Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 décembre 2019

Le chemin de fer de Sceaux et son histoire

Les premiers chemins de fer  naquirent dans les années 1830. Sur le territoire du 14ème actuel et à partir de la place Denfert-Rochereau, où était prévue l'élévation d'un château d'eau pour amener dans Paris l'eau de l'Yvette au moyen d'un canal, qui ne fut jamais construit, l'ingénieur Arnoux établit le commencement d'une voie ferrée appelée à desservir Bourg la Reine, Sceaux et Orsay. Le 5 août 1844, l'autorisation en fut donnée et le 23 juin 1846, la nouvelle ligne fut livrée au public.Gare Denfert-Rochereau de la ligne de  Sceaux Place Denfert Rochereau.JPG

La barrière d'Enfer (place Denfert Rochereau) accueillit l'embarcadère,  composé d'une gare en demi cercle permettant aux trains de repartir dès leur arrivée afin d'éviter les manœuvres  en gare.

Le tracé de la ligne était sinueux du fait que celle-ci dans sa majorité, suivait les courbes de la rivière de la Bièvre (Gentilly, Arcueil et au delà). Précisons que l'embarcadère avait été construit sur les terrains de l'hospice La Rochefoucauld. En 1883, la ligne exploitée par la compagnie Paris-Orléans se transforma : l'écartement des rails qui était de 1,75 mètres fut ramené à 1,44 mètre, norme actuelle d'écartement des voies ferrées.

En 1867, le tronçon Bourg- la- Reine-Orsay fut ouvert et en 1895, la ligne fut prolongée jusqu'à la station Luxembourg, en souterrain malgré la traction à vapeur. En avril 1932, la ligne fut désormais classée "d'intérêt local" et rattachée au chemin de fer métropolitain (CMP, aujourd'hui RATP). Jusqu'à Massy Palaiseau, la ligne est longue de 19,5 kilomètres. Elle compte un total de 19 stations. Le tronçon Massy Palaiseau-Saint Rémy- les- Chevreuse fut exploité par la Compagnie Paris-Orléans jusqu'à son rattachement à la RATP.  Cette section compte 9 stations et a une longueur de  15,6 kilomètres.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.