Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 mars 2017

Un kiosque à journaux réinventé

Le 14 mars a eu lieu place Victor Basch en face de l'agence BNP, l'inauguration d'un nouveau kiosque à journaux dont l'aspect semble avoir conquis les badauds du quartier.

kiosque,75014,alesia

(Cliquer ici pour voir la video de bfmtv sur l'inauguration du kiosque) Ce kiosque semble faire l'unanimité quant à son esthétique. Dans un premier temps, une pétition avait circulé pour demander à la mairie de Paris de garder les modèles anciens de style haussmannien. Il faut avouer que le nouveau kiosque a plutôt l'aspect d'une boutique ouverte sur l'extérieur et il est plus confortable pour le vendeur ainsi que pour le client. Les publications et les journaux sont à l'abri du vent et de la pluie et sont plus visibles de l'extérieur. A terme, ce mobilier urbain offrira de nouveaux services (boissons, possibilités de recharger son portable, vente de billets de spectacles, écrans digitaux interactifs avec information sur la vie du quartier et installation de boîtes aux lettres. Certains kiosques seront même équipés de toilettes. Ce prototype sera testé pendant trois mois ; trois coloris sont à l'étude pour les futurs kiosques : vert, gris et rouge. D'ici à juin 2019, trois cent soixante kiosques seront renouvelés dans Paris.

Info extraite du Parisien du 14 mars - photo Alain Constans

02 avril 2016

Alesia-Jeunes: exposition et concerts de Florence Bellon

AFFICHE A3 bellon-page-001.jpg

Samedi et dimanche de 14h à 19 heures, à Alésia-jeunes, 16 rue du Moulin Vert à Paris 14e. Les concerts ont lieu à 17 heures.

16 juin 2015

Drôle de voyage! en musique, 20 et 21 juin

Alesiajeunes-CM.jpg

09 mars 2015

Le Gaumont Alesia en plein chantier de rénovation

gaumont,alesia,cinema,mistral

Le Gaumont d'Alesia, en plein travaux de réaménagement devrait devenir « un beau cinéma festif et convivial, à la façade majestueuse, un peu comme avant, quand on allait voir un spectacle », estime Manuelle Gautrand, son architecte (qui a réalisé entre autres le showroom Citroën des Champs-Elysées et la transformation de la Gaîté Lyrique) et qui est chargée du projet de rénovation. (photo A.Constans)
gaumont,alesia,cinema,mistral,ledAprès les travaux de démolition, le chantier de construction a démarré. L'ensemble comprendra 7 salles de 95 à 438 sièges, sur le terrain qui donne à la fois sur l'avenue du Général Leclerc et sur la rue d'Alésia. Sa façade sera équipée de milliers de LED, qui, espérons le, ne le feront pas ressembler à ce qu'est devenu Pigalle par endroits. Ci-dessous, une simulation de sa future façade de nuit en image de synthèse. (Cliquer pour agrandir)

En janvier 2010, la société Pathé, propriétaire des lieux a acquis quatre salles du circuit Rytmann à Montparnasse et à Alésia : le Miramar, le Montparnos, le Bienvenüe Montparnasse et le Mistral. Au total, dans le 14e, 31 salles et 5.605 places, ce qui a fait évoquer à certains le risque d'abus de situation dominante.
A.C.

18 décembre 2014

SOLID'AILLEURS, Noël 2014

affiche marché de Noël.jpg

Vente d'objets en bois d'olivier en solidarité avec les chrétiens de Bethléem, dont la situation déjà très difficile devient de plus en plus précaire.

 Samedi 6, 13, 20 décembre de 14h à 18h30

à la Maison Alésia-jeunes, 16 rue du Moulin Vert 75014

02 décembre 2014

ALESIA-JEUNES, aujourd'hui

Mercredi 15 octobre, Jocelyne Nachbaüer, directrice de l’Association Alésia-Jeunes  nous a reçus afin de nous préciser les activités de l’Association, activités proposées aux jeunes de 12 à 18 ans.

