Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mars 2017

Université populaire du 14e : L’Union européenne construction et incertitudes (fin) samedi 1er avril

Le  nouveau cycle de l' Université Populaire du 14ème a pour thème :"L'Union européenne, construction et incertitudes" . Il a commencé le samedi 4 mars et se terminera le 1er avril. Cette série de conférences est particulièrement intéressante  car elle colle vraiment à l'actualité !

université populaire du 14ème,gérard bossuat,fabienne péraldi-leneuf,jérôme creel,maxime lefebvre,philippe herzog,sandrine kott
université populaire du 14ème,gérard bossuat,fabienne péraldi-leneuf,jérôme creel,maxime lefebvre,philippe herzog,sandrine kott

 

 

 

 

 

Le cycle se termine : Dernière conférence  samedi 1er avril 10h30:

Une culture commune ? Être européen aujourd'hui, débat avec Philippe Herzog, président d'honneur de Confrontations Europe et Sandrine Kott, professeure d'histoire contemporaine, Université de Genève.

Au centre socioculturel Maurice Noguès, 5 avenue de la porte de Vanves  Métro ligne 13- Tramway T3 porte de Vanves. Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.( Vous trouverez le programme complet en cliquant sur lire la suite ou sur le site www.up14.fr)


 "L’Union européenne construction et incertitudes" 

           Les samedis 10H30-12H30, du 4 mars au 1er avril 2017           

Crise de la représentation démocratique, souveraineté nationale, néo-libéralisme, protection sociale, accueil des migrants, menace extérieure… Sur la plupart des sujets qui inquiètent l’opinion ou nourrissent le discours politique, la référence à l’Europe finit par surgir, souvent de façon critique : L’Union – ou plutôt « Bruxelles » - est désormais mal aimée des Européens. Savent-ils encore d’où elle vient, et ce qu’elle a -ou non- à leur offrir ? Ce cycle de l’Université populaire permettra à chacun de mieux apprécier les  grands enjeux de la construction européenne et de son avenir. 

-4 mars : La construction de l'Union Européenne (jusqu'à Maastricht), Gérard Bossuat, professeur d'histoire contemporaine, Université de Cergy-Pontoise

-11 mars : Les institutions ou quelle démocratie ? Fabienne Péraldi-Leneuf, professeure de droit, Université Paris Sud

-18 mars : L'UE- économie et société : seulement un grand marché ? Jérôme Creel, directeur du département des études, OFCE

université populaire du 14ème,gérard bossuat,fabienne péraldi-leneuf,jérôme creel,maxime lefebvre,philippe herzog,sandrine kott-25 mars : La politique extérieure de l'UE -Projection-débat  "Les secrets de la forteresse Europe"un film de Michaël Richter

Une enquête dans les coulisses de Frontex, l'agence européenne en charge de la lutte contre l'immigration clandestine, que certains défenseurs des droits de l'homme accusent de traitements dégradants et d'entorses à la loi.

 La zone d’intervention de l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures, appelée Frontex, s’étend des eaux internationales au large de l’Afrique de l’Ouest jusqu’en Ukraine.

Cette agence envoie des policiers et du matériel des plus sophistiqués pour renfort aux autorités nationales dans leur lutte contre l’immigration clandestine. Actuellement, la frontière entre la Grèce et la Turquie est l’une des plus surveillées : dans la vallée de l’Évros, des agents Frontex venus de toute l’Europe patrouillent aux côtés de policiers grecs.

En Méditerranée occidentale, les frontières maritimes entre l’Afrique et l’Europe font aussi l’objet d’opérations renforcées supervisées depuis Madrid. L’agence affirme que ces interventions permettent de réduire le nombre d’entrées illicites en Europe. Mais elle est régulièrement montrée du doigt par les associations de défense des droits humains, qui dénoncent les conditions de vie déplorables des réfugiés placés dans des centres de détention, parfois pendant des mois.
Dans ce documentaire, le réalisateur Michael Richter recueille les témoignages d’Afghans qui vivent avec la peur au ventre dans les rues d’Athènes.

-1er avril : Une culture commune ? Être européen aujourd'hui, débat avec Philippe Herzog, président d'honneur de Confrontations Europe et Sandrine Kott, professeure d'histoire contemporaine, Université de Genève.

Universite.populaire14@laposte.net  /  http://www.up14.fr

    / 06 25 10 09 39  

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.