Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 octobre 2020

Une prière pour ceux qui se sentent seuls

 Mon consolateur

Comme il est facile de consoler sans rien savoir !

 On me dit :" Courage, tiens bon, regarde les belles choses qui t'entourent, ne te lamente pas : la souffrance concerne tout le monde ." Quelle consolation est-ce là"?

La douleur regarde tous ceux qui la vivent. Les autres - quelle chance ils ont ! - ne ressentent pas cette douleur, ils ne la connaissent pas. La souffrance des autres est un mystère, comme tout ce qui se trouve en dehors de moi.  Ce n'est donc pas des autres que peut m'arriver la consolation. De moi-même peut-être . En regardant au profond de moi et et en retrouvant l'enfant que j'étais : un peu de sa simplicité, le souvenir d'une de ses joies. Ou mieux encore, en retrouvant, en moi, ma véritable identité, si souvent oubliée, sinon méconnue.

 Je suis ta créature, mon Père. Parfaite, comme toi. Je possède ton pouvoir et ta sagesse. Ton intégrités est en moi, intacte. Pourquoi est-ce que je continue à oublier cette vérité ?

 Quelque chose m'a fait oublier ce que je suis.

 Et je me suis persuadé que j'étais un corps qui souffrirait éternellement.

 Console-moi moi, mon Créateur. Fais-moi me souvenir des traits de mon visage et aide-moi à oublier les traits du mien, car  je ne m'appartiens pas.

 Il n'y a qu'à toi, mon Père, que je puisse confier ma souffrance. A toi seul ma solitude.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.