75014,paris 14e,alesia,jeunes,alesia-jeunesA l’origine, la paroisse Saint Pierre et ses trois dernières générations de curés pensaient créer une « Maison », qui serait destinée à rassembler la jeunesse de la paroisse. La fermeture du cours Saint Pierre, situé au 16 de la rue de Moulin Vert, laissait libres des bâtiments vétustes et inoccupés. L’occasion se prêtait à ce projet. Par ailleurs, la mairie du 14ème envisageait pour sa part, d'y créer une « Maison des associations ». Mais ce projet n’eut pas de suite. (photo: kiosque de Noël sur la rue)

En 2006, sous la responsabilité du Père Marsset, les anciens locaux sont détruits et une opération immobilière étant en cours, il fut lancé le projet définitif de : « l’Association Maison Alésia-Jeunes ». Jocelyne Nachbaüer en devint la directrice, responsable en titre. Aujourd’hui, elle est aidée par un « Conseil de Maison » où les parents des enfants inscrits peuvent, s’ils le souhaitent, participer pendant une période minimum de trois ans. (photo Kiosque de Noël à l'entrée d'Alesia-Jeunesl’organisation à terme des activités procède du principe suivant : le « Conseil de Maison » est à l’écoute des jeunes et de leurs souhaits. C’est la base du fonctionnement de la Maison, qui retient, refuse ou adapte les idées exprimées par les jeunes eux-mêmes, pour telle ou telle activité.

75014,paris 14e,alesia,jeunes,alesia-jeunes

Dans le souci d’une cohérence éducative « ouverte », la directrice, au sein du Conseil de maison, accompagne les initiatives proposées par les jeunes. En aucun cas, la direction ne procède d’une décision unilatérale. La notion de « Patronnage », terme ancien, signifiant fonctionnement à partir d’une direction imposée par un « patron », est totalement bannie par cette formule, résolument originale et tout à fait actuelle.

Il est clair que cette option d’accompagnement demande beaucoup de souplesse dans la prise de décision. De multiples ajustements dans l’application sont nécessaires. L’équilibre recherché doit amener chacune des parties à réaliser une synthèse acceptée de tous, un consensus harmonieux qui doit déboucher sur une réalisation concrète. Ainsi, une cohérence globale doit animer le suivi des activités.

Lire la suite

02 septembre 2014

Le Guide 2014-15 de Saint Pierre de Montrouge est disponible

Guide2014-15.JPGDisponible, gratuit,  à l'église, au Centre paroissial, 9, passage Rimbaut, à Alésia-Jeunes , 16 rue du Moulin Vert, il contient toutes les infos relatives à la paroisse, lieux, horaires, adresses utiles, et la présentation de toutes les activités, pour tous.

Établissements rattachés (chapelles Saint Paul et Notre-Dame de Bon-Secours, communautés malgache et portugaise, école du Sacré-cœur, Ecole et collège La Bruyère-Sainte Isabelle,,lycée Catherine Labouré), vie de la paroisse, aumôneries, concerts Bach Cantus, pour les jeunes l'Escale et Alesia-Jeunes,...

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

12 juin 2014

Concert Gosp'Alesia pour la Terre Sainte

alesia,terre sainte,paris 14e,75014,parisSamedi 14 juin 2014 à 20h30 à l'Eglise Saint-Pierre de Montrouge.

L'entrée sera gratuite, avec une participation libre. Les dons collectés seront reversés pour le soutien de la communauté Chrétienne de Terre Sainte.

Cliquer sur l'affiche pour l'agrandir.

 

28 mars 2013

Pâques, de la mort à la vie: Eglise protestante d'Alésia

paris 14e,75014,protestants,alesiaPAQUES : de la mort à la vie! Au travers de ce thème, l’Eglise Protestante d’Alésia vous invite à méditer la mort du Christ et à proclamer sa résurrection :

Vendredi 29 mars à 20 h : Conférence méditative de vendredi-saint. La passion du Christ: des œuvres d'art des grands maîtres au texte de l'Evangile, avec Julie Delacôte . Il s’agit d’une présentation méditative d’œuvres d’artistes qui nous conduira à la lecture du récit de la passion  dans l’Evangile.
Samedi 30 mars à 20 h : Concert De la Pâque juive à la Pâque chrétienne, au son de la flûte de pan, du violon, du cymbalum et du piano, le quatuor Rhapsodies nous invite à vivre Pâques en musique.
C’est un concert aux rythmes contrastés des traditions juives et chrétiennes, réconciliant musiques sacrées et populaires : de Bach à Ravel, de l'Oratorio au Klezmer…
Dimanche 31 mars : 9 h 30 ou 11 h 15 : cultes de Pâques !

Pour comprendre et célébrer la résurrection du Christ.
Eglise Protestante Paris-Alésia – 85, rue d’Alésia – 75014 Paris -
www.eelparis.org  et <http://www.eelparis.org> Entrée Libre et gratuite.

17 juillet 2012

Le quartier Alesia au début du 17e siècle

La Voix a retrouvé pour vous ce plan, datant selon nous du début du 17ème siècle. Il représente le quartier Alesia en direction de Montrouge, situé en haut du plan. Scan paris14 ancien1.jpg(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

On y voit, au centre du carrefour,  la Croix des Sages, qui serait actuellement au centre de l’actuelle Place V. Basch. On reconnaît le Chemin de Chevreuse (actuelle avenue jean Moulin) à droite et la Route d’Orléans à gauche (avenue du Général Leclerc). Au milieu, légèrement décalée on reconnaît la rue du Pot au Lait (l’actuelle rue Friant).

