Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 décembre 2018

« Les Producteurs » de Mel Brooks à la séance du Ciné-Quartier Mouton-Duvernet mardi 11 décembre 20h15

les Producteurs 11 déc 2018.jpgLe conseil de quartier Mouton-Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier le mardi 11 décembre à 20h15 au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau). Au programme : « Les Producteurs »  premier film et chef d’œuvre comique de Mel Brooks.

La séance est ouverte à tous. le tarif d'entrée est de 5€ pour le film et le débat.

Venez passer avec vos amis cinéphiles une excellente soirée autour d'une comédie hilarante  de Mel Brooks au cinéma Chaplin - Denfert  !

24, Place Denfert Rochereau 75014. métro RER Denfert- Rochereau bus 38-68-88

Les producteurs

Film réalisé en 1968 par Mel Brooks avec Zero Mostel et Gene Wilder

Pour faire fortune, un producteur minable, Max Bialystock, s'associe à un comptable timide et névrosé, Leo Bloom, pour créer la pièce de théâtre la plus nulle possible. Ils dénichent le plus mauvais script du moment : une biographie musicale d'Hitler, choisissent le pire metteur en scène et engagent des acteurs déplorables... Max et Leo sont persuadés qu’ils tiennent là un four assuré. Mais le public sera-t-il du même avis ?


La critique par Aurélien Ferenczi dans Télérama

Film de Mel Brooks (The Producers, USA, 1968). Scénario : M. Brooks. Image : Joseph Coffey. Musique : John Morris, Norman Blagman et Mel Brooks. 120 mn. VF. Avec Zero Mostel : Max Bialystock. Gene Wilder : Leo Bloom. Kenneth Mars : Franz Liebkind. Christopher Hewett : Roger De Bris.
Le premier film de Mel Brooks - après des années de one-man-show et d'écriture pour la télévision - reste sans doute, trente-cinq ans plus tard, son meilleur. D'une vieille blague de Broadway (comment gagner de l'argent dans le théâtre avec un flop, le mécanisme décrit ressemblant trait pour trait au système de financement du cinéma français dans les années 90...), l'apprenti cinéaste a tiré une comédie loufoque qui a le bon goût d'aller crescendo...
Premières scènes lourdaudes - avec des airs, jusque dans la mise en scène, d'épaisse comédie italienne de moyen étage -, puis vent de folie dès qu'apparaît Roger De Bris, véritable Ed Wood du spectacle vivant, travestissement compris ; c'est, ensuite, l'hilarant casting du führer, pour la production du show censé quitter l'affiche dès sa première représentation, puis la scène musicale d'anthologie, l'imparable tube : « Springtime for Hitler and Germany / Winter for Poland and France, etc. »
Le méconnu Zero Mostel - entre Sordi et Blier - fait une composition grandiose en escroc-gigolo qui engage, dès ses premiers gains, une secrétaire suédoise en bikini, tandis que Gene Wilder - et son « doudou » bleu - est plus en retrait...

Séance suivante du Ciné Quartier Mouton- Duvernet  : le 15 janvier 2019 avec « Faute d’amour » d’Andreï Zviaguintsev

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : cmoutonduvernet@gmail.com .  Vous pouvez également consulter : www twitter.com/cmoutonduvernet  ou www.facebook.com/cmoutonduvernet

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.