Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 décembre 2019

La construction de l'église Saint Pierre de Montrouge (II)

Nous sommes en 1861. La ville de Paris avait déjà commencé l'acquisition des terrains. Elle était devenue propriétaire de ceux  formés par la rencontre de la route d'Orléans avec la chaussée du Maine.  L'acte d'acquisition porte :"ce terrain touche par un côté au carrefour des Quatre-Chemins" Tel est le nom donné à cette époque au terre-plein où d'anciennes cartes placent une Croix appelée :  "la Croix d'Arcueil".

Par décret impérial s'appuyant sur les délibérations du Conseil municipal du 8 mars 1861 et du 8 août 1862, et sur le procès-verbal d'enquête des 8,9, et 10 juillet 1862, on procéda à l'achat des autres parcelles soumises à l'expropriation.

construction de l'eglise saint pierre de montrouge.jpgLe préfet Haussmann voulait un beau monument. Son choix s'arrêta sur un jeune grand prix de Rome : Emile Vaudremer (1829-1914) . Dès 1863, l'œuvre fut commencée et sera terminée en 1870.

Le terrain affectait la forme d'un triangle isocèle, son peu de profondeur, son exiguité  au sommet et son développement vers la partie postérieurs ont rendu nécessaires les dispositions adoptées par Vaudremer. La bissectrice de l'angle formé par la rencontre des deux avenues a été prise comme axe longitudinal, et les pignons de la nef et des bas-côtés avancés jusqu'à la rencontre de ces deux voies. Pour occuper les sommet de l'angle, l'architecte construisit un porche élevé. Mélange des styles roman et byzantin, l'édifice rappelle les basiliques des premiers âges chrétiens à Rome. 

Saint Pierre de Montrouge Carrefour_Alesia_1.JPGSaint pierre de Montrouge nef.JPG

Cliquez sur les images pour les voir en grand


Photo 1 Médaille de Degeorge

Légende - Au droit à l'exergue : "ÉGLISE SAINT PIERRE / DE MONTROUGE / VAUDREMER ARCHITECTE" ; au revers circulaire : "VILLE DE PARIS / XIV ARRONDISSEMENT" ; au revers dans le champ, dans une couronne : "1863-1870" ; au revers dans le champ, sur la banderole : "FLUCTUAT NEC MERGITUR".

Signature - Au droit à l'exergue : "DEGEORGE / SCULPSIT" ; au revers à l'exergue : "C. DEGEORGE".

Description iconographique de la médaille: 

Droit : vue de la nef néo-romane et néo-byzantine de l'église Saint-Pierre de Montrouge ; revers : deux anges tenant un parchemin sur lequel est dessiné le plan au sol de l'église encadrée par deux rues portant les noms suivants : "CHAUSSÉE DU MAINE" et "AVENUE d'ORLEANS" ; au-dessus dans une couronne deux dates ; à l'exergue, écu tourelé de la ville de Paris posé sur une banderole portant la devise de la ville de Paris et des branches de laurier et de chêne.

Photos 2 Saint Pierre de Montrouge porche élevé au carrefour des avenues du Maine et Général Leclerc,

Photo 3 Saint Pierre de Montrouge nef  ou l'on peut remarquer le style romano byzantin

Construction de l'Eglise_Saint-Pierre-de-Montrouge_petit journal 1864.jpg

Le petit Journal 1864

documents  extraits du site  wikipédia

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.