L’avenue du Maine, en bas du dessin, n’a pas été encore percée. Par conséquent, cette vue semble datée du tout début du 17e siècle.

C’est donc la petite histoire du petit Montrouge, qui devint plus tard un « écart » du Grand Montrouge, dont le territoire s’étendait vers le Nord jusqu’au Boulevard du Montparnasse actuel, qui s’appelait Boulevard du Sud, créé sous Louis XIV.

Extrait de la revue du SHA du 14e, n°30

30 juin 2012

Circulez... circulez ! Oui, mais comment ?

 La circulation automobile entre la place Victor Basch et la porte d’Orléans devient un enfer pour les riverains, les piétons  et… les automobilistes ! Cela dure depuis des années et cela empire un peu plus chaque année. Que faire ?

 Tout d’abord, le blocage quasi permanent de la place V. Basch est dû  au fait que les feux tricolores ne tiennent aucunement compte des véhicules qui ne peuvent plus avancer vers la porte d’Orléans ou vers la porte de Châtillon, ceux-ci créant un bouchon central au milieu de la place, et celle-ci ne peut plus être traversée par les véhicules débouchant de l’avenue du Maine ou de la rue d’Alésia !

 Une solution ? Faire en sorte que les feux tricolores deviennent  «  enfin intelligents ». C’est-à-dire ? Que les feux n’autorisent les véhicules à pénétrer sur la place que lorsque celle-ci est dégagée de tout véhicule et que les voies sortantes de Paris vers la porte d’Orléans et la porte de Châtillon puissent absorber un nombre de  voitures , en fonction du débit d’écoulement que peuvent supporter au maximum les avenues du Général Leclerc et de Châtillon.

 Le positionnement de caméras  placées en «  amont », c’est-à-dire vers Mouton Duvernet d’une part et  à quelques centaine de mètres sur l’avenue du Maine,  ainsi que sur la section V. Basch – porte d’Orléans pourrait offrir une solution satisfaisante dans l’analyse et la programmation de l’ouverture ou de la fermeture des feux de circulation sur la place V. Basch.

 D’autre part, il est remarquable  que les deux voies réservées à la circulation en direction de la porte d’Orléans ne correspondent plus à la densité du trafic ; cela ajoute à ceci un handicap supplémentaire pour la fluidité  générale.

 La question est posée. Qui donnera la réponse ?

 R.Rillot

19 avril 2012

Une place de village

  La place d’un village évoque pour chacun, un lieu privilégié, où chaque jour, à l’occasion d’un  marché, ou d’un rassemblement  festif,  toute la population vient faire ses courses ou se divertir ; cela donne au village une ambiance qui lui est propre, une convivialité  heureuse que chacun partage avec joie. Les discussions vont bon train, on fait connaissance, on retrouve ses amis, des copains, on se rappelle des souvenirs, et cela finit presque toujours par un verre pris au bistrot !

 place_Victor-et-Hélène-Basch vue de l'avenue du Général Leclerc.JPG Imaginons, mais ce n’est qu’une image, que la place d’Alésia (Hélène et Victor Basch) redevienne pour une journée seulement , une place de village. Tout y est ou presque : l’église, majestueuse qui nous invite chaque dimanche, au son de ses cloches, à venir prier le Seigneur. Pour le reste, le site a bien changé. Ce carrefour, où débouche l’avenue du Maine, royale et haussmanienne par ses immeubles, n’a plus le charme d’antan, lorsque le Petit Montrouge était un « écart » du grand Montrouge. Les anciens ont connu le café « Biard », remplacé par le Crédit Agricole. Les maisons modestes du faubourg, situées à l’angle de l’avenue de Châtillon (Jean Moulin) ont disparu pour devenir le garage Peugeot.  Une banque, la B.N.P. a remplacé le Comptoir National d’Escompte qui logeait dans les locaux d’une ancienne auberge ! En face, le pâtissier Vivier, à l’angle de rue d’Alésia s’est lui aussi transformé en une succursale de la HSBC. La charcuterie Noblet  et son enseigne où présidait un cochon célèbre, a laissé la place, il y a peu, au pâtissier Saibron. Tout au début de l’avenue Jean Moulin, l’impasse du Rouet fait figure encore  d’un lieu insolite. Là, à l’angle, il y  avait une auberge : « l’auberge du Rouet » qui fut remplacée pendant quelque temps par une restaurant italien : "le bistrot romain",  disparu. Aujourd’hui, c’est encore une banque qui a pris la suite !

