Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 janvier 2018

"L'assassin habite au 21" au Ciné-Quartier Mouton-Duvernet mardi 16 janvier 20h15

l'Assassin habite au 21 de Clouzot avec Viviane Romance et Pierre Fresnay.jpgLe Conseil de Quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi prochain, 16 janvier à 20h15, au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau) (attention, l'horaire est bien 20h15 et non plus 20h30). A l’ affiche : «L’assassin habite au 21 » film  de H.G. Clouzot  (1942)

Ouvert à tous. Prix d’entrée pour le film et le débat : 5 € !

« Plusieurs crimes sont commis, tous signés d'une même carte de visite au nom de monsieur Durand. Le commissaire Wens, chargé de l'enquête, est averti qu'un cambrioleur a été arrêté, les poches pleines de ces funestes bristols. Le suspect prétend avoir volé ces documents accablants dans une pension de famille, «Les Mimosas», à Montmartre. Wens s'y installe, déguisé en pasteur, et bientôt rejoint par sa maîtresse, Mila Malou, qui a envie de jouer les détectives. Une vieille fille est assassinée et l'un des pensionnaires, Colin, est soupçonné et arrêté. Mais il y a un nouveau meurtre... »

cinéquartier mouton-duvernet,cinéma chaplin-denfert

Venez  voir ce chef-d'oeuvre et grand classique de Henri-Georges Clouzot !  Le metteur en scène a pour scénario l’excellent livre de Stanislas- André Steeman  dont l’intrigue est prenante, mais il la transpose dans un univers parisien à Montmartre. Clouzot présente une série de personnages tout à fait savoureux qui sont incarnés par une brochette d’acteurs éblouissants Pierre Fresnay, Suzy Delair, Pierre Larquey, Noël Roquevert, Jean Tissier !

Venez mardi prochain avec vos amis et voisins cinéphiles dans votre cinéma de quartier au Chaplin- Denfert , vous passerez une excellente soirée ! 

M.G.

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : cmoutonduvernet@gmail.com  Vous pouvez également consulter : www.twitter.com/cmoutonduvernet   ou www.facebook.com/cmoutonduvernet


Critique de Télérama
Paris frissonne sous la menace d'un assassin insaisissable, crapuleux, qui laisse sur la dépouille de ses (nombreuses) victimes une petite carte de visite, ironique signature : monsieur Durand. L'inspecteur Wens découvre que le coupable se cache parmi les clients de la pension Mimosas, au 21 avenue Junot...
Un plateau de jeu (la pension), quelques pions colorés (ses habitants), et la partie de Cluedo peut commencer, à la fois sombre, malicieuse et jubilatoire. Le roman policier du Belge Steeman s'ingénie à égarer le lecteur-détective de fausses pistes en chausse-trapes, jusqu'à la pirouette finale, ingénieuse et tordue. Si le procédé est classique, façon Agatha Christie, le résultat à l'écran l'est beaucoup moins : goguenard, l'auteur croquait quelques belles tranches d'humanité.
Pour son premier film, Henri Georges Clouzot adapte ce pessimisme ironique à son univers. Au passage, il prend quelques libertés avec le livre. Occupation oblige, l'assassin, qui habitait à Londres, déménage à Paris. Les héros du Dernier des six, précédente adaptation d'une oeuvre de Steeman, sont chargés de l'enquête : l'inspecteur Wens (Pierre Fresnay, magistral) et son enquiquineuse de petite amie, Mila Malou (l'irrésistible et pétulante Suzy Delair). Mais surtout, entre humour et cruauté, le jeu policier prend un étrange et dérisoire relief, une véritable profondeur psychologique. Un régal, qui annonce un chef-d'oeuvre à venir, Le Corbeau.
Cécile Mury

Film d'Henri Georges Clouzot (France, 1942). Scénario : H.G. Clouzot et Stanislas- André Steeman, d'après son roman. Image : Armand Thirard. Musique : Maurice Yvain. 100 mn. NB. Avec Pierre Fresnay, Suzy Delair, Jean Tissier, Pierre Larquey, Noël Roquevert.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.