Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 avril 2020

Le monument édifié en l'honneur de Jean-Charles Alphand

A la suite de l’article sur Jean-Charles Alphand, publié le 26 mars 2020 dans La Voix du 14ème, un de nos lecteurs nous a adressé ce commentaire :

N’oubliez pas d’aller voir la statue de Jean-Charles Alphand, édifiée avenue Foch, grâce aux dons de ses amis et admirateurs : en haut de l’avenue, à droite en descendant vers le bois de Boulogne.
Imposante, car il n’est pas seul, mais bien entouré...

Le Monument à Charles Alphand 

Devant le n° 22 de l’avenue Foch trône donc sur la pelouse le monument à Jean-Charles Alphand (1817-1891), directeur des travaux de Paris et habitant du 16ème, artisan des embellissements de la ville sous l’égide du baron Haussmann. Ce monument, inauguré le 14 décembre 1899, est l’œuvre de Jean-Camille Formigé  (1845-1926) et du sculpteur Jules Dalou (1838-1902)  qui travailla durant six années sans être rémunéré tant il admirait Alphand.

monument à la gloire de alphant et ses collaborateurs.jpg

Ce dernier, en pardessus, donne des ordres à quatre collaborateurs, l’architecte Bouvard, le peintre Roll, l’ingénieur Huet et Dalou lui-même.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.