Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 novembre 2016

« La fleur de mon secret » au Ciné- Quartier Mouton- Duvernet le 8 novembre 20h30

Ciné- quartier Mouton  Duvernet, conseil de quartier mouton duvernet,Cinéma Chaplin- Denfert, Pedro Almodovar,Le Conseil de quartier Mouton- Duvernet a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du Ciné-Quartier mardi 8 novembre à partir de 20h30  pour voir « La fleur de mon secret » de Pedro Almodovar au cinéma Chaplin Denfert (24, Place Denfert Rochereau).

La séance est ouverte à tous et  sera suivie d’un débat. Le prix d’entrée est de 4€ ! Venez voir avec vos voisins et vos amis cinéphiles  voir un des  grands films de Pedro Almodovar. 

Film réalisé en 1995 de Pedro Almodovar avec Marisa Paredes, Juan Echanove, Came Elias Leo Macías est une femme auteure de romans à l’eau de rose qui écrit sous le nom d'Amanda Gris. Mais Leo n'arrive plus à décrire les bons sentiments et ses ouvrages sont de plus en plus noirs. Pourquoi ? Parce que Paco, son mari, est parti en mission militaire en Bosnie et qu'elle voit son couple peu à peu se désagréger. Sa vie va alors prendre un nouveau tournant.

Au cinéma Chaplin Denfert 24, Place Denfert Rochereau

Almodóvar signe des films hantés par la ­solitude. Ici, il en livre un florilège, sous forme de mélo somptueux, jamais à l'eau de rose. Magnifiquement inspiré par son sujet, le réalisateur multiplie les trouvailles visuelles pour traduire les sentiments, la douleur d'aimer. Une collection de miroirs renvoie de Leo, écrivaine et femme délaissée, et de son mari, Ángel, l'image d'un couple désuni. Un rideau de douche devient le mur de Berlin de leur séparation. Le monde est en guerre, mais Leo se fout de savoir que d'autres ont besoin d'aide. C'est sa survie à elle qui est en jeu.

Le film affronte cet égocentrisme de l'amour malheureux, mais descend aussi jusqu'à l'enfer de la négation de soi, quand tout abandonne Leo. C'est l'amour maternel qui lui réapprendra à marcher sur le chemin de la vie. D'un chagrin d'amour, ­Almodóvar fait un retour sur toute l'existence, passion, mort et renaissance. Dans l'intimité du coeur, il allume le feu du lyrisme.  (Frédéric Strauss dans Télérama)


La fleur de mon secret est une ébauche de la quintessence du mélodrame almodovarien. Œuvre Ciné- quartier Mouton  Duvernet, conseil de quartier mouton duvernet,Cinéma Chaplin- Denfert, Pedro Almodovar,charnière dans sa filmographie, Pedro Almodovar atteint la maturité de son art.

L’argument : Les déboires amoureux de Leo, reine du roman à l’eau de rose et qui de plus n’arrive pas à remplir le contrat passé avec son éditeur.

Notre avis : Avec l’art qui est le sien, Almodovar honore la femme par le biais d’un mélodrame sobre qui se réfère à ceux de Douglas Sirk, le maître incontesté du genre. Il délaisse son style criard et ultra-kitsch, atteignant son paroxysme dans l’hystérique Kika. La fleur de mon secret marque un tournant brusque dans la carrière monumentale de Pedro Almodovar. C’est le début, pour l’enfant terrible de la Movida (mouvement culturel qui voit la libération des mœurs suite au franquisme), d’une œuvre moins provocatrice et plus maîtrisée, constituée de perles d’émotions (En chair et en os, Tout sur ma mère, Parle avec elle, Volver). Les couleurs ne sont plus aussi affriolantes ; elles servent maintenant à véhiculer les états d’âme complexes de ses "femmes au bord de la crise de nerfs". La vie sentimentale et professionnelle de Leo (Marisa Paredes) est au point mort ! Son mari Paco, officier de l’OTAN, est plus préoccupé par la situation tendue dans les Balkans qu’à celle au sein de son couple. Dans ces conditions, il n’est pas anodin que ses romans à l’eau de rose soient trop noirs ! Entre fatalisme et liberté d’agir, il est urgent qu’elle fasse un choix...
Marisa Paredes, une de ses muses (avec Carmen Maura, Victoria Abril et Penélope Cruz), est tout simplement grandiose. À travers le personnage de Leo, Almodovar met en marche le processus créatif ; sorte de genèse de deux futurs coups de cœur du Festival de Cannes : le spot pour inciter les gens au don d’organes (Tout sur ma mère) et le livre qu’elle écrit... qui est en fait le scénario de Volver !!! Sublime ! Almodovar ou l’alchimie parfaite entre cinéma d’auteur et cinéma populaire. Olé ! (Sébastien Schreurs dans A voir à lire) 

http://www.avoir-alire.com/la-fleur-de-mon-secret-la-crit...

Ciné-Quartier Mouton- Duvernet

Prochaines séances du Ciné Quartier : 13 décembre 2016 (« The party » de Blake Edwards) et 10 janvier 2017 (« Bonjour » de Yasujirô Ozu)

Pour plus d’informations ou être informé(e) régulièrement des séances, vous pouvez écrire à l’adresse : cmoutonduvernet@gmail.com  (nouveau courriel) Vous pouvez également consulter : www.facebook.com/conseildequartiermoutonduvernet... Ou twitter.com/cmoutonduvernet  (nouveau nom du compte Twitter)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.