Après la Libération de Paris, en août 44, des bals furent organisés sur la place et ce durant deux ou trois années… Heureux temps où les pas des danseurs s’envolaient dans un nuage de gaîté et de légèreté, alors qu’aujourd’hui, les pneus des voitures crissent, remplaçant les accents mélodieux des valses musette  et tangos de l’époque…

 Oui, tout cela est bien  fini. « La nostalgie n’est plus ce qu’elle était » ! Alors ? La place d’Alésia, place de village ? Certes non, mais elle est et restera toujours vivante pour celles et ceux qui gardent une image lointaine, idéalisée sans doute, mais qui réjouit le cœur.

 R.Rillot

06 décembre 2011

Un concours de nouvelles à la Bouquinerie d'Alésia

alesia,paris 14e,paris xiv,livre,albaUne dernière soirée à la Bouquinerie  Alésia avant la trêve des confiseurs.

Samedi 10 décembre, à 20h30, vous pourrez découvrir les trois nouvelles primées à l'issue de notre concours annuel. Le thème proposé cette année était : « Et si c'était la dernière fois ? »

Soirée accompagnée d'un buffet traditionnel. Réservation à la librairie au plus tard le vendredi : 01.45.40.74.46 ou bouquineriealesia@free.fr.
Une participation de 2,5 euros est demandée à l'entrée.
Informations détaillées sur
http://www.albabouq.com

Le bureau d'ALBA (Association des Lecteurs de la Bouquinerie Alésia)

La Bouquinerie  Alésia 17 rue Alphonse Daudet 75014 Paris http://www.albabouq.com/librairie.htm

19 novembre 2011

Travaux rue d' Alésia: nouvelle réunion publique d'information du CPCU lundi 21 novembre, 19h, à l'école 22 rue Antoine Chantin

Urgent !

Nous vous informons que les services de la CPCU, la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain, organisent une nouvelle réunion publique d’information sur les travaux de la rue d’Alésia  :

Lundi 21 novembre, 19 h, à l’école située au 22 rue Antoine Chantin

(Voir à ce sujet les articles parus le 30 juin et le 10 septembre 2011 dans La Voix du 14ème).

07 octobre 2011

Atelier théâtre de la Compagnie Obéron- Rêve

 Ces ateliers sont un espace de création pour les comédiens amateurs où leur créativité sera mise en valeur. L'atelier travaillera sur des improvisations, et des exemples de scènes d'un large répertoire de théâtre seront proposés.

A chaque séance : exercices classique d'échauffement du corps, de la voix et de la diction. Une pièce sera choisie dans le répertoire classique ou contemporain en vue d'une représentation en fin d'année avec les membres de l'atelier.

Parailleurs des Ateliers-théâtre pour enfants de 6 à 11 ans fonctionnent tous les mardis de 17h à 18h. Cet atelier est un territoire privilégié où les enfants s'exprimeront par le jeu avec leur corps, avec les mots et leur crééativité. L'atelier se déroule toute l'année les mardis ( hors vacances scolaires).

- Renseignemùents et inscriptions : Centre de danse Alésia : 119 av. du Gal Leclerc - 75014 -

Tél : 01 45 43 56 57. Béatrice Seiden : 06 75 08 13 83 L'animatrice de cet atelier, Béatrice Seiden de Ruy, est comédienne et metteur en scène, diplômée en Arts du spectacle. Elle a fondé sa compagnie : Obéron-Rêve.

30 juin 2011

Travaux CPCU, rue d’Alesia : invraisemblable détournement du 62 !

La Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) produit et distribue de la vapeur d’eau pour le chauffage et l’eau chaude, initialement à partir de l’incinération des ordures ménagères, à Issy-les-Moulineaux, Ivry-sur-Seine et Saint-Ouen. La condensation de cette vapeur rendue à destination permet de chauffer les immeubles abonnés. L’eau condensée est, en principe, récupérée, mais l’expérience montre qu’elle est assez souvent déversée, chaude, à l’égout. Il faut donc deux tuyaux pour alimenter un immeuble (alimentation en vapeur et retour d’eau condensée).

« La valorisation des déchets représente 35% de la chaleur distribuée, le gaz 28%, le charbon 23% et le fioul 14%. » , dit la CPCU sur son site, mais affiche sur les panneaux  rue d’Alesia, que l’incinération des ordures ménagères représente 49%!

