Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 décembre 2019

L'église Saint Pierre de Montrouge. Sa construction. I

Louis-Philippe.jpg Sous le règne de Napoléon III, les quartiers qui avaient été  assimilés à Paris et situés entre l'ancienne barrière des Fermiers Généraux et les fortifications de  1848, érigées  sous Louis-Philippe, étaient en plein développement économique et urbain. Les populations étaient en constante augmentation.  Aussi,  les lieux de culte inexistants ou devenus trop petits devaient être créés.

Ainsi, le 2 mars 1847, une ordonnance royale constitua le Petit-Montrouge. Mgr Affre, deux jours après, s'intéressa  à l'implantation d'une église.  Un terrain pressenti, rue d'Amboise ( actuelle rue Thibaud) fut acquis. L'abbé Migne qui y avait ses ateliers céda une partie de ses terrains, et ainsi, le 22 décembre 1847 une petite église ouvrit ses portes rue d'Amboise.  Mais cet édifice devint vite trop petit.

En 1858, l'édifice fut agrandi par l'abbé Letellier.

Cette période du Second Empire, voyait Napoléon III témoigner beaucoup de bienveillance à l'égard de la religionNapoleonIII remet au baron Haussmann le décret d'annexion des communes suburbaines 1860.jpg catholique, en rapport avec sa politique de rapprochement avec le Saint-Siège. Avec le préfet Haussmann , l'empereur accordait volontiers l'autorisation de bâtir de nouvelles églises dans les nouveaux quartiers parisiens.

Ainsi, la Ville de Paris commença l'acquisition de terrains, sis aux numéros 112 et 114 de la route d'Orléans et le N° 147 de la Chaussée du Maine. "ce terrain touchait par un côté au carrefour des Quatre-Chemins"... 

 Le plan de Roussel de 1731 indique " la Croix des Sages" à cet endroit. On l'appelait aussi la place du Puits-Rouge, dû à la couleur des limons à cet endroit, tandis que le plan des Chasses de 1764 y dessine des arbres et une ferme occupant toute la longueur du passage Rimbaut. Le puits de  la dite ferme existe encore au chevet de l'actuelle église. Il a 27 mètres de profondeur.

Ces préliminaires posés, nous continuerons l'histoire de la construction de notre église Saint Pierre ultérieurement  ( à suivre)

Photo  1 : Le roi Louis-Philippe : c’est à la fin de son règne 1847 que fut édifiée une première église sur un terrain rue d’Amboise (l’actuelle rue Thibaud)

Photo 2 : Napoléon III remet au baron Haussmann le décret d'annexion des communes suburbaines 1860. C’est à partie de cette date qu’une partie du territoire de la commune de  Montrouge est annexée à Paris. Il favorise la construction d’églises dans les nouveaux quartiers. Et c’est vers 1863 que démarre la construction de l’église actuelle de Saint Pierre de Montrouge

Commentaires

Vous connaissez, bien sûr, d'Édouard Manet " Effet de neige à Petit–Montrouge " peint lorsqu'il était dans la Garde Nationale lors du siège de Paris par les Prussiens ? Le tableau représente l'église en cours d'achèvement.
Th. Lebreton

Écrit par : LEBRETON Thierry | 30 décembre 2019

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.