Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 novembre 2020

Prière du fond de l’abîme

Si là où tu te trouves, créateur de la vie, tu me vois,

Si tu connais le nombre de mes cheveux et la couleur de mes yeux,

Si tu  attends de moi quelque chose,

Si tu me connais… alors je t’en prie, tourne tes yeux sur moi !

Vois-tu ma solitude ?

N’entends-tu pas mon appel ? N’entends-tu pas que je crie à l’aide ?

Je suis au fond du précipice, seul.

Autour de moi il y a du silence et de l’obscurité et personne, personne qui puisse m’aider.

Il ne reste que toi : regarde-moi !

Je prends toute ma souffrance et je la mets dans tes mains. Je n’ai rien d’autre à te donner.

Toute mon angoisse, mon désespoir, je te les confie : rends-les féconds.

De l’abîme ou je me trouve, je t’en prie, Dieu de la joie, remarque-moi !

Je t’offre ma douleur, la seule richesse que j’ai, donne-lui un sens, fais-la germer.

 

Lore Dardanello Tosi

Collaboratrice à la revue « Missione Salute »

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.