ils nous aident à nous connaître nous-mêmes et à comprendre la vie contemporaine.

Entrée 8 €, L' Entrepôt 7 rue Francis de Pressensé 75014 - M° Pernety- Bus 62- Tel 01 45 40 07 50

07 septembre 2011

Pierre Seghers au musée du Montparnasse : soirées littéraires dès le 8 septembre

Musée du Montparnasse.jpgUne série de rencontres, de lectures, des projections d’archives et de films autour de l’oeuvre et de la personnalité de Pierre Seghers se dérouleront en septembre 2011 au Musée du Montparnasse

Le jeudi 8 septembre 2011 à 19h : Soirée « Résistance » avec Bruno DOUCEY, présentation du livre « Comme une main qui se referme » de Pierre SEGHERS.

Le jeudi 15 septembre à 19h30 : Soirée « poétique » avec Lucienne Deschamps, Jean-Claude Bourbault et Ophélie Orecchia dans des textes de Jacques Prévert, Robert Desnos, Blaise Cendrars, René Char, Pierre Mac Orlan… (textes dits et chantés). (En collaboration avec Edwige Avice Présidente des « Ateliers de Mai » et Jacqueline Zana-Victor secrétaire général).

Le mercredi 21 septembre 2011 à 19h : Soirée « littéraire » avec le parcours de Jean-Marie Drot et la présentation du livre « Artisan d’une télévision citoyenne » par Claude Carrez.

Musée du Montparnasse · 21 avenue du Maine · 75015 Paris | Tél. : 01 42 22 91 96 · Fax : 01 42 22 91 00- Métro : Montparnasse-Bienvenüe (lignes 4, 6, 12, 13)

Renseignements : 01 42 22 91 96

Rappel sur l'exposition « Pierre Seghers – Poésie, la vie entière »

Lire la suite

02 septembre 2011

Visite architecturale de la Cité internationale universitaire le dimanche 4 septembre à 14h30

 Les promenades architecturales font leur rentrée dès le 4 septembre à 14h30  pour à nouveau transformer la Cité internationale en lieu de découverte. Antonin Desprairies, conférencier architecte, vous guidera à travers le parc et ses maisons, pour un tour du monde architectural.Visite guidee de la Cité U 4 sept 2011.jpg

Rendez-vous à la Maison des étudiants de l'Asie du Sud-Est. Réservation indispensable auprès du Centre de valorisation du patrimoine avant le vendredi 2 septembre à midi au  01 40 78 50 06 ou à   valorisationdupatrimoine@ciup.fr 
Le  dimanche 4 septembre 2011 à 14h30 

Plein tarif 10 € - Tarif réduit 6 € (demandeurs d’emploi et personnes à mobilité réduite)
Tarif réduit 3 € (étudiants)
Gratuit pour les résidents de la Cité internationale et pour les moins de 15 ans.

30 août 2011

Le Musée du Montparnasse présente Pierre Seghers, un poète

Pierre_Seghers_expo_au musée du Montparnasse.jpgLe Musée du Montparnasse vous invite à l'exposition :
« Pierre Seghers – Poésie, la vie entière » (7 juillet > 7 octobre 2011)
21 avenue du Maine - 75015 Paris - Tel 01 42 22 91 96- site Internet:   www.museedumontparnasse.net/

Pierre Seghers fut assurément l’éditeur de poésie le plus célèbre du XXème siècle.
Editeur, mais aussi poète, parolier, essayiste, scénariste, Pierre Seghers consacra sa vie entière à la poésie sous toutes ses formes. Ami intime des figures incontournables de la poésie contemporaine (Eluard, Aragon, Cocteau, Cendrars…) et de ses interprètes (Juliette Gréco, Léo Ferré, Jacques Douai…), il ne cessa de leur offrir des espaces d’expression et de révéler des jeunes poètes en France et autour du monde.

Un itinéraire exceptionnel que retrace l’exposition du Musée du Montparnasse, lieu emblématique où se sont côtoyés artistes, intellectuels et écrivains tout au long du XXème siècle. Et, au-delà, une plongée dans cet esprit de résistance qui anima Pierre Seghers et qui nourrit les racines du présent.

Commissariat de l’exposition : Albert Dichy, directeur littéraire de l’IMEC, en étroite collaboration avec Virginie Seghers
Scénographie : Pauline Nuñez
Ouvrage : Bruno Doucey
Une exposition présentée par le Musée du Montparnasse en partenariat avec l’IMEC, et avec le soutien du Fonds d’Action Sacem et de l’INA

museedumontparnasse@wanadoo.fr

29 août 2011

Coucher de soleil sur le clocher de Saint Pierre de Montrouge

Le clocher de Saint Pierre de Montrouge  photo Marie Belin.JPGIl y a eu du soleil en juillet 2011, cette magnifique photo de Marie Belin vous le prouve ! La photographe a-t-elle choisi un instant particulièrement favorable? Cela correspondrait bien à son tempérament optimiste...

Cette vue surprenante est prise des immeubles proches de la gare Montparnasse. Elle souligne le côté exotique de ce clocher et ...son pansement de plus en plus visible car il est sali par la pollution. Cet immense  "bonnet"  a été posé après les travaux de restauration du clocher et de ses soubassements qui ont eu lieu en 2008 et 2009. Il  permet d'éviter les chutes de pierres avant une consolidation complète du sommet de l'édifice.

Ce clocher de style néo-roman, haut de 58 mètres, est construit en pierres dures pour les fondations (meulière et ciment) et les soubassements du clocher (roche de Crouy, calcaire très dur), pierre tendre pour les parties supérieures du clocher. L'église a été construite entre 1863 et 1872. (Voir la série d'articles d'Isabelle Loutrel intitulés « Visite architecturale de l' église Saint Pierre de Montrouge  parue du 21 mai au 8 juillet 2007» dans "Toutes les archives")

M.G.V.

Cliquez sur la photo pour la voir en grand