Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 janvier 2020

Des Voix pour Notre-Dame à l’occasion des vœux 2020

François Gall Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche animé devant la cathédrale Notre- Dame de Paris années 1947.jpg« Que pouvons- nous faire ? »  a aussitôt demandé depuis New York, quelques minutes après l’incendie de Notre Dame de Paris, la French Héritage Society, association américaine de sauvegarde du patrimoine. La philanthropie étant dans les mœurs des américains, dons et mots de soutien continuent d’affluer, et au détour de leurs rues et avenues, quelques vitrines proposent des photos, tableaux et croquis avec divers messages « en signe de solidarité avec les Français », « même si je n’ai jamais encore visité Paris », ou très souvent « même si je ne suis pas de religion catholique ».

Des Voix pour Notre-Dame  à l’occasion des vœux 2020

« Que pouvons- nous faire ? »  a aussitôt demandé depuis New York, quelques minutes après l’incendie de Notre Dame de Paris, la French Héritage Society, association américaine de sauvegarde du patrimoine. La philanthropie étant dans les mœurs des américains, dons et mots de soutien continuent d’affluer, et au détour de leurs rues et avenues, quelques vitrines proposent des photos, tableaux et croquis avec divers messages « en signe de solidarité avec les Français », « même si je n’ai jamais encore visité Paris », ou très souvent « même si je ne suis pas de religion catholique ».

Noël  2020 : de Notre Dame à Saint Germain l’Auxerrois

Quelques réflexions émouvantes, assorties de photos de la cathédrale peinte au fil des saisons par l’artiste François Gall, ont été envoyées à sa famille à Paris, par divers collectionneurs, désormais plus émus encore par le symbole de leurs acquisitions. Certaines promesses de rencontres se sont déjà réalisées pour venir photographier l’édifice et les lieux environnants réalisés sur le motif de 1936 à 1987, ainsi que l’église Saint-Germain L’Auxerrois qui a remplacé la cathédrale le soir de Noël.François Gall l'autobus et la promenade familiale entre la Mairie du 1er et l' église Saint Germain l'Auxerrois.jpg

François Gall fut à la fois peintre de la réalité sociale avec ses scènes de guerre, grèves, mendiants, commémorations du 14 juillet et 11 novembre, chanteurs de rues, et peintre de la Réalité Poétique, mouvement auquel il participa avec la fraîcheur des bouquets et fruits de saisons, vibration colorée des intérieurs, douceur des nus et des maternités, quiétude des campagnes. Il fut aussi peintre de l’animation des bords de mers et villes, scènes de courses, cirque, parcs et jardins, quais de Seine. Ainsi, le 14e arrondissement de Paris où il vécut de 1953 à 1987 et dont il travailla sur le motif, croquis et touches finales des bâtiments et lieux mythiques, à l’instar des autres arrondissements.   

Sorti de sa mansarde - atelier de la rue Dauphine, il se prend d’amitié dès 1936 pour les pêcheurs à la ligne et bouquinistes auprès desquels il faisait poser ses camarades des Beaux - Arts, sa famille et les collectionneurs impatients de figurer sur ses œuvres parisiennes.  

Ci-dessous, dans une suite, quelques photos de collectionneurs montrant les différentes approches de la Cathédrale par l’artiste François Gall et un de leurs messages de Nouvel An « ... Vœux pour des jours à venir, lumineux comme la grande verrière de Notre Dame qui ne fut pas touchée par l’outrage du feu ».

Nicole Lamothe

Critique d’Art

photo 1- Bus et cheval blanc à la carriole, un dimanche matin animé devant la cathédrale Notre Dame de Paris (circa années 1947 )

photo 2:- L’autobus et la promenade familiale entre la Mairie du 1er et l’église Saint-Germain l’Auxerrois.
( circa 1951-53)  

François Gall Eugénie Gall, ses deux enfants et les bouquinistes Quai des Grands Augustins circa années 1953.jpg

- Eugénie Gall, ses deux enfants et les bouquinistes, quai des Grands Augustins ( circa années 1953)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.