La rue d’Alésia en travaux

Depuis le 30 mai, CPCU, réalise des travaux d'entretien de son réseau sur une portion de la rue d'Alésia, afin  de fiabiliser le réseau «  pour une durée minimale de 35 ans » et réduire le nombre d'interventions urgentes (fuites). Voir le plan des travaux.

Un an de travaux pour remplacer 2 tuyaux ?

Les entreprises sont de plus en plus exigeantes pour la réalisation de leurs travaux en ville. Des travaux de la CPCU sont en cours, jusqu'au 28 juillet, sur des voies adjacentes de la rue d'Alésia : rues Vercingétorix, Didot, Decrès, qui sera neutralisée du 20 juin au 14 juillet, sauf pour les riverains et les secours.

Dès la rentrée et pour un an, la rue d'Alésia sera en sens unique, en direction de la place H. et V. Basch. D’où une modification du trajet du bus 62 qui empruntera un nouvel itinéraire (Jean Moulin, Bd Brune, rue Labrousse) pour arriver au croisement des rues Alésia et Raymond Losserand.

24 mai 2011

La petite place

Il y a sur l’un des côtés de la rue, quelques commerces : le «  Kebab Alésia », la «  Boucherie du square », « l’agence du chalet »,  la brasserie « le Rallye », une droguerie, et juste en face, la façade d’un restaurant fermé : le « Trois XIV »… Une banque contourne l’angle de la place, juste en face.

Nous sommes ici au carrefour formé par la rue Sarrette, les rues d’Alésia et de la Tombe Issoire. Au milieu, une fontaine Wallace murmure ; son jet d’eau mince et tranquille offre une source de fraîcheur au plus près du trafic intense des véhicules tout proches. Il y a aussi deux bancs, quelques tilleuls et, dominant l’ensemble par son allure altière, un ginkgo biloba qui, à l’automne distribuera  ses écus d’or avec la complicité du vent.

paris 14e,alesia,tombe issoire,sarrette

Nous sommes au centre d’une place, certes petite mais accueillante, laissant à l’esprit l’image de celle lointaine saisie au cœur même d’un village ; elle est noyée, presque effacée par les façades hautaines des immeubles haussmaniens proches,  immeubles sévères qui négligent de porter un regard bienveillant sur les pavés alentour, ceux-là qui captent sous la pluie, le miroir gris du ciel parisien.

Cette place porte un nom : « Place des droits de l’enfant ». Une plaque bleue le rappelle. Les « droits de l’enfant » ? L’appellation peut paraître étrange en ce lieu, mais peut orienter notre interrogation.. Quelle est la personne qui de nos jours ignorerait les droits élémentaires dus à l’enfant, personne fragile s’il en est, dépendante de ses parents, et par extension de la société toute entière ?

Un enfant, c’est la jeune pousse d’un chêne, le futur grand arbre en devenir, qui se mêlera à la majesté de la forêt, la forêt des hommes qui de tout temps sur la planète se sont réunis pour faire surgir des groupes, des nations, des civilisations…

La « Place des droits de l’enfant » est un symbole unique. Elle est petite, quasi invisible face au creuset de l’immense mégalopole, mais elle porte un message fort : celui incarné par le respect du à l’autre, l'innocence et la pureté à préserver. Toute vie à ses débuts, nous invite à nous ouvrir sans réserve, à ce sentiment d’appartenir à une grande famille : celle universelle, portée par l’amour envers notre prochain.   R.R

17 avril 2011

le petit jardin

Au cœur de la ville, au cœur des pierres froides du silence, dans le sillage pulvérulent de la poussière, posée à l’image d’un écrin délaissant ses limites, là où buissons et tonnelles, lilas et glycines dessinent leurs étreintes affectueuses, le promeneur soudain étonné de la lenteur d’une lumière dorée, se pénètre du plaisir d’un temps figé, à la lisière d’un ciel festonné de cheveux d’ange. Il s’arrête, surpris d’être au centre d’une aquarelle dont le peintre aurait laissé glisser son pinceau sur un parterre d ‘étoiles colorées, lentement balancées par la palme tiède de l’air d’une matinée d’avril, attachée à rappeler les effluves parfumées d’une journée de juin.

châtillon,paris 14,paris 14e,lavoixdu14e,lavoixdu14e.info,alesia

Lire la suite

28 mars 2011

« Heureux les invités » à Saint Pierre de Montrouge

Samedi 2 avril – Heureux Les Invités – de 14h30 à 17h30

Après-midi festive avec les personnes âgées du quartier d’Alésia !
Pour sa 6ème édition, HLI revient habillé de couleurs printanières

 Au programme d'Heureux les Invités (HLI) : Accueil de personnes âgées isolées du quartier, papotage ensemble, Loto, Excellent goûter, et Animations surprises destinées aux invités comme aux bénévoles !

