Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 octobre 2017

Christophe Arvis, un nouveau diacre à Saint-Pierre de Montrouge

christophe arvis,diacre,vingt-troisLes voies du Seigneur sont souvent impénétrables. Pendant des années, Christophe Arvis, 43 ans aujourd'hui, ne s'est guère préoccupé de religion. Il a bien été baptisé, il a fait sa profession de Foi. Puis plus rien. Il est vrai que sa famille ne fréquentait guère les offices.

Et puis un événement est arrivé : la mort du pape Jean-Paul II, en avril 2005. « Je suis resté scotché devant mon poste de télévision, raconte Christophe Arvis. J'ai été touché, frappé par cette ferveur de personnes qui priaient, à Rome et dans le monde entier. J'ai ressenti une émotion très forte. J'ai commencé à me poser des questions existentielles. » Le jeune homme achète une Bible, et des livres de spiritualité. Et il considère aussi que son métier dans la Finance, ne lui convient plus. « J'ai pris une année sabbatique, pour réfléchir, raconte-t-il. J'ai suivi des cours de théologie à la faculté protestante du boulevard Arago, puis je me suis rapproché des Dominicains du couvent Saint-Jacques dans le 13e. J'ai intégré la Fraternité laïque dominicaine, j'ai même envisagé un moment la vie monastique. Mais je repoussais sans cesse l'entrée définitive au couvent. »

En fait, Christophe veut rester « dans le monde ». La rencontre d'un prêtre, qui devient son accompagnateur spirituel, l'aide à y voir clair. « il a réussi à révéler mon désir profond de servir l’Église. Il m'a parlé du diaconat permanent. J'avoue que j'ignorais de quoi il s'agissait ! » L'homme trouve sa voie. Célibataire, il intègre la préparation au diaconat aux Bernardins, étudie la théologie à la Catho de Paris. Habitant du 14e et paroissien de Saint-Pierre de Montrouge, il a de longues discussion avec le P. Marsset, l'ancien curé de Saint-Pierre, et Pierre Cravatte, diacre de la paroisse.

Le nouveau converti reprend le travail, mais comme professeur. Désormais, il enseigne la gestion et le management à des étudiants de BTS et de master, ainsi qu'à des adultes en reconversion.

Le 7 octobre dernier, Christophe Arvis est ordonné diacre à Notre-Dame. « Une cérémonie importante, se souvient-il, pour moi bien sûr, mais aussi et surtout pour mes amis et ma famille. J'ai été étonné d'y voir en nombre des collègues du milieu professionnel, avec des réactions et des paroles qui m'ont ému. »


Depuis son ordination, il est donc diacre à Saint-Pierre de Montrouge, nommé par le cardinal Vingt-Trois. Il s'occupe de la coordination du catéchisme, il a intégré la commission des actions caritatives, il commencera bientôt à prêcher. Il sera présent un à deux soirs par semaine, plus le dimanche et parfois le samedi… car il continue à travailler. Christophe milite aussi dans l'association « Aux captifs la libération », avec la paroisse Saint-Leu-Saint-Gilles du centre de Paris, avec laquelle il aide les prostituées de la rue Saint-Denis.

« Je me sens à l'aise avec tout le monde dans l'équipe de Saint-Pierre, sourit-il. Et maintenant, j'ai la conviction ferme d'avoir trouvé ce que je cherchais.

Gérard Desmedt

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.