Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 mars 2022

"Macadam 14" Exposition du photographe Jean-Pierre Coustillon

exposition jean-pierre coustillon mars 2022 macadam affiche.jpg"Macadam 14"

Exposition du photographe Jean-Pierre Coustillon

Atelier 58 rue Daguerre

 

Un photographe au cœur de l’humain 

 Le Mois de la Photo, dont le thème 2022 est « La photographie de rue », correspond parfaitement aux différentes recherches de Jean-Pierre Coustillon. Dans le cadre de ces expositions individuelles, collectives en extérieur et intérieur, celles de Coustillon sortent du cadre, sautant d’une rue à un boulevard, d’une avenue à une impasse, à un chemin, d’un macadam à l’autre, provoquant rires, surprises, adhésions, devinettes sur certains endroits du 14e à découvrir. Cet arrondissement est son fief depuis toujours. Il se plait à le photographier, son appareil prêt en bandoulière.

Il a une prédilection pour le spectacle de la rue, en France, et dans le Monde qu’il aime à parcourir l’œil au vent, lors de ses déplacements professionnels et voyages personnels. Son attirance va vers les pays d’Amérique du Sud.

Il se souvient de ses débuts. Dès l’âge de 12 ans, curieux de l’humain, j’allais naturellement vers les autres, accompagné de mon argentique; j’aimais composer une prise de vue, comme le peintre qui jette les bases de son sujet sur une toile. Puis ce fut la découverte du tirage papier, le travail de la lumière et du contraste. A 22 ans il m’était devenu essentiel d’avoir mon propre laboratoire ; je l’ai installé dans un petit espace de mon domicile et pris le temps d’accéder peu à peu au numérique.

Puis les expositions se sont succédées, notamment dans le 14e, aux « Café Signes », « Café - La Commedia », Centre Angel Parra, à la Foire Internationale de la Photo de Bièvres.

exposition jean-pierre coustillon mars 2022  vélo vert.jpgPhoto 2 : Le vélocipède vert*


Depuis l’article de novembre 2019 dans « La Voix du 14e », présentant son exposition de regards inattendus découverts sur la façade des maisons, son style qu’il a lui-même baptisé de « Coustillonien », est désormais bien authentifié. Ce sont des photos-jeux de mots, devinettes, tel un enfant il joue, détourne parfois la réalité s’amusant de la réaction du public qui lui ouvre de nouvelles possibilités. C’est un ricochet permanent de créativités au cœur des échanges avec les passants photographiés et le public.

atelier 58 rue daguerre 75014,jean-pierre coustillon

photo 3 : Mur à coccinelles *

Il y eut « les yeux sous la frange rousse des toits », ici, dans le thème de la Rue, c’est le spectacle improvisé de personnages : sur le macadam, l’ombre d’une danseuse parcourue d’une file de coccinelles. Des musiciens, des manifestants, taggers, des solitudes, mendiants, clochards, voisins, animaux, objets délaissés, jetés, oubli humain écrasé sous une cannette de 1664, et cet artiste à la silhouette de girafe, perché là-haut sur son vélocipède vert, le vert de l’air du temps.

Je me suis régalé à surprendre des attitudes, des situations, des gestes empreints d’humanité, car ils font partie du patrimoine du regard.

atelier 58 rue daguerre 75014,jean-pierre coustillon

Photo 4 : Bonjour !*

Toujours ce regard, ces yeux qui suivent Coustillon, s’adaptant aux divers thèmes de la vie et qu’il prendra plaisir à décrypter avec les visiteurs lors de l’exposition.

Comme la précédente, elle est accueillie par le bar-restaurant Atelier 58, l’une des adresses incontournables de la rue Daguerre. 

Marie-Lize  Gall

Atelier 58

58 rue Daguerre - 75014 ( 01 43 20 21 59 )

du 1er au 30 mars 2022 - tlj. à partir de 16h - Dimanche 11h -21h

 

* Cliquez sur les photos pour les voir en grand

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.