Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 novembre 2016

Une pensée par jour (Abbé Pierre)

abbé pierre.jpgL'homme porte en lui une aspiration à l'infini, à l'éternité, à l'absolu, et il vit dans le fini, le temps, le relatif... S'il n'en prend pas conscience, il reporte ses aspirations les plus profondes dans le domaine de l'avoir : il est sans cesse en quête de biens matériels et de plaisirs immédiats qui ne pourront jamais le combler...

La fin en soi c'est la communion totale, la communion à Dieu et à nos frères, communion à cet univers de la création rachetée par le Seigneur.

Contrairement à ce que l'on pense, dans la mort il y a beaucoup plus de rencontres que de séparations.

Quand on est jeune, il peut coûter de supporter les autres. Quand on a longtemps vécu, combien il coûte parfois davantage de se supporter soi-même, tandis qu'on se connaît jour après jour de façon plus profonde et plus vrai.

(Christ-Roi). Le Paradis, c'est être en communion illimitée. C'est la joie du partage, de l'échange, tous baignés dans la lumière de Dieu.

Nous naissons dans un monde d'illusions et nous fabriquons toujours de nouvelles illusions. La "désillusion" est le commencement de la vraie vie. On devient un homme quand on sort des illusions pour entrer dans le réel... Il faut avoir été non pas déçu mais des-illusionné pour savoir ce qu'est l'amour. 

Commentaires

Je tiens à rendre hommage à ce grand monsieur qui grâce à sa fondation "la maison relais"je ne dors plus dans la rue.Son engagement pour donner une dignité à tout individu marginalisé est devenu intemporel et inconditionnel.Que même après sa disparition Henri Grouès continue à semer le bien .Merci pour tout l'abbé Pierre via Emmaüss

Écrit par : Rafi | 05 mars 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.