Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 juillet 2018

Pour vous qui suis-je ?

Celui que mon cœur aime !

 

Tu es le Bon Pasteur,

Veillant jalousement sur ses brebis,

Les comptant une à une,

Les appelant chacune par son nom

Si grand est ton désir de les voir toutes sauves.

 

Tu es le Berger mais aussi la Brebis,

Perdue, pensions-nous,

Car immolée pour notre péché,

Mais à jamais retrouvée

Tu vis pour toujours, ressuscité  

Dans la gloire de ton Père,

Toutes puissances mises par lui sous tes pieds.

 

Tu es Portier, Porte, Passage,

Qui nous fait entrer dans le Royaume.

A venir ? Non !

Déjà là,

Chaque fois que nous mettons en pratique,

Ta parole de vérité et de vie.

 

Tu es ouverture sur l’insondable mystère

D’un Dieu d’une si absolue proximité

Et d’une telle infinie distance,

Que pourtant un cœur à cœur,

Sincère et repentant,

Nous permet de goûter, simplement,

Ineffable présence, bienfaisante caresse.

 

Tu es secours, abri, refuge inébranlables,

 

Le Père en toi et toi en nous,

Tu nous entraînes, nous associes à la Trinité d’Amour,

Dans une unité qui nous restaure dans notre dignité.

 

Tu es tout cela et tant de choses à la fois….

 

Mais moi  ...dis le moi encore,

Mon cœur ne se lasse pas de l’entendre,

Qui suis-je  pour toi, Seigneur ?

 

Elyane Boissiere  

(Méditation à partir de Matthieu 16V13-19 )                              


Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l’homme, qui est-il, d’après ce que disent les hommes ? »
Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes. »
Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »
Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »
Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux.
Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.
Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. »

Matthieu 16, 13-19

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.