Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 avril 2020

Eclats de rêves et de vers

Février à Mai, confinés ? ... Alors que faire de nos désirs d’évasions ? Se poser, méditer, écrire les petits pas de nos journées, lire, relire, grappiller peut être quelques Eclats de rêves et de vers, poèmes de Marie-Lize Gall ? Elle s’interroge sur le devenir de la nature au seuil du IIIe millénaire, au cours de promenades artistiques en Beauce, en Quercy, à Paris, ou de méditations  symboliques à travers les signes du temps.

eclats de reves et de vers de marie-lize gall.jpgCe recueil illustré que j’avais préfacé avec Michel Cointat, ancien ministre et historien, est paru en 2001 suite aux Journées du Printemps de la Poésie Aux Deux Magots. Son directeur avait convié Eugénie Gall à présenter ses propres poèmes avec quelques tableaux de son époux François Gall (1912-1987) sur l’animation de Saint-Germain-des-Prés, l’un de ses thèmes favoris pour avoir habité quelques années le 6e arrondissement.

Accompagnée à la harpe par Marie-Pierre Cochereau, ils furent lus ou chantés avec ceux de leur fille Marie-Lize, par Louise, une habituée de l’émission dominicale La Chance aux Chansons.

C’était le 22 mars, date de naissance de Gall, c’était le soir, il faisait chaud sur ce parvis des Deux Magots, et parmi le vaste public on comptait de nombreux éditeurs, dont Decaedre-Findakly des Relais Artistiques. Il décida d’éditer à son compte un choix de poèmes illustrés de quelques œuvres de l’artiste et de sa fille, représentée à la terrasse d’un Café, sur la couverture.

Comme Michel Cointat, également collectionneur, j’appréciais les œuvres picturales de François Gall qui transmit sa passion créative à ses trois enfants, mais nous ignorions encore les talents de poétesse de Marie-Lize.

Une première présentation de ses écrits eut lieu à l’Opéra Garnier, lors du concert de Marie-Pierre Cochereau et Louise à l’issue de la remise des Prix Métiers d’Art du Spectacle.

Revenant au confinement de ce mois d’avril 2020, je vous propose l’une de ses flâneries parisiennes, C’est le printemps des poètes.

Jacques Graindorge

Ancien administrateur du FIAP Jean Monnet

Ancien président de Finances - Méditerranée.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.