Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 mars 2018

Paris 14 Territoire de cinéma projections des ciné-clubs en mars 2018

-Mercredi 7 mars 20h  « L’artiste et son modèle» de F. Trueba Ciné-Club du Conseil de quartier Pernety

Ciné-Club du Conseil de quartier Pernety

l'artiste et son modèle.jpg« L’artiste et son modèle» de F. Trueba

L’artiste et son modèle

Avec Jean Rochefort, Aida Folch, Claudia Cardinale

Été 1943, dans la France occupée, non loin de la frontière espagnole. Marc Cros, célèbre sculpteur, vit une retraite paisible avec sa femme Léa, anciennement son modèle. Fatigué de la vie et de la folie des hommes, il est à la recherche d’une inspiration nouvelle, mais rien ne semble le sortir de la monotonie ambiante. En hébergeant Mercé, une jeune espagnole échappée d’un camp de réfugiés, le vieil artiste découvre une nouvelle muse et retrouve le goût du travail. Il démarre alors la sculpture de sa dernière œuvre…

Cinéma L’Entrepôt 7 rue Francis de Pressensé entrée 5 €

https://sites.google.com/site/conseilquartierpernety/

 http://www.lentrepot.fr/Cine-Club-204.html

conseilquartierpernety@gmail.com  

la bataille d' alger  9 mars à la maison heinrich Heine.jpg-Vendredi 9 mars 2018  de 20h00 à 22h00 « La Battaglia di Algeri »  à la Cité Universitaire

Ciné-club La Battaglia di Algeri  (La Bataille d'Alger) de Gillo Pontecorvo Algérie / Italie, 1966, 120 mn.,  vostfravec Brahim Hadjadj, Jean Martin, Yacef Saadi

Les parachutistes du colonel Mathieu cernent, en octobre 1957, la planque d'Ali la Pointe, actif partisan du mouvement indépendantiste algérien. Le militant se remémore son parcours. De petit délinquant, il devient rapidement l'un des chefs de la guérilla urbaine qui déchire Alger en 1954. La bataille qui oppose le FLN aux militaires français sera sans merci, les attentats répondant aux multiples arrestations, assassinats et actes de tortures. La surenchère de la violence tient de longs mois la ville à feu et à sang. Ali la Pointe, poseur de bombes et leader de nombreuses grèves, se retrouve en ce début octobre sur le point de tomber. Trois ans plus tard, l'indépendance du pays est proclamée et semble mettre un terme à cette guerre qui n'a pas dit son nom.

***Maison Heinrich Heine  Cité internationale universitaire de Paris
27 C, Boulevard Jourdan F – 75014 Paris

contact tél. + 33 (0)1 44 16 13 00

Voir programmation ultérieure sur https://maison-heinrich-heine.org/

le bourreau film cinéquartier 13 mars.jpeg- Mardi 13 mars 20h15 « Le bourreau » de Luis Garcia Berlamy  Ciné-Quartier Mouton-Duvernet

Au Chaplin Denfert 24 place Denfert Rochereau entrée 5 €

cmoutonduvernet@gmail.com  www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet  

« Le bourreau » de Luis Garcia Berlamy

En échange d'un bel appartement, un employé des pompes funèbres accepte l'emploi de bourreau en se jurant de ne jamais exécuter une sentence de mort en démissionnant sur le champ. Or, un jour, une condamnation arrive et Jose Luis s'acquitte de sa tâche...

Le Bourreau (titre original : El verdugo) est un film coproduit par l'Espagne et l'Italie, réalisé par Luis García Berlanga et sorti en 1963 Avec Maria Isbert, Julia Caba Alba, Nino Manfredi

Un film controversé  Lors de sa sortie en salles en 1963, Le Bourreau a créé la polémique dans la manière dont il déconstruit la société espagnole des années 60 et dresse un réquisitoire virulent contre la peine de mort. Perçu comme un pamphlet politique, le gouvernement franquiste exige sa censure, et même l'ambassadeur espagnol à Rome, Alfredo Sánchez Bella, rédige une lettre à l'encontre du film à l'humour noir. Le Bourreau parvient néanmoins à s'afficher à la Mostra de Venise en 1963 et à remporter le Prix FIPRESCI, ainsi que le Prix de la Critique Internationale en 1964


jour de colère de carl dreyer.jpg- Mercredi 14 mars à 18h30 « Jour de colère » de Carl Dreyer  Club des cinéphiles de la Poste et de France Telecom

Studio Raspail 216 bd Raspail 06 63 21 65 64

Site internet : http://www.cinefil-lpft.com/

 « Jour de colère » de Carl Dreyer

Avec Thorkild Roose (le pasteur Absalon Pedersson) , Lisbeth Movin (Anne) , Sigrid Neiiendam (Merete) ...

En 1623, au Danemark. Une vieille femme, Marte Herloff, accusée de sorcellerie, se réfugie auprès de la très jeune femme du pasteur Absalon. Anne, recueillie puis épousée par le pasteur, ne connaît rien de ses origines, mais Marte a bien connu sa mère. Inflexible, Absalon la livre aux soldats. Sur son bûcher, Marte Herloff maudit le rigoureux pasteur. Peu après, le fils d'Absalon, Martin, né d'un premier mariage, s'installe au logis et ne tarde pas à s'éprendre de sa très jeune belle-mère, laquelle partage ses sentiments. Anne avoue son infidélité à Absalon, qui ne survit pas à cette révélation. Sa mère, Merete, dénonce Anne pour sorcellerie...

Maison Heinriche Heine Cinéclub16 mars 2018  2018_03_16_die_faelschung.pngVendredi 16 mars 2018 de 20h00 à 21h45 « Le faussaire (Die Fälschung) » Fondation Heinrich Heine

Ciné club  à la Cité Universitaire le vendredi 16 mars 20h« Le faussaire (Die Fälschung) » de Volker Schlöndorff  
avec Bruno Ganz, Hanna Schygulla, Jean Carmet

Après une nouvelle dispute avec sa femme, le reporter Georg Laschen part, pour Beyrouth cette fois, en compagnie du photographe Hoffmann. À l'ambassade, il revoit Ariane, qui fut sa maîtresse, une Allemande veuve d'un Palestinien, qui ne veut pas quitter la ville sans avoir adopté un de ces enfants aujourd'hui orphelins. Georg fait également la connaissance d'un Français, Rudnik, une fripouille, qui vend des photos « choc » aux journalistes. Laschen erre dans cette ville mutilée, observant les combats qui y font rage, ne sachant s'il doit rester ou repartir.

Participation aux frais - 5 € (plein tarif) / 2,50 € (tarif étudiant)

- Samedi 17 mars 16H (Jeune public) 18h (adultes) « Fête du Court Métrage » au 32 ! Ciné 

32 ! Ciné 32 rue Saint-Yves

cotisation séance libre (5€ proposé) http://le32cine.strikingly.com/  

« Fête du Court Métrage »

-Lundi 26 mars mars 18h30 « La peau douce » de François Truffaut

Club des cinéphiles de la Poste et de France Telecom

htLa peau douce de truffaut.jpgtp://www.cinefil-lpft.com/

Studio Raspail 216 bd Raspail

« La peau douce » de François Truffaut

Au cours d'un voyage à Lisbonne, où il doit donner une conférence sur Balzac, Pierre Lachenay s'éprend de Nicole, une hôtesse de l'air. Lorsque son épouse Franca apprend cette liaison, Pierre décide de divorcer.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.