Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 décembre 2017

L'Extravagant Mr Ruggles au Ciné -Quartier Mouton-Duvernet mardi 12 décembre 20h15

ciné quartier mouton duvernet l'extravagant mr ruggles 12 déc 2017.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a  le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi prochain 12 décembre à 20h15 au cinéma Chaplin Denfert. A l'affiche : une excellente comédie : "L'Extravagant Mr Ruggles" (Ruggles of Red Gap) film américain réalisé par Leo McCarey, sorti en 1935. avec Charles Laughton, Mary Boland, Charles Ruggles.

Paris, en 1908, le comte de Burnstead joue et perd au poker son fidèle majordome Marmaduke Ruggles. Les Ruggles étaient au service des Burnstead depuis le Moyen Age et c'est le coeur déchiré que Marmaduke se résout à suivre son nouveau maître, Egbert Floud, aux Etats-Unis. A son arrivée à Red Gap, la rumeur fait de lui un noble colonel anglais. Devenu une célébrité locale, il ouvre, en association avec Mme Judson dont il est amoureux, l'"Anglo-American Grill", qui devient un lieu très chic...

"Impeccable comédie, illuminée par la performance du grand Laughton...

Délicieuse comédie, à la fois tendre et burlesque, L’extravagant M. Ruggles repose sur une série d’oppositions qui fondent et structurent le film : évidemment, la vieille Europe, avec ses conventions et son snobisme s’oppose à la jeune Amérique égalitaire ; mais on pourrait les multiplier tant c’est la figure dominante : costume à carreaux / costume élégant, repas guindé / beuverie amicale, bonnes et mauvaises manières… Mais ce réseau étroit part de la figure du héros, Ruggles, qui rejoue à lui tout seul l’indépendance des USA : majordome anglais, il est joué et perdu par son maître le Comte, doit partir dans un trou perdu de l’État de Washington, Red Gap (et quel nom symbolique !) où il va conquérir une autonomie à laquelle il ne pensait même pas. Sous des dehors plaisants, voire très drôles, c’est bien de politique qu’il s’agit : à l’égal d’un Capra, sans aucune roublardise, McCarey célèbre la démocratie américaine….

 


Le film n’a rien cependant de démonstratif : il repose d’abord sur un humour très varié, qui va de la caricature (Egbert et ses hurlements à Paris) au raffinement verbal (la recette du thé ou de la sauce), en passant par l’absurde ou le quiproquo ; c’est un véritable feu d’artifice, un arc-en-ciel des comiques qui se joue devant nous, sans vulgarité ni baisse de rythme. Mais tout cela ne serait rien sans l’extraordinaire performance de Charles Laughton, à l’aise dans tous les registres… "

Extrait du site https://www.avoir-alire.com/l-extravagant-mr-ruggles-la-c...

C'est donc une soirée très agréable qui est proposée aux cinéphiles. Venez avec vos amis et vos voisins ! (attention, l'horaire est bien 20h15 et non plus 20h30).

La séance est ouverte à tous- Le prix d’entrée : 5 € pour le film et le débat.

Au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau 75014 Métro –RER Denfert-Rochereau-Bus 38-68-88

Séance suivante du Ciné Quartier le 16 janvier 2018 : "L'Assassin habite au 21" de Henri-Georges Clouzot avec Pierre Fresnay, Suzy Delair

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : cmoutonduvernet@gmail.com

Vous pouvez également consulter : www twitter.com/cmoutonduvernet  ou www.facebook.com/cmoutonduvernet

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.