Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 octobre 2017

La Maison Maternelle Louise Koppe

la maison Maternelle Louise Koppe avenue René Coty.jpegLa fin du 19ème siècle/début du 20ème ont vu se multiplier et se développer les œuvres d'intérêt social dans les faubourgs populaires des grandes villes. Ces entreprises ont dû souvent leur création à des femmes.

Tel est le cas de la "Maison d'enfants de Montsouris", située au n° 41 de l'avenue René Coty. Cette maison a été créée en 1891 par Madame Louise Koppe et reconnue d'utilité publique en 1899. Louise Koppe était née en 1846. Elle était inspirée par une ardente volonté d'apostolat humanitaire, en faveur de la mère et de l'enfant. Il s'agissait pour elle de fournir un asile provisoire d'où le nom de "Maison maternelle à des petits enfants confiés par des mères abandonnées où dans le besoin".

En 1908, la Maison de l'avenue Coty fut inaugurée. Après sa mort survenue en 1900, ce sont ses trois filles, Angèle, Mathilde et Hélène-Victoria (filleule de Victor Hugo) qui lui succédèrent. Il faut signaler qu'à partir de 1914, l'œuvre de Louise Koppe avait émigré en province à travers les "Nids des bois" d'Authon- du-Perche et de Manou (Eure et Loir), ainsi que le préventorium devenu aérium de Glaie dans l'Orne.

La maison d'enfants de Montsouris est agréée par une convention passée avec la Préfecture de Paris sous l'appellation de "Maison d'enfants à caractère social". Cette Maison est ouverte toute l'année 24 heures sur 24. Elle accueille toutes les urgences. elle assure la réception, l'hébergement et la scolarisation de jeunes de 3 à 16 ans qui lui sont confiés par les services de l'Aide Sociale à l'Enfance.

- Documentation extraite du N°33 de la S.H.A. du 14e .

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.