 Si vous aimez parler, accueillir, conduire, faire des bons cadeaux, de la déco, rire, passer du temps avec les personnes âgées, cette après-midi est complètement pour vous ! Donc venez ! si vous êtes disponible pour passer tout simplement une bonne après-midi avec les personnes âgées.

 Sinon vous pouvez en parler autour de vous, prier pour cette belle journée du 2 avril, ou encore transmettre ce mail à jeunes qui pourraient être intéressés pour la préparation ou l'animation de cet événement.

 Pour le côté pratique, ça se passe au centre paroissial de Saint Pierre de Montrouge (9 passage Rimbaut), dans le 14°, métro Alésia.

Ca commence par un petit café entre bénévoles vers 13h15 et ça finit vers 18h00.

 Pour vous faire connaître ou en savoir plus : 06 06 44 15 31 ou conf.mere.teresa@gmail.com

A bientôt !

16 novembre 2010

Réunion du conseil de quartier Montsouris Dareau : jeudi 18 novembre

19h30, 12 rue d'Alésia

 Le conseil de quartier Montsouris Dareau se réunit le jeudi 18 novembre, de 19h30 à 21h30, à l’école élémentaire 12 rue d’Alésia. La séance est publique.

A l’ordre du jour :

    * ­       Les Jardins de l’Aqueduc

    * ­       Le CICA

    * ­       Le collectif de Port-Mahon et de la ferme Montsouris

    * ­       Actualités de la Commission Culture et de la Commission Circulation

23 mars 2010

Gym...Gym... Gym...

Restez en forme !

Pour fuir la grisaille de l'hiver, bougez et n'hésitez pas à rejoindre notre groupe de dynamiques seniors, tous les MARDIS matin à 10h. Sous l'impulsion de Stéphanie, notre professeur de gymnastique, vous retrouverez souplesse et bien-être.

Alors, adieu douleurs, et courbatures en tous genres, n'hésitez plus et rejoignez-nous au :

Centre de danse Alésia - 119, avenue du Général Leclerc - 75 014 - Paris -

Tél : 01 45 43 56 57

21 décembre 2009

Marchés de Noël dans le 14ème et ses environs

Montparnasse

Tout le mois de décembre, au pied de la tour Montparnasse, les chalets du marché de Noël regorgent de bonnes idées de cadeaux sur le thème " pour noël consommer malin ". Artisanat et gastronomie du monde entier.
Place Raoul Dautry, avenue du Maine, 75014 antes.

Place Saint-Sulpice D'authentiques chalets en bois sur le parvis de l'église Saint-Sulpice.

Artisanat, gastronomie, dans un décor de rêve tout en bleu et argent sur une place chargée d'histoire en plein coeur du 6e arrondissement. Du 10 au 24 décembre 2009

Tous les jours à de 10h00 à 20h00
1, place Saint-Sulpice - 75006 PARIS
Métro : Saint Sulpice

Place Saint Germain des Prés

Village du Père Noël : 25 chalets authentiques idéalement implantés en face du café Les Deux Magots et à proximité du Café de Flore...

Du 28 novembre 2009 au 31 décembre 2009 Du lundi au dimanche de 10h à 20h - Place Saint Germain des Prés - 75006 PARIS -Métro : Saint Germain des Prés

02 décembre 2009

la Bouquinerie Alésia annonce...

Samedi 5 décembre, nous aurons le plaisir de recevoir la philosophe, historienne et auteur Mona Ozouf, pour une soirée lecture/débat autour de son livre le plus personne : Composition française - Retour sur une enfance bretonne ( éd. Gallimard).

Revenant sur sa propre histoire, Mona Ozouf nous livre un essai sensible sur la délicate question de l'identité française. Fille d'un militant de la culture bretonne, Mona Ozouf se construit dans le même temps à l'école française républicaine. Sa réflexion se poursuit sur l'affrontement actualisé entre universalisme et communautarisme. En d'autres termes, comment vivre heureusement la composition française ?

Pour respecter la tradition, nos soirées débuteront à 20h 30. Le nombre des places étant limité, nous vous prion de prévenir la veille au plus tard de votre présence.

- Bouquinerie Alésia : 17, rue Alphonse Daudet - 75 014 - Tél : 01 45 40 74 46.

09 octobre 2009

VIE POLITIQUE LOCALE : REUNIONS PUBLIQUES du conseil d’arrondissement et des conseils de quartier

Lundi 12 octobre, 19h : Conseil d'arrondissement. Séance publique. 2 place Ferdinand Brunot. M° Mouton Duvernet.

