Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 juillet 2020

Paroisse Saint Dominique : DU 5 JUILLET AU 4 SEPTEMBRE 2020

eglise StDominique.jpg

Venez adorer le Seigneur !

La période estivale étant propice à la méditation, je souhaite inviter chaque fidèle paroissien à vivre une sorte de conversion eucharistique. Puisse chacun percevoir la nécessité vitale, pour sa vie chrétienne, de passer du temps en présence de notre Seigneur Jésus dans la prière et l’adoration ! Pour cela, voici
quelques paroles prononcées par notre Pape François, alors qu’il était encore archevêque de Buenos Aires, en août 2002.

« Je ne crois pas exagérer en disant que nous sommes dans un temps de « myopie spirituelle et d'aplatissement moral » qui fait qu'on voudrait nous imposer comme normale une « culture d'en bas », dans laquelle il semblerait qu'il n'y ait pas de place pour la transcendance et l'espérance.

Aujourd'hui plus que jamais, il faut adorer en esprit et en vérité (Jn 4,24). Il s'agit d'une tâche indispensable pour s'enraciner en Dieu et ne pas défaillir au milieu de tant de bouleversements.

Aujourd'hui plus que jamais, il faut adorer pour rendre possible la proximité que réclament ces temps de crise. Ce n'est que dans la contemplation du mystère d'Amour qui surmonte la distance et se rend proche que nous trouverons la force de ne pas tomber dans la tentation de passer son chemin, sans nous arrêter.

Aujourd'hui plus que jamais, il faut adorer pour ne pas nous laisser dépasser par les événements avec des mots qui occultent parfois le Mystère, mais pour nous offrir le silence plein d'admiration qui se tait devant la Parole devenant présence et proximité.

Aujourd'hui plus que jamais, il faut adorer !

Parce qu'adorer, c'est se prosterner, c'est reconnaître humblement l'infinie grandeur de Dieu. Seule la véritable humilité peut reconnaître la véritable grandeur, et reconnaître aussi le petit qui prétend se présenter comme grand. Peut-être qu'une des plus grandes perversions de notre époque est qu'elle propose d'adorer l'humain en laissant de côté le divin. « Le Seigneur seul tu adoreras » est le grand défi face à de nombreuses propositions vides et creuses. Ne pas adorer les idoles contemporaines - avec leur chant de sirène - est le grand défi de notre présent, ne pas adorer ce qui n'est pas adorable est le grand signe des temps aujourd'hui. Les idoles qui causent la mort ne méritent aucune adoration; seul le Dieu de la vie mérite adoration et gloire ».

Abbé Cyril GORDIEN +

Nouveau vicaire
Notre paroisse accueillera en septembre un nouveau vicaire pour succéder au père Jean Rencki : le père Derek Friedle.
Bienvenue à saint Dominique !

Lire la suite