Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 août 2018

La Petite Ceinture en temps de guerre (V)

La Petite Ceinture" a joué un rôle stratégique certain en période d'hostilités. Elle fut utilisée en 1870 par Napoléon III pour rejoindre les armées de l'est. Courant août 1870, les troupes françaises furent acheminées sur le camp de Châlons. Le 7 août, le 7ème corps du Général Douay abandonnait Mulhouse et reculait entre Belfort et Montbéliard.

Le trafic militaire de la Petite Ceinture entre les gares de Bercy et de la Villette fut intense.  On peut signaler que 30 000 hommes, 12 000 chevaux et 1300 canons prirent place dans 108 trains se succédant à la gare de la Villette, chacun à 150 mètres de distance. A cette époque, deux trains blindés furent construits près de la gare d'Ivry. Il s'agissait de canons de marine placés sur un wagon recouvert de plaques de blindage formant casemate cuirassé. Lors de l'épisode de la Commune, les Fédérés s'en emparèrent et s'en servirent entre Asnières et Paris et sur le viaduc d'Auteuil, en appui des canonnières embossés en Seine.

Pendant la Première Guerre Mondiale, des trains militaires circulèrent sur la Petite Ceinture, et lors de la Seconde Guerre Mondiale, les Allemands acheminèrent par cette voie ferrée troupes, matériels et munitions. Le 23 août 1944, les FFI et la FTP attaquèrent en gare de Ménilmontant des convois allemands. 

- Documentation extraite du N° 44 de la S.H.A DU 14E;

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.