Quinze projets de délibération sont inscrits à l'ordre du jour, parmi lesquels :

La formalisation du fonctionnement de la commission de transparence pour l'attribution des places en crèche et des critères d'examen des demandes ;

L'attribution d'une subvention pour le fonctionnement de la crèche Fénelon-Charles, gérée par la Croix-Rouge le lancement de la procédure d'élaboration d'un nouveau Programme local pour l'habitat ;

La dénomination de la place située à l'angle des rues d'Alésia et de la Tombe Issoire,  « place des Droits de l'enfant », à l'occasion du 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant ;

L'attribution de subventions à 21 associations au titre de la politique en faveur du quartier de la Porte de Vanves ;

L'extension du jardin partagé de l'Aqueduc ;

La signature de conventions et l'attribution de subventions au Théâtre du Montparnasse et au Théâtre Rive Gauche, au titre du soutien de la ville aux théâtres privés.

La séance du conseil d'arrondissement est publique. Les citoyens peuvent prendre la parole sur les sujets inscrits à l'ordre du jour.

Ordre du jour complet - 0.07 Mo

Conseil Montparnasse Raspail Mardi 13 octobre, 19h30
Réunion publique du Conseil de quartier Montparnasse Raspail, de 19h30 à 21h30,  à l'école du 24 rue Delambre. M° Edgar Quinet.

A l'ordre du jour :

- Présentation du conseil de quartier et renouvellement du bureau
- Pôle Montparnasse : où en sommes-nous ?
- Point sur le budget
- Point sur les dossiers en cours
- Point sur les personnes de la rue

Prochain conseil de quartier Pernety : Mercredi 14 octobre, 20h
Réunion publique du Conseil de quartier Pernety. 105 rue Raymond Losserand. M° Pernety

Le conseil de quartier Pernety se réunit le mercredi 14 octobre, à 20h, dans la salle Marius Magnin du 105 rue Raymond Losserand.

A l'ordre du jour :

- Débat sur les acteurs économiques dans le quartier
- Travail des commissions du conseil de quartier
- Accueil des nouveaux habitants et présentation de toutes les manifestations actuelles et en projet sur Pernety.

Présence d'un interprète en langue des signes.
Accessibilité aux personnes à mobilité réduite

16 septembre 2009

Concours de nouvelles à la Bouquinerie Alésia

L'ALBA ( Association des Lecteurs de la Bouquinerie Alésia ) et la Bouquinerie Alésia organisent un concours de nouvelles à partir de l'incipit suivant :

« Nous avions tous attendu cet instant avec impatience »... A vous d'imaginer la suite... Modalités du concours : 7 pages maximum (ex  Arial 12) - en 3 ou 4 exemplaire. Coordonnées personnelles sur une feuille séparée - Dépôt ou envoi limite des textes à la librairie le samedi 3 octobre 2009. Pour tout renseignement complémentaire, on doit s'adresser à la Bouquinerie Alésia : 17 rue Alphonse Daudet 75 014 Paris Tél/fax 01 45 40 74 46. Courriel : bouquineriealesia@free.fr

12 juin 2009

Promenades et concerts

Samedi 13 juin, 10h30 La Maison du Fontainier. Parcours conférence de l’eau de Paris à travers le quartier Montsouris. Inscriptions : 01 42 24 54 02 - couriel: pavillondeleau@eaudeparis.fr. 5 € / 3 € / gratuit pour les moins de 12 ans.

Concerts Samedi 13 juin, 16h et dimanche 14 juin, 15h et 17h
Autour de Michel Lysight, compositeur en résidence. Concert des élèves samedi et des professeurs dimanche. Entrée libre. Conservatoire Darius Milhaud, 26 rue Mouton Duvernet. M° Mouton Duvernet

Dimanche 14 juin, 15h : Promenade découverte de la Place d'Alésia à la Porte d'Orléans, organisée par le Conseil de quartier Jean Moulin Porte d'Orléans. Rendez-vous sur la place Hélène et Victor Basch, devant la BNP. Gratuit.

10 juin 2009

Pleure pas grosse bête, tu vas chez Noblet !

pleure pas grosse bete.jpgUn charcutier - traiteur bien connu, une enseigne un peu provocatrice, mais non dénuée d’humour représentant un cochon allant au sacrifice, des décennies de présence au croisement de la rue d’Alésia et de la Place Victor Basch, voilà pour le décor. Aujourd’hui, tout est fini. Noblet n’est plus. Sur le billot de la rentabilité et du changement des modes de consommation, on verra s’installer bientôt, paraît-il, une «  sandwicherie » ! Quel vilain mot pour définir les nouvelles normes d’une « certaine gastronomie », en faisant oublier toutes les nuances du goût, et même du bon goût… Les rillettes de porc sont bien mortes ! Quant au pâté de canard, le volatile qui consentait à lui prêter sa chair, a sans doute pris la poudre d’escampette pour aller s’installer ailleurs, sur les berges du lac du Parc Montsouris, par exemple !

 

angle avenue dorleans et rue dalesia 1b.jpg

C’est ainsi. Les lieux de nos quartiers changent comme les humains. Qui se souvient encore qu’il y avait un café, juste en face de chez Noblet : le café Biard, remplacé par une banque, que l’impasse du Rouet était flanqué à son entrée d’une petite auberge : l’auberge du Rouet, appellation bien bucolique, et qu’en face de cette auberge, une petite charcuterie était tenue par M et Mme Lapouyade ? Quant à l’agence B.N.P. située sur la place, à l’angle de l’avenue Jean Moulin et de l‘avenue du général Leclerc, elle a fait suite à une succursale  du C.N.E.P. ( Comptoir National d’Escompte de Paris), elle-même implantée dans les locaux vétustes d’une ancienne auberge et relais de poste : « le Puits Rouge ».

Je pourrais poursuivre ce pèlerinage, mais à quoi bon ? « Le cœur des villes se transforme plus vite que le cœur des hommes », disait un certain poète… Et en attendant la réouverture de Noblet, je vous invite à déguster un jambon persillé ou une savoureuse tranche de pâté de campagne. Bon appétit !

R.R.

07 juin 2009

Un vide grenier, rue Raymond Losserand,

Nous informons nos lecteurs, qu'il y aura un vide-grenier le 14 juin dans la rue Raymond Losserand, entre la rue d'Alésia et la rue du Château.

25 mars 2009

A voir, à admirer, à préserver ... les portes du 14ème

Les quelques photos présentées ici, - voir l'album -ne se veulent pas exhaustives quant aux nombreux modèles de portes d’entrée propres à nos immeubles, haussmanniens pour nombre d’entre eux, mais elles dévoilent souvent une forte originalité dans la conception, le décor, la réalisation de ces portails parfois monumentaux mais toujours élégants par leurs proportions .

16 rue Furtado-Heine.jpg

Que de volutes sculptées, de mascarons à têtes de faune, de satyres ou de femmes, souvent accompagnés d’un décor floral abondant, très en vogue à la fin du 19e et au début du 20e siècle ! La virtuosité de ces œuvres montre une inventivité des sculpteurs de cette époque, un savoir-faire sans doute à jamais perdu de nos jours, et qui devait demander à l’artiste une parfaite maîtrise dans l’appropriation des modèles et une parfaite connaissance du matériau utilisé, en l’occurrence le calcaire grossier, susceptible de se plier à l’imagination et à la virtuosité toujours forte des artistes.

A vous de juger et d’apprécier lors de vos futures promenades dans le quartier, ce passé révolu mais toujours bien vivant. Cet héritage est à préserver , car les générations futures s’étonneront sans aucun doute du « bel ouvrage » que représentent ces portails accueillant les habitants au pied de leur immeuble.

R.R

06 février 2009

Arts plastiques, musique, histoire et football au programme des samedi 7 et dimanche 8 février.

Samedi 7 février de 19h à 23h. Performance de la plasticienne Céline Duval « Piscine photographique » La plasticienne Céline Duval plonge ses images dans la piscine de la Cité universitaire, le 7 février à 19h. Cité internationale universitaire de Paris - Maison internationale -  piscine 17, boulevard Jourdan. RER et T3 Cité universitaire. Accès libre. Renseignements : www.glassbox.fr ou 01 43 13 65 96

Dimanche 8 février, de 9h à 20h : 1ère journée de la flûte organisée par l’association Cadenza. Au programme : concours, ateliers et remise de prix. Tarifs : 25 € pour le concours / 25 € pour les ateliers et le concert / 35 € la journée entière. Renseignements : 06 81 69 17 19 / valeriroux@yahoo.fr. 5 rue du Moulin Vert. M° Alésia.

Dimanche 8 février, 14h : Promenade sur le thème « Crimes à Plaisance » organisée par le Conseil de quartier Pernety dans le cadre des promenades plaisantes à Plaisance : Visite, lectures, projections. Rendez-vous à 14h à l’angle rue des Plantes – rue du Moulin Vert. Renseignements : http://quartier.pernety.free.fr/

Dimanche 8 février, 15h30 Match de football Paris Alésia vs Issy-les-Moulineaux FC au stade Elisabeth, 15 avenue Paul Appell. M° et T3 Porte d’Orléans. Entrée libre.