Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 septembre 2018

Le Pape François, un homme de parole

C’est le dernier film de Win Wenders, dans lequel le cinéaste s’efface pour laisser toute la place à la personne et à la parole du Pape. Il ne s’agit pas d’un documentaire, même si de nombreuses séquences nous font revivre les grands événements du pontificat : son élection, le soir du 13 Mars 2013, le discours sévère adressé aux cardinaux de la Curie ou ses réponses dans l’avion aux journalistes sur le scandale des abus sexuels dans l’Eglise. Win Wenders a simplement établi un face à face entre le Pape et le spectateur pour lui faire entendre son message et emporter son adhésion.

2584396.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

De fait, le Pape nous enseigne dans ce film, en s’exprimant toujours très simplement et toujours face à une situation concrète qu’il s’agisse de la visite aux enfants malades dans un hôpital de Bangui, de la séquence poignante du lavement des pieds des détenus d’une prison de Rome, ou des réponses teintées d’humour et d’affection adressées à une petite fille. Beaucoup d’images nous émeuvent lorsqu’il se penche sur la misère du monde, et plus encore peut-être à cause de tous ces visages de pauvres qui se sentent reconnus et aimés. Le cinéaste a su les saisir, il a su aussi traduire l’autorité, la radicalité de ce Pape qui peut nous déstabiliser mais qui, à l’exemple de St François, nous interroge et nous réveille.

Je pense que ce film n’est pas destiné seulement aux croyants ; il peut intéresser le plus grand nombre à cause du charisme étonnant du Pape François et surtout parce qu’il donne une réponse forte aux grands problèmes de notre temps : les migrations, l’épuisement de la terre, le chômage, les liens familiaux… et bien d’autres.

Isabelle